Alain Finkielkraut: “Fillon a raison de dénoncer l’acharnement judiciaire” | Causeur

Alain Finkielkraut: “Fillon a raison de dénoncer l’acharnement judiciaire”

L’esprit de l’escalier en vidéo

Auteur

Alain Finkielkraut

Alain Finkielkraut
est philosophe et écrivain.

Publié le 05 mars 2017 / Politique

Mots-clés : , ,


Alain Finkielkraut: “Fillon a raison de… par causeur

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 11 Mars 2017 à 13h39

      chlomo dit

      à Isa ou bibitte , même tabac

      qui me harcèle de ces post fielleux mais qui n’est pas une conne pas mal d’autres qui bloggeront en comité restreint !

      dans la tradition Juive on parte deux prénoms : l’un Chrétien , l’autre Juif .

      mais si tu n’arrêtes pas ton harcèlement sur le blog , j’envoie un courrier à Madame Lévy pour y mettre un terme .
      tes sous-entendus ne sont pas drôles et je n’ai pas à justifier quoique que ce soit .
      ce qui est sûr c’est que je suis Juif mais toi , isa , tu n’as et tu n’es rien : normal , t’es” aryen “

    • 6 Mars 2017 à 22h59

      buddy dit

      Pendant longtemps j’écoutais et je soutenais Finkelkraut que j’estimais injustement brocardé et vilipendé. Mais depuis quelque temps, je trouve qu’il s’enfonce dans une posture partisane. ce qui me choque surtout, ce sont les termes qu’il emploie pour défendre les causes qu’il veut défendre.
      j’ai déjà relevé ici les termes et arguments employé pour la défense de Polanski, évoquant une jeune fille droguée puis violée qui “n’était même pas vierge”. Le même argument que la charia islamique. De la part d’un intellectuel, philosophe et académicien Français cela m’a profondément choqué. puis maintenant cette défense à tout crin de Fillon à l’unisson des ultra cathos…

      • 7 Mars 2017 à 12h02

        jcm dit

        procès d’intention.
        j’ai au contraire été très rassuré et conforté après m’être aventuré sur le terrain de la critique de l’institution judiciaire si sacralisée, que mes soupçons indignes étaient partagés , et si l’on comprend la gêne des hommes politiques quand ils critiquent des dérives dans le fonctionnemt anormal de la justice, le rôle du philosophe , qui ici ne déborde absolument pas de son rôle, est de dire clairement et fermement ce qu’un homme politique est moins à même de dire à cause de sa fonction.

      • 10 Mars 2017 à 8h43

        amina dit

        Qui peut faire l’appel de poursuit judiciaire des fuites de confidentialité? S’il y aura l’appel, la procédure enqueteur-juge-majestrat…va durer éternel (certainement pas un mois comme le cas Fillon)!
        Il y a des choses qui deviennent plus en plus insupportable dans ce pays.
        Démocratie=manipulation 

    • 6 Mars 2017 à 22h40

      marcopes dit

      acharnement ou pas il est tout de même responsable de la supposé fictivité de l’emploi de sa femme et responsable aussi de ne pas avoir donné les preuves demandées par la justice et qui va lui valoir sa mise en examen prochainement

      • 6 Mars 2017 à 22h43

        steed59 dit

        Vous avez écouté l’avocat de Fillon hier ? il dit avoir fourni un dossier de plus de 600 pages détaillant les activité de sa femme en tant qu’assistance parlementaire. Mais le parquet a refusé de donner suite à ce dossier. Il n’est pas aveugle que ceux qui ne veulent pas voir

        • 6 Mars 2017 à 22h47

          buddy dit

          Vous avez certainement épluché le dossier, vous qui savez tout. Alors dites nous ce qu’il y a dedans au lieu de faire le malin. On veut savoir, il n’y a pas de raison que vous restiez un privilégié. Allez vite!

