Zemmour n’a pas fait l’apologie du terrorisme | Causeur

Zemmour n’a pas fait l’apologie du terrorisme

Justice vient de lui être rendue

Auteur

Elisabeth Lévy

Elisabeth Lévy
est fondatrice et directrice de la rédaction de Causeur.

Publié le 16 janvier 2017 / Société

Mots-clés : , , ,

Le Parquet de Paris classe la plainte déposée contre notre confrère après son entretien dans Causeur.
eric zemmour justice djihad

Eric Zemmour. Photo: Hannah Assouline.

Ça allait sans dire. Et ça va encore mieux quand le procureur le dit. Le parquet de Paris a compris ce que n’importe quel lecteur de bonne foi pouvait comprendre : dans l’entretien qu’il nous a accordé en octobre 2016 (voir notre numéro “Zemmour le Gaulois”), Eric Zemmour ne s’est nullement livré à une apologie du terrorisme comme le prétendaient des associations représentant les victimes du 13 novembre et du 14 juillet. L’affaire a donc été classée sans suite, ce qui signifie qu’il n’y a pas matière à poursuites.  Tant mieux. Reste qu’elle n’aurait jamais dû avoir lieu. Il suffisait de lire les propos de Zemmour, au-delà de la phrase incriminée et répétée en boucle sur « le respect des terroristes » pour comprendre ce qu’il avait voulu dire – il faut prendre nos ennemis au sérieux. Au vu du pedigree de certains de ces ennemis, le propos est contestable. Il ne témoigne pas de la moindre sympathie pour les criminels.

À lire aussi >> L’entretien d’Eric Zemmour : “Entre la France et l’islam, les musulmans doivent choisir”

On ne sait qui a soufflé aux proches des victimes l’idée aberrante que Zemmour pouvait avoir de l’indulgence ou de l’admiration pour les tueurs, et celle, plus aberrante encore, que la justice allait le sanctionner, mais il faut espérer que les familles demanderont des comptes (moraux, pas judiciaires) aux responsables de cette déplorable manipulation de leurs sentiments. Force est en tout cas de constater que ces familles ou leurs inspirateurs n’ont jamais jugé nécessaire de saisir la justice quand les innombrables idiots utiles et médiatiques de l’islamo-gauchisme nous expliquaient  à longueur de colonnes que les tueurs étaient des victimes et qu’il fallait comprendre qu’ils ne nous aiment pas, nous qui étions colonialistes, racistes, et tout le reste. Et rappelez-vous du débat irréel qui a inauguré 2016 et toutes les belles âmes qui piaillaient à l’idée qu’on pût déchoir de leur nationalité des terroristes condamnés, sous prétexte qu’on ne pouvait appliquer cette sanction qu’aux doubles nationaux. Je trouve pour ma part ce souci de l’égalité appliquée à des tueurs et ce respect sourcilleux de leurs droits bien plus coupables que le « respect » de Zemmour.  Mais il ne me viendrait pas à l’idée de saisir les tribunaux pour protester. Avez-vous vraiment envie de vivre dans un pays où on interdirait à Michel Onfray d’écrire que les djihadistes nous attaquent parce que nous les attaquons (je caricature, mais c’est l’idée), ou à Virginie Despentes d’avouer sa fascination pour les frères Kouachi ? Dans un pays où toute pensée un tant soit peu choquante serait préventivement interdite ? Moi pas. Et apparemment, le Parquet de Paris non plus.

Une chose est sûre. Grâce à la plainte – et à la meute qui a cru voir là une nouvelle occasion de se délivrer de son cauchemar – « On le tient chef ! » –, le débat sur les thèses d’Eric Zemmour n’a pas eu lieu (sinon dans nos pages). Et pourtant, ni les plaideurs ni les lyncheurs n’auront gain de cause. Pour notre part, nous continuerons à pratiquer, avec Eric Zemmour et avec tous ceux qui le voudront bien, ce que nous faisons le mieux, l’engueulade civilisée. Les idées discutables, on ne les interdit pas : on les discute.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 21 Janvier 2017 à 13h31

      Danny Wolf dit

       Zemmour a des côtés sympathiques et ses propos sur les djihadistes sont simplement un peu cons .

