Euro: le FN n’a pas plié | Causeur

Euro: le FN n’a pas plié

Florian Philippot 1 – Alain Minc 0

Auteur

David Desgouilles

David Desgouilles
est blogueur et auteur du roman "Le bruit de la douche"

Publié le 11 février 2016 / Économie Politique

Mots-clés : , , , , ,

Finalement,le Front national n'est pas rentré dans le rang : la sortie de l'euro reste inscrite dans son programme.

Marine Le Pen et Florian Philippot sur le perron de l'Elysée (Photo : SIPA.AP21822433_000173)

Comme souvent, c’est Alain Minc qui avait tenté de donner le la. Il y a quelques mois, le théoricien du « cercle de la raison » l’avait décrété : Marine Le Pen entrerait dans « l’arc républicain » à une condition et une seule. Qu’elle abandonne la préférence nationale ? Non. Qu’elle renonce à supprimer le droit du sol ? Pas davantage. Qu’elle ne rétablisse pas la peine de mort ? Non plus. Ce qui, aux yeux du puissant président des autoroutes du Nord et de l’Est de la France, pourrait rendre fréquentable la candidate FN à l’élection présidentielle de 2017, c’était d’accepter la monnaie unique européenne.

Minc n’était évidemment pas seul. Il y eut ceux qui, comme lui, voient dans la monnaie unique le tabou ultime, et son rejet le signe de l’incompétence économique. Mais il y eut aussi ceux qui, après les élections régionales, décrétèrent que le Front national avait atteint son plafond de verre en raison de ses positions économiques. Une fois n’est pas coutume, c’est Eric Zemmour qui rejoignait ainsi Alain Minc, expliquant que les seules marges de progression du FN étaient à droite et seulement à droite, et que la fin de l’euro décourageait les personnes âgées. C’était aussi l’avis du maire de Béziers Robert Ménard qui, de surcroît n’a jamais vraiment été opposé à la monnaie unique contrairement à Zemmour.

De l’extérieur, la remise en cause est aussi arrivée à l’intérieur du FN. Séduits autant par les promesses de Minc que par les analyses de Zemmour, certains cadres du FN souhaitèrent débattre de la ligne économique du parti et de ce qu’on appelle communément et d’ailleurs assez maladroitement la « sortie » de l’euro. Un séminaire fut donc organisé et on sentait bien que si d’autres sujets devaient y être traités (changement du sigle, politique en direction des PME), c’est l’attitude face à l’euro qui en serait l’enjeu médiatique principal. On ne pouvait exclure que ce séminaire était aussi une manière de viser un homme, accusé de « gouroutiser » la présidente du FN sur la ligne du parti en général et sur les thématiques économiques en particulier. Florian Philippot est effectivement celui qui a été engagé pour formaliser le « souverainisme intégral » souhaité par Marine Le Pen. Son objectif est de rassembler la France du non, majoritaire il y a onze ans, faire de la présidente du FN la candidate anti-mondialisation en combattant les trois fameuses libertés de circulation : celle des hommes, celle des marchandises et celle des capitaux. Nicolas Sarkozy combat seulement la première. Le Front de gauche accepte seulement la première. Voilà pourquoi, selon Florian Philippot, la plus-value du FN se situe dans la cohérence qu’il y a à les combattre ensemble.

Les arguments selon lesquels le FN n’aurait pris aucune région à cause de ses positions économiques résistent difficilement à l’examen, de même que l’idée que des marges n’existeraient aujourd’hui qu’à droite. En effet, à qui étaient opposées au second tour Marion et Marine Le Pen dans leurs régions respectives ? A des candidats LR. Ce n’était donc pas de voix de droite dont elles avaient besoin mais d’empêcher la mobilisation de la gauche contre elle. Croit-on sérieusement que c’est le sort de l’euro qui a permis cette mobilisation ? Rien n’est moins sûr.

Davantage que les thèmes économiques, c’est l’incapacité des candidats FN à se comporter en candidats rassembleurs, leur manque d’humilité nécessaire pour séduire des électeurs qui n’ont pas voté pour eux au premier tour, qui ont fait la différence. L’incapacité de se départir d’une certaine agressivité, qui donnait corps aux accusations de fauteurs de guerre civile lancées par Manuel Valls, a sans doute été à l’origine de cet échec du 13 décembre. Il semble d’ailleurs que le message ait été entendu au plus haut niveau du FN puisque la nouvelle affiche mettant en scène Marine Le Pen a été imprimée avant le séminaire avec ce slogan : « La France apaisée ».

Dès la semaine dernière, Florian Philippot prévenait sur l’antenne d’iTélé : si le FN devait renoncer à défendre la souveraineté monétaire, il n’en serait plus. Le débat sur la ligne économique était clos avant d’avoir débuté. Marine Le Pen ne se séparerait pas de son stratège. Pas seulement pour les résultats obtenus depuis cinq ans, mais surtout parce qu’elle pense comme lui. Dimanche soir, le verdict tombait : le FN demeurait euro-incompatible. Restait à mieux l’expliquer, « dans un sens plus positif » selon Florian Philippot. Alain Duhamel fulminait : « Marine Le Pen n’a pas l’étoffe d’un chef d’Etat ». Ah bon ? Si elle acceptait l’euro, l’éditorialiste de RTL aurait clamé : « Marine Le Pen a désormais l’étoffe d’un chef d’Etat » ? Avouez que cela aurait été rock-and-roll.

