Après le Brexit, le joli mois de May | Causeur

Après le Brexit, le joli mois de May

Une politique industrielle britannique, qui l’eût cru?

Auteur

David Desgouilles

David Desgouilles
Blogueur et romancier. Prochain roman à paraître : janvier 2017.

Publié le 11 août 2016 / Économie Monde Politique

Mots-clés : , ,

may brexit industrie

Nous avions moqué il y a quelques semaines les théoriciens du chaos post-Brexit, qui prophétisaient tous les malheurs au peuple britannique au cas où il affirmerait sa volonté de sortir de l’Union européenne. Les sujets de Sa Gracieuse Majesté ne lisent pas la presse française ; pis, ils ne regardent même pas les experts de C dans l’air. Ils ont donc voté « Leave ». Après le scrutin, ce sont les leaders du Brexit qui étaient montrés du doigt. Boris Johnson, qui avait pris acte du fait que les conditions politiques ne lui permettaient pas d’accéder au 10, Downing Street, était dépeint en lâche. L’ancien maire de Londres n’était qu’un pitre qui ne voulait surtout pas du pouvoir, surtout pas assumer la responsabilité de son militantisme pour le « leave ». Manque de bol, Johnson ne s’était terré nulle part et a débarqué au Foreign office. Pour se cacher, convenons qu’il y a beaucoup mieux.

C’est Theresa May qui est devenue Premier ministre. Elle, qui avait pris position pour le « remain » a expliqué que son devoir était de faire du Brexit une chance pour le Royaume-Uni. Et elle s’y est attelée. Pour l’heure, aucune pluie de sauterelles de l’autre côté de la Manche, ni séismes ou épidémies de choléra. Au contraire, la consommation a rebondi en juillet. Quant au tourisme, il a également connu une augmentation cet été. Bizarre pour un pays dont le peuple aurait décrété l’édification de murs et autres barbelés. Trêve de plaisanteries. Toute personne de bonne foi sait très bien qu’on peut vivre hors de l’Union européenne. La Suisse, la Norvège y réussissent très bien, chacune à leur façon. L’Islande aussi, qui refuse aujourd’hui d’y entrer après avoir été longtemps tentée d’y adhérer. De chaque côté, il faut faire preuve de modestie, la consommation et le tourisme auraient peut-être rebondi aussi en cas de vote pour le « remain ». Qui peut avoir des certitudes à cet égard ? Hormis, bien sûr, les experts de C dans l’air ou les éditorialistes du Monde ?

Ce qui est certain, en revanche, c’est que Theresa May a compris le message de son peuple. Les Britanniques voulaient retrouver la maîtrise de leur destin ; elle souhaite leur donner. On savait qu’après trente ans de thatchérisme et de blairisme, autres noms de la fameuse « adaptation nécessaire à la mondialisation », le Parti conservateur avait entamé une réflexion en son sein. On savait aussi que David Cameron s’était déjà appuyé sur Philipp Blond, le théoricien de la « Big society ». Theresa May va plus loin. Surfant sur le résultat du référendum, elle affirme sa volonté de redonner à son pays une politique industrielle, mais aussi de réduire les inégalités. Celle que des imprudents avaient dépeinte comme l’héritière de la Dame de fer a même recréé une forme de Commissariat général au Plan. Chez nos confrères du Figaro, Pierre-Henri d’Argenson explique que « le Brexit n’est donc pas seulement le fruit d’une manipulation populiste tombée sur son jour de chance, mais procède d’un mouvement profond de remise en cause des dogmes économiques sur lesquels les gouvernements libéraux, de droite comme de gauche, avaient assis leurs certitudes. Sans conteste, ajoute ce haut-fonctionnaire spécialiste des questions internationales, nous assistons là à une révolution économique et politique ».

Cette révolution n’intéresse pas la plupart des médias de notre pays, qui sont passés à autre chose. Il s’agit maintenant de préserver les citoyens des Etats-Unis des séismes, pluies de sauterelles et autres épidémies de choléra qu’engendrerait forcément une victoire de Donald Trump en novembre. Victoire qu’on décrète par ailleurs impossible, mais tout en se mobilisant quand même pour ne pas la voir advenir. Allez comprendre…