       Mais surement pas autant que ceux concernant le Maréchal nous voila , qui aurait sauvé des Juifs !!
      La , le pauvre garçon est parti en vrille , mais complètement . 

       René Bousquet et François Mitterand en savaient quelque chose … 

      • 21 Janvier 2017 à 13h34

        steed59 dit

        Attali disait bien dans les années 70 que, sans Bousquet, il ne serait pas là aujourd’hui

    • 20 Janvier 2017 à 8h22

      QUIDAM II dit

      Les juges se sont informés : quelqu’un leur aura dit que Zemmour n’était probablement pas un djihadiste…

    • 19 Janvier 2017 à 16h05

      Pat Rice dit

      Zemmour aura beaucoup souffert pour nous !…

    • 18 Janvier 2017 à 19h29

      Bibi dit

      isa,
      Très critique vis à vis de certains propos de Zemmour, Fink, E. Lévy et Co., y compris sous vos reproches, la contradiction me semble la seule sanction appropriée.
      Vous ne voulez tout de même pas leur fermer le clapet, n’est-ce pas?

    • 18 Janvier 2017 à 18h32

      Lubalyon dit

      Malheureusement, autant la mise en accusation de E.zemmour a été médiatisée, autant ce non lieu a été passé sous le silence des médias.
      Le terrorisme judiciaire pratiqué par ces associations subventionnées n’ont d’autres objectifs que d’epuiser moralement, financierement leurs détracteurs, d’autant plus facilement qu’elles ne risquent rien.
      Sur le fond, Zemmour a completement raison et ses mots sont parfaitement choisis pour qui sait lire et dispose du minimum de recul requis.
      cela ne semble pas etre le cas de tous sur ce forum apparemment

    • 18 Janvier 2017 à 17h20

      IMHO dit

      IL fait peur aux enfants, ce n’est déjà pas mal comme terrorisme.

    • 18 Janvier 2017 à 11h06

      isa dit

      Moi j’ai compris comme Will: décidément des lavettes de français n’ont pas le courage d’assassiner ceux qui leur font du mal, alors que hein, respect pour les musulmans qui eux, passent à l’acte.
      Une horreur ce qu’a dit Zemmoyr sur Causeur.
      Une horreur!
      La Justice classe la plainte car on sait très bien que c’est ce style de pub degueulasse qui lui apporte des soutiens FN et des lecteurs.
      Madame Levy, votre histoire de liberté d’expression me navre.
      Non, Boutjelda n’a pas le droit d’écrire que les femmes noires doivent accepter de se faire violer par leurs congénères, non on n’a pas le droit de dire qu’on se sent Merah sans aller en tôle.
      Ce que Pascal Brickner a dit, tres tres justement, c’est ce que ces diarrhées puantes de mots poussent aux assassinats.
      Et la loi Gayssot mériterait d’être un peu plus respectée. 

      • 18 Janvier 2017 à 11h44

        mogul dit

        Le problème n’est pas tant que tel ou tel ait le droit de dire ou ne pas dire telle ou telle chose.
        Le gros souci est que l’on vit dans une société où l’on tient absolument à faire taire Zemmour (ou Bruckner, ou Onfray ou d’autres..), tant pour des propos marqués au coin du bon sens que pour des bouts de phrases surinterprétés ou déformés, livrés à la vindicte par les médias officiels et jusque par des membres du gouvernement, traînés en justice par les premiers guignols qui passent, tandis qu’une Bouteldja peut continuer à debiter tranquillement sa merde raciste et homophobe en toute impunité, sans que cela suscite le moindre clapot dans les mêmes médias et sans que les perruches progressistes qui nous gouvernent n’en éprouvent le moindre désagrément. Quant à être traînée en justice par les assos subventionnées, alors là…
        Alors les lois Pleven, Gayssot et cie. c’est bien joli, mais…

