«Tous les Français devraient faire un djihad laïque!» | Causeur

«Tous les Français devraient faire un djihad laïque!»

Entretien avec Jean-Pierre Chevènement

Publié le 13 septembre 2016 / Politique Religion Société

Mots-clés : , , ,

Président de la Fondation pour l'islam de France, l'ancien ministre fait déjà l'unanimité contre lui dans la gauche salafo-compatible, horrifiée par son appel à la "discrétion" des musulmans. Pourtant, quand on veut parler France, rien ne vaut le franc-parler.
chevenement islam fondation

Jean-Pierre Chevènement. Hannah Assouline.

Propos recueillis par Daoud Boughezala et Élisabeth Lévy

Causeur. Vous présidez désormais la Fondation de l’islam de France. Les musulmans français aujourd’hui sont-ils prêts à regarder la réalité en face et à admettre que le djihadisme vient de leurs rangs et y suscite une sympathie beaucoup trop large, plutôt que de hurler à l’islamophobie et d’agiter la complainte victimaire et anticolonialiste avec le renfort de la gauche compassionnelle ?

Jean-Pierre Chevènement.1 Je crains qu’en pratiquant l’amalgame entre les terroristes « djihadistes » et la grande masse des musulmans de France qui n’aspirent qu’à pratiquer paisiblement leur culte, vous ne tombiez dans le piège de nos adversaires. Ces derniers ne se cachent pas de vouloir susciter une guerre civile en France en jouant sur les fractures trop réelles de notre société. Je vous le dis : il faut isoler les terroristes. C’est une règle de principe. Or l’« hystérisation » des problèmes ne peut qu’élargir leur cercle de sympathisants, aujourd’hui très réduit parmi les musulmans. Ceux-ci souffrent de ces amalgames précipités et injustes. L’islam de France est par définition un islam républicain. Son émergence est une tâche de longue haleine, mais si la voie est étroite, il n’y en a pas d’autre pour maintenir la paix civile. Bien entendu, il y a d’autres chantiers à ouvrir pour que reprenne le processus normal de l’intégration. Il nous faut « faire France » à nouveau. Cela ne peut se réaliser que sur un projet partagé. Évitez donc les caricatures !

[...]

  1. Ancien ministre de l’Education, de la Défense et de l’Intérieur, Jean-Pierre Chevènement préside aujourd’hui la Fondation des oeuvres de l’islam.
  2. Suleiman Mourad, La Mosaïque de l’islam, entretiens avec Perry Anderson, Fayard, 2016, p. 100.
  3. Le Débat, septembre 2015. Cahier consacré à l’intégration et au multiculturalisme.

  • Causeur_038_couv

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 97 - Septembre 2016

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    Causeur_038_couv
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 18 Septembre 2016 à 18h54

      thierry bruno dit

      Et revoilà le grand sénile de service. Chevènement, que l’on présente comme un sage, preuve que la mémoire n’est pas la qualité première des médias. Pour rappel, Chevènement est cet abruti qui dans les années 9à appelait la racaille des banlieues “des sauvageons” ; c’est lui aussi qui a inventé ce concept génial “JFOM”, jeune Français d’origine maghrébine, pour lequel, quand il était ministre de la Défense, il va développer dans les armées une discrimination très positive : en avant pour tous les permis de conduire, signature de VSL, même pour les plus crapules d’entre eux, etc.
      Chevènement, un zéro de gauche parmi d’autres. Alors stop avec votre sage de pacotille.

    • 17 Septembre 2016 à 15h17

      chouette13 dit

      Pour ma part je qualifierai Jean-Pierre CHEVENEMENT d’honnête homme courageux et lucide malgré son âge puisque pour certains causeurs, être vieux c’est être con ! Ne parlons pas de son étiquette de gauche qui est disqualifiante pour d’autres commentateurs. On peut être de gauche, vieux et se montrer sérieux, rigoureux dans ses idées et ses actions Je crois que le “CHE” l’a montré auparavant

    • 17 Septembre 2016 à 14h09

      beornottobe dit

      “«Tous les Français devraient faire un djihad laïque!»”…….
      je me disais bien que Chevènement était un expert (dans ce domaine)….. mais que voulez-vous……. ça rapporte!

    • 16 Septembre 2016 à 18h10

      radagast dit

      Chevènement parle de ” la grande masse des musulmans qui aspirent à pratiquer paisiblement leur culte” et ensuite ” la voie étroite pour établir un islam républicain”
      outre que “grand nombre” eut sans doute été préférable à “grande masse” , j’y vois une petite contradiction .

