Caillassage de Brétigny : les bouches s’ouvrent enfin | Causeur

Caillassage de Brétigny : les bouches s’ouvrent enfin

Quand la rumeur nauséabonde devient horreur avérée

Publié le 19 juillet 2013 / Médias Société

Mots-clés : , ,

bretigny caillassage deraillement

Y a-t-il eu oui ou non caillassage des secours et détroussage des victimes à Brétigny-sur-Orge, lors de la catastrophe ferroviaire de dimanche dernier ? Il semblerait, hélas, que la version détestable des faits soit la bonne et que Causeur, qui a été un des rares médias à instiller le doute sur la version officielle, ait eu raison de le faire.
Ce matin, Le Point, s’appuyant sur un rapport de la Direction centrale des compagnies républicaines de sécurité (DCCRS) confirme la version qu’il a soutenu mordicus toute la semaine : oui, « il y a bel et bien eu des scènes de vol et de caillassage après le déraillement du train Paris-Limoges à Brétigny-sur-Orge ». Le verdict est sans appel : « À leur arrivée, les effectifs de la CRS 37 devaient repousser des individus, venus des quartiers voisins, qui gênaient la progression des véhicules de secours en leur jetant des projectiles » et  « Certains de ces fauteurs de troubles avaient réussi à s’emparer d’effets personnels éparpillés sur le sol ou sur les victimes. »
La droite, en la personne de la toujours prompte Nathalie Kosciusko-Morizet s’est enfin emparée du sujet : « manifestement, il y a une hésitation sur le sujet, on nous a dit que c’était un “acte isolé” et, aujourd’hui, ce qui apparaît, c’est que c’était plus sérieux que cela », a déclaré la députée de l’Essonne. « Si le gouvernement a essayé de camoufler ça, oui c’est un problème », a-t-elle ajouté.
Rappelons les faits.
Les incidents ont d’abord été relayés le jour même par Le Parisien, puis confirmés sur Europe 1 par Nathalie Michel, syndicaliste d’Alliance, qui se dit « écœurée ». Malgré la confirmation officielle des faits par le syndicat policier, la plupart des médias ont choisi de relayer la version officielle, celle de la préfecture et du gouvernement, qui parlait d’« acte isolé ». L’actuel ministre des transports Fréderic Cuvillier l’a certes concédé : « l’accueil des pompiers a été un peu rude ». Cette version a été validée par les  responsables de la Croix-Rouge et du Samu qui affirmaient n’avoir constaté “aucune agression et avoir travaillé de façon tout-à-fait normale” en gare de Brétigny.
L’entreprise de dé-légitimation de la version policière était lancée. En trois étapes.
D’abord, parler de « rumeur » pour bien disqualifier une information qui repose pourtant sur des témoignages policiers : « Pillages à Brétigny ? D’Europe 1 à la fachosphère, comment la fausse rumeur s’est propagée » ose ainsi  Le Nouvel Obs.
Ensuite minimiser les faits, en utilisant un champ lexical approprié : Essonne info parle  de « quelques tensions autour des lieux. », accordant qu’« une pierre a été lancée ». Une simple « bousculade » renchérit le Nouvel Obs. On dénonce l’« emballement médiatique ». « En fait, il s’est agi d’incidents mineurs, une embrouille entre des jeunes et des secouristes, et un vol de portable sur un médecin du SAMU. Un vrai djihad, comme on le voit » ironisait ainsi mercredi Le Canard enchainé.
Et enfin, technique subtile et subliminale, parler de « récupération », sur le mode infaillible du « si l’extrême droite en parle, c’est forcément qu’il y a manipulation ». Non seulement on nie les faits, mais on accuse ceux qui continuent à les relayer d’intentions « nauséabondes » (L’Humanité). « Toutefois nul caillassage ou émeute, comme certains ont pu l’écrire, parfois dans le but de profiter d’une polémique ainsi créée sur ces soi-disant « voyous » ou « barbares », peut on lire dans Essonne Info.
La question intéressante n’est pas tant la violence des actes, qui, comme l’a bien dit le président PS du conseil général de l’Essonne Jérôme Guedj, ne sont que le fait «de sombres crétins inhumains». Nul n’est besoin d’utiliser un vocabulaire outrancier du genre « charognards », « détrousseurs de cadavres » ou « lapideurs de secouristes » pour dénoncer des actes que toute personne de bonne foi trouvera inexcusables. Ce qui rend l’affaire passionnante est cette volonté évidente de la part de certains médias de nier un réel contraire à leur ligne éditoriale, et de s’obstiner à relayer une version officielle pour des motifs idéologiques.
Toute l’énigme consiste à savoir s’il s’agit d’une autocensure des journalistes eux-mêmes, qui en bons Tartuffe s’écrient « couvrez ce réel que je ne saurais voir ! », ou si, hypothèse un rien  plus complotiste, mais probablement tout aussi pertinente, ils ont, en plus de leur volonté spontanée de ne pas stigmatiser, choisi de relayer des consignes politiques directes venant d’« en haut ».
Cela expliquerait peut être les mots sibyllins de François Hollande qui a déclaré hier, face aux journalistes, vouloir « combattre les voix populistes ». Par tous les moyens ?

