Macron: un “winner” de circonstance | Causeur

Macron: un “winner” de circonstance

Le parti européo-mondialiste n’est pas (toute) la France

Auteur

Luc Rosenzweig

Luc Rosenzweig
Journaliste.

Publié le 24 avril 2017 / Politique

Mots-clés : , , , ,

Emmanuel Macron fête son accession au second tour de la présidentielle, Paris, 23 avril 2017. SIPA. 00803585_000027

Personne, parmi les commentateurs patentés (y compris l’auteur de ces lignes) n’avait osé analyser, avant le scrutin, une issue pourtant annoncée par les sondages dans la dernière ligne droite de la campagne. Ils étaient tétanisés par l’idée fixe qu’une surprise était inéluctable, à l’image de ce qui s’était produit aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, avec l’élection de Donald Trump et la victoire du Brexit. La vraie surprise fut donc qu’il n’y en eut point, et s’est avéré que les augures modernes avaient tout à fait correctement lu dans les entrailles d’un corps électoral scruté avec pertinence et précision.

Cette élection a révélé que le clivage déterminant (mais non le seul) était sociologique et géographique, validant, s’il était encore besoin, les analyses du géographe Christophe Guilluy et du politologue Laurent Bouvet : il sépare les populations en phase avec la marche actuelle du monde, optimistes quant à leur avenir, rassemblées pour l’essentiel dans les grandes métropoles, sans patrie idéologique pré-assignée, porteuses d’un fort désir de relève politique générationnelle, de celles qui sont reléguées dans des zones en déclin, frappées par la vague sans précédent de désindustrialistation, exposées à l’insécurité sociale et culturelle.

La confirmation du clivage de 2005

Ce premier tour de la présidentielle n’est pas la réponse à l’élection de 2012, ni une réplique de celle de 2002. Il est la confirmation du referendum de 2005 sur le projet de constitution européenne, qui avait déjà mis en lumière ces fractures. A la différence – énorme – près que le camp du « non » allait à la bataille en ordre dispersé avec deux candidats majeurs, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, et des auxiliaires mineurs, Nicolas Dupont-Aignan et François Asselineau. François Fillon et Benoît Hamon, européistes plutôt tièdes, étaient en porte à faux dans ce débat majeur, leur position mi-chèvre mi-chou, fruit d’un compromis interne à leurs appareils politiques respectifs, n’a pas été comprise par des électeurs imperméables à ces  subtilités politiciennes.

>> A lire aussi: Macron – Le Pen: deux France s’opposent

Pour l’heure, les « européo-mondialistes » peuvent pavoiser : en étant parvenu à faire incarner le souverainisme par Marine Le Pen lors du second tour, ils assurent presque à leur candidat préféré l’accession à la magistrature suprême, clé de tous les pouvoirs dans cette Cinquième République en fin de course, mais pas encore morte, loin de là…

Vers une France confédérale?

Il serait hasardeux de spéculer sur un « troisième tour » législatif, qui verrait les défaits d’aujourd’hui (Les Républicains ou le PS) corriger les résultats de la présidentielle. Le traumatisme qu’ils viennent de subir laisse augurer des déchirements internes peu propices à se remettre en quelques semaines en ordre de bataille. S’il ne fait pas d’erreur majeure, et le passé récent a montré qu’il avait un certain flair politique, un sens du placement digne d’un Lionel Messi, et la chance insolente qui sourit aux audacieux, Emmanuel Macron disposera d’une majorité parlementaire faite de ralliés de gauche, de droite et du centre, et de figures nouvelles répondant au désir des électeurs de changement de têtes (le fameux « dégagisme »).

C’est après ces élections que les choses vont se corser, comme l’a judicieusement remarqué, dès hier soir, Dany Cohn Bendit : Emmanuel Macron dispose d’une base de soutien positif représentant un quart des Français, et devra tenir compte d’un autre quart, peut-être plus d’électeurs qui ne l’auront élu que pour faire barrage à Marine Le Pen, venus de la gauche et de la droite castor, comme dirait Laurent Bouvet. Le réel, ce fameux réel qui empêche de régner comme on le souhaiterait, l’attend au tournant dès le 8 mai : le processus de délitement de l’UE ne sera pas stoppé par l’accession au pouvoir en France d’un fervent européiste. La jubilation manifestée dimanche soir à Berlin, à la CDU comme au SPD, est à double tranchant.

Elle ne peut cacher que les fondamentaux de la relation franco-allemande sont porteurs d’orages à venir, quelles que soient les relations personnelles des dirigeants de Paris et de Berlin. L’union franco-allemande est un sport de combat, le premier et le plus important qu’Emmanuel Macron aura à pratiquer dans l’exercice de ses fonctions. Et il ne faudra pas compter sur nos amis allemands pour sortir de leurs dogmes ordo-libéraux pour les beaux yeux bleus du président de la France.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 25 Avril 2017 à 18h26

      bellini dit

      “Pour liquider les peuples, disait Hübl, on commence par leur enlever la mémoire. On détruit leurs livres, leur culture, leur histoire. Et quelqu’un d’autre leur écrit d’autres livres, leur donne une autre culture et leur invente une autre Histoire. Ensuite, le peuple commence lentement à oublier ce qu’il est et ce qu’il était. Le monde autour de lui l’oublie encore plus vite.
      - Et la langue ?
      - Pourquoi nous l’enlèverait-on ? Ce ne sera plus qu’un folklore qui mourra tôt ou tard de mort naturelle”

    • 25 Avril 2017 à 12h33

      IMHO dit

      http://www.lalibre.be/galerie/le-dubus-53182ad335704b2d2766d026

      Rions , rions , quoique Rillon ne soit plus !