        • 18 Janvier 2017 à 22h29

          Lector dit

          bof ; enfin Mogul, la connerie de Bouteldja en justification de certaines déclarations/comparaisons/raccourcis de Zemmour qui sont complètement à côté de la plaque, ça fait une bien maigre et curieuse défense. De même que les récurrents procès fait à celui-ci ou à d’autres, ne sont pas tjrs preuves de l’intelligence de leurs propos. Quand on joue sur l’émotion tout en ayant l’air de ne pas y toucher, j’appelle ça de l’hypocrisie voire de la bêtise.

      • 18 Janvier 2017 à 12h33

        scarlet dit

        Isa:
        “La Justice classe la plainte car on sait très bien que c’est ce style de pub degueulasse qui lui apporte des soutiens FN et des lecteurs.”
        Non.La Justice classe l’affaire car ces propos ne sont pas constitutifs du délit d’apologie du terrorisme, tout simplement.

        Ces propos vous déplaisent, vous les trouvez odieux? C’est votre droit mais il a, lui, le droit d’exprimer l’idée qu’accepter de mourir pour ses convictions est, en soi, respectable malgré les moyens employés.
        Perso, j’aurais plutôt tendance à penser que les moyens employés sont difficilement dissociables de la fin recherchée.

        • 18 Janvier 2017 à 13h13

          àboutdepatience dit

          D’accord avec Mogul et Scarlet
          Les juges ne se sont pas laissés manipuler.

        • 18 Janvier 2017 à 13h57

          steed59 dit

          scarlet, isa est favorable à la liberté d’expression. Surtout la sienne

        • 18 Janvier 2017 à 22h23

          Lector dit

          ce n’est peut-être pas odieux mais tout simplement stupide de comparer l’idée que nous nous sommes fait de pouvoir mourir pour des idées (or de quelles convictions s’agit-il en l’espèce ?!=>) et le fait de bombes humaines qui foncent dans le tas (des civils de toutes confessions, dont femmes et enfants) lors d’attentat suicide.

      • 18 Janvier 2017 à 14h22

        Félix dit

        Isa, vous me décevez ! Je ne savais pas que vous étiez une adepte de la Pensée unique de la gauche et du centre.

        • 18 Janvier 2017 à 18h01

          steed59 dit

          ce n’est pas une adepte de la PU, c’est pire que ça, c’est une cerbère de la PU

      • 18 Janvier 2017 à 20h48

        malinamodra dit

        Ce que Pascal Brickner a dit, tres tres justement, c’est ce que ces diarrhées puantes de mots poussent aux assassinats.

        Oui Becasse, mais jusqu’à maintenant, les assassins ce sont les musulmans, pas les juifs et pas Zemmour!!
        Ah c’est vrai, j’oubliais: ce ne sont pas des musulmans qui ont collé les juifs dans les trains pour Auschwitz Ah quand on stigmatise on se laisse aller!!
        Ah au fait quelle idée vous a prise d’écrire plus d’une ligne! C’était con mais …sobre!

        • 18 Janvier 2017 à 21h13

          Bibi dit

          C’étaient des musulmans, embrigadés dans le SS par le Mufti d’Hitler, qui gardaient les voies ferrées sur lesquels circulaient les wagons à bestiaux remplis de juifs hongrois vers Auschwitz en 1944 (alors que la défaite nazi était certaine). Et ce n’est pas leur seul “exploit”.
          Certains ont prolongé leur service en participant très activement au massacre planifié des juifs de feue la Palestine mandataire.

