Cohn-Bendit: de chien fou à chien de garde | Causeur

Cohn-Bendit: de chien fou à chien de garde

Itinéraire de la pensée bourgeoise

Publié le 28 janvier 2016 / Société

Mots-clés : , , , ,

Daniel Cohn-Bendit bourgeois

A l’occasion du duel qui l’a récemment opposé à son vieil ami, Dany le Rouge a une nouvelle fois livré une solide prestation télévisuelle conjuguant envolées lyriques et appel à l’amour du prochain, seul remède possible à tous nos malheurs. Tentant bon gré mal gré de sauver ce qu’il reste du dogme sans-frontiériste qui a fait sa carrière, il s’est comporté en parfait avocat de l’idéologie dominante qui consiste à résoudre l’ensemble de nos problèmes sociétaux à coup d’ouverture et de tolérance, conseillant tout de même l’usage de « médiateurs » en cas de pépin. Assez lucide (adroit ?) pour accepter l’idée d’une société en crise, l’ex-révolté s’est astreint durant de longues minutes à minimiser l’ampleur de l’incendie, piochant ici et là quelques exemples historiques censés aider à relativiser nos maux et à calmer l’irritation du bon peuple… Un peuple d’ailleurs sans doute un peu paumé, prisonnier de la Caverne, mystifié par le spectacle des ombres dont vient justement nous délivrer le Philosophe en déjouant les apparences, révélant ainsi le caractère tout à fait illusoire de nos vilaines angoisses.

« Les enseignements de la pensée bourgeoise déçoivent les esclaves et les égarent sur des voies où se dissipe leur révolte » avertissait Paul Nizan, avant d’ajouter que l’on reconnaît le bourgeois de son temps à ce qu’il « sacralise le système de valeurs dont il a hérité jusqu’à le placer au-dessus de la misère des hommes ». Convaincu de la prévalence de sa mission spirituelle, il liquide sans ménagement les motifs de contestation du peuple, contribuant ainsi au maintien du système qui le nourrit. Que celui-ci soit devenu un homme solitaire, évoluant dans un monde abstrait de rapports économiques, juridiques et moraux, confortablement installé dans le ciel des Idées, sans contact avec les objets réels, tout cela n’a que peu d’importance. Seul compte son aspiration à l’émancipation de la société, élan qui justifie son action temporelle et contre lequel rien ne peut s’opposer, pas même ce fichu réel. La Révolution autrefois promise cède finalement la place au refus de descendre dans le monde vulgaire où vivent ses contemporains, prolongeant ainsi la lutte éternelle entre ces deux sortes de gens : les uns se persuadant que tout va bien ou que tout ira bien, les autres durs à se laisser convaincre ; les uns bénéficiant finalement de la dégradation du monde, les autres en souffrant.

Qui donc incarnerait mieux la pensée néo-bourgeoise que les révoltés d’antan, pour qui les crises actuelles ne sont que de simples turbulences sur le chemin censé mener au paradis terrestre ? Atténuer, diluer les problèmes et les responsabilités des uns et des autres jusqu’à étouffer la colère des laissés-pour-compte, le tout au nom d’une visée prétendument émancipatrice, telle est la marque des puissants de notre époque. Peu enclins à concevoir la caducité d’une dialectique les ayant propulsée au pouvoir, ils persistent dans une vision surannée, voyant de parfaits idiots là où se dressent d’authentiques révoltés que le hasard de la naissance ou de la vie a placés en dehors des frontières de la pensée bourgeoise. Ces exploités-là, ceux qui ne peuvent recréer les conditions d’une vie paisible derrière des barrières invisibles ni échapper à la carte scolaire, n’ont pas voix au chapitre puisqu’ils ne sont pas pensés en tant que classe, mais comme l’anomalie d’un système réputé parfait. Aussi parle-t-on d’abominables racistes, au mieux de lanceurs d’alerte dont il convient de minimiser la portée, à l’image de cet intervenant syndical s’excusant presque de devoir dénoncer sur un plateau télé la dérive communautaire de certains de ses camarades… Pour maintenir son règne, le maître doit donc persuader sans relâche, faire de la pédagogie, du préventif, tantôt au nom de la justice sociale tantôt au nom de la fraternité entre les peuples, s’abritant toujours derrière l’Histoire pour culpabiliser celui qui souffre et du même coup désamorcer sa vindicte. Sanctifiée par le sang des victimes du fascisme, cette idéologie a su imposer sa domination, se présentant comme le porte-voix des damnés de la terre, c’est à dire des déshérités élevés en symboles. Pour ceux du coin de la rue, faits de chair et d’os, sans doute faudra-t-il repasser.

Que de chemin parcouru par la pensée contestataire et ses fidèles de la première heure. Réconciliée avec l’économie de marché et la mondialisation, la voilà hissée au rang de pensée bourgeoise donnant les gages idéologiques nécessaires à l’extension du règne « cool » de la social-démocratie. Les belles âmes applaudissent et les marchands engrangent les dividendes de pareil enthousiasme. Pourtant, en dépit d’une puissance toujours affirmée, les préceptes de la pensée unique n’ont jamais étaient autant contestés qu’aujourd’hui. Celle-ci apparaît comme diminuée, amoindrie, l’éternel référence aux Droits de l’Homme exprimant d’ailleurs assez nettement le peu de réalité qu’elle possède. Crépuscule d’une idéologie en passe d’être définitivement déboulonnée ? Rien n’est moins sûr. Toujours est-il que les besoins des hommes, leur destin, sont désormais incompatibles avec les valeurs, les vertus et les espérances de ces maîtres à penser. L’heure semble être à la vérité, au dévoilement, où les chemins sur lesquels la révolte est censée s’éteindre apparaissent aujourd’hui pour ce qu’ils sont : des voies de garage propres à endormir le peuple.

*Photo : SIPA.00700535_000022.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 3 Février 2016 à 0h37

      saintex dit

      Comme dit Dilhat Lahrat à Iznogoud, patron c’est fou le mal que vous vous donnez pour en faire aux autres !