    • 25 Avril 2017 à 11h52

      saintex dit

      The great discours of the boss to ze helpeurs. Ca me rappelle quelque chose.
      Voici, je vous envoie comme des gauchistes au milieu des droitards. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes. Mettez-vous en garde contre les hommes, mais ils seront livrés aux tribunaux et battus de ma grosse verges. Je serai mené grâce à vous, devant des gouverneurs et devant des rois, pour servir de témoignage à eux et aux païens. Mais je ne m’inquiétez ni de la manière dont je parlerai, ni de ce que vous dirai. Ce que j’aurai à dire me sera livré par porteur express Uber à l’heure même. Ce n’est pas moi qui parlerai, c’est l’Esprit du printemps qui parlera de nous.
      Quand on vous persécutera sur un site internet, ne fuyez pas dans une autre. Car en vérité je vous le dis, vous n’aurez pas achevé de parcourir les réseaux sociaux que le Fils de l’homme sera devenu Président.
      Ne craignez donc point; car il n’y a rien de caché qui ne le sois bien et puisse être découvert, ni de mes secrets qui puisse être connu. Ce que je vous dis dans les ténèbres, dites-le en plein jour; et ce qui vous est dit à l’oreille, prêchez-le sur les toits.

      • 25 Avril 2017 à 11h52

        saintex dit

        Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais la taxe. Car je suis venu mettre la division entre vos revenus et les miens, entre l’adroite et la droite, entre la gauche et la gâche, entre le flamby et le flan…
        Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi, et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi. Celui qui ne prend pas sa carte d’autocar en marche et ne me suit pas, n’est pas digne de moi. Celui qui conservera son ticket de train, la vie perdra, et celui qui sera victime d’un accident de car aura une médaille à titre posthume avec mon profil sur les deux faces. Ceci afin que plus jamais je ne sois confondu avec César, que plus jamais je ne sois Pompée.
        Vive la France, vive le Québec libre, après moi le déluge, labourages et pâturage sont mes deux mamelles, courbez-vous fiers Sicambres l’Etat c’est moi et bien sur, je vous ai compriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis. iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis. iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis. iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis. iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis (‘tain, c’est encore court-circuité, saloperie de Médine Chaïna)

        • 25 Avril 2017 à 17h54

          C. Canse dit

          Saintex

          : D

          Excellent. Encore des blagues !

        • 25 Avril 2017 à 17h56

          saintex dit

          Hé ho, c’est pas une blague c’est l’Evangile pour les nuls.

        • 25 Avril 2017 à 17h59

          i-diogene dit

          Saimplex, t’ as pété ton joint de culasse..?

          .. T’as la bible qui suinte dans ton carter..!^^

        • 25 Avril 2017 à 18h20

          C. Canse dit

           Ainsi parlait le fils de Poutou et Sarkozy, Sarkozy celui qui déclarait : “Un facteur n’a pas besoin d’avoir lu La Princesse de Clèves.”

          Alors, pour celui qui estime que la littérature ne change rien au monde quand Marx a quand même influencé, un tout petit peu, l’histoire de l’humanité, parodier les Évangiles c’est “péter un joint de culasse”. Pitoyable.

          Hey, toi, celui qui crache son mépris aux handicapés mentaux, demande-toi, si la vie de Jésus n’a aucune incidence sur l’humanité.  

        • 25 Avril 2017 à 18h26

          saintex dit

          Quand le joint de culasse est pété,c’est pas dans le carter que ça suinte mais dans le bloc moteur. Quand à ma bible, elle est à l’abri puisque je m’en sers pour rouler des clopes.

      • 25 Avril 2017 à 18h09

        IMHO dit

        C’est l’Evangile selon Sainte-Anne ?

        • 25 Avril 2017 à 18h21

          saintex dit

          Tu t’y connais en Evangile ? Tu connais la grand-mère de Chéri ? Tu séjournes en HP ?

        • 25 Avril 2017 à 18h47

          i-diogene dit

          C.Canse,

          Bien sûr que la bible a eu une influence catastrophique sur l’ humanité.. Je n’ ai JAMAIS contesté cette évidence..!^^

          Saimplex,

          Sur le plan technique, tu repasseras:

          - sur une essence, lorsque le joint de culasse est naze, le liquide de refroidissement atterrit dans le carter d’huile via les transferts des tiges de culbuteurs et ceux de graissage des arbres à cames, produisant de la “mayonnaise” avec l’ huile du carter..

          - sur un diésel, compression à 40 bars, le flux est inversé: les gaz de combustion s’échappent dans le circuit de refroidissement, le font monter en pression, ce qui produit une fuite de liquide de refroidissement par le clapet de décharge, donc, à froid, il manque du liquide de refroidissement et le témoin de surchauffe s’ allume..!

