Déradicalisation au doigt mouillé | Causeur

Déradicalisation au doigt mouillé

Les surveillants de prison ne sont pas contents

Auteur

Jean-Paul Brighelli

Jean-Paul Brighelli
Enseignant et essayiste, anime le blog "Bonnet d'âne" hébergé par Causeur.

Publié le 07 septembre 2016 / Politique Religion

Mots-clés : , , ,

Julien Revial a participé à la tentative de déradicalisation des djihadistes entreprise en Seine-Saint-Denis. L'aventure a viré au fiasco...

deradicalisation revial daech islam

« Un surveillant a été agressé à l’arme blanche dimanche par un détenu islamiste, aidé par plusieurs complices. »

Ainsi commence dans Le Figaro du 6 septembre le récit circonstancié de l’agression qui a eu lieu dimanche à la prison d’Osny, en région parisienne. « Le détenu auteur des faits, Bilal T., a frappé sa victime à l’aide d’«une lame de 25 cm très fine et très aiguisée qui a transpercé de part en part la gorge du surveillant à 2 mm de la carotide puis est passée à quelques millimètres du poumon», affirme-t-on de sources pénitentiaires. Selon ces dernières, l’individu bénéficiait de fortes complicités parmi les autres détenus avec lesquels cette agression aurait été programmée. Les enquêteurs auraient trouvé sur un autre détenu des liens qui font penser que l’idée était de procéder à une «exécution» telle que Daech a l’habitude de les pratiquer. Selon des personnels pénitentiaires, l’auteur de l’agression «aurait badigeonné l’une des portes de cellules du sang du surveillant et aurait levé les mains afin de prier». »

Du coup, le secrétaire général de l’UFAP-UNSA, le principal syndicat de surveillants de prison, n’est pas content. « Les établissements pénitentiaires sont assis sur une véritable poudrière. Ils comptent 300 détenus prévenus pour faits de terrorisme et un millier en voie de radicalisation. Bien avant l’ouverture de ces unités, l’UFAP a demandé que la sécurité prévale et que ces quartiers soient totalement étanches du reste de la détention. Autrement dit, ces individus ne doivent pas se rencontrer, et il faut qu’il y ait au moins trois surveillants par détenu. Mais l’on préfère mettre en place des programmes qui n’ont ni queue ni tête. Nous sommes fatigués de ce mot de déradicalisation qui ne veut rien dire ».

Aux Editions Michalon, Julien Revial a sorti l’année dernière Cellule de déradicalisation où il s’amuse à comparer les deux visages de la déradicalisation — l’une à dimension théologique, l’autre à dimension affective. « Psychologie de bazar », a dit un parlementaire. Déradicalisation au doigt mouillé, si je puis dire. Arnaque, dit carrément l’auteur.

Lisez la suite de l’article sur le blog de Jean-Paul Brighelli.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 9 Septembre 2016 à 12h40

      Danny Wolf dit

      Déradicalisation , concept brillant par son caractère on ne peux plus vaseux…
      La dénazification de l ‘ Allemagne et du Japon a été obtenue, si l’ on peux dire par la transformation de ces deux pays en un champs de ruines ..
      Dés que l ‘ on a  anéanti le capital immobilier , les enfants des puissants psychopathes ont évalué les risques d ‘une conduite “inadéquate” … Le QI se développe trés vite quand on touche au portefeuille ..
      Phénomène identique à Gaza , ou le Hamas est devenu d ‘un coup plus “modéré ” et n ‘ a plus tiré de missiles sur Israel , et aussi au Liban ou le Hizballah a vu ses propriétés foncière  se volatiliser en 2006 , et , semble depuis plus enclin au calme.
      Toutefois , avec nos islamopsychopathes , dont le QI moyen tourne autour de 85, ce type de moyen n’ est pas envisageable dans une démocratie respectueuse des droits de l ‘homme .
      En effet , si a la suite d ‘un attentat réussi ou non , la famille entière du terroriste était expulsée et ses biens confisqués , il est vraisemblable que la déradicalisation des pensionnaires  de Fleury Merogis  serait peut être acquise ,et les candidats au Djihad surement infiniment moins nombreux ..
      Les droits des terroristes sont plus importants que le sacrifice de leur victimes , héritières du “péché colonialiste”…
      La faiblesse comme vertu chrétienne suprême , et l ‘ amour de ceux qui vous haïssent , comme impératif moral  sont le terreau ou poussent les croix des cimetières ..
       En Israel , on s’est remis a détruire les maisons des terroristes , ce qui faisait bêler les  ”belles âmes” de la gauche “humaniste”  ..
      Depuis , comme par enchantement les agressions au couteau contre les passants, ont diminué en flèche …

       Quod erat demonstrandum

    • 9 Septembre 2016 à 5h51

      beornottobe dit

      c’est bien ce que je disais : ils sont TOUS(tes) pareils(les) les politiciens (nes !!!!!

    • 8 Septembre 2016 à 19h51

      beornottobe dit

      AAAHHHHHHH! ça vient des Journalistes du FIGARO !….. alors ça ne sera repris par AUCUN des médias classiques……
      CQFD

    • 8 Septembre 2016 à 19h48

      beornottobe dit

      tient ?……… une info. qui sort de l’ORDINAIRE !……..

    • 8 Septembre 2016 à 18h57

      beornottobe dit

      c’est la “tolérance” selon le socialisme……!
      hein ?…… vous avez dit quelque chose?………