      • 19 Janvier 2017 à 13h24

        Sancho Pensum dit

        “Ce que Pascal Brickner a dit, tres tres justement, c’est ce que ces diarrhées puantes de mots poussent aux assassinats.”
        Absolument, Isa. D’où la loi de 1881 sur la presse et la loi de 1972 contre le racisme.
        D’où la tentative de la plupart des racistes de supprimer la loi de 1972. Cela leur permettrait de prendre à partie, publiquement, tel ou tel groupe ethnique. Et, comme on le pressent, pas uniquement pour le plaisir de discuter. Mais bien pour que ces paroles soient suivies d’effet. En s’arrangeant, bien évidemment, c’est le propre de tous les lâches, pour que ce soit les autres qui fassent le sale boulot.

    • 18 Janvier 2017 à 9h38

      arduenna dit

      Elisabeth ,toujours aussi percutante , bravo !

    • 18 Janvier 2017 à 7h54

      Hannibal-lecteur dit

       Simple maladresse mais GROSSE maladresse de Zemmour, par association terrorisme -respect. Prendre au sérieux le terrorisme n’est pas le ” respecter ” , ni même “respecter” sa menace, ce qui est déjà moins valorisant, mais respecter est une erreur: craindre eût suffi ou toute autre façon d’exprimer la nécessité de la lutte contre un terrorisme à mépriser pour ce qu’il est , méprisable.
      Mépriser a deux sens assez éloignés: honnir, sens fort, négliger, sens faible.
      Zemmour est victime de l’interprétation qui sera donnée de son “respect ” ç’a été sa …méprise? ( troisième sens : erreur ).

    • 17 Janvier 2017 à 23h01

      Leboulonnais1 dit

      Je ne suis pas Charlie et cette plainte ne me surprend pas plus que ça : elle est digne de la clientéle islamo-bobo de ces boîtes parisiennes du type Bataclan.

      • 18 Janvier 2017 à 1h37

        Sancho Pensum dit

        Les islamistes ne font pas partie de la clientèle du Bataclan. Ils sont entrés sans payer.

    • 17 Janvier 2017 à 19h42

      Theodora dit

      On se demande ce que Sancho Pensum fait sur ce site où il déverse sa bile à longueur de journée au lieu d’aller plutôt s’incruster sur le site de Libé ou le Plus du Nouvel-Obs dont la ligne éditoriale lui conviendrait beaucoup mieux. Faut arrêter de se faire mal sur Causeur et aller jouer dans son monde.

      • 17 Janvier 2017 à 19h56

        alain delon dit

        Mine de rien, sans lui vous vous emmerderiez ferme. Sancho et J.Leroy sont un peu les frères Bogdanov de ce forum, et ça se respecte.

        • 18 Janvier 2017 à 17h21

          IMHO dit

          Et moi, je ne compte pas ?

        • 18 Janvier 2017 à 17h59

          alain delon dit

          +1

          Mes respects pour l’ensemble de votre œuvre, et il reste bien entendu une place sur le podium. Cela dit (et tout ceci reste du “off” et sera coupé au montage), vous êtes un modérateur plus soft et probablement moins alcoolique que les deux individus mentionnés.

        • 18 Janvier 2017 à 20h51

          malinamodra dit

          Ah AD !!! si vous n’existiez pas il faudrait vous inventer: juste une question: pour Crassepouille c’est…son cul ou sa tronche qui vous a fait penser aux Bogdanov! ah je crois avoir trouvé: la tête pour Igor, le cul pour Grischka!

        • 18 Janvier 2017 à 20h55

          malinamodra dit

          “Mes respects pour l’ensemble de votre œuvre, et il reste bien entendu une place sur le podium. Cela dit (et tout ceci reste du “off” et sera coupé au montage), vous êtes un modérateur plus soft et probablement moins alcoolique que les deux individus mentionnés.”

          Remarquable manière d’éconduire mais Will va du coup débouler à toutes jambes
          Et puis IMHO, il peut avoir son CV dans l’almanach Vermot

        • 18 Janvier 2017 à 22h02

          alain delon dit

          @Malinamodra

          A la vôtre!

