string(4) "true" Exclusivité Causeur : Deux associations musulmanes attaquent Charlie Hebdo en justice | Causeur
Mail Facebook Twitter RSS

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez chaque lundi la synthèse de l'actualité de toute la semaine



X

Exclusivité Causeur : Deux associations musulmanes attaquent Charlie Hebdo en justice

Publié le 07 décembre 2012 à 12:05 dans Brèves Société

Mots-clés : , ,

Jusqu’à maintenant, personne ne s’était hasardé à porter plainte contre Charlie Hebdo, suite à la publication en septembre dernier de ses fameux dessins mettant en cause celui que certains appellent le Prophète. Les exhortations et menaces diverses issues des mouvances islamistes ou islamiques étaient donc restées verbales.

Mais les choses ont fini par bouger et nous sommes en mesure d’annoncer que l’hebdomadaire vient de recevoir une copieuse (28 pages !!!) citation à comparaître. Ladite comparution aura lieu le 29 janvier prochain devant la XVIIème Chambre, du TGI de Paris, usuellement chargée des affaires de presse.

Cette citation émane de deux organisations assez totalement inconnues à ce jour :  l’Association Rassemblement Démocratique Algérien pour la Paix et le Progrès (RDAP) et de l’Association Organisation Arabe Unie (OAU) se disant « Branche organe de la RDAP » (sic) , toutes deux domiciliées à Sarcelles et toutes deux présidées par un certain Zaoui Saada.

Ces braves gens s’indignent bien sûr que Charlie ait porté atteinte à l’image du so called Prophète, mais développent, partant de là, un point de droit assez audacieux.

Dans sa citation, Zaoui Saada estime qu’en diffamant Allah, c’est lui-même qu’on a personnellement et publiquement diffamé ainsi que les organismes qu’il préside. Un tel crime ne saurait rester impuni, il réclame donc 200  000 euros pour chacune des deux associations et 20 000 euros pour lui-même, au titre du préjudice moral.

Pour faire bon compte , les plaignants réclament qu’on verse le produit de la vente des deux « publications litigieuses » de Charlie sur l’islam, soit 362 500 euros, à l’une ou l’autre des deux associations présidées par Zaoui Saada – associations sans but lucratif, cela va sans dire.

Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !
Participez au développement de Causeur, faites un don !

voir les commentaires / réagir         envoyer
 

A lire sur Causeur.fr

La rédaction de commentaires nécessite d'être inscrit

34

Déjà inscrit, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
 
  • 12 Décembre 2012 à 11h30

    Panda Kungler dit

    “Rassemblement Démocratique Algérien pour la Paix et le Progrès”. Je la placerai dans une conversation mondaine, où un bon mot est toujours apprécié.

  • 11 Décembre 2012 à 0h21

    PORFIRIODIAZ dit

    Je n’aime nullement Charlie hebdo, mais je monte au créneau car nous sommes en voie de nous faire manger tout cru par le premier venu dés demain, utilisant des arguments fallacieux. Il ne faut pas prendre ça à al rigolade. Les magistrats doivent se draper dans leur dignité et réfuter ce que je considère une grave atteinte á la liberté de la presse.
    Combien de fois Jésus a été bafoué, sans qu’une seule plainte ne fût portée.
    L’Islam est pour les vieux français comme moi une descente aux enfers. Craignons le pire car les nouvelles générations anesthésiées par des tas de médias seront les premières victimes de leur insouciance, de leur candeur et de leur crédulité 

  • 7 Décembre 2012 à 22h04

    cage dit

    jugement flash et paquet cadeau pour eux et le père de Mehra, shooté à la CAF.

  • 7 Décembre 2012 à 20h46

    hathorique dit

     Excellent ce jugement sur la liberté d’être ou de ne pas être des poules espèce gallinacée caqueteuse et pondeuse ce qui n’est pas incompatible.
       Je suis pas sure que le juge aura le même humour ni surtout la même connaissance intime de la vie des poules et des oeufs.
      ”Rassemblement Démocratique Algérien pour la Paix et le Progrès” un si bel oxymore.
     un lien sur le blog de Mohamed Sifaoui, concernant Monsieur Zaoui Saada, qui n’en n’est pas à sa première plainte et complainte et qui dans ce cas particulier a été condamné à verser des dommages et intérêts.  

     http://www.mohamed-sifaoui.com/article-4806288.html

    • 7 Décembre 2012 à 20h58

      Fiorino dit

      Merci hatho de ce lien.