*Photo: capture d’écran France 2

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 27 Juillet 2013 à 0h22

      Noumounke dit

      Le mot pillage ne prendra sons sens que lorsqu’on découvrira qu’il y a eu acte de sabotage.

      Là, on sera dans la définition.

      Le quantitatif est secondaire.

      Sabotage + Pillage = acte de GUERRE ( civil ou pas)

      D’ou l’omerta sur les causes du déraillement.

      Enfin, pour ceux que ça intéresse encore de connaître la vérité des fa

    • 25 Juillet 2013 à 15h01

      Vérité SVP dit

      Merci pour cet article !

      En effet, ce ne sera pas la première fois (loinnnn de là) que le gouvernement actuel choisit de dissimuler la vérité au peuple.

      Je n’ai pas peur de le dire : nous sommes dans une dictature. Un parti unique, un chef unique, les médias (ou une partie en tout cas) sont manipulés par le gouvernement, même les photos sont trafiquées (cf manif pour tous), on ment, on ment, et on ment même encore un peu pour être sûr que la vérité n’existe vraiment plus.

      J’étouffe dans ce pays. 

    • 24 Juillet 2013 à 15h15

      Cedarwood dit

      Il est évident que dans cette sordide affaire, la vérité a été caillassée et voilée par la volonté du gouvernement et de bon nombre de médias aux ordres du pouvoir. Les stratèges de la communication gouvernementale ont encore occulté des faits gravissimes dans le seul but de préserver le peu de crédit qu’il lui reste auprès de l’opinion et surtout protéger des hordes cannibales à dimension bulletindevotisantes.

    • 23 Juillet 2013 à 9h13

      NIETZSCHE dit

      Comment admettre une telle “molassonnerie” ? Les “autorités”(?) auraient-elles peur de la “voyoucrassie” ?
      “accueil un peu rude” , “vol d’un seul portable” , “incidents vite maîtrisés”  et autres balivernes du même tonneau !
       De la fermeté Manu , Christiane , Vincent et les autres !
      En tout cas , cela permet à la droite , qui n’a pas fait mieux , de se gargariser et de prendre la pause !
       Un bon point toutefois pour Henri Gaino : “Les voyous ne sont pas des croyants ” . Qu’ils sévissent à Trappes ou à Brétigny.

    • 23 Juillet 2013 à 7h41

      Bruno Cortona dit

      Bon c’est vrai que c’est pas très vivre ensemble tout ça MAIS ça ouvre des perspectives. Ces jeunes sont des défricheurs, ils nous enseignent, comme les Corses, comment causer aux autorités. Comment il faut se faire comprendre quand on ne maitrise pas les subtilités du langage ad-mi-nis-tra-tif. Bien sûr ce n’est pas délicat tout ça, ça n’a pas fait polytechnique. Mais le message est clair : ici c’est pas chez vous vous demandez la permission avant de rentrer sinon vous êtes indésirables. L’Etat a un concurrent qui a faim, faudrait voir à le ménager en achetant la paix. Les crèches Youri Gagarine ou les Parcs Maurice Thorez c’est fini tout ça.

