Alain Finkielkraut: “la France se portera-t-elle mieux avec ou sans François Fillon?” | Causeur

Alain Finkielkraut: “la France se portera-t-elle mieux avec ou sans François Fillon?”

L’esprit de l’escalier en vidéo

Auteur

Alain Finkielkraut

Alain Finkielkraut
est philosophe et écrivain.

Publié le 05 février 2017 / Politique

Mots-clés : , ,


Alain Finkielkraut revient sur la polémique autour de François Fillon… par causeur

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 7 Février 2017 à 17h08

      chlomo dit

      message à Elisabeth Lévy (et fucking convenances et hors-sujet )

      vous êtes une femme courageuse et rare comme j’ai pu m’en rendre compte sur les médias depuis des années : une sorte de Sainte (Geneviève?) dans les arènes de Paris aux temps des persécutions des premiers Chrétiens , une Kahina Kabyle ou bien encore la passionaria d’une bonne cause…

      mais de grâce Madame Lévy ,les articles de P Dalmayeur , pour qui a deux euros d’esprit d’analyse ne sont que de sous- entendus , non-dits rances et insultants pour les pays de l’Est dont la Pologne

      vous le savez ?

      Bien sûr le mépris de cette bécassine mal cacherisée est circonvenu mais pas assez pour masquer le ressenti de cette nana qui a fait le choix de nos bourreaux en kamis aux polaks pour régler de mauvais comptes …

      pour qui les psys alors ?

      En ces temps troublés Elisabeth Lévy , les “futurs déportés qui monteront dans les wagons plombés ” de triste mémoire , ceux et celles qui auront le pied au cul de leur vieux et tendre pays ce sont ” nous” , les populations blanches , de confession Chrétienne et quelques Juifs dont votre serviteur qui s’accrochent malgré l’humiliation et les gifles .

      Comme vous et vos familles du Maghreb, nos familles à nous l’ont eu, ce pied au cul il y a des siècles , des ghettos misérables de Sicile ou de d’Espagne .
      Il n’y a aucun intérêt à publier” certains papiers sauf à décourager les derniers Zéfs qui se
      grattent de plus en plus pour savoir s’il ne vaut pas mieux s’envoler au pays de l’Oncle Sam ( mais pas en Israël , désolé ! ) ou celui des kangourous . I
      Il vaudrait mieux que la Licra ,le MRAP et ses inénarrables soutiens d se font les chantres à la voix de fausset , se taisent définitivement .

      Il est temps , Mme Lévy, d’écarter de la vie politique , médiatique , administrative et culturelle un certain de nos coreligionnaires honteux et dépravés qui , à tant presser nos méninges ,nos talents et nos ressources ,
      ont réussi l’impensable .
      Chlomo Korçia

    • 7 Février 2017 à 9h54

      Bento dit

      Cette dernière video est sans cesse interrompue par des pub.Pourquoi?

    • 7 Février 2017 à 0h27

      Philvar dit

      Alain Finkielkraut, ou l’art de ménager la chèvre et le choux ! Serait-il térrorisé par la capacité de nuisance – considérable p

      • 7 Février 2017 à 0h33

        Philvar dit

        considérable par l’exemple de F.F. – de la doxa mondialiste ? Que n’avons-nous pas un Trump, avec tous ses excès et sa volonté brutale, qui est capable de faire bouger les choses !

    • 6 Février 2017 à 20h36

      YVES.H dit

      quel plaisir d’écouter Alain Finkielkraut, toujours brillant et sympathique.Continuez, Alain Finkielkraut et Elizabeth Lévy!

    • 6 Février 2017 à 20h12

      Loulou dit

      Dommage que dans vos commentaires vous oubliez les quatre millions d’électeurs qui ont voté pour lui et payé quatre euros!!!
      Les grandes chaines de TV et radios généralistes (s’adresse à tous quelque soient les opinions !). Effectivement je suis d’accord l’arroseur arrangé ! Cela ne fait pas honneur à notre démocratie ! Notamment lorsque l’on connait les salaires de ces commentateurs!!!! JE ne parlerais pas de leurs déductions fiscales de 7500€ par ans! Sincèrement je ne les aiment pas j’ajoute qu’ils ne sont pas digne de confiance sur le contenue de leurs informations.