      • 17 Septembre 2016 à 10h37

        schlomo43 dit

        ” la plus grande de masses des m…”
        je rigole ou quoi mais d’où sortent ces vieux cons du PS ???
        ça fait depuis 30 ans que j’entends ça en boucle depuis mon adolescence …. j’en ai jeté ma tv , la radio … et je me pose des question sur mon ordi si ça continue
        au début était la délinquance puis l’affaire du foulard , les premiers attentats gratinés ( rue de Rennes à Paris ) après un saut dans le temps : meurtres de masse à Paris puis à Nice en passant par les provocs de la burqa et du burkini …
        aller Chevènement , fermes ta gueule et n’oublies pas de changer de côté au disque , ça grésille et tu nous casses les couilles .
        putain , combien de temps il faudra attendre qu’il crève avec les autres .
        et 4 présidents battus sur le flan dont il faudra payer la retraite jusqu’à qu’ils cannent enfin ….
        à quand un nouveau 14 juillet 1789 ???

        • 17 Septembre 2016 à 10h42

          C. Canse dit

          Schlomo43

          Pas besoin d’une nouvelle révolution, le principe de précaution !
          “Le truc politico-religieux tue en France, la France l’interdit.”
          Tout bêtement. :-)) 

      • 17 Septembre 2016 à 10h56

        schlomo43 dit

        on ne peut plus dire ça comme “ça” sauf pour passer pour un sale et vieux con !

        le PS est mortifère pour le pays !

    • 16 Septembre 2016 à 12h34

      beornottobe dit

      inutile d’ajouter que Chevènement est (comme tous les socialistes) un grand spécialiste de l’Islam!……
      wouarfffffff

    • 16 Septembre 2016 à 12h31

      beornottobe dit

      Nous sommes vraiment “masos”!…..
      les politiciens(nes) vivent dans LEUR monde fait pour eux (elles), et en plus nous les payons (avec nos impôts)

    • 16 Septembre 2016 à 6h46

      Cosmo dit

      Un fil de commentaires à charge contre Jean-Pierre Chevenement. Une facilité  ! Il est vieux donc sénile, il est de gauche, donc suspect ! Oui c’est un vieux politicien, un vieux schnock mais son parcours est plutôt honorable. C’est un souverainiste, le pendant de Philippe Séguin a gauche. Il a une mission de pompier en chef pour éteindre des foyers de radicalisation existants ou en puissance. Va t il dire du mal de ceux avec qui il négocie un islam à la Francaise ? Ce serait se tirer une balle dans le pied. C’est un négociateur. Il fait un travail d’intérêt général qui va profiter à tout les francais dont la prochaine majorité présidentielle. Il déblaye le terrain pour 2017. Il s’y colle ! Il ne voit pas le seul court terme et il sait que son action est temporaire. Faire en sorte que l’islam de France ne soit ni antisemite, ni anti chrétiens, ni anti athees, ni anti femmes est l’objectif. Causerur a eu une tres bonne interview. Chevenement rappelle que la communautarisation des souchiens devrait se faire sur un autre mode. C’est mon interprétation. Celui de la solidarité entre nous d’abord. A force de jouer aux Thenardiers, nous en payons les conséquences tous les jours. Nous nous faisons bouffer par tout le monde ! Soyons stratégiques et sachons négocier ce qui n’est plus une matière au programme de l’Ena, on dirait, c’était une disgression. Je trouve Chevenement bien dàns son role. Il a du boulot et c’est une discussion de longue haleine, euh non, de marchand de tapis, euh non, au long cours. 

      • 16 Septembre 2016 à 8h24

        kelenborn dit

        C’est bien écrit; la défense de Chevênement est même courageuse au regard de ce qu’il dit dans cette interview mais cette phrase m’interpelle
        ” Chevenement rappelle que la communautarisation des souchiens devrait se faire sur un autre mode. C’est mon interprétation. Celui de la solidarité entre nous d’abord. A force de jouer aux Thenardiers, nous en payons les conséquences tous les jours.”
        Non!! Vous êtes dans le cosmos ou à tout le moins à quelques années lumières de ce qu’il raconte et qui est:
        “Je ne pense pas que votre but soit de créer en France une communauté de plus, les « souchiens ». Ce ne serait pas rendre service à notre pays !”
        Non seulement vous semblez acter la communautarisation des souchiens (bientôt des sous-chiens comme notait un certain)mais en plus, peste soit de l’avarice , vous leur reprochez de jouer les Thénardiers!! Peste étant aussi des avares vicieux pour “citer” Molière, encore heureux que Jean Valjean ne porte pas la robe et la Djellaba!!!
        Voua avez voulu voler au secours de Chevenement, je ne suis pas certain que vous lui ayez rendu service!! Ce que vous affirmez aurait pu être entendu avant le 11 janvier 2015, c’est inaudible aujourd’hui!!! Nous ne sommes plus en 1938, monsieur mais en 1942!!!
        Mais pour quelqu’un qui vit à quelques années lumières, il est peut être normal que, Einstein aidant, vous ayez vu, encore hier, Chevenement tourner le bouton de sa télévision!
        MK