    • 22 Juillet 2013 à 21h18

      Guenièvre dit

      Des commentaires sont supprimés, c’est curieux .

      • 22 Juillet 2013 à 21h24

        QuadPater dit

        Bonsoir Guenièvre ! Des commentaires de qui ?
        Apparemment il y en a un qui a compris comment ça marche et qui se régale ! :))))

        Je me permets de lui rappeler quand même ce que j’ai appris sur le tas : c’est le TEXTE du commentaire qui doit être remplacé par un petit mot ** Commentaire ne respectant pas la charte ** ou un truc du genre.

        • 22 Juillet 2013 à 22h03

          Guenièvre dit

          Bonsoir Quad,
          C’est une réponse que j’avais faite à Nadia sur “les sauvageons” qui a disparu. Du coup l’intervention de Montclar perd son sens .
          J’ai l’impression qu’ils sont un peu paumés ici !

        • 22 Juillet 2013 à 22h14

          QuadPater dit

          On ne comprend pas pourquoi Montclar vous reprend sur les mortiers, c’est un message de vous qui a sauté ?
          Ce qui est curieux c’est que votre message ne figure pas dans le flux RSS de l’article. C’est comme s’il n’avait jamais été publié par Causeur.
          Alors, Montclar l’a lu et il a été supprimé aussitôt après, avant d’être stocké dans la file RSS ? Étonnant.

        • 23 Juillet 2013 à 8h13

          eclair dit

          @guenievre
          Vous faites de l’eugenisme :) 

    • 22 Juillet 2013 à 16h44

      MONTCLAR dit

      Chère Guenièvre, il est vrai que les mortiers n’existaient pas lorsque vous étiez jeune et belle, entourée des chevaliers de la Table Ronde. Mais vous êtes bien excusable, les journalistes ignorent la différence entre un mortier de 120 qu’on a pu voir sur les Champs-Elysées le 14 juillet et la pièce d’artifice qu’on appelle également mortier (comme aussi la coiffure de certains magistrats de haut rang ou le récipient dans lequel naguère le potard touillait les préparations pharmaceutiques).

      Je prends sans doute un risque à expliquer que les mortiers de Trappes (et d’ailleurs) sont des pièces d’artifice : il va bien se trouver un gugusse pour me dire que je prends la défense des émeutiers, que ces engins peuvent être dangereux, et blablabla et gnagnagna… Vous avez raison Gugusse : chaque année ces engins occasionnent des blessures, parfois très graves, la plupart du temps au détriment de ceux qui les utilisent.

      • 22 Juillet 2013 à 16h51

        Guenièvre dit

        Au temps pour moi alors ! Et merci de l’explication…
        Mais il existe bien des armes véritables dans les banlieues non ? Et cela ne date pas d’aujourd’hui …

        http://www.liberation.fr/societe/0101568046-stups-et-armes-la-montee-en-force-d-un-banditisme-de-banlieue

        • 22 Juillet 2013 à 20h05

          MONTCLAR dit

          Oui, hélas, il existe bien des armes véritables. Dans nos banlieues et dans celles de beaucoup de villes de par le monde. Trayvon Martin n’a pas été tué par une fusée d’artifice.

      • 22 Juillet 2013 à 18h24

        Etoile Vesper dit

        Alors quand les israéliens essuient des tirs de mortiers de la part des palestiniens, ce sont des feux d’artifice ?

        • 22 Juillet 2013 à 20h03

          MONTCLAR dit

          Bouh ! Je ne savais pas que Trappes et Bretigny étaient occupés par les Israéliens. Ou je ne lis pas bien les journaux, ou il a du se produire un sacré glissement de terrain.