      • 7 Décembre 2012 à 21h50

        hathorique dit

        bonsoir Fiorino combattant de l’impossible :-) 

      • 7 Décembre 2012 à 21h53

        Fiorino dit

        En effet vous avez parfaitement raison. Bonne soirée à vous aussi.

  • 7 Décembre 2012 à 19h21

    Alain Briens dit

    Au delà de sa cocasserie bien involontaire, cette plainte n’en soulève pas moins le problème de l’intérêt pour agir et de la capacité d’ester en justice.
    Tant que n’importe quelle assoce de malfaisance aura le droit de porter plainte à tort et à travers, nos tribunaux, déjà bien engorgés, seront submergés sous leurs délires.
    Il faut restreindre ce droit à ceux dont les intérêts sont directement lésés. Si c’était le cas pour Allah, il devrait avoir le droit, comme tout justiciable, de porter plainte mais pas d’envoyer un sous-fifre le faire à sa place.

    • 7 Décembre 2012 à 19h31

      Fiorino dit

      Je suis bien d’accord avec vous le problème c’est que personne demande cela, chaqun defend SA liberté d’expression.

    • 7 Décembre 2012 à 20h05

      kravi dit

      En l’occurrence, ce plaideur ne poursuit pas à la place d’Allah, mais en sa qualité propre : il s’estime personnellement diffamé.
      N’existe-t-il pas un délit de “plainte abusive” ? (je n’ai pas l’intitulé exact). Il est vrai que ça pourrait encombrer davantage nos malheureux tribunaux.

  • 7 Décembre 2012 à 15h59

    Jacques Labbé-Descochons dit

    Il y a une vingtaine d’année, Jean-Dominique Alzuyeta, président de la cour d’appel de Riom, renvoyait les squatteurs de justice sans aucun ménagement littéraire. Dans une affaire de voisinage (un poulailler bruyant) il avait commis ce rendu : « Attendu que la poule est un animal anodin et stupide, au point que nul n’est encore parvenu à le dresser, pas même un cirque chinois ; que son voisinage comporte beaucoup de silence, quelques tendres gloussements, et des caquètements qui vont du joyeux (ponte d’un œuf) au serein (dégustation d’un ver de terre) en passant par l’affolé (vue d’un renard) ; que ce paisible voisinage n’a jamais incommodé que ceux qui, pour d’autres motifs, nourrissent du courroux à l’égard des propriétaires de ces gallinacés ; que la cour ne jugera pas que le bateau importune le marin, la farine le boulanger, le violon le chef d’orchestre, et la poule un habitant du lieu-dit ***, village de *** dans le département du Puy-de-Dôme. Par ces motifs : statuant publiquement et contradictoirement, infirme le jugement, déboute le sieur R… de son action et le condamne aux dépens. » Jugement évidemment cassé une ou deux années plus tard. Mais quel panache ! Il serait plaisant que des juges envoient paître le rdapoau de la même façon.

    • 7 Décembre 2012 à 17h00

      Thalcave dit

      Très joli! Pourquoi, jugement évidemment cassé? Les juges sont ils robotisés par leur école bordelaise?

      • 7 Décembre 2012 à 18h18

        Jacques Labbé-Descochons dit

        Parce que l’arrêt se bornait “à des considérations générales, étrangères aux faits de l’espèce”. Le mot espèce prend ici une saveur particulière.

      • 7 Décembre 2012 à 19h15

        kravi dit

        Selon Goldnadel dans les Martyrocrates, ils le sont bel et bien.
        Non par l’école, mais par les courants de pensée…

  • 7 Décembre 2012 à 15h55

    Fiorino dit

    Tiens tiens on en découvre des choses:
    « Salut, je suis prêt à fournir un tas de dessins violemment antifrançais que j’ai publié à diverse occasions, pour le procès !

