Egypte: Très Saint-Père, une petite larme pour les chrétiens assassinés? | Causeur

Egypte: Très Saint-Père, une petite larme pour les chrétiens assassinés?

Le pape François ne prononce pas les mots qui fâchent

Auteur

Benoît Rayski

Benoît Rayski
Journaliste et essayiste

Publié le 10 avril 2017 / Monde

Mots-clés : , , , , , ,

Le pape François célèbre la messe des Rameaux à Rome, avril 2017. SIPA. AP22038142_000010

Après les tueries de Tanta et d’Alexandrie, vous avez dit que vous alliez « prier pour les victimes ». Et qui sont les victimes ?  Ça, vous ne l’avez pas dit : vous devez penser que le mot « chrétiens » est de nature à choquer ceux qui ne le sont pas. Vous n’avez pas non plus nommé les assassins : votre bonté naturelle vous empêche certainement de dire « fanatiques islamistes ». Car dans « islamistes » il y a « islam » et vous avez un faible pour cette religion de paix et d’amour.

Vous êtes désigné sous le vocable de « souverain pontife ». Au vu de l’eau tiède dont vous remplissez vos bénitiers, l’appellation « souverain poncif » vous irait comme un gant… Pour les catholiques, vous êtes le Saint-Père et ils ont pour coutume de se blottir dans le giron de leur Sainte-Mère l’Eglise. Je ne suis pas très catholique. Mais si j’en étais un, je revendiquerais aussitôt, après vous avoir lu, le statut d’orphelin.

D’un François l’autre

Dans le flot des réactions suscitées par les tueries de Tanta et d’Alexandrie, vous n’êtes pas le seul à avoir ouvert le robinet à niaiseries. Sur le podium des nigauds, les places sont chères. Et c’est, de façon incontestable, François Hollande qui a accédé à la plus haute marche. Comme vous, très cher souverain poncif, le président de la République s’est bien gardé d’utiliser les mots qui fâchent (« chrétiens », « islamistes »). Et il a fait fort, très fort.

Son communiqué dénonce en effet un acte « visant à détruire l’unité et la diversité de l’Egypte » ! La « diversité » ? Le président de la République pense peut-être que Tanta et Alexandrie sont dans le 93 ? François Hollande n’est pas bête et méchant. Il n’est pas méchant. Son ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, a, lui, été plus sobre. Sans utiliser les mots interdits, il a déclaré que « la France était solidaire de l’Egypte ». On ne va quand même pas exiger du chef de notre diplomatie qu’il dise qui a tué et qui tue…

Benoit Hamon est resté dans le même registre, en adressant ses condoléances aux « familles égyptiennes endeuillées ». Vous avez bien lu : égyptiennes, pas chrétiennes ! C’est un peu comme si, pour parler des dizaines de milliers de Juifs persécutés par Vichy, on disait « des dizaines de milliers de Français »…

Pour trouver des mots « chrétiens » et « islamistes » il faut se projeter à l’autre bord de l’échiquier politique. François Fillon et Marine Le Pen n’ont pas hésité à nommer les assassinés et les assassins. Ce n’est pas de votre goût, très Saint-Père. Maintenant, nous savons que vous n’êtes ni de droite, ni d’extrême-droite. Ouf !

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 13 Avril 2017 à 9h16

      Pol&Mic dit

      ne savez-vous pas qu’il s’en fiche?….. (il est de Gauche)

    • 11 Avril 2017 à 22h50

      jph dit

      Tous les ‘François’ ne sont pas des ‘Tartuffe’, mais j’en connais au moins trois qui le sont…

    • 11 Avril 2017 à 22h41

      Kastal Ben dit

      C’est tout simplement de la lâcheté de ne pas pouvoir nommer des criminels qui ont revendiqué la tuerie de chrétiens égyptiens Il faut bien dénoncer les islamistes de Daech.

    • 11 Avril 2017 à 19h46

      Pierre Spicace dit

      Ce pape est bien représentatif de ce genre de personnage dont on se demande, chaque fois qu’ils ouvrent la bouche, si ce sont des imbéciles ou des salauds. D’où son succès à gauche.

    • 11 Avril 2017 à 18h41

      François dit

      Le pape pas courageux ? C’est une blague !
      Il vient de s’excuser au nom de l’église catholique, donc de la majorité des Chrétiens, pour sa participation dans le massacre des Tutsis au Ruwanda :
      http://www.infosgrandslacs.info/productions/leglise-catholique-du-rwanda-salue-les-excuses-du-pape-francis
      Mais peut-être n’ai-je pas compris que sa fonction consisterait à jeter de l’huile sur le feu de la haine et de la discorde…

    • 11 Avril 2017 à 16h49

      Dede dit

      Pauvre pape François, c’est paroles sont du vent. Il ferais mieux de prendre des vitamines et être plus énergique, et venir en aides aux chrétiens malmenés dans ce monde. Finalement a quoi sert il…???