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 13 Août 2016 à 10h49

      golvan dit

      Quelqu’un d’intelligent, lorsqu’un phénomène nouveau apparaît, ici le Brexit, observe et se demande ce qu’il peut tirer comme conclusion de cette observation. 
      L’observation en question ne fait que commencer et jusqu’à présent il n’y a pas grand-chose à observer donc à conclure.
      Mais les idiots obstinés qui refusent de voir l’UE pour ce qu’elle est, c’est-à-dire une expérience qui est en train d’échouer parce qu’elle produit un chômage de masse qu’on présente comme un phénomène naturel, ainsi qu’une politique migratoire rejetée par la population européenne, se refusent à observer l’évolution du RU, bonne ou mauvaise, et s’obstinent de façon puérile à ne voir dans le Brexit que l’expression d’imbéciles forcément sous diplômés et forcément ignares.
      Personnellement j’observe que le loyer de mon fils à Londres va me revenir à moins cher pendant quelque temps, et j’en conclus qu’en micro économie (pour moi) il existe des conséquences positives, et que ce sera la même chose en macro économie, et que le RU est un espace politique qui respecte la démocratie, ce qui n’est plus le cas en France au sujet de l’appartenance à l’UE.  

    • 13 Août 2016 à 9h27

      RED (From Tex) dit

      Theresa va donc remettre les jeunes anglais à l’usine ? Good luck !

      Ou alors elle va relancer l’immigration de travail ? Après la campagne anti immigration du Brexit, nul doute que Causeur va nous vanter le “réalisme” des Anglais !

      Bref… Ils voulaient torpiller l’Europe, ils l’ont fait (en 40 ans quand même, la belle idée avait la vie dure), ils en sont sortis sous un prétexte quelconque (l’immigration), maintenant ils vont pouvoir reprendre le bon vieux…

      Business As Usual !

      Sauf que… Si on en croit les premiers indicateurs, c’est pas franchement le grand beau qui s’annonce !

      Plutôt un “petit temps” très british !

      • 13 Août 2016 à 9h52

        durru dit

        Bah, les Brits d’aujourd’hui ne sont plus vraiment les mêmes que ceux d’il y a 40 ans. Une certaine Dame de Fer est passée par là et a bien changé la donne, du pays le plus embourbé dans la mare de l’Etat Providence (tout à fait appropriée aux conceptions actuelles de l’UE) vers un pays bien trop libéral (surtout dans les esprits) du goût de nos bureaucrates bien aimés.
        Affirmer aujourd’hui qu’ils sont rentrés dans le jeu dans les années ’70 pour “torpiller l’Europe” (laquelle? encore une fois, l’Europe c’est un continent, pas une structure politique) c’est un énorme anachronisme.
        Quant aux jeunes Anglais et les usines, demandez également aux jeunes Français ce qu’ils en pensent: traîner dans la rue sans but, les poches vides, ou pouvoir maîtriser leurs vies… Mais c’est vrai qu’on a bien trifouillé l’éducation de ces pauvres gosses, ils ne savent plus à quel saint se vouer, et il ne sont plus capables de faire le lien entre droits et devoirs.
        Quant au beau (ou “petit”) temps, je ne sais pas depuis quelle planète vous émettez, mais de ce côté-ci le temps paraît bien (plus) maussade.

        • 14 Août 2016 à 8h53

          kelenborn dit

          Eh oui, je suis loin de partager systématiquement les avis de Durru mais entendre ou lire de parfaits autistes nous vantant les mérites de cette zone de sous-développement durable qu’est l’Europe fait pitié!!! Une belle idée!! ben oui pardi!!! comme l’île aux enfants de Casimir, sauf que ce serait plus proche de l’île du diable!!!Mais ils n’en démordent pas! A-t-on des taux de croissance du PIB à la ramasse qu’ils nous expliquent qu’on est un espace de prospérité, les escrologistes qui ont mis la main sur la commission et entendent ruiner nos économies en raison d’un imaginaire réchauffement climatique? Très bien répond Hidalbotte, plus de bagnoles, l’Eden sur les quais de la Seine, des masses de migrants prêts à égorger les koufars! Super, nous dirait la mère De Haas alias Felicie Lelièvre, ce sont les joies du multiculturalisme et puis, avec le burkini, on verra pas que je suis un boudin!!! Et oui manque plus que 4merde pour gerber!!
          MK

    • 12 Août 2016 à 18h35

      aiglagil dit

      “Un autre monde est possible… ♫♫” Cette chanson me donne la chair de poule, rétrospectivement. Ce qui est possible certainement, par définition, c’est ce qui existe présentement; le reste est au rayon du potentiel… qui rime d’ailleurs avec potence! Le potentiel radical, appelé souvent par son pseudo “tabula rasa” se