Les juifs et le burkini: un silence ambigu | Causeur

Les juifs et le burkini: un silence ambigu

Pourquoi la communauté est sur la réserve

Auteur

Bernard Rozès
est journaliste.

Publié le 30 août 2016 / Religion

Mots-clés : , , ,

Bien que la pudeur corporelle soit un principe biblique fondamental et les juives les plus pratiquantes se baignent habillées, le CRIF et le Consistoire font profil bas. Voici pourquoi.
israel juifs burkini plage

Juifs orthodoxes sur la plage de Tel-Aviv. Sipa. Reportage n°AP21557279_000004.

Qui a inventé cette forme particulière de décence consistant à couvrir tout son corps en public ? Le peuple hébreu. La « tzniout » (pudeur) est même au centre du judaïsme. La Torah considère que la nudité affichée réduit l’être humain à sa condition animale. Pour les rabbins, elle marque symboliquement la frontière entre matérialisme et idéalisme. C’est pourquoi les juifs pratiquants – et surtout leurs filles et épouses – sont aussi sourcilleux en matière de « modestie » physique que les musulmans. Mais on ne le dit pas. Le CRIF s’est abstenu de prendre clairement position dans l’affaire du burkini. Le Consistoire lui-même, organe officiel du culte israélite dans l’Hexagone, est sur la réserve. Le rabbin de la grande synagogue parisienne de la Victoire, Moshé Sebbag, est le seul qui ait osé sortir du silence en chuchotant à une agence de presse juive qu’il se sentait solidaire… des maires anti-burkini et non des musulmanes incriminées.

La discrétion des juifs orthodoxes français

Comment comprendre ce paradoxe ? D’abord, deux mille ans d’exil ont forgé une mentalité particulière et un principe talmudique ne souffrant guère d’exception : « La loi de l’Etat est la loi. » Autrement dit, en diaspora, il faut s’adapter. En France, l’idéal républicain et la laïcité sont à la source du pacte démocratique. C’est une originalité parfois surprenante vu de l’étranger (les dirigeants juifs, à travers le monde, ont désapprouvé globalement les mesures anti-burkini du mois d’août, jugées liberticides). Mais les juifs de ce pays, eux, ont intégré depuis longtemps ce que le comte de Clermont-Tonnerre préconisait déjà sous la Révolution : « Accordons tout aux juifs en tant qu’individus et rien en tant que nation. » C’est dans le même esprit que s’expriment aujourd’hui les tenants d’une ligne ferme sur l’islam dans l’espace public et contre le communautarisme.

Dans ce contexte, soulignons que les juifs orthodoxes français optent pour la discrétion : ils vont plutôt à la montagne lors des congés estivaux et se baignent en tenues couvertes dans des piscines privées installées dans des hôtels « casher », à l’abri des regards. En Israël, il existe des plages réservées aux pratiquants où l’on se jette à l’eau avec des vêtements ou des maillots ressemblant au burkini. En plein centre de Tel-Aviv, on trouve côte-à-côte une plage pour religieux, une autre fréquentée par les homosexuels et une troisième réservée aux… chiens et à leurs maîtres ! Un mode de vie à l’anglo-saxonne impensable ici.

L’islamo-gauchisme inquiète les juifs

Deuxième explication : les juifs de notre pays ne sont pas tous pratiquants, loin s’en faut. D’autre part, les croyants comme les autres redoutent particulièrement l’expansion du fondamentalisme musulman et la menace terroriste, puisqu’ils sont une cible privilégiée des fous d’Allah.

Enfin, les pourfendeurs d’une raideur laïque prétendument « islamophobe » se situent surtout dans le camp islamo-gauchiste, dont le bras armé associatif est la Ligue des droits de l’homme (LDH), en conflit avec le CRIF et la LICRA. Ce courant qui a le vent en poupe dans les banlieues sensibles inquiète les juifs français, d’autant plus que lesdits islamo-gauchistes reprennent sans nuances les sorties violemment antisionistes de Tariq Ramadan et consorts.

Pourtant, le judaïsme ayant inventé la pudeur corporelle en même temps que le monothéisme, ses responsables hexagonaux devraient au moins souligner que le burkini n’est pas forcément une provocation destinée à marquer l’asservissement de la femme mais, en certaines circonstances, le signe d’une exigence spirituelle respectable. La plupart des rabbins et des fidèles le pensent, mais ils s’autocensurent car ils craignent les réactions d’une opinion chauffée à bloc sur les thématiques identitaire et religieuse. On comprend d’autant mieux cette frilosité que le contexte actuel (assassinats djihadistes de masse inédits sur le territoire de la République, montée du salafisme, radicalisation islamiste et complotisme tous azimuts…) incite à la prudence.