      • 17 Janvier 2017 à 22h20

        Ganzo dit

        Pensum est un pseudo utilisé par le service de propagande de la “Belle Alliance”.

      • 18 Janvier 2017 à 1h38

        Sancho Pensum dit

        Si déverser sa bile à longueur de journée devenait rédhibitoire pour fréquenter Causeur, ce site serait désert…

        • 18 Janvier 2017 à 20h58

          malinamodra dit

          Tout à fait d’accord! comme chantait Boris “ça serait d’une tristesse pas croyable” ! même le dentier d’Hannibal en mourirait de chagrin

      • 18 Janvier 2017 à 8h01

        Hannibal-lecteur dit

        Ce qu’il y fait, Théodora, surtout, c’est recevoir des claques. Il aime ça. Il s’estime si peu lui-même qu’il n’ existe à ses yeux que  s’il est l’objet de l’attention d’autrui, même pour être souffleté, c’est mieux que rien, mieux que l’opinion qu’il a de lui-même du peu de sa valeur. 
        Il ne défend pas une ligne d’idées, il cherche les coups. Curieux. 

        • 18 Janvier 2017 à 21h01

          malinamodra dit

          Ca vaut quand même mieux que de prendre des coups quand on n’a pas d’idées! Hein Hannibal, vos idées! ranges dans votre trou de balle avec votre dentier

    • 17 Janvier 2017 à 18h49

      Félix dit

      C’est encore heureux !

      Les gauchistes ne savent plus quoi inventer contre les personnes qu’ils jugent politiquement incorrectes.

      Eric Zemmour a raison sur toutes les lignes. C’est un homme cultivé, emplit de bon sens.

      Ce sont des Français comme lui qu’il faut à la tête du pays et de nos institutions.

      Il est un million de fois supérieur à n’importe lequel de ces bobos de gauche et du centre qui prônent la mixité sociale dont ils se préservent eux-mêmes et préservent leurs propres enfants. La tolérance, la mixité et la diversité, c’est bon pour le peuple, pas pour eux et leurs proches.

    • 17 Janvier 2017 à 17h44

      Sancho Pensum dit

      Enfin un procès gagné pour Zemmour. L’exception qui confirme la règle.
      Car pendant qu’ici, on déplore que la presse mainstream n’évoque pas cette grande victoire du petit mec aux oreilles de chou-fleur, on oublie de rappeler que Zemmour a été condamné en appel, il y a deux mois, pour ses propos sur la déportation des musulmans dans un journal italien.
      http://www.lci.fr/societe/eric-zemmour-condamne-en-appel-pour-incitation-a-la-haine-raciale-2013030.html
      Comment un avorton, épais comme un feuille de papier à cigarette, peut-il oser se prendre pour un chef de gare ?

      • 17 Janvier 2017 à 18h16

        Simbabbad dit

        “pour ses propos sur la déportation des musulmans dans un journal italien”
        C’est faux, et l’article de LCI est une calomnie. Il a en réalité été condamné pour ne pas avoir réagi à une question qui n’a pas été posé, ce qui en dit long sur le n’importe quoi actuel.
        Contrairement à ce que dit l’article, voici ce qui a été dit: le journaliste disait qu’on n’allait tout de même pas “prendre des millions de personnes, les mettre dans des avions pour les chasser.”, et Zemmour a répondu “je sais, c’est irréaliste, mais l’histoire est surprenante, qui aurait dit, dans les années 1940, que un million de pieds-noirs auraient abandonné l’Algérie pour retourner en France?”
        http://www.leparisien.fr/tv/polemique-ce-qu-eric-zemmour-a-vraiment-dit-au-corriere-21-12-2014-4391411.php
        Le mot de déportation n’a pas été prononcé par Zemmour et n’a pas été prononcé par le journaliste, Zemmour n’a pas dit qu’il le souhaitait, et l’éventualité d’expulser ces gens n’a pas été suggérée par Zemmour. On lui reproche simplement de ne pas avoir dit: “bien sûr que non”, et d’avoir au lieu de ça répondu que l’histoire était surprenante. Faire de ça une “incitation à la haine raciale”, c’est complètement dément à tout les niveaux.