Reste néanmoins un problème, qui n’a jamais été soulevé par les protagonistes. Il n’est pas aisé de procéder à la dissolution de la zone euro en ayant prévenu à l’avance. Ce genre d’opération, afin qu’elle se passe dans les meilleures conditions, réclame de la discrétion, nécessite un effet de surprise. Mais Florian Philippot n’en a cure. Pour lui, reculer sur l’euro eût été un reniement, qui aurait pu instiller l’idée d’autres reniements ultérieurs, avec un effet dévastateur dans les urnes. On peut ajouter une autre hypothèse. Qui dit que le vice-président du FN ne pense pas que la zone euro s’écroulera avant que le FN ne parvienne au pouvoir ? Comme l’agonie de Schengen a permis au FN de gagner des électeurs supplémentaires, la fin de l’euro subie et décidée par ses adversaires le désignerait comme celui qui l’avait prévu, annoncé, demandé. Et lui ouvrirait à coup sûr les portes du pouvoir. A l’inverse, imaginez la tête de Marine Le Pen assistant au retour du franc après y avoir elle-même renoncé sous la dictée d’Alain Minc et Jean-Michel Aphatie ? Avouez que c’eût été ballot.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 17 Février 2016 à 9h46

      Bolivar dit

      Entièrement en accord avec l’article. Renoncer à la souveraineté monétaire, indispensable pour rendre à la France son indépendance, serait un reniement qui alignerait le FN aux autres partis qui mentent sans cesse et font assaut de lâcheté face au mondialisme voulu par Bruxelles et Washington. Le plus probable d’ailleurs est que l’euro et l’UE s’effondreront d’eux-mêmes comme s’est effondré l’URSS.

    • 16 Février 2016 à 8h23

      QUIDAM II dit

      Depuis quarante ans ce sont les mêmes formations politiques, quelques fois sous des appellations différentes, qui gouvernent la France (RPR/UMP/LR ; UDF/UDI ; PS) avec les mêmes acteurs majeurs (depuis vingt ans) pour les résultats suivants : un pays surendetté ; le chômage ; la désindustrialisation ; une profonde crise agricole ; de très graves problèmes de communautarisme; une éducation nationale qui ne parvient plus à « éduquer » ; une inquiétante insécurité culturelle ; etc, etc.

      La question de la monnaie unique ne paraît pas être la seule, ni même la principale, donnée déterminant le comportement politique des électeurs susceptibles de voter pour le FN de Marine le Pen qui a purgé son parti des éléments de doctrine et de ses personnages les plus puant.

      • 16 Février 2016 à 9h08

        PSR dit

        Tu peux remonter encore plus loin :70 ans que la France est gouvernée avec ces partis, avec des moments prospères, d’autre moins, du chômage, de l’emploi, une élévation continue du pouvoir d’achat, des disparités, mais aussi des avancées vers plus de générosité.
        Dans la réalité rien de vraiment spécial qui nous différentierait nettement de nos voisins. Il ne s’agit pas de nier les progrès à faire, ni les difficultés, mais cette spirale du déclin est innaceptable. Ainsi que les discours de discrédit sur l’éducation, les institutions sont même s’ils ont quelque popularité qu’une irresponsabilité inadmissible.
        Il n’y a aucune question de monnaie, autre que dans l’esprit du FN qui veut quitter NOTRE monnaie.
        Vouloir faire voter FN au travers d’un lynchage de notre nation est absolument irresponsable. Le problème du FN n’est pas le papy Le Pen mais l’irresponsabilité totale de ce qu’il annonce.(comme prouvé sur ce fil)
        Même Mrion Marechal LP s’en rend compte et le dit !

    • 15 Février 2016 à 21h15

      Liamone dit

      Discours pour rien, discours futile. La démarche du FN doit être prise pour ce qu’elle est réellement : Un discours démagogique destiné à séduire le café du commerce où il domine au comptoir les vieux adjudantS Kronembourg, les anciens du PCF amateurs de gros rouge et les vieux, très vieux ringardS du Pétainisme, ceux qui fricotaient avec Tixier Vignancourt, Les vieux très vieux de l’OAS. Le FN incarne les héritiers de Pétain et son discours sur la non circulation des marchandises, des hommes et des capitaux c’est de la petite propagande qui séduit au comptoir du café du commerce mais qui sert de discours pour meubler la conversation. Les clients quelques peu politisés rigolent et se bidonnent car ce sont là des mots égrenés sans but ni raison et qui ne peuvent s’appliquer nulle part. Les héritiers de Pétain cherchent pour séduire des démarches et des mots qu’ils trouveront toujours avec leurs pulsions d’extrémistes et qui ne seront jamais acceptés dans ce pays qu’ils contribuent a éreinter.

      • 16 Février 2016 à 2h00

        Prince Murat dit

        Petit exercice de ”Composition française”, sans rapport avec la réalité… ou alors, franchement débile et profondément méprisant !

