Faut-il aller voter aux primaires de l’UMP (si elles ont lieu)? | Causeur

Faut-il aller voter aux primaires de l’UMP (si elles ont lieu)?

Auteur

André Sénik
Professeur agrégé de philosophie

Publié le 23 septembre 2014 / Brèves

Mots-clés : , , , , ,

Un ami de gauche – mais pas trop à gauche quand même – avec lequel je peux échanger des idées, vient de m‘exposer son cas de conscience. Et de me le refiler.

Alors, comme d’habitude, j’ouvre la fenêtre (de Causeur), j’appelle les voisins et je leur repasse mon problème.

« Si au second tout des présidentielles, m’écrit mon ami de gauche, c’est Sarkozy contre Marine le Pen, je n’irai pas voter. Si c’est Juppé à la place de Sarko, je voterai pour Juppé. »

Il poursuit. « Pour être conséquent avec moi-même, devrais-je participer aux primaires de l’UMP si elles ont lieu? »

Ce qui ne lui est pas possible, vous savez comment sont les gens de gauche.

Je ne vous cache pas ce que je lui ai répondu. Que face à Marine le Pen le candidat de la droite soit Sarkozy, Juppé, Fillon, ou un autre, je voterai pour lui sans hésitation et sans crainte pour les fondamentaux de notre démocratie.

N’empêche.

Sachant que le choix du seul candidat non frontiste dépend des primaires de la droite, et même déjà en grande partie des primaires de l’UMP, doit-on ne pas y participer à ces primaires ?

En quoi serait-il démocratique (ou même fair-play) de réserver le choix du candidat de tous les Français non frontistes à la présidence de tous les Français aux adhérents et sympathisants de l’UMP ?

Alors, que fait-on, je vous le demande ?

On vote tous (sauf les frontistes) aux primaires de l’UMP, ou on attend de voir passivement ?

Dans l’immédiat, on est coincés.

À plus long terme, on se trouve face à deux vices.

Le premier vice de notre système représentatif est que les partis politiques ne sont plus des relais politiques adéquats entre les citoyens et le pouvoir, et que les primaires élargies aux sympathisants ne corrigent encore qu’insuffisamment ce défaut de représentativité.

Le second vice, ces sont les présidentielles à deux tours après un premier tour réservé aux votes irresponsables.

L’idéal serait donc qu’à un stade donné, des primaires rassemblant les deux grandes familles traditionnelles choissent le candidat commun contre l’adversaire commun.

Ça au moins, je trouve ça drôle.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 28 Septembre 2014 à 11h18

      Villaterne dit

      Les primaires devraient être réservées aux adhérents qui paient une cotisation au parti !

    • 28 Septembre 2014 à 11h10

      Sarasvati dit

      Pourquoi “sauf les frontistes ” ? N’ont-ils pas tout intérêt à participer eux aussi aux primaires de la droite afin de choisir le pire candidat face à leur championne ?

      Par ailleurs,, “des primaires rassemblant les deux grandes familles traditionnelles choissent le candidat commun contre l’adversaire commun.”, ça s’appelle le premier tour.
      On a ses entrées parfois à peu de frais chez Causeur ; on se croirait chez Libé.

    • 25 Septembre 2014 à 22h32

      eclair dit

      http://www.lepoint.fr/societe/djihadistes-presumes-pas-de-dysfonctionnement-selon-des-parlementaires-25-09-2014-1866745_23.php

      ils ont pris quoi ces parlementaires?

      Les dysfonctionnement sont patents.

      On fait embarqués 3 djihadistes presumés dans un avion sans garantir la securité des autres passagers*.
      A marseille le systéme est en panne

      mais sinon pas de dysfonctionnement.

      Et l’ambassade en turquie n’avait pas de personnel ?

    • 24 Septembre 2014 à 12h09

      Michka dit

      Primaires, on voit ce que ça a donné à gauche, le plus tocard gagne et fait perdre tout le monde. Après Hollande on devrait l’avoir compris.

    • 24 Septembre 2014 à 11h16

      Cozis dit

      Jamais je ne voterai pour quelqu’un qui a supprimé la mal nommée ‘double peine” pour faire prospérer le banditisme en France; j’ai juste un peu de mémoire… Cela a marqué le début de l’acceptation de l’immigration de délinquance, merci Nicolas, et ce, juste pour séduire à gauche, le comble de l’irresponsabilité.
      Il n’y aura aucune différence entre Nicolas II et Hollande I; l’un n’est aucunement un rempart contre l’autre, mais bien son complice. Sur ce point MLP a raison en parlant de l’UMPS ! Pas plus qu’il n’y aura de différence entre Juppé et Sarko. Restez à la maison !!!!

    • 24 Septembre 2014 à 6h24

      isa dit

      Enfin j
      On parle juste de primaires à l’UMP, je le rappelle, ne mélangez pas tout.
      A part Marie et moi?

      En tous cas, ça fait plaisir de voir que monsieur Leroy ne voterait pas en cas de MLP au deuxième tour.
      Effectivement, non seulement je n’ai que peu d’espoir sur une réaction republicaine cote coco, mais j’avais plutôt peur d’un vote MLP.
      Si peu de différences, FFDGN.  
       

