Face à la délinquance, tolérance zéro! | Causeur

Face à la délinquance, tolérance zéro!

Entretien avec Valérie Pécresse

Auteur

Manuel Moreau

Manuel Moreau
est journaliste et syndicaliste.

Publié le 25 novembre 2015 / Politique

Mots-clés : , , , ,

valerie pecresse insecurite ratp islam

Ancienne ministre du Budget, Valérie Pécresse est députée Les Républicains des Yvelines et candidate à la présidence de la région Île-de-France.

Céline Revel-Dumas. Le week-end dernier, vous avez fait part de votre consternation quant au sentiment d’impunité du terroriste Abdelhamid Abaaoud, fraudant dans le métro parisien le soir des attentats sans crainte d’être repéré malgré la présence d’une caméra de surveillance. Ce sentiment d’impunité découlerait-il, selon vous d’un manque d’autorité de l’Etat face à la petite délinquance ? Faut-il surveiller et punir de manière systématique ?

Valérie Pécresse. La crise de l’autorité de l’État ne date pas d’hier. Mais elle a été  aggravée par la politique pénale laxiste du gouvernement qui a supprimé les peines planchers et substitué aux peines de prison ferme la contrainte pénale. Les lois de la République doivent être respectées partout et par tous, sans exception. L’impunité n’est pas acceptable. En Île-de-France, moins de 10 % des fraudeurs payent leurs amendes. Un pickpocket mineur commet selon la police judiciaire jusqu’à 1000 actes par an dans les transports, et qui sont rarement sanctionnés. Les dealers ont pignon sur rue devant certains lycées. La région ne peut pas rester sans réagir. Je veux qu’elle soit un maillon fort de la chaîne de sécurité. Elle dispose d’un budget et d’une convention avec le ministère de l’Intérieur qu’il faut réactiver. C’est pourquoi j’ai proposé une tolérance zéro contre la fraude et la délinquance dans les transports, un plan Lycée sans drogue avec une bulle de sécurité autour des établissements scolaires.

Fort bien, mais si la politique de “tolérance zéro” mise en place par le maire de New York Rudolf Giuliani entre 1994 et 2002 a fait chuter la criminalité, a-t-on vraiment les moyens de l’appliquer en France ?

La politique de tolérance zéro de Rudolf Giuliani a en effet montré son efficacité. Elle s’appuie sur la théorie de la vitre brisée, dès qu’un carreau est cassé, il faut le réparer sinon c’est le signal que l’on peut tout dégrader. Cela signifie que  chaque acte de délinquance doit être sanctionné rapidement et de manière proportionnée. En luttant contre la fraude, Rudolf Giuliani a fait baisser à la fois la fraude et la délinquance. Tous les fraudeurs ne sont pas délinquants, mais il est rare que les délinquants aient payé leur ticket !  Pour parvenir à mettre en place cette politique, il faut augmenter les effectifs de la sécurité dans les transports, créer une police régionale des transports compétente sur les réseaux SNCF/RATP et bus de grande couronne avec des  pouvoirs étendus: fouille des sacs, contrôles d’identité, etc. Il faut aussi rendre obligatoire le port de la carte d’identité dans les transports et interdire le réseau de transports aux délinquants multirécidivistes comme on a interdit aux supporters violents d’entrer dans les  stades de foot.

Puisque vous évoquez les transports, ces derniers jours, la RATP est pointée du doigt pour sa trop grande tolérance face aux comportements communautaristes. Certains de ses employés musulmans refuseraient notamment de serrer la main à une femme ou de lui adresser la parole, sans que la direction de l’entreprise ne les sanctionne. Quelles mesures souhaiteriez-vous prendre pour lutter contre ce phénomène ?

J’ai été alertée par les syndicats de certains services publics franciliens sur la montée de comportements communautaristes incompatibles avec les principes fondamentaux de la République, comme l’égalité homme-femme. Il faut dire stop. La RATP a mis en place une charte de la laïcité pour les prévenir. Mais, dans le contexte de menace terroriste que nous vivons, soyons lucides, ces pratiques communautaristes peuvent être le révélateur de la radicalisation islamiste de certains salariés. Je plaide donc pour que la loi autorise le partage d’informations entre les services de renseignement et les employeurs des services publics et des entreprises exposées (comme les sites Seveso par exemple) sur les salariés fichés S soupçonnés d’être radicalisés et dangereux pour éviter leur recrutement ou les licencier si nécessaire. Un fiché S radicalisé ne doit pas pouvoir conduire un bus ou un train.