        • 16 Février 2016 à 16h24

          Liamone dit

          Prince Murat.! Rien que ça!! le pseudo du gus est crédible. Il prouve le niveau de ses pulsions. Il parle de haut puisqu’il est le Prince Murat. Pseudo débile comme tes raisonnements archaïques.

      • 17 Février 2016 à 9h49

        Bolivar dit

        Toujours les mêmes arguments insultants, méprisants et débiles des partisans du politiquement correct. Inintéressant.

    • 15 Février 2016 à 20h37

      PSR dit

      L’avis du militant FN eclair sur la débilité de celui qui ose démontrer la stupidité de sa passion ne va pas rendre la monnaie farfelue du FN (le pas-euro) plus crédible. Plutôt que de tenter de trouver une injure plus cinglante à chaque fois, concentres-toi à tenter de donner une idée de ce que serait ton pas-euro. Au moins on discuterait sur du concret.

    • 15 Février 2016 à 20h03

      eclair dit

      psr

      t’es un débile!

      La suede avait l’étalon or il y a encore 15 ans.
      Cela signifie que sa monnaie n’était pas sur les marchés! 

      idempour les rapports de la BCE qui disait que la grece necessitait un euro à 0.67 dollar. à1.02 pour la france et 1,35 pour l’allemagne!

       

      • 15 Février 2016 à 20h23

        PSR dit

        Au lieu de baratiner … insinues-tu qu’il faudrait indexer ton “pas-euro” sur l’etalon-or ?
        T’as demandé à la BCE quel euro il faudrait pour l’Ile de France, la Catalogne, l’Auvergne. Peux-tu donner la réference de ce pretendu dire de la BCE, qu’on rigole ?
        Tu t’es pas assez ridiculisé, tu en veux encore ?

        • 15 Février 2016 à 22h01

          eclair dit

          débile vas

          Cela provient de rapport de la bce en date de 2006

          doublement débile tu es! Alors que tout l’ue erssaie d’harmoniser la  fiscalité pour éviter les distorsions économique au sein de la zone tu viens dénigrer!

          Au lieu de sortir du constructif tu es dans le dénigrement!

          débile vas 

        • 16 Février 2016 à 9h12

          PSR dit

          Publie donc la référence sur laquelle tu pretends t’appuyer ! Tu comprends facilement qu’on va te croire sur parole, non ! au vu des litanies de mensonges que vous alignez pour berner l’electeur.
          Donnes donc ta référence précise, sinon on considera qu’il s’agit d’une forfanterie de plus !
          D’où te sors ce nouveau fantasme que je m’opposerai à l’harmonisation fiscale en Europe ??
          De plus en plus décousu ton discours !

        • 16 Février 2016 à 9h40

          eclair dit

          psr le débile

          T’es vraiment débile pas possible!
          Le lien je l’ai mis sur ce blog il y a 7-8 ans de cela.

          Tous les économistes disent que l’économie de la grece n’était pas adapté à l’euro.

          avec 0..67 dollar rien d’étonnant.

          Et puis quand je parle du dénigrement!

          Tu ne parles pas de comment améliorer la situation actuelle avec l’euro qui ne respecte pas les principes fondamentaux d’une monnaie. Tu ne passes ton temps qu’à dénigrer!

          Comme je l’ai dis je ne suis ni pour ni contre l’euro. 

      • 16 Février 2016 à 1h52

        Prince Murat dit

        Eclair,

        Je me répète, je n’ai peut-être pas été lu… 

        je propose l’ouverture de l’équivalent du Congrès de Vienne de 1815, pour que les nations européennes se mettent d’accord entre elles pour trouver une alternative, une solution raisonnable.

        Cela pourrait consister dans un système de ”double monnaie”, qui existe dans de nombreux pays (dont la Chine).

        L’une nationale, pour les échanges à l’intérieur de chaque pays, l’autre pour le commerce entre les nations.

        Avec le désastre économique qui commence, cette prédiction pourrait prendre moins de temps que l’on imagine pour se mettre en place… 

        • 16 Février 2016 à 9h15

          PSR dit

          Quelle crédibilité aurais-tu à proposer quoi que ce soit, PM ?
          Sachant que tu n’as même pas énoncé ni quel problème tu voudrais résoudre, ni vers quelle direction tu voudrais aller, ni quel bénéfice il y aurait à créer un dinard-franc si ce n’est spolier les épargnants.
          Le FN invente un problème qui serait lié à l’euro et voudrait un congrès pour résoudre leur problème imaginaire !

        • 16 Février 2016 à 12h07

          Prince Murat dit

          Psr,

          J’aimerais vraiment savoir ce qu’Élisabeth Lévy pense de vous !
          Vous considère-telle comme un ”idiot utile” qui augmente ses recettes publicitaires en entretenant le débat ?

          Vous répondez en permanence à tout le monde, dans une production littéraire ”Stakhanoviste” ! 

          Ceci dit, sur internet, on sait bien que l’on a aucune chance de convaincre son interlocuteur. C’est pratiquement toujours un dialogue de sourds.

          Ce qui compte vraiment , ce sont les ”lecteurs non-commentateurs” qui sont cent fois plus nombreux. (Rue 89 donne ce genre de statistiques)

          Toutefois, pour maintenir l’intérêt, il faut aussi un minimum d’échange d’arguments nouveaux.

