“La Féline”, version Schrader | Causeur

“La Féline”, version Schrader

Le remake du chef d’œuvre de Tourneur ressort en DVD

Auteur

Vincent Roussel
est cinéphile. Il tient le blog Le journal cinéma du docteur Orlof

Publié le 12 juin 2016 / Culture

Mots-clés : , , , ,

Nastassja Kinski dans "La Féline" de Paul Schrader (DR)

La difficulté avec ce film, c’est de parvenir à faire abstraction qu’il s’agit d’un remake du chef-d’œuvre de Jacques Tourneur. Paul Schrader a été suffisamment critiqué pour cette raison. Pourtant, il faut bien reconnaître que la comparaison reste quand même logique dans la mesure où le film s’inscrit en pleine vogue des réadaptations de classiques du cinéma fantastique par les studios Universal à la fin des années 70 (L’invasion des profanateurs de Kaufman, Dracula de Badham, The Thing de Carpenter…). Et même si les films sont, au bout du compte, très différents, Schrader ne se prive pas de rendre des hommages directs à l’œuvre de Tourneur : une femme étrange qui s’immisce dans une conversation entre « la féline » et une collègue et, surtout, la fameuse scène de la piscine où le cinéaste reprend certains éléments plastiques de l’original comme les reflets de l’eau au plafond).

Mais pour être le plus juste possible, et c’est pour cette raison qu’il faut le réévaluer, il faut considérer La Féline comme une œuvre de Schrader à part entière. Que ce soit en tant que scénariste (pour Scorsese avant tout) ou cinéaste, il a toujours été obsédé, dans une optique chrétienne, par la Faute, le péché et la rédemption. Si cette dimension était également présente chez Tourneur, la question de l’animalité des désirs et de la sexualité que symbolise la panthère noire s’inscrit pleinement dans les thématiques chères au cinéaste.

Même si le prologue place le film sous le sceau d’un mythe imaginaire avec sa tribu offrant en sacrifice des enfants aux panthères pour qu’elles conservent une âme « humaine » ; Schrader recourt également à une imagerie biblique. Dans une belle scène de balade nocturne, Nastassja Kinski, au sommet de sa gloire et de sa beauté, se déshabille et marche dans une sorte de campagne édénique. Là, elle rencontre le serpent et c’est alors que ses instincts animaux se réveillent et qu’elle chasse un petit lapin. Cette rencontre avec le serpent est d’une limpidité exemplaire : c’est à partir de cet instant que la jeune fille vierge découvre la puissance du désir sexuel et qu’elle se transforme, de fait, en panthère.

Tout l’intérêt du film tient dans cette manière (finalement assez classique) de sonder l’animalité qui se niche au cœur de la nature humaine, surtout lorsqu’il s’agit de sexualité. Pour pouvoir rester « humaine », Irena devrait s’accoupler avec son frère (joué par le toujours très habité Malcom McDowell) mais de cet amour incestueux naîtrait de nouveau crime. En revanche, si elle fait une nouvelle fois l’amour avec l’homme qu’elle aime, elle gardera toujours sa forme « animale » mais avec ce sentiment que quelque chose a pu faire bouger les lignes de cette « animalité » et l’a « affinée » (comme le suggère le superbe face à face final qu’achève la magnifique chanson de Bowie Putting on fire).

Tout en empruntant les chemins du genre fantastique, avec quelques scènes bien sanglantes (un bras arraché, par exemple), Schrader s’en éloigne aussi en instaurant une atmosphère moite et languide en parfaite adéquation avec l’endroit où se déroule l’intrigue (la Nouvelle Orléans).

Si cet attrait pour le « négatif » et les recoins les plus sombres de l’âme humaine séduit, le côté très puritain du cinéaste agace aussi un peu. La dimension « mythique » du film lui permet d’échapper à la lourdeur démonstrative de Hardcore  mais on en retrouve parfois quelques traces. Pour Schrader, le péché originel reste lié à la sexualité et l’érotisme ne peut être envisagé que sous l’angle de la noirceur et d’un certain « dégoût » (la scène de bondage où la femme est littéralement entravée pour que son désir soit dompté).

Mais à cette réserve près, La Féline est un film élégant, qui vieillit plutôt bien, en dépit des nappes synthétiques assez insupportables et très datées de Moroder, et qui sonde avec une certaine acuité l’ambiguïté de la nature et des désirs humains.

La Féline (1982) de Paul Schrader, avec Nastassja Kinski et Malcom McDowell. (Ed. Elephant films). En DVD depuis le 1er juin 2016.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 14 Juin 2016 à 13h46

      Lector dit

      Khaldun, vous pourrez m’envoyer votre mail (et/ou le script) à cette adresse toute fraiche :

      lectorlaetaberis@outlook.fr

      • 14 Juin 2016 à 14h12

        Ibn Khaldun dit

        C’est fait. Je vous donne la phrase de reconnaissance : Si je vous dis, Isadora Duncan va danser chez les bolchéviques, vous me répondez…

        • 14 Juin 2016 à 18h10

          Lector dit

          la paix avec l’Allemagne est garantie par Edimbourg.

        • 14 Juin 2016 à 18h27

          Ibn Khaldun dit

          Excellent !

        • 14 Juin 2016 à 19h09

          Lector dit

          … ce message ne s’est donc pas autodétruit dans les 5 secondes qui suivirent… bon, j’ai le temps d’aller chercher des clopes alors…

    • 14 Juin 2016 à 11h56

      Ibn Khaldun dit

      C’est devenu un tube en soi; dans le style du bon rock FM de l’époque. 