        • 17 Septembre 2016 à 10h50

          schlomo43 dit

          @ kelenborn

          ” la plus grande masse des musulmans …. qui pratiquent paisiblement un culte ”

          mais c’est hallucinant de lire ça . il faut les flinguer et en premier ces types …
          souverainiste de gauche le vieux ?
          et moi bien , je suis le pape

      • 17 Septembre 2016 à 10h39

        schlomo43 dit

        “la plus grande masse” ou la plus grande menace ou la plus grosse massue dirais-je qu’on a écopé dirais-je
        baste

    • 15 Septembre 2016 à 13h35

      kelenborn dit

      Dans le FIGARO : à propos de Trump qui donne de l’urticaire aux bien-pensants

      “Une rébellion contre la globalisation et le communautarisme
      «Qui est vraiment Donald Trump?», par Laure Mandeville”
      Ne refusant pas le statut de «nation d’immigrants» de l’Amérique, les électeurs de Trump disent accepter tout le monde mais parlent de «respect des lois et des frontières», comme leur champion. Comme lui, ils semblent aussi soucieux de tirer les leçons de l’échec du multiculturalisme en Europe, des récents attentats terroristes islamistes et des problèmes posés par l’intégration de populations musulmanes substantielles sur le continent européen (…). Ils disent refuser la naïveté. De manière plus générale, on sent monter, dans la mouvance Trump, le désir d’envoyer aux oubliettes le fameux communautarisme à l’américaine. Visiblement peu convaincus par un modèle qui ne pense plus la société que comme un arc-en-ciel de catégories raciales, sexuelles ou religieuses, mais semble peiner à trouver ce qui unit la nation, les trumpistes plaident pour le retour «à l’américanisme», une notion plus universaliste. Une aspiration qui, de manière inattendue, fait écho au modèle traditionnel français, qui ignore la race, le genre, l’origine ou la religion, pour ne voir que le citoyen. Mais il s’agit sans aucun doute d’un crime de lèse-majesté pour le modèle communautariste américain.
      (…) Trump, personnage bourré de défauts et d’imprévisibilités, est porteur d’un message qui ne peut être ignoré. En esquissant le thème de l’Amérique d’abord, il remet à l’ordre du jour l’idée de limites, de frontières et de donc nation. (…) Donald Trump parle à la hache, mais il révèle l’ampleur des défis et refuse de les éluder. Les réponses qu’il propose sont controversées, potentiellement dangereuses. Mais elles attaquent le sujet central de front. La capacité de l’Occident à protéger sa civilisation et à établir un nouveau modus vivendi avec le monde.

      Hein Chevenedement: qui est le plus honnête ?

      • 17 Septembre 2016 à 10h58

        schlomo43 dit

        et bien moi , c’est l’ Hilary qui m’inquiète …
        les jeux ne sont pas faits

    • 15 Septembre 2016 à 9h04

      kelenborn dit

      Bon de toutes façons, il a été habillé pour l’hiver !!!Et c’est bien fait!!
      MK

    • 15 Septembre 2016 à 0h02

      Pom’ Potes dit

      La comparaison avec les croisades chrétiennes revient souvent dans la bouche des relativistes. D’un point de vue religieux, c’est assez risible car ça n’a pas du tout été évident d’en arriver là puisqu’il est très clair dans les Écrits qu’un chrétien ne peut porter l’épée et utiliser la violence. Le pape de l’époque n’avait d’ailleurs pas caché que les croisés allaient pécher. Tout bonnement.

      Néanmoins, il est juste de faire la comparaison dans le sens où la réponse du monde judéo-chrétien, bien que tardive, a imité en nature le djihad.

      Si l’histoire a tendance à se répéter, alors il est peut-être effectivement temps d’imiter à nouveau le djihad culturel qui nous attaque.

