Les couvertures de “Causeur” auxquelles vous avez échappé | Causeur

Les couvertures de “Causeur” auxquelles vous avez échappé

Enfin, pas vraiment, nos lecteurs les ont inventées!

Auteur

La rédaction

Publié le 13 juillet 2016 / Médias

Mots-clés : , , ,

Ce mois-ci encore, nos lecteurs ont fait preuve d'imagination lors de notre traditionnel jeu du "devinez-un-peu-notre-titre-de-une". On pensait qu'il était clair qu'il s'agissait d'une couverture consacrée au Brexit. Mais allez savoir pourquoi, peut-être contaminés par le surréalisme de Magritte dont elle est inspirée, certains ont cru reconnaître un Français malgré cette tenue "so british". Florilège...

 

Chapeau melon et vote de fuir…
Proposé par Aegidius Rivulus

 



 

 

Brexit : un homme souverain est un homme serein
Proposé par Murielle Briand Von Hoffman

 



 

 

Brexit : l’Europe a un pépin
Proposé par Pierre Lacau St Guily

 



 

 

Que l’Europe est jolie… de loin !
Proposé par Eber Addad

 

Brexit : l’appel du large
Proposé par Yves Liverset, Lucas Derode et Bayard

 

Brexit : le continent isolé
Proposé par Laurent Gaudon

 

 Brexact
Proposé par Sully

 

L’Europe que nous aimons est celle de Magritte, pas celle de Bruxelles
Proposé par David l’Epée 

 

Bonnes vacances ma(l)gritte tout
Proposé par Ze joss 

 

Ceci n’est pas un Brexit
Proposé par Christian Aubrée 

 



 

 

Ceci n’est pas François Hollande
Proposé par De lestrade

 

Les vacances de Monsieur Hollande
Proposé par Lydie Villemard et Cole Kurtz 

 

Si vous voulez aller au-delà de la couverture, la vraie, présente ci-dessous, et si le sommaire de ce numéro vous a convaincu, c’est dans les kiosques ou bien ici que ça se passe. Bonne lecture !

>>> Retrouvez en cliquant ici l’ensemble de notre dossier « Brexit, l’étrange victoire »

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 14 Juillet 2016 à 1h43

      Sancho Pensum dit

      Un peu plus long, mais tellement de circonstance…

      Komm in mein Boot
      Ein Sturm kommt auf
      Und es wird Nacht

      Wo willst du hin
      So ganz allein
      Treibst du davon

      Wer hält deine Hand
      Wenn es dich
      Nach unten zieht

      Wo willst du hin
      So uferlos
      Die kalte See

      Komm in mein Boot
      Der Herbstwind hält
      Die Segel straff

      Jetzt stehst du da an der Laterne
      Mit Tränen im Gesicht
      Das Tageslicht fällt auf die Seite
      Der Herbstwind fegt die Straße leer

      Jetzt stehst du da an der Laterne
      Hast Tränen im Gesicht
      Das Abendlicht verjagt die Schatten
      Die Zeit steht still und es wird Herbst

      Komm in mein Boot
      Die Sehnsucht wird
      Der Steuermann

      Komm in mein Boot
      Der beste Seemann
      War doch ich

      Jetzt stehst du da an der Laterne
      Hast Tränen im Gesicht
      Das Feuer nimmst du von der Kerze
      Die Zeit steht still und es wird Herbst
      Sie sprachen nur von deiner Mutter
      So gnadenlos ist nur die Nacht
      Am Ende bleib ich doch alleine
      Die Zeit steht still
      Und mir ist kalt

    • 14 Juillet 2016 à 1h41

      Sancho Pensum dit

      Le temps est à la rage ?
      Le temps est à l’arrache ?
      Un petit coin de parapluie, pour un gros tas d’ennuis ?
      La May r’monte ?

    • 13 Juillet 2016 à 20h05

      varese dit

      Quoique le dossier sur le Brexit laisse un peu à désirer, la couverture a été très bien choisie.

    • 13 Juillet 2016 à 19h30

      Habemousse dit

      “Le Non de la Rose ” aurait également pu faire un titre qui collait à l’évènement.

    • 13 Juillet 2016 à 17h01

      varese dit

      J’aime bien “Ceci n’est pas un Brexit”.