Bienvenue à la jeune garde! | Causeur

Bienvenue à la jeune garde!

Entretien avec Alexandre Devecchio

Auteur

Elisabeth Lévy

Elisabeth Lévy
est fondatrice et directrice de la rédaction de Causeur.

Publié le 22 décembre 2016 / Société

Mots-clés : , , ,

La gauche n'a plus le monopole de la jeunesse. Entretien avec Alexandre Devecchio, cofondateur du Figaro Vox, qui vient de publier "Les Nouveaux Enfants du siècle".

Alexandre Devecchio.

CauseurCe qui ressort de ton livre, c’est qu’il n’y a pas une « génération 2016 » mais plusieurs: la jeunesse en sécession culturelle des banlieues que tu appelles la « génération Dieudonné » d’un côté, et de l’autre une jeunesse que tu divises en deux courants, la « génération Michéa » et la « génération Zemmour », mais dont la nouveauté est d’être clairement à droite.

Alexandre Devecchio.  Il y a effectivement un basculement d’une partie de la jeunesse désormais majoritairement opposée à l’idéologie libérale-libertaire. En 2012, lorsque François Hollande déclare vouloir dédier son mandat à la jeunesse il pense encore qu’elle est structurellement à gauche, ce qui a été vrai de mai 68 à 2005, avec les manifs anti-CPE.  Depuis, cette tendance s’est inversée et c’est encore plus net à partir du début de son mandat : le FN s’affirme comme le premier parti chez les jeunes, qui sont également plus nombreux dans les rangs de la Manif pour tous que pour le mariage gay.

À 29 ans, tu es à la fois un chroniqueur et un acteur de cette mutation : où te situes-tu?

J’appartiens clairement à la « génération Zemmour ». Petit-fils d’immigrés qui ont fait un effort pour s’assimiler à la société française, fils de petits commerçants qui ont plutôt souffert de la mondialisation, j’ai grandi à Épinay-sur-Seine et fait mes études à Saint-Denis dans le fameux 9.3 , je ne suis pas loin d’être ce qu’on appelle un « petit blanc ». Un de ceux dont les parents ont été mis en accusation comme « beaufs »,  « racistes » ou « islamophobes ». Je me suis peut-être construit en réaction à ça. Donc je me reconnais plus dans la jeunesse Zemmour, même si j’apprécie ce que j’appelle la « génération Michéa ».  

Tu parles d’un basculement, on sent chez certains un désir de revanche. Cette jeunesse qui se veut anticonformiste est-elle en train d’inventer le conformisme de demain ?

Bien sûr, ce risque existe, mais ça nous change un petit peu ! Et c’est aussi comme ça qu’on change la société. Je ne vais pas me plaindre que cette jeunesse, après avoir été honteuse tant d’années, soit « décomplexée », quoique je n’aime pas ce terme mais, disons, « déculpabilisée ». Surtout, le risque qui m’inquiète plus est celui d’un affrontement. Je n’aimerais pas voir se développer, par une sorte de mimétisme avec le communautarisme de la jeunesse immigrée, un communautarisme des petits Blancs avec l’exaltation d’identités parfois fantasmées.

C’est pourtant ce qui se passe chez une partie des catholiques, où certains voudraient faire du catholicisme une identité opprimée comme les autres…

Certes, mais essayons de ne pas faire d’amalgame ! Les catholiques qui se vivent comme une communauté opprimée sont malgré tout une minorité. De même que les « petits Blancs » qui versent dans un esprit de revanche. À côté de ce retour au communautarisme, on assiste aussi à celui d’un certain patriotisme plutôt réconfortant.

D’accord, mais le goût assumé pour les racines, notamment chrétiennes, conduit parfois à renoncer à l’universalisme républicain.

De fait, une partie de cette jeunesse catholique est imprégnée par un imaginaire historique contre-révolutionnaire qui n’est pas le mien. Si je me sens de la génération Zemmour, même si lui assume aujourd’hui un tournant identitaire, c’est que je reste un républicain convaincu et convaincu qu’on peut faire des Français avec tous ceux qui veulent s’assimiler. Maintenant, les flux migratoires compliquent la situation.

L’autre chose qui me fait craindre l’émergence d’un manichéisme inversé, c’est que tu réduis la jeunesse de gauche à sa caricature nuitdeboutiste. Désolée, mais il reste encore bien 30 à 40 % de jeunes qui sont à gauche et qui ne sont pas aussi bêtes ni aussi vains !