    • 23 Septembre 2014 à 22h50

      Georges saval dit

      Brigitte Bardooooo Bardoooo!
      Brigitte fait chauuuud, fait chauuuuuuuud!
      Mais oui, elle est magnifique ton affiche!

    • 23 Septembre 2014 à 21h35

      steed59 dit

      @ JL

      Ça va g compris que vous les cocos avez peur que le ps vous fasse un chantage à la candidature unique à gauche . Du coup plein de canidats ump/udi egale plein de candidats de gauche dont un pcf
       

    • 23 Septembre 2014 à 17h05

      Prince Murat dit

      La question pratique, c’est, si vous êtes totalement opposé à tous les candidats que pourrait présenter un parti, devez-vous participer à sa primaire, pour favoriser celui que vous estimez le plus mauvais d’entre-eux, le plus facile à battre ?

      • 23 Septembre 2014 à 17h07

        steed59 dit

        c’est aussi le principe d’une élection. Parfois, notamment au 2nd tour de la présidentielle, il vaut mieux éliminer que choisir

        • 23 Septembre 2014 à 17h20

          isa dit

          Faux Steed, il s’agit de primaires d’un camp politique.
          Ceci dit, je suis contre les primaires qui entrainent des candidats d’un meme camp à se démolir. 

    • 23 Septembre 2014 à 15h40

      steed59 dit

      les primaires sont pour l’oligarchie médiatique de mettre un peu plus la main sur la démocratie. Sur quel critères les sympathisants socialistes se sont-ils appuyés pour choisir SR en 2007 et FH en 2012 ? Quelques sondages bidonnés aisément distillés par les médias qui avaient choisis leur condidat, et qui disait à l’électorat : ” Choisissez Ségolène/François car c’est la/le meilleur(e) pour battre sarkozy”
      Aujourd’hui l’oligarchie médiatique a choisi Juppé comme pdt pour 2017 (il ne vont quand même pas soutenir un socialiste, il y a une limite à l’indécence), par le biais de quelques sondages bien choisi qui le font – comme par hasard – remonter face à Sarkozy, ce qui justifie son discours très fédéraliste-européen et son soutien jusqu’au-boutiste de la primaire à droite.

      • 23 Septembre 2014 à 18h45

        Marie dit

        Les français ont l’esprit oublieux et ce que fut la gouvernance Juppé .

        • 23 Septembre 2014 à 18h55

          Marie dit

          d’un commentateur au sujet de Juppé
          “Je suis sûr que les Français de Droite, dans leur grande sagesse, vont laisser ce vieux monsieur continuer sa tranquille retraite dans sa Mairie de Bordeaux.
          Il est bien là-bas. Et nous sommes bien qu’il soit là-bas !”

    • 23 Septembre 2014 à 14h34

      steed59 dit

      Les primaires c’est de la connerie, surtout à droite. J’espère que Sarko va faire sauter tout ça

      • 23 Septembre 2014 à 14h42

        Jérôme Leroy dit

        Je suis d’accord. Il faut au moins cinq ou six candidats de droite et du centre au premier tour de 2017. Voire plus.

        • 23 Septembre 2014 à 14h44

          steed59 dit

          j’ignorais que vous étiez à nouveau prêt à revoter François Hollande en 2017
          A moins que vous ne soyez devenu supporter de MLP

        • 23 Septembre 2014 à 17h18

          isa dit

          +1 Steed.

          Moi je vote Darko aux primaires, nananere.
          Et je ne vois aucune raison d’ouvrir plus loin qu’au Centre.
          Sinon, évidemment que si j’étais à gauche je voterais pour le plus nul.
          Remarquez que j’en connais à droite qui sont allés voter Hollande.

          Des stratèges ! 

        • 23 Septembre 2014 à 18h37

          Marie dit

          A l’ UDI mais pas au Modem qui par son chef a choisi son bord. De toute façon , les désirs de gens de la base Bayrou s’est assis dessus quand c’ était encore à l’UDF et il donne des leçons aux autres pffff
          Je trouve les primaires inutile voyez ce qu’elles ont sorties du chapeau au PS … No comment

        • 23 Septembre 2014 à 18h39

          steed59 dit

          C comique de voir finalement le modem soit disant anti regime presidentiel qui a le plus le culte du chef

        • 23 Septembre 2014 à 19h27

          Jérôme Leroy dit

          Non, Steed, je vous rassure. Il est fort probable que j’aille voter blanc au deuxième tout de 2017 dans les cas de figure les plus probables: MLP/UMP, UMP/PS, PS/MLP. Mais j’aimerais malgré tout connaître le plaisir de voir la droite mordre la poussière dès le premier tour et en particulier Darko (selon le charmant lapsus scripti d’Isa) et voir les petits marquis de l’UMP repartis pour cinq ans d’opposition.

        • 23 Septembre 2014 à 20h29

          Villaterne dit

          Voter blanc JL ? Tout en sachant que ce vote n’est pas reconnu ? Vous allez nous refaire le coup du DEEVVOOIIRR ! Que nos ancêtres patati patata ! Puis devant votre télé le soir on ne parlera pas de vous mais que des abstentionnistes ! Le seul parti qui ne s’exprime pas mais qui à droit à l’attention des média ?
          A propos, vous m’aviez parlé d’aligot à la fête de l’huma et vous vous enfilez une omelette aux cèpes avec les ardéchois ? Encore une arnaque communiste !!!!!