Une mise au point sur Aubervilliers | Causeur

Une mise au point sur Aubervilliers

Droit de réponse du collectif Femmes sans voile

Publié le 09 novembre 2016 / Politique Société

Mots-clés : , , ,

aubervilliers femmes sans voile

Les Femmes sans voile d'Aubervilliers, Hannah Assouline.

A la suite de l’article de Daoud Boughezala sur Aubervilliers paru dans le numéro de Causeur d’octobre 2016 et publié ici et  sur le site internet du magazine, nous demandons un droit de réponse car son auteur nous a attribué des propos que nous n’avons jamais tenus tels que :

- “Beaucoup d’Albertivillariennes musulmanes couvrent le visage de leur petite fille à l’extérieur de l’école lorsqu’elles n’adoptent pas la burqa”.

- Dans son collège, toutes les mères d’élèves se voilent.

Comme vous avez délibérément détourné notre propos concernant Madame la Maire d’Aubervilliers :  ”craint de fâcher sa base électorale…”.

Nous dénonçons cette contre-vérité.

Nous, collectif “Femmes sans voile d’Aubervilliers”, considérons que le vivre-ensemble à Aubervilliers n’est pas menacé par les différentes ethnies qui cohabitent. Cela fait partie de sa propre genèse et son dynamisme. Au sujet des femmes voilées, nous estimons qu’elles sont libres de choisir la façon de pratiquer leur religion dès lors qu’elles sont majeures, même si cela les met dans un rapport d’inégalité. Toutes les religions sont sexistes. Nous sommes féministes et nous refusons tous les symboles sexistes dont le port du voile sous toutes ses formes (du foulard à la burqa). Nous réfutons l’obligation religieuse et considérons le voile comme le résultat d’un investissement idéologique.

Au sujet de notre Maire, Mériem Derkaoui, sachez que nous l’estimons pour son long combat courageux anti-intégriste et pour l’égalité des sexes. Aujourd’hui elle est Maire de tous les habitants d’Aubervilliers quelle que soit leur obédience idéologique ou politique.

 Le collectif Femmes sans voile d’Aubervilliers

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 10 Novembre 2016 à 23h38

      Loretta Strong dit

      Merci pour cette mise au point dégoulinante et bien pensante où l’on comprend surtout que l’association et ces dames, qui parlent “au nom de tous”, veulent rester en bon terme avec Madame La Maire. On ne comprend pas très bien le sens de l’action de l’association nommée “Femme sans voile” si précisément elle dément le fait que “Beaucoup d’Albertivillariennes musulmanes couvrent le visage de leur petite fille à l’extérieur de l’école lorsqu’elles n’adoptent pas la burqa” (ce qui est une évidence pour n’importe qui ayant vécu là-bas). “Militer” c’est sympa et ça rapporte; mais assumer la vérité, c’est politique.

    • 10 Novembre 2016 à 21h47

      alain delon dit

      Le collectif salafiste-LGBT “En voile et à vapeur” réclame également son droit de réponse à la rédaction de Causeur!

    • 10 Novembre 2016 à 16h13

      lisa dit

      Toutes les religions sont sexistes, le vivre ensemble est cool à Aubervilliers, dommage, on dirait du discours bisounours PS.

    • 10 Novembre 2016 à 10h44

      keg dit

      La femme dévoilée, c’est un collectif qui a droit de réponse comme de cité…. C’est une parie du vivre ensemble dans les règles existantes du pays d’accueil…
      Dès lors où elles respectent elles sont citoyennes à part entière….

      http://wp.me/p4Im0Q-1n0

    • 9 Novembre 2016 à 23h50

      Robinson dit

      Si le voile était une manifestation religieuse, il faudrait admettre que les dames qui le portent manifestent de leur religion, la proclament et la pratiquent, dans une sorte de prière permanente.
      Non, c’est bien plutôt un signe culturel et social ; ainsi la femme voilée est a priori respectable (car cachée et modeste), alors que la femme non voilée est a priori une pute(car visible et provoquante).
      Si vous êtes propriétaire d’un trésor, vous n’allez pas le laisser aller dans la rue sans camouflage.

      • 10 Novembre 2016 à 8h10

        Miss-sourire dit

        “Mon Trésor, mon Précieux !”

    • 9 Novembre 2016 à 19h44

      kelenborn dit

      Ben …ça montre que même à Aubervilliers on lit Causeur!!! Voila qui en bouche un coin à Brighelli!!
      En fait, je suis pas certain du tout que ces dames (qui feraient des copeaux si elles parlaient tant elles manient la langue de bois) aient lu l’article incriminé. AGF a raison!! elles ont du se faire remonter les bretelles par le Commissaire du peuple et comme le génial Staline n’est plus la pour les rémunérer, c’est peut être même un mail de cette pauvre Hillary qui les a envoyé demander justice
      Ouais Ouais, vivre ensemble, bras dessus bras dessous mais, n’appuie pas trop sinon ma ceinture d’explosif va péter!
      Après tout , Cocos, collabos, ça rime non?