    • 2 Février 2016 à 11h00

      PSR dit

      Ce n’est pas “minguette” mais tous les spécialistes de l’Etat Islamque, les services secrets mais aussi le bon sens qui confirment que l’hystérie islamophobe entretenue par le FN et quelques autres groupes d’extreme-droite sert Daesh.
      Daesh n’a aucune chance dans l’Europe actuelle sans situation insurrectionnelle.
      Ils ont réussi en Irak grace à l’état d’abandon, sans armée, police, justice, education, santé. idem Gaza, Lybie, Syrie en guerre civile.
      Ils n’y arrivent pas en Algerie, Tunisie qui ont un état plus ou moins solide.
      Ils leur faut donc créer un état similaire en Europe. Le 11 janvier 2015 a signé leur premier échec. Mais le 13 novembre, mêmme s’ils ont encore échoué peut leur donner espoir ! Car ils se sont trouvés des alliés avec l’extreme droite qui elle non plus n’a aucune chance sauf état insurrectionnel (cf Hongrie).
      Nous en avons la démonstartion parfaite avec “saintex” …
      Resurgence d’un radicalisme chrétien ? Le rêve pour Daesh …
      Privation de droits sociaux ? Hmmm ! Parfait !
      Saintex explique-t-il en quoi ces mesures xenophobes affaiblirait Daesh ? Non !
      Par contre, oui, à l’inverse Deash sert l’extreme droite ! De plus, la similitude de la propagande Daesh et extreme droite est remarquable.

    • 1 Février 2016 à 12h10

      saintex dit

      Minguette louvoie, alors à vos bancs.
      “Ils mènent une guerre sur plusieurs fronts. Notre démoralisation en est un”. Si je comprends bien le sens que tu donnes aux plusieurs fronts, nous ne sommes plus très loin. Je ne crois pas que la démoralisation soit un objectif délibéré. Mais c’est un effet secondaire à l’attaque.
      En cela, ton affirmation fait écho à ma phrase, “Il tuent pour débarrasser le monde des incroyants ou des mécréants, et au plus sophistiqué pour que ces derniers sachent le sort qui leur est réservé”. C’est évident, la peur est un élément primordial dans un combat.
      Mais cela reste loin, très très loin du montage intellectuel construit par les politiques, repris en boucle par la presse et par toi-même à ton compte. Je ressors les mots-clefs de ta phrase, point de départ de l’échange. “Je ne vois que l’ambition de nous dresser tous les uns contre les autres. Daesh = attentats => réactions anti musulmans => compatriotes musulmans dans les bras du radicalisme”.
      C’est celà avec lequel je ne suis pas d’accord.
      Il est clair qu’il n’y a pas besoins d’attentats pour trouver des jihadistes puisqu’ils sont depuis longtemps le fait d’européens. Ce sont les terroristes qui font les attentats et non les attentats qui produisent des terroristes.
      L’Europe en général, la France et la Belgique en particulier, savent très bien produire des nationaux qui déclarent la haine de leurs pays, la suprématie de leur loi religion sur toute la loi civile, ceci jusqu’à la guerre civile.
      Et ce n’est en aucune façon du fait d’imaginaires ratonnades et apartheids. D’ailleurs ils n’en on plus besoin puisqu’ils ont trouvé le concept d’islamophobie qui s’auto-alimente et qu’ils déclarent illégale avec la bénédiction des pouvoirs publics, sur les murs du métro ou sur les ondes de France Inter. Ca ça marche bien, ça radicalise bien, surtout si on ajoute de bonne doses de stigmatine 200 et d’amalgamine 500.
      Je crois plutôt que c’est en allant de reculades en reculades. C’est dans l’abandon de notre culture au profit d’on ne sait quoi, que se développent les radicalismes en interne. A dire aux arrivants que nous ne sommes rien, ou rien de bien, leur réaction ne peut être de prendre une certe d’adhérent dans le Club des Riens. Elle est naturellement de dire, et bien nous nous sommes quelque chose et vous allez faire de la place pour ceux qui sont quelqu’un.
      Si on suppose comme tu le dis que, ” Les daeshistes ne sont pas que des gros bourrins”, ils comprennent que leur intérêt n’est pas d’attaquer Paris. La preuve, cela a juste amené à ce que les ennemis d’hier fassent alliance pour leur balancer des bombes sur la calbombe. Il n’y a aucune psychologie fine, ce sont effectivement des gros bourrins, non pas assoiffés de sang, mais obtus d’un dieu qui n’aime pas la vie qu’il a donné.
      En revanche, nos politiques font dans la subtilité à deux sous pour cacher la poussière sous le tapis, et ça fonctionne. Quoiqu’ils en disent, l’ennemi est à l’intérieur de nos frontières. Ce sont nos politiques sociales et morales qui le produisent. Mais ça, pas question de le reconnaître, l’ennemi doit être extérieur et c’est pourquoi nous déclarons solennelement devant l’assemblée des élus du peuple que nous sommes en guerre contre une puissance extérieure, de surcroît sans légitimité internationale.
      Dire que l’objectif de l’ennemi est de manipuler les français pour recevoir des troupes fraîches est une énormité destinée à cacher la raison qui fait que nous produisons des jihadistes. C’est à dire la faillite conséquente au refus d’intégration constitutive du commuautarisme. C’est à dire conséquente à cette incapacité d’intégration puisque la seule valeur dans laquelle nous acceptons aujourd’hui de nous reconnaître est la consommation. Société marchande dont la mondialisation nécessite de faire table rase de toute valeur initialement constitutive.

      • 1 Février 2016 à 17h04

        PSR dit

        “L’Europe en général, la France et la Belgique en particulier, savent très bien produire des nationaux qui déclarent la haine de leurs pays, la suprématie de leur loi religion sur toute la loi civile, ceci jusqu’à la guerre civile.” dixit Golvan.

