Jean-François Copé déclarait mi-novembre aux députés UMP : « Moi vivant, il n’y aura pas d’augmentation de la redevance télé. » Or, au Palais du Luxembourg, les sénateurs discutaient cette semaine la loi de finances rectificative et l’augmentation de la redevance : sera-t-elle de 2 ou 4 € ? L’indexera-t-on sur l’inflation ? La commission des affaires économiques et la commission culturelle cherchaient hier encore un accord, dont Michel Charasse dit qu’il ne vaudra pas grand chose puisque la discussion sur le financement de l’audiovisuel public aura lieu le 7 janvier et toute augmentation faite d’ici là relèvera du pur arbitraire… En attendant, si quelqu’un pouvait nous donner des nouvelles de Jean-François Copé. Est-il mort de honte ou de rire ?

Lire la suite