Trump: la révolte du peuple américain | Causeur

Trump: la révolte du peuple américain

Pourquoi les médiacrates décrochent

Auteur

Jean-Paul Brighelli

Jean-Paul Brighelli
Enseignant et essayiste, anime le blog "Bonnet d'âne" hébergé par Causeur.

Publié le 09 novembre 2016 / Monde

Mots-clés : , ,

trump elites clinton

Donald Trump s'adresse à ses supporteurs au Hilton New York, le 9 novembre 2016, après l'annonce de sa victoire © AFP JIM WATSON

Les visages défaits, désolés, dévastés, du QG de campagne d’Hillary Clinton me rappellent terriblement les têtes déplorables des supporters de Jospin en 2002. Comment ! Le peuple a voté contre nous ? Comment est-ce possible ?
Mais le peuple t’emmerde, connard ! Le peuple souffre. Le peuple, qui tendait vers la classe moyenne, tu t’es débrouillé pour qu’il repasse dans le lumpen prolétariat. Ah oui, Obama a créé 10 millions d’emplois ? Payés combien, à l’heure ? L’écart de l’âge de décès être les plus pauvres et les plus riches, qui était de 5 ans en 2008, est aujourd’hui de 15 ans — et j’aimerais bien savoir ce qu’il en est en France. Les plus riches ont tout fait pour que les pauvres meurent — mais les pauvres ne meurent pas assez vite, et même, ils votent, avant de défuncter !

lepoint bhl trump

Du coup, c’est comme pour le Brexit : quand ces salauds votent contre nous, élites auto-proclamées que nous sommes, c’est que la démocratie est le pire régime — retour à l’oligarchie ! Vive Washington ! Vive Bruxelles ! Les villes-monde doivent l’emporter contre la périphérie !

Mais le peuple — ce peuple auquel Jospin en 2002 ne s’est jamais adressé, le peuple que Hollande a trahi, ce peuple des sans-dents auquel les socialistes d’aujourd’hui ne disent mot — souffre horriblement. Parce qu’il n’espère même plus être moyen : il est invinciblement ramené vers le bas.

Lisez la suite sur le blog de Jean-Paul Brighelli.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 11 Novembre 2016 à 10h05

      keg dit

      Trump annonce 2017, chez nous!

      Nous ne sommes pas plus cons que les américains….. Si nous laissons passer le coache, alors nous donnerons raison à César dans sa guerre contre les Belges…..

      http://wp.me/p4Im0Q-1n6

    • 10 Novembre 2016 à 20h51

      André Plougardel dit

      Une souris verte qui courait dans l’herbe
      Je l’attrape par la queue
      Je la montre à ces messieurs
      Ces messieurs me disent:”trumpez”la dans l’eau,
      “trumpez la dans l’huile ça fera un “fuck off” tout chaud

      André Plougardel militant FN ,chômeur

    • 10 Novembre 2016 à 20h27

      André Plougardel dit

      Une souris verte qui courait dans l’herbe
      Je l’attrape par la queue
      Je la montre à ces messieurs
      Ces messieurs me disent:”trumpez”la dans l’eau,
      “trumpez la dans l’huile ça fera un escargot tout chaud

      André Plougardel militant FN ,chômeur

    • 10 Novembre 2016 à 18h27

      Terminator dit

      Les américains sont des gens merveilleux et totalement imprévisibles. C’est ce qui fait leur charme… même si on peut s’interroger sur le fait que ces grands enfants possèdent l’arme nucléaire !

    • 10 Novembre 2016 à 14h19

      JJ_Bonh dit

      Qui est le connard, en l’espèce ?

    • 10 Novembre 2016 à 14h17

      rolberg dit

      Les gens ordinaires ne veulent pas de leur supposée démocratie, mais n’ont pas les moyens de changer quoi que ce soit. 

    • 10 Novembre 2016 à 13h09

      persee dit

      Qui se souvient de L. Jospin et sa fameuse réponse “- que la France s’islamise , que voulez vous que ça me fasse “. Même réponse en 2016 ?

    • 10 Novembre 2016 à 11h48

      Pol&Mic dit

      à force d’utiliser le Conditionnel et non le présent(impératif)………!!!!!!