Mais que peut faire le Conseil régional à son échelle ?

À la région, je serai intransigeante : tous ceux qui prétendent à une subvention signeront une charte par laquelle ils s’engagent à respecter les lois et valeurs de la République et au premier rang desquelles la laïcité et l’égalité homme-femme. Toute entorse conduira à la suppression de la subvention. Je n’accepterai ni angélisme, ni lâcheté, ni compromission face aux dérives communautaristes qui défient la République.

*Photo: Sipa. Numéro de reportage : 00728840_000022.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 2 Janvier 2016 à 15h27

      la pie qui déchante dit

      804 voiture brulées pour la Saint Sylvestre … c’est une nette amelioration se félicite le ministère de l’intérieur …

    • 19 Décembre 2015 à 14h51

      la pie qui déchante dit

      est-ce que ces mesures auront un effet rétroactif ???
      http://www.linternaute.com/actualite/personnalites/photo-chirac/agile.shtml

    • 29 Novembre 2015 à 6h47

      salaison dit

      tolérance zéro !?????? évidemment!
      mais qui définira la DELINQUANCE ??????? qui définira la tolérance ?????????
      chaque “parti” définira selon son envie….. (comme maintenant en somme)……oupsss
      Gauche , Droite, Milieux, Extrêmes : c’est pareil! 

    • 27 Novembre 2015 à 19h06

      salaison dit

      grosso modo……. “être socialiste” c’est être contre “tout ce qui bouge” qui ne vient pas du parti….

    • 27 Novembre 2015 à 17h05

      lebroceliandais dit

      De toute évidence il faut resserrer les boulons.
      oui pour faire bouger le curseur avec précautions vers le “Zéro tolérance”.
      les coupables ne doivent plus se faire passer pour les victimes.
      mais des mots et des promesses on en a avalé des tonnes et sur bien des sujets..
      et toujours le même résultat : “zéro” 

    • 27 Novembre 2015 à 16h12

      AGF dit

      Pour le coup il ne faut pas délirer.
      “Il y a des hommes qui ne veulent pas adresser la parole à une femme ni lui serrer la main” et “la direction tolère cela”.
      Toutes les religions ont leurs timbrés qui ont à peu près les mêmes comportements. Combien de refoulés chez les élèves des Frères ou des Bonnes Sœurs? Mais que voulez vous dire à quelqu’un qui a ce comportement et n’emmerde personne (sauf son milieu familial).
      Doit-on y voir nécessairement un poseur de bombes?
      A ce compte la société ne va pas se diviser entre islamistes et les autres mais entre religieux et les autres.

      • 28 Novembre 2015 à 11h07

        Fixpir dit

        Tiens, encore un adepte du “oui, ils décapitent mais c’est pire chez les chrétiens”.
        Oui il y a des déséquilibrés sortant des éducations frères/bonnes soeurs. Apparemment, il y en a aussi sortant de la laïque.

        Si le comportement d’un individu est incompatible avec sa fonction, il doit être remplacé à son poste. Viré ou transféré, suivant la capacité et la volonté de l’entreprise. Que ce comportement soit volontaire ou maladif n’est même pas la question.

        Ne pas saluer un collègue femme au boulot, cela est susceptible de relever de l’injure, mais c’est surtout un risque de non transmission d’information importante.

    • 27 Novembre 2015 à 9h36

      Limousin dit

      en réponse à Simbabbad,

      Hélas, la “parlote” a recommencé à parler et aujourd’hui, jour de “commémoration” (cela n’a-t-il pas déjà été fait, on peut s’attendre au pire dans l’indécence du “compassionnel” ; v. l’article intéressant, mais incomplet d’hier sur la “compassion” car la définition qui a été donnée de ce mot est inexacte).

      En revanche, on aurait aimé que “Causeur”, moins complaisant, contrebalance ce type d’entretien avec un ancien ministre au même logiciel que ceux actuellement en fonctions, par d’autres entretiens plus “dissidents”, par exemple, un responsable de “Debout la France”, voire du “Front de Gauche”. L’article d’hier présenté par le “mouvement des citoyens” fait bien pâle figure dans cette recherche d’équilibre.