        • 6 Mars 2017 à 22h53

          Sancho Pensum dit

          “J’ouvrais le courrier, je le triais, et je réfléchissais à ce qu’on pouvait faire pour y répondre… Le lendemain, j’ouvrais le courrier, je le triais, et je réfléchissais à ce qu’on pouvait faire pour y répondre… Le surlendemain, j’ouvrais le courrier…”… tous les jours pendant des années… ça doit bien faire 600 pages…

        • 6 Mars 2017 à 22h54

          Sancho Pensum dit

          J’oubliais…
          Ha ha ha ha !… 

        • 10 Mars 2017 à 12h16

          isa dit

          Vous n’allez pas nous dire maintenant qu’elle a travaillé avec so mati, qd meme?

          Elle pense que pour recevoir à dîner les châtelains du coin  elle. Mérite d’être rémunérée par l’Etat.
          Be non, ça ne m’empêche pas de voter pour lui mais je pense qu’il est inutile en plus de prendre ses électeurs pour des bébêtes.
           

    • 6 Mars 2017 à 17h28

      Negrito dit

      Sa démonstration concernant l’acharnement juridique de la Justice contre Fillon est éblouissante de limpidité et il serait bon que ce texte soit diffusé par d’autres médias, par ex le Figaro….

      • 6 Mars 2017 à 18h22

        steed59 dit

        le fig’ est un journal juppéiste, financé par l’arabie saoudite via l’achat d’avions dassault

        • 7 Mars 2017 à 17h21

          buddy dit

          Dassault, qui achetait les votes, encore une victime de la justice implacable. Il a été condamné à quelle peine atroce?

    • 6 Mars 2017 à 16h21

      Livio del Quenale dit

      Fillon n’a rien fait d’illégal, pour l’instant les chefs d’accusation ne sont pas établis. Il est accusé de la rage pour s’en débarrasser.
      Il faut vous mettre dans la tête que c’est un anathème lancé par ses adversaires.
      -
      Dans la primaire ouverte à tous, le peuple a largement désigné son candidat et l’ont conforté dimanche malgré les attaques de ceux de gauche qui ont tiré les premiers.
      Parallèlement certains de la droite qui n’acceptent par ce verdict profitent de l’occasion pour essayer de mettre qqn de leur goût à sa place.
      Mais Fillon tient bon, porté et légitimé par le peuple.
      -
      Le 17 mars vous saurez que ce parquet ne peut plus tenir ces accusations et sera bien obligé de retirer ses griffes.
      -
      A insister de la sorte dans ce bashing Fillon vous installez un climat délétère qui va générer une chasse aux sorcières et tous les candidats et même les autres politique, vont être mis sur le grill épluchés par tel ou tel officine, puis jetés en pâture aux journaux friands de ces troubles, les créant au besoin, et bloquant le système des élections. Merci la hollandie.

      • 6 Mars 2017 à 22h50

        buddy dit

        “Fillon n’a rien fait d’illégal” Peut-être. Mais qu’en savez-vous? est-ce que vous en savez plus que moi? Alors donnez nous les faits au lieu de nous donner vos “impressions”

        • 7 Mars 2017 à 6h39

          Livio del Quenale dit

          Je l’ai déjà fait !
          Dans le détail dans un des gros commentaire ou je détaille le pourquoi du comment il est impossible que Fillon soit mis en examen pour ce qu’on lui reproche. Car les chefs d’accusation ne sont ni établis, ni de la compétence de la justice, fut elle financière.
          Le PNF né de Taubira en 2014 outrepasse son champs d’activité, en enfreignant la séparation des pouvoirs.
          Ce qui ne semble pas gêner le PS.
          Mais ces accusations, même si elles sont “sans suite”, auront porté un graves préjudices à l’intéressé.
          Elles devront se régler, surtout s’il est élu.
          Le donneur d’ordre devra en répondre.
          Ce parieur invétéré espérait-il que ça tourne autrement.? Pour le moment ce n’est pas gagné.
          -
          Il va donc se passer des choses après mai 2017, il faudra les suivre.

