Mail Facebook Twitter RSS

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez chaque lundi la synthèse de l'actualité de toute la semaine



X

Les sosies se ressemblent comme des jumeaux

De Sacha Guitry à Peter Sellers

Publié le 10 janvier 2013 à 12:00 dans Culture

Mots-clés : , , ,

diane arnaud guitry

Les nuits de Noël sont celles où l’on enregistre le plus d’admissions en urgence dans les hôpitaux. Plutôt que de vous suicider, de massacrer vos enfants parce qu’ils ne sont pas aussi sages que le petit Jésus ou d’être poignardés, comme le fut Paul Gégauff, par une enquiquineuse, regardez plutôt un film de Sacha Guitry et, pourquoi pas, un des plus méconnus : La Vie d’un honnête homme (1952, en DVD) qui est aussi, avec Le Roman d’un tricheur, un des plus cyniques. Michel Simon, l’immense Michel Simon, tient à la fois le rôle d’un très honnête homme, riche industriel de surcroît, et celui de son frère jumeau, charlatan et voyou.
Les cinéphiles avertis savent qu’on doit à Sacha Guitry l’introduction de la « voix off », en 1936, dans Le Roman d’un tricheur, mais oublient parfois les trouvailles cinématographiques de ses films. Notamment, dans La Vie d’un honnête homme, le champ-contrechamp virtuel sur les deux Michel Simon, subtil artifice de montage créant l’illusion suprême. Ce n’est pas pour rien qu’il fut souvent qualifié d’ « illusionniste de génie » par la critique. Mais c’était aussi et surtout un moraliste qui avait repris à son compte la formule de Jules Renard : « J’ai connu le bonheur, mais ce n’est pas ce qui m’a rendu le plus heureux » − à répéter cent fois la nuit de Noël.

[...]

[/access]

Changements de têtes. De Georges Méliès à David Lynch, Diane Arnaud (éd. Rouge profond) 

*Photo : La Vie d’un honnête homme (S. Guitry).

voir les commentaires / réagir         envoyer
 

Article publié dans Causeur et réservé à nos abonnés.
Pour le lire dans son intégralité...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
 

Nos offres

A lire aussi

La rédaction de commentaires nécessite d'être inscrit

0

Déjà inscrit, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?