Dr Schnock ausculte les Trente Glorieuses | Causeur

Dr Schnock ausculte les Trente Glorieuses

Le nouveau numéro de cette revue déjà culte célèbre les trente ans du Père Noël est une ordure

Auteur

Daoud Boughezala

Daoud Boughezala
est rédacteur en chef de Causeur.

Publié le 22 décembre 2012 / Culture

Mots-clés : ,

schnock pere noel

Sous la plume de Jérôme Leroy, d’Arnaud Le Guern et de votre serviteur, nous avons déjà écrit tout le bien que nous pensons de Schnock, « la revue des Vieux de 27 à 87 ans ». Heureusement, pas besoin d’avoir atteint cet âge canonique  pour apprécier les numéros sur Jean-Pierre Marielle, Amanda Lear, Jean Yanne et Daniel Prévost. De la bande du « Petit Rapporteur » à l’équipe du Splendid, il n’y a d’ailleurs qu’un pas que Schnock franchit allègrement avec ce cinquième opus consacré aux trente ans du Père Noël est une ordure !

[...]

Schnock n°5, « 30 ans toujours une ordure ! Le Père Noël » (La Tengo Editions)

  • causeur 54

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 54 - Décembre 2012

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    causeur 54
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 23 Décembre 2012 à 3h20

      CVT dit

      Sinon, dans le film “Les valseuses”, c’est bien Depardieu qui est décontracté du gland. Comme toujours…

    • 22 Décembre 2012 à 20h39

      Bibi dit

      Merci Daoud.
      J’ai beaucoup de nostalgie pour l’entre-deux-mai, le plein emploi et les ondes plurielles qui la caractérisaient ont d’ailleurs tant marqué le scenario de ce Père Noël culte que, comme on disait à l’époque, j’ai envie de dire C’est cela, oui.