          Tu choisis: soit tu es essences et t’as de la mayonnaise dans le carter, sois tu es diésel et tu surchauffes de la coiffe..!^^

        • 25 Avril 2017 à 19h39

          C. Canse dit

          L’idiot

          C’est le dévoiement de la parole libératrice de Jésus, mais qui l’a lue, qui donna l’emprise infecte des églises. Pourquoi la Bible n’était-elle pas accessible à tous ?  Pourquoi l’utilisation du latin ? Pourquoi sa lecture en était-elle interdite dans certains endroits ?
          Pour que presque personne ne sache ce qui s’y trouvait.
          Paul de Tarse détourna le propos et vous faites de même, oui les églises sont des sectes mais, si un jour, vous avez la curiosité d’en lire une, vous serez surpris. 
           

        • 25 Avril 2017 à 19h42

          saintex dit

          Reprenons.
          1 Les dernières tiges de culbuteurs datent de la fin des années 70.
          2 Les ouies de graissage de paliers, arbres à came ou vilebrequin que sont pas des lieux de passage de fluides mais des fins de circuit.
          3 Ce que tu décris pour le diesel est vrai aussi pour le moteur classique même avec un moteur rincé qui n’a plus de compression.
          4 Si tu confonds suinter et couler ne te lance pas dans le secourisme. C’est normal qu’on te réponde que tu te plantes, même si tu sembles connaître le principe général.

        • 25 Avril 2017 à 19h47

          saintex dit

          Une influence catastrophique sur l’humanité, aussi ancienne et sujet de réflexions, doit pouvoir se dire en quelques mots. Du reste chacun sait que ce qui se conçoit bien s’énonce clairement.
          Alors explique en quelques phrases quelle est cette influence catastrophique. Je te promets de ne pas te contredire, c’est juste pour le plaisir de te lire.

        • 25 Avril 2017 à 19h55

          saintex dit

          C. Canse dit, Paul de Tarse détourna le propos.
          Je suis très surpris tant votre propos en général, et cette phrase en particulier, me rappellent ce que j’exprime, mais la plupart du temps sans être entendu.

        • 25 Avril 2017 à 20h30

          C. Canse dit

          Bah, Saintex, il suffit de lire l’Évangile en faisant fi des églises, institutions humaines porteuses de nombre de ses désirs : pouvoir, asservissement d’autrui, enrichissement et manipulation.
          J’ai toujours soutenu cette thèse selon laquelle Jésus invite à se libérer de la tradition, à reconnaître en autrui son égal sans quoi la liberté ne peut se concevoir.
          Jésus, c’est la Déclaration des Droits de l’Homme avant l’heure. Il invite à penser par soi-même.
          Je subodore en Paul de Tarse un homme porteur de l’intoxication intimant aux éventuels disciples ou personnes faisant siennes les idées libératrices de rentrer dans le rang. 

        • 25 Avril 2017 à 20h32

          C. Canse dit

          Jésus bouleversa les traditions, il le paya de sa vie.

        • 25 Avril 2017 à 20h37

          C. Canse dit

          Pour le reste : la résurrection, la déité de Jésus, chacun voit en fonction de sa foi (ou non-foi),
          chacun est libre et chacun est digne de respect tant qu’il accorde ce même respect à autrui.

        • 25 Avril 2017 à 23h24

          IMHO dit

          Canse , au temps du catholicisme triomphant , vous auriez terminé votre existence au milieu de fagots .

        • 26 Avril 2017 à 9h41

          Hannibal-lecteur dit

          CCC, d’accord …en gros. Mais suivre les évangiles c’est quand-même suivre un peu ( beaucoup?) l’Église puisqu’ils sont le résultat d’un choix de l’Église par la définition de ses canons. ( les canons …ça sent la guerre, non? )
          Quant à Paul, le chtarbé du chemin de Damas, il faut toujours se méfier des enthousiastes, et plus encore des enthousiastes de dernière heure, ceux à qui la vérité ( selon eux ) a échappé longtemps et qui pour celà devient tellement évidente quand ils y ont enfin accès qu’il faut la matraquer à tout le monde. En la déformant, ça va de soi, pour la mal connaître, la connaître dans l’exaltation donc faussement.

        • 26 Avril 2017 à 10h06

          Hannibal-lecteur dit

          CCC, Paul est le chtarbé le plus contraire au Christ quant aux femmes. Pour cette seule raison, il mérite le pilori. Et l’Église a bien entendu sauté sur ses idées pour réduire les femmes autant que possible à leur fonction reproductrice et laisser libre aux mâles l’espace pour diriger et être les chefs.
          Heureusement que personne n’a pu réduire le rôle de Marie, sans quoi la femme serait chez les cathos aujourd’hui comme chez les mahométans… 

        • 26 Avril 2017 à 11h05

          C. Canse dit

          Hannibal-lecteur

          Dans les Évangiles, on peut se contenter de l’essentiel laissant de côté les “contes” et les Églises, chacun prend ce qu’il veut.  
          Moi, je prends Liberté-Égalité-Fraternité, Jésus est un homme remarquable et Dieu est ailleurs, ce qui n’a pas grand-chose à voir avec des catéchismes mais je ne souhaite pas heurter la foi de quiconque d’autant qu’au nom de J. C., les chrétiens ont réalisé des merveilles dans tous les domaines, et des horreurs, mais c’est si humain.

