Les Frères musulmans testent la société française | Causeur

Les Frères musulmans testent la société française

Entretien avec Marcel Gauchet 2/2

Publié le 08 septembre 2016 / Politique Religion Société

Mots-clés : , ,

Enlisés dans l'idéologie des droits de l'homme, nos dirigeants peinent à répondre aux offensives culturelle ou militaires déclenchées par les islamistes. Pour sauver notre mode de vie, Marcel Gauchet prône une laïcité combative et argumentée.
marcel gauchet immigration islam

Marcel Gauchet, par Hannah Assouline.

Retrouvez la première partie de l’entretien ici.

Votre analyse du phénomène migratoire semble dénuée de toute passion, surtout mauvaise. Mais la conclusion implacable est que si nous accueillons plus vite que nous intégrons ça ne peut pas marcher. Pourquoi nos élites peinent-elles tant à comprendre ce phénomène ?

Leur cadre intellectuel spontané le leur interdit. Pour elles, il est simplement inconcevable que l’immigration pose un problème. À leurs yeux, seuls les individus existent. Dès lors, les cultures, considérées comme une réalité qui précède les individus et s’impose à eux, relèvent de l’impensable. C’est cette logique qui conduit à sous-estimer la complexité du processus culturel que suppose l’intégration, c’est-à-dire l’adoption d’une autre société que celle dont on vient. Notre société s’étant convertie à la religion des droits illimités de l’individu, nous voilà désarmés. La pression sociale très forte qu’on appliquait aussi bien aux petits Bretons qu’aux petits Polonais est en effet devenue un symbole d’autoritarisme insupportable. Au point que les nouveaux venus sont désormais supposés s’intégrer automatiquement en fonction d’un credo élémentaire : « Chacun selon sa liberté et chacun selon son intérêt. »

[...]

  • Causeur_038_couv

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 97 - Septembre 2016

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    Causeur_038_couv
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 12 Septembre 2016 à 16h31

      beornottobe dit

      hum !…… qui veut la fin, veut les moyens…… c’est un adage…..
      mais il est clair que les socialistes ne veulent pas entendre parler des “moyens”….. ( dont Hollande évidemment)
      et ils ne veulent non plus de la fin
      car c’est grâce à “ça” qu’ils sont au Pouvoir ……
      alors ça peut durer longtemps!

    • 11 Septembre 2016 à 12h47

      kelenborn dit

      Au passage et puisqu’il est fait justement mention du poids des symboles, avez vous remarqué les curieux commentaires faits ici et la y compris par l’inénarrable procureur du jour, après l’arrestation des femmes djihadistes
      Il faut s’attendre à ce que, de concert, Plenel, Rossignol et de Haas sinon Melenchon et Duflot viennent nous expliquer que la burqa ou le voile ne sont pas des signes de soumission. La preuve, vous l’avez deviné, voila des femmes qui, comme des grandes faisant un enfant toutes seules ont affirmé qu’elles n’avaient pas besoin des hommes pour préparer un attentat. Vous cherchiez des preuves de la liberté des femmes musulmanes la voila. Et…quand on pense en plus qu’elles sont obligées de se voiler pour éviter que des islamophobes vicieux par nature ne les voient faire!!
      MK

      • 11 Septembre 2016 à 21h59

        àboutdepatience dit

        Le procureur et les journalistes n’ont pas arrêté de dire qu’elles étaient “teleguidees” depuis daesh
        je n’ai pas entendu “teleguides” pour les hommes.
        Il y a donc quand même l’idée qu’elles sont instrumentalisées à l’insu de leur plein gré donc victimes.  

    • 11 Septembre 2016 à 10h39

      keg dit

      Un frère me respecte dans mes habitudes et coutumes…. Tous les autres sont des ennemis…. Si je respecte les us et coutumes des gens qui me reçoivent j’entends avoir la même considération lorsque je reçois….

      http://wp.me/p4Im0Q-1h6

    • 11 Septembre 2016 à 10h15

      Vincent-G dit

      En lisant l’article, on pourrait croire que la religion chrétienne a attendu 1967 pour se résoudre à la liberté religieuse. Si cela était, la liberté religieuse ne devrait concerner que les seuls catholiques, et pas les protestants ni les orthodoxes !
      C’est au bon Charlemagne qu’on doit le concept “le baptême ou le bûcher”, lorsqu’il s’est rendu compte que le christianisme pouvait être un bon moyen de mâter les Saxons, concept repris ensuite dans les royaumes européens car c’était un instrument de stabilisation sociale évident.
      Sur ce point , Vatican 2 n’a introduit aucun élément nouveau dans la foi chrétienne, mais a opéré un simple retour aux sources : la liberté est un constituant intime du christianisme. (Re)lisez les lettres de Paul (notamment aux Galates), (re)lisez les Pères de l’Eglise (notamment Irénée de Lyon : “Adversus Haereses” IV, 37) et vous verrez que la liberté religieuse est une évidence pour les premiers chrétiens.

