Avez-vous déjà vu une Vietnamienne en burkini? | Causeur

Avez-vous déjà vu une Vietnamienne en burkini?

Le chantage postcolonial ne passera pas

Auteur

Xavier Théry

Xavier Théry
travaille dans un grand groupe de communication.

Publié le 20 août 2016 / Politique Religion Société

Mots-clés : , , , ,

Si la France est coupable de tous les maux et que les anciens peuples que nous avons colonisés ont tous les droits de lui en vouloir, pourquoi tant d'immigrés, asiatiques ou maghrébins, présentent les signes d'une intégration réussie ?
burkini colonisation plenel indigenes

Wikipedia. Giorgio Montersino.

Dans la polémique du burkini, la vulgate culpabilisatrice complaisamment relayée par certains médias comme Mediapart voudrait faire du Français un colon dans l’âme qui n’aurait pour objectif que de persécuter ses ex-colonisés, maghrébins en tête.

Disculper les islamistes

On connaît bien cette théorie animée par les Indigènes de la République ou le CCIF. Elle serait restreinte à ces groupuscules activistes, ce ne serait pas bien grave, mais elle est appuyée par de nombreux sociologues patentés comme Liogier ou Fassin à qui leurs passages répétés à la télévision a conféré une certaine autorité.

Cette théorie du colonialisme domestique et perpétuel ne vise pas tant à culpabiliser les Français non-immigrés qu’à disculper les auteurs des attentats qui seraient des révoltés contre un ordre injuste. Leur théorie a même trouvé un écho chez le Pape François qui voyait dans les djihadistes venus de Molenbeek des miséreux issus d’un ghetto.

Enfermer les immigrés

Cette théorie du ghetto enfermant les immigrés dans leur condition d’ex-colonisés se heurte à la réalité des chiffres : avec son taux de prélèvement et son taux de redistribution sociale records, la France a peut-être des ghettos, mais chacun y bénéficie alors de l’école gratuite, des allocations familiales, de l’aide au logement et d’ habitations à loyers modérés, de l’aide à la rentrée scolaire, d’allocations chômage, de la formation continue, de la bibliothèque et de la piscine gratuite, de la médecine et des médicaments gratuits, du RSA, de maisons de la culture, d’infrastructures internet modernes et à bas coût… Bref, on est loin des conditions de vie du ghetto de Varsovie en 1944 et c’est faire injure à ceux qui ont vécu et sont morts dans un ghetto que de leur associer les conditions de vie dans la société libérale avancée.

Mais oublions cette ineptie et prenons pour postulat que la France continuerait à exercer une « pression coloniale » sur les ressortissants des pays faisant partie de son ex-empire. Et que cette pression serait la cause de la révolte de certains immigrés d’origine maghrébine. Les mêmes causes produisant les mêmes effets dans des circonstances comparables, on devrait voir d’autres colonisés entrer en révolte ou revendiquer leur indépendance culturelle…

Avez-vous vu une Vietnamienne en burkini à la plage ou en tenue traditionnelle dans une sortie scolaire ? Avez-vous vu un Vietnamien se faire sauter au Bataclan au cri de « Bouddha est grand » ? Avez-vous vu des Vietnamiens mitrailler des enfants juifs ? Avez-vous vu des Vietnamiens provoquer une rixe à l’hôpital parce qu’un homme examine leur femme ? Avez-vous vu un chauffeur de bus vietnamien refuser de prendre son service parce qu’une femme a touché son volant ? Avez-vous vu des Vietnamiens harceler des jeunes filles dans le métro parce qu’ils trouvent leurs jupes trop courtes ?

Les Vietnamiens s’intègrent si bien

Pourtant, les Vietnamiens ont vécu comme les Maghrébins pendant 80 ans sous le régime colonial français (une colonie d’administration directe – la Cochinchine – et deux protectorats – le Tonkin et l’Annam – comme en Afrique du Nord). Pourtant, les Vietnamiens ont eu à subir la morgue des colons français venus s’enrichir dans la récolte de l’hévéa. Pourtant, certains Vietnamiens ont connu le bagne de Poulo Bidong et la déportation. Pourtant, les Vietnamiens sont en France une minorité visible. Pourtant, les Vietnamiens se sont libérés, eux aussi, par une guerre de décolonisation âpre et rude.

Mais partout où ils se sont implantés (France, Canada, Etats-Unis), les Vietnamiens se signalent par leur intégration rapide, par l’excellence de leurs résultats scolaires, par leur promotion dans la société en devenant commerçants, ingénieurs, publicitaires, médecins, professeurs, par leur taux de criminalité proche de zéro. Par leur participation aux progrès de la société.