    • 14 Juin 2016 à 2h51

      Ibn Khaldun dit

      Au fait, Lector, je me souviens que nous avions discuté des séries/feuilletons. Columbo fut évoqué car vous avez l’intégrale. Avez-vous “Le livre témoin” de 1971 avec Jack Cassidy (c’est son premier Columbo) ? Ecrit par Steven Bochco et Steven Spielberg et Bobby Lapointe était à la musique. :)

      Il me semble qu’il est introuvable. 

      • 14 Juin 2016 à 11h07

        Lector dit

        j’ai ! En fait ce n’est pas le premier Columbo, il y a eu le pilote avant : “Inculpé de meurtre” avec Gene Barry, Katherine Justice et Nina Foch etc.(dvd n°0 nommé pilote). “Téléfilm que Richard Levinson et William Link ont adapté de leur pièce de théâtre.” (1ère diff USA 1968 ; France 1976)

        Dvd n°1 : a/ Rançon pour un homme mort b/Le livre témoin.
        Dvd n°2 : a/Faux témoin b/Poids mort.
        Etc.

      • 14 Juin 2016 à 11h20

        Ibn Khaldun dit

        Oui, tout à fait, en fait je voulais dire que c’était le premier de Cassidy, car il apparaîtra encore dans un autre Columbo (où il jouait un magicien).

        Sinon, c’est drôle, je pensais que “Le livre témoin” ne figurait pas dans le DVD. J’avais entendu qu’il était “introuvable” (sic); je ne comprenais pas le sens de ce que l’on me disais; tous les Columbo, a priori, figurent normalement en DVD…

        • 14 Juin 2016 à 11h35

          Lector dit

          salam Ibn Khaldun :D

          introuvable en streaming peut-être ?

          En fait je m’aperçois que je ne dois pas avoir l’intégrale entière si je puis dire, j’avais dû arrêté l’abonnement par correspondance d’une part parce que la toute dernière saison ne me plaisait pas (Falk âgé et son personnage affublé de jeunes collègues) et d’autre part par défit, parce que je n’aime pas la vente forcée.

        • 14 Juin 2016 à 11h49

          Ibn Khaldun dit

          Je peux comprendre. Cela me fait mal de le dire (moi qui adore Columbo), mais les dernières sont un tantinet poussives. On en revient encore et toujours à cette carence créative du XXIe siècle. Les Columbo du début des années 2000 restaient relativement fidèles à ceux de la décennie précédente mais progressivement on sent que cela s’essouffle. Et puis, vous avez raison, ces jeunes collègues ne me plaisait guère non plus.

          J’ai toujours pensé, avant sa mort, qu’il était peut-être temps de tirer sa révérence. 40 ans de bons et loyaux services, c’est déjà pas mal du tout, rares sont ceux qui peuvent en dire autant dans l’univers des séries (à l’exception des soap opera mais on est dans un registre radicalement différent). 

        • 14 Juin 2016 à 12h01

          Lector dit

          poussives c’est cela même. Et puis le personnage devenu quasi lénifiant, ce qui change énormément de la jeunesse (le pilote) où il est plutôt intrusif. Il y aurait une petite étude à produire de l’évolution du personnage selon les saisons.

          PS saviez-vous que P. Falk était un très bon dessinateur et peintre ? Il me semble qu’il y avait eu une expo à Paname mais je n’avais pu la voir (j’étais en Italie durant cette période).

        • 14 Juin 2016 à 12h05

          Ibn Khaldun dit

          Il y aurait une petite étude à produire de l’évolution du personnage selon les saisons.

          Très bon ça, je garde ça pour notre revue. ;)

          Ah oui, c’est vrai, j’avais entendu par le passé qu’il faisait de la peinture mais je n’ai jamais vu ses oeuvres.   

        • 14 Juin 2016 à 12h33

          Lector dit

          (ouille, petit problème de réseau aujourd’hui)

          Très bon ça, je garde ça pour notre revue.

          Faudrait définir le cadre et la forme ; par catégories/genres/chapitres (ou pas), recension ou analyse, quel type d’examen etc. pour ne pas trop se disperser.

          PS j’avais vu à la téloche quelques dessins de lui et un autoportrait impeccable techniquement.

        • 14 Juin 2016 à 12h52

          Ibn Khaldun dit

          Faudrait définir le cadre et la forme ; par catégories/genres/chapitres (ou pas), recension ou analyse, quel type d’examen etc. pour ne pas trop se disperser.

          Cela va de soi. ;) 

        • 14 Juin 2016 à 13h10

          Lector dit

          eh oui, il y a tant de manières possibles d’aborder le sujet. Sommes d’accord. Par exemple : Les “guest stars” dans les séries mythiques des 70′s.
          ou : Les technologies spatiotemporelles dans les séries fantastiques ou de SF.
          Les antihéros dans les séries d’espionnages.
          La représentation télévisuelle (émissions de cuisine ou infos) dans la série policière.
          Le politiquement correct à l’écran, outil de propagande de la soft culture.
          Le rapport au corps et sa représentation dans les feuilletons de tueurs en série.
          Les grands thèmes musicaux et leurs auteurs.
          Etc.

          Inépuisable !

        • 14 Juin 2016 à 13h16

          Ibn Khaldun dit

          Voilà de la bonne matière en perspective. Y a de quoi faire, moi je vous le dis ! :)

        • 14 Juin 2016 à 13h30

          Lector dit

          vous avez noté que dans ces quelques lignes directrices possibles on peut aisément distinguer le polémique du plus… disons : commercial.

          Bon, eh bien, on s’appelle…
          Ci vediamo presto

        • 14 Juin 2016 à 13h52

          Ibn Khaldun dit

          C’est bon, Lector. J’ai contacté qui de droit par téléphone. On va vous transmettre mes coordonnées. 