On peut néanmoins regretter ce silence ambigu, car l’affaire complexe du maillot de bain intégral mérite aussi réflexion et éclairage théologique.

Burkini, par magazinecauseur

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 4 Septembre 2016 à 22h13

      Félix dit

      Le burkini, le voile et la djellaba ne sont pas seulement une provocation ; c’est un manque de respect à la France et aux français.

    • 4 Septembre 2016 à 8h11

      QUIDAM II dit

      L’islamo-gauchisme méprise si profondément le monde arabo-musulman qu’il le considère invariablement et complètement irresponsable de ses conflits, de ses contradictions, de ses fureurs, de sa corruption, de son irrédentisme, de son régressisme, de son fanatisme, de ses rancoeurs… de tout ce qui jette ses pays et ses peuples dans des violences et dans des démences haineuse et meurtrières.

      Un monde peuplé et gouverné par des gens immatures et débiles en quelque sorte. 

      • 4 Septembre 2016 à 17h02

        i-diogene dit

        NAN..!

        Le monde est gouverné par le fric..!^^

    • 3 Septembre 2016 à 12h22

      beornottobe dit

      “biblic-gum”…………

    • 3 Septembre 2016 à 11h52

      Leboulonnais dit

      Les religions se soutiennent, pour le meilleur et parfois même le pire…

    • 2 Septembre 2016 à 19h45

      beornottobe dit

      l’éclairage sur les religions ! : pour les uns c’est trop tôt, pour les autres c’est trop tard!

    • 1 Septembre 2016 à 15h58

      Geraldine dit

      Vu la limitation des textes je n’ai pas pu développer davantage… Alors pour résumer… STOP à l’intox et l’enfumage qui veux faire nous des êtres malléables, serviles et corvéables… Seule l’intelligence individuelle mêlée à l’intelligence collective peux nous sauver de l’esclavagisme politique et religieux… Mais il me semble que les gens ont tellement soufferts qu’ils ont perdu toute intelligence… mais surtout ils crèvent de leur immense égoïsme ! 

      • 2 Septembre 2016 à 11h11

        François dit

        Géraldine, “Esclavagisme, totalitarisme religieux….” Vous n’y allez pas avec le dos de la cuillère. C’est un peu simpliste. Simone de Beauvoir disait “Une femme libre est le contraire d’une femme légère” Ça ouvre des perspectives sur ce qu’est réellement l’esclavagisme. N’est-il pas plutôt lié à notre désir de, aujourd’hui sexualité “libérée” ; à l’hédonisme comme au consumérisme. Et que faites-vous de la spiritualité ?
        A bannir ? pour être un moyen d’être “esclavagé” par une puissance supérieure ?

        • 3 Septembre 2016 à 12h26

          Schlemihl dit

          I Diogene

          je vous en prie ….. arrêtez vos dingueries . Ca fait mal au bon sens .

          D’accord , nous sommes en 1716 , Charles Martel n’a pas arrêté une incursion musulmane en 732 , Charlemagne n’a jamais existé , Napoléon non plus , l’ Amérique est une invention , et le taureau légendaire de Phalaris ( Agrigente 6ème siècle avant l’ ère chrétienne ) est une invention de l’ Inquisition et tout le reste . croyez tout ce que vous voudrez .

          Mais arrêtez de nous édifier avec des histoires de fou . Merci . 

        • 3 Septembre 2016 à 12h52

          i-diogene dit

          Schlemihl,

          Tu peux ronchonner, mais l’ histoire est UNE histoire avec toute la partialité que cela implique..!^^

          Par exemple, la deuxième guerre mondiale est vue différement, suivant les pays qui ne retiennent que ce qui les arrange:

          - France,
          - Allemagne,
          - Italie,
          - GB,
          - Japon,
          - USA,
          - URSS.

          Il est clair que ces pays, à propos de cette guerre, ne retiennent pas les mêmes critères historiques.. Donc l’ histoire est racontée sous des angles différents, d’ une partialité assumée..

          … Et pourtant, il ne s’ agit que d’ une histoire récente..!^^

          Ton conventionnalisme n’ empêche pas que certains faits ont été occultés, transformés, déplacés ou inventés suivant l’ intérêt des forces en jeu..