Tu ne trouves pas qu’il y a eu assez de travaux sur les jeunes de gauche ? J’ai voulu donner la parole à une autre jeunesse que l’on n’entendait pas ou peu jusque-là, montrer que les jeunes FN ne sont pas forcément des « prolétaires analphabètes » ni ceux de la Manif pour Tous des « Marie-Chantal » échappées de La vie est un long fleuve tranquille ou des « fascistes en loden ». De plus, si 30 à 40% de jeunes sont encore à gauche, les plus actifs se révoltent aujourd’hui contre le progressisme niais qu’on leur a donné comme vérité révélée. Ce sont eux qui mènent le combat culturel.

En attendant, tes catégories sont un peu gentillettes. Ta « génération Dieudonné » est très largement une « génération Djihad », ta « génération Zemmour » une « génération Marine » et ta « génération Michéa » une « génération Manif pour tous – Marion ».

Exact, mais un peu caricatural.

[...]

  • causeur.#41.bd.couv

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 41 - Décembre 2016

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    causeur.#41.bd.couv
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 24 Décembre 2016 à 7h26

      Pyrrhon dit

      J’ai envie de commencer par un extrait d’une lecture qui m’a beaucoup marqué:”jamais est un mot qu’on prononce à vingt ans. Plus tard, on sait que deux mots n’ont pas de sens, “jamais”, et “toujours”. L’auteur est Vicky Baum, une romancière allemande des années….trente! J’ai lu ça dans les années 50. J’avais juste vingt ans.
      La jeunesse est toujours une période d’insatisfaction, et de volonté de changements. Dix ans plus tard, il n’en reste rien ou presque. Ça ne résulte pas d’une involution précoce de l’intelligence, mais d’un recul de la passion pour les utopies. Finalement, les changements, ce sont les adultes qui les conduisent. 

      • 24 Décembre 2016 à 12h06

        IMHO dit

        Exact . Et même un peu mûrs .

    • 24 Décembre 2016 à 3h10

      Livio del Quenale dit

      Encore de la masturbation intellectuelle au buffet de la gare

    • 23 Décembre 2016 à 19h43

      Roturier dit

      Alors comme ça Elisabeth Lévy, cofondatrice de Causeur, publie un entretien avec Alexandre Devecchio, cofondateur du Figaro Vox.
      Ensuite on trouvera un entretien avec Elisabeth Lévy sur le Figaro Vox.
      Et ils se tutoient ; et ils espèrent être pris au sérieux.
      Manus manum lavat.

      Accessoirement : le Devecchio a 29 ans tout mouillé.
      La dernière caissière d’hypermarché sait, du premier jour de son travail, de choses qu’il ignore.
      Je sais bien que la valeur n’attend pas le nombre des années, mais quand même…
      Rappelons ce détail biographique et mettons-le en perspective. Gageons qu’il n’a pas fini de vomir demain ce qu’il adore aujourd’hui.

    • 23 Décembre 2016 à 16h24

      renéVar dit

      Quand j’entends quelqu’un parler de “conservateur”, “progressiste”, je me dis : c’est bon, le logiciel est obsolète, et je passe.

    • 23 Décembre 2016 à 15h12

      Warboi dit

      Devecchio est un identitaire, donc il fait de l’identitarisme.
      Problème, les trois radicalités qu’il décrit sont… massivement minoritaires dans la France “jeune” d’aujourd’hui. Il n’y a pas plus de raz de marée néo-réac que d’explosion islamiste. Et ça fausse tout son raisonnement.

      • 23 Décembre 2016 à 15h29

        steed59 dit

        les quelques jeunes que je connais encore sont surtout intéressés par les fonctionnalités du dernier Iphone 7plus que par des débats politico-religieux dont ils ne comprennent souvent pas grand-chose vu leur inculture crasse (merci l’EN). Je pense sans trop me tromper que les jeunes étaient plus politisés dans les années 70

        • 23 Décembre 2016 à 16h55

          Warboi dit

          Possible. En même temps la posture révolutionnaire romantique qui s’est réfugiée chez les zado-crado-radicaux, je m’en passe assez bien.

      • 23 Décembre 2016 à 18h01

        mogul dit

        Encore une fois, Nadia, vous ne comprenez que ce que vous voulez. Qui a parlé de raz de marée réac ?
        Il est juste question ici de “rééquilibrage” dans cette jeunesse considérée jusqu’alors comme “chimiquement” de gauche. Ce qui est manifeste et, surtout, bienvenu…

        • 24 Décembre 2016 à 2h18

          Warboi dit

          Ben moi je lis l’article (et ça me suffira amplement). Quand on me dit que les jeunes sont répartis en trois catégories Dieudo, Michéa et Zemmour, j’appelle ça un raz de marée ultra réac. Ils sont où les autres ???? S’il s’agit d’un parti pris il est singulièrement orienté. Le miroir parfait de ce qui est reproché par ailleurs.