        • 14 Juin 2016 à 13h56

          Ibn Khaldun dit

          L’adresse qui vous parviendra c’est avec @hotmail.fr

          Vous aurez le pseudo; si cela ne marche pas vous mettez un tiret là où vous savez sur le pseudo. 

    • 13 Juin 2016 à 18h52

      Ibn Khaldun dit

      À ce propos, Lector, puisque je vous tiens et avant que vous n’alliez mendier de profil :), vous avez déjà écrit ou supervisé des scénarios, si je ne m’abuse, non ? 

      • 13 Juin 2016 à 18h55

        Lector dit

        :) pour un pote qui faisait de la BD, oui, c’était il y a un bail ; pourquoi?

      • 13 Juin 2016 à 19h04

        Ibn Khaldun dit

        Parce que je souhaiterais, si vous le voulez bien, vous soumettre deux projets/scripts (qui doivent atterrir sur une maison de production californienne) et que vous me disiez ce que vous en pensez. 

        • 13 Juin 2016 à 19h12

          Lector dit

          allons-y ! Je vous ferai un tarif de profil… :D
          C’est pour la téloche ou le cinoche ? Je veux bien vous donner un avis, no problemo. Vous voulez m’envoyer ça sous quel forme et par quel moyen ?

        • 13 Juin 2016 à 19h18

          Ibn Khaldun dit

          Merci beaucoup ! :D

          En fait, c’est pour la téloche ET le cinoche. J’aimerais donc un avis éclairé comme vous. Je contacte l’administrateur pour qu’il nous mette en relation. Il vous transmettra mes coordonnées.

          Bon, Isa va certainement dire que Lector va se contacter lui-même. :)) 

        • 13 Juin 2016 à 19h26

          Lector dit

          :)

          heu, par l’admin’ non, mon ancienne boite a été piratée (celle d’inscription sur le site), elle est morte aujourd’hui (je ne peux donc pas récupérer votre ancien contact). Passez par notre amie et connaissance commune, par exemple, pour obtenir une de mes adresses courriel qui fonctionne ou me transmettre la vôtre.

        • 13 Juin 2016 à 19h43

          Ibn Khaldun dit

          Aïe, comment puis-je faire, je n’ai pas leur adresse de contact ? 

        • 13 Juin 2016 à 19h53

          Lector dit

          par téléphone alors ? Ou par le blog ? On va bien trouver une solution.

        • 13 Juin 2016 à 20h07

          Ibn Khaldun dit

          Bon, je vais essayer demain par téléphone. 

        • 13 Juin 2016 à 20h44

          Lector dit

          Khaldun, je regarde si je peux créer rapide une boite éphémère sur yahoo et vous la poste ici. (un peu plus tard, because j’ai l’estomac dans les talons.)

        • 13 Juin 2016 à 20h58

          Patrick dit

          Pourquoi ne transmettriez-vous pas vos documents par Dropbox, par exemple, ou encore We transfer ?

        • 13 Juin 2016 à 21h12

          Ibn Khaldun dit

          @Patrick,

          Cela reviendrait à la même chose puisqu’il faut transmettre le lien URL Dropbox par email.  

        • 13 Juin 2016 à 21h17

          Lector dit

          c’est dommage qu’il n’y ait pas une section MP sur ce site.
          (message privé)

        • 13 Juin 2016 à 21h24

          Lector dit

          Khaldun, vu que ça rame chez moi (vieille bécane et modem bas débit) créez donc une boite mail yahoo temporaire* pour me la poster ici -> *juste le temps d’échanger les adresses mail permanentes.

        • 13 Juin 2016 à 21h51

          Ibn Khaldun dit

          Ce n’est pas grave si c’est une adresse hotmail ?

          Ceci dit, je vais tout de même tenter l’aide téléphonique demain. On ne sait jamais… 

        • 13 Juin 2016 à 21h54

          Lector dit

          hotmail pourquoi pas. Ou demain par tel. Y a urgence ou pas d’ailleurs ?

        • 13 Juin 2016 à 22h43

          Ibn Khaldun dit

          Non, y a pas urgence. 

        • 13 Juin 2016 à 22h54

          Lector dit

          ok c’est bon à savoir.
          arrf on vient juste de m’avertir qu’une de mes boites ne reçoit plus rien… je viens de corriger, je ne sais pour quel quantité de courriels donc de toute façon je vais devoir en créer une nouvelle sur autre plateforme sans trop tarder.

          C’est drôle (et sympathique) votre demande du jour parce que je me disais hier que nous pourrions bien, pour le plaisir, écrire ensemble une revue des séries tv à quatre mains… enfin un truc un peu plus chiadé que nos échanges… de mon côté j’aimais bien le travail collectif, l’émulation dans le divertissement…

        • 13 Juin 2016 à 23h13

          Ibn Khaldun dit

          je me disais hier que nous pourrions bien, pour le plaisir, écrire ensemble une revue des séries tv à quatre mains… enfin un truc un peu plus chiadé que nos échanges… de mon côté j’aimais bien le travail collectif, l’émulation dans le divertissement…

          Oh, mais c’est que c’est une excellente idée ! C’est vrai, quoi, il n’y a pas qu’Alain Carrazé sur le marché. :)

          Lector, j’achète tout de suite ! On commence quand vous voulez; enfin après avoir réglé ce problème contact mail. 

        • 13 Juin 2016 à 23h22

          Lector dit

          vrai ! ;)

          vrai ? :))))) ço s’rait ben l’fun ! c’t'affaire lo !

          Faut en discuter ; ça roule.