    • 10 Novembre 2016 à 10h41

      AGF dit

      Ah ! le peuple. Ca vaut le coup de le rencontrer de temps à autre. Moi je sors de l’hôpital où j’ai dû passer six jours parfaitement soigné et surveillé nuit et jour . J’ai calculé que ces 6 jours avaient coûté , tous examens compris 11 500 €. Bien entendu en sortant votre carte vitale présentée vous ne payez rien. Dommage que les patients qui passent à l’accueil ne reçoivent pas la facture avec en face la liste des exonérations qui font qu’ils ne payent rien.Vous vous savez que vous avez d’abord payé des impôts,que le montant de la CSG n’est pas nul et que votre Mutuelle est de plus en plus chère. Pourquoi cette digression ? Eh bien allez dans un hôpital: vous êtes à Bamako et à Alger réunis. Les vociférations, les cris , les exigences vous font tomber de haut quand on pense que les agressés sont les médecins et les infirmières . Alors on entend ce genre de réflexions chez les quelques blancs qui viennent se faire soigner : ils ne payent rien et ils ne cessent de râler. Et parfois un médecin vous lâche qu’il se demande si son service pourra continuer à fonctionner compte tenu de la prise en charge de ces vieillards débarqués du bled, uniquement pour se faire soigner correctement parce que ces Etats troudballes en 55 ans d’indépendance n’ont pas été foutus de maintenir des services en bon état, et des bénéficiaires de la CMU d’autant plus exigeants (et violents) qu’ils se considèrent comme naturellement des “ayant-droits”. Et ce ne sont ni les ministres de Sarko ou les nullités de Hollande qui les démentiront puisque chaque jour ils vont vers les profiteurs à reculons.
      Bien sûr les statistiques vous diront que l’escroquerie à la carte vitale est marginale. Interrogez pour cela un guichetier d’hôpital qui vous dira la réalité en vous suppliant de ne pas en parler. Certains qui l’avaient dit ont été jetés.

    • 10 Novembre 2016 à 9h43

      kelenborn dit

      Ah il est vraiment con de chez con ce BHL!!! le roi oui!!! des loosers!

    • 10 Novembre 2016 à 7h46

      Miss-sourire dit

      QUOI?

      Hillary aurait eu plus de voix que Donald, et n’est pas élue…

      Un scandale américain !!!

      Heureusement que cela n’est pas possible en France !

      Assemblée Nationale: EELV : 2.3% aux élections législatives, 17 sièges; FN : 16%, 2 sièges.

    • 10 Novembre 2016 à 7h33

      kelenborn dit

      Oui Oui très bien écrit…
      Je ne sais si Polony est de gauche mais…certainement plus que cette pauvre martyre!!! Quand les rats commencent à se bouffer entre eux, le radeau de la méduse n’est pas loin

      http://kelenborn.e-monsite.com/pages/canailles-escrocs-et-bouffons/sainte-aude-lancelin-martyre-de-l-ogre-blanc.html

    • 10 Novembre 2016 à 6h36

      Dark Horse dit

      Désolé pour les quelques fautes d’orthographe, mais M IPhone a tendance à corriger … mais dans le mauvais sens. 

      • 10 Novembre 2016 à 7h31

        expz dit

        Décidément,la mondialisation n’a que des inconvénients mais…pas trop:Les Français adorent les portables high-tech de la mondialisation,24 millions vendus chez nous (perso,je suis jaloux, je n’ai pas les moyens d’avoir un “iphone”). Vivement que l’on revienne au filaire d’autrefois,que l’on en finisse avec ces instruments chronophages…

    • 10 Novembre 2016 à 6h32

      Dark Horse dit

      Clinton, était la candidate de la presse, au même titre que Macron ou Juppé, en France. Trump a dit qu’il allait lutter effIcacement et fermement contre l’immigration illégale. Traduction de la presse : Trump est contre l’immigration. Il a dit qu’il est veut combattre les islamistes. Traduction de la presse : Trump est contre les musulmans. Mais enfin journalistes, gauchos et non moins bobos, j’ai envie de reprendre votre adage favoris : “pas d’amalgames”. 
      La presse veut sans cesse affrimer un pouvoir qu’elle n’a plus. Merci le net, pour remettre ces manipulateurs à leur justes places de “journaleux”. Du coup Google est l’ennemi à abattre. Les dits journaleux, exerçait leur semblant de pouvoir auprès des dirigeants et candidats. Ça a bien fonctionné, surtout avec Hollande, et aux USA, où on se souviendra de la peur que Bill Clinton avait de la presse, et du fou rire, quand Boris Eltsine, a tourné en ridicule, l’intouchable presse.
      Et voilà qu’aujourd’hui, se trouve à la tête des EU, un leader qui aura la peau de la presse, et qui parle de s’allier avec un autre “paria des journaleux”, Poutine. Les USA et la Russie qui s’allient. Les ennemis ancestraux dont tout le monde craignait le conflit majeur. Voilà une nouvelle qui aurait enchanté la presse, du temps des journalistes. Mais aujourd’hui cela fait trembler les journaleux.
      Pour le journaleux, le meilleur ami est forcément arabe. Hillary avait une conseillère rêvée, dont on attribuait aux parents musulmans, de forts liens avec les milieux islamistes. Parias, aussi, les journalistes aux USA, et en France, qui essayaient de dire que la frustration du peuple Américain avait fait monter une colère qui assurerait la victoire de Trump.
      Maintenant,  le peuple américain à montré la voie, comme le peuple Français l’avait montrée en 1789. A nous de la suivre. 