          Il est certain qu’ à propos de l’ inquisition et de la chasse aux sorcières en Europe, des pans entiers de l’ histoire ont été occultés..

          Je serai curieux de savoir ce qu’ en pense Lector, particulièrement pointu sur ces sujets..!^^

        • 3 Septembre 2016 à 13h31

          Saul dit

          oh putain, voici que débarquent maintenant les dingos du récentisme !
          Je sens que vont rejoindre bientôt Rael et les Elohim…

        • 3 Septembre 2016 à 16h13

          Schlemihl dit

          I Diogène

          Je crains d’avoir été impoli , mais franchement je me suis fâché . On ne devrait jamais se fâcher . Je sais bien que l’ Histoire ne peut pas être une science exacte , qu’il faut toujours craindre la fraude ou l’ erreur . Mais la méthode scientifique existe , l’ objectivité existe , on peut essayer de se faire des opinions sur des faits récents ou anciens , non pas selon nos goûts ou nos intérêts , mais selon ce qu’on croit être la vérité .

          Le récentisme est une calembredaine . Nos textes sur l’antiquité sont insuffisants , il est possible que la correspondance de Pline et Trajan soit une fabrication du 16ème siècle , il est certain que notre principale source sur les empereurs romains du deuxième siècle est l’ oeuvre d’ un blagueur qui écrivait à la fin du quatrième siècle . Les mémoires d’ Esdras et de Néhémie sont l’ oeuvre d’ un seul auteur , qui avait des textes authentiques sous les yeux on l’ espère . Et c’est ainsi partout

          Mais la découverte des stèles du pharaon Merneptah , du roi moabite Mecha , des inscription romaines archaïques , des manuscripts anciens authentiques , prouvent qu’il y a de la vérité avec les déformations et les légendes . Je ne sais pas si le petit tambour Bara est mort en criant ” Vive la République ! ” , mais je sais que la Révolution a eu lieu . Je ne sais pas si le romain Brutus a existé , mais je sais qu’ à Rome et ailleurs les aristocrates ont chassé les rois . Je suis bien persuadé que le Roi Salomon ressemblait à un roi germain d’ il y a 18 siècles et pas du tout au calife Haroun Al Rachid , je ne crois pas qu’il ait dit : ” vanité des vanités tout est vanité ” , ça a été dit huit cent ans plus tard , mais je ne doute pas de son existence , ni de celle de Clovis , ni de la vie de Vercingétorix .

          je ne crois pas au récentisme . 

        • 4 Septembre 2016 à 3h05

          i-diogene dit

          Schlemihl, Arf..!

          Je n’ ai jamais prétendu que je croyais au recentrisme, mais juste que c’est une autre interprétation de l’ histoire, des faits et de l’ évaluation temporelle..

          .. Parce que dans l’ histoire officielle, il y a aussi des spéculations, des interprétations et des évaluations tout aussi approximatives..

          Spécialement à propos de l’ inquisition, de la chasse a

        • 4 Septembre 2016 à 3h12

          i-diogene dit

          … de la chasse aux sorcières et de la diabolisation de la femme, par le christianisme..

          Il apparaît seulement que la civilisation judéo-chrétienne n’ a rien à envier à l’ islam…Qui s’ en est profondément inspiré dans le rapport hommes/femmes..

          .. Un siècle de retard peut-être..Et encore.. Pour les ultra-orthodoxes chrétiens et juifs, ils sont quasiment au même niveau..!

        • 4 Septembre 2016 à 3h32

          Saul dit

          Ton lien est celui d’un barge adepte du récentisme et de la théorie du complot.
          L’Inquisition est au contraire plutôt bien renseignée (c’est qu’ils étaient tellement procéduriers à l’époque qu’ils notaient tout. Merde c’est vrai ce sont des faux). Son nombre de victimes de l’inquisition se comptant en million, c’est juste de la grosse et bonne foutaise.

        • 4 Septembre 2016 à 3h46

          i-diogene dit

          Arf..!

          Tu prêches pour ta paroisse, Saul..:

          Il suffit de constater l’ omerta actuelle du Vatican sur la pédophilie et les actes de violences physiques dans le clergé sur les enfants qui leur étaient confiés, pour se rendre compte que ce qui est publique n’ est que la partie visible de l’ ice-berg..

