Affaire Polanski: le bal des vampires | Causeur

Affaire Polanski: le bal des vampires

L’édito d’Elisabeth Lévy sur les Césars

Auteur

Elisabeth Lévy

Elisabeth Lévy
est fondatrice et directrice de la rédaction de Causeur.

Publié le 14 février 2017 / Culture

Mots-clés : , ,

Encouragées par l’impayable Laurence Rossignol, ministre des Familles, des Femmes et des Enfants (un beau programme), une flopée de boutiques féministes aussi bruyantes que groupusculaires a réussi à priver le public des Césars de la présence du grand Roman Polanski, 83 ans. Drôle de victoire.
roman polanski cesars cinema

Roman Polanski. Sipa. Numéro de reportage : 00757239_000015.

Toutes victimes, tous coupables. Si vous êtes une femme, cherchez bien, vous avez forcément souffert – si ce n’est d’agression ou de harcèlement, d’injustice salariale ou de partage inéquitable des tâches ménagères. Vous devez dénoncer. Et si vous êtes un homme, vous avez forcément dérapé – si ce n’est par la violence, par des regards ambigus ou des pensées égrillardes. Vous devez payer. Dans le monde déprimant des nouvelles féministes1, à la fois plaintives et vindicatives, le ressentiment des unes ne peut se satisfaire que de la destitution des autres. Pas de quartier, pas de prisonnier2. Roman Polanski a échappé à la Justice américaine, il n’échappera sans doute jamais aux griffes des ligues de vertu qui prétendent redresser tous les torts faits aux femmes hier aujourd’hui et demain. En renonçant à présider les Césars, il les a au moins privées du plaisir d’exhiber sur tous les écrans leur haine bardée de bonne conscience.

[...]

 

  1. Je sais, il y a aussi des hommes mais il paraît que le masculin qui l’emporte, c’est ringard.
  2. Que Richard Malka me pardonne de lui emprunter sa devise.

  • causeur.#43.bd.couv

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 43 - Fevrier 2017

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    causeur.#43.bd.couv
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 16 Février 2017 à 13h12

      jcm dit

      Etant un anti-féministe radical, etr considérant que le féminisme radical est le vrai sujet de cet article ( Polanski, tout le monde s’en fout, sauf à remarquer que c’est un bon cinéaste, qu’il a connu un drame dans sa vie, et qu’on lui fait un procès abominable et injuste en profitant de sa notoriété , avec le recours à tous les raccourcis pour le transformer en pédophile ou en violeur alors qu’il n’est ni l’un ni l’autre ).

      Le féminisme hystérique n’a plus rien à voir avec la cause de femmes, le féminisme ne représente pas plus les femmes que le LGBT ne représente les gays;

      de quoi féminisme radical est-il le nom ?

      Des féministes historiques se sont déjà élevées contre les très graves dérives du féminisme.
      trois livres ne me suffiraient pas à dresser mon réquisitoire et le féminisme radical est deuxième après l’islamisme sur la liste de mes têtes de turc.

      Tous les poncifs , les femmes voilées soumises etc….tout est à revoir, à ré-analyser. Le féminisme radical est la bras armé de l’islamisme ( thèse à discuter ), le moralisme absolu réactionnaire, le négateur de l’individu femmes incluses.

      http://www.causeur.fr/djihad-femmes-daech-islam-chelly-42621.html#

      • 16 Février 2017 à 20h25

        Schlemihl dit

        Polanski est un rescapé de la Choah en Pologne , et c’ est assez rare . Au début de l’ occupa

        • 16 Février 2017 à 20h33

          Schlemihl dit

          bug ( informatique , pas le fleuve près de Treblinka , ni l’autre qui passe en Podolie )

          Au début de l’ occupation allemande Polanski a 6 ou 7 ans . Il est passé par le Ghetto de Cracovie . On peut dire qu’ il a eu de la chance . Beaucoup plus tard sa femme enceinte est assassinée par une bande de dingues .

          L’ affaire de maintenant est moins sévère . Il n’ empêche que Roman Polanski a eu une vie assez tragique , si ce mot veut dire quelque chose . Il est vrai que tout juif polonais ukrainien biélorusse lituanien estonien letton grec slovaque croate serbe tchèque encore vivant en 1945 fait depuis du rabiot .

    • 16 Février 2017 à 7h50

      kriktus dit

      @ georges “Vous vous égarez dans des considérations morales qui ne me semblent pas partagées par l’ensemble des français.” Quand je vous ai répondu sur ce sujet je n’ai pas été insultant, j’ai été grossier parce que rien ne m’insupporte plus que la malhonnêteté intellectuelle.
      Quand on fait une telle affirmation la moindre des choses est d’apporter une preuve de son assertion je vous demande de quel sondage d’opinion,de quelle enquête sociologique il vous “semble” que “l’ensemble des français” partagent vos considérations morales sur le sujet. Est-ce quand vous faites une réunion des hébéphiles anonymes se masturbant collectivement sur une vidéo de viol d’une gamine de 13 ans? Parce que c’est sur que là, cet ensemble des français ne partagent pas mes considérations morales.
      PS:Je dis hébéphile mais est-ce de l’hébéphilie quand la personne a 13 ans? Ne faudrait-il pas faire une nouvelle catégorie? Sommes-nous sexuellement majeurs à 13 ans?
      Polanski ne se serait pas soustrait à la justice, aurait purgé sa peine, fait amende honorable, reconnu sa faute, je serai le premier à défendre sa réhabilitation. Seulement voilà, il ne l’a pas fait.
      VOTRE “ensemble des français” est d’accord qu’il puisse avoir impunité sur le sujet que cet “ensemble des français” puisse se soustraire à la justice. Qui est donc cet “ensemble des français”?
      Je ferai bien de m’acheter un cerveau, me dites-vous, je préfère ne pas en acheter un si c’est pour ressembler à vous, à VOTRE ensemble des français.

