Ceux qui ont voté Macron n’auront pas le droit de se plaindre | Causeur

Ceux qui ont voté Macron n’auront pas le droit de se plaindre

Un électeur ne devrait pas dire ça

Auteur

Jean-Paul Brighelli

Jean-Paul Brighelli
Enseignant et essayiste, anime le blog "Bonnet d'âne" hébergé par Causeur.

Publié le 10 mai 2017 / Politique

Mots-clés : ,

Emmanuel Macron, 2015. SIPA. 00714349_000036

Emmanuel Macron est donc le huitième président de la Vème République. Elu par une conjuration de bobos friqués et de pseudo-démocrates inquiets. C’est à ces derniers que j’aimerais dire des douceurs.

Vous vous êtes crus très malins en portant au pouvoir un homme qui est l’émanation des grands groupes qui contrôlent les finances et les médias. Qu’un financier vote Macron, rien à redire : il est l’homme des banques, qui depuis quinze jours qu’il est arrivé en tête du premier tour, pavoisent à la Bourse. Les autres…

Comme je veux que les choses soient claires, autant les dire. Pendant cinq ans, j’ai subi les jérémiades de ceux qui avaient voté Hollande — le chœur des cocus ! Et qui, tout implorants et furieux qu’ils fussent, ont avalé les couleuvres néo-libérales et germanophiles de la Promotion Voltaire. La loi El Khomri, la France à l’encan européen, le communautarisme triomphant, et la réforme du collège. Carton plein.

Je dénie…

Un clou chasse l’autre. Le bébé Hollande est arrivé à maturité, et il aggravera la politique de son mentor marionnettiste. Après la Promotion Voltaire, place à la promotion Senghor, qui d’ailleurs n’a pas attendu l’élection du mieux-disant d’entre eux pour s’installer aux postes de commande. Aussi bien sous Sarkozy que sous Hollande — Boris Vallaud, l’époux de celle-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom, est de ceux-là.

Je dénie à tous ceux qui ont voté Macron le droit de se plaindre dans les cinq ans à venir.

Je dénie aux profs qui ont voté Macron — obéissant scrupuleusement aux consignes de la FSU, du SGEN et du SU-UNSA — le droit de manifester quand le recrutement sera délégué aux établissements en fonction d’un « projet » défini par les plus pédagos du coin, et qu’ils seront notés par une commission tripartite réunissant administration locale, parents et élèves. Les bonnes notes, dorénavant, vous les mettrez en espérant être à votre tour bien notés.

Je dénie aux jeunes qui ont voté Macron le droit de protester quand ils n’auront plus le choix qu’entre un CDD à temps partiel et la file d’attente de Pôle Emploi.

Je dénie à tous les travailleurs qui ont voté Macron le droit de rouspéter quand…

Lisez la suite de l’article sur le blog de Jean-Paul Brighelli

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 14 Mai 2017 à 19h38

      Collectif REC dit

      S’il avait des couilles, il commencerait par nommer Marine au ministère de la justice… Et toutes les tensions s’annuleraient…

    • 14 Mai 2017 à 10h12

      shinka27 dit

      Bravo ,je partage la même conclusion , le bon vin et les bons films existeront tjrs , même après Macron , enfin sauf si un nouveau Tafta ne vient en édulcorer la saveur , car en ces matières , le pire est tjrs à venir …..

    • 14 Mai 2017 à 10h09

      Pimousse dit

      Cher monsieur,
      Je vais faire comme vous, c’est à dire ne plus m’occuper de cette politique gauchiste qui a usurpé le pouvoir par des magouilles indignes. Je fuis les médias de la télévision qui encensent Macron ou simplement parlent de lui,  je ne regarderai que des reportages ou des films. Juste un regard sur la presse quand l’hysterie macronnienne retombera et que certains se mordront les doigts d’avoir voté pour lui.
      En attendant, pauvre France. 

      • 14 Mai 2017 à 10h11

        steed59 dit

        Faites comme moi. Abonnez-vous à Netflix

    • 13 Mai 2017 à 14h05

      Chriff dit

      Soyez démocrate et reconnaissez la défaite de votre candidate qui avait un projet médiocre notamment sur l’Europe.
      Inutile de vous en prendre aux citoyens qui ont voté “contre” que “pour” et vous le savez. 
      D’après des études seuls 16% des inscrits ont voté pour le programme Macron quant à celui de Mme Le Pen, à part une infime minorité de gens comme vous, très peu ont compris son contenu. 

      • 15 Mai 2017 à 8h09

        Marie dit

        Je crois que vous vous trompez sur le vote de Brighelli . Je n’ai pas compris comment des gens sensés ont pu voter pour ce produit de pub

    • 13 Mai 2017 à 13h58

      Alpen dit

      Ceux qui ont voté Macron au 1er tour d’accord, mais ceux qui ont voté Macron au 2eme tour pas d’accord avec vous M. Brighelli. L’autre choix n’en était pas un. Le programme populiste crasse de Le Pen, avec une sortie de l’Euro et de l’Europe, un programme économique grotesque a la Melenchon et une politique d’immigration et de sécurité  plus prolixe en y’a qu’a , faut qu’on, qu’en recherche d’efficacité. 
      Alors je remplace votre exhortation par ” ceux qui ne voteront pas droite et centre aux legislatives n’auront pas a ae plaindre” 