          Y a-t-l eu une info claire et mondiale sur ce sujet, par exemple..?:

          http://www.liberation.fr/planete/2011/01/25/espagne-un-demi-siecle-de-bebes-voles_709642

        • 4 Septembre 2016 à 4h10

          Saul dit

          oui enfin l’Inquisition, ils n’en cachent rien, ça fait partie de ces choses comme le pape Pie XII et hitler que la papauté cacherait machiaviliquement alors que leurs archives sur cette période sont ouvertes aux 4 vents aux chercheurs .
          Tu confonds beaucoup de choses
          (lis la fin du blog que t’as mis en lien, la gasier va jusqu’à affirmer que la croix teutonique, la svastika et tout le tremblement ont été transformés et inventés par “Israël, les francs maçons etc”. Complètement frappadingue…il prend de la bonne le mec)

        • 4 Septembre 2016 à 17h27

          i-diogene dit

          Saul,

          Tu divagues: la société n’ a pas accès aux dossiers et archives du Vatican, ni à ceux du clergé en général..

          Ils ne rendent publique que ce qu’ ils ont décidé de rendre publique..

          Exemple: l’ homme de la Chapelle-aux-Saints:

          Le musée, sur place, expose la lettre de l’ évêque au cureton du village, lui ordonnant de récupérer ces ossements d’ un “singe trop ressemblant aux humains” et de le détruire car il invalidait la posture créationniste du clergé..

          .. Loupé, car sa découverte avait fait le tour du monde scientifique..

          Pour ce qui est des récentistes, ce n’ est que la vision partiale opposée à l’ obscurantisme religieux: il y a du vrai, il y a du faux..!^^

    • 1 Septembre 2016 à 15h29

      Geraldine dit

      Ce n’est pas de cacher son corps dont nous avons besoin mais de montrer son intelligence… Quand on vois les différences de mentalité et d’évolution entre les USA et nous cela met les nerfs à vif des gens évolués en France. Il est difficile de vivre intelligemment en France dans un environnement de gens aussi stupides… je comprend que les gens un peu plus malins fuient la France, pas seulement pour être reconnu au niveau savoir et salaire, mais surtout pour ne pas être pollué par un environnement absurde. 

      Les gens minoritaires dont je fais partie se sont débarrassés des absurdités du catholicisme, dont cette culpabilisation du corps absolument absurde sur le plan de la santé mentale… ( créer des complexes et le rejet de son corps qui appartient à dieu n’est pas sain pour bien des raisons… et complique la vie en couple et en société ) Notre corps nous appartient et nous devons l’aimer pour le respecter au niveau santé… pas de cigarette, pas d’axés en tous genre… et l’embellir par amour de soi et politesse du regard des autres… la chirurgie esthétique est un luxe à notre portée… tatouage, piercing, teinture des cheveux etc… et si c’est beau il faut le montrer, car c’est la meilleure façon  de glorifier l’âme humaine et l’admiration que l’on doit aux autres… la pente inverse de s’enlaidir est une forme de suicide collectif et d’ALTERITE… ce poison violent.   Après la religion ce carcan malsain, je me suis tournée vers le socialisme qui devais nous libérer de dogmes absurdes, inventés par des tyrans… mais le piège c’est que le socialisme est aussi une religion, un dogme malsain qui n’a aucune ambition de libérer l’homme, mais au contraire de l’enfermer dans une idéologie mondialiste totalitaire comme le fut le communisme… finalement le monstre  communautaire qui aurait dû s’écraser sur le mur de Berlin est toujours aussi actif… et pire, il veut nous imposer l’islam qui nous est beaucoup plus incompatible que les cathos… moribonds.  

      • 3 Septembre 2016 à 22h36

        Hannibal-lecteur dit

        On trouve aujourd’hui des cathos nudistes, mais c’est vrai que la hiérarchie de l’Église a longtemps exploité la honte du corps comme instrument de pouvoir. En quoi elle faisait la pire injure qui soit à son propre Dieu qui ne l’oublions pas a créé l’homme à son image et l’a créé NU.
        Mais le rédacteur de la Genèse incluait déjà ses propres fantasmes sur la nudité comme motif d’expulsion du paradis terrestre… 

        • 4 Septembre 2016 à 18h33

          i-diogene dit

          Ouais, bin , Hannibal,

          le catho-nudiste et loin de faire la norme… Mais plutôt l’ exception..: l’ attrait mortifère de la culpabilité auto-flagellante..

          Géraldine, aucun dogme, aucune idéologie ne remplaceront jamais la réflexion personnelle et la confiance en soi: elles ont toutes totalitaires et castratrices..!^^

          Pas besoin de gourou ni de mode d’ emploi pour faire ses propres erreurs: la différence, c’ est qu’on les assume au lieu de se retrancher derrière des gourous..