      • 10 Novembre 2016 à 8h09

        Miss-sourire dit

        Je partage votre point de vue.

      • 11 Novembre 2016 à 17h02

        chlomo dit

        @ kelenborn ,

        si vous saviez par qui et où Causeur est lu ???

        aucune chape de béton ne résistera pas à la bêtise et aux totalitarismes , (re) voyez les docs montrant le plafond des fausses salles de douches griffées par les ongles des déportés ???

        “c’est comme ça ” comme dirait la chanson des Rita Mistsouko et

        je vous rajoute : on ne force pas un bouc à boire

        cdlt

    • 9 Novembre 2016 à 18h04

      AGF dit

      oh les poulettes! faut-il rappeler à ceux qui ont vendu l’ Huma sur les marchés comment on les droguait dans la cellule . Ce qu’il fallait répondre à tel ou tel “bourgeois” et pour celui ou celle qui (rarement) s’aventurait à douter de la vérité de l’argument “c’était dans l’intérêt du Parti”. Madame le Maire est communiste . Il est clair que les méthodes sont identiques chez ceux qui ne décoléraient pas quand ils dénonçaient l’”opium du peuple”. Ils le font encore. L’ennemi c’est le Juif (ou le bouddhiste?). Curieusement ces braves gens expliquent qu’il n’ y a aucun mal à ce qu’un salaud de chinois se fasse assassiner par de gentils “damnés de la Terre” qui curieusement sont musulmans (Et Marxou l’Islam c’est pas une religion? ) Ah ! l’Islam serait la cocaïne des peuples ,drogue admise au paradis de feu Staline?
      Les Juifs eux ils ont prudemment déserté le coin. Les jeunes arabes les ont chassé de l’école avec la bienveillante (et silencieuse) complicité des enseignants syndiqués.

      • 9 Novembre 2016 à 19h08

        pardi16 dit

        Je suis entièrement d’accord avec vous.
        Comment peut-on parler de” différentes ethnies qui cohabitent “alors que des écoles de la République sont vidées de leurs élèves juifs à cause de l’antisémitisme ambiant.

        • 10 Novembre 2016 à 5h06

          AGF dit

          “antisémitisme ambiant”= antisémitisme des arabo-musulmans orchestré par Besancenot,Duflot,Mélenchon,la CGT,le PC, le Quai d’Orsay,les syndicats de l’EN, et les journalistes “à la botte”…

        • 10 Novembre 2016 à 5h11

          AGF dit

          Vous pouvez vous amuser à continuer la liste. Evitez d’y mettre Hollande et Valls, ça leur ferait tellement de peine. Ce n’est pas de leur faute : “ils obéissent aux ordres” leurs patrons qataris ou saoudiens (ou libanais)comme d’autres qui n’étaient en rien responsables puisqu’ils obéissaient aux ordres.

    • 9 Novembre 2016 à 17h34

      L'Ours dit

      En fait je me rend compte que je suis contre la liberté religieuse.
      Comment accepter qu’on enseigne aux enfants et aux gens en général des préceptes, et donc des lignes de conduite, qui sont contraires aux valeurs humanistes? Puis-je écrire un livre et faire des discours demandant de tuer arabes? Il est heureux qu’on me l’interdirait illico, voire qu’on me mettrait en cabane.
      Pourtant, il semble que si je me dis prophète et que mes théories entrent dans le champ d’une religion, notre république trouve soudainement tout cela “normal”.
      Je suis donc pour la liberté religieuse qu’à la condition que ladite religion soit conforme à nos principes essentiels.
      Suivez mon regard, oui je vise l’islam, on en est très loin.

      • 9 Novembre 2016 à 23h42

        desi75015 dit

        ça vient, ça vient…

      • 10 Novembre 2016 à 16h08

        chlomo dit

        @ AGF

        vrai , c’est mon ressenti et une part de la réalité : ils ont jeté des tonnes d’huiles sur des braises rougeoyantes dés la première anti-fada pour récupérer les voix de ces jeunes . mêmes démarches ailleurs pour le PS après .
        Ils pratiquent un clientélisme ethnico-religieux écœurant comme Bernard Poignant à Quimper pour se faire ré élire en “ne faisant que la tournée des popotes des quartiers sensibles ” en leur rappelant ce qu’ils ont fait (mosquées , souks , hlm de luxe ) tout ce que nos parents n’ont jamais eu à part d’ être matraqué fiscalement .
        Normalement , il devrait y avoir une secousse en 2017 tant cette gauche est rejetée voire haïe .