      Sans parler de cette stratégie particulièrement cynique qui consiste à “laisser faire” pour qu’il y ait des attentats à nouveau, afin de pouvoir les commémorer avec des chrysanthèmes qui ne viennent pas de la IVè République et obtenir “dix points dans les sondages” et restaurer ainsi un peu plus de popularité.
      Eu égard à un tel cynisme, il y a des conseillers en communication, à la présidence qui devraient être remerciés immédiatement et faire l’objet d’une enquête parlementaire…..voire plus dans la nature d’enquête.

    • 26 Novembre 2015 à 23h33

      Simbabbad dit

      Le problème du slogan de la “tolérance zéro”, c’est qu’on a vu le résultat de 2007 à 2012: moins de policiers, et des prisons passoires qui préparaient déjà les lois Taubira, cette dernière ayant au moins le courage politique et l’intégrité idéologique d’assumer et de justifier ce qu’elle fait.

      Que Sarkozy soit président de son parti ajoute l’insulte à l’injure, vu qu’il nous a saoulé du slogan de la “tolérance zéro” en nous stressant du matin au soir par médias interposés, pour ne rien faire ou faire le contraire. La parlote, ça ne marche plus, il va falloir montrer la couleur.

    • 26 Novembre 2015 à 19h51

      Guenièvre dit

      @ Sancho,
      Vous avez raison : il est très facile de dire après ce qu’il aurait fallu faire avant… J’ai aussi horreur de ces gens qui proclament : y’avait qu’à….On redécouvre malheureusement après des décennies d’insouciance que nous vivons dans un monde tragique et que le risque zéro n’existe pas.
      Cependant il me semble qu’il était donné à tout le monde de se rendre compte que nous cumulions aujourd’hui :
      – une situation intérieure déliquescente : Rien à voir avec les attentats de 95 où comme le dit très bien Isa, la rue n’était pas encore intégriste comme aujourd’hui dans certains quartiers, les mosquées salafistes venaient tout juste de s’installer et n’avaient pas encore eu le temps de fanatiser bon nombre de jeunes, internet n’accueillait pas encore les sites djihadistes…
      – et une situation extérieure catastrophique : guerres dans tout le M.O et une partie de l’Afrique, internationalisation du terrorisme islamiste qui n’avait, avant 2001, que des actions localisées.
      Nous avions eu Charlie et l’Hyper Casher en janvier : 17 victimes ce n’est pas rien ! Quant à penser que les terroristes en voulaient uniquement “à la liberté d’expression” vous y croyiez vous ? La plupart des spécialistes disaient d’ailleurs qu’il se préparait des attentats de grande ampleur. Je les ai écouté avec attention et ils n’étaient pas rassurant, nos politiques ne les ont pas entendus ?

    • 26 Novembre 2015 à 18h54

      salaison dit

      c’est évident!…… comme pour nous en somme !
      par contre cette ancienne Droite à toujours suivi le P.S (Gauche socialiste)
      de peur d’être “à la traine”….
      alors….?????? 

    • 26 Novembre 2015 à 16h10

      isa dit

      Sancho, je vous réponds ici ( mauvaise manip et j’ai perdu ma précédente réponse).

      Personnellement, je ne comprends pas qu’on n’ait pas interdit les imams tarés et haineux plus tôt, qu’on ait laissé un mec condamne à vingt ans de tôle en totale liberté, qu’on accepte les djihadistes revenant de Syrie en France, qu’on tolère les burqas interdites, qu’on engage des barbus degeneres dans un service public comme la RATP. Des types aux tronches effrayantes qui refusent de s’asseoir sur un siège si une femme y était avant eux?

      Non mais on rêve.. En 95??? Ca a été horrible mais nos rues n’étaient pas intégristes.
      Je ne peux plus supporter ce laxisme sur la laïcité, c’est une honte et ce sont des discours d’excuses comme les vôtres qui vont nous conduire direct dans les bras du FN.

      Ps: n’oubliez pas qu’il y a eu aussi en janvier qqes Juifs tués en tant que Juifs.

      Et vous vous adressez à la mauvaise personne: j’ai toujours été Charlie. 