        • 26 Avril 2017 à 14h50

          saintex dit

          Hannibal-lecteur dit, Mais suivre les évangiles c’est quand-même suivre un peu ( beaucoup?) l’Église
          Il manque passionnément, à la folie et pas du tout.
          Il n’y a tout de même pas de l’Eglise Romaine qui se revendique de l’Evangile et j’ai cru comprendre que beaucoup de protestants pense qu’il faut référer au texte en sa lecture et son âme et conscience avant de suivre l’exégèse d’un pasteur.
          Quand au choix des Evangiles, je n’y vois pas grande importance. Si vous lisez Luc ou Matthieu, ils disent globalement la même chose dans des textes moultement traduits. L’exégèse de la lettre est un non sens quand le principe du christianisme est d’approcher l’esprit.
          C’est en cela que je pense que Paul a failli. Il n’a pas répété, il a traduit. Ce n’est pourtant pas lui qui est à l’origine de la plus grande dérive. Jésus a dit, le temps est venu d’assumer la différence et les conséquences de votre conscience. Le concile a dit, nous n’accordons pas l’homme à l’homme et nous ressortons le décalogue.
          A partir de là, ce qui était présenté comme positif en deux commandements est devenu négatif en empilant des interdits. Et quand on commence à faire des lois d’interdit, c’est à dire des lois qui postulent que l’homme n’a pas de jugeote, on les empile comme le premier Sarko venu. Et face à cela, l’homme en lequel on n’a pas cru perd les moyens de sa jugeote.

        • 26 Avril 2017 à 14h59

          saintex dit

          IMHO, le catholicisme triomphant, c’est au temps de l’Empire Romain et au début de la construction de l’Europe non romaine. Ensuite c’est l’Eglise triomphante, l’Eglise asseyant un pouvoir temporel, avec tous les défauts des assemblées humaine, qu’elles soient laïques ou religieuses.
          Au temps de l’Eglise détenant le pouvoir temporel, oui elle aurait été brûlée.
          Il y a plein de raison d’être anti-clérical, il n’y en a aucune de valable d’être contre le fait religieux. Ce dernier est lié à la conscience de soi et du monde, c’est à dire globalement la métaphysique. Et il reste le seul critère de différenciation entre l’homme, l’animal et toi. Ceci même dans un monde qui pervertit la science (observation/compréhension) jusqu’à en faire une scientologie.

        • 26 Avril 2017 à 15h40

          Hannibal-lecteur dit

          Saintex …à peu près d’accord. 1/ c’est la romaine que je connais, et si elle a défini un canon c’est bien pour éliminer d’autres références possibles. Mais j’accepte parfaitement. 2/ je ne connais pas les évangiles réfėrence des non-catho. 3/ les écrits de StPaul font bien partie des textes consacrés par les canons.
          Ça ne vous empêche pas, ni moi non plus, de les critiquer comme sinon contraires au moins bien déviés de l’enseignement du Christ.
          Donc parfaitement d’accord sur votre conclusion. Et si je fais des voeux c’est bien pour sortir du respect de la lettre, pour le retour à l’esprit qui est sans doute la seule manière d’un essai de renouveau. 

        • 27 Avril 2017 à 11h23

          IMHO dit

          ” Ce dernier est lié à la conscience de soi et du monde, c’est à dire globalement la métaphysique ” .
          On n’aurait donc pas conscience d’exister et que des choses existent , sans croire que l’on peut connaître aussi ce qui n’est ni ce que nous pensons ni ce que nous percevons en parlant de ce que nous imaginons ?
          A part ça, le sujet de l’article est ” Pourquoi je hais Emmanuel Macron .’ ce qui n’a rien de métaphysique .

        • 27 Avril 2017 à 11h25

          IMHO dit

          Et à propos : je suis irréligieux pas antireligieux , les jeux enfantins me font fondre .

        • 27 Avril 2017 à 11h38

          saintex dit

          La réalité et ce que j’ai écrit sont l’exact contraire de ce que tu traduis. C’est son niveau de conscience, et seulement lui, qui définit l’homme.
          En revanche, tu confirmes parfaitement l’approche prétentieuse des incroyants qui se croient supérieurs par leur incroyance. “pas antireligieux , les jeux enfantins me font fondre”. Je ne suis pas sur que tu aies bien assimilé les jeux d’Augustin ou de Teilhard de Chardin.
          En soi, cette prétention n’est pas grave. Chacun sa potion pour son ego. Ce qui est plus embêtant, c’est qu’une telle approche ego en tête transforme le pratiquant en référent, du moins dans sa tête. Et ça l’empêche de comprendre que sa non foi est d’aussi peu d’importance qu’une autre foi et par conséquent de regarder objectivement le fait religieux, son lien à l’homme et son importance sociale.

    • 25 Avril 2017 à 11h09

      almifrel dit

      Attention danger.!
      La victoire des deux populistes n’augure rien de bon pour l’avenir;
      La politique spectacle est la cause de toutes les aventures.