      • 10 Novembre 2016 à 10h48

        AGF dit

        Je ne suis pas du tout sûr que l’Amérique et la Russie soient “des ennemis ancestraux”. Un de leurs problèmes communs est l’Islam (oui l’Islam;pas l’islamisme). La Russie depuis longtemps, les Américains commençant à s’apercevoir que cette gangrène les gagne. Leur frontière commune peut d’ailleurs les rapprocher , pouvant ainsi se passer des intermédiaires européens.

    • 10 Novembre 2016 à 5h57

      Olympio dit

      Eh oui. Il y a toujours des adeptes de BRECHT :
      “Puisque le peuple vote contre le Gouvernement, il faut dissoudre … le peuple.”

    • 10 Novembre 2016 à 2h30

      Nolens dit

      Deux bonnes nouvelles cette année, le référendum Britannique et l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis. Quand je vois les titres des journaux français, je suis de plus en plus dégoûté de mon pays. Les uns essa

      • 10 Novembre 2016 à 2h37

        Nolens dit

        Les uns essaient d’expliquer pourquoi personne (personne en parlant d’eux et des tarés comme Hollande, Valls, Juppé et compagnie, les tous pourris) n’a rien vu venir, les autres s’inquiètent pour l’Amérique (ils ne sont pas inquiet pour notre situation désastreuse, chômage, islamisation à marche forcée, comptes asociaux dans le rouge, déficit budgétaire chronique, etc.) et s’interrogent sur la réaction du monde … musulman !!!!!!!
        Ces américains sont des gens bien, du moins ceux qui votent républicain. J’en connais quelques uns qui sont atterrés par le résultat, c’est un peu comme avec les gens de gauche, on ne peut pas discuter avec eux si on est d’un avis différent du leur.

    • 10 Novembre 2016 à 0h13

      la pie qui déchante dit

      Quand je pense que si Trump avait tenu ses discours en France , il aurait fini en taule ou,,à tout le moins condamné a de lourdes amendes sur plaintes de la multitude d’associations subventionnées qui veillent l’arme au pied au moindre écart de language envers la doxa officielle….

      • 10 Novembre 2016 à 2h38

        Nolens dit

        Un bon président en France sera celui qui exigera le remboursement de toutes les subventions abusivement perçues par ces parasites.

        • 10 Novembre 2016 à 4h50

          IMHO dit

          C’est une obsession chez vous les parasites .
          Y incluez-vous les retraités et les malades ?
          Et les infirmes et handicapés ?

        • 10 Novembre 2016 à 6h05

          Olympio dit

          Quand je vois que C. BARTOLONE (celui qui n’a pas l’envergure d’un premier ministre) alloue sur les budgets de l’assemblée nationale 200 000 euros à SOS RACISME je crois que votre proposition est une urgente nécessité.
          De même que, dans le même registre, plutôt que fournir des salles de sports aux djihadistes ou aux “défavorablement connus des services de police” on pourrait leur donner enfin l’occasion de se rendre utiles et d’avoir de l’exercice physique ( curer la vase des canaux et rivières, entretenir les forêts domaniales, refaire les routes et les trottoirs, le tout naturellement encadrés par quelques légionnaires armés jusqu’aux dents.

        • 10 Novembre 2016 à 7h37

          kelenborn dit

          Commençons déjà par le fait qu’il les coupe!!! Je n’ai pas vu beaucoup les candidats à la primaire de droite s’exprimer sur ce point!
          Zemmour, hier soir, (en compagnie de Naulleau) a rappelé que les USA étaient encore un pays démocratique quand la France ne l’est plus!

    • 9 Novembre 2016 à 23h52

      Patrick dit

      La journalosphère est en effervescence comme un verre d’eau dans lequel on a introduit un alka-seltzer !

    • 9 Novembre 2016 à 22h47

      la pie qui déchante dit

      échange de populations ? le grand remplacement est en marche….