          Vous ne lisez jamais ce qu’écrivent les autres, vous êtes comme un moine autiste qui répète sans arrêt les mêmes mantras…

        • 16 Février 2016 à 12h16

          Prince Murat dit

          Mais voyons la situation en face : nous sommes ici dans une cour de récréation d’école primaire…

          Et il est illusoire de vouloir dialoguer sur des solutions novatrices…

    • 15 Février 2016 à 19h19

      PSR dit

      En couple de militants FN (comme les temoins de Jehovah ?) Radagast-freiheit, effarés certainement de la déroute des militants précédents sur le discours de destruction fantasmatique de notre monnaie, montent au créneau pour nous servir leur discours apocaliptique à eux … pour ne plus parler de l’indigence totale du FN à expliciter ce que serait la monnaie de leurs rêves après avoir abandonné notre monnaie, l’euro.(ce qui était le sujet).
      Du coup, il puisent dans l’actualité la plus sombre, fouillent les poubelles (voir leur imposture sur Cologne) pour tenter de convaincre que le monde s’ecroulant il faut se convertir pour le salut de votre âme au FN … peu importe ce que ferait le FN … “ca peut pas être pire” .
      Lorsque je faisais la comparaison avec un discours de secte on constate qu’ils font appel aux mêmes ressorts (peur, fatalisme, irrationalité). Il est vrai que ca leur a réussi(électoralement) jusqu’ici.
      Mais ce discours a ses limites ! Et vous les avez atteintes !
      “pas-euro” n’est pas une monnaie !
      Que vous soyez inépuisables en invectives gratuites,personne n’en doute.

      • 15 Février 2016 à 20h07

        eclair dit

        psr le débile!
         
         une monnaie nécessite une fiscalité harmonisée en son sein.
        des redistributions en son sein.
        2 choses que ne fait pas l’euro. 

      • 15 Février 2016 à 20h17

        PSR dit

        en matiere de débilité (ca te soulage d’injurier ?) …
        L’euro existe, c’est notre monnaie et ton avis.. et bien l’eurogroup s’en moque. Par contre tu serai plus avisé à nous définir la monnaie de tes rêves ! Le “pas-euro” n’est pas une monnaie.
        Il faut une sacrée dose d’ignorance ou malhonnêteté (je te laisse choisir) pour esquiver les milliards redistibués au travers de contributions de chaque pays au budget européen.

      • 15 Février 2016 à 23h05

        radagast dit

        Faire de moi un militant F.N. ou de quelque parti politique que ce soit est un peu présomptueux .
        Je vote pour le F.N. quand cela me convient et surtout quand il s’agit de contrer le camp européiste , c’est une raison qui vaut les vôtres.
        Je voudrais simplement préciser qu’il n’y a pas de “monnaie de mes rêves ” mais que l’euro est bien en revanche une monnaie de cauchemar .
        Il n’y a pas de “monnaie de mes rêves ” par ce que pour moi une monnaie est un instrument au service d’une politique , même si ce n’est pas un instrument facile à manier.
        L’euro a été voulu pour des raisons idéologiques et manœuvrières , des combinazionne née du cerveau déglingué d’Attali et de quelques autres .
        C’est tout le contraire des fondamentaux d’une vraie ,bonne monnaie .
        L’euro est largement surévalué pour de nombreuses économies européennes dont la nôtre .(car il n’y a pas UNE mais des économies européennes)
        L’euro devait garantir notre prospérité ,il a amorcé notre déclin.
        L’euro devait pousser à la convergence fiscale , sociale etc. ( il ne fallait pas être grand clair pour y voir une supercherie) jugez du résultat.
        L’euro devait concurrencer le Dollar , voyez ce qu’il en est…(en partie sans doute du fait que le dollar est la monnaie d’un pays véritable , puissant , avec une forte identité , une armée ,une politique étrangère (quoiqu’on en pense) ce qui est le propre d’une vraie monnaie.
        L’euro ne tient que par des faux semblants, par ce que vous appelez du baratin , des intérêts plus ou moins avouables et aussi et peut être surtout ,et c’est assez paradoxal pour me paraître tout à fait crédible , grâce à la Dette !!!
        Mais le transformer habilement et d’une façon toute Florentine en une monnaie commune , revenant plus ou moins à l’ancienne “unité de compte” ou “écu” ne me semble ni inimaginable , ni déraisonnable.

        • 16 Février 2016 à 9h24

          PSR dit

          Déviationisme classique :
          Je passe sur les invectives habituelles du FN, pure forfanterie ideologique.
          Donc incapable d’annoncer une monnaie autre que “pas-euro” ! C’est dire l’irresponsabilité !
          Euro surévalué ne veut strictement rien dire ! Pur baratin ideologique du FN ! L’euro est le reflet de SA ZONE vue dans sa globalité. Et s’il était surévalué et bien son cours baisserait !
          Et en quoi l’euro ne concurrence pas le dollar ??? D’où sort cette enorme bétise ? de la propagande FN!

          La question de savoir si l’euro pourrait se transformer en autre chose, est totalemnt absurde aussi ! Evidemment que oui!
          Mais vous êtes incapables d’énoncer quoi comme monnaie, d’énoncer dans quel intérêt, combien çà couterait, pour quel bénéfice attendu !