      • 26 Avril 2017 à 10h08

        Hannibal-lecteur dit

        Mais justement c’est l’aventure que cherchent tous les ras-le-bol-de-l’existant…

    • 25 Avril 2017 à 10h55

      Parménion dit

      “Un sens du placement digne de Lionel Messi” ?…
      N’insultons pas Lionel Messi dont le génie footbalistique n’a rien à voir avec l’art de se placer sur le terrain mais avec celui, parfaitement opposé, d’être insaisissable pour ses adversaires, tant il se déplace vite. A moins que M. Rosenzweig veuille parler de placement financier…

      • 26 Avril 2017 à 10h11

        Hannibal-lecteur dit

        Curieuse opposition …inexistante : car être insaisissable, c’est bien se placer là où on ne peut être saisi, donc maîtriser l’art du placement, non?

    • 25 Avril 2017 à 10h27

      desi dit

      Oedipe, président de la République française ?
      Il tue son père (Hollande), il nique sa mère (Brigitte).
      Manque plus qu’il se crève les yeux, et là ce sera la totale.

      • 25 Avril 2017 à 12h31

        C. Canse dit

        S’il pouvait aller tout de suite à Colone… 

        • 25 Avril 2017 à 12h32

          C. Canse dit

          “Vous ne passez pas par Thèbes et vous ne touchez pas €20.000.”, déclare Zeus ou un quelconque Olympien.

      • 25 Avril 2017 à 14h19

        Renaud42 dit

        Emmanuel Dieu, un autre Oedipe par Alfred Jarry dans l’Amour Absolu (1899).

    • 25 Avril 2017 à 10h11

      IMHO dit

      L’électorat de Marine Le Pen c’est , arithmétiquement , les dix pour cent du Musée Grévin de l’Histoire de France , et dix pour cent de Français qui vivent dans la France ischémique .
      Ischémique parce que trop peu vascularisée , parce que trop peu peuplée, Champagne-Ardennes , ou thrombotique , trop peuplée pour l’activité restante, Nord Pas-de-Calais .
      Et dans ces artères bouchées ou sclérosées un flux sanguin , produit de l’activité productive, industrie et agriculture, qui par Français , n’est supérieur qu’a celui de la Grèce, du Portugal et de l’Espagne , mais sans la manne touristique , et inférieur de quarante pour cent à celui de l’Allemagne .
      A ajouter à cela l’inexistence des provinces et villes de France , sauf en Bretagne ou en Alsace : Lorraine , Bourgogne , Champagne ne sont plus que des noms sans substance ;
      Et donc dans cette France ischémique , ceux qui y sont restés , qui y sont nés , qui n’y ont pas été “relégués”, et qui souffrent de cette sous-irrigation , votent pour ceux dont ils ne constatent pas à la Mairie , à la permanence du député, l’impuissance à les aider , ils votent pour ceux qu’ils ne connaissent pas parce qu’ils ne sont pas au pouvoir .
      En effet, puisque la France n’est pas capable aujourd’hui de se réundistrialiser ou plutôt de s’industrialiser, pourquoi ne pas y substituer une Confédération Française ? Dans laquelle le FN serait aussi minoritaire qu’aujourd’hui .

      • 25 Avril 2017 à 10h24

        golvan dit

        @ imho
        Pauvre vieil imbécile prétentieux dans votre résidence pour retraités aisés de la fonction publique, vous étalez tout votre mépris pour les humbles, quel que soit leur bulletin de vote.
        Mais puisque vous admirez tant l’Allemagne, pourquoi ne remarquez vous pas que dans ce pays, la masse de fonctionnaires par habitant est inférieure d’un tiers à la nôtre ? cela remettrait-il en cause votre propre retraite de fonctionnaire rassuré sur son sort ? Pourquoi n’évoquez vous pas les salaires au rabais, l’exploitation des travailleurs de l’est, le rejet des Turcs peu employables qui ont échoué en Alsace ?
        Pour beaucoup de citoyens français le modèle n’est pas l’Allemagne, mais il semble que pour un retraité de la fonction publique française comme vous cela soit le cas.
        Vous êtes décidément un parfait imbécile.

        • 25 Avril 2017 à 12h14

          IMHO dit

          Une fois pour toutes, Golvan : je n’ai pas été fonctionnaire un seul jour .
          Je ne vis pas dans une résidence pour retraités mais dans un assez joli pavillon sur un grand terrain dans un endroit joli et assez bourgeois , avec mon épouse, mon chien mes deux chats Cosette le robot tondeuse et ma fille , son mari et ses enfants à six kilomètres .
          Pour le physique et le mental je suis un splendide cahincahagénaire , pour parler comme Nanno Moretti .

        • 25 Avril 2017 à 12h22

          IMHO dit

          Par ailleurs, si “imbécile ” désigne une personne qui ne comprend jamais rien à ce qu’on lui dit ou à ce qui se passe, en dehors de ce qu’il y a dans son auge , vous en être un .

        • 25 Avril 2017 à 19h04

          i-diogene dit

          Golvan,

          .. Une fois pour toutes, en Allemagne:

          - l’ immobilier (location et achat/vente) est 25 à 50 % moins cher qu’ en France,

          - les produits courants (panier de la ménagère), est de 15 à 25 % moins cher qu’en France: au point que TOUT les frontaliers font leurs courses en Allemagne),

          - Il y a moins de chômeurs en ALlemagne,

          - leur commerce extérieur est florissant,

          - le pouvoir d’ achat des allemands est nettement supérieurs à celui des français: IDH : 0,897 en France, contre IDH: 0,916 en Allemagne..