        • 17 Janvier 2017 à 18h25

          Sancho Pensum dit

          S’il y a bien doute sur le mot “déportation” – il était plutôt question de “chass”e – il est indéniable que Zemmour n’a pas été condamné pour absence de réaction, mais bien pour provocation à la haine envers les musulmans
          Car ce qui est dément, c’est de ne pas vouloir comprendre que Zemmour, sous l’air de ne pas y toucher, appelle cette solution de ses voeux. La Justice ne s’y est pas trompé, elle.

        • 17 Janvier 2017 à 18h42

          Simbabbad dit

          Il n’y a aucun doute, le journaliste a confirmé dès le début du truc, qui a d’ailleurs été initialement démarré par Jean-Luc Mélenchon sur son blog, que c’était bien le texte original qu’il a lui-même réécrit après-coup pour synthétiser.
          Quel propos et quelle “provocation”? Qu’y-a-il dans sa réponse: “l’histoire est surprenante, qui aurait dit, dans les années 1940, que un million de pieds-noirs auraient abandonné l’Algérie pour retourner en France?”, qui serait une “provocation”? C’est un rappel historique.
          Quant à votre dernier paragraphe, il implique que l’on ne condamne pas quelqu’un pour ce qu’il a dit mais ce qu’il pense, c’est n’importe quoi. Mais en même temps, tout dans ce truc est n’importe quoi:
          1) “Musulman”, déjà, ce n’est pas une race.
          2) Le mot qui a fait un foin et a été repris partout n’a non seulement pas été dit par Zemmour, mais n’a même pas été dit par le journaliste.
          3) Absolument aucun mot de sa réponse n’est problématique.
          4) On ne lui reproche donc pas ce qui est dit mais ce qu’il penserait, c’est-à-dire que c’est littéralement un procès d’intention.
          5) Comment intention qui n’est pas dite peut être une “incitation”? Il est condamné pour “incitation à la haine raciale” alors qu’il n’y a ni incitation, ni haine, ni race. C’est quand même très fort.
          Enfin, même si de votre point de vue, je suis frappé de constater que vous ne semblez pas comprendre que ce genre de chasse aux sorcières est contre-productif. Les Français n’en peuvent plus de ces procès d’intention, toutes les enquêtes le montrent, et il y a donc un boulevard pour qu’un politique abroge purement et simplement cette loi un jour.

        • 17 Janvier 2017 à 18h44

          Simbabbad dit

          (“Comment UNE intention” et “même de votre point de vue”, désolé)

        • 17 Janvier 2017 à 20h42

          mogul dit

          Très bien dit Simbabad.
          Cette affaire a été du n’importe quoi de A à Z. Il s’agissait de se faire la tête de Zemmour et tous les moyens ont été bons, même le gouvernement s’y était mis. Pour une rare fois, les boutiquiers de l’antiracisme sont tombés sur une cour à peu près aussi honnête intellectuellement que Sancho (la simple idée que de tels profils puissent sévir dans nos prétoires fait frémir….) pour les suivre dans leurs manipulations.
          Contrairement à ce qu’affirme Sancho, ça reste rare rapporté au nombre d’actions contre Zemmour. Le ratio de succès pour les boutiquiers n’est pas très élevé, ça devrait commencer à les faire réfléchir :-) ….