      Concernant l’Islam, ma lecture du Coran ne m’a pas convaincu que la liberté religieuse était au cœur de la révélation mahométane …
      Ce sera donc beaucoup plus difficile de faire admettre la liberté religieuse aux musulmans qu’aux chrétiens.

    • 10 Septembre 2016 à 14h57

      radagast dit

      Rappel : ” Sur le plan esthétique, le puritanisme islamique, renonçant à abolir la sensualité, s’est contenté de la réduire à ses formes mineures : parfums, dentelles, broderies et jardins. ”

      Votre Levy Strauss ne devait pas vraiment être porté sur la sensualité.
      Je n’y vois pas une réduction mais plutôt une exaltation de la sensualité.

      • 10 Septembre 2016 à 14h59

        radagast dit

        zut , ceci se voulait une réponse au commentaire de mitch-savoy.

      • 11 Septembre 2016 à 13h39

        kelenborn dit

        Ohh Radagast!!! Il est vrai que vous nous avez déjà montré que Marie-France Garraud devait , (contrairement à ce pensent ses détracteurs et moi même en première ligne,) porter des petites culottes fendues…là vous vous égarez j’en ai peur
        Mais il est vrai que vous reprenez vite en disant Zut plutôt que…
        Et ceci montre que vous savez faire la différence entre un gros cul rebondi étranglé par une jupe et un petit cul discretement caché sous une crinoline
        Ahh je suis certain que Queen Elisabeth vous trouverait un charme discret du côté de chez Swann

    • 9 Septembre 2016 à 14h21

      mitch-savoy dit

      La difficulté des musulmans à vivre dans une société où ils ne sont pas majoritaire et où ils ont du mal à imposer leur manières de vivre, largement approchée observée et décrite dans les écrits de Claude Lévi-Strauss, n’est-elle pas en elle-même (cette difficulté) la source de leur oppression ressentie? Rappel : ” Sur le plan esthétique, le puritanisme islamique, renonçant à abolir la sensualité, s’est contenté de la réduire à ses formes mineures : parfums, dentelles, broderies et jardins. Sur le plan moral, on se heurte à la même équivoque d’une tolérance affichée en dépit d’un prosélytisme dont le caractère compulsif est évident. En fait, le contact des non-musulmans les angoisse. Leur genre de vie provincial se perpétue sous la menace d’autres genres de vie, plus libres et plus souples que le leur, et qui risquent de l’altérer par la seule contiguïté.
      Plutôt que de parler de tolérance, il vaudrait mieux dire que cette tolérance, dans la mesure où elle existe, est une perpétuelle victoire sur eux-mêmes. En la préconisant, le Prophète les a placés dans une situation de crise permanente, qui résulte de la contradiction entre la portée universelle de la révélation et de la pluralité des fois religieuses. Il y a là une situation paradoxale au sens “pavlovien”, génératrice d’anxiété d’une part et de complaisance en soi-même de l’autre, puisqu’on se croit capable, grâce à l’Islam, de surmonter un pareil conflit. En vain d’ailleurs : comme le remarquait un jour devant moi un philosophe indien, les musulmans tirent vanité de ce qu’ils professent la valeur universelle de grand principes – liberté, égalité, tolérance – et ils révoquent le crédit à quoi ils prétendent en affirmant du même jet qu’ils sont les seuls à les pratiquer.”

      • 10 Septembre 2016 à 14h52

        AGF dit

        C’est le défaut du monothéisme. Après Moïse qui entendit des voix, l’un se prit pour le Fils de Dieu parce que toutes les prières des Juifs ses coreligionnaires s’adressaient à “Notre Père”, l’autre qui avait besoin d’élargir son fond de commerce avait trouvé pratique de parler au nom d’Allah . Dans tous les cas ils trouvèrent l’éternelle cohorte des ambitieux qui faisaient semblant de croire pour avoir les bonnes places, les sadiques qui avaient trouvé un bon prétexte pour torturer ,tuer, soumettre au nom de la morale et l’immense troupeau de moutons qui insultés , piétinés, préféraient encore avoir un protecteur que celui-ci s’appelât le Pape ou Mahomet Lénine, Pétain , Mao ou Pol Pot

        • 10 Septembre 2016 à 19h28

          Schlemihl dit

          AGF

          soit dit tout à fait entre nous

          Moïse et ses contemporains n’ étaient pas monothéistes

          Je ne suis pas sur du tout que Jésus se soit dit ” Fils de Dieu ” au sens que nous donnons à cette expression .

          Les religions polythéistes ou athées ( il y en a ) sont aussi férocement persécutrices que les religions monothéistes  .

      • 10 Septembre 2016 à 15h01

        radagast dit

        Bof en ce moment je ne les vois pas aussi angoissés que cela , plutôt de plus en plus provocants.

