Louvre: le premier sacre du président Macron | Causeur

Louvre: le premier sacre du président Macron

Le roi est mort ! Vive le roi !

Auteur

Pierre Branda
Historien niçois.

Publié le 08 mai 2017 / Politique

Mots-clés : , , , , ,

En mettant en scène son élection au Louvre, le nouveau président Emmanuel Macron a habilement renoué avec la symbolique royale. Petit passage en revue des heurs et malheurs de ses prédécesseurs républicains le soir de leur sacre.
macron louvre sarkozy fouquets

Emmanuel Macron. Sipa. Numéro de reportage : 00805558_000015.

Dans la fraîche nuit parisienne, il s’avance seul vers son destin, digne et grave. Pour un peu, je m’attendais presque à entendre en fond sonore le tube de Jean-Jacques Goldman Je marche seul tandis qu’il foulait les pavés du Louvre. Non le moment est plus solennel. C’est l’hymne à la joie de Beethoven qui accompagne les premières heures du président élu.

Il faut y voir un symbole européen mais pas seulement. Nous sommes dans une mise en scène soigneusement léchée et qui a pour but de légitimer celui que nous venons de porter à la présidence de la République. Car pour beaucoup si sa démarche est volontaire, son costume de président paraît encore trop grand pour lui. Néanmoins, en terme d’image, il marque sûrement un point. L’entrée sur la scène de la future reine fut cette fois plus réussie que lors de la soirée du premier tour. En guise de démonstration amoureuse, nous n’avons eu droit qu’à un mano à mano fort tendre.

2012, Hollande à la Bastille…

On est en effet assez loin de la fête socialiste à la Bastille d’il y a cinq ans. D’emblée François Hollande nous était apparu débonnaire, l’habit mal ajusté et pour tout dire un peu gauche. La suite de son mandat a ensuite conforté cette première opinion. En mai 2012, le baiser furtif à Valérie Trierweiler parut improvisé et si peu glamour. On ignorait encore ce qui se tramait en coulisses…


Prise de parole de Francois Hollande à la… par francoishollande

2007 : Sarkozy commet son péché mortel

Si l’on remonte dix ans plus tôt, après une communion populaire à la Concorde, Sarkozy avait commis le pêché (quasi) mortel de fêter sa victoire au Fouquet’s, comme l’aurait fait un nouveau riche. Ensuite, il ne put se défaire de son image de parvenu, de président « bling-bling », finalement éloigné des préoccupations des Français. Là encore, on ne savait presque rien de ses démêlés conjugaux. Tout à ses problèmes domestiques, le président élu en mai 2007 voulait avant tout impressionner l’élue de son cœur, Cécilia, avec le succès que l’on sait. Pour Sarkozy comme pour Hollande, le premier sacre fut donc raté car ni l’un ni l’autre n’avait vraiment étudié les codes présidentiels voire dynastiques pour toute entrée en fonction. Par la suite, ils tentèrent de rattraper cette légitimité perdue mais en vain. En 1981, la montée vers le Panthéon de François Mitterrand fut à contrario un génial coup de communication. Le premier président socialiste de la Ve République inscrivait dès le premier jour son règne républicain dans la grande histoire socialiste et humaniste, roses à la main, pour honorer la mémoire de Jaurès comme de Jean Moulin ou de Victor Schoelcher. Sa politique de gauche ne dura ensuite même pas deux ans mais c’est ce n’est point le sujet. L’histoire a retenu que dès son élection, il est devenu un monarque républicain et disons le pour sa légende, c’était là l’essentiel.


1981 : Visite de François Mitterrand au Panthéon. par LePoint

La marche du Premier consul

Alors qu’en sera-t-il pour Emmanuel Macron ? Remarquons d’abord qu’il reprend à son compte une symbolique très forte. Le Louvre est l’ancienne demeure des rois et il a prononcé son discours presque à l’emplacement de l’ancien palais des Tuileries, siège presque permanent des différentes monarchies qui se succédèrent en France de 1792 jusqu’à 1870, année au cours de laquelle le bâtiment fut victime d’un incendie qui entraîna ensuite sa destruction. Quand il était devenu Premier consul en 1799, Napoléon Bonaparte avait également mis en scène son arrivée dans ce palais encore républicain sans la présence d’une Joséphine reléguée en coulisses pour quelque temps encore. Ce faisant, il entendait lui aussi s’inscrire dans une certaine forme de continuité tout en ne tournant pas complètement le dos à la Révolution. Sa légitimité s’en trouva conforté et il devint empereur cinq ans plus tard après avoir réformé la France en profondeur. Un autre sacre l’attendait mais cette fois à Notre-Dame de Paris.