      Une chose est certaine cependant. Il faut en finir avec le fantasme de l’homme providentiel. Comme si un seul pouvait faire ce que la société doit faire. Comme si une seule position pouvait couvrir la France entière.

      Si je ne nie pas qu’il y a copinage et carriérisme, on a quand même eu les politiciens et les politiques qu’on a demandé et qu’on mérite, dans une certaine mesure.

      Nous devrions cesser d’attendre de nos politiciens qu’ils nous proposent une vision pour la suite des évènements. Cet effort ne saurait être unilatéral. Ce mot d’effort revient plusieurs fois chez Mr. Chevènement. À raison il me semble. Les politiciens et les médias ne pourront ignorer indéfiniment les conséquences du déni et du communautarisme. Si une autre voie prend forme et s’avère solide, ils la suivront. Ils pourraient même s’avérer être parmi les plus zélés, pour une rédemption plus efficace!

      • 17 Septembre 2016 à 11h09

        lisa dit

        Et les chrétiens ont fait les croisades car des musulmans tuaient les pélerins qui allaient sur le tombeau du Christ…

    • 14 Septembre 2016 à 22h26

      GigiLamourauzoo dit

      C’est d’ la pub pour les couches confiance!Je l’savais!

    • 14 Septembre 2016 à 20h12

      kelenborn dit

      Il m’est revenu qu’un commentateur a corrigé Chevenement il y a quelques années lorsque celui ci avait dit, je cite “lorsque je tourne le bouton de ma télé…” Il lui avait rappelé que cela faisait belle lurette que l’on ne tournait plus , ni même n’appuyait sur le bouton car il y avait la télécommande!!

      C’est un peu cela le drame de Chevenement et c’est sans doute ce qui fait son charme!! Il a du user les bancs de l’école avec Casimir Perrier et Desroulède , il doit être le tonton de Brighelli auquel il a suggéré le retour de la blouse grise, du bonnet d’arme et de la morve au nez, mais sa vie s’est arrêtée aux temps où il créa le Ceres. C’est pour cela qu’un autre commentateur lui fit un jour remarquer, alors qu’il parlait des jeunes en s’en réclamant qu’il n’était plus…tout à fait jeune!!
      Et oui, il a ceci en commun avec Marie France Gareau qu’étant triste à 20 ans, il aura été jeune toute sa vie!!
      MK

    • 14 Septembre 2016 à 15h15

      Orwell dit

      Ah oui, la confiance indéfectible de l’interrogé à l’égard de Bernard Cazeneuve. Enfin tout de même, nous parlons du pire ministre de l’Intérieur de toute la V° république comme Franco -pardon, François est son pire président. Incompétence face aux attentats islamiques, déclarations lénifiantes pour calmer les gogos encore suffisamment cons en France, et passivité totale lorsque la France est agressée. Lui ou Bozo le Clown, cela serait du pareil au même. Mais sans doute relève t-il de cette élite bobo énarque, coquin comme copain, des bons potes à Hollande ? je sais où le carriérisme politique peut mener, mais là, s’il n’a jamais démissionné après toutes les bévues dont il est responsable, il incarne pour moi un individu suffisamment ignoble et avide du pouvoir pour justifier les propos de Charles Maurras au sujet de Léon Blum : ” C’est un homme à fusiller dans le dos”. Sauf que Léon Blum, en dépit de ses maladresses, n’a jamais mérité ce jugement. Cazeneuve, si ! Vous trouvez que j’exagère ? Pour un homme qui a des centaines de morts sur les mains, et qui s’en tape au profit de son ambition personnelle ? Alors oui, Chevènement, je reviens sur ce que j’ai dis : votre discours abuse les personnes de bonne foi. Mais lorsque vous continuez ad nauséam à faire l’apologie d’un individu aussi cynique et calculateur, vous pouvez toujours être entré dans la postérité pour votre déclaration fameuse sur le ministre qui doit choisir entre partir et fermer sa gueule, vous prouvez que vous êtes resté un homme de gauche – avec tout ce que cela comporte de stupide actuellement. Oui, la vieillesse pour certains est réellement un naufrage. Vous allez diriger un conseil représentatif des musulmans de France ? Oui, il sera aussi représentatif que l’Uiof -autant dire un “machin” qui ne représentera personne. Face à la menace d’islamistes sanguinaires, le même propos ronronnant du gauchiste qui ne parvient pas à rompre avec ses dogmes.