          Il en ressort nettement que l’ Allemagne est mieux gérée que la France, l’ Espagne ou la Grèce..!^^

      • 25 Avril 2017 à 14h48

        MGB dit

        IMHO, l’ischémique, c’est vous. Le vote FN est lié à cette immigration de masse qui va nous faire disparaître. Je me fous de vivre dans une France devenue le Brésil de l’Europe où nous les Français ne serions plus qu’une communauté parmi d’autres, et tenue à l’écart par les nouveaux maitres. Le grand remplacement est à l’oeuvre avec la bénédiction de MACRON / JUPPE.

        • 25 Avril 2017 à 17h31

          IMHO dit

          http://elections.interieur.gouv.fr/presidentielle-2017/044/008/008302.html

          Monthermé charmant bourg : voir ci-dessous .
          Très pauvre en étrangers : 88 sur 2.500 habitants ; dont surement des Belges .

        • 25 Avril 2017 à 17h32

          IMHO dit

        • 25 Avril 2017 à 17h40

          IMHO dit

          https://www.insee.fr/fr/statistiques/1405599?geo=COM-08302

          Le vote FN à Monthermé c’est pour dire : ne nous oubliez pas .
          On ne les oublie pas, voir ci-dessous, mais il n’y pas de ressources pour les aider et encore moins d’imagination et d’initiative , on est en France , Monthermé serait en Belgique il ne voterait pas FN .

        • 25 Avril 2017 à 20h29

          saintex dit

          Le vote FN c’est TOUJOURS pour dire, ne nous oubliez pas.

        • 25 Avril 2017 à 20h30

          saintex dit

          Monthermé serait en Belgique il ne voterait pas FN.
          Je reste confondu devant une telle sagacité.

        • 25 Avril 2017 à 23h02

          IMHO dit

          Ne nous oubliez pas, en effet, mais pas ” Au secours ! Nous sommes envahis par les immigrés ” : regardez le résultat du FN dans des patelins où il n’y a pas un étranger .

        • 25 Avril 2017 à 23h15

          IMHO dit

          En fait , en 2012 le total MLP Sarkozy NDA était de 46.8 %
          En 2017 le même total – avec Fillon à la place de Sarkozy -
          + Asselineau est de 48 % .
          Mais en 2012 Bayrou avait 9 % , dont une partie a du se reporter sur la droite en 2017 , une petite partie .
          De 2012 à 2017 le total de la droite à peut-être progressé de 1 %
          ou régressé , et est toujours inférieur à 50 % et surtout après les cinq années de François Hollande , le pire Président présent et à venir, selon les commentateurs de Causeur , la

        • 25 Avril 2017 à 23h22

          IMHO dit

          surtout après les cinq années de François Hollande , le pire Président présent et à venir, selon les commentateurs de Causeur , la droite n’a pas réussi à convaincre les électeurs qu’elle valait mieux que le reste . Les affaires en moins , François Fillon aurait peu-être eu 24 % au lieu de 20 % , mais au détriment de MLP et de NDA donc le total aurait à peine augmenté .

        • 26 Avril 2017 à 10h29

          Hannibal-lecteur dit

          Saintex, ses conclusions sont toujours aussi bizarres mais pour une fois l’analyse d’ImhoBill est bonne.

        • 26 Avril 2017 à 19h33

          saintex dit

          Le mot TOUJOURS en majuscule signifie que je suis bien d’accord avec son, “ne nous oubliez pas”, même si j’ai un peu la flemme de suivre tous ses liens.
          Il n’empêche que c’est une lapalissade de dire que si Monthermé était en Belgique, cette bourgade (1) ne voterait pas pour un parti français .
          (1) Visitez Monthermé, son barrage et ses promenades au bord de la Meuse… qui Dinant ? C’est décidé Givet et ça va Fumay.

    • 25 Avril 2017 à 10h01

      georges dit

      C’est foutu. Je ne comprends pas mais vraiment pas l’inertie d’un nombre certain de la population heureuse d’écouter l’antienne radiophonique permanente dépourvue de bon sens sans oublier la télévision publique comme privée où règne cette même doxa où les mêmes têtes virevoltent de chaînes en chaînes se servent avec la plus haute courtoisie leurs soupes.
      Réagissons et déposons nos téléviseurs, les postes de radios bref tout ce qui s’écoute devant le parvis du ministère de la maison de la culture mais aussi celui de france télévision, radio France, TF1,Cmachin Bfmerde etc, 

    • 25 Avril 2017 à 9h25

      IMHO dit

      Les Français des classes moyennes, salariés et non-salariés réunis, ne voteront pas pour une personne qui ferait ne serait-ce que le quart des inepties qu’elle dit .
      Et encore moins les Françaises .
      N’y a qu’à / faut qu’on à l’Elysée , ça ne passera pas .
      D’où les prédiction des sondages .
      Et tous les fanatiques et lunatiques de France et de Corse n’y changeront rien .