          Les évènements catastrophiques que vous brandissez, il s’avere que les US, la Grande Bretagne, la Norvege, la Turquie, hors euro et Europe les ont connu de même ! Ce qui ridiculise le baratin décliniste !

    • 15 Février 2016 à 17h33

      radagast dit

      Aujourd’hui 15 Février la France doit demander en commission à Bruxelles que l’on puisse faire mention du pays d’origine des produits agricoles produites dans l’U.E.
      Il semble que cela ne soit pas gagné….
      En cas de refus d’une mesure qui permettrait à tout consommateur de manifester , si et seulement si il le désire, sa préférence nationale ,l’U.E. apportera la preuve qu’elle travaille pour les Etats Unis plus que pour les Etats membres , et qu’elle ne respecte le droit des individus citoyens européens que dans la mesure ou il ne s’oppose pas aux intérêts du commerce internetional et de la finance.
      Le sort des petits producteurs qui essainet de s’en sortir en misant sur la qualité et la proximité n’est évidemment d’aucun intérêt aux yeux des technocrates européens et de leurs complices dans l’oligarchie politique des Etats.
      Le traité T.A.F.T.A. quand on en connaîtra les termes risquent d’en échauder plus d’uns …
      Ce qui en a filtré laisse tout craindre y compris que le mépris du gouvernement de l’U.E. pour les citoyens ne s’étende aux Etats , à leur parlements et aussi à leurs entreprises (celles tout au moins qui ne sont pas assez mondiales).
      Les excès du monétarisme , des idéologues économétres qui se prennent pour des penseurs de génie , la cupidité des milieux financiers et de leurs obligés , l’incurie des politiques a fait de l’U.E. une pétaudière et un échec matériel et spirituel .
      Cela commence a se voir de plus en plus .
      Espèrons que la prochaine crise financière aura au moins le mérite de nous en débarasser .
      Le sort de l’euro ou du F.N. ne sont que des détails dans les crises et les conflits qui s’annoncent et dont crise migratoire , guerre au proche Orient etc ne sont que les prémisses.
      On pourrait au moins éviter d’aggraver la vitesse de la chute de nos civilisations en évitant de propulser au pouvoir les individus les plus notoirement dangereux tel Sarkozy dont les bienfaits de l’intervention en Lybie ne cesse de se manifester et qui a le culot de vouloir se présenter comme un recours, ou Valls qui est tout aussi dangereux ou encore Hollande , celui dont un humoriste disait avant son élection qu’il ne se nourrissait plus que de cirage pour essayer de briller et qui est une vivante démonstration du principe de Peter.

      • 15 Février 2016 à 18h41

        PSR dit

        Comment peut-on espérer avancer ou manifester efficacement si on ne s’adresse pas au bon interlocuteur ou lorsqu’on se lance dans des invectives de propagande ?
        Ainsi, la PAC est géré à Bruxelles ! Pleurnicher au gouvernement francais n’a aucun sens. Mentionner l’origine si effectivement ca a pour but d’inciter à “préférence nationale” est une mesure qui doit être rejetée ! C’est anti-européen.
        Par contre s’il s’agit de donner une information aux consommateurs, oui !
        Comme on le constate, en brandissant “préférence nationale” c’est être le meilleur moyen de faire rejeter cette mesure !
        Vouloir se faire les défenseurs des “petits producteurs” est de l’electoralisme.
        Qui se focalise sur le “monétarisme” à part le FN qui veut se lancer dans une aventure inconsidérée à abandonner notre monnaie ?
        De la politique au travers de railleries d’humoriste … quel niveau !
        Le sujet présent porte sur le FN ! même s’il y a evidemment d’autres questions plus importantes que les postures de MLP ou Filipot, c’est le sujet en cours !

        • 15 Février 2016 à 18h57

          radagast dit

          La vie et les problèmes des “petits producteurs ” me sont infiniment plus proches que les fumisteries européistes et
          les phantasmes sur la “citoyenneté mondiale” et la fin des frontières.
          Je ne pleurniche pas “au” gouvernement français ni même auprès de lui , mais je clame résolument les effets délétères de l’Europe de Maastricht et au mieux pleure sur l’incurie et le cynisme des gouvernements français qui la soutiennent.
          La préférence nationale est absolument nécessaire à la survie d’une grande partie de notre système de production et Schumpeter est un ennemi du genre humain.
          Il est enthousiasmant de voir que nombre de Français semblent commencer à en prendre conscience et qu’il n’est nulle besoin de leur imposer la préférence nationale pour qu’ils la manifestent s’ils en ont la possibilité , n’en déplaise aux petits marquis de Bruxelles.
          Le Front National est à droite le seul parmi le monde politique français (hormis Debout la France) qui ose encore défendre son opposition à Maastricht ,( encore faut il qu’il s’affirme clairement à droite…mais peu importe) , et il ne cessera de monter tant que les partis de la droite classique s’obstineront dans leur conformisme Maastrichtien.
          Et il n’y a plus besoin de se focaliser sur le monétarisme puisqu’il triomphe et nous a mené à la catastrophe.