      • 26 Novembre 2015 à 16h44

        àboutdepatience dit

        (Je l’ai signalé ailleurs, mais c’est intéressant…) :
        Un nouveau padamalgamiste se signale à notre aimable attention et invite la société française à expier ses fautes :
        “une nouvelle déclaration du patron de Bercy, Emmanuel Macron a jugé que la société française porte «une part de responsabilité» dans la radicalisation des terroristes à l’origine des massacres du 13 novembre. «Le terreau sur lequel les terroristes ont réussi à nourrir la violence, à détourner quelques individus, c’est celui de la défiance», a notamment jugé le ministre de l’Économie. Mais «nous avons progressivement abîmé cet élitisme ouvert républicain qui permettait à chacune et chacun de progresser. Nous avons arrêté la mobilité» sociale, a-t-il déploré. «Nous sommes une société où nous avons construit la capacité à fermer la porte», «quelqu’un sous prétexte qu’il a une barbe ou un nom à consonance qu’on pourrait croire musulmane, a quatre fois moins de chances d’avoir un entretien d’embauche qu’un autre» . https://fr.news.yahoo.com/terrorisme-macron-soci%C3%A9t%C3%A9-fran%C3%A7aise-part-responsabilit%C3%A9-100233523.html  

        • 26 Novembre 2015 à 17h53

          Wil dit

          «nous avons progressivement abîmé cet élitisme ouvert républicain…”
          L’élitisme ouvert…c’est nouveau ça vient de sortir comme disait Coluche.
          «Nous sommes une société où nous avons construit la capacité à fermer la porte»
          Construire la capacité à fermer la porte…Tu m’en diras temps…t’en as d’autres comme ça?
          Je savais pas qu’il était poète ce Macron.
          Putain,si c’est ça la nouvelle génération de politicard dont on nous vante les qualités,je suis pas sûr que la situation du pays s’améliore beaucoup dans les décennies prochaines.

        • 26 Novembre 2015 à 17h54

          Wil dit

          Tu m’en diras tant,c’est mieux quand même.pfff…

        • 26 Novembre 2015 à 18h02

          C. Canse dit

          S’il dit : “Nous”, que lui et ses potes se barrent en Arabie Saoudite !

        • 26 Novembre 2015 à 18h07

          àboutdepatience dit

          Wil
          Bien vu !
          ulcérée par l’insondable bêtise du propos, je n’avais pas perçu l’extraordinaire cucuterie du style 

        • 27 Novembre 2015 à 19h11

          salaison dit

          Ne surtout pas oublier qu’Emmanuel Etron ne parle qu’au nom des socialistes!……
          et que le socialisme ‘bouffe” à tous les râteliers qui rapportent des voix…..  

      • 26 Novembre 2015 à 17h54

        Sancho Pensum dit

        Isa, on n’a pas attendu le 13 novembre ni même Charlie pour pondre des mesures anti-djihad (http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20140918.OBS9613/loi-anti-djihad-votee-les-trois-dispositifs-qui-font-polemique.html) ou pour expulser des imams radicaux.

        Retour sur 95. C’était 6 ans après l’affaire du voile, qui était déjà le premier test des intégristes (il aura fallu attendre 15 ans, soit 2004, pour sortir une loi contre le voile). C’était 4 ans après les premiers massacres du GIA en Algérie. C’était 6 mois après la prise d’otage sur un vol Paris-Alger, et dont les autorités savaient à l’époque qu’il s’agissait d’aller le faire exploser sur Paris. Et je viens de vérifier, chose que j’avais oubliée, qu’il y a eu 8 attentats à la bombe en quelques mois cette année-là.

        La menace était bien réelle et elle venait déjà de l’islamisme radical.

    • 26 Novembre 2015 à 15h53

      la pie qui déchante dit

      bah , allons allons , cette dame Pécresse s’indigne vertueusement à bon compte :

      Elle ne doit pas souvent prendre le métro …

    • 26 Novembre 2015 à 15h16

      Limousin dit

      Cher Pirate,

      J’aime beaucoup votre réaction (un peu trop véhémente, sur la forme).
      Sur le fond, je suis entièrement d’accord avec vous. Je l’ai fait savoir en courrier des lecteurs, hier.
      Cette “femme savante” (je préfère celles de Molière) n’y connaît rien : elle mélange tout ainsi que l’a expliqué Sancho Pensum de façon très pertinente.
      Elle ne sait lire sottement que des fiches présentées par ses attachés parlementaires, de jeunes blancs-becs prétendûment a-politiques mais qui iront rejoindre le parti “de les” Républicains ou ce qui reste des socialistes en chambre élue.