          Or, reconnaître ses erreurs, c’ est se donner la possibilité de les corriger et d’ évoluer..

          C’est d’ailleurs flagrant: les croyants, les sectaires sont systématiquement des conservateurs figés dans leurs idéologies ou leurs dogmes..!^^

    • 1 Septembre 2016 à 10h54

      Flo dit

      Je ne m’arrêterai pas sur les raisons qu’ont les uns ou les autres de se baigner habillés. c’est leur problème.

      Je constate les faits :

      Les Juifs orthodoxes qui se baignent habillés en France et dans le monde sont en nombre extrêmement restreint et ils n’ont pas vocation à être significativement plus nombreux à court, moyen et long termes.

      De plus, ils ne présentent, ni de près ni de loin, aucune menace physique ou civilisationelle pour la France et les FRançais que ce soit dans le présent ou dans le futur.

      Et donc, on s’en fout complètement.

      • 2 Septembre 2016 à 11h21

        François dit

        Entièrement d’accord Flo. Disons que cet interminable “sujet de société” change des femmes battues et de “l’affaire” Barbarin.
        Çà occupe…

      • 2 Septembre 2016 à 13h35

        Borsalion92 dit

        Quand je parle avec des musulmans, présents depuis plusieurs générations, ils ne sont pas contre un durcissement ou une abrogation de la loi sur le rapprochement familiale, votée sous la présidence de Giscard, à la demande du…. patronat ! revenir sur le droit du sol ne changerait absolument rien pour les maghrébins présents en France, depuis trois ou quatre générations. légiférez sur ces points et ne faites pas toute une polémique pour quelques femmes en burkini, pour ça, il faudrait un minimum de courage, n’est ce pas ?

    • 31 Août 2016 à 23h36

      Naif dit

      article intéressant sauf que comme le si justement l’auteur les juifs religieux se baignent dans des espaces privé et n’emmerde personne… ce qui n’est pas le cas des islamonazistes de corses. Donc  rappeler que dans les espace publique, faut il encore le préciser, les tenue à  caractères religieux sont interdit. et c’est tant mieux !

    • 31 Août 2016 à 23h23

      bh26 dit

      Les juifs pratiquants ne peuvent pas réagir, parce que d’un côté ils voient bien l’aspect politique et la provocation liés à l’affichage du burkini, et ne veulent surtout pas paraître donner du grain à moudre à ces gens là; d’autre part comme vous l’indiquez ils utilisent le même type de vêtement pour le bain, mais en général de manière pudique (les photos diffusées sur FB de cette personne qui se déshabille sur l’injonction de policiers municipaux sur une plage à Nice seraient impossibles à envisager pour une juive pratiquante);
      Il y a par contre beaucoup d’échanges sur facebook, en général initiés par des juifs français pratiquants vivant en Israel qui critiquent les arrêtés anti-burkini. Ces gens là ne comprennent pas la complexité de la situation et s’arrêtent au juridisme de la situation comme le premier Conseil d’Etat venu ;-)

    • 31 Août 2016 à 17h48

      beornottobe dit

      le n’importe quoi, n’importe comment, telle est la démocratie socialiste (et ils en sont fiers en plus ) (mais beaucoup de Français de souche approuvent! alors !…….)
      vous comprenez pourquoi nous en sommes là?…..
      cqfd

    • 31 Août 2016 à 16h50

      Livio del Quenale dit

      Oui ! à thd o le31 Août 2016 à 11h45
      -
       Cette nuit peut-être un peu fatigué par mon mauvais sommeil, je n’ai pas développé pour répondre à I-diogen, d’une part l’heure, mais aussi je ne voulais pas occuper l’espace qui n’est déjà que de 2000 caractères par champ.

      Je pense que pour qui veut se donner la peine de chercher intègrement sur le Net une bonne partie de cette réalité se trouve, comme d’ailleurs le contraire soutenu par une propagande qui s’en éloigne pour la faire cadrer avec ses thèses.

      Vous avez raison, les grecs, par échanges, avaient développé les maths et toutes sortes de sciences initiées par les sumériens puis les Perse, l’algèbre notamment que les arabes ont publié.

      Mais la grande invention est le zéro, qu’est cet espace libre, cette abstraction intellectuelle issue des esprits savants indiens qui permit l’essor des mathématiques.