        En effet, nous en avaon l’exemple typique avec le comportement odieux des députés FN tournat le dos pendant l’hymne européen !
        Avec de telles incivilités, comment s’etonner des comportemnet inciviques des gamins de banlieue …
        Ah oui, pour nos voyous députés FN, ils s’estiment le droit de se donner une autre loi … comme les djiadistes !
        CQFD

        • 1 Février 2016 à 17h09

          PSR dit

          dsl, pas golvan, saintex … mais on dirait des discours jumeaux (sans le côté injurieux et grossier)…

      • 1 Février 2016 à 18h52

        Villaterne dit

        Ben oui, quand nos gamins de banlieue voient des élus FN tourner le dos pendant l’hymne européen il leur vient l’idée d’aller tuer des français avec une kalachnikov !
        T’avais pas pensé à ça hein saintex ? Ben moi non plus !!
        ça fait du bien de rencontrer des esprits brillants !

        • 1 Février 2016 à 19h16

          PSR dit

          Tous les gamins de banlieue tuent à la kalachnikov ????
          Par contre en effet, ils sifflent la Marseillaise comme les voyous du FN tournant le dos à l’hymne.
          On peut pardonner l’inconscience à un gamin, bien moins à un élu de la République, qui crache sur ce pourquoi il est élu et qui le paie !

        • 1 Février 2016 à 19h49

          Villaterne dit

          Votre analogie entre les propos de saintex et l’attitude d’élus FN est complètement déplacé !
          C’est amusant comme les partisans du padamalgam sont les premiers à en faire !
          Votre propos est comique, j’y réponds par un propos comique !
          L’œil, la paille et la poutre, toussa toussa……

        • 1 Février 2016 à 20h34

          PSR dit

          Ce qui est surtout révélateur est que la bande FN ici ne se rend même pas compte qu’ils se comportent exactement comme ceux qu’ils fustigent, voire pire.
          Ils prennent comme point de depart de leur discours un de leurs slogans et surencherissent là dessus.
          Slogan haineux pour leur pays par saintex :
          “L’Europe en général, la France et la Belgique en particulier, savent très bien produire des nationaux qui déclarent la haine de leurs pays” … Propos gratuit et malveillant cette haine est-elle une PRODUCTION de l’Europe et de la France? non ! De groupes extrémistes comme en effet le FN qui PRODUIT de la haine (c’est même son fond de commerce!). Vous ne le nierez pas à lire les propos ici !
          saintex invoque qu’il se créent leur loi … en effet c’est scandaleux.
          APres au niveau criminel faut-il faire le calcul entre les crimes des voyous issus de l’extreme droite et ceux des djaidistes ?

          Mais que se passe-t-il à un niveau moindre ? celui de l’incivisme ? que ce soit celui des FN au parlement ou celui des gamins de banlieue ? Même phénomène ! On decrete que la loi francaise ou européenne c’est pas pour soi.
          MLP et Filipot ont du boulot pour rendre présentables les militants FN !

        • 1 Février 2016 à 20h44

          Villaterne dit

          Combien d’attentats d’extrême droite depuis 20 ans ?
          Ce qu’il y a de grave c’est que vous arrivez à justifier les actes terroristes par les attitudes « inciviques » d’un parti !
          Je pense que vous ne prenez pas la mesure de la monstruosité de votre propos !

        • 2 Février 2016 à 10h48

          PSR dit

          Villaterne, le mensonge est une 2e nature dans votre groupe.
          Alors que je(et NVB et Chn Bendit) condamnent sans reserve le terrorisme islamiste vous prêtez de faux soutiens à ce terrorisme. Lorsque je dis que le FN(et autres partis dangereux) se construisent en excitant peur et fantasmes et instincts agressifs pervers …
          Votre intervention est construite de base sur un mensonge issu de la propagande.
          Ensuite, votre interrogation sur les crimes d’extreme-droite est révélatrice de la culture de l’ignorance aussi menée au FN.
          Ignorez-vous donc le pire assassin d’extreme droite, assassinant 70 jeunes norvégiens soupconnés par lui d’islamophilie Anders Bravik ?
          De plus malhonnêtement vous me prêtez de mettre en balance les assassinats et l’attitude de voyou des élus FN ! Ce qui est faux !

        • 2 Février 2016 à 21h58

          Villaterne dit

          Je vous parle de la France PSR
          Et vous me répondez Norvège !
          Breivick est emblématique de l’extrême droite ?
          Alors vous reconnaissez que les frères Kouachi et les tueurs du 13 novembre sont emblématiques de l’Islam ?
          Et puis je comprends rien à votre histoire de groupe ! Groupe sanguin ?

    • 31 Janvier 2016 à 21h13

      swift47 dit

      Une analyse très juste de la religion de notre époque, une philanthropie douteuse et remarquablement cynique sans en avoir l’air.
      Une réserve sur l’évaluation de la prestation de DCB, tout sauf solide car le vent des propos et leur sentimentalité fadasse l’interdisent absolument. DCB n’ayant d’ailleurs jamais dépassé le niveau du discours pour assemblée générale d’étudiants de 1ère année !

    • 31 Janvier 2016 à 18h30

      kersablen dit

      DCB n’est pas nul, il a été un excellent sous marin de l’impérialisme lorsque il a réussi a chasser Degaule qui gênait les Américains.

      • 1 Février 2016 à 12h43

        steed59 dit

        avec l’aide logistique de l’ambassade américaine, qui l’a aidé à s’exfiltrer du territoire français au moment de son interdiction de séjour. Mai-68 fut une des premières “révolutions de couleur” montées par la CIA

        • 1 Février 2016 à 12h47

          isa dit

          Vous savez tout Steed 
          Z’etes spy? 

        • 1 Février 2016 à 17h11

          PSR dit

          oui, comme les attentats sont l’oeuvre des petits gris extra-terrestres et de zombies haïtiens que les gouvernements veulent nos cacher comme les tours jumelles, les retroviseurs des kouachi et ne le repetez pas ! le supermaché Kasher est un coup du mossad!

    • 31 Janvier 2016 à 15h28

      PIF31 dit

      Décevante la prestation Télévisuelle de Dany . On pensait , à tort , qu’il viendrait en aide à Alain Finkielkraut !!!! On comprend mieux les raisons de ce désastre migratoire et de ce désastre Religieux . Les Européens ont fait confiance à leurs élus pour les protéger des Extrémismes venues d’ailleurs et voila qu’ils sont incapable de le faire sur un simple plateau de Télévision .

