Donald Trump: les expert-e-s se cachent! | Causeur

Donald Trump: les expert-e-s se cachent!

Peuples souverains 3- Médias 0

Auteur

David Desgouilles

David Desgouilles
Blogueur et romancier. Prochain roman à paraître : janvier 2017, aux Editions du Rocher.

Publié le 10 novembre 2016 / Médias Monde

Mots-clés : , ,

donald trump nicole bacharan

Nicole Bacharan, C dans l'air.

Où est donc Nicole Bacharan ? C’est la question que je me suis posée ce matin au réveil lorsque j’ai appris que Donald Trump allait s’asseoir dans le fauteuil du bureau ovale, à la Maison blanche. La spécialiste, l’experte, celle que l’émission C dans l’air invite à chaque fois qu’il est question de l’Oncle Sam, l’avait décrété : il était absolument, scientifiquement, impossible que Trump gagne les élections présidentielles. D’ailleurs, à l’écouter, il ne pouvait pas non plus gagner les primaires. C’était scientifique, là aussi. Je pensais que notre experte se cacherait dans un trou de souris et on m’a appris que Nicole Bacharan était conviée à commenter l’événement sur l’antenne de RTL. « Ce sont les sondages qui nous ont trompés ! ». Tiens donc ! Toute son expertise se basait sur les sondages ? En fait, Bacharan se moque du monde. Si les instituts annonçant la victoire de Trump étaient en effet minoritaires ces derniers jours, ils étaient largement majoritaires pour sa victoire aux primaires, quand elle expliquait de manière implacable que jamais les Républicains n’accorderaient l’investiture à cet OVNI politique. En fait, Madame Bacharan, avant d’être une experte, une scientifique, était surtout une militante.

Il serait pourtant injuste de cibler uniquement l’experte de C dans l’air. Bernard-Henri Lévy a renouvelé « l’opération pronostic ». Avec la même assurance, il a expliqué en moins de six mois la veille des scrutins britannique et étasunien que le Remain et Hillary seraient vainqueurs haut-la-main.

Lisez la suite de l’article sur le blog de David Desgouilles.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 15 Novembre 2016 à 22h59

      IMHO dit

      http://edition.cnn.com/election/results/president

      Aujourdhui, on en est à:

      Trump 60,571,995 votes,
      Clinton 61,340,677

      soit une majorité par 768.3682 voix à Clinton .

      Et il reste trois millions de votes par correspondance à dépouiller.

      Donc, les Trumpettes sont priés de la mettre en veilleuse, les sondages était bons et les prévisions logiques .
      Sans le coup de jarnac du FBI, un acte de républiquue bananière, Clinton serait présidente des Etats-Unis

    • 14 Novembre 2016 à 15h07

      AMA dit

      Les incantations de Michel Bacharan se sont adressées à une divinité farceuse. La pauvre…

    • 14 Novembre 2016 à 14h45

      isa dit

      Je pense qu’on fait souvent trop confiance aux gens.
      En ce qui me concerne, en tous cas.
      Mais en réalité ils sont majoritairement  de gros bœufs. 
      Et ils votent pour le pire des pires.
      D’ici qu’ils nous laissent colles à Poutine parce que l’autre tache veut vivre en autarcie et virer les anti- missiles en Pologne!
      Voilà qui ravira les trois quart des causeurs adeptes de l’homme le plus vulgaire, le plus orange et le plus kkk du siècle.

    • 14 Novembre 2016 à 1h10

      Schlemihl dit

      Tous les experts qui ont prévu la victoire de Mme Clinton ont eu parfaitement raison . C’ est la réalité qui s’ est trompée .

    • 13 Novembre 2016 à 18h03

      Letchetchene dit

      Qui est ce tout le monde , les sondeurs , sondés!!!

      j’avais ici même en Avril j’ai donné D.TRUMP vainqueur , pourquoi!

      Par ce que j’ai un fils vivant au USA depuis 15 ans et je m’y rend tout les ans et j’ai appris à connaitre l’Amérique que j’ai parcouru du Nord au Sud d’Est en Ouest alors oui ils allaient voter TRUMP c’était d’une évidence si l’on avait pris le temps d’aller non à N.Y ou Boston ou même S.F. mais au cœur du pays c’est là que bat l’Amérique.

      Alors des sondeurs qui ne parlent qu’à des new-yorkais ou des bostoniens arrivent avec leur tête de désemparés en disant “les sondages nous ont “trumper”.

      Pas étonnant quand on ne veux pas entendre le réel , celui-ci vous revient en pleine figure.

      Cela ne vous fait pas penser, comme moi, à la France?

      Même causes , mêmes effets…………

      • 14 Novembre 2016 à 13h02

        IMHO dit

        C’est parfaitement faux et idiot, ça, tous les instituts de sondage, ne serait-ce que pour rester crédibles, travaillent sur un échantillon représentatif de la population , un panel comme on dit, aux Etats-Unis comme ailleurs .
        Je ne sais pas ce que vous entendez par “coeur du pays” mais les 115 millions d’habitants des douze principales métropoles sont aussi américains que les 7.517 habitants d’East Love, OK .

        • 14 Novembre 2016 à 13h05

          steed59 dit

          sauf que les habitants de NYC, LA, SF ou chicago sont électoralement moins importants que les coins perdus de l’Ohio ou du Michigan, vu que leurs Etats respectifs sont démocrates quoiqu’il arrive. HC peut faire 80% en Californie ou à NY ça ne changera rien au résultat.