        • 13 Juin 2016 à 23h26

          Wil dit

          Ouuuuh,ça devient chaud là.;-)

        • 13 Juin 2016 à 23h29

          Wil dit

        • 13 Juin 2016 à 23h31

          Lector dit

          t’inquiète on te gardera un exemplaire papier bible ^^ :D

        • 13 Juin 2016 à 23h40

          Ibn Khaldun dit

          :)))

    • 13 Juin 2016 à 13h26

      Ibn Khaldun dit

      Pas le meilleur film de Shrader, mais mieux que le baclé Mishima.

      Certes, mais un bon film tout de même. De toute façon, Schrader a une filmo intéressante.

      finalement le Tourneur, du point de vue éclairage et cadrage, est sans conteste bien meilleur que le Schrader :

      Oh, que oui ! Le film de Schrader porte l’empreinte des années 80 (notamment cette touche d’érotisme propre à cette période), ce qui n’est pas pour me déplaire non plus. Dieu que les femmes des années 40 étaient élégantes. :)

      • 13 Juin 2016 à 14h34

        Lector dit

        Certes, mais un bon film tout de même.

        Bof ; je vous ai déjà écrit que j’avais été déçu. Et justement cet érotisme 80 me laisse froid. 69 c’est mieux :D

      • 13 Juin 2016 à 15h12

        Ibn Khaldun dit

        69 c’est mieux :D

        :))) Bon, c’est vrai que les 70′s, c’est pas mal non plus. Vous me connaissez, c’est moins une décennie en particulier que le XXe siècle qui a ma préférence.

        J’imagine que vous pensez (pas seulement) à Dernier Tango à Paris ? Excellent Bertolucci. 

        • 13 Juin 2016 à 15h17

          Lector dit

          Oshima surtout et qqs autres.

          Maria Schneider s’est plainte des années plus tard de la scène savonneuse.

        • 13 Juin 2016 à 15h36

          Ibn Khaldun dit

          Maria Schneider s’est plainte des années plus tard de la scène savonneuse.

          Oui, en effet. Il faut dire que c’était quand même deux acteurs fortement écorchés.

        • 13 Juin 2016 à 15h43

          Ibn Khaldun dit

          J’aime beaucoup les deux décennies. Les 70′s portent la marque de la déchéance dans les personnages (Midnight Cowboy, Taxi Driver, Panique à Needle Park, Delivrance, Dernier Tango à Paris, Orange Mécanique, Voyage au bout de l’enfer, etc…) et prédomine une vision fortement pessimiste.

          Les 80′s sont différents et, en ce sens, 9 Semaines et demi est un peu l’anti Tango à Paris.  

        • 13 Juin 2016 à 15h54

          Lector dit

          9 Semaines et demi est un peu l’anti Tango à Paris.

          exact.

          Midnight Cowboy, ça me fait penser que j’avais confondu (ds notre ancienne discussion) Jon Voight et Michael York mais je ne sais plus à quel propos.

        • 13 Juin 2016 à 15h58

          Ibn Khaldun dit

          Au sujet de Michael York, nous parlions, sauf erreur de ma part, de L’Âge de cristal (le film de 1976) puisque nous avions simultanément évoqué la série lorsque nous parlions du Space Opera. 

        • 13 Juin 2016 à 16h11

          Lector dit

          ah oui Khaldun, c’est bien ça, j’avais dû écrire que c’était le même acteur pour les deux films. Je crois que qd j’étais gamin (et pas que)j’avais du mal à différencier ces deux là. Alors que je peux être parfois très physionomiste (vaut mieux un minimum quand on a fait portraitiste) je suis aussi atteint par moments d’un syndrome Giacometti : jé né reconnais plous les visages, jé né distingue pas tjrs la gente, no ? Si. (et pourtant j’ai, hum j’avais de bon yeux)

        • 13 Juin 2016 à 16h21

          Lector dit

          votre 15h58 devrait être le 69ème, alors un petit souvenir :

          https://www.youtube.com/watch?v=0Xo6FaypcpY

          (ah ben non c’est de 68 apparemment)

        • 13 Juin 2016 à 16h32

          Ibn Khaldun dit

          votre 15h58 devrait être le 69ème, alors un petit souvenir

          Ha ha ! J’avais remarqué ça aussi, j’étais celui qui avait terminé par un 69. :D

        • 13 Juin 2016 à 16h37

          Ibn Khaldun dit

          Barbarella, grandiose ! En fait, en 1980, l’esprit de Barbarella a donné cela aussi. L’esthétique est relativement identique; même si depuis 1968, de l’eau a coulé sous les ponts. 

        • 13 Juin 2016 à 16h39

          Ibn Khaldun dit

          Physionomie ? N’est-ce pas au fond avoir simplement très bonne mémoire “photographique” ? Je reconnais aussi très bien les visages même avec les années. 

        • 13 Juin 2016 à 16h44

          Lector dit

          ah oui alors ! En plein space opera !

          et ça :

          https://www.youtube.com/watch?v=kbGVIdA3dx0

        • 13 Juin 2016 à 16h53

          Lector dit

          16h44 je répondais au lien Flash Gordon avec ZardoZ.

          Sinon, oui, mémoire visuelle. La mémoire des sens c’est quelque chose ; olfactive et gustative aussi. C’est proustien.

          Enfin la physionomie ce n’est pas que ça, ça peut emprunter à l’analyse immédiate, d’ordre psychologique. Les traits d’humeur et micro-expressions.

        • 13 Juin 2016 à 16h55

          Lector dit

          hum, précision : les traits du visage que l’humeur dessine doucement mais sûrement.

        • 13 Juin 2016 à 17h01

          Ibn Khaldun dit

          Oui, c’est vrai que la physio emprunte à tout cela. Mais là, on serait plus peut-être dans la physiognomonie.