      • 22 Juillet 2013 à 23h53

        saintex dit

        J’ai un peu de mal à suivre les avatrs du pseudo MONTCLAR, mais j’aime bien cette fréquence.

    • 22 Juillet 2013 à 14h35

      fogarty dit

      Tout le monde sait que les versions venant de milieux autorisés sont douteuses, voire mensongères, plus personne ne s’en étonne.
      Plus grave, c’est que certaisn journaux acréditent la version gouvernementale; Canard Enchaîne, Humanité qui naturellement prétendent représenter la “presse libre”.

    • 22 Juillet 2013 à 14h05

      Victoire5678 dit

      Mais a part relever des propos, Nadia, que pensez- vous de ce qui se passe a Trappes?

      • 22 Juillet 2013 à 14h38

        Victoire5678 dit

        Et?

      • 22 Juillet 2013 à 14h38

        nadia comaneci dit

        Le voile intégral est interdit sur la voie publique et l’étranglement aussi. Nous avons tout ce qu’il nous faut dans le code pénal pour sanctionner ces infractions. Et vite encore.

        • 22 Juillet 2013 à 14h40

          Victoire5678 dit

          Nous voici donc entièrement d’accord, Nadia Chérie.

        • 22 Juillet 2013 à 14h44

          Guenièvre dit

          Il ne vous a pas échappé que c’est ce que l’on a fait ou essayé de faire : sanctionner deux délits. Et que c’est justement ces sanctions qui ont provoqué l’émeute avec voitures brûlées et policiers attaqués et blessés…

        • 22 Juillet 2013 à 14h47

          nadia comaneci dit

          Il me semble qu’il y a eu cafouillages et embrouillages dans l’application de la loi.

        • 22 Juillet 2013 à 14h53

          Guenièvre dit

          C’est assez facile de dire : il n’y a qu’à….il n’y a qu’à faire respecter la loi.
          Et quand une partie de la population ( infime sans doute ) considère cela comme une discrimination, quand elle se rebelle on fait quoi ?

        • 22 Juillet 2013 à 16h09

          nadia comaneci dit

          On n’envoie pas la troupe et on ne tire pas à balles réelles.
          ça s’appelle du maintien de l’ordre, c’est un métier, ça vaut pour les sauvageons comme pour les paysans hystériques.

    • 22 Juillet 2013 à 13h44

      Fiorino dit

      Je constate que vous n’avez relevé aucun des mes propos me selon vassili je serait celui qui conduit toute la bande.

      • 22 Juillet 2013 à 14h01

        nadia comaneci dit

        Et bien Vassili se trompe, tu ne conduis pas la bande (tu la suis très bien quand tu veux).

    • 22 Juillet 2013 à 9h57

      Victoire5678 dit

      L’humour de Trappes, qu’il a dit notre bon prez.

    • 22 Juillet 2013 à 0h54

      QuadPater dit

      Pour mémoire un petit bilan (provisoire) de Trappes.
      Trappes, dimanche 14 juillet, deux hommes “alcoolisés” ont “pris à partie” une femme “parce qu’elle était voilée” et “l’ont menacée avec un couteau”.
      J’espère qu’ils ne lui ont pas fait de mal.
      2 jours après ils ont été jugés et ont pris 2 mois fermes. Très bien.

      2 jours plus tard un type s’oppose à un contrôle d’identité sur son emburquée d’épouse. Il frappe un flic et tente de l’étrangler. Il est interpellé. 250 (deux cent cinquante) copains à lui montent à l’assaut du commissariat. Flics blessés, émeutes, voitures cramées, hélicos, une bagnole essaie d’écraser des policiers. On en est à 2 nuits d’émeutes + une soirée au début agité, des tirs de fusées, de mortiers et de Molotov sur la police, des dégâts matériels importants, les communes alentour qui s’énervent….
      Entretemps le mari irascible a été remis en liberté (il sera jugé en septembre !) et demain lundi, 4 (quatre) interpellés seront jugés.

      Sans déconner, y’a un souci là, on est d’accord ?