Du sublime au ridicule…

Pour revenir à notre époque, affublé d’un manteau bleu marine (un clin d’œil à sa concurrente malheureuse ?), Emmanuel Macron espère donc se hisser au niveau des plus grands. Il a d’ailleurs justifié son choix du Louvre en rappelant l’histoire dynastique du lieu et paraît ainsi vouloir en terminer avec la désacralisation de la fonction qu’il occupe désormais. En quelque sorte, il veut à nouveau faire résonner le cri qui saluait l’avènement d’un nouveau monarque tout en l’adaptant à la situation présente : Le petit roi Hollande est mort ! Vive le grand roi Macron ! Mais attention : « Du sublime au ridicule, il n’y a qu’un pas » avait prévenu Napoléon. Il ne faudrait pas que notre président en marche ne fasse le pas de trop.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 10 Mai 2017 à 10h37

      palast dit

      En dehors de toute considération politique Monsieur Macron a plus d’allure et de prestance que le Président Pays Bas boudiné dans ses costumes de premier communiant

      • 10 Mai 2017 à 10h45

        Flo dit

        Vous avez raison palast.
        A l’élection de Mister France, Macron est plus présentable que Hollande. En même temps, le voir toujours se faire tenir la main par sa maman, cela fait un peu nunuche.

    • 9 Mai 2017 à 23h57

      Ar Braz dit

      Mr Pierre Branda écrit :”l’ancien palais des Tuileries, siège presque permanent des différentes monarchies qui se succédèrent en France de 1792 jusqu’à 1870, année au cours de laquelle le bâtiment fut victime d’un incendie qui entraîna ensuite sa destruction.”
      Fort bien ! Mais pourquoi ne précise t-il pas au lecteur que ce bâtiment a été sciemment incendié par certains dirigeants de la Commune de Paris ? Estime t-il qu’il s’agit là d’un détail de peu d’intérêt ? 

    • 9 Mai 2017 à 21h39

      marcopes dit

      on a eu l’ère sarkozy en 2007 suivie de celle de hollande puis l’alternance semblant un peu usée on nous vend le produit MACRON qui unifie les deux et qui pourrait nous mettre la finance en gouvernance directe ;va falloir être inventif pour la suite dans 5 ans

    • 9 Mai 2017 à 20h52

      Hannibal-lecteur dit

      ImhoBill, vous venez de signer une de vos pires élucubrations, à propos des chrétiens : d’abord en crachant dessus ce qui vous est parfaitement loisible, mais le faire sans dire pourquoi revient à autoriser à cracher sur vous de la même façon, sans dire pourquoi. Perso, je m’abstiendrai, je ne souhaite pas vous donner du plaisir.
      Quant aux chrétiens, votre tentative d’humour aurait quelque pertinence si vous connaissiez un minimum de ces religions : manifestement votre ignorance est totale et votre intention affirmée de vous moquer d’eux parce que vous avez cru saisir une de leurs attitudes vis-à-vis de leur bon Dieu, se retourne contre vous et la moquerie revient à votre ignorance et aux sottises où elle vous conduit. 
      Paix à votre âme, pour autant que vous croyiez en avoir une … 

    • 9 Mai 2017 à 20h02

      marcopes dit

      qu’il en profite car la victoire va être de courte durée avec une très prochaine cohabitation politique pour celui qui se dit ni de gauche ni de droite

    • 9 Mai 2017 à 15h43

      Flo dit

      Spécial pour IMHO, pour qu’il sorte de ses clichés de papy :

      Les catholiques ont mis Emmanuel Macron nettement devant Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle, alors que la Conférence des évêques de France s’était refusée à choisir entre les deux finalistes, selon un sondage Ifop pour La Croix et Pèlerin.
      Le candidat d’En marche! a obtenu 62% des suffrages exprimés par l’ensemble des catholiques (idem chez les pratiquants), et même 71% chez les pratiquants réguliers (qui vont à la messe au moins une fois par mois).

      http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/05/08/97001-20170508FILWWW00074-les-catholiques-ont-mis-macron-en-tete.php

      En fait, les cathos et IMHO, même combat, la main dans la main. IMHO va nous faire une attaque ! Ce sera dur pour notre pauvre IMHO de comparaître devant Saint Pierre avec tous ces bons culs-bénis !

    • 9 Mai 2017 à 14h51

      palast dit

      Je ne partage pas les idées du Président MACRON.

      Je trouve qu’il a plus de prestance que son prédécesseur boudiné dans des costumes de premier communiant et la cravate en travers.