          J’aime beaucoup Boorman, il privilégie la qualité au “prolifisme” tous azimuts. 

        • 13 Juin 2016 à 17h14

          Lector dit

          oui, vous citiez Délivrance, son Excalibur me laisse aussi un profond souvenir.

    • 13 Juin 2016 à 13h20

      Ibn Khaldun dit

      Khaldun, au début je n’étais pas convaincu. J’avais laissé tomber. J’y suis retourné parce que j’aime bien le jeu de Walton Goggins. Je dirais que ça prend qqs épisodes voire la première saison pour se mettre en place. En fait c’est parce que j’avais été déçu par l’ambiance plus urbaine de la saison 2 de TrueDec que j’ai eu envie de retrouver l’Amérique profonde, avec ses bouilleurs d’alcool frelaté, ses cannabiculteurs de plus de 50 piges ; le Kentucky post Daniel Boone (l’autre Davy Crockett). Bref on nous épargne le rap et sa street-culture à la gomme.

      Ouep, je vais faire alors un petit crochet par Justified.

      Sinon, je vois que je ne suis pas le seul à voir que l’on a chamboulé la deuxième saison de TrueDec.  

      • 13 Juin 2016 à 14h27

        Lector dit

        Khaldun, elle n’a rien d’originale cette série, mais l’on peut dire qu’elle est plaisante (en tout cas pour des gars de notre espèce).

        • 13 Juin 2016 à 14h41

          Lector dit

          comment dire, au début ça hésite grave entre série et feuilleton et c’est celui-ci qui finit par devenir intéressant ; les serial-scénar (les petites histoires criminelles particulières à l’intérieur de la narration générale) ont moins d’intérêt que la fresque.

        • 13 Juin 2016 à 15h47

          Lector dit

          bah les inrocks ! Sauf que ce n’est pas Nic Pizzolatto qui réalise ; alors son second scénar est peut-être mal fichu (je trouve aussi) mais quid de la responsabilité du réal ?

        • 13 Juin 2016 à 15h54

          Ibn Khaldun dit

          Je vous avouerai que j’ai fortement hésité à mettre lien vers les Inrocks. :) Mais bon, le contenu traduisait, peu ou prou, ce qui était dans l’air des fans vis à vis de TrueDec. 

        • 13 Juin 2016 à 16h13

          Lector dit

          :)

          Je crois que c’est Pirate qui disait avoir préféré la seconde. Haha tjrs à contre-courant.

        • 13 Juin 2016 à 16h30

          Ibn Khaldun dit

          Je crois savoir que Isa raffole de la saison 2. :))

        • 13 Juin 2016 à 16h39

          Lector dit

          Khaldun si vous aimez les histoires de la flibuste, je vous conseille le feuilleton Crossbones adapté de la République des pirates de Colin Woodard ; avec John Malkovich et Claire Foy qui jouait récemment le rôle d’Anne Boleyn dans Wolf Hall :

          https://www.youtube.com/watch?v=4TUinxjE4Pg

        • 13 Juin 2016 à 16h43

          Ibn Khaldun dit

          Il se trouve que je la regarde ! ;) Malheureusement, à la suite des mauvaises audiences, NBC annule la série. Mais il y aussi Black Sails qui est plutôt pas mal.  

        • 13 Juin 2016 à 16h47

          Lector dit

          Black Sails, ça a l’air pas mal, un peu trop film d’action peut-être ? Faudra que j’essaie à nouveau.

        • 13 Juin 2016 à 16h56

          Ibn Khaldun dit

          Film d’action ? Mouais, peut-être un chouïa. Mais le développement de l’histoire mérite le détour. J’étais plutôt circonspect au départ et ensuite cela s’enchaîne plutôt bien. Bon, il faut que je vois ce que donne la nouvelle saison. 

        • 13 Juin 2016 à 17h11

          Lector dit

          je dis ça… je ne sais pas, j’en ai à peine vu un épisode. Circonspect, voilà. Je n’ai pas été plus loin pour l’instant.
          C’est qu’on devient difficile à force :D ou méfiant ?

        • 13 Juin 2016 à 17h19

          Ibn Khaldun dit

          Je dirais les deux : méfiant et difficile. En même temps, c’est pas très compliqué : avec ce que l’on a connu et ce que l’on nous donne…

        • 13 Juin 2016 à 18h02

          Lector dit

          sûr !

    • 13 Juin 2016 à 12h17

      ldm dit

      Pas le meilleur film de Shrader, mais mieux que le baclé Mishima.
      Si on apprécie le Shrader deuxième période, ne pas manquer Light Sleeper de 1992 et surtout Affliction de 1997.

    • 13 Juin 2016 à 1h28

      Lector dit

      finalement le Tourneur, du point de vue éclairage et cadrage, est sans conteste bien meilleur que le Schrader :

      https://www.youtube.com/watch?v=PGtmWIuHvPM

    • 13 Juin 2016 à 0h47

      Ibn Khaldun dit

      Excellents, Cosmos 1999 et Des Agents très spéciaux.

      Vous avez aussi remarqué ? La façon dont les uns et les autres se battent, les mêmes techniques avec le bras/main ou des prises de judo : Le Saint, Chapeau Melon, Agents très spéciaux, Les Mystères de l’Ouest, Le Frelon vert, Star Trek, etc… Les prises sont quasiment interchangeables. 

      • 13 Juin 2016 à 0h52

        Lector dit

        oui, judo et karaté (avec le tranchant de la main:)) -les drôles de dames aussi :D

    • 13 Juin 2016 à 0h04

      Lector dit

      Khaldun dit: J’avais justement décidé de me refaire toutes les saisons de Chapeau Melon depuis le début.

      vous allez en avoir pour un bout de temps ! Je me demande combien il peut y avoir d’épisodes… une vie entière de Patrick… Macnee.