    • 9 Septembre 2016 à 14h02

      chouette13 dit

      Comment en sommes-nous venus là ? Sans être nostalgique du temps passé, il y a une trentaine d’années nous n’avions pas tous ces problèmes. A VITRY SUR SEINE, à VAULX EN VELIN, les adolescents avaient une volonté d’intégration sans haine pour la FRANCE et ses valeurs. Avec plus de rigueur, de fermeté et d’unité de la part de tous les citoyens français, face à celles et à ceux qui rejettent la République, ses valeurs et ses symboles, nous pourrions éradiquer ce fanatisme ambiant et actif. Non rien ne justifie les horreurs que nous avons connues en 1995, 2012, en 2015, en 2016 et que nous allons encore, hélas, connaître. Exigeons de nos gouvernants actuels et futurs, des idées et des actes forts pour que nous retrouvions la sérénité d’autrefois. Certes le monde bouge mais il peut évoluer dans le bon sens et proposer des alternatives raisonnables sans haine ni fanatisme.

      • 9 Septembre 2016 à 18h19

        plouc dit

        y avait pas de problèmes avec ces populations là il y a une trentaine d’ années ????????????????????????????????????
        t’ avais alors surement de la merde dans les yeux et dans les oreilles Papa !!!!!

        • 9 Septembre 2016 à 22h53

          chouette13 dit

          Papa te dit que vous pourriez être poli à défaut d’être attentif aux propos de quelqu’un qui a vécu dans ces coins-là ! C’est vrai que j’aurais dû dire il y a une quarantaine d’années car la révolte de “la grappinière” a commencé en 1981 !

        • 10 Septembre 2016 à 14h43

          AGF dit

          Plouc est plus que plouk. je le soupçonne de militer au PC et même d’assister à la fête de l’Huma devenue la fête de l’Ouma …et Mélenchon est son prophète .

    • 9 Septembre 2016 à 12h30

      beornottobe dit

      vous avez dit des “bêtes” ?……
      mais….. c’est insulter les bêtes!

    • 9 Septembre 2016 à 8h47

      Lecoeuretlaraison dit

      Depuis quelques jours, l’oratoire avec une statue de la Vierge, sur la départementale près de chez moi a disparu : il avait été fracassé à coup de masse.

      • 9 Septembre 2016 à 11h08

        accenteur dit

        Mais Lecœuretlaraison, voyons ! l’islam, religion d’amour et de tolérance, ne peut être soupçonné de quoi que ce soit dans votre histoire. Je suppose que les musulmanes injustement arrêtées par une police raciste ne peuvent inculquer à leur progéniture, présente ou future que les principes d’une religion de paix dont nous pouvons voir chaque jour les bienfaits.

        • 9 Septembre 2016 à 11h31

          Lecoeuretlaraison dit

          Je n’en sais pas plus pour l’instant. Je vais me renseigner pour savoir s’il y a une enquête.

        • 9 Septembre 2016 à 12h08

          beornottobe dit

          c’est évident pour la plupart des gens…… (mais les “socialistes” sont-ils des gens….?

        • 9 Septembre 2016 à 14h32

          Jean0308 dit

          mouais et le projet d’attentat visant à détruire la cathédrale Strasbourg en 1995 pour des terroristes d’un “pays ami” l’Algérie , l’attentat déjoué aux pieds des tours de Notre Dame , les petits arabes qui pissent dans les bénitiers des églises , les Synagogues bunkerisées etc … ça fait beaucoup sans parler des cimetières

      • 9 Septembre 2016 à 12h12

        Alex dit

        Je vous parie, Lecoeuretlaraison, qu’un prochain communiqué officiel va claironner que la piste terroriste ou islamiste (comme si islamiste et musulmane tout court ne signifiaient pas la même chose) est hors de cause et qu’il s’agit sans doute de l’acte d’un “déséquilibré”! Et puis quoi, une statue de la Vierge saccagée, dans notre France actuelle, ça vaut moins qu’une caricature du prophète de la “religion d’amour, de paix et de tolérance”, non ? 

      • 9 Septembre 2016 à 19h45

        beornottobe dit

        à extrapoler:
        “qui vole un œuf, vole un bœuf”

        • 10 Septembre 2016 à 14h55

          AGF dit

          Et “qui vole un bœuf est vachement costaud”

    • 9 Septembre 2016 à 8h19

      AGF dit

      Nous sommes en guerre mais nous ne voulons pas la faire. Tous les jours on arrête des musulmans dont on nous dit qu’ils sont français, prêts à tuer au nom d’une puissance étrangère: la “Palestine” ou l’EI. Nos dirigeants couards et drogués aux nouvelles religions ne veulent y voir que des cas “isolés” qu’ils prétendent “déradicaliser” alors que notre société nie que les différences de culture engendrent des différences de comportement.
      Nous avons affaire à des “soldats”. Il faut les traiter comme tels. Les traîtres à leur pays, on l’oublie volontairement, sont passibles des tribunaux militaires où la peine de mort n’est pas un gros mot. Leurs complices les Plenel, les Taddéi qui nous ont vendu Tareq Ramadan et les “indigènes de la République”, les Ruquier pour les quels tout ce qui s’apparente au patriotisme est ridicule et honteux, en un mot toute le cinquième colonne islamique devrait subir le même sort.
      Quant aux hyènes des quartiers jeunes ou pas il faut les abattre aux premières manifestations de leur méfaits.