        • 7 Mars 2017 à 13h58

          jo1934edunom dit

          ”Fillon n’a rien fait d’illégal”
          1–Cela semble bien le cas, puisque le juge d’instruction ordonne une perquisition chez Fillon à Sablé APRES avoir convoqué F.Fillon aux fins de mise en examen.
          Si le juge a de quoi mettre en examen,pourquoi faire une perquisition?
          2–Dix-neuf PV d’audition ont été publiés dans la presse (chose en elle-même surprenante!) qui,selon les avocats de Fillon qui les ont épluchés, ne contiennent rien de probant.

    • 6 Mars 2017 à 15h45

      durru dit

      6 Mars 2017 à 2h45 i-diogene dit
      Bah, Fillon fera entre 15 et 17 % au premier tour..
      .. C’est ce que je dis depuis le début..!^^

      Tu promets de ne plus intervenir sur Causeur si dans un mois et demi on constate que tu t’es trompé?

    • 6 Mars 2017 à 13h58

      squarcio dit

      impossible de lire cette video. message mal traduit du russe :
      Accès refusé L’accès à cette page est refusée parce que elle est venue au “Registre unifié des sites interdits” contenant des informations qui se propage dans la Fédération de Russie, il est interdit, ou «liste fédérale des matériaux extrémistes» au site Web du ministère de la Justice. Peut-être mieux de voir les phoques?
      Que faire
      Merci et cordialement, 

    • 6 Mars 2017 à 13h53

      jo1934edunom dit

      Sur le 6 février 1934, je voudrais corriger Elisabeth Lévy,que j’aime beaucoup mais qui me semble là sous l’emprise,comme beaucoup quant à ces événements,d’une vision déformante construite par la Gauche et transmise par des générations de professeurs penchant plutôt de ce côté. Je la renvoie au grand historien Rene Rémond :
      « …Le gouvernement doit se présenter devant les chambres pour solliciter leur confiance le mardi 6 février 1934 à 3 heures. Toutes les organisations de droite, Action Française, Jeunesses patriotes,Croix de feu, responsables parisiens de l’Union nationale des combattants, invitent séparément les Parisiens à venir Place de la Concorde manifester contre les voleurs, la corruption et la destitution de Chiappe. L’Association républicaine des anciens combattants , proche du Parti Communiste, a aussi appelé de son côté à manifester. Le matin même du 6, l’Humanité a invité ses lecteurs à crier leur indignation contre les voleurs.
      En cette saison, la nuit tombe tôt, la foule s’amasse sur la place, c’est la sortie des magasins, beaucoup font le détour, grossissant le rassemblement. Les activistes font pression sur le service d’ordre qui défend l’entrée du pont. Dans des conditions jamais éclaircies, des coups de feu partent de ci, de là. Le service d’ordre , peu au fait des combats de rue et débordé, ouvre le feu sans qu’on ait pu prouver qu’il en avait reçu l’ordre. Les manifestants, rendus furieux, coupent avec des lames de rasoir les jarrets des chevaux de la Garde Républicaine qui les charge.un autobus de la ligne S est renversé et brûlé. Atmosphère d’émeute ! En fin de soirée ,quand on fait le compte des victimes, le bilan est tragique : une quinzaine de morts…. »
      ‘’…Au lendemain des évènements, une commission d’enquête présidée par le modéré Bonnevaya a entendu de nombreux témoins et rédigé un copieux rapport. Rien n’autorise à conclure à la réalité d’un complot pour renverser le régime.’’
      René Rémond , historien, ‘’Notre siècle, L.P., p.141-14

    • 6 Mars 2017 à 13h40

      Noumounke dit

      Science Po ?
      L’intelligence a quitté ces lieux !!!
      Ne reste que le lavage de cerveau gauchiste !