      • 16 Février 2017 à 9h34

        jcm dit

        C’est oublier que le procès de Polanski n’était pas le procès d’un homme mais l’étendard d’une cause et d’une idéologie, Polanski a eu parfaitement raison de fuir.
        Dans ce qui touche à la sexualité, il n’y a aucune protection contre la furie, aucune place à la raison.
        Un homosexuel se soustrait à la justice en fuyant l’Iran…. : ça vous comprenez, eh bien là c’est presque pareil : les Etats-Unis ne sont pas homogènes, selon l’Etat dans lequel vous êtes, selon le jury que vous affrontez, la justice populaire peut vous acquitter ou vous mettre 20 ans.

        Il y a tellement à redire : s’il y a l’accord des parents entre 15 et 18 ans, c’est permis, sinon ça ne l’est pas. bizarrerie de la Loi, un peu comme si selon l’accord des parents, il y a viol ou il n’y a plus viol.

        Comment ne pas voir que le viol n’a rien à voir la dedans, et qu’il s’agit d’un conflit de valeurs où le texte de Loi est un prétexte à l’acharnement à loa moindre occasion, car on ne punit pas une faute, on étanche sa haine.

        • 16 Février 2017 à 13h28

          kriktus dit

          Vous mettez sur le même plan la pratique du viol sur un mineur et la pratique homosexuelle. Je ne sais pas si les homosexuels vont être d’accord de se voir ainsi instrumentalisé. Vous feriez bien de leur poser la question avant de les mêler à ça.

          La justice est toujours fondée sur une idéologie, des valeurs. Polanski vivait sur le sol américain sur le sol d’un état particulier, il acceptait donc la justice de cet état. Votre position justifie du coup la polygamie, les crimes d’honneur,le viol des femmes non voilées parce que ce qui est juste pour Polanski devra l’être pour les autres.
          Mais vous êtes peut être d’accord peut être même vous en réjouissez vous. Moi pas.
          Je ne veux pas de cette injustice mondiale où comme le crime ici n’est pas le crime de la bas tout est permis. C’est justement cette vision libérale libertaire mondialiste que je combats.

      • 16 Février 2017 à 14h26

        Georges dit

        Je ne vais pas m’abaisser à répondre à un excité grossier. Relisez calmement mon poste si vous en êtes capable (mais j’en doute). Vous reviendrez peut-être sur vos extrapolations délirantes, triste sire.

        • 16 Février 2017 à 18h25

          kriktus dit

          vos réponses uniquement ad hominem et la psychiatrisation de ces attaques me confortent dans mon opinion: vous êtes une grosse merde! remarquez que non seulement je suis grossier mais insultant.

        • 17 Février 2017 à 2h07

          jcm dit

          coté malhonneteté intellectuelle, je vais faire simple :
          kriktus, c’est celui qui l’dit qui y est ( proverbe scolaire )!

          PS : pas de chance pour vous, je suis moi-même gay ( à distinguer de homo qui n’est pas synonyme, tout gay est homo mais la réciproque est fausse ).
          Vous voulez faire croire que je mets sur le même plan homosexualité et viol sur mineur. Vous ne lisez pas mal, mais vous êtes simplement aussi vous voulez influer pour qu’on interprète mal mes propos , et surtout vous affirmez que je mets sur le plan deux faits , alors que je conteste que Polanski soit coupable de viol sur mineur.
          vous voulez faire passer ce fait pour acquis, il ne l’est pas.

          je viens par ailleurs d’apprendre aujourd’hui même que Polanski va se rendre aux USA pour son procès, il me donne tort autant qu’à mon adversaire qui l’accusait de lacheté. j’expliquais qu’à la place de Polanski, je n’irais pas à ce procès , bref, il n’est pas lâche et il va à son procès.
          espérons qu’il ne tombe pas à nouveau sur les talibans occidentaux !
          Polanski incarne toute la jeunesse de Mai 68. le procès qu’il subit n’est pas celui d’un délinquant ou d’un pervers, c’est celui intenté par une clique prête à tout pour faire passer la révolution féministe castratrice anti-mec, anti-plaisir ,anti jeune, avec un juge tea-party pour instruire l’affaire.

    • 16 Février 2017 à 6h18

      Pol&Mic dit

      le féminisme???? c’est une MODE comme les autres !….. ça passera (forcément), mais en attendant !……!!!!!