    • 6 Février 2017 à 18h04

      jetoc dit

      Quand arriverons-nous à imposer aux grands medias télévisuels un débat des candidats avec Nicolas DUPOND AIGNAN, le seul qui se permet trois fois de suite d’être réélu dans sa ville de banlieue (30000 habitants)avec plus de 75% DES SUFFRAGES.UN TEL DEBAT POURRAIT REMETTRE LES PENDULES A L’HEURE… Faut-il nier à ce point la valeur de tels chiffres (uniques en France) pour ne pas reconnaître l’intégrité, le bon sens et la compétence d’un homme qui ne veut ni système (dont il est sorti il y a 10 ans) ni extrêmes; bref un gaulliste pur jus qui en ce moment pourrait dépasser les clivages de partis rendus obsolètes par leurs échecs depuis 30 ans. OUI QUAND SERONS-NOUS ASSEZ NOMBREUX POUR OUVRIR LES YEUX et ne plus nous laisser abuser par tous les bonimenteurs de droite et de gauche (médias compris) qui nous ont entraîné dans la chienlit morale, économique et politique.

    • 6 Février 2017 à 12h05

      Harry Cauwer dit

      Le mot “meute” est en effet bien choisi. J’ajouterais qu’il s’agit d’une particularité bien française qu’on pourrait peut être rattacher à la Révolution française, là où les têtes au bout des piques foisonnaient. Aujourd’hui, les réseaux sociaux entretiennent ce syndrome de “la Bastille” de manière un peu plus civilisée, mais la violence est toujours présente.

      • 6 Février 2017 à 18h56

        Bacara dit

         L’emploi du terme de “meute” est révélateur d’un état d’esprit . Il vise à assimiler les opposants à des animaux qui chassent en meute , on en vient tout de suite à l’image de canidés assoiffés de sang et de carnage . Et l’on rejoint le bestiaire islamiste oû tous les mécréants sont traités de “chiens”. MDR

    • 6 Février 2017 à 12h04

      marcopes dit

      elle ne se portera pas plus mal sans lui , mais pour être juste il n’est évidement pas le seul à être concerné par des abus qui n’ont pas de couleur politique ; je serais plus attaché en ce qui me concerne à une rénovation de notre systéme qui n’a plus grand chose de républicain avant toute élection présidentielle

    • 6 Février 2017 à 7h55

      durru dit

      Il y a un truc que j’ai du mal à comprendre. Si les accusateurs publics de Fillon sont si nombreux et si convaincus de sa perte de crédibilité dans l’opinion, pourquoi s’acharnent-ils encore à vouloir obtenir à la fois l’abdication de Fillon et l’unanimisme dans le lynchage? Pourquoi ne pas laisser les “cervelles de colibri” continuer dans leur aveuglement, vu que de toute façon cela ne va rien changer à l’avenir de ce pays?
      Hein, pourquoi?

      • 6 Février 2017 à 11h59

        marcopes dit

        vous aurez la réponse très bientot

    • 6 Février 2017 à 4h16

      buddy dit

      Suite.
      Par contre, je le suis totalement sur ce qui se passe aux USA ainsi que sur le procès de G Bensoussan.
      Mais pourquoi va-t-il s’enferrer en commentant les écrits de Joffrin le patron du journal Libétorchon?

    • 6 Février 2017 à 3h59

      buddy dit

      Quelquefois AF est très décevant. Et cette interview” qui est un plaidoyer pour Fillon en est la démonstration. Il y vilipende bien sûr ses ennemis absolus, les journalistes, c’est de bonne guerre ils lui rendent bien, souvent de façon abusive, je le reconnais. Mais il dévoile surtout une chose, de son quai Conti, il ne connait plus (s’il connue un jour) l’existence de cette partie du peuple qui galère, fait de petits boulots, etc et qui en voit certains se goberger tout en leur donnant des leçons.
      Cerise sur le gateau, la Phrase la plus imbécile que j’ai jamais entendu :
      “la France se portera-t-elle mieux avec ou sans François Fillon”
      A-t-il réfléchi un quart de seconde avant de la prononcer?
      Et sa tirade anti journalistes qui emprunte le même ton que l’extrème droite?
      puis il laisse entendre qu’au nom de la lutte contre Le Pen il faudrait tout accepter.
      On comprend que Fillon est (était) son candidat et que comme disait ma grand-mère, il pourrait faire sur la table qu’on dirait que c’est du chocolat.
      Heureusement que E Levy elle est pointue et ne cesse de le remettre en ligne. C’est terrible de le voir apporter ainsi de ‘eau au moulin de ses détracteurs.