      • 22 Juillet 2013 à 6h56

        Victoire5678 dit

        Sans déconner, un très gros souci: c’est bon, on a compris, mais les cites aussi malheureusement, qu’ils crèvent de trouille d’elles.

        Valls et ses coups de menton, peureux, lâche en réalité!
        Peut- être les flics vont- ils finir par vraiment s’énerver? 

      • 22 Juillet 2013 à 10h18

        Patrick dit

        Ce n’est plus la police qu’il faut envoyer, mais l’armée, un commando spécialisé dans la guérilla urbaine. C’est le seul vrai “signal fort” que l’on peut envoyer à ces hors-la-loi.
        Faute de quoi, le mal ne fera que s’aggraver.

        • 22 Juillet 2013 à 10h25

          eclair dit

          @patrick
          L’armée ne fait pas de maintien de l’ordre 
           

        • 22 Juillet 2013 à 11h00

          Patrick dit

          Et en Algérie, elle a fait quoi l’armée ?

        • 22 Juillet 2013 à 11h04

          eclair dit

          raser des villages, fait des combats, couvre feu, miner les passes, tribunaux militaire.
          On était dans une guerre civile.

          On est dans une guerre civile? 

        • 22 Juillet 2013 à 11h11

          Villaterne dit

          Oui

        • 22 Juillet 2013 à 14h31

          nadia comaneci dit

          Non

        • 22 Juillet 2013 à 21h00

          Octavius Pik dit

          Bonjour.
          L’Armée peut bien faire du maintien de l’ordre, si elle est requise par les autorités civiles (Article D1321-3 du Code de la défense) ; La dernière fois, sauf erreur, c’était en Algérie.
          Légifrance – Code de la défense – article D1321-3
          D’autre part, mais ça n’est pas synonyme, de nombreuses compagnies d’Infanterie sont formées au contrôle de foules. Elles l’ont mis plusieurs fois en application en opérations extérieures, notamment à Mitrovica au Kosovo.

    • 21 Juillet 2013 à 23h49

      eclair dit

      @bibi
      identité banale mal assumée.

      Très drôle 

    • 21 Juillet 2013 à 22h36

      Gyul dit

      @ Bibi 18h57
      ajouter à mon 18h46 “ni non plus les résolutions de la SDN”.
      Tout ça pour dire que pour ces “ils” le droit international n’inclut pas les décisions de l’ONU ou celles de la SDN.

      • 22 Juillet 2013 à 10h27

        eclair dit

        @gyul
        Les décisions de l’onu ne sont pas le droit international.

        Les décisions de l’ONU ne sont pas du législatif mais du pouvoir executif. 

    • 21 Juillet 2013 à 22h18

      Bibi dit

      N’importe qui, le monde ne tourne pas autour d’identités banales mal assumées.

    • 21 Juillet 2013 à 21h09

      eclair dit

      @bibi
      N’importe quoi.  Ce genre de patronyme est courant en allemagne  .

      Je porte le même genre de patronyme de plus. Les seuls à penser direct juif c’est les maghrébins et les bibi à priori!   

    • 21 Juillet 2013 à 20h46

      simonlevy dit

      Bientôt vous verrez certains diront que ce sont des Bouddhistes qui ont attaqué un commissariat a Trappes!

      • 21 Juillet 2013 à 22h41

        Grrr dit

        Je pencherais plutôt pour des angevins coupeurs de pouces, aidés de quelques détrousseurs spontanément ralliés à leur barbarie.

    • 21 Juillet 2013 à 20h42

      Bibi dit

      Fallait le rappeler à vos camarades gérmaniques qui chassaient ce genre de noms. Mais est-il trop tard de le rappeler à vos camarades prolongeant l’héritage de ces chasseurs?
       

    • 21 Juillet 2013 à 20h24

      eclair dit

      @bibi
      weitzman est un nom germanique!

    • 21 Juillet 2013 à 20h15

      Victoire5678 dit

      Quad: quelle! 
      C’est pas ma faute, c’est ce correcteur débile!