    • 31 Janvier 2016 à 11h36

      Boubou dit

      DCB est apparemment et certainement un homme très sympathique avec lequel on accepte volontiers de ne pas être d’accord… mais il y a des choses qui ne passent pas : j’ai suivi cette émission et je ne me souviens pas qu’il ait réagi en faveur d’AF quand celui-ci s’est fait insulter par cette jeune femme qui profitait de son passage à la télévision pour tenir des propos stéréotypés, méprisants et en tous cas pas assez intelligents pour mériter une telle andience… Pas de réaction de DCB, une certaine lâcheté qui ne va pas du tout avec le rôle d’intellectuel ou d’homme public qu’il a toujours voulu avoir. Perte de crédibilité !

    • 31 Janvier 2016 à 10h30

      Charles Lefranc dit

      DCB fut un contestataire, puis un ecolo , puis un européiste , puis un un bourgeois-libéral , puis un moulin à paroles , puis un chantre de l’ immigration massive , puis un retourneur de vestes , puis un ami de tout un chacun, puis une étoile des plateaux télés ……bref DCB est là quand il le faut c’ est à dire en permanence. DCB est opportuniste , cela lui convient, et il sert de caution à l’ élite bruxelloise. DCB est le symptome , mais pas la cause d’ une société amorphe, ectoplasmique , liquide , qui pratique la comédie médiatique “contestataire” pour mieux étouffer toute action concréte contre le délitement moral , l’ abaissement continuel du niveau de vie .

    • 30 Janvier 2016 à 21h38

      ccourouve dit

      Cohn-Bendit a le mérite d’une position nuancée sur la pédophilie http://laconnaissanceouverteetsesennemis.blogspot.fr/2009/10/le-bazar-de-cohn-bendit.html

    • 30 Janvier 2016 à 20h42

      PSR dit

      Sera-t-il d’en placer une au milieu du lynchage en règle ?
      Manifestement, le brio de DCB vous dérange sinon, vous n’auriez pas besoin de vous exciter à ce point.
      S’il était aussi nul que vous le prétendez, ça se verrait, non ?
      Il est vrai qu’en contraste avec des lourdauds genre les leaders du FN, ces derniers seraient écrasés !

      • 31 Janvier 2016 à 9h40

        MGB dit

        Ce n’est pas le “brio” de DCB qui est en cause, incontestablement c’est un homme brillant et intelligent, mais c’est le courant de pensée auquel il appartient : le libéralisme-libertaire que l’on voit à l’oeuvre depuis 1968, que la Droite ou la Gauche soit au pouvoir, en France comme en Europe. C’est une idéologie qui ne construit pas, mais qui détruit, des gens qui parlent mais qui n’agissent pas.

        • 1 Février 2016 à 17h00

          PSR dit

          Et le votre de “courant de pensée” … qui était à l’oeuvre dans les années 30 … a l’epoque c’étaient les juifs vos cibles !
          Vous rendez vous compte de ce que vous racontez ?
          Ainsi donc les gouvernements européens depuis 68 n’ont rien “construit” ?
          Et votre extreme-droite elle construit quoi, quand et où ?
          Suffit de regarder le programme du FN ! Une fois enlevé les invectives qu’on retrouve ici, 20 lignes recyclées de l’epoque petiniste !
          Et bien si DCB a inspiré les gouvernements depuis 68, bravo à lui !

    • 30 Janvier 2016 à 19h52

      Franc tireur dit

      Bravo pour article Mr Koskas et je permets de reproduire la citation de Nizan « Les enseignements de la pensée bourgeoise déçoivent les esclaves et les égarent sur des voies où se dissipe leur révolte » avertissait Paul Nizan

    • 30 Janvier 2016 à 19h49

      Franc tireur dit

      Chien de garde des musulmans et sans le vouloir de l’islamisme. C’est sûr car je viens de regarder attentivement une émission suite à l’attentat contre Charlie, il était sur le plateau avec Doumia Bouzar, Guéant, Quilès, un imam de Bordeaux et Alain Bauer, c’est terrible quand en plus il dit qu’il ne faut déchoir la nationalité parce que ses parents ont été déchus par les Nazi. Quel combinard car j’ai du coup aussi compris comme il fonctionnait, il a été le même dans l’émission en compagnie de Finkielkraut où celui-ci s’est fait injurier par cette Indigène prof d’anglais. 

    • 30 Janvier 2016 à 18h27

      salaison dit

      la “Taqyya” fait des petits (avant d’en faire de grands!)

    • 30 Janvier 2016 à 18h24

      salaison dit

      bennnn !…..
      “c’est un écolo” 
      que dire plus????? (idiot) ( alors qu’ils n’ont toujours RIEN PROUVé à Gauche)
      bien au contraire! 

    • 30 Janvier 2016 à 16h25

      MGB dit

      J’aime bien l’expression de GOLVAN : “à qui profite le crime” ! En effet, avez-vous remarqué qu’à chaque crime ou attentat islamiste, des musulmans que les médias qualifient de “modérés” se répandent un peu partout pour dire que ce n’est pas cela l’islam, que ce ne sont pas de vrais musulmans, etc, etc… ?
      En d’autres termes, chaque attentat ou crime islamiste renforce l’Islam en France.

    • 30 Janvier 2016 à 15h31

      golvan dit

      @ saintex 15h20
      Inutile de croire aux mensonges des musulmans. Le voile est actuellement un signe de prosélytisme destiné à signaler que celles qui le portent ne sont pas membres du pays d’accueil, qu’elles n’épouseront qu’un musulman et que les non musulmans ne sont pas dignes d’elles.
      Que ce soient des petites connes trop stupides pour penser à la suite de leur vie sous cet accoutrement n’est pas le sujet.
      Ce qui compte dans un pays non musulman souverain, c’est de signaler que l’islam n’est pas un élément constitutif du pays et qu’il n’est pas le bienvenu.
      Ata Turk avait réussi à interdire le voile en 1925 en Turquie parce que les musulmans sont habitués à obéir à la loi du plus fort, il suffit de faire pareil en France pour que tout le monde s’écrase.
      Mais une fois de plus, le problème n’est que partiellement celui des musulmans mais surtout celui de toute une frange de la population française dont le parti socialiste bien sûr, qui se sert des musulmans pour lutter contre la “France éternelle” qu’elle exècre.
      Sans ces dogmatiques de gauche, l’islam n’aurait jamais pu avancer ses pions comme on peut le constater aujourd’hui partout en France.   