    • 11 Avril 2017 à 15h47

      nico dit

      Ce pape semble avoir plus de respect pour le catéchisme médiatique que pour celui de l’Eglise. Il prêche davantage la religion des droits de l’homme que le catholicisme.
      Ce pape semble plus soucieux de plaire aux journalistes qu’à ses fidèles (ce qui nous change de De Gaulle considérant la malveillance que lui témoignaient les « grands » journaux comme le thermomètre de sa légitimité : « le jour où Le Figaro et l’Immonde [c’est le petit nom dont le Général affublait le quotidien de révérence] me soutiendraient, je considèrerais que c’est une catastrophe nationale »).
      Pas de doute: l’esprit de Stéphane Hessel souffle au Vatican. Et il est déchaîné. Une vraie tornade. A ce rythme, la prochaine encyclique du pape s’appellera « Indignez-vous !». Et en mai 2017, on retrouvera pape Hessel au stade de France, dansant pieds nus aux côtés de Yannick Noah lors du traditionnel concert contre le FN.
      http://les-minuscules.blogspot.fr/2015/09/pape-hessel.html
      Nl

    • 11 Avril 2017 à 13h41

      sheldon dit

      “Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font” ! (Lc 23,34)
      Le pape François est, enfin, un pape qui est très près de l’enseignement du Christ et des évangiles.

    • 11 Avril 2017 à 12h30

      dach dit

      Le très Saint-Père JP2 aurait dit et fait bien autre chose…. et cela aurait pu contribuer à changer le cours des choses qui nous dirige vers des affrontements chez nous…

    • 11 Avril 2017 à 12h11

      Terminator dit

      Le père François n’en a que pour les migrants musulmans ; les juifs et les chrétiens ça lui en touche une sans faire bouger l’autre, ce qui est également le cas de la mafia des prélats collabos de la Conférence des évêques de France ! Et on s’étonnera qu’il y ait de moins en moins de pratiquants dans les églises…

    • 11 Avril 2017 à 11h54

      AliceB dit

    • 11 Avril 2017 à 11h41

      AliceB dit

      Le Pape ne prend parti que pour les Chrétiens d’Orient rattachés au Vatican et, de manière générale joue les musulmans contre les juifs pour garder la main mise sur sa “terre sainte” et Jérusalem en particulier, c’est de la “haute diplomatie” matérialisée par l’Ordre de Malte et l’hôpital St Jean de Dieu qui accouche toutes les Palestiniennes…, une fabrique de martyrs…

      • 11 Avril 2017 à 12h02

        Hannibal-lecteur dit

        Si vous avez raison, le Pape se trompe gravement si pour garder Jérusalem il joue l’Islam contre les juifs : c’est l’Islam qui lui bottera le derrière hors de Jérusalem que les juifs partagent sans problème comme ils partagent Jéhovah, naturellement, je pense que votre analyse est fausse. 

    • 11 Avril 2017 à 11h31

      jacques1234567890 dit

      Encore une fois rendez au pape (qui n’a pas de division blindée… )ce qui est au pape et à Hollande ce qui est à Hollande.
      C’est au politique de nommer pour agir. Le prêtre est la pour témoigner.

      Hollande est lâche de ne rien dire pour mieux désinformer. Le pape est courageux de se rendre en Egypte.

      • 11 Avril 2017 à 12h05

        Hannibal-lecteur dit

        Si le courage consiste à aller en Égypte constater les dégâts et pleurer dessus sans dénoncer l’Islam, c’est pas du courage, c’est de l’allégeance, de la soumission. Honte à l’Église. Où est Jésus le révolutionnaire dans cette Église carpette?

    • 11 Avril 2017 à 11h24

      RAMUNCHO dit

      Force est de constater que les chrétiens d’orient ne representent pas grand chose dans le coeur de leurs coreligionnaires français.Quand au pape François, c’est la politique de venez à moi les petits enfants, quitte à ce qu’il y en aient qui ont une bombe dans son sac.

    • 11 Avril 2017 à 10h57

      Amaury-Grandgil dit

      La plupart des français, et en particulier les catholiques français, sont dans leur grande majorité indifférents aux persécutions des chrétiens d’Orient. De temps en temps ils s’en souviennent, qui pour pleurnicher un peu, qui pour justifier sa haine des musulmans.

      Le Pape n’est pas le seul chrétien au monde ni le seul occidental…

      • 11 Avril 2017 à 12h11

        Hannibal-lecteur dit

        Amaury, mon peton, encore une assertion banale et non justifiée. Qu’est-ce qu’un enfonceur de porte ouverte comme vous sait de ” la plupart des français “? Rien. 
        Votre avis est banal. Votre remarque sur le Pape stupide: il est le seul chrétien occidental au monde à être Pape : voyez, celà implique une certaine tenue, plus élevée si possible qu’une tenue de carpette.

    • 11 Avril 2017 à 10h45

      David M dit

      Par souci de précision : le Pape a clairement nommé les victimes.
      Ceci dit, Benoît Rayski a raison de déplorer les lâchetés des déclarations qui se veulent pudiques et apaisantes mais ne sont que complaisantes.
      Le Pape aurait-il dû désigner les tueurs ? Oui selon moi, d’autant plus que même parmi les musulmans certains en ont le courage (Kamel Daoud par exemple). Que François ne l’ait pas fait est au mieux une erreur, au pire une faute.
      Mais contrairement à toute une frange de notre classe politique, le Pape a dit qui étaient les victimes :
      “À mon cher frère Sa Sainteté le pape Tawadros II, à l’Église copte et à toute la chère nation égyptienne, j’adresse mes plus profondes condoléances.”

      • 11 Avril 2017 à 12h16

        Hannibal-lecteur dit

        Donc le Pape inclut à l’insu de son plein gré les assassins dans ses condoléances à la chère nation égyptienne dont ils sont les membres légitimes. Bravo! Subtil!