      “Causeur” n’est pas “d’extrême-droite” (vous ne le lisez pas assez souvent pour le dire ; d’ailleurs s’être opposé au “mariage pour tous” comme il l’a fait, ne saurait le considérer comme “un facho” ; je pense que vous avez le sens des nuances, peut-être jusqu’à 50) mais vous avez raison, en revanche, de souligner dans votre message comment “Causeur” a fait allégeance “à les” Républicains”, un peu à la manière de “Valeurs actuelles”, vous savez, ce journal de papier qui parle si virilement et avec le ton martial qui convient des grandes questions de notre monde civilisé (!), mais va conseiller à ses lecteurs à la dernière minute d’une élection, de voter pour des girouettes, M. Sarkozy par exemple….
      Si c’est cela en effet, je comprends votre colère.
      Certains ont écrit qu’ils n’auraient plus envie de lire “Causeur”, comme je l’ai lu chez certains lecteurs hier et avant-hier. Vous, vous indignez de cette posture envers Mme Pécresse. Que vais-je faire, moi ?

      • 30 Novembre 2015 à 12h14

        pirate dit

        Ce journal, n’en déplaise est d’extrême-droite, dans sa version polie et polémiste soft. rien à voir là dedans avec ses positions contre le mariage pour tous, à part sa ligne catho ultra, mais pour l’essentiel, pas un mot du révisionnisme nazillon de Nethanyahou le héros de ce journal, et régulièrement des yeux d’amours pour les propos des Lepen, père excepté, puisque le sénile est aujourd’hui la partie que le FN récuse. Il flirtent entre le FN nouvelle mouture et en effet les ripoublicains. Pécresse ici n’est rien de plus que le faire valoir inutile de toutes les thèses revanchardes que dégobille l’ivrogne qui leur sert ici de Rédac Chef, quoi que tout le monde a l’air de s’auto intitulé chef de rédac chez Causeur. Cette évolution du journal complet évidemment pas mal de ses lecteurs et actuel commentateurs vu que leur clientèle a toujours été réactionnaire quand ça ne va pas plus loin. Il y eu un temps où je lisais Causeur avec intérêt (plaisir certainement pas) parce qu’en plus ils y avaient des plumes, hélas ce temps est terminé et on doit se contenter de ce genre d’interview indigent et la nostalgie d’un passé imaginaire et forcément merveilleux bis répétita à chaque fois qu’un des pousses mégots qui torche ici s’en sent l’envie, à savoir régulièrement.

    • 26 Novembre 2015 à 14h00

      pirate dit

      La droite la plus bête du monde, ça se confirme. Cette courge qui n’a jamais sué pour autre chose que sa piètre ambition d’énarque et n’a jamais mis les pieds dans le métro qui explique avec sa bêtise coutumière que le terrorisme commence par la fraude. Bordel vu comment j’ai fraudé et je fraude dans ma vie, vu la quantité astronomique d’amende que j’ai cumulé je devrais , dans la logique de cette courge, être un terroriste assoiffé de sang. Que le journal de l’extrême droite poli qu’est Causeur invite cette inutile à dégoiser le vide sidéral qui habite son crâne de blonde ne me surprend finalement pas plus que ça.

    • 26 Novembre 2015 à 13h54

      Guenièvre dit

      Ce que J.Glavany vient de déclarer chez E.Brunet est tout simplement énorme ! A la question de savoir pourquoi toutes les mesures que le gouvernement vient de prendre ( déchéance de nationalité , contrôles au frontières etc…) n’ont pas été prises avant alors même que certaines de ces mesures étaient préconisées par L.R et le F.N, il a répondu :
      « Mais vous n’êtes pas sans savoir qu’il s’est passé quelque chose le 13 novembre … »

      C’est donc l’aveu que l’on attendait 130 morts pour prendre ces mesures !! Parce que les attentats de janvier et les carnages de Charlie Hebdo et de l’Hyper casher, ce n’était pas déjà suffisant ? Au bout de combien de morts estime-t-on qu’il faut agir ?
      Le gouvernement PS est piégé mais PERSONNE pour l’instant ne lui fait remarquer cette évidence : soit il estimait après janvier que la situation n’était pas assez grave pour prendre ces mesures et il a failli soit il savait qu’elle était grave et il a aussi failli en ne les prenant pas !

      • 26 Novembre 2015 à 14h11

        Sancho Pensum dit

        Je n’ai pas entendu grand monde, après Charlie, réclamer l’état d’urgence. Il faut bien comprendre que l’état d’urgence ne devient légitime que lorsque le peuple y consent, que lorsqu’il consent à mettre entre parenthèses ses libertés. Souvenez-vous de la loi renseignement, votée juste après les attentats de janvier – elle n’a pas fait l’objet dans le pays, d’un fort consensus. Le pays n’aurait jamais accepté, à l’époque, l’état d’urgence.