      • 30 Janvier 2016 à 15h39

        Flo dit

        Ne pas oublier qu’une grande partie de la droite, comme Ali Juppé, suit de près le mouvement.

        • 30 Janvier 2016 à 16h21

          MGB dit

          D’accord avec GOLVAN et FLO. Mais qui à droite redressera la barre ? Ils sont tous sous influence, en particulier de la bourgeoisie d’affaires (les anciennes 200 familles) qui n’a qu’une seule religion : l’argent. Il n’y a qu’à constater le développement du marché hallal… Un commerçant vendrait père et mère pour faire du bénéfice.

        • 30 Janvier 2016 à 19h18

          minguette dit

          En même temps, faire du bénéfice c’est un petit peu obligatoire quand on est commerçant.
          Sinon il n’y a pas de commerce mais des magasins d’Etat et c’est très moyennement emballant.
          Les 200 familles…. ce n’était pas ce mythe des années 30 qui fédérait l’extrême-droite antisémite, les transfuges du PC passés aux fascistes comme Doriot et les trostskistes ?
          Il faut venir sur Causeur pour en entendre encore parler :))
          Merci pour ce moment de pur vintage.

      • 30 Janvier 2016 à 19h21

        minguette dit

        Moi président, j’interdirais le voile dans l’espace public, comme Bourguiba.

        • 1 Février 2016 à 19h31

          PSR dit

          et les kippas aussi ? les voiles des nones ?

      • 30 Janvier 2016 à 19h22

        minguette dit

        Pas parce que c’est un signe religieux, mais parce qu’il est synonyme d’infériorité de nos animaux de compagnie préférés ;))

      • 1 Février 2016 à 19h24

        PSR dit

        Les problèmes sont multiples dont celui de la montée d’extremistes dangereux dont ce site témoigne.
        Il y a collusion, accordons-y l’inconscience, avec les djiadistes pour créer des situations insurrectionnelles. La gauche a été accusé de favoriser le FN et maintenant l’islamisme, ce qui est un peu pareil. La “France Eternelle” ??? voilà autre chose ! C’est quoi ce machin ? issu des tiroirs du FN ?
        Ataturk était un laïque, comme Jaures. Et justement ce sont aux foreces républicaines laïque que vous vous en prenez … sans être même capable d’enoncer quelque programme politique de remplacement ! La hai,ne de l’autre n’est pas un programme !

    • 30 Janvier 2016 à 15h24

      MGB dit

      Cohn-Bendit n’est rien et ce qu’il dit ou fait n’a pas la moindre importance. Ce libéral-libertaire a bâti sa carrière sur la transgression et ça fonctionne bien tant qu’on a besoin de lui sur les plateaux de télé.
      Mais l’intérêt de tous les échanges ci-dessous est de montrer à quel point il est impossible de discuter avec les tenants du politiquement correct et à quel point ils sont intoxiqués par leur idéologie et incapables de se remettre en cause.
      MINGUETTE dit le 30/01 à 0h10 que nous sommes ici sur un site d’extrême-droite (donc implicitement que CAUSEUR est d’extrême-droite) : c’est son droit, quoiqu’un peu rapide quand même. A 11h34, j’écris : “symptomatique : dès que vous sortez des rails du politiquement correct, vous êtes d’extrême-droite”. A 11h39, ISA me dit : “Pas du tout: quand vous déraillez, vous êtes d’extrême-droite”.
      Donc, aujourd’hui, quiconque ne hurle pas avec les loups du politiquement correct est une bête à abattre. Quiconque même essaye d’amorcer une discussion se heurte au front du refus, à la condamnation morale et à la mort civile.
      N’est pas Voltaire qui veut !
      MINGUETTE et ISA, vous me flanquez la trouille. En d’autres temps et d’autres lieux, on vous appelait “commissaires politiques”. j’espère ne jamais vous rencontrer en “vrai”.

      • 30 Janvier 2016 à 15h46

        saintex dit

        “Le voile est actuellement un signe de prosélytisme destiné à signaler que celles qui le portent ne sont pas membres du pays d’accueil, qu’elles n’épouseront qu’un musulman et que les non musulmans ne sont pas dignes d’elles”.
        J’ai déjà mentionné cet élément qui est vrai, mais qui n’est pas le seul. Et que le prosélytisme est autant culturel et social que religieux.
        Pour autant, il n’est pas obligé d’associer cette opinion à cette phrase, “Inutile de croire aux mensonges des musulmans”. Je ne crois pas tous les musuilmans menteurs. Et si vous même dîtes en-dessous qu’il faut séparer le bon grain de l’ivraie, ne les regroupez pas tous en une telle phrase. “Inutile de croire aux mensonges de certains musulmans” est recevable. Ceci dit, je ne sais pas de quel mensonge vous parlez.
        “Sans ces dogmatiques de gauche, l’islam n’aurait jamais pu avancer ses pions”. C’est possible et même au moins pour partie probable. Pour autant vous désignez une arme sans désignez la personne dont le bras la tient. En d’autres permes, à qui profite le crime.
        On comprends bien que, malgré l’idée que certains d’entre eux s’en font, ce ne sont pas les musulmans.
        On conçoit tout autant que cela fait partie de la manoeuvre électoraliste de la gauche. Mais quand on voit avec quel entrain la doite emboîte le pas, il apparaît que les intérêts doivent être plus large.
        Sans vouloir développer, j’ai la certitudee qu’il y a pour certains, hors du sérail polico-médiatique, des intérêts économico-financiers, et que cela ne fait pas partie des moindres motifs.