      • 25 Avril 2017 à 9h33

        saintex dit

        “N’y a qu’à / faut qu’on à l’Elysée , ça ne passera pas”.
        ))))))))))))))) T’étais où des dernières décennies ?

        • 25 Avril 2017 à 10h15

          IMHO dit

          Erratum : lire ” Un parti de ruffians et de mythomanes ” au lieu de ” N’y a qu’à / faut qu’on ” .

        • 25 Avril 2017 à 12h26

          IMHO dit

          Encore un mot : pourriez-vous cesser de dire Chéri ou Chouchou pour Emmanuel Macron ?
          C’est légèrement monomaniaque , genre ” l’Angleterre , comme Carthage, sera détruite ” de Jean Hérold-Paquis .

        • 25 Avril 2017 à 14h08

          saintex dit

          Monomaniaque comme Caton ? Très, bien, Carthage a été détruite, je continuerai donc, au moins tant que son discours et les argumentaires seront dans l’affect au lieu de la raison.
          Et je ne dis pas chouchou, mais seulement Chéri qui est un héro d’un roman de Colette, jeune homme indécis choyé par une dame mûre.
          Tu peux dire que c’est n’importe quoi… au risque de me voir montrer que non. Mais tu as à peu près autant de chance d’obtenir que je cesse que j’en aurais à te demander de cesser de casser du christianisme.
          Il y a une chose qui m’amuse beaucoup. Il y a ici quelques nuques raides bouffeuses du radis noir (dont toi) qui de façon récurrente raillent les croyants (quoique pas tous) avec toujours le même genre de propos, nous sommes au-dessus de ces gens infantiles ayant besoin d’un hochet.
          Et ce sont exactement les même qui tout à coup penchent la tête en entendant un bateleur annoncer un jeu de chaises musicales, toujours dans le même sens, avec toujours la même musique, qui devient le messie en changeant l’étiquette.

        • 25 Avril 2017 à 14h09

          saintex dit

          “Un parti de ruffians et de mythomanes à l’Elysée, ça ne passera pas”.
          ))))))))))))))) T’étais où des dernières décennies ?

        • 25 Avril 2017 à 18h02

          Flo dit

          Chéri va si bien à Macron ! Continuez Saintex, et en plus, ce n’est ni vulgaire ni méchant. C’est peut-être ça qui dérange IMHO.

        • 25 Avril 2017 à 18h42

          IMHO dit

          Chirac n’était pas un ruffian les ruffians ne fonde pas le Musée des Arts Premiers .
          Sarkozy n’avait pas beaucoup de moralité mais pas de vice non plus

        • 25 Avril 2017 à 18h45

          IMHO dit

          erratum : pas de violence .

    • 25 Avril 2017 à 8h31

      MGB dit

      HOLLANDE a bien réussi son coup : se succéder à lui-même au travers de MACRON. En même temps qu’il flinguait FILLON, il mettait sur orbite un outsider séduisant, avec même la touche glamour, sa très séduisante compagne.

      De plus, FILLON s’est flingué lui-même, consciencieusement aidé par ses “amis” de LR, incapables de dépasser leur ego minable.

      Mais l’ambiguité de MACRON n’est qu’un leurre destiné à attirer tous les gogos. Dès son installation à l’Elysée, s’il est élu, MACRON sera aux ordres du PS et de toute la bobocratie de gauche. Même s’il lui ressemble, il n’a pas la carrure de GISCARD et faute d’expérience suffisante, il ne pourra que subir et obéir à ses mentors.

      Les Français n’ont pas assez souffert et je leur souhaite un troisième tour désastreux. Que leur faut-il pour ouvrir les yeux ? Que leur faut-il pour ouvrir leur univers mental à autre chose que “Plus belle le vie” ?

      Rien ne changera, tout va s’aggraver.

      • 25 Avril 2017 à 7h56

        Lector dit

        l’homme de paille a besoin d’hommes de plume… bref pas fichu d’écrire lui-même ses discours. Un bébé communicant normalien et des soutiens hargneux, jeunes et vieux, toutezétous, mécéparfé ! En face de Kim et Vlad une bande de geeks et de croulants.

        • 25 Avril 2017 à 17h59

          C. Canse dit

          Pas normalien. 

        • 25 Avril 2017 à 18h54

          Lector dit

          CCanse, lisez l’article : “Quentin Lafay (27ans), jeune normalien et plume officielle du candidat d’En marche !”"

    • 25 Avril 2017 à 3h53

      Pol de Caroitte dit

      Ces élections invraisemblables débouchent sur un drôle de paradoxe : alors que le pays semblait ultra-politisé, le scrutin va mettre en place un leader apolitique.

      Quand un candidat comme E. Macron est à ce point dans l’ambiguïté, ayant (presque) pour devise « ni gauche, ni droite, bien au contraire », comment le cataloguer sinon dans la catégorie des apolitiques ? En quelque sorte il est sans étiquette.

      Ça permet, dans le court délai des premiers mois où l’on jubile encore, d’agglomérer n’importe qui pour faire n’importe quoi. Mais, à mesure que le temps passera, les problèmes deviendront très durs à gérer, et il y en aura peut-être de nouveaux. La fracture des deux France devrait s’aggraver.