      Pour la chrétienté , je fais un distinguo entre l’église assez barbare jusque tard dans l’époque moderne. Et les chrétiens dont nombre de grands esprits ont fait la grandeur de cette civilisation. Bien que n’y étant pour rien j’en suis assez fier pour leur rendre hommage.

      – 

      • 31 Août 2016 à 17h58

        thd o dit

        Je ne pense pas que l’Eglise ait été “assez barbare jusque tard dans l’époque moderne”.

        C’est elle qui a mis en place le statut de la femme avec l’interdiction du divorce, qui a fait disparaître l’esclavage en Europe, et qui a donné une impulsion à la recherche de sources antiques avec la réforme grégorienne.

        Un petit livre contre quelques idées reçues, dans un cas particulier :

        https://www.amazon.fr/LAffaire-Galil%C3%A9e-Jean-Pierre-Lonchamp/dp/2204029653/ref=sr_1_4?ie=UTF8&qid=1472659066&sr=8-4&keywords=l%27affaire+galil%C3%A9e

      • 31 Août 2016 à 18h38

        i-diogene dit

        -” Et les chrétiens dont nombre de grands esprits ont fait la grandeur de cette civilisation.”..

        Bin forcément: tout les savants occidentaux étaient issus d’ une bourgeoisie chrétienne..Y’ avait pas d’ autre choix..

        De là à conclure que c’ est le christianisme qui les a inspirés, c’ est un raccourcis pour le moins scabreux..

        Quasiment tous ont été confrontés à l’ obscurantisme religieux chrétien qui était en opposition avec le résultat de leurs découvertes..

        A tel point que:

        - Darwin a dû rejeter son éducation chrétienne pour faire avancer ses travaux..
        - de même, il a dû lutter contre les conservateurs qui s’ accrochaient à leur croyance créationniste..

        - Louis Pasteur, lui-même très catholique a admis, peu avant sa mort, avoir occulté certains résultats d’ analyses prouvant que le créationnisme était une foutaise religieuse..

        - Il n’ est pas évident de lutter contre un endoctrinement réalisé depuis l’ enfance et s’ imbriquant avec les relations familiales, amicales et sociétales..

        Il suffit de constater la pression religieuse de leurs familles et de leur communauté sur les musulmans, pour se faire une idée de ce qu’ on vécu les savants occidentaux avec le christianisme..

        Heureusement que les bourgeois de l’ époque étudiaient aussi le grec qui est directement opposé au christianisme dans l’ esprit:

        - christianisme = obscurantisme,
        - culture grecque = démarche scientifique..

        • 31 Août 2016 à 18h49

          Guenièvre dit

          “- culture grecque = démarche scientifique”

          Certes mais – culture grecque = femme au gynécée, sans droits juridiques ni droits politiques. Rien n’est parfait !

        • 31 Août 2016 à 22h26

          l’oiseau bleu dit

          Que reste-t-il VRAIMENT de la Grèce ? Le sirtaki , le retsina Nana Mouskouri, Melina Mercouri. 
          C’est un peu court  

        • 31 Août 2016 à 22h44

          i-diogene dit

          Guenièvre,

          C’ est sûrement plus l’ évolution des sciences et de la connaissance qui ont libéré la femme, que l’ obscurantisme..

          Dans la bible la femme n’ est guère mieux lotie..

          L’ oiseau,

          Toute civilisation a son apogée… Et sa chute..
          La notre ne fera pas exception..!^^

        • 2 Septembre 2016 à 10h34

          François dit

          Guenièvre, des femmes Grecques enseignaient dans des “universités” furent de célèbres médecins ect… Les filles à Sparte étaient élevées à l’identique des garçons. Il y avait même des “Olympiades” qui leur étaient réservées.
          En effet, elles n’avaient pas pouvoir dans la cité mais géraient ce que les Romains appelaient la Domus.
          C’est bien christianisme (Ou plutôt l’une de ses interprétations qui a détruit cette civilisation).
          Cette femme qu’est la Sainte mère l’église, mère des croyants s’est en effet mise au service de ses plus fidèles croyants, les femmes.
          On doit à l’église deux sentiments majeurs en sus de l’obscurantisme qu’elle a imposé : L’antisémitisme et l’homophobie.
          i libérer la femme c’est le droit de vote universel, les hommes ne l’ont eu qu’e, 1846 c’est à dire seulement un siècle avant-elles.

        • 2 Septembre 2016 à 19h56

          eclair dit

          1848 non 1846