        • 30 Janvier 2016 à 16h15

          golvan dit

          @ saintex 15h46
          1° par le “mensonge musulman” je veux dire le mensonge autorisé pour les musulmans à mentir aux non-musulmans aussi longtemps que cela peut faire avancer la cause de l’islam, c’est donc typiquement musulman. Parce qu’un chrétien qui ment, que ce soit à un chrétien ou un zoulou, commet un péché. 
          2° il n’y a certes pas que la gauche à vouloir se servir de l’islam, mais la gauche s’en sert à l’intérieur des frontières françaises dans une démarche de destruction de “l’ancien monde” détesté puisque catholique.
          La droite quant à elle ne fait que prendre le train de la destruction des frontières dans une démarche mondialiste et financiarisée de l’économie.
          Et cette vision du monde est évidemment celle des Usa qui veut détruire les frontières européennes pour mieux détruire les résistances éventuelles à la finance américaine et aux multinationales.
          Sous cet angle l’immigration musulmane est une arme de destruction massive des identités européennes, idéale pour les Usa.  

        • 30 Janvier 2016 à 17h16

          saintex dit

          Je veux bien croire que vous voulez dire cela. Je ne suis pas spécialiste des arrière-pensées, surtout à travers un médium qui appauvrit tant la conversation.
          Je regarde juste ce que vous écrivez et là, ce n’est pas un facteur de paix. Or la paix est l’objectif ultime, non ?

        • 30 Janvier 2016 à 20h46

          PSR dit

          golvan dit”1° par le “mensonge musulman”

          Finalement ca doit être un peu comme votre mensonge effronté prêtant à NVB les propos de l’islamiste … Ca fait avancer votre cause ! Donc peu importe véracité, moralité ! Tout est permis, n’est-ce pas ?

      • 30 Janvier 2016 à 18h23

        isa dit

        Mgb:
        Aucun risque de me rencontrer, on ne fréquente certainement pas les mêmes milieux.
        Je ne suis qu’une marchande juive qui vendrait père et mère pour trois sous. 

        • 30 Janvier 2016 à 19h32

          minguette dit

          Et moi un politiquement correct adepte de l’abattage des héros de la rebellitude et de leur mort civile -;)))

        • 1 Février 2016 à 17h07

          PSR dit

          Je m’interroge, isa ! que faites-vous parmi une telle bande qui a provisoirement troqué l’antisemitisme par l’islamophobie.

    • 30 Janvier 2016 à 14h47

      Flo dit

      A propos de “vivre ensemble” :

      http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2016/01/29/31003-20160129ARTFIG00252-arabe-de-service-collabo-amine-el-khatmi-elu-ps-d-avignon-victime-du-communautarisme-sur-twitter.php

      Pendant quelques jours, Amine El Khatmi, adjoint socialiste au maire d’Avignon et membre du Conseil national du PS, a été la cible d’une cabale raciste et de procédés mafieux: traité d’«Arabe de service» pour avoir affirmé son attachement à la laïcité et dénoncé les propos de Wiam Berhouma face à Alain Finkielkraut, il a subi un harcèlement total allant jusqu’au dévoilement de l’adresse de sa mère.

      Tout a commencé lorsque, le 22 janvier, El Khatmi a commenté la prestation de l’enseignante présentée comme une simple musulmane sur le plateau de l’émission Des Paroles et des Actes de David Pujadas, mais qui est en réalité une militante proche du Parti des Indigènes de la République – mélange d’arabisme et d’islamisme, dont les «followers» sont connus pour leur racialisme et la virulence de leurs propos racistes à l’encontre des «Blancs» et leur détestation des valeurs universelles de la France. «Je suis affligé», a-t-il écrit.

      Trois mots de trop pour les adeptes d’un «anti-finkielkrautisme» total, qui ont lancé quelques semaines plus tôt le hashtag #LeCopainPS et ont commencé un déchaînement de violence inédit à l’encontre d’un Français d’origine maghrébine et de religion musulmane, pour qui être Français signifie porter et défendre nos valeurs au-delà des origines ethniques et de la tradition religieuse. «Je défends depuis toujours une séparation claire entre la sphère privée, où tout le monde a le droit de pratiquer comme il l’entend sa religion, et la sphère publique, où il ne doit plus en être question», a-t-il confié à l’hebdomadaire Marianne. «J’ai donc expliqué cette idée assez banale que je trouvais que l’espace public était de plus en plus envahi par les religions. Cela ne leur a pas plu», a-t-il ajouté.
      «Arabe de service», «collabo», «harki»… Les insultes sont allées jusqu’au dévoilement public de l’adresse de sa mère, depuis un compte se revendiquant de l’État islamique. Une menace dont on espère qu’elle sera prise au sérieux par les autorités compétentes.

      Comble de cet antiracisme dévoyé par l’idéologie des Indigènes pour qui un bon «Arabe» est un «Arabe» communautariste en lutte contre les «Souchiens» ontologiquement colonialistes, hormis les adeptes de Fateh Kimouche, alias Al Kanz, blogueur communautaire franchement agressif et souvent insultant, c’est Sihame Assbague, porte-parole du collectif «Stop le contrôle au faciès», qui a été remarquée pour son agressivité.

      Largement soutenu par un élan spontané de «twittos» autour du hashtag #JeSoutiensAmineElKhatmi, El Khatmi ne l’a que très peu été par ses camarades du Parti Socialiste. Najat Vallaud-Belkacem, elle-même victime d’un pur bashing suite au fait qu’elle s’est exprimée en son nom propre en non en tant que représentant de l’État face au patron de l’association islamiste BarakaCity sur Canal+, a rapidement exprimé son soutien, ainsi que Gilles Clavreul, préfet délégué à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, lui-même harcelé en décembre. Mais silence radio côté Solférino. Jean-Christophe Cambadélis, porte-parole du Parti socialiste, est resté muet. Un silence coupable que dénonce El Khatmi dans Marianne.