      Après tout, les Français ont pris l’habitude de vivre dans des problèmes sans fin que l’emprunt à perpétuité — du moins le croient-ils — permet de camoufler. Notre lamentable président finissant avait bien tort de proclamer que « son ennemi est la finance », qu’aurait-il fait sans l’emprunt ? On devrait créer un jour férié en reconnaissance à la Finance internationale sans laquelle nous serions encore plus dans la dèche.

      Pour ma part, considérant d’une part que ces élections ont été truquées, pas dans les urnes mais dans le conditionnement hystérique de l’opinion publique, et d’autre part qu’on ne me refera pas le coup des élections de 2002 entre J. Chirac et J.-M. Le Pen, je suis décidé à voter blanc. C’est un choix auquel je me suis arrêté voici déjà plusieurs mois et je m’y tiendrai.

      SI dans deux semaines nous avons une présidente, elle n’aura pas de majorité et nous serons en cohabitation, en France nous savons très bien faire ça depuis Mitterrand. Dans le cas inverse, si c’est un garçon, je souhaite que ce Bébé Cadum ait une très courte majorité.

      On pourra aussi se gausser, dans le cas d’une fille, de l’attitude des féministes qui, loin d’exulter pour l’accession d’une femme à la magistrature suprême, seront dépitées que ce ne soit un homme.

    • 25 Avril 2017 à 2h17

      Robinson dit

      EM sera probablement élu, mais mal, comme JC en 2002.

    • 25 Avril 2017 à 0h28

      Renaud42 dit

      Macron, le président qui aura fait regretter Hollande avant même d’être élu.
      Hollande ce petit joueur avait quand même mis quelques mois à faire regretter Sarkozy.
      Monsieur le quasi président, faites quelque chose pour la France, votez rapidement la libéralisation du marché du suicide assisté, les français n’en peuvent plus.
      Nous comptons sur votre compassion.

    • 24 Avril 2017 à 23h09

      Martini Henry dit

    • 24 Avril 2017 à 23h05

      Martini Henry dit

      Au fou!!! Mais qu’est-ce qui arrive aux journalistes? Le résultat de l’éducation nationale de Belkacem? Comment se justifie une telle baisse de niveau pour trouver à l’Obs des articles dignes de la rhétorique de Cheminade! Au secours!
      Non mais lisez ça, lisez ça et dites-moi si vous avez une explication! Virus? Méningite? Insolation? Y’a forcément une explication!
      http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170424.OBS8467/le-kremlin-va-t-il-laisser-perdre-le-pen-sans-intervenir-surement-pas.html

      • 24 Avril 2017 à 23h06

        Flo dit

        Les chars russes dans Paris ?

        • 24 Avril 2017 à 23h12

          Martini Henry dit

          À peu près…

        • 24 Avril 2017 à 23h13

          C. Canse dit

          C’est la guerre ?
          Pourquoi qu’on me dit jamais rien, hein, c’est cropinjuste. 

        • 24 Avril 2017 à 23h16

          C. Canse dit

          J’ai loupé Radio Londres !

        • 25 Avril 2017 à 9h54

          saintex dit

          Ils ont déjà fait le coup des Russes en début de campagne. C’est bien, les Russes, c’est vachement pratique et en plus c’est durable. Les USA les ont utilisés pendant trente ans pour construire leur empire, mais ils ont rempli leur boîte à outils avec d’autres “trucs” comme les Chinois. Ils peuvent donc prêter les Russes.

      • 24 Avril 2017 à 23h24

        Lector dit

        cuicui@VincentJauvert #Ich liebe Friedrich Wilhelm Viktor Albrecht

        • 24 Avril 2017 à 23h30

          Lector dit

          Martini hast du verstanden ? C’est le genre harshtag…

        • 24 Avril 2017 à 23h39

          Martini Henry dit

          Ich verstehe nichts même plus l’humour journalistique!

        • 24 Avril 2017 à 23h48

          Lector dit

          mais est-ce de l’humour ? J’ai plutôt l’impression que Vincent Jauvert se tape un délire du genre Brexit + Frexit + Poutine = risque de Triple entente. Vite appelons Guillaume II à la rescousse…

        • 24 Avril 2017 à 23h56

          durru dit

          L’Obs est un journal sérieux, il y a là une analyse poussée du danger réel qui guette la démocratie française, comme l’avaient très bien fait savoir les équipes de Macron lors des attaques subies par leurs serveurs. Déjà à l’époque, la source des attaques était en Russie.

        • 25 Avril 2017 à 9h57

          saintex dit

          Pas trouvé de lien.

        • 25 Avril 2017 à 12h19

          IMHO dit

          Tiens tiens Durru s’est réveillé : Georghiu-Dej et Anna Pauker ça lui dit de nouveau quelque-chose .

    • 24 Avril 2017 à 22h33

      Livio del Quenale dit

      C’est parce qu’on mis en lice un fantoche et que les mougeons l’on conforté.
      le plus marrant et instructif ce sont les “gargarismes” des journalistes, surtout les spécialistes .
      Heureusement que nous savons ce que c’est que la politique et les politiciens, sans quoi c’est à désespérer.
      -
      Allez, encore trois ans de braderie,
      Ne rigolez pas ! C’est quand même avec votre pognon !
      –