      • 13 Juin 2016 à 0h21

        Ibn Khaldun dit

        26 épisodes, peu ou prou, dans chaque saison. La sixième en a même 33 ! Je vais commencer par les 6 premières; les trois premières saisons n’ont jamais été doublées en France. Je verrai plus tard, pour celles qui existent en anglais. Chapeau Melon, seconde génération (1976-1977), avait tout le parfum de ce type de série. :)

        Ah, oui, il y aussi Le Saint que je me suis promis de regarder. 6 saisons, avec pour certaines 27 épisodes !! 

        • 13 Juin 2016 à 0h31

          Lector dit

        • 13 Juin 2016 à 0h37

          Lector dit

          Le Saint, comme Au nom de la loi, ça remonte loin. Avant nous. J’étais vraiment pas vieux quand je les ai vus. Ah la winchester canon et crosse sciés !

          https://www.youtube.com/watch?v=KBHwDLkP9w8

        • 13 Juin 2016 à 0h57

          Ibn Khaldun dit

          Au nom de la loi, avec sa winchester, voilà encore un bijou.

          C’est étrange, tout de même; Au nom de la loi, les mystères de l’ouest, Les Incorruptibles, Les Envahisseurs, Alfred Hitchcock présente, Au-delà du réel (Attention. Ce n’est pas une défaillance de votre téléviseur), et bien d’autres ont une atmosphère quasiment identique. Une impression de huit clos (probablement en raison d’un décor minimaliste) mais sans l’être tout à fait, j’adore. J’ai cette sensation, en même temps, que cela ne remonte pas si loin que cela. 

        • 13 Juin 2016 à 1h05

          Lector dit

          “Attention. Ceci n’est pas une défaillance de votre téléviseur, nous contrôlons les horizontales et les verticales” avec la mire, c’était génial !

          Dans le genre Mystères et fééries une plus récente dont j’avais vu les premiers épisodes, Carnivale :

          http://www.dailymotion.com/video/xaqqa_generique-carnivale_shortfilms

        • 13 Juin 2016 à 1h09

          Lector dit

          “Une impression de huit-clos”, oui pour certaines ; et puis le rythme, qu’on trouverait presque un peu lent aujourd’hui comme dans Cosmos : genre lors d’un dialogue en champ-contrechamp un silence entre chaque réplique.

        • 13 Juin 2016 à 1h16

          Lector dit

          tenez, nous en avions parler ; en matière de générique, en voici un très graphique que j’aime particulièrement ; my last choice :

          https://www.youtube.com/watch?v=Xyu_MdKBXic

          NB Un truc dommage le titre “far from any road” des Handsome Family est tronqué (alors qu’il s’agit d’un dialogue).

        • 13 Juin 2016 à 1h20

          Lector dit

          bon allez, c’est pas le tout, faut qd mm que j’aille finir de visionner la saison 2 de Justified ; au boulot ! :D

        • 13 Juin 2016 à 1h37

          Ibn Khaldun dit

          Justified… Cela fait longtemps que je voulais la visionner, mais je n’étais pas très motivé. Qu’est-ce que ça vaut ?

          Et en parlant de True Detective, je suis en train de regarder la 2e saison. Pour l’instant, je suis un tantinet déçu. Sinon, en dehors de l’excellente touche “country”, l’esthétique grisâtre, quasi métallique, donne dans le Fincher de la fin des années 90 avec Seven. On a souvent parlé ici de cette noirceur qui revient dans les séries depuis 2000 et qui, singulièrement, touche autant le SF que le policier. 

        • 13 Juin 2016 à 1h38

          Ibn Khaldun dit

          “La” SF. 

        • 13 Juin 2016 à 9h14

          Lector dit

          Khaldun, au début je n’étais pas convaincu. J’avais laissé tomber. J’y suis retourné parce que j’aime bien le jeu de Walton Goggins. Je dirais que ça prend qqs épisodes voire la première saison pour se mettre en place. En fait c’est parce que j’avais été déçu par l’ambiance plus urbaine de la saison 2 de TrueDec que j’ai eu envie de retrouver l’Amérique profonde, avec ses bouilleurs d’alcool frelaté, ses cannabiculteurs de plus de 50 piges ; le Kentucky post Daniel Boone (l’autre Davy Crockett). Bref on nous épargne le rap et sa street-culture à la gomme.

    • 12 Juin 2016 à 20h36

      Lector dit

      le Beineix aussi a vieilli (l’avais revu il y a 2 ou 3 ans), du moins quelques images et plans enchainés. Mais tout de même, il y a de très grand moments (dont la scène du concours pain de glace qui me rappelait d’une certaine manière le scène du Rouge-gorge de Carné dans les Enfants du Paradis).

      Quelle beauté cette fille :

      https://www.youtube.com/watch?v=qHuS_34dYOo

      l’univers de Goodis est parfaitement rendu.

      • 12 Juin 2016 à 20h41

        Lector dit

        je me souviens que les cannois du festival avaient reproché à Beineix et à ce film son caractère esthétisant ; c’est con !

        https://www.youtube.com/watch?v=PCWFhFUAb0k

        L’ironie de l’affiche “Try another world” qui éclaire le quartier insalubre… tout Goodis est là.

      • 12 Juin 2016 à 22h31

        Ibn Khaldun dit

        Pas vraiment fan de Beineix; en revanche, j’ai préféré La lune dans le caniveauque 37°2.