        Quant à ces femmes que j’ai parfaitement connues qui vivent dans Paris , comme” Marie pleine de grâces , qu’elles soient bénies d’entre toutes les ..”

        honte à la gauche collaborationniste

    • 9 Novembre 2016 à 17h32

      A mon humble avis dit

      Dans votre droit de réponse, seule l’attitude du maire ne correspond pas à vos propos (“cette contre-vérité”, au singulier), mais la réalité du reste n’est pas niée, même si vous ne l’avez pas dit explicitement.
      Les musulmans ne sont pas libres puisque par définition, ils sont soumis; les musulmanes ne sont pas libres de pratiquer leur religion comme elles le souhaiteraient, puisqu’elles sont surveillées par la communauté, la famille. Ce n’est donc pas qu’une question d’inégalité acceptée en apparence, mais aussi d’illusion de liberté.
      Accepter d’être inférieure et soumise, est-ce un choix de liberté ?

      • 11 Novembre 2016 à 16h53

        chlomo dit

        si c’est à moi que s’adresse ce post je vous réponds ceci :

        Libres à elles de porter le fouloir et plus mais on vit en société , une société qui se prétend moderne ,laïque , une société sécularisée non pas une société fragmentée ou en voix de fragmentation entre des ceci et des cela …
        Je suis tolérant et bien plus …
        Mais quand on parle , quand évoque l’humiliation des musulmans , s’il vous plait , il faut tout pareil et avec autant d’attention avec “l’humiliation ” ressentie des l’autres : de la femme , de celui qui s’est intégré , de celui qui ne croit pas dans cette religieux et qui fera 100 mètres dans Paris non sans se faire cracher dessus et foutu par dessus ( cela m’est arrivé )parce qu’il porte une petite kippa , de ceux et celles légitimement propriétaires de leur nation qu’il voit de jour en jour se balkaniser , s’islamiser sans ne rien faire .

        Le maire cité est un de ces nombreux maires Ps et de gauche dont j’ai les frais de sa politique , que j’ai bien vu et qui a été jeté par les habitants de sa ville .
        Le totalitarismes de hier est fini : personne ne croit dans le danger du fascisme historique ou de l’occupation Allemande mais da

    • 9 Novembre 2016 à 17h25

      alain delon dit

      Le poids des mots, le choc des photos:

      Les deux membres du groupe Justice changent de sexe et se convertissent à l’islam

    • 9 Novembre 2016 à 17h22

      asnog dit

      Les pauvres, elles sont coincées…Ca sent son petit coup de pression communautaire post interview. Après tout, elles vivent sur place. Et en tant qu’arabe, on ne dit pas de mal d’un autre arabe, quoi qu’on pense. Le tribalisme, encore et toujours.

    • 9 Novembre 2016 à 17h22

      jcm dit

      Le port du voile est-il un signe anodin dont il serait intelligent de se passer ?
      Pourquoi tant de prises de positions autour de ce voile qui relèverait de la banale pratique d’un islam conventionnel ?
      Parce que l’observation prouve qu’il ne s’agit pas d’une banale coutume qui relève de la liberté religieuse inconditionnelle. La radicalité commence avec le voile et se répand comme une propagande non neutre, et après les attentats, ce port du voile est le signe d’une rare stupidité s’il émane d’un musulman modéré.

      Or, dans l’Islam, le bien nommé, soumission, l’écrasement de l’individu commence par l’abolition du signe distinctif de l’individu qu’est son corps, mais la tyranie ne s’arrête pas là, et même s’il s’agit de pecadilles, le non respect d’une pécadille est une faute gravissime. Tout relève de l’islam et de sa loi, voilà le coeur du message totalitaire inhérent à l’islam, thèse à discuter certes , mais qui s’appuie sur l’observation empirique de l’inexistence intrinsèque de toute démocratie au coeur de l’islam.

      L’Islam tout court est profondément anti-occidental et ennemi déclaré de l’individu et de sa liberté, donc non et trois fois non, le port du voile ne relève en aucun cas chez nous de la seule liberté religieuse que l’on reconnaitra à beaucoup d’autres religions, mais, pas à celle-là, et surtout pas aujourd’hui.

    • 9 Novembre 2016 à 17h17

      Loulou dit

      Toutes les religions sexistes ? je n’ai jamais eu l’impression que la religion catholique était sexiste envers moi, de plus c’est une femme, Marie, qui est le second personnage que l’on prie.
      Alors ou est le sexisme, les femmes ne peuvent pas être prêtres ? c’est l’Histoire qui veut ça …
      Moi ça me fait marrer ces dévoilées qui finalement sont complices des voilées puisqu’elles les excusent. ça s’appelle du communautarisme !

    • 9 Novembre 2016 à 17h16

      jcm dit

      Le port du voile est-il un signe anodin dont il serait intelligent de se passer ?
      Pourquoi tant de prises de positions autour de ce voile qui relèverait de la banale pratique d’un islam conventionnel ?
      Parce que l’observation prouve qu’il ne s’agit pas d’une banale coutume qui relève de la liberté religieuse inconditionnelle. La radicalité commence avec le voile et se répans comme une propagande non neutre, et après les attenta