        • 26 Novembre 2015 à 14h35

          Guenièvre dit

          On ne sait pas, ni vous ni moi, ce que le pays aurait ou non accepté à l’époque et certaines mesures comme le rétablissement du contrôle aux frontières ne relèvent pas de l’état d’urgence.
          Et puis il y a quand même un certain paradoxe à clamer depuis quelques mois “que nous sommes en alerte maximale pour les attentats, que ça arrivera un jour ou l’autre ” et de ne pas déclarer l’état d’urgence justement.

        • 26 Novembre 2015 à 15h40

          Sancho Pensum dit

          Etat d’alerte maximale, c’est vigipirate. Passablement inutile, mais rassurant pour les populations. Ce n’est pas l’état d’urgence. Qui est à peine moins inutile, même s’il est plus rassurant pour les populations.
          Le rétablissement du contrôle aux frontières, dans le cadre de Schengen, est une opération très lourde. Il ne peut se faire qu’en cas de menace grave pour la sécurité intérieure, après en avoir averti les instances européennes, et pour une durée limitée.

      • 26 Novembre 2015 à 14h24

        àboutdepatience dit

        Guenièvre
        Entièrement d’accord
        Il fallait agir tout de suite, et même bien avant
        Hollande semble avoir saisi les attentats du 13 nov comme une opportunité, cad les conditions nécessaires pour être certain du consensus de son électorat, plutôt que de prendre des mesures qui s’imposaient dès janvier s’il avait réellement voulu protéger le pays
        Maintenant il joue sur du velours et apparaît martial
        Mais ne trompe que ceux qui consentent à être trompés 

      • 26 Novembre 2015 à 14h47

        la pie qui déchante dit

        130…

        • 26 Novembre 2015 à 15h09

          isa dit

          Vue lèvre, vous avez entièrement raison.
          Les gens ne sont pas débiles, ils se demandent tous pourquoi les mesures actuelles n’ont pas été prises en janvier. 

        • 26 Novembre 2015 à 15h53

          Sancho Pensum dit

          Isa, c’est facile, après coup, de se poser ce genre de questions. Sauf qu’au moment de Charlie, la question ne s’est pas posée. Personne ne l’a posée. L’état d’esprit était tout autre. Les terroristes avaient tué la liberté d’expression, personne n’envisageait, même temporairement, de rogner sur nos libertés. C’aurait été donner victoire aux terroristes. Je me souviens parfaitement de ce discours et de cet état d’esprit. D’autre part, l’attentat contre Charlie avait été perçu comme des représailles après les caricatures du prophète. Je n’ai pas oublié non plus que certains ici, ou ailleurs, avaient osé avancer que s’ils n’étaient pas allé aussi loin, rien de tout cela ne serait arrivé.
          C’est toujours facile de récrire l’histoire après coup. Et il ne manque pas de gens aujourd’hui pour dire que l’état d’urgence aurait du être déclaré dès Charlie. Mais ceux-là je ne les ai pas entendu en janvier 2015.
          Et à ce compte-là, c’est en réalité dès 1995, et les attentats dans le RER, que l’état d’urgence aurait pu être décrété. Pourtant à l’époque, on s’était contenté de l’enquête de police, pour rechercher les protagonistes de la tuerie et on était passé à autre chose, une fois l’affaire close. Exactement comme pour Charlie.

        • 26 Novembre 2015 à 21h35

          Martini Henry dit

          Personne ne l’a posée? Vous en êtes bien sûr? Le FN la pose depuis des années, avec les réformes qui vont avec : contrôle des frontières (rétabli aujourd’hui mais trop tard), rétablissement de la double peine, déchéance de la nationalité utilisée de façon bien plus importante, fermeture des mosquées salafistes, imposition du français pour les prêches, contrôle des imams inféodés à l’étranger, contrôle strict de l’immigration (que semble redécouvrir Valls), réforme du code de la nationalité, etc, etc, etc…
          Et c’est aujourd’hui seulement que certaines de ces mesures sont prises, alors que les mêmes ont passé leur temps à jurer de leur inefficacité voire de leur côté anti-républicain.