        Tiens, au fait, en parlant de la belle Nastassja, vous vous souvenez de son père? :))) 

        • 12 Juin 2016 à 22h46

          Lector dit

          bien sûr, en fait nous en parlions sur un autre fil, Aguirre, Fitzcarraldo, Herzog.

    • 12 Juin 2016 à 17h37

      Ibn Khaldun dit

      Au passage, en parlant de Midnight Express, on reste fasciné par la capacité des compositeurs (au XXe siècle) à saisir, dans une musique, le thème d’un film. Lector va penser que je me répète mais cela mérite d’être de nouveau souligné. Le célèbre thème de MidEx est The Chase. Ce dernier s’enchâsse incroyablement bien au sujet et à l’atmosphère carcéral de Turquie.

      Le thème original de Moroder sans le mixage de Synthesizer. 

      • 12 Juin 2016 à 17h54

        Lector dit

        haha, j’étais bien certain de vous retrouver sur ce fil ! ;)

        Tenez, à propos de thème, celui magnifique, de jazz, créé pour l’adaptation qu’Altman fit du roman de Chandler, The Long Goodbye :

        https://www.youtube.com/watch?v=OuXkmg4cKso

        • 12 Juin 2016 à 19h26

          Ibn Khaldun dit

          Et moi, je savais que vous passeriez par là. :)

          Magnifique, The Long Goodbye; cela fleure bon Philip Marlowe et Mike Hammer. Un bureau de détective la nuit et éclairé par des néons improbables et en musique de fond un saxophone feutré. 

        • 12 Juin 2016 à 19h37

          Lector dit

          oui la grande classe d’Elliott Gould et ces voisines 70′s de Marlowe tout à fait ravissantes :))))))))

        • 12 Juin 2016 à 19h44

          Ibn Khaldun dit

          ces voisines 70′s de Marlowe tout à fait ravissantes

          On ne déroge pas au code du genre ! :))

          Comme ici

        • 12 Juin 2016 à 19h51

          Lector dit

          dans le genre privé associé au jazz je replace cet autre très grand du cinoche que j’ai tout de même préféré à Stacy Keach :

          https://www.youtube.com/watch?v=q9N-xaaVNU8

        • 12 Juin 2016 à 20h01

          Ibn Khaldun dit

          En effet, “Johnny Staccato” reste un classique, diffusé pour la première fois, je crois, en 1986. Stacy Keach, cependant, n’avait pas été le premier à camper le rôle de Mike Hammer; c’est Darren McGavin qui endossa le personnage, exactement à la même époque que “Johnny Staccato”, 1958-59.

          M’est avis que celui-ci vous rappelle quelque chose, non ? ;) Toujours à la même époque d’ailleurs. 

        • 12 Juin 2016 à 20h20

          Lector dit

          inevitabeul theme ! Mais je ne connaissais pas la série Peter Gunn ; le nom est pourri en plus :D je lui préfère largement celui de Kojak -means Knockout Jack, construit sur le même principe que le nom d’Emma Peel.

          Bon, je viens de revoir la bande annonce La Féline de 1982 et j’ai plutôt le sentiment (contrairement à Roussel) que ça a vieilli ; ceci dit je me souviens d’avoir été déçu au visionnage lors du passage tv. (Et puis ce n’est pas la période de Bowie que j’apprécie le plus).

        • 12 Juin 2016 à 22h23

          Ibn Khaldun dit

          Emma Peel ? À ce damné ! J’avais justement décidé de me refaire toutes les saisons de Chapeau Melon depuis le début.

          Et puis ce n’est pas la période de Bowie que j’apprécie le plus

          Tiens, il ne me semblait pas que Bowie avait joué dedans. Cela ne serait pas plutôt ce film (il date de la même période) ? 

        • 12 Juin 2016 à 22h33

          Ibn Khaldun dit

          Oh, là là, lire : “se damner”. Grosse fatigue…

        • 12 Juin 2016 à 22h38

          Ibn Khaldun dit

          Mais je ne connaissais pas la série Peter Gunn ; le nom est pourri en plus :D

          Oui ! D’ailleurs, le fameux groupe Art Of Noise en a fait une reprise en 1986 qui respire le ton de cette époque. :)

        • 12 Juin 2016 à 22h53

          Lector dit

          m’enfin Khaldun, c’est surtout que le “Putting on fire” de Bowie fait bande son du Féline 82 -comme le rappelle l’article… Grosse fatigue… :D

          ah ouiii, Art Of Noise :) j’avais complètement oublié ça.

        • 12 Juin 2016 à 22h59

          Lector dit

          Féline, ça me fait surtout penser au Stranglers :

          https://www.youtube.com/watch?v=olozhVNBBoQ

        • 12 Juin 2016 à 23h10

          Ibn Khaldun dit

          m’enfin Khaldun, c’est surtout que le “Putting on fire” de Bowie fait bande son du Féline 82 -comme le rappelle l’article… Grosse fatigue… :D

          Mais ouiiii, c’est vrai…Mince, je suis complètement à l’ouest. Ce soir, ça craint. :D 

        • 12 Juin 2016 à 23h13

          Ibn Khaldun dit

          Excellent titre des Stranglers en 1982. 