      Soutenu par des internautes d’extrême droite depuis un article paru dans Causeur, son message le plus récent est un amer: «C’est dans la tourmente que l’on sait sur qui compter. La numéro 4 du gouvernement, de très nombreux parlementaires, des journalistes, des centaines et des centaines d’anonymes ont trouvé le temps de manifester leur soutien à une certaine idée de la République. Pas la direction de mon parti. Je ne vais ni l’oublier, ni le pardonner.»

      • 30 Janvier 2016 à 15h10

        Flo dit

        Ces incidents qui m’avaient échappé me font penser que si Najat s’est écrasée devant l’islamiste, c’est effectivement parce qu’elle avait la trouille. Elle savait aussi qu’elle ne serait pas soutenue par son gouvernement ni par son président. Le cas de El Khatmi le prouve amplement.
        Elle remonte un peu dans mon estime mais ce n’est pas à l’avantage de Valls, de Hollande de Cambadélis et de tous ces autres traîtres.

        Cela dit, si elle démissionnait pour prendre s’engager comme le font Céline Pina, Elisabeth Badinter, ce serait tout à son honneur, elle qui a été tout de même ministre des droits des femmes.

      • 30 Janvier 2016 à 17h28

        saintex dit

        Cohen avait fait une brève sur le sujet. C’est affligeant et ressemble au cas de l’élue du Val d’Oise à propos d’un salon musulman. Ca ressemble aussi à l’histoire de l’IUT de Saint Denis. C’est malheureusement un phénomène qui risque de croître.
        Quant à savoir ce qui se passe dans la tête de Mme Belkacem, c’est une autre histoire. Elle a été invitée en tant que ministre.

        • 30 Janvier 2016 à 18h16

          Flo dit

          Ce qui se passe dans la tête de Najat est effectivement pure conjecture. Il se pourrait tout simplement que son bréviaire concocté par les communicants du PS ne contienne rien sur ce cas de figure. Auquel cas, il n’est pas étonnant que la bonne élève, qui connaît par cœur son bréviaire du PS, soit restée sèche.

        • 30 Janvier 2016 à 18h37

          saintex dit

          Cette explication a le mérite d’être la plus simple et la plus proche d’une incapacité à réagir. On l’a vus souvent répéter les mêmes éléments de langage à tous propos et hors propos quand le cadre et l’interlocuteur était assigné à une appartenance de pensée. Là, il est hors norme télévisuelle. De plus, cela ne lui prête aucun bon ou mauvais sentiment. Cela la réduit, comme la plupart des politiques, à être un perroquet au beau plumage.
          C’est pourquoi cette option a ma préférence.
          En revanche, en une phrase brève, l’animateur a bien résumé la situation.

        • 30 Janvier 2016 à 22h30

          Wil dit

          NVB n’a pas moufté face au barbu tout simplement parce que dans l’esprit terranoviste du PS un musulman en France,je n’ose pas dire français,est forcement une victime.Donc son esprit limité ayant en permanence besoin d’un discours “clé en main” appris d’avance pour chaque situation pour s’exprimer s’est trouvé devant un contradiction,le mususlman devant elle n’était pas une victime,d’où le bug des boyaux de la tête et l’incapacité à s’exprimer.

        • 1 Février 2016 à 19h30

          PSR dit

          Voila nos militants FN se faire leur film …
          - invention d’une non-reaction
          - invention d’une soumission musulmane
          L’un de vous lui a même prêté les propos de l’islamiste !
          Et réfléchisse sur LEUR film … C’est dire sur quoi se construit le monde du FN !

          En attendant , on vous voit paralysés à donner quelque avis sur les agressions neo-nazis en Suede !

    • 30 Janvier 2016 à 14h40

      golvan dit

      @ Saintex, Villaterne
      Si les musulmans parvenaient à imaginer le pire, qui n’est jamais sûr heureusement, c’est-à-dire qu’à force de faire chier tout le monde avec leurs exigences d’une autre civilisation qui n’est qu’un repoussoir pour les Occidentaux, on pourrait très bien expulser massivement tous ceux qui désirent vivre comme dans un pays musulman, cela en calmerait plus d’un et permettrait probablement de faire le ménage.
      Pour l’instant la peur qu’ont les musulmans c’est d’être la cible des intégristes qui les désigneraient comme de mauvais musulmans.
      Il faut que la peur change de camp et que tous ceux qui désirent rester vivre en France comprennent que leurs jours sont comptés s’ils aident l’islam radical à avancer ses pions. 
      Donc en résumé, plus de discours vivrensemblistes niais et totalement inutiles, et place à la fermeté.
      Et éventuellement destruction des mosquées histoire de faire comprendre que l’époque est en train de changer, et que c’est bien l’islam qu’il faut circonscrire, y compris l’islam soit disant “soft” enseigné dans les mosquées, islam évidemment totalement similaire à celui enseigné et rabâché dans toutes les mosquées du monde.  

      • 30 Janvier 2016 à 14h53

        saintex dit

        C’est une suite plus qu’une réponse. J’y vois une faille qu’il est difficile de franchir.
        Où se situe la limite entre les deux types de musulmans ?
        N’est-elle pas mouvante quand certains sont sujets à la peur ?
        Qui doit les aider, non à surmonter leur peur, mais à la faire disparaître en supprimant sans fondement et donc en garantissant leur sécurité ?
        Etes-vous sure que votre méthode apporterait cela sans rien apporter d’autre de négatif dans le même temps ? Ceci non en se situant dans un monde supposé d’un idéal raisonné, mais dans la France actuelle ?
        Pensez-vous que le lien à l’islam radical soit le seul problème posé à l’assimilation des musulmans ?

        Et surtout, et c’est là qu’est la faille, où voulez-vous qu’ils aillent moralement dans notre pays actuel qui se renie, se dénie, se dénigre, se déculture, se désinstruit, se déspiritualise, se rejette et s’oublie ?