      • 15 Février 2016 à 19h06

        PSR dit

        Que vous pretendiez “proche” pour raison electoraliste ne fait pas une vérité opposable à autrui.
        C’est ce que vous avez beaucoup de peine à comprendre dans votre monde de propagande, peu habitué à la contradiction. Pour vous deviens “vérité” ce qui vous plait.
        Pou le reste de vos slogans de meeting, totalement creux, il n’ ya aucun commentaire. Mais n’espérez pas en faire “une vérité”.
        Le front national n’est justement composé que d’opposition, destruction.
        Typiquement sur cette question monétaire votre seule idée(sic) est “pas-euro” incapables de formuler quelque alternative à l’abandon de NOTRE monnaie(l’euro).
        Votre baratin apocaliptique sur “la catastrophe” montre sur quoi se nourrit le FN !

        • 15 Février 2016 à 22h26

          radagast dit

          “proche pour des raisons électoralistes” ??? mais lesquelles ???
          Lorsque vous aurez trouvé un pa

        • 15 Février 2016 à 22h30

          radagast dit

          Lorsque vous aurez trouvé un parti dont je sois réellement proche merci de me le faire connaître afin que je m’y intéresse.
          Vous semblez de ces gens qui se prétendent gouvernés par la seule raison , le fameux “réel” , or je suis ravi de vous l’apprendre je crois qu’un grand nombre de gens réagissent davantage en fonction de leur cœur , de leurs “trippes” ou de leur ego qu’en vertu de vos arguments de prétendue sagesse.
          Ne deviens pas vérité ce qui me plaît mais me plaît ce qui pour moi est la vérité.
          Et votre Europe est totalement frelatée , vérolée , telles certains partis qui vous sont sans doute beaucoup plus proches qu’à moi elle ne tient plus que par des éléments de langage.

      • 15 Février 2016 à 20h18

        Pathfinder dit

        @Radagast
        Il y a effectivement une “reconcentration” (… réappropriation?) à effectuer, qu’elle soit nationaliste ou simplement séparatiste. Les petits producteurs, tout comme les petits commercants, sont un bras vital pour une économie plus souple – et surtout plus proches de ceux qu’elles dessert.
        L’UE a eu mille fois l’occasion de montrer ce qu’elle pouvait créer, elle a surtout réussi à prouver qu’elle avait des limites douloureuses pour ceux qui les subissent! Une “sortie catastrophe” ne serait en rien profitable, mais réduire cette emprise de ploutocrates avisé(e)s est un impératif.
        La référence au Principe de Peter est très juste! Je crois que vous avez mis le doigt sur la raison pour laquelle il est nécessaire de redescendre d’un échelon ou deux (…) De manière à ce que les entités soient à nouveau gérables.
        Le modèle fédéral pourrait être une alternative viable pour faire revenir le pouvoir aux populations qui la compose. De même que des assemblées représentatives, au sein des pays concernées, pourraient relancer l’intérêt pour la chose collective.
        Quant aux “idéologues économétres qui se prennent pour des penseurs de génie”, ce n’est que parce qu’on leur sert le pouvoir sur un plateau. Il est peu d’honnêtes gens qui iraient passer leur vie à affronter ces psychopathes dans leurs bureaux climatisés :/
        Mais, tel Midas, il découvriront que l’or ne se mange pas :) 

        • 15 Février 2016 à 20h33

          PSR dit

          C equi est particulierement ridicule dans votre baratin est que vous nenoncez pas le moindre objectif economique, politique, societal à vous suivre dans vos désirs. Les seules motivations sont en negatif, en reaction? Vous n’arrivez pas à vous ortir d’un clientelisme électoral. Quel intérêt auraient des agriculteurs, commercants à vous suivre ? Vous ignorez manifestement un principe e base de l’UE : la subsidiarité qui consiste à laisser à l’echelon le plus pertinent l’action envisagée.
          Ainsi les stationnements au niveau municipal et la lutte anti-terroriste au niveau européen. Mais tant que des partis (pas seulement FN)feront leur fond de commerce à exciter au separatisme on continuera dans l’extreme-betise comme de ne laisser s’enfuir la terroriste epouse de couly-Baly. (avec une vrai police fédérale, elle n’aurait pu decoller a Madrid).

        • 15 Février 2016 à 22h24

          radagast dit

          PSR
          Votre invocation à la subsidiarité pourrait vous valoir l’indulgence si elle n’était tronquée !
          Je l’ai toujours entendue comme le règlement des problèmes
          AU PLUS PETIT ECHELON EFFICACE et pas comme une façon de faire tout remonter vers les instances supra-nationales ainsi qu’il en a été depuis des décennies.
          C’est une des raisons pour lesquelles l’U?E. a perdu toute légitimité.

        • 15 Février 2016 à 22h38

          radagast dit

          “C equi est particulierement ridicule dans votre baratin est que vous nenoncez pas le moindre objectif economique, politique, societal à vous suivre dans vos désirs. ”

          Voila ce que ,moi, j’appelle du baratin ou de la propagande.
          Croyez vous , vous l’amateur de raison ratiocinante , qu’il soit raisonnable , aujourd’hui , d’afficher sérieusement un “objectif économique” quelconque alors qu’on veut nous vendre un monde prétendument libéral (et je n’en suis pas fanatique , je préfère la notion de souplesse évoquée par Pathfinder) alors qu’il est en fait très dirigé mais de façon subtile et pour le profit d’une oligarchie très ciblée.
          Et croyez vous que ce soit vraiment le rôle des politiques que de s’occuper , désormais presqu’exclusivement ,d’objectifs “sociétaux” ?
          Le politique s’occupant d’objectif “sociétaux” ça donne au choix la Terreur , les camps d’extermination ou le Goulag et la liste n’est pas exhaustive.