    Siné, Français de souche, mais pas de coeur ! »
    http://devoirdinsolence.fr/spip.php?breve9

  • 7 Décembre 2012 à 15h53

    Sophie dit

    Le coran porte atteinte à l’image de la femme.J’estime qu’en diffamant la femme, c’est moi-même qu’on a personnellement et publiquement diffamé.Je réclame donc qu’on me reverse le produit de la vente de tous les exemplaires du coran.

    Est-ce que l’un d’entre vous aurait la gentillesse de me représenter devant la XVIIème Chambre, du TGI de Paris?

    • 7 Décembre 2012 à 15h55

      Marie dit

      Choisi un avocat de renom et médiatisé:)

  • 7 Décembre 2012 à 14h19

    lisa dit

    • 7 Décembre 2012 à 15h11

      Fiorino dit

      Oui lisa mais cette pétition est tout autant injurieuse que l’autre. Moi je me fous de savoir que cette pétition ait été signé par des français de tel ou tel autre origine. Je ne critique pas leur origine mais par les combats anti-liberté d’expression qui ménent dans d’autres circonstances.

      • 7 Décembre 2012 à 15h34

        lisa dit

        Je ne défendais pas cette pétition, c’était juste pour monter la réponse du berger à la bergère. De toute façon nous savons bien qui a raison dans notre beau pays.

  • 7 Décembre 2012 à 14h13

    L'Ours dit

    S’il est diffamé, je propose qu’Allah vienne à la barre des témoins.

  • 7 Décembre 2012 à 14h03

    cage dit

    200 000 euros x 2?
    c’est bradé!!
     

  • 7 Décembre 2012 à 13h28

    Fiorino dit

    Alors que Diallo avait signé une pétition contre Charlie Hebdo elle vient de signer la pétition des inrocks pour soutenir les auteurs de cette phrase:
    « Nique la France et son passé colonialiste, ses odeurs, ses relents et ses réflexes paternalistes / Nique la France et son histoire impérialiste, ses murs, ses remparts et ses délires capitalistes. »
    http://petition.lesinrocks.com/devoirdinsolence/#comment-201
    Parmi les signataires il y a Judith Butler et Clementine Autain!!! Franchement il y en a marre de regler tout ces conflits devant les tribunaux. Personne en realité defend la liberté d’expression en France mais SA liberté d’expression.

  • 7 Décembre 2012 à 12h56

    kravi dit

    ” Zaoui Saada estime qu’en diffamant Allah, c’est lui-même qu’on a personnellement et publiquement diffamé ”
    Les juges seront certainement sensibles à cet argument imparable.
    Mais alors, le pretium doloris est ridiculement peu élevé, et cette demande confine au blasphème.

  • 7 Décembre 2012 à 12h42

    Eugène Lampiste dit

    Diffamer quelqu’un qui n’existe pas, ça se plaide ?

  • 7 Décembre 2012 à 12h37

    Thalcave dit

    Pourquoi se gêner, l’Europe a suffisamment fait preuve de sa lâcheté à l’ONU pour lui taper sans crainte sur la tête.

    Tout ça à cause du pétrole moyen oriental. Vivement les EPR et les gaz de schistes pour remettre les choses à leur véritable place. Tout ce cirque s’est déclenché en octobre 1973 avec le quadruplement du baril auquel les économies occidentales et émergentes n’ont pas su répondre. Restent les américains et leurs schistes. Il n’y a qu’eux pour trouver des solutions. Nous on préfère laisser les Verts s’offrir à nos dépens des carrières de satrape. Plus bêtes, on meurt!

  • 7 Décembre 2012 à 12h27

    tessar dit

    Il va falloir ré-inventer le délit de blasphème comme au temps de l’inquisition.

  • 7 Décembre 2012 à 12h08

    from dit

    Ils osent tout… 

    • 7 Décembre 2012 à 12h24

      JeanBart dit

      c’est même à ça qu’on les reconnait !

    • 7 Décembre 2012 à 12h24

      tessar dit

      C’est comme cela qu’on les reconnait.

    • 7 Décembre 2012 à 12h26

      saintex dit

      Sur ce coup, on peut lui laisser le bénéfice du singulier.

      • 7 Décembre 2012 à 12h41

        lisa dit

        con le reconnait M.Saada ?