    • 9 Mai 2017 à 13h37

      Eyes dit

      Notre nouveau president a été élu oui soutons lui le meilleur mais sachez que le but est pas la france il est la mort de l’europe 1 continent future sans terre avec 1 seul Hyme celui de l’Hyme européen avec 140 nation a l’interieur faire disparaitre les anciennes nation a l’impossibileter de revendiquer

    • 9 Mai 2017 à 13h32

      Eyes dit

      Comment ne pas comprendre que pour la première fois la politique internation a etait utilisé
      Pour l’election française usa all le parlement européen le nouvel ordre mondial a enfin montre son visage et les français on rien compris meme pas au programme .
      La pyramide du louvre symbole des francs maçons ceux qui on vaincu la le Roi .
      et qui on fait construire la pyramide pour bien montrer le pouvoir sur le peuple depuis des lustres

    • 9 Mai 2017 à 4h26

      Pol de Caroitte dit

      Cette ombre immense qui se projette sur les murs d’une écrasante architecture…

      Cet homme obscur qui marche sous la nuit solitaire, tel un fantôme…

      Une telle scène, nous l’avons déjà vue, mais où ?

      Mais bon sang, c’est bien sûr ! C’était là :

      https://www.youtube.com/watch?v=GgwArYMnoPA

      Ce nouveau film s’annonce plein de péripéties.

    • 9 Mai 2017 à 3h58

      Pol de Caroitte dit

      IMHO dit (8 Mai 2017 à 20h20) :

      « Catholiques , refuserez-vous toujours de voir dans cette catastrophe un signe de ce que Dieu a détourné de vous Sa face ?
Moi qui ne sois pas chrétien – je crache sur ce nom – si une espérance qui m’est chère au point où la reconquête du pourvoir vous l’était , succombait à des causes que je discernerais pas, je m’en jugerais coupable et ferais retraite en moi pour y méditer sur cet inexpliqué .
Vous niez la foudre qui vous frappe : prenez garde qu’elle parte à nouveau de la nuée que votre fureur amasse . »

      Mon bon IMHO, chez vous que de haine qui vient de rompre les digues ! Submergé de fureur vous vous laissez aller à ce style laïcard-sulpicien, assez risible au demeurant, tenant ces mots rageurs : « Moi qui ne sois pas chrétien – je crache sur ce nom […] ».

      Vous n’êtes pas raisonnable. Moi qui vous croyais simple franc-mac tradi, bien mis dans une tenue sacerdotale à tablier brodé, assis comme un chanoine sur une stalle dans un joli temple, près du fil à plomb et de la corde à nœuds ! Comme quoi on peut être laïcard et avoir la rage intolérante…

      Attention de ne pas verser dans le jihad ou le pogrom ! Aveuglé par votre sainte colère vous venez de passer de la lumière à l’ombre, comme disent (presque) ces chers frères. La charité m’oblige à vous en prévenir.

      Un séminaire de laïcité et de tolérance vous ferait le plus grand bien. Il vous faut vous reprendre avec humilité, mon frère.

      Allez en paix, je vous vaporise d’eau bénite.

      P-S. : à tout hasard, souffririez-vous de la thyroïde ou de bouffées délirantes ?

      • 9 Mai 2017 à 8h16

        IMHO dit

        Non , mon vieux, je me moque de vous et des autres , c’est tout .
        Mais , sérieusement , ne vous vient-il pas à l’esprit que quelque-chose cloche dans vos idées et vos paroles , qu’elles convainquent et séduisent si peu ?
        Je vus ferais remarquer aussi , inutilement , vous le nierez , qu’on n’a probablement jamais ouï autant de cris de haine et aussi perçants que ceux que vous criez depuis deux mois au Chef de l’Etat .
        PS Je ne suis rien de tout ce que vous supposez .

        • 9 Mai 2017 à 9h49

          Flo dit

          Ce qui cloche, c’est que l’homme est naturellement mauvais, comme vous le montrez à chaque commentaire IMHO.  La part de bien dans l’homme est souvent difficile à extraire et beaucoup comme vous s’y refusent.

          Quant à la haine contre Macron,il ne s’agit que de la haine contre un système qui laisse de côté un grosse moitié de notre population pour enrichir ceux qui sont déjà riches. Le petit Macron n’est que leur représentant.  

    • 9 Mai 2017 à 1h56

      smendes dit

      L’analyse est séduisante, mais il ne faut pas oublier que l’esplanade du Louvre est un lieu PAR DEFAUT !
      Du coup, le côté “réfléchi” de la cérémonie post-élection du nouveau Président semble bien moins assurée.
      Si Anne Hidalgo avait été d’accord, elle aurait alors eu lieu au Champ de Mars … et alors, le rapport historique aurait été la Fête de la Fédération ? (avec Mélanchon en Robespierre ?!)