    • 6 Mars 2017 à 13h25

      Noumounke dit

      J’aime bien l’honnêteté intellectuelle de M.Fink en général, même si je ne partage pas ses idées politiques.
      Je pense même que lui et d’autres sont responsables des effets qu’ils critiquent de par leurs errements d’il y a 20ans !
      (Ou en est t-on de la réhabilitation d’un Aron face à la totale défaite historico-politique d’un Sartre ?)

      Mais ne serait-il pas possible qu’ils se fassent un peu expliqué la procédure pénale ? Un minimum !

      Ce n’est pas les juges ou la justice qu’il faut mettre en cause sur ce cas précis, mais des procureurs totalement assujetti au pouvoir politique de part leur fonction qui déclenche sur ordre une enquête préliminaire…
      Un Procureur n’est pas un juge !

      Ceci étant, il est certain que la politisation de certains juges rend totalement caduque leur intégrité et leur droit à JUGER !

      • 6 Mars 2017 à 13h28

        steed59 dit

        bah si justement les procureurs appartiennent avec les juges au corps de la magistrature

        • 6 Mars 2017 à 13h49

          Noumounke dit

          Ou ai je écris l’inverse ???

          Je maintiens. Un Procureur n’est pas un juge !
          L’un est un magistrat du parquet et l’autre du siège !
          L’activité est différente etc.
          Chacun ayant une hiérarchie différentes entre autres !
          Le president d’un tribunal “Juge” la Procureur “accuse” !
          L’ensemble fait partie de la magistrature.

          Renseignez vous avant de poster…

        • 6 Mars 2017 à 15h34

          steed59 dit

          évidemment dans un monde idéal ça devrait se passer ainsi …

    • 6 Mars 2017 à 13h06

      Kernoa dit

      Finalement je vais me poser la question. Le Canard Enchaîné aurait-il diffusé une information erronée? Si oui, il faudrait à Fillon de porter plainte pour diffamation. Si l’information est exacte, François FILLON doit faire amende honorable et se retirer de la course à l’Élysée.
      C’est la démocratie qui est en danger. car si la démocratie n’est pas capable de faire le tri entre les candidats honnêtes et patriotes, et les candidats voyous qui profitent grassement des ors de la république, elle démontre qu’elle ne peut être proposée comme un système de gouvernance pertinent. Car il devient évident que la “vox populi” ne permet pas l’émergence de candidats aptes à diriger le pays et de protéger le protéger des adversités qui lui tombent dessus, comme les flux migratoires, par exemple ou le mondialisme exacerbé.
      Si de plus, la candidate populiste en hausse dans les sondages n’obtient pas son parrainage des élus, on ne sait plus ce qu’il peut arriver dans notre pays.
      C’est grave ce qu’il se passe en ce moment dans le monde.

      • 6 Mars 2017 à 13h11

        Loulou dit

        Mr.Fillon à porté plainte pour diffamation ! Quand aux commanditaires Difficiles à démontrer ! Ecoutez Maitre D.Moretti !!

        • 7 Mars 2017 à 17h26

          buddy dit

          Quand a-t-il porté plainte pour diffamation, je n’ai pas vu cette info?

      • 6 Mars 2017 à 13h29

        steed59 dit

        je crois qu’il n’y quasiment jamais de journaux condamnés pour des faits de diffamation – sauf peut-être des journaux de droite style Minute – en ce qui concerne des journaux du type canard enchainé les juges utilisent le principe de la liberté de la presse pour bouter les plaignants

    • 6 Mars 2017 à 12h31

      àboutdepatience dit

      France2 passait hier un faites entrer l’accusé sur l’affaire de Bruay en Artois (1972). Excellente et effarante illustration de la partialité d’un juge, de son irrespect du secret de l’instruction, de la férocité des journalistes, du rôle d’accusateur public de la gauche maoïste, de la crédulité et de la partialité des foules.

      • 6 Mars 2017 à 14h33

        Malg dit

        Tout pareil que le fillongate :-D
        Le juge
        Le cadavre
        Les maoïstes