        • 24 Décembre 2016 à 9h58

          mogul dit

          Ce sont vos partis pris que vous devriez renouveler de temps en temps…

      • 25 Décembre 2016 à 14h20

        IMHO dit

        Un identitaire dit toujours identiquement la même chose , à savoir qu’c'est à ça qu’on le reconnait .
        C’est un perroquet sans les jolies couleurs .
        Pauvres perroquets nés pour vivre en couple dans la cime des forêts tropicales et qu’on emprisonnent seuls dans un cage pendant toute leur logue vie !
        Ça me fait beaucoup plus mal que le sort des embryons à qui on ne laisse pas une chance de devenir un durru ou un nolens .

    • 23 Décembre 2016 à 14h29

      rolberg dit

      Une large part de la jeunesse de maintenant ne veut plus de la religion comme source de spiritualité. Mais personne ne leur a expliqué que la spiritualité sans religion, c’est la merveille de l’avenir.

    • 23 Décembre 2016 à 6h09

      IMHO dit

      Ces deux-là rêvent tout éveillés, comme d’hab’ dans leur petit monde.
      Les djeunes et les moins djeunes ne mènent aucun combat culturel parce que leur culture est pacifique.
      Ils ne sont en guerre avec personne, sauf ceux de la faction catho réac, qui sont des vieux. Les djeunes voient avec angoisse comme tout le monde la société française, la leur, se barrer en sucette, sans perspective de saluts et ils sont prêts à donner leur chance à des nouveaux mais pas longtemps, comme ils essayent un tas de trucs .
      Et ils ont raison, ça va vraiment mal tourner si l’Ancien Régime, la Cinquième, je veux dire, continue.

      • 23 Décembre 2016 à 14h44

        Warboi dit

        Oui, complètement à côté de la plaque dans leur ghetto identitaire proche, si proche de la MPT et du FN.
        Et que font-ils des 45% des 15000 participants au dernier meeting d’En Marche qui avaient moins de 35 ans, venaient de tous les horizons et de tous les milieux, et agitaient leurs drapeaux français et européens frénétiquement en gueulant au moins aussi fort que le patron qui leur parlait d’espoir, d’une France travailleuse, solidaire, entreprenante, ouverte.
        C’est quand même plus exaltant que se battre pour empêcher deux mecs de fonder une famille en se barricadant dans nos petites frontières et répéter en sautant comme un cabris “j’suis à droite j’suis à droite”. Sans pour autant nous ressortir les vieilles lunes marxistes ripolinées aux couleurs des ZAD et des casseurs de supérettes…

        • 23 Décembre 2016 à 15h51

          IMHO dit

          Pas faux ça, mais Macron… il n’est pas creux ?

        • 23 Décembre 2016 à 17h00

          Warboi dit

          Viendez à un de ses meetings si vous avez les tympans solides-;))Un concert de rock à côté c’est une berceuse de Schumann. Et que des jeunes mais du genre aimable et accueillant.

        • 23 Décembre 2016 à 18h02

          douce France dit

          Mais qui donc se cachent donc derrière …. Macron, A part lui, c’est qui “les z’autres” à la tête de ce parti au programme plus que flou tout droit sorti “d’une de ces boites à L’idée” sponsorisé par les multinationales et nos impôts . Je dis à “l”‘idée car à y regarder de plus près d gauche comme de droite elles ont toute le même credo et je ne crois pas que le but soit de favoriser le citoyen….Macron surfe sur les jeunes qui rêvent de créer “la” boite qui va les rendre riches mais au vieux singes on apprend pas à faire des grimaces , il y en a eu d’autres avant lui qui ont susciter des “v

        • 23 Décembre 2016 à 18h06

          douce France dit

          je poursuis: qui ont suscité des vagues d’enthousiasme naïf et puis …. désillusion ,consternation.

        • 24 Décembre 2016 à 2h29

          Warboi dit

          “Parti sponsorisé par les multinationales et nos impôts”. Bien sûr vous avez des preuves de ce que vous avancez. On peut les voir ?
          Et puis quelles idées avez-vous été regarder “de plus près” et qui s’adressaient aux “jeunes qui veulent créer leur boîte pour devenir riches” ? Parce qu’il faut être précis. Au cas, à tout hasard, où vous parleriez en mode automatique, je vous conseille vision-macron.fr
          Tout y est il ne manque rien. Et là vous pourrez dire en toute connaissance de cause, ça ne me convient pas.