      • 26 Novembre 2015 à 15h43

        Marie dit

        Certains parents de victimes sont très en colère et il y a de quoi. Glavany devrait se taire ça lui éviterait de dire des âneries. Je crains que le pouvoir surfe sur cette horrible affaire pour se refaire une santé .
        Tout le monde le sait rien n’a été fait depuis janvier et pourquoi? pour ne pas froisser les musulmans de France . c’est parfaitement ridicule puisque ce sont eux qui sont pointés du doigt à présent.

    • 26 Novembre 2015 à 12h32

      Wil dit

      Excellente chronique de Zemmour ce matin sur RTL à propos du soudain amour de la gauche pour le drapeau français.
      http://www.rtl.fr/actu/politique/francois-hollande-se-prend-pour-poincare-et-manuel-valls-pour-clemenceau-lance-eric-zemmour-7780645090

      • 26 Novembre 2015 à 12h42

        Lili dit

        Je l’ai écouté et il est toujours aussi bon!!

      • 26 Novembre 2015 à 13h49

        Sancho Pensum dit

        Je l’ai écouté et il est toujours aussi con !

        • 26 Novembre 2015 à 14h52

          agatha dit

          Je vous lis, et je vous trouve toujours aussi faux jeton.

        • 26 Novembre 2015 à 15h26

          Lili dit

          A Agatha,
          :)))))))

      • 26 Novembre 2015 à 15h00

        isa dit

        Je ne sais pas ce que vous avez avec ce Zemmour!
        Il est laid, il ne sait pas lire à haute voix, il répète toutes les semaines la même chose quelque soit le sujet: l’Europe, la très méchante Europe.

        Je sais que votre antienne préférée chez Causeur, mais franchement, Zemmour c’est la honte.
        Comme Hollande 

        • 26 Novembre 2015 à 15h18

          Martini Henry dit

          Alors que Sarkozy et des carrures comme Précresse, eux, c’est la grande classe! On le juge d’ailleurs à leurs incroyables prouesses!Le nabot épileptique n’a rien fait pour mettre son peuple à l’abri de ces massacres. Bien au contraire.
          Ah mais, comme dirait l’autre, “Tu n’es donc pas cocu par accident! Tu es cocu de naissance!”
          Allez Isa, en chœur! “Les cocus, au balcon! Les cocus, au balcon! Les cocus, au balcon!”

        • 26 Novembre 2015 à 15h26

          isa dit

          Pourquoi, Zemmour veut faire de la politique?
          Quel rapport avec Sarkozy et Pecresse?
          Je juge un journaliste, ici, pas d’un homme d’Etat.
          Quant à mon rappel sur Hollande, oui je trouve cela honteux qu’après avoir voulu faire son caque devant Poutine, il soit obligé d’aller lui faire des courbettes.

        • 26 Novembre 2015 à 15h28

          Lili dit

          @ Martini Henry,
          :))))))))

        • 26 Novembre 2015 à 15h33

          Martini Henry dit

          Je répondais à votre “Comme Hollande”. Il a fait quoi de plus qu’Hollande Sarkozy? C’est pas la honte de n’avoir strictement rien fait pour protéger son peuple? Les attentats de 2015 lui sont imputables au moins autant qu’à Hollande.

        • 26 Novembre 2015 à 15h39

          isa dit

          Évitez de jouer à madame Irma sur ce qui ce serait passé si Sarko…

          Ceci dit, je ne soutiens absolument plus Sarko, je ne lui pardonne ni la Libye ni le drapeau palestinien a l’UNESCO, ni …

          En revanche, je ne supporte pas la haine journalistique qu’il y a eu contre lui.
          Quant au ” nabot” puisque vous voulez faire une comparaison avec Hollande, sachez qu’il a exactement la même taille que notre Président actuel. 

        • 26 Novembre 2015 à 16h00

          un éléphant dit

          @isa
          C’est vrai qu’au point atteint par Sarko, il devrait d’être inutile de s’acharner, même si “en politique on ne meurt jamais”.

          Hélas, il se trouve que l’animal bouge encore, et trouve encore des partisans. ( Un truc qu’il faut probablement être de droite pour comprendre ).

        • 26 Novembre 2015 à 16h28

          Wil dit

          éléphant Même pas être de droite,juste aimer être cocu.Ce qui semble être le cas d’isa.

        • 26 Novembre 2015 à 16h31

          isa dit

          Will, quelle élégance!

        • 26 Novembre 2015 à 16h36

          Wil dit

          C’est vrai que vous êtes un exemple en la matière.Par exemple quand vous critiquez Zemmour sur son physique.