    • 9 Mai 2017 à 0h17

      lapaladine dit

      Chiffres officiels.
      Macron a été élu avec 43.63% d’inscrits et MLP 22.36%. Et si on lit l’article joint, ce n’est que 17.88% (43.63%* 41%) qui adhèrent au projet de Macron et 13.42% (22.36% *60%) qui adhèrent à MLP. Au final ce ne sont que 31.30 % d’électeurs (17.88 + 13.42 = 31.30) qui ont voté pour le candidat de leur choix, les autres se sont abstenus, ont voté blanc ou nul ou ont voté contre un des deux candidats!!!

      Il ne faudrait pas que MLP puisse considérer comme acquis les voix des électeurs qui sont venus en supplément de ceux du 1er tour, au 2ème tour. Elle se ferait beaucoup d’illusions. Ces électeurs (40%) ont voté contre Macron en votant pour elle. Un point c’est tout. Rien d’autre à attendre d’eux!!! Tout comme certains électeurs de Macron (59%) ont voté contre MLP.

      A mon avis, la gouvernance de la France et les réformes envisagées par Macron ne sont pas acquises, c’est une victoire en trompe l’oeil pour ne pas dire à la Pyrrhus.

      • 9 Mai 2017 à 3h05

        IMHO dit

        La corollaire de votre calcul est que le pouvoir d’aucun Président de la République n’a jamais été légitimé par le vote d’une majorité d’électeurs, puisque le même calcul sur leur élection , si l’on avait les données qu’on a pour celle-ci donnerait probablement des résultats approchants .

    • 8 Mai 2017 à 20h20

      IMHO dit

      Catholiques , refuserez-vous toujours de voir dans cette catastrophe un signe de ce que Dieu a détourné de vous Sa face ?
      Moi qui ne sois pas chrétien – je crache sur ce nom – si une espérance qui m’est chère au point où la reconquête du pourvoir vous l’était , succombait à des causes que je discernerais pas, je m’en jugerais coupable et ferais retraite en moi pour y méditer sur cet inexpliqué .
      Vous niez la foudre qui vous frappe : prenez garde qu’elle parte à nouveau de la nuée que votre fureur amasse .

      • 8 Mai 2017 à 20h38

        Lector dit

        la foudre qui les frappe… rien que ça ? Finalement IMHO ne seriez-vous pas un “catholique zombie” ? (E. Todd)

      • 8 Mai 2017 à 20h56

        Flo dit

        Quelle haine mon pauvre IMHO. Peut-être c’est cette haine qui vous maintient en vie. Chacun trouve où il peut un sens à sa vie. 

        Que Dieu et que Jésus aient pitié de votre âme en perdition. 

        • 9 Mai 2017 à 3h06

          IMHO dit

          Floconne , nous ne t’aimons pas du tout en bigote , nous te préférons en vipère de bénitier

        • 9 Mai 2017 à 9h43

          Flo dit

          IMHO passe à  l’insulte. C’est tout ce qui lui reste. Pauvre IMHO qui mourra la bave aux lèvres.  Triste. 

      • 8 Mai 2017 à 21h39

        Renaud42 dit

        Oui, mon frère, je suis un méchant, un coupable,
        Un malheureux pécheur, tout plein d’iniquité,
        Le plus grand scélérat qui jamais ait été.
        Chaque instant de ma vie est chargé de souillures ;
        Elle n’est qu’un amas de crimes et d’ordures ;
        Et je vois que le ciel, pour ma punition,
        Me veut mortifier en cette occasion.
        De quelque grand forfait qu’on me puisse reprendre,
        Je n’ai garde d’avoir l’orgueil de m’en défendre.
        Croyez ce qu’on vous dit, armez votre courroux,
        Et comme un criminel chassez-moi de chez vous ;
        Je ne saurais avoir tant de honte en partage,
        Que je n’en aie encore mérité davantage.

        • 9 Mai 2017 à 2h56

          IMHO dit

          Ça me plait mais je ne crois pas être tartuffe .

      • 9 Mai 2017 à 6h25

        Archebert Plochon dit

        Crachez plutôt sur la gueuse qui vous a donné le jour et s’en mord certainement les doigts, sinistre imbécile. 

        • 9 Mai 2017 à 8h17

          IMHO dit

          Pas mal, ça !

        • 9 Mai 2017 à 10h15

          IMHO dit

          Le comique , c’est qu’à l’ordinaire Archebert est gracieux en paroles .
          In veneno veritas!

      • 9 Mai 2017 à 11h04

        IMHO dit

        erratum : au lieu de ” cet inexpliqué ‘ lire ” ce mystère “

    • 8 Mai 2017 à 19h30

      Renaud42 dit

      Elections présidentielles 2017 : les français ont été Drahi.