La théorie culpabilisatrice du néo-colonialisme ne tient pas. Elle fait injure aux millions de Maghrébins qui comme les Vietnamiens se sont déjà intégrés en devenant eux aussi commerçants, médecins ou professeurs et vivent en toute laïcité. Elle veut les enfermer dans un statut de sous-citoyens oppressés par un colonialisme imaginaire qui justifierait que les moins intégrés ne s’intègrent jamais et ne trouvent leur issue que dans la révolte ou la sécession. Elle refuse de chercher les vraies causes qui font que 25% des candidats au djihad sont des convertis et qu’ils rejoignent d’autres fanatisés eux-mêmes souvent issus de familles maghrébines complètement intégrées et non-religieuses. Elle refuse de voir que c’est par la référence croissante à des textes religieux où sont répétés toutes les deux pages que la cohabitation avec les laïcs, les chrétiens et les juifs est impossible que se forge l’exclusion. Elle refuse sans doute de voir que si les Vietnamiens s’intègrent si bien, c’est que comme les Français ils sont à 80% sans religion ou complètement laïcisés.

Burkini, par magazinecauseur

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 24 Août 2016 à 11h30

      plouc dit

      Ouais c’ est vrai , il y a eu les colonies ! mais n’ était ce pas pour combattre les califats ????

    • 23 Août 2016 à 16h09

      cappuccina dit

      Que des “sous citoyens” se sentent “oppressés”, me navre infiniment mais pas autant, cependant, que s’ils se sentaient “opprimés”… Indépendamment de son anglicisme très laid, je suis tout à fait d’accord avec l’auteur de l’article.
      La situation des membres de la communauté chinoise de Paris et d’Aubervilliers est particulièrement intolérable tout comme l’inaction du gouvernement d’ectoplasme, complice des méfaits commis à leur égard.

    • 23 Août 2016 à 12h14

      beornottobe dit

      Qu’ils se rassurent !…. Burkini ou pas ils “mourront” aussi ! (et JAMAIS personne n’en est revenu pour dire ce qu’il se passe “après”…..)les vierges, rivières de lait ,de pinard etc…. c’est bon pour leurs “gogos”….. (ils en ont aussi et sont même de plus en plus nombreux (ses)surtout que les fémino-socialistes ne les détrompent jamais)

    • 22 Août 2016 à 20h02

      Terminator dit

      Je suis l’époux d’une vietnamienne qui a été condamnée aux travaux forcés pour avoir tenté de fuir le communisme en “boat-people”. Elle ne comprend pas la mansuétude des français à l’égard des momos fouteurs de merde…

    • 22 Août 2016 à 16h24

      Tonio dit

      “la France a peut-être des ghettos ”

      Vraiment ?
      Pas plus que d’autres villes qui ont leurs quartier chinois, italien, juif (oui! même juif) et qu’on désigne par ghetto pour donner dans le lugubre des heures sombres de notre civilisation. A Venise on trouve même le quartier des “Tedeschi”, presque aussi vieux que la Sérénissime: un ghetto aussi ?

      Ces nouveaux arrivants n’ont fait comme ailleurs que se regrouper par affinités de toute sorte, sans aucune contrainte gouvernementale; et il ne viendrait à aucun dirigeant l’idée simplette d’interdire ces regroupements nationaux ou linguistiques sous prétexte que cela déboucherait sur le ghetto.

      Il faut cesser de toujours solliciter le vocabulaire à seule fin de lui en faire dire plus qu’on n’en sait vraiment…

    • 22 Août 2016 à 14h43

      netrick dit

      Je connais une famille d’origine Vietnamienne,maintenant Française dans le restaurant de laquelle nous allons souvent diner. Le fils ainé a repris le restaurant des parents et développé de délicieuses spécialités Franco-Asiatiques. La fille termine ses études de médecine. le jeune fils est officier pilote dans l’Armée de l’Air.
      Ils ont tous conservé la religion de leurs ancètres. Comment dit-on “intégrés” en
      vietnamien ?

    • 22 Août 2016 à 14h27

      jacob89 dit

      Les français ont commise des crimes dans les colonies. Si on s’en réfère à l’époque, ils en ont commis bien moins que les américains, que les anglais ou les espagnols en leur temps.Que faut-il alors penser de tous ces peuples (sans honneur?) qui viennent pleurer leur pitance en France? Je ne me souviens pas avoir entendu dire que des juifs allaient pleurer misère dans l’Allemagne hitlérienne…Faudrait-ben qu’on m’explique…Et si quelqu’un calculait ce que les colonies et départements d’Algérie ont coûté aux contribuables français? De cela, je n’ai jamais entendu parler!

      • 22 Août 2016 à 14h36

        lisa dit

        Contente de lire quelqu’un qui s’etonne comme moi que ces gens qui ont chassé le colonisateur vienne chez lui.
        Mais peut-être viennent-ils exploiter sa culpabilisation ?
        Et sans doute n’ont-ils pas le même sens que l’honneur que lui.

        • 22 Août 2016 à 17h34

          beornottobe dit

          mais sans sont-ils “appuyés” par la Gauche ?

          “Mais peut-être viennent-ils exploiter sa culpabilisation ?” (cf Ségolène Royal au Sénégal)

        • 23 Août 2016 à 7h04

          beornottobe dit

          SVP EXCUSES……. bien lire : mais sans DOUTE sont – ils……