      • 6 Février 2017 à 0h38

        Fioretto dit

        @ warboi
        Que tu soit pour macron ok, moi aussi il pourrai me convaincre quand il parlera de son programme pour l’instant il nous explique que aucun candidat condamné à l’inéligibilité sera présenté dans ses circonscription :-)))) ou alors que dans circonscription fantôme il n’a jamais employé sa femme :-)))), mais que tu utilise à ce point cette campagne complètement sale avec tribunal populaire qui ne se pose même pas des questions sur la présomption d’innocence … je suis curieux de savoir ce qui va se passer s’il y a non lieu …

    • 5 Février 2017 à 22h34

      Mercoeur dit

      Une fois n’est pas coutume, A Finkielkraut me déçoit aujourd’hui. Rien à dire sur l’allusion au machiavélisme de De Gaulle, inutile en effet de mythifier outre mesure ce grand homme. En revanche, bien longue la tirade sur les journalistes, l’actualité a t-elle modifié ici la donne? Surtout, comment peut-on soutenir encore F Fillon sous prétexte de la qualité (effective) de son programme? Son départ, au plus tôt, s’impose pour deux raisons:
      - d’opportunité:il y a incompatibilité entre le programme de sacrifices annoncés et celui censé le mettre en œuvre. L’écueil est double:
      * l’élimination au 1er tour devient quasiment inévitable car le candidat choisi aux primaires par les électeurs était irréprochable.
      * si, hypothèse hautement improbable, il était finalement élu, il ne manquerait pas de trouver en face de lui des opposants plus résolus que jamais. En la matière, A Bayrou fait preuve de plus de clairvoyance: “les responsables politiques ne se rendent pas compte à quel point les sacrifices demandés aux moins favorisés suscitent de la colère et du rejet lorsqu’on découvre les privilèges qu’ils s’accordent à eux-mêmes”.
      - une raison d’ordre morale s’oppose dorénavant à la candidature DE F Fillon. “Tout le monde le fait!” Mais comment a t’il osé, comment ose t-il encore? “Comme vous le soulignez, répond-il aux évêques de France,la crise de la politique est d’abord une crise de confiance envers ceux qui sont chargés de veiller au bien commun et à l’intérêt général. Cette défiance, je m’efforce d’y répondre par un discours de vérité, avec le souci de restaurer un pouvoir digne dans ses comportements et efficace dans ses engagements.” Ajoutons que nous savons aujourd’hui que F Fillon a grenouillé pour que le parquet financier poursuive N Sarkozy… inutilement.
      Plus F Fillon s’accrochera, plus profondément sera associé dans l’opinion publique un bon programme avec un personnage indigne de confiance.

      • 5 Février 2017 à 22h49

        durru dit

        “Ajoutons que nous savons aujourd’hui que F Fillon a grenouillé pour que le parquet financier poursuive N Sarkozy”
        Répéter un mensonge à l’infini ne le rend pas plus vrai.
        Pour le reste, pourquoi ne pas laisser les électeurs décider en leurs âmes et consciences?

        • 5 Février 2017 à 22h51

          Warboi dit

          Oh oui, laissons les décider !!

        • 5 Février 2017 à 23h32

          Mercoeur dit

          Effectivement, sur le point précis du grenouillage de Fillon, il n’y a que présomption:la parole de François Hollande et celle de Jean-Pierre Jouyet contre celle de François Fillon. Il semblerait que Jouyet soit plus digne de confiance que Fillon et … Hollande.
          Quant à la décision des électeurs: faut-il espérer qu’ ils s’accommodent d’une classe politique peu regardante sur les principes? Aussi fragile que soient les sondages, la réponse semble heureusement déjà donnée.
          Imaginons tout de même que Fillon soit élu avec les voix de la minorité de privilégiés (à laquelle j’appartiens) et beaucoup d’abstentions, croyez-vous vraiment que ceux qui se verront imposer de réels sacrifices se laisseront faire? Croyez-vous que ceux dont les convictions seront mises à mal se résoudront à subir les décisions d’un homme la main prise dans le sac? Vous ne semblez pas mesurer ce que peut la résolution de ceux qui sont convaincus de la justesse de leur cause.