      Entre ceux qui veulent quitter la France si Marine est élue et ceux qui veulent quitter l’Amérique maintenant que Trump est élu , on va pouvoir organiser des échanges d’appartements …;))

      • 10 Novembre 2016 à 1h06

        disco dit

        Sur ce qu’a vraiment dit Trump, j’ai du mal à voir ce qui aurait pu lui causer des problèmes avec la justice.
        Sur ce que beaucoup de gens pensent qu’il a dit, là oui, pas de problème, c’est la guillotine, et plutôt deux fois qu’une^^

      • 10 Novembre 2016 à 2h41

        Nolens dit

        sauf qu’il faut avoir les couilles de quitter la France, pays où la gratuité est reine et les impôts inexistant pour les inutiles et les nuisibles.
        J’ai déjà quitté la France et je compte ne plus jamais y remettre les pieds, trop d’arabes, trop de socialistes, météo de merde.

    • 9 Novembre 2016 à 22h21

      Fioretto dit

      @ saintex
      Plutôt que de vous perdre dans vos calcules, voici les sondages sur les votes par origine… exemple latinos 29% trump
      http://www.nytimes.com/interactive/2016/11/08/us/politics/election-exit-polls.html

      • 9 Novembre 2016 à 22h33

        Pierre Jolibert dit

        Merci.
        Je recommande les lignes Income, revenu annuel je suppose, c’est très très intéressant.

        • 10 Novembre 2016 à 1h01

          durru dit

          A première vue, c’est que les pauvres n’ont pas beaucoup voté. Ou alors ils sont pas très nombreux. Au choix.

        • 10 Novembre 2016 à 5h42

          IMHO dit

          Il n’y a rien dans se sondage qui disent quelle a été été la proportion de pauvres parmi les électeurs .
          Si c’était le cas, l’addition de toutes les réponses à la question sur les revenus devrait faire 100, ce qui n’est pas le cas.
          Le but de cet exit poll n’était pas de savoir qui a voté pour qui, mais pourquoi.
          Dans les données du sondage il y a bien le nombre de ceux qui ont répondu aux questions et donc on pourrait connaitre le nombre de ceux qui ont répondu par exemple ” je gagne moins de 30.000 $ et j’ai voté pour Trump ” par rapport aux total des réponses à la question sur les revenus, mais on ne publie jamais ces chiffres, sans doute parce qu’ils sont faussés par les différences dans l’abstention.

        • 10 Novembre 2016 à 6h00

          IMHO dit

          Et aussi les lignes :
          Education by race
          White college graduates = 49 contre 59 pour Romney
          White without a college degree = 67 contre 53 .

        • 10 Novembre 2016 à 23h51

          Pierre Jolibert dit

          Je n’ai pas compris ce que vous avez dit Imho.

        • 11 Novembre 2016 à 9h19

          durru dit

          Lui non plus, Pierre. Il paraît qu’il n’a jamais eu plus de 3 de moyenne en maths de toute sa vie.

        • 11 Novembre 2016 à 11h53

          Pierre Jolibert dit

          Mais là il parle plus du découpage en catégories que des chiffres. Bon je crois comprendre qu’il veut à tout prix dire que le sondage ne soit pas aussi intéressant que je le croirais (sucession de phrases négatives : ne rien que… n’est pas que… n’était pas que,… mais…), alors que je ne demandais rien de plus à ce sondage que ce qu’il donnait, que je me demandais pas en effet qui étaient les pauvres et qui votait ou ne votait pas, mais pour quoi ceux qui avaient voté l’avaient fait, donc tout va bien :
          ces lignes m’intéressent parce que quel que soit le degré de fortune (plutôt élevé en moyenne en effet) l’écart est de 10 à tout casser entre les Trump et les Clinton et donc cette idée d’une opposition entre le peuple et les élites censément au coeur du scrutin est une idée fort sotte.

        • 11 Novembre 2016 à 11h56

          Pierre Jolibert dit

          et je suis encore moins compréhensible :
          lire : il veut à tout prix que le sondage ne soit pas et je ne me demandais pas qui étaient.

      • 9 Novembre 2016 à 23h07

        IMHO dit

        Ça c’est vraiment bien, mais c’est un exit poll et donc on ne connait que les opinions et sentiments de ceux qui ont été voter .
        Ce qui serait également intéressant ce serait de savoir les mêmes chose sur ceux qui n’ont pas voté, un électeurs sur deux, et pourquoi ils n’ont pas voté .

        • 10 Novembre 2016 à 0h58

          durru dit

          Pour votre gouverne, il y en a surtout de ceux qui ne votent jamais. Pourquoi? Parce que, pardi!
          Vachement intéressant de tirer des plans sur la comète, sinon.