        • 25 Décembre 2016 à 17h15

          douce France dit

          Pour moi, Macron est un bateleur surfant sur le désir d’espoir des jeunes. J’ai mu attentiveùent votre vision macron , j’

        • 25 Décembre 2016 à 17h31

          douce France dit

          j’ai lu attentivement vision Macron, j’ai cliqué sur chaque petite case de couleur et je n’y ai rien trouvé de nouveau , uniquement les solutions en provenance directe des think thank lobbyistes au credo étrangement similaire quelque soit leur “image” politique . Des mots vides et Des idées non clivantes faisant “consensus”, que nous avons tellement envie d’entendre et qu’on nous ressert depuis tant d’années, à chaque élection présidentielle.

    • 22 Décembre 2016 à 22h04

      steed59 dit

      Michéa nous sort tous les poncifs du marxisme-léniniste, zemmour se dit lui-même de gauche, je ne vois pas en quoi la jeunesse d’aujourd’hui serait “de droite”. Si vouloir lutter contre l’omniprésence de l’argent-roi c’est être de droite, j’ai rater des épisodes.

      • 22 Décembre 2016 à 23h27

        mogul dit

        C’est depuis que la gauche se soumet à l’argent roi. :-)

    • 22 Décembre 2016 à 19h27

      Bibi dit

      Entretien confus. Et ce ne sont pas seulement les idées du “jeune” Devieux.

      • 22 Décembre 2016 à 20h52

        Fioretto dit

        Vous m’avez piqué la blague !!! Ceci dit plutôt Duvieux non ?

    • 22 Décembre 2016 à 18h54

      isa dit

      Moi je le vois dans la rue, je marche vite.

      • 22 Décembre 2016 à 19h00

        Sancho Pensum dit

        En effet. Maintenant que vous le dites… il a une tête de djihadiste préparant un mauvais coup. Et pour ne rien arranger, un col Mao.

      • 22 Décembre 2016 à 23h26

        mogul dit

        Vous avez plusieurs vitesses à votre déambulateur, Isa ? :-D

        • 23 Décembre 2016 à 14h49

          Warboi dit

          Ouaouh ! On sait maintenant où vous aviez disparu. Vous réassortissiez votre stock de blagues zilarantes.

        • 24 Décembre 2016 à 10h00

          mogul dit

          La remarque initiale étant stupide, j’ai concocté une petite blague en rapport…

    • 22 Décembre 2016 à 18h19

      Sancho Pensum dit

      Ah, toujours cette petite manie de vouloir faire entrer les gens dans des cases ! Qui devient franchement ridicule quand il n’y a plus que trois cases, et que celles-ci portent le nom de sombres abrutis.

      • 22 Décembre 2016 à 18h53

        mogul dit

        C’est votre passe-temps essentiel, à vous et à votre coterie de crétins chasseurs de “dérapages” et autres dresseurs de listes noires, depuis 30 ans. Donc excusez si ça sort de vos critères habituels…

        • 22 Décembre 2016 à 18h58

          Sancho Pensum dit

          Céçuikidikiyé ?… D’ordinaire, vous êtes meilleur. Un petit coup de mou à l’idée de passer les fêtes tout seul, comme un con ?

        • 22 Décembre 2016 à 23h25

          mogul dit

          Vous, ça change pas, vous êtes toujours aussi con. Et, manquait plus que ça, les fêtes ne semblent pas vous réussir…

      • 22 Décembre 2016 à 20h52

        thierry bruno dit

        Pourtant, il manque votre nom. Une case de vide, sûrement !

    • 22 Décembre 2016 à 18h17

      pauldetarse dit

      N’étant plus très jeune aujourd”hui, j’espère beaucoup dans la nouvelle génération dont mon fils fait partie (il a 21 ans). Je les sens vrais, et prêts à en découdre avec le système “fric à tout prix”, espérons qu’ils soit costauds et qu’ils aillent au bout de leurs convictions. Récemment mon fils me confiait qu’il serait prêt à donner sa vie à son pays. Pourvu que la cause soit justifiée …

    • 22 Décembre 2016 à 17h32

      alain delon dit

      Depuis quand le président Ramzan Kadyrov bosse-t-il au Figaro???

      • 22 Décembre 2016 à 18h10

        pauldetarse dit

        et depuis quand Alain Delon réagit-il aussi bêtement à une photo quelconque ?

        • 22 Décembre 2016 à 18h37

          alain delon dit

          @Saint Paul

          Je vous préfère dans vos Epîtres, plus percutant.

          “Celui d’entre vous qui se croit sage, qu’il embrasse la folie pour trouver la sagesse.”

          Vous

        • 22 Décembre 2016 à 21h06

          Ambrosius dit

          Ces propos sont effectivement d’une rare bêtise

        • 22 Décembre 2016 à 21h19

          alain delon dit

          Amen

      • 23 Décembre 2016 à 6h12

        IMHO dit

        Il y a de la ressemblance, faut dire ce qui est .