        • 17 Janvier 2017 à 23h45

          Sancho Pensum dit

          @ Simbad

          Ne vous piquez pas de faire du droit, vous n’y entendez rien.
          D’abord, Zemmour n’a pas été condamné pour ses pensées, mais pour le sens de ses propos, j’espère que même un imbécile comme vous saisit la nuance.
          Ensuite, pour la nième fois, je rappelle que le terme “racial” ou “racisme” est un terme générique qui renvoie à la loi de 72 contre le racisme et qui sanctionne la provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard de personnes à raison de leur ORIGINE, ETHNIE, NATION, RACE, ou RELIGION. Quand est-ce que vous allez vous carrer ça dans le crane une bonne fois pour toutes ? Vous allez peut-être apprendre la loi aux juges, aussi ?
          Ce n’est pourtant pas la première fois que Zemmour est condamné pour provocation à la discrimination ou haine raciale pour ses propos envers les musulmans. Vous auriez pu le comprendre, à force ce qui se cache derrière le terme RACISME…
          Il ne s’agit pas de procès d’intention, mais de décisions de justice. Dans certains cas, Zemmour est condamné, dans d’autres non. Si pour vous, les sanctions pénales doivent être évitées parce que contre-productives, alors il faut libérer tous les condamnés qui croupissent en prison. Ca éviterait par exemple aux délinquants multirécidivistes de se radicaliser en prison.
          Enfin, vous pouvez toujours espérer la loi de 72 (dite loi Pleven) que vous voulez abroger (comme Zemmour qui en est régulièrement “victime”), sans en connaître le contenu, soit supprimée. Elle a été réclamée par diverses associations, notamment certaines luttant contre l’antisémitisme, et prise dans un contexte d’attentats racistes contre les Algériens. La loi a été votée à l’unanimité, et aujourd’hui, la très grande majorité des Français considèrent que le racisme n’est pas une opinion, mais un délit, selon la formule consacrée. Donc, vous pouvez attendre encore longtemps avant que les Zemmour et leurs succubes puissent librement et impunément cracher leur haine…

        • 18 Janvier 2017 à 9h50

          mogul dit

          Bla bla bla, bla bla bla…
          Simbabad a très bien résumé l’affaire. Zemmour a été condamné sur un procès d’intention, après avoir été lynché pour un mot qu’il n’avait pas prononcé, ce qui était une suite logique… Drôle que vous évoquiez la loi Pleven, qui est un concentré des errements qu’on a constaté dans cette affaire, une loi chargée de chasser les pensées et les arrières pensées, une mine pour les boutiquiers de l’antiracisme, même s’ils n’en receuillent pas tous les fruits qu’ils voudraient, car il reste encore des juges de bon sens…
          Et il semble, contrairement à ce que affirmez en conclusion, que Zemmour ne soit pas vraiment intimidé par tout ce dispositif et continue à exprimer une parole, non de haine comme vous le bavez, mais libre et critique comme elle se doit de l’être, et c’est heureux…

        • 18 Janvier 2017 à 13h47

          Sancho Pensum dit

          “Drôle que vous évoquiez la loi Pleven”
          Ca n’a rien de surprenant Mogul, puisque c’est sur la base de cette loi que Zemmour a été (ou pas) condamné pour ses nombreux propos sur les musulmans. Et que Zemmour et les siens (dont vous) aimeraient voir supprimer. Faut suivre un peu…
          Et si d’aventure, cela arrivait (mais ça n’arrivera pas), les mêmes viendraient chialer ici-même que la parole antisémite s’est libérée dans ce pays.