        • 12 Juin 2016 à 23h26

          Lector dit

          complètement à l’ouest pour sûr c’est le même titre des Stranglers ! :D

        • 12 Juin 2016 à 23h28

          Lector dit

          le premier album que j’ai connu d’eux :

          https://www.youtube.com/watch?v=OUIbL5ZmN5w

        • 12 Juin 2016 à 23h31

          Ibn Khaldun dit

          complètement à l’ouest pour sûr c’est le même titre des Stranglers ! :D

          Là, pour une fois, je le savais. :)) Je voulais juste renvoyer au clip qui avait été fait. ;) 

        • 12 Juin 2016 à 23h37

          Lector dit

          ah d’accord ; autant pour moi, c’est contagieux :D

          (la planète des singes série sur Gulli en ce moment)

        • 12 Juin 2016 à 23h38

          Ibn Khaldun dit

          J’ai connu les Stranglers assez tardivement, je dois dire. Je m’intéressais beaucoup plus à Hugh Cornwell qui était une figure de la pop britannique et de la new wave. Au fait, vous saviez qu’en 1979, les Stranglers avaient menotté Philippe Manœuvre à la Tour Eiffel ? Il leur en a voulu à mort. :))

        • 12 Juin 2016 à 23h42

          Ibn Khaldun dit

          Oh, la série de la Planète des Singes, remarquable. C’est celle-ci, j’imagine ?

          Un peu trop courte, je trouve. On reste sur sa faim… 

        • 12 Juin 2016 à 23h43

          Lector dit

          “1979, les Stranglers avaient menotté Philippe Manœuvre”

          non je ne savais pas :) Pauv’ Philou !

        • 12 Juin 2016 à 23h43

          Ibn Khaldun dit

          Mauvais lien. Voici.

        • 12 Juin 2016 à 23h48

          Lector dit

          oui celle-ci, la musique du générique captait mon attention quand j’étais gosse.

          Et avez-vous connu celle-là :

          https://www.youtube.com/watch?v=kGCOc6CsT3g

        • 12 Juin 2016 à 23h50

          Lector dit

          12 Juin 2016 à 23h43 Mauvais lien. Voici.

          ouep, c’est mieux en entier.

        • 12 Juin 2016 à 23h51

          Ibn Khaldun dit

          Les Stranglers ont toujours eu une réputation de mauvais garçons du rock. Burnel y a contribué, lui qui a eu des rapports tendus avec les médias. «Pas avec tous les médias, seulement avec les gens qui ne veulent pas voir plus loin que le bout de leur nez», corrige-t-il. Et de raconter la fois, dans les années 80, où il s’est vengé du journaliste français Philippe Manoeuvre. «Il me faisait chier le petit à l’époque, il me harcelait, donc j’ai accepté de lui donner une interview, mais au premier étage de la tour Eiffel. Je l’ai emmené là avec quelques-uns des gars, on l’a déculotté – on lui a laissé sa chemise -, on l’a ligoté à la tour Eiffel et on l’a laissé là. Il ne me l’a pas pardonné pendant 25 ans.» 

        • 12 Juin 2016 à 23h59

          Ibn Khaldun dit

          Si je connais “Logan’s run” ? Mais j’adore ! :) J’ai toujours aimé l’âge de cristal. Je le regarde encore quand j’ai envie de me replonger dans cette époque qui faisait la part belle au Space Opera. Qui pourrait oublier la belle Heather Menzies ? ;)

          Savourez-moi ce thème. Il n’y en a plus des comme ça. La distribution dans le générique, grandiose !  

        • 13 Juin 2016 à 0h11

          Lector dit

          yep Galactica aussi, pour se replonger dans cette époque ; j’ai les 3 dvd de la première saison mais je n’ai pas trop accroché aux suivantes plus récentes ; de même avec les Cosmos 1999.

          http://www.dailymotion.com/video/x8k0sc_generique-cosmos-1999_music

          pas mal non plus n’est-ce pas ?

    • 12 Juin 2016 à 17h30

      Ibn Khaldun dit

      Ah, la Féline, quel moment de télé lorsqu’il fut diffusé le soir sur FR3, au milieu des années 80; je me souviens qu’il y avait le légendaire carré blanc à cette époque.

      La Féline est un film élégant, qui vieillit plutôt bien, en dépit des nappes synthétiques assez insupportables et très datées de Moroder

      Voyons, elles sont très bien ces nappes synthétiques, même 30 ans après ! Moroder reste un grand compositeur. Il suffit d’écouter le remarquable et inoubliable thème de Midnight Express que la fameuse collection Synthesizeravait remixé en son temps. Rien n’a vieilli. 

      • 12 Juin 2016 à 18h02

        Lector dit

        magnifique Nastassja Kinski, tout le monde de cette époque se souviendra du Tess de Polanski voire de la lune dans le caniveau de Beineix ou du Paris Texas de Wenders. Mais question thème tjrs, c’est du Maria’s Lovers d’Andreï Kontchalovski dont je me souviens :

        https://www.youtube.com/watch?v=TwO6YVCcSkg

        • 12 Juin 2016 à 18h21

          Lector dit

          12 Juin 2016 à 18h20

          Lector dit

          et plus récemment n’oublions pas ça :

          https://www.youtube.com/watch?v=L8cJjKVSUFM

        • 12 Juin 2016 à 18h22

          Lector dit

          du coup ça me rappelle sur un thème analogue (clonage) l’excellent “Womb” avec Eva Green :

          https://www.youtube.com/watch?v=N8Oujip3nJQ

        • 12 Juin 2016 à 19h30

          Ibn Khaldun dit

          Oh oui, je me souviens de Tess. Très beau film. 

        • 12 Juin 2016 à 19h34

          Ibn Khaldun dit

          Incroyable Kontchalovski, capable de passer de Maria’s Lovers à Runaway Train pour enchaîner avec vTango et Cash ensuite. 

        • 12 Juin 2016 à 19h43

          Lector dit

          hum je connais pas bien sa filmographie, à part Maria’s, il me semble ne connaître que son adaptation de Tchekhov. Je ne savais pas que Tango et Cash était de lui, du reste ce n’est pas trop mon registre (trop grosse machine).