    • 13 Mai 2017 à 13h04

      ti suisse dit

      merci JP ! ..moi qui suis si économe en énergie ! ainsi la jalousie, les vanités (e tutti quanti) genre préférer se branler plutôt que de gémir /mon choix, mon droit, mon vote; mes contradictions.. si bien partagées si mal échangées, ..hein vous savez comment on dit, -tendance séculaire exponentielle à la mode: “ça ne me regarde pas” tout en l’agrémentant d’xx jugements (héhé)
      Ni envie de parler du faux-derche, de l’arrogance ou de l’égoïsme.
      NON !! Oui ! (comme vous voulez; connaissant le kif du gaulois, tradition & génétique, champion du monde !) faut-tout y virer !
      Le Capital, les élites, l’Europe, -mon bled ?! que vive les boulangeries! et les Arabes !! d’ailleurs ce sujet si je peux me permettre (no flatterie; juste une formule) nous savons, -ouiz: nous le Savons!
      Que, de Tout-Temps, ceux qui remplissent les charrettes de peignes culs sont des peignes culs.
      Demain: Soleil ! ..mon programme habituel (confiance & sentiment)

    • 13 Mai 2017 à 8h43

      Lecteur 92 dit

      @Brighelli
      Entièrement d’accord avec vous! Tout le monde connait maintenant les règles du jeu et ne peut pas dire :”je ne savais pas ou ce n’est pas ce que je voulais”.
      Quant à dire : j’ai voté pour, mais pas pour? Une fois élu, difficile de faire la différence.
      A partir de lundi commence le supplice du pal pour ceux qui ont voté pour/contre??

    • 12 Mai 2017 à 12h11

      Colonel DAX dit

      Vous faites erreur, M. Brighelli : le Français, râleur, a élu Macron pour pouvoir justement continuer à chouiner…
      (l’explication ‘anti-FNisme’ pavlovien ne vient qu’en seconde position : il faut avant tout de la continuité, des charettes de conneries et de faux-semblants, afin de faire pousser la miaulade).

    • 12 Mai 2017 à 11h50

      Macgregor1 dit

      très bel article et (très juste.Mais permettez à un béotien comme moi de me demander ce que veut dire “EMPAPAOUTER”.Est ce du Marseillais???

      • 12 Mai 2017 à 12h13

        Colonel DAX dit

        Vous avez juste “Causeur” sur votre ordi ?
        Pas de dico ?

      • 13 Mai 2017 à 8h47

        Lecteur 92 dit

        Non! Ce n’est pas forcément du marseillais, on retrouve aussi cette pratique dans le folklore hellénique.

    • 11 Mai 2017 à 18h13

      fox23 dit

      Enfin la vérité sans fard !
      J’ai déjà prévenu autour de moi les faux-culs qui se sont fait dessus durant 2 semaines que je ne voulais pas entendre un murmure durant le règne de leur favori.

      Mais cette large frange (fange ?) de la population ne se vendra jamais. Combien aujourd’hui, alors que le premier acte du cauchemar prend fin, avouent avoir voté pour Moi président ?
      La seule chose ennuyeuse est de savoir que nous allons aussi bénéficier des “bontés” du baril de lessive !

      • 12 Mai 2017 à 12h14

        Colonel DAX dit

        Le baril, c’etait Hollande.
        Macron, c’est le cadeau Bonux.

    • 11 Mai 2017 à 9h44

      golvan dit

      A ceux qui prétendent qu’il faut laisser le temps au temps, ce qui nous rappelle une autre crapule, à ce cher Micron qui n’a pas encore eu le temps de mettre en oeuvre son “programme”, je rappelle qu’on l’a déjà vu à l’oeuvre pendant cinq ans.
      Ils semblent donc oublier que leur chouchou a déjà un certain nombre d’heures de vol et qu’on nous a refourgué un produit d’occasion en prétendant qu’il sortait des chaînes de fabrication.
      Sur le plan économique, puisqu’il n’a absolument aucune compétence particulière étant donné ses études d’énarque standard, il ne fera pas pire que ses prédécesseurs, c’est-à-dire qu’il ira se prosterner devant Merkel, mais dans le domaine sociétal, sa drague éhontée des musulmans aussi bien en dehors qu’à l’intérieur des frontières françaises, va forcément produire de gros dégâts. Et dans ce domaine, inutile de prétendre qu’on ne savait rien lorsque ce sera mis en oeuvre, parce que son programme regorge de signes de complaisance envers l’islam, tout-à-fait typique des mondialistes immigrationnistes de terra-nova ou france-stratégie: discrimination “positive”, financement des lieux de culte avec garantie des emprunts par l’Etat, renforcement des cours d’arabe etc…

    • 11 Mai 2017 à 9h23

      AGF dit

      Cette OPA manigancée par Hollande pour qu’en changeant rien ne change est réussie. Si Marine Le Pen n’avait pas montré une indécrottable nullité elle aurait peut-être récoltée un nombre de voix vraiment significatif qui aurait peut-être donné à réfléchir aux clampins sortant et à ceux qui arrivent. Mais la France de la Vème République depuis Pompidou est une magouillocratie qui se fabrique des Macron multiculturalistes attrape-tout ou plutôt n’importe quoi.
      Nous n’aurons surtout plus le droit de nous plaindre de voir pulluler les burkas car les imams qui ont appelé à voter Macron dans les “quartiers” réclament déjà les dividendes

    • 11 Mai 2017 à 9h21

      FM Arouet dit

      Indécrottables ! Macron n’est pas encore au pouvoir qu’on critique déjà ses résultats et qu’on commente son échec !
      Le pays est dans un sale état mais au lieu d’essayer de lui laisser sa chance, on préfère poursuivre les querelles intestines et alimenter les préjugés les plus stupides.
      Navrant ..

      • 11 Mai 2017 à 13h43

        Amaury-Grandgil dit

        Il a déjà été au pouvoir ou alors c’est que vous êtes fort candide ?