        • 15 Février 2016 à 22h50

          radagast dit

          Pathfinder

          Je me sens assez d’accord avec vous et même peut être tout à fait si je sais lire entre les lignes.
          Mais le modèle fédéral ???
          Et d’abord lequel ?
          Je reconnais que c’est une possibilité qu’il ne faut pas totalement rejeter mais ce n’est pas pour demain ni même après demain.
          Je suis de ceux qui préfèrent démolir tout ce qui a été construit de travers pour éventuellement réutiliser les pierres pour de nouvelles constructions plutôt que d’aller de rafistolage en trompe l’œil .
          Il faudra pour ceux qui voudront refaire l’Europe inventer quelque chose de totalement différent de ce que nous avons connu dans un passé récent et un présent toujours plus sombre, une fois que le terrain sera déblayé !
          Ce n’est qu’une image mais je pense que l’on ferait mieux de s’inspirer de ce que j’appelle “la méthode Habsbourg-Lorraine ” même si elle eu ses défaillances (quoiqu’elle ait tenu bien plus longtemps que ne l’auraient souhaité certains) que des modèles de la France centralisée ou des Etats Unis pour ne citer que ceux là.
          Une façon de gouverner les Peuples , sans nier leurs particularités , leurs divergences voire leurs antagonismes mais en formant malgré tout un bloc parlant d’une seule voix et agissant de même quand il est confronté aux ténèbres extérieures…

        • 16 Février 2016 à 9h11

          Pathfinder dit

          @Radagast
          Première section… ne vous échauffez plus à répondre à PSR. Ce type est plus poussé par des pulsions plus pathologiques que politiques. Et si vous consultez l’ensembles des commentaires, je ne crois pas exagérer en disant qu’il en occupe presque la moitié, à forte majorité injurieux (tout le monde a faux!)… ou fixés sur le FN (plus encore que les sympathisants du parti en question! :)
          Voilà pour lui, maintenant à nous.
          J’ai tenté, à une échelle moindre, de réduire la “gouvernance centralisée”. Ce, au sein de diverses organisations et associations au sein desquelles je me suis engagé autrefois… avec des résultats souvent mitigés. Mais quand ca marche, l’effet de boost est vraiment phénomenal!
          Je m’y remettrai quand j’ai repris des forces… parce que des PSR, vous en trouvez même dans les directions d’associations :)
          Je suis convaincu qu’une telle structure est souhaitable, même pour les Etats… mais ce n’est là qu’une opinion. Il s’agit même au niveau économique de diriger les efforts là où ils apportent le plus; et les impératifs changent d’une région à l’autre.
          L’aspect “national” de la gouvernance peut être reconsidéré. Je ne vois pas nécessairement une priorité nationale comme “exclusive”, elle peut au contraire aider à inclure les étrangers, au sein d’une structure sociale et culturelle clairement établie (mais pas nécessaiment figée!).

    • 15 Février 2016 à 17h10

      Freiheit dit

      Brave PSR…Ce qui m’amuse chez les anti-FN primaires, c’est justement le côté pitoyable de leur argumentation dés que cela touche au FN. Les partis de “gouvernement” qui certes ont prouvé depuis des années leur multiples talents, voient leurs arguments stupides obtenir le statut de vérités “révélées”. Et chacun de reprendre le refrain tel un mouton que l’on mène à l’abattoir à chaque élection. C’est toujours un grande moment d’émotion de voir une telle communion d’idées entre ce peuple et sa classe politique…
      S’il est vrai que le FN estime que son programme ne pourra s’appliquer sans le contrôle d’une monnaie nationale, le réduire à cet seule question est navrant. Il m’étonnerait au vu de l’indigence de PSR qu’il en ait lu ne fusse qu’une ligne. La caricature et l’ignorance prévalent chez ces contempteurs qui se posent soudain (ce qui me ravit toujours) en grands économistes. Car eux ils savent ! Et les voilà bien les oiseaux de mauvaise augure, les prédicateurs d’apocalypse en cas de retour à la souveraineté monétaire !
      Le programme du FN me semble cohérent, ce qui ne signifie nullement, à mes yeux, qu’il réussira à résoudre les maux de la société française. Je ne suis pas devin…. Et si tous les PSR étaient aussi “pointus” qu’ils le prétendent, sur la question économique, je cherche encore à comprendre pourquoi, ils ne cessent de voter pour des partis qui depuis fort longtemps font preuve d’une incompétence notoire. Lorsque l’on se trompe en permanence en donnant le pouvoir à des partis calamiteux, on a le droit d’être modeste.
      Quant à la “haine” que l’on prête allègrement au FN, je conseille à tous ces vertueux personnages de relire Freud. Le phénomène de “projection” y est fort intelligemment décrit.  