        • 18 Janvier 2017 à 14h02

          mogul dit

          Je ne sache pas qu’à l’époque où cette loi inepte, qui partait certes d’un bon sentiment, a été votée, la parole antisémite tenait le haut du pavé en France.
          Sa conséquence la plus directe a surtout été de donner à de simples associations idélogisée quasiment des pouvoirs de puissance publique. C’est une honte.
          Votre conclusion sur “la parole antisémite libérée” tombe à point nommé, quand on voit dans quel sens cette “puissance” est utilisée, comme je le dis plus haut à propos des délits commis en série, et en toute impunité, par Bouteldja.
          Quant à votre vœu pieux sur sa pérennité, vous savez bien qu’en cette matière il ne faut jamais dire jamais…

        • 18 Janvier 2017 à 18h15

          Sancho Pensum dit

          Revisez votre Histoire, Mogul, la loi de 1972 avait été réclamée, entre autres, par la LICA (ancètre de la LICRA).
          PS : votre troisième paragraphe laisse-t-il supposer qu’il y aurait les mauvaises utilisations de cette loi (au profit des arabes et des noirs) et les bonnes utilisations (au profit des juifs) ?

      • 17 Janvier 2017 à 18h54

        Félix dit

        Vous venez, par votre commentaire, de remporter une palme délivrée par la Pensée unique de gauche et du centre.

        Encore un petit effort et on vous aurez la légion d’honneur aujourd’hui attribuée à n’importe qui, pour ne pas dire à n’importe quoi.

      • 18 Janvier 2017 à 21h04

        malinamodra dit

        Ah Gaucho!!!
        Vous oubliez aussi sa condamnation à la décapitation par le tribunal islamique des Racca! Heureusement qu’il y en a encore qui vomissent la justice ( je cite Coluche hein, je parlais de ceux qui la rendent)

    • 17 Janvier 2017 à 16h20

      Terminator dit

      Elizabeth Levy, vous êtes notre Voltaire du 21ème siècle… Bravo pour votre indépendance d’esprit et votre amour du débat !

      • 17 Janvier 2017 à 17h31

        Sancho Pensum dit

        Voltaire, certainement pas. Boulevard Voltaire, probablement…

      • 17 Janvier 2017 à 18h59

        Félix dit

        Exactement !

        S’il y a une femme qui mérite d’être félicitée pour son impartialité, c’est bien Elisabeth Lévy.

      • 17 Janvier 2017 à 19h13

        Robinson dit

        Elle écrit bien, c’est clair et intelligent.
        Comme quoi, même une femme peut être plus égale que les autres.

        • 18 Janvier 2017 à 18h18

          Sancho Pensum dit

          A moi, elle me fait plutôt penser aux propos de Françoise Giroud : “je croirai à la parité le jour où on mettra une femme incompétente à un poste important”…

        • 18 Janvier 2017 à 21h36

          desi75015 dit

          Elle a monté son journal comme une grande ! C’est elle qui nomme et pas l’inverse !
          Votre citation de Giroud est donc particulièrement hors de propos !

        • 18 Janvier 2017 à 23h20

          Sancho Pensum dit

          Comme une grande… ouais, enfin surtout avec le pognon d’un ancien patron de Minute…

      • 18 Janvier 2017 à 21h06

        malinamodra dit

        Ah Gaucho!! diabolique!!! vous payez vos contradicteurs maintenant! c’est du beau!

    • 17 Janvier 2017 à 15h39

      Normanh dit

      Nous sommes tous heureux que Justice ait ete rendue a notre cher Eric, et nous restons de tout coeur et d’ esprit avec lui dans les combats futurs qui opposeront comme toujours le lucide et courageux Zemmour a la horde haineuse de nos commissaires politico-mediatiques aux methodes sovietoides…
      Bravo Eric, et BON COURAGE…!

    • 17 Janvier 2017 à 14h39

      jeanpierremartin dit

      Vive Zemmour!

    • 17 Janvier 2017 à 13h38

      Marcus Graven dit

      E. Lévy ou la superwoman de la défense de Zemmour. Pas vraiment ça:
      http://ripostelaique.com/avec-eric-zemmour-sans-reserve-contre-elisabeth-levy-et-gabriel-robin.html  

      • 17 Janvier 2017 à 14h42

        Simbabbad dit

        Ce qu’on reproche à Levy dans cet “article” est en réalité tout à son honneur, on peut soutenir quelqu’un sans être entièrement d’accord avec.