        • 6 Février 2017 à 0h13

          durru dit

          Vous faites semblant d’oublier qu’il y avait témoin, outre les personnes directement intéressées. Quant à la fiabilité de M. Jouyet, comment dire… c’est tout vu.
          Vous voulez nous expliquer quoi? Que TOUS les autres candidats seraient des exemples de probité et que seul Fillon serait un monument de fourberie? Le terne notable de province, connu de tous depuis des lustres? Vous n’avez pas froid aux yeux, vous :)
          “Vous ne semblez pas mesurer ce que peut la résolution de ceux qui sont convaincus de la justesse de leur cause.” Si, si, je vous assure, j’ai déjà vu la CGT à l’oeuvre. Mais la défense des propres intérêts et le lavage de cerveau ne rentrent pas vraiment dans vos cases.
          Je vous donne un conseil: essayez de reprendre les évènements politiques du dernier mois en Roumanie, vous comprendrez ce que “la résolution de ceux qui sont convaincus de la justesse de leur cause” veut réellement dire. Et vous m’en donnerez des nouvelles.

        • 6 Février 2017 à 1h10

          Fioretto dit

          Bah oui en effet warboi laissons les décider. Ils peuvent voter pour une personne comme Macron qui explique que la culture française n’existe pas :-)))))

        • 6 Février 2017 à 3h17

          buddy dit

          Vous avez donc la preuve que c’est un mensonge?
          Vous êtes fort. Donnez la tout de suite à la presse votre preuve. Cela calmera tout le monde.

        • 6 Février 2017 à 7h51

          durru dit

          C’est pas comme ça que ça se passe, Buddy. Vous n’êtes pas encore sorti du bocal du poisson rouge, mais c’est pas grave. C’est à l’accusateur d’apporter la preuve, et non l’inverse. Jusqu’à preuve du contraire, l’accusation portée sur Fillon à propos de cette soi-disant “affaire Jouyet” est un pur mensonge. Et le restera pour toute personne un tant soit peu honnête.
          La conclusion du tribunal, comme quoi cela serait “vraisemblable”, n’est aucunement une confirmation de la réalité des faits. Vous devriez prendre des cours de langue française.

      • 6 Février 2017 à 0h39

        jcm dit

        Vieux reflexe de l’homme soucieux d’éviter la violence et le lynch.
        remarquons néanmoins l’orchestration médiatique pour soutenir Fillon.
        Le feuilleton qui laisse entendre qu’il y a doute alors qu’il n’y en a aucun.
        Si Fillon risquait la peine de mort, on comprendrait les scrupules pour ne pas participer au lynch. La seule chose qui s’impose à Fillon est de renoncer. Je ne crois pas que les Français demandent autre chose, eux qui sont les champions pour essayer de ne pas payer d’impot, de ne pas subir les contrôles de vitesse etc…ils ne verseront pas dans l’hypocrisie de se prétendre eux des petits saints quand Fillon serait le bouc émissaire de turpitudes si partagées.

        Pour une fois je ne suis pas d’accord avec Finkielkraut et il eut été bien plus astucieux de rappeler le programme en lieu et place de Fillon, sans le nommer
        Là, il ne s’agissait pas de se démarquer d’une meute, il s’agissait de se distinguer d’un très vulgaire clan, et de faire de la PO-LI-TI-QUE et non pas de la philosopher.

        Orgueil de philosophe jaloux d’une bonne philosophie du “peuple”, ou soupçon inné de l’intellectuel pour les non-intellectuels ?

        Reflexe de gardien du temple, mais pas très heureux ici.

        Le développement sur la présomption d’innocence est hors sujet. Que Fillon soit acquitté ne changerait rigoureusement rien, la question est politique , pas judiciaire .
        Faire de De Gaulle un personnage de la bibliothèque rose : effectivement, l’idolâtrie est inutile, mais accordons que l’image du général a été très injustement écornée et qu’un besoin de gaullisme se fait sentir.