      • 15 Février 2016 à 18h55

        PSR dit

        Freiheit, vous vous racontez VOTRE histoire au travers de la propagande du FN. Mettre des adjectifs désobligeants ne fait pas une argumentation.
        En l’occurence personne n’a parlé de “vérité révélée” ou autre dogme … Ceci n’est qu’issu de votre propagande.
        - Une des astuces de la propagande FN brandie ici est qu’ils verraient ce que d’autres ne voient pas ou ne voudraient pas voir … Et ensuite ils discourent sur leurs “visions”. Mais là on est dans du baratin de meeting.
        -Qui parle de réduire le programme fN à cette seule question de votre deroute sur le sujet monétaire ? Manifestement vous êtes incapable de donner la moindre indication de ce que serait la monnaie de vos rêves !
        - Ainsi donc malgré l’absurdité totale du programme (à supposer qu’on puisse parler de programme) il faudrait quand même foncer dans l’abîme, parce que “ca peut pas être pire ” ?
        - pour le discours de garnement de cours d’école (“c’est pas moi, c’est toi qui est”) je vous le laisse !

    • 15 Février 2016 à 16h45

      Freiheit dit

      Brave PSR…Ce qui m’amuse chez les anti-FN primaires, c’est justement le côté pitoyable de leur argumentation dés que cela concerne le FN. S’il est vrai que le FN estime que son programme ne pourra s’appliquer sans le contrôl de  sa monnaie nationale, le réduire à cet seule question est stupide. Il va de soi que la caricature et l’ignorance prévaut en permanencer chez ses comptemteurs qui se posent soudain en grand économiste. Car ils savent, et les vloilà bien les oiseaIls Réduire le programme du FN à la question de l’euro

    • 15 Février 2016 à 16h01

      PSR dit

      Concernat le FN, puisque tel est le sujet, il sera interessant d’observer :
      - Si Marion Marechal LP reste dans un parti aussi ringard, alors que elle a réalisé l’absurdité et l’indigence totale du FN.
      - Si les partis de gouvernement réalisent qu’ils ont tous les outils pour que le FN s’ecroule tout seul sans besoin de le diaboliser.
      - Si le FN est capable de sortir faute d’un programme, quelques mesures pas seulement electoralistes, mais concretes, cohérentes comme sur cette affaire de monnaie. Effarant que çà n’est pas dépassé le “pas-euro” !
      - Peuvent-ils être crédibles au vu des hurlements ici et ailleurs des militants a lancer un slogan de “france apaisée” … totalement déconnecté de leur style et de ce qu’ils annoncent ! Drôle d’apaisement de vouloir détruire NOTRE monnaie !

      • 15 Février 2016 à 17h35

        radagast dit

        “VOTRE” monnaie.
        Les pays occupés ont souvent connus des monnaies d’occupation avant de se libérer de leurs oppresseurs .
        Hic et nunc l’U.E. et la B.C.E germanisée.

        • 15 Février 2016 à 18h59

          PSR dit

          ah bon… vous payez avec quoi, vous ???
          L’euro est NOTRE monnaie ! Qu’elle ne vous plaise pas est un caprice qui vous regarde. C’est dire la puérilité et l’irréalisme de ces militants !
          Les voilà sous l’ “occupation” ? Bientôt ils se raconteront être dans un goulag ! Lorsqu’on est à ce niveau de délire, c’est pathologique !

    • 15 Février 2016 à 15h45

      Mitidja dit

      Vous me faites tous marrer avec vos querelles de cour d’école sur telle ou telle monnaie…..Dans quinze ou vingt ans, à l’allure où ça va, la France à coup sûr, les autres pays d’Europe certainement, seront transformés en Maghreb ou en proche orient , avec tout le bordel accompagnateur que cela implique! On se foutra pas mal alors de savoir s’il faut payer ( pour ceux qui pourront encore le faire ) en franc, en euro, en monnaie de singe, en roupie de sansonnet ou en écu ( mon cul..! ) La quête essentielle de chaque individu sera alors et seulement de trouver chaque jour un quignon de pain et quelques olives pour se caler un peu l’estomac jusqu’au lendemain.. Et quinze ou vingt ans, ça passe vite. J’espère que les participants de causeur sont en majorité jeunes, en bonne santé et qu’ils vivront très vieux: à ce moment là, je suis sûr que certains auront une petite pensée pour moi….

      • 15 Février 2016 à 15h54

        PSR dit

        Bon, voila les incantations déclinistes au secours de la stérilité argumentaire. Mitidja s’est trouvé une vocation : prophète de malheur apocaliptique. Il y a de la concurence sur ce secteur ! Entre les temoins de Jehovah annoncant depuis 160 ans la fin du monde, les adventistes, rahel, le mandarum, voilà donc Mitidja !

        • 15 Février 2016 à 16h36

          Mitidja dit

          ( Pagnol, dans la trilogie ) : ” …..c’est à dire que je vous imagine très distinctement serrant contre votre cœur les bornes du couillonisme et courant à toute vitesse pour les porter plus loin afin d’agrandir votre domaine….”

        • 15 Février 2016 à 19h00

          PSR dit

          Lorsque vous basculez dans l’insulte, c’est la manifestation claire de la déroute !