Mail Facebook Twitter RSS

Inscrivez-vous à la Newsletter

et recevez la synthèse de l'actualité vue par Causeur.



X

Eva Joly, femme sans Histoire

Le passé, c’est dépassé

Publié le 19 décembre 2011 à 17:25 dans Politique

Mots-clés : , , ,

Avec Eva Joly, on ne rigole pas, on le sait depuis les grotesques accusations de racisme lancées à l’encontre de Patrick Besson, coupable d’avoir déconné sur son accent. Un examen sommaire de ses propos pourrait, de surcroît, faire penser qu’elle n’aime pas la France – du reste, c’est le droit de chacun, y compris de tout citoyen français. On pourrait s’étonner qu’elle prétende diriger un pays dont aucune tradition ne trouve grâce à ses yeux mais après tout, elle a également le droit de vouloir nous rééduquer.

Bizarrement, la candidate des Verts n’a pas encore décrété que les bals du 14 juillet étaient une survivance machiste, mais pour le défilé, tintin : si elle est élue, plus d’uniformes, plus de blindés, plus d’avions laissant un sillage tricolore dans le ciel de Paris et, bien sûr, plus de Marseillaise pour rappeler que c’est aux cris de « Vive la nation » que les soldats de Valmy sauvèrent la République naissante. À la place, vous aurez un défilé citoyen et même citoyen du monde – le genre Jean-Paul Goude. Pareil pour le 11 novembre, appelé, sous la présidence Joly, à devenir une « journée européenne pour la paix » : il serait, semble-t-il, indélicat de rappeler que l’armistice de 1918 scella une victoire payée de millions de vies. « Il faut arrêter de penser, avait-elle dit, que c’est l’Allemagne qui a perdu la guerre, que c’est la France qui l’a gagnée. » Et la réalité, on l’arrête comment, Madame le Juge, euh pardon, Madame la Présidente ? Passons.

Quant à sa dernière sortie, sur la « xénophobie made in France », elle laisse perplexe. Samedi, en présentant le projet de son parti, elle ne s’est pas contentée de promettre plein de jolis emplois verts. Elle a aussi expliqué qu’« Hortefeux, Besson et Guéant n’avaient eu de cesse de caresser le Front national dans le sens du poil, avec une expression bien de chez nous ‘expulsons français’ ! » Bien sûr, personne n’a jamais employé une expression aussi sotte : l’Etat ayant le monopole de la contrainte légale, on ne voit pas très bien qui serait habilité à prononcer et à exécuter des expulsions, sinon la justice et l’administration françaises. Peu importe : qui, pour les besoins de sa cause, n’a jamais tordu le cou à la réalité ou prêté à ses adversaires des propos qu’ils n’avaient pas tenus ? Ce qui est plus curieux, c’est que notre incorruptible, habituellement intraitable sur le respect de la loi, semble penser que l’infraction à la législation sur les étrangers doit être encouragée plutôt que sanctionnée. Cela revient à prôner la disparition des frontières, donc de la France.

On peut donc avoir l’impression que pour Eva Joly, ce qui est xénophobe, c’est de se dire français. Eh bien non ! Il serait injuste d’accuser l’ex-Miss Norvège d’être « anti-France ». Ce n’est pas la France qui donne de l’urticaire à Eva Joly. Car elle n’aime pas non plus l’Angleterre de Churchill, l’Italie de la Renaissance ou l’Amérique des pionniers, toutes ces nations qui ont le grand tort d’avoir un passé singulier, parfois héroïque, parfois criminel – et souvent les deux.

Ce qu’Eva Joly n’aime pas c’est l’Histoire, l’histoire avec un grand H. Parce que l’Histoire, c’est plein de bruit et de fureur, de puissance et de gloire, de crimes et de guerres. Madame Joly rêve d’un monde scandinavisé dans lequel toutes les nations seront non seulement égales mais pareilles – ce qui est curieux pour la candidate d’un parti qui célèbre en permanence la diversité. Pour elle, la singularité est une faute, l’amour de son pays une sottise et le patriotisme un crime. Dans le concert des nations, il ne doit pas y avoir une tête qui dépasse. Ce monde pacifié et égalitaire peut faire envie mais ne nous y trompons pas : quand les rapports de forces entre nations auront disparu, il ne restera que la guerre de tous contre tous.
Alors Madame Joly gagnera peut-être un groupe parlementaire grâce à ses 3 % d’intentions de vote dans les sondages – ce qui est discutable d’un bête point de vue démocratique. Mais elle ne sera jamais présidente de la République française. Parce qu’on a beau sermonner les Français, les sommer de renier leur passé criminel, les inviter à se purifier dans le grand bain de la mondialisation, ils n’en démordent pas. Ils veulent rester un peuple, un peuple accueillant, un peuple dont tout être humain, pour peu qu’il veuille bien se conformer au règlement intérieur, peut faire partie, mais un peuple quand même. Et n’en déplaise à Madame Choly, il n’y a pas de peuple sans Histoire – et pas non plus de peuple qui ne fasse pas d’histoires.

Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !
Cet article vous a plu, inscrivez-vous à notre Newsletter.

voir les commentaires / réagir         envoyer
 

A lire sur Causeur.fr

La rédaction de commentaires nécessite d'être inscrit

160

Déjà inscrit, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
 
  • 22 Décembre 2011 à 18h06

    isa dit

    Euh, MYSaul, ça me paraît HS pour le moment sur le fil de Madame lévy.

  • 22 Décembre 2011 à 12h09

    isa dit

    Saul,

    Faites-vous aussi partie de la Securitate?

    parce que moi, je continuerai à poser cette question, pas en loucedé, mais au vu et au su de tous.
    Je n’entretiens rien, je n’ai pas de réponse, et quand je regarde le matin la dernière réponse de la nuit, je vois toujours traîner une merdouille très très méchante de votre très très bonne amie contre quelqu’un dont j’apprécie beaucoup les idées.

    Bien sûr que vous voudriez que l’on ne parle plus de cette affaire de non-confidentialité sur le site causeur, et bien j’attends une réponse pour savoir pourquoi ça fait rire.

    • 22 Décembre 2011 à 14h40

      Saul dit

      bof “très très méchante”..pas plus que les “gentillesses” de Bibi…

      Quant aux réponses de la “direction”, je vous le répète, à mon avis elle ne lit pas les fils et se fout royalement de ce qui s’y dit, l’important est d’apparaitre dans le palmarès du vendredi.
      A la limite vous devriez lui poser la question sur le fil de son dernier billet, il y a là une chance qu’elle lise ce fil vu que c’est le sien…(ave vous essayé par le biais du “contact” ? il y a plus de chance d’y avoir une réponse…je dis ça je dis rien…sur cette histoire de non confidentialité, y’a un truc qui m’étonne tout de même : sur chaque blog, forum etc, l’auteur est averti quand il a une réponse à SON billet/blog…et dans cet avertissement figure le n°IP de l’ordinateur de celui qui l’a posté ainsi que sa localisation géographique. Demandez par exemple à Skarda, m’étonnerait qu’il n’ait pas ces infos là sur ceux qui postent sur son blog…où vous même quand vous recevez des mails, sur chaque mail figure l’IP de celui qui l’a envoyé…)

      • 22 Décembre 2011 à 17h05

        isa dit

        Bien sûr, mais nous avons CHOISIi de ne pas être anonymes les uns pour les autres.

        Or, quand nous nous inscrivons sur un site officiel, on croit, en tous cas, je le croyais, que seul le service abonnement avait accès à ces données confidentielles.
        Pas une intervenante qui a écrit trois articles par ex. et qui dit se gausser de la “forfaiture” de certains!

        C’est quand même d’une incorrection et d’une stupidité rares!

        De toutes façons, vous défendez les Thénardier qui sont pour moi indéfendables, ne serait-ce que par le degré de grossièreté envers leurs lecteurs!

        Non, je n’écrirai pas à la direction, ce n’est pas mon genre, je l’ai fait une fois pour signaler un lien absolument immonde d’éclair, il a été retiré.

      • 22 Décembre 2011 à 18h03

        Saul dit

        peut être que Causeur est une entité artisanale ?
        j’ai du mal à le voir en grosse entité avec service administratif etc mais plutôt genre PME où les auteurs s’occupent aussi des abonnements , du travail administratif, de la photocopieuse, de passer la serpillère dans les bureaux et servir le café à “la direction”…

        avez vous posé la question sur le fil de Babette ?
        Ca me semble être le plus sur pour être entendu (mise à part l’option “contact” of course)

  • 22 Décembre 2011 à 11h50

    isa dit

    Bibi, votre 11h38:
    te:

    QUID de la confidentialité des données sur ce site?

    Nous n’avons toujours pas eu la moindre réponse et je continuerai donc à poser cette question.
    d’autre part, on se demande pourquoi elle s’en prend à vous chaque nuit, quand même!!!
    Mais ce n’est même pas seulement pour vous que je parle, nous sommes très nombreux à avoir posé la question suivan

    • 22 Décembre 2011 à 16h55

      Bibi dit

      C’est sa manière de résoudre son/ses problème(s). Ça lui appartient en totalité.

      Il me semble que la forfanterie sur les emails n’était que ça: encore une invention.
       

  • 22 Décembre 2011 à 10h56

    agatha dit

    Skardanelli,
    J’ai mis un commentaire à votre message du 20 à 23h. Je n’aurais pas dû utiliser le dispositif “répondre”.