        • 26 Novembre 2015 à 19h28

          Fixpir dit

          Bon, il est laid, il me semble probable que ce soit plutôt reconnu par tous. Je ne suis pas certain que ce soit un critère à prendre en compte pour juger de la qualité d’un journaliste.

          J’ai aussi trouvé qu’il ânonnait sa lecture à haute voix.

          Il ne dit pas que des choses avec lesquelles je soit d’accord. Je rajouterai son regret de la société patriarcale.
          S’il est important, c’est qu’ils sont fort rares, ceux qui arrivent à exprimer de manière argumentée quelques faits sur la politique. Fort rares, quoi qu’en dise la bien-pensance récemment.

        • 26 Novembre 2015 à 20h53

          àboutdepatience dit

          Non Zemmour n’est pas laid, il a un sourire et des yeux que beaucoup pourraient lui envier
          il est plutôt mieux que tant d’autres, alors pourquoi parler de laideur à son sujet en particulier ? 
          du reste, la beauté des laids se voit sans délai 

        • 26 Novembre 2015 à 21h03

          Lili dit

          @ aboutdepatience
          +++++++++++++++++

    • 26 Novembre 2015 à 11h41

      la pie qui déchante dit

      Sécurité dans les transports ???

      la question se pose…

      “”La question de la radicalisation continue d’agiter la RATP. Selon nos informations, un deuxième agent du Groupe de protection et de sécurisation des réseaux — le fameux GPSR chargé d’assurer la sécurité des usagers et des personnels dans le métro, les bus, les tramways et les RER d’Ile-de-France — a vu son autorisation de port d’arme retirée en début de semaine.

      “” D’après plusieurs sources, l’homme faisait l’objet d’une fiche S pour radicalisation. Interrogée, la RATP confirme qu’un nouvel agent du GPSR a vu son autorisation administrative retirée. « Mais nous ignorons les motifs de cette décision prise par les autorités, précise l’entreprise. Aucune information sur ces fiches S ne nous est transmise. »

      On va en retrouver pilotes de ligne ????

      • 26 Novembre 2015 à 12h47

        Lili dit

        Comme le 11 septembre 2001……
        Même qu’ils n’y auront pas encore pensé nos guignols au pouvoir, va falloir attendre que ça arrive!

        • 26 Novembre 2015 à 13h58

          Sancho Pensum dit

          C’est déjà arrivé. Germanwings. Le pilote n’était pas islamiste, mais il était aussi suicidaire qu’un kamikaze. L’ironie du sort a voulu qu’il ait profité, pour cette fin macabre, des nouveaux protocoles de sécurisation des vols, sur la fermeture des cabines, mis en place après le 11 septembre.

          Je ne sais pas pour vous, mais moi, j’adore de plus en plus les trajets en véhicule individuel. Je sais qui conduit – moi – et je sais qui est à bord.

    • 26 Novembre 2015 à 11h24

      salaison dit

      si nous continuons dans cette voie (socialiste), nous ne pourrons plus parler des convictions de nos parents, et ancêtres….
      ou de ce qui nous reste après avoir fait le ménage dans ce qu’on nous a enseigné .  

    • 26 Novembre 2015 à 8h49

      arduenna dit

      Incroyable !Elle ne manque pas d’air cette princesse de la palinodie (il est vrai qu’elle a un maître en la personne de Sarko ). Il n’y a pas si longtemps qu’elle tenait les manettes.Elle prescrit ce qu’elle rejetait hier .Elle ne remet pas en cause les racines du mal :une immigration massive totalement incontrôlée et injustifiée qu’elle a favorisée .
        

    • 26 Novembre 2015 à 7h15

      Naif dit

      je n’y crois pas une seconde ! la droite n’a jamais montré une réelle volonté à lutter contre la montée de l’islamisme, au contraire, alors je ne vois pas une apparatchik comme Valérie Pecress se comporter autrement.

      • 26 Novembre 2015 à 12h06

        salaison dit

        le problème… c’est que la Droite classique n’a fait de surenchérir sur la Gauche de peur de perdre des élections ou des votants….. et on voit où ça nous a mené!

        • 26 Novembre 2015 à 12h08

          salaison dit

          ce qui fait dire à de plus en plus de gens “et si Marine Le Pen avait eu raison avant tout le monde ?….”
          …… ne nous étonnons plus du rien maintenant!