        • 30 Janvier 2016 à 15h11

          golvan dit

          @ saintex
          Il n’y a pas deux types de musulman, tout simplement parce qu’il n’y a qu’un islam.
          En conséquence tout ce que j’attends d’un migrant en France c’est de se définir par rapport à l’islam. S’il est musulman alors il ne doit pas être autorisé à s’installer en France. Si par contre il déclare solennellement ne pas être musulman alors on peut l’accueillir si la situation économique de la France le permet. Et s’il a déclaré ne pas être musulman alors il ne peut réclamer quelque arrangement que ce soit pour faire avancer la cause musulmane.  
          Quant aux musulmans déjà installés en France, il n’est guère difficile de leur demander s’ils mettent les commandements de l’islam au-dessus des lois françaises, et si c’est le cas de prier ceux qui ont une double nationalité, ce qui est le cas de la majorité des emmerdeurs d’origine algérienne, de retourner dans leur pays de coeur.  
          Il est inutile de croire qu’on va séduire des musulmans, il faut seulement que le choix qui leur est proposé soit clair. Pour l’instant, les extrémistes leur permettent à eux les soit-disant modérés de faire avancer la cause de l’islam sans prendre clairement parti, autrement dit beurre+argent du beurre.  C’est cela qu’il faut faire cesser et contraindre à se déclarer clairement ceux qui jouent sur les deux tableaux.
          Mais le problème c’est que les socialistes ont fait des musulmans leurs alliés dans la conservation du pouvoir.
          Si ça n’était pas le cas le problème de l’islam en France serait réglé depuis longtemps.  

        • 30 Janvier 2016 à 15h14

          C. Canse dit

          À Saintex

          Si nous commencions par refonder l’école en fourguant du “roman national” avec nos ancêtres les gaulois à apprendre par cœur, quitte à donner toute la collection d’Astérix (ouais, y a du latin, en plus) à la marmaille.

           

        • 30 Janvier 2016 à 15h53

          saintex dit

          Totalement d’accord. Henry Salvador, qui a charmé la planète entière et ne connaissait pas les stigmatisés pathologiques, l’a chanté en riant, en en riant, et en nous faisant rire de même. Il est né à Cayenne, et les gens de là-bas qu’on met aujourd’hui sous les feux de la rampe sotn bien moins consensuels et apaisants.
          Quant à la Gaule, mes filles ont appris à l’école primaire que Vercingétorix était un déserteur de l’armée romaine. C’est sur que comme héros fondateur, ça l’affiche mal et ça ne donne pas aux enfants venus d’ailleurs l’envie de rejoindre le groupe.

        • 30 Janvier 2016 à 17h40

          saintex dit

          - golvan dit, Il n’y a pas deux types de musulman, tout simplement parce qu’il n’y a qu’un islam
          - golvan dit, on pourrait très bien expulser massivement tous ceux qui désirent vivre comme dans un pays musulman
          La deuxième phrase signifie tout de même qu’il y en a qui ne désirent pas vivre comme dans un pays musulman. Ca fait bien deux sortes, dans un classement qui est au coeur du débat.

        • 30 Janvier 2016 à 19h57

          la pie qui déchante dit

          Vercingetorix a manqué de vase …sinon il aurait bouffé Cesar tout cru comme Astérix …

      • 30 Janvier 2016 à 15h08

        C. Canse dit

        À golvan

        Sans détruire les mosquées, l’État, par le truchement du Ministre de l’Intérieur et des Cultes devrait avoir un droit de regard de regard sur la nomination des représentants des cultes en les nommant lui-même.

        Interdire formellement tout port de signes ostentatoires d’appartenance à quelque confession que ce soit sous peine de très forte peine amende  payable par le contrevenant et non par un pays étranger, le Trésor Public doit compter suffisamment d’agents pour ce faire.

        Que chaque résident du territoire français prête serment d’allégeance à la Constitution à la mairie. 

        • 30 Janvier 2016 à 15h18

          golvan dit

          @ canse
          Prêter serment d’allégeance signifie ce que j’écris plus haut: demander à un musulman de se déterminer par rapport à l’ordre de ses valeurs.
          Nous sommes donc d’accord.

           

        • 30 Janvier 2016 à 15h20

          saintex dit

          C’est exactement là que je pense que nous nous trompons.
          Il me semble que l’erreur a été de bannir le foulard islamique en tant que signe religieux ostentatoire. Et de le faire par une loi qui nous contraint aussi, donc nous oblige à ne plus être nous-mêmes.
          D’une part le foulard n’est pas religieux mais traditionnel. D’autre part c’est parce que pour nous il représente la culture de soumission des femmes qu’il nous dérange. C’est sur ce seul motif qu’il fallait l’interdire. Pourquoi l’assignation au salon des femmes musulmanes, l’interdit fait par quelques cons au roumi de seulement y penser doit me faire retirer ma croix et ma crèche ?
          Est-ce que dans une société en paix, les gens sont gênés de voir au cou de l’autre, une Torah, un croissant de lune ou une croix. A part quelques maniaques religiophobes, je ne le crois pas.

        • 30 Janvier 2016 à 15h33

          C. Canse dit

          À saintex

          Moi, non plus, je ne crois pas qu’un pendentif au bout d’une chaîne désigné qui que ce soit à la vindicte populaire.

          Moi, non plus, je ne veux l’interdiction des crèches si belles.

          Reste qu’il est urgent d’agir contre les musulmans fanatiques, comment ? 

        • 30 Janvier 2016 à 15h34

          C. Canse dit

          À golvan

          Oui. 

        • 30 Janvier 2016 à 16h03

          saintex dit

          C. Canse dit, Interdire formellement tout port de signes ostentatoires d’appartenance à quelque confession que ce soit sous peine de très forte peine amende
          C. Canse dit, Moi, non plus, je ne crois pas qu’un pendentif au bout d’une chaîne désigné qui que ce soit à la vindicte populaire.
          Bon, on fait quoi avec cette flagrante “apparente contradiction” ? On dit qu’il faut de la nuance, de la mesure, du réalisme. Et qu’il faut prendre garde à l’emporte-pièce, la brutalité dans toutes ses acceptions, et à l’idéologie ?

      • 31 Janvier 2016 à 19h59

        arbrecentenaire dit

        Plus raciste que ce mec, bonjour ! C’est çà les lecteurs de “Causeur” ? Je me désabonne…