      • 15 Septembre 2016 à 9h08

        kelenborn dit

        Ah Orwell! Thréard a pourtant dit de lui un jour que c’était un grand ministre de l’intérieur!! Boh il est vrai que Thréard a un faible pour tous les “général Tapioca” de la planete!!
        MK

    • 14 Septembre 2016 à 14h34

      Livio del Quenale dit

      c’était une métaphore ! ;o) Juste pour inciter à partir en campagne pour au moins expliquer ce qu’est la laïcité.
      Ça semble, déjà, difficile à saisir on dirait.
      -
       j’ai lu et entendu dire que la laïcité était la religion de la république démocratique et laïque française .
      C’est dire le chemin qu’il reste a parcourir avant l’assimilation et /ou l’intégration.
      On peut se mettre d’accord sur ces deux notions .
      Pour moi l’intégration fait des pays faibles, d’ailleurs nous le voyons depuis que ces nouvelles communautés se juxtaposent à l’unité nationale effilochant la fibre patriotique.
      Il est sûr, que croire en son pays en lui apportant tout ce que l’on peut, au lieu d’en tirer le plus possible en y apportant le moins possible, de l’obligatoire, et de cultiver au maximum l’individualisme égoïste, crée une société au tissus lâche et aux défenses moles que nous commençons à payer pour défendre nos traditions, coutumes et général notre culture .
      -
       On peut accueillir les étrangers dans des proportions assimilables ce qu’a toujours fait la France depuis deux mille ans.
      Mais pas nous plier à leur lois, leurs religion, leurs coutumes leur culture et encore moins leur diktat.
      S’ils veulent que chez nous, ce soit comme chez eux, ils ont d’autre moyens.
       Avoir des papiers français est une commodité administrative. Être Français , c’est autre chose, à quoi sont arrivés nombre d’étrangers adoptés, défendant plus leur nouveau pays qu’ils ont adopté eux aussi parce que choisis, que les issus des vielles souches un peu dans le train-train, leur bon droit et le “Touches-y si, tu oses” .
      – 

    • 14 Septembre 2016 à 13h16

      maxou dit

      La gauche, depuis toujours, n’a cessé de dénigré le patriotisme : voilà le résultat, j’ai voyagé de par le monde où j’ai fait de l’on séjour dans différents pays, et cet amour que les différents peuples portaient à leur pays respectifs me surprenait toujours, car l’éducation nationale française n’a jamais encouragé l’amour du pays qui nous nourrit.

    • 14 Septembre 2016 à 1h02

      heraclite dit

      Désolé mais je ne suis pas musulman et n’ai aucune envie de faire un “djihad” fût-il laïque !
      C’est tout ce qu’il a trouvé à dire.
      Lui qui se targuait d’avoir des attitudes gaulliennes, il aurait dû se souvenir de ce que de Gaulle a dit de la sénilité : “la vieillesse est un naufrage” !
      Il fut un temps où, mieux inspiré, il avait dit : “un ministre ça ferme sa gueule où ça démissionne”.

    • 14 Septembre 2016 à 0h38

      Sancho Pensum dit

      C’est marrant. Beaucoup ici s’étaient félicité du choix de Chevènement, face à la logique qui aurait imposé de choisir un Français musulman pour le rôle. C’est ce qui s’était passé lors de la mise en place de l’Assemblée juive par Napoléon [on avait pris un gars du sérail]. Modèle souvent évoqué ici.
      Sans doute espéraient-ils que le Ché ferait rendre gorge à l’islam en France et travaillerait à la remigration de tous ces indésirables. Il avait si bien démarré en intimant la discrétion aux musulmans. Hélas, c’est aussi un homme d’Etat, payé pour éviter d’augmenter le bordel ambiant. En l’oubliant, certains ont pris leurs désirs pour le futur.

      • 14 Septembre 2016 à 8h30

        mogul dit

        Ne soyez pas ridicule.
        Ce que personnellement je déplore ici, c’est la pontifiance du ton et le serinage de certaines lanternes habituelles de la gauche moralinante. 
        Je lui accorde encore le bénéfice du doute sur son action. Mais à l’écouter, je redoute que, malgré les intentions affichées, cette fondation pour l’islam de France ne reste que ce qu’elle est depuis sa naissance, un machin de plus pour la galerie… 

        • 14 Septembre 2016 à 10h19

          kelenborn dit

          Demander à Pancho Sancha de ne pas être ridicule, c’est comme demander à Chevenement de ne pas radoter!!!