        Je me rappelle le mot de De Gaulle sur l’emprunt Giscard quand on donna un nom à cet emprunt d’Etat décidé par un très jeune ministre des finances.
        Emprunt Giscard, emprunt Giscard, …..un très bon nom d’emprunt ( faisant allusion avec beaucoup d’esprit au rajout discutable de d’Estaing au nom de Giscard )
        Il dirait aujourd’hui que le ton de Fillon , de ses défenseurs, est aujourd’hui très “emprunté”

    • 5 Février 2017 à 21h41

      monique.gosselin-noat@wanadoo.fr dit

      Merci de votre analyse subtile et bien argumaentée, cher Alain Finkielkraut; reste un problème dont vous ne parlez pas:si Fillon reste candidat, a-t-il lamoindre chance d’être élu désormais en vertu du une contraste éclatant entre l’austérité ,la vertu de son programme et une sorte de cuptidité que révèle son attitude; Les gens du peuple accepteront-ils cela? A écouter ceux que je côtoie ici et là, c’est non.Cela rende plus grave encore la crise que vous mettez en lumière. . Le pouvoir excessif des médias et des juges devenus arbitres de la politique est renforcé. C’est donc une catastrophe nationale.Mais Fillon parti, son programme, lui reste valide. Ne faut-il pas tenter d’urgence de mettre en place un candidat qui s’engagerait à tenter d’appliquer pour l’essentiel ce programme qui pour l’école et à l’égard de l’islam est particulièrement bien venu? C’est le seul petit espoir qu’il nous reste .
      Alcestine

      • 5 Février 2017 à 22h40

        Pierre Jolibert dit

        J’ai bien une idée, mais ça implique aussi un changement de régime.

        Célimen

    • 5 Février 2017 à 21h06

      lumièr dit

      Excellente démonstration de monsieur Finkielkraut sur F.Fillon. En relativisant sur ses actes à un certain niveau, on peut se demander 10 jours plus tard si cet acharnement des médias à son endroit se justifie. La présomption d’innocence est complètement balayée, les irrégularités alléguées sur un certain Macron sur les fonds de son ministère sont presque ignorées par ces médias qui font tout pour que le supposé rebelle soit élu président.

      Fillon évidemment ne s’aide pas en popularité a priori par son programme à la Thatcher qui ajuste la France en même temps aux dictât de Bruxelles ce qui fait en sorte que les souverainistes sont peu enclin à l’appuyer à part que pour son inclination gaulliste sur les relations internationales.

      Sur la question de Trump, on peut dire que tant que des candidats comme N.Dupont d’Aignan qui est souverainiste sont incapables de monter dans les sondages. Que le désespoir augmente partout en Occident envers l’islamisme, sa transformation en clientélisme pervers par des politiciens abattant l’avenir. Plusieurs ne voient pas de lumière au bout du tunnel.

      L’hymne aux élites chez A.F sonne faux en regard que la majorité des universitaires précisément chez les diplômés en droit qui deviennent politiques avec l’administration publique; que la majorité des élites ne sont que des libéraux ou néolibéraux multiculturalistes qui nous imposent l’abattement continu de la démocratie au nom de savoirs supérieurs devant expulser le dragon populiste niché dans les parlements nationaux.

      La crise de la démocratie est plus avancée en Europe qu’en Amérique du Nord malgré l’élection de Trump et c’est ce qui fait que les élites qui ont fait la France des 40 dernières années ne méritent qu’un 1.5 sur 10!

    • 5 Février 2017 à 19h55

      MLBACH dit

      J’aimerais dire mon entier soutien à Alain Finkielkraut : les journalistes et médias qui font passer leur goût du scandale, du soupçon et des questions qui tuent avant le souci de l’avenir de leur pays, sont de ce dernier les fossoyeurs, avec une bonne conscience confortée par l’immunité dont ils jouissent hélas… En ceci ils sont le pendant de certains de ceux qu’ils portent au pilori : comme eux, ils ne savent pas “s’empêcher” !

    • 5 Février 2017 à 19h54

      radagast dit

      Je vois que M Finkielkraut pense à peu près la même chose que moi de cette affaire .
      Je me réjouis de pouvoir ainsi me réclamer d’un “pseudo-intellectuel”(comme l’avait vomi cette dame aussi vulgaire que stipendiée) aussi éminent .

      Si la candidature de F. Fillon s’avérait définitivement torpillée ce serait la preuve ultime que les médias , tous canaux confondus , ont pris dans le fonctionnement de notre vie politique une place aussi considérable qu’illégitime et dangereuse.
      Le Français soucieux de défendre ce qu’il lui reste de liberté individuelle face à cette offensive d’un monde Orwelien (ou Macronien ce qui est la même chose) n’aura plus qu’une seule solution pour entre en résistance : voter F.N.

      • 5 Février 2017 à 20h41

        IMHO dit

        La torpille a été tirée par un sous-marin de l’Assemblée Nationale, un fonctionnaire qui savait pour la sinécure de Penélope et qui a trouvé saumâtre d’entendre son époux, l’ingénieux Saglisse , faire son numéro de pourfendeur des profiteurs, des feignants et des fonctionnaires
        C’est comme si une honteuse se lançait dans une croisade anti-homosexuelle, elle serait outée dans la semaine .
        Tiens, au fond, il est clean sous ce rapport ?

        • 5 Février 2017 à 21h02

          radagast dit

          Et comme par hasard , alors que les discours de F. Fillon sur ce sujet datent d’avant les primaires et que les faits reprochés remontent à plus de 10 ans , cela sort maintenant ?
          Et il n’est pas question du fond mais de la forme , cette connivence que l’on sent dans la moindre intervention des journalistes , cette jubilation de certains , cette façon de condamner par avance avec des airs entendus .

        • 5 Février 2017 à 21h18

          radagast dit

          i-diogene dit

          Ragaga,

          La liberté de la presse est un contre-pouvoir..On n’ est pas encore en dictature, que je sache…!

          ————————————————————
          Et mon cul c’est du poulet ???

        • 5 Février 2017 à 21h29

          i-diogene dit

          Ragaga,

          Tu veux quoi..? Censurer la liberté d’ expression, museler la presse..?

          Pourtant, ça t’ arrangeait bien la presse déchaînée contre Cahuzac, DSK ou Dieudonné..

          Je ne sais pas si ton cul, c’ est du poulet, mais toi, t’ es plutôt du genre pigeon..!^^

        • 5 Février 2017 à 21h35

          radagast dit

          Il n’est pas question de censure , encore que parfois …, mais de s’opposer à ce formidable travail d’endoctrinement des masses qui est aujourd’hui conduit justement sous le couvert de la liberté d’expression .
          C’est un peu le coup de la carte forcée qui est sans cesse refait.
          Et “ils” sont devenus très fort .
          Exemple : votre cher petit Macron qui avait si longuement mûri son projet présidentiel qu’il n’a toujours pas de programme précis , pure création du système qui contrôle les capitaux et les médias .

        • 5 Février 2017 à 21h40

          radagast dit

          Ah et au fait , la presse déchaînée contre Cahuzac ou D.S.K. ne m’arrangeait ni ne me dérangeait.
          En fait ce genre d’attaques me met plutôt mal à l’aise .
          Je n’aime pas hurler avec les loups.
          Malgré tes postures de rebelle cela ne semble pas ton cas.

        • 5 Février 2017 à 22h42

          IMHO dit

          Radagast, ça sort maintenant parce que c’est maintenant que ceux qui savaient depuis dix ans ont des raisons de le faire sortir, a savoir le fait que Fillon en Caton le Censeur les gonfle et que ses attaques contre les fonctionnaires leur ont donné envie de riposter .
          Ce n’est quand même pas difficile à comprendre, Fillon n’avait qu’à se souvenir de l’emplacement des mines qu’il y avait posées avant de danser la matchiche dans le champ .

        • 5 Février 2017 à 22h49

          IMHO dit

          Radgast, personne ne jubile, en tout cas pas autant que les petits camarades de Fillon et un certain
          Sarkozy .
          De toutes façons Fillon aurait été battu par Macron, ça ne fait pas un pli, les sondages se rapprochaient alors que Macron n’avait encore rien dit .
          Je ne suis pas un futur électeur de Macron, à part ça .

        • 6 Février 2017 à 0h15

          i-diogene dit

          Radagast,

          Mais QUEL endoctrinement de masses..?

          SI certains médias en font trop, la majorité est quand-même plutôt sobre..

          .. Les faits sont là, et les médias relaient l’ info avec des commentaires et analyses plus ou moins pertinentes..

          .. A chacun de se faire une opinion..!^^

      • 5 Février 2017 à 21h04

        i-diogene dit

        Ragaga,

        La liberté de la presse est un contre-pouvoir..On n’ est pas encore en dictature, que je sache…!

        Pour Fillon, quelle que soit l’ issue de l’ enquête préalable, tout les français ont bien compris que c’ est un combinard..!

        .. Et c’ est tant mieux…

        .. Surtout AVANT les élections..!^^

        Si Fillon avait la moindre dignité et la moindre envergure, il soutiendrait que son épouse n’ était pas au courant de ses magouilles..

        Mais non;; Il l’ embarque dans sa galère, et fait d’elle sa complice a

        • 5 Février 2017 à 21h07

          i-diogene dit

          … Sa complice, avec les risques de prisons que cela comporte..!

          … Un petit bonhomme obscur, sans aucun intérêt..!^^

        • 5 Février 2017 à 22h50

          Warboi dit

          Non seulement il fait d’elle sa “complice”, mais il l’instrumentalise ! Il l’utilise !
          Le “je l’aime” devant quelques milliers de personnes était répugnant.

        • 6 Février 2017 à 0h21

          durru dit

          Diogène, occupe-toi plutôt de tes Thaïlandaises et limite-toi à récupérer tes rentes d’ici, c’en est déjà assez.
          Merci Nadia, comme toujours, vos avis sont d’une importance majeure.

        • 6 Février 2017 à 1h01

          i-diogene dit

          Durru,

          - Avec la primaire de droite, t’ as eu Fillon pour 4 €uros et ça ne valait pas plus..!^^

          - Avec celle de gauche Hamon pour 2 €uros, c’ est bien vendu, le juste prix..!^^

          T’es heureux de voter…?

      • 7 Février 2017 à 17h34

        chlomo dit

        mais on y pense Radagast !

        un doigt d’honneur avant de prendre l’avion

    • 5 Février 2017 à 19h11

      Letchetchene dit

      Arrêtez de chercher midi à 14H vous ne trouverez pas !

      Cet après-midi à Lyon MLP à dis sans ambiguïté le chemin à suivre pour nous éviter demain l’islamisation de notre pays.

      Mais pour mettre en œuvre sa ligne politique, il lui faut être élue mais plus encore avoir une majorité incontestable à l’assemblée nationale et au sénat!!

      Alors tout qui sur ce blog déplore la main mise sur l’état,la justice,les médias, et certains partis politiques d’une idéologie islamo-gauchiste qui nous mène droit à la perte de notre culture , de nos racines , de notre histoire en deux pour que la France reste la France une seule voie votez F.N.

      Seul parti , je dis bien seul parti aujourd’hui à vouloir inverser l’inévitable catastrophe qui nous attend si par malheur après le 8 MAI celui-ci n’arrivai pas au pouvoir………

      • 5 Février 2017 à 20h32

        radagast dit

        Peut être , mais si volonté d’islamisation il y a elle vient à mon avis de la gauche (terra nova…) , des bobos mondialistes et des libertaires bien davantage que des principaux intéressés.
        Par opportunisme Macron ne ferait rien pour s’y opposer .
        C’est contre la gauche que Marine Le Pen et le F.N. doivent concentrer leurs attaques , la gauche y compris Macron .

      • 5 Février 2017 à 21h13

        Bibi dit

        Donc vous êtes pour la dé-judaïsation de la France?

      • 5 Février 2017 à 21h19

        i-diogene dit

        .. Le racisme serait donc un projet de société..?

        … <Ca va bien la tête, bande de moules..?^^

        Votez-donc pour votre poissonnière, ça ne changera rien..

        • 5 Février 2017 à 21h28

          radagast dit

          Le projet de société il est inscrit dans nos gènes /Diogène .
          Il a été décrit par Voltaire : “il faut cultiver notre jardin” et chacun s’y efforce selon ses goûts et ses moyens à part la bande d’idéologues dans ton genre qui veulent à tout prix que leur projet soit le seul et s’impose à tous.
          Nous n’avons besoin que de paix et de sécurité .

        • 5 Février 2017 à 21h40

          i-diogene dit

          Justement: ce n’ est sûrement pas en attisant les haine qu’on peut avoir la paix, ni la sécurité..!^^

        • 5 Février 2017 à 21h44

          radagast dit

          Ce n’est pas non plus en faisant comme si les problèmes n’existaient pas ou en les camouflant sous le voile du politiquement correct .
          Ou encore par des élégies au multiculturalisme et autres élucubrations .
          A force de maintenir le couvercle sur la marmite à la fin elle explose.

        • 5 Février 2017 à 21h46

          radagast dit

          Le dialogue , la réflexion , prendre du recul voire de la hauteur c’est bien , c’est même nécessaire .
          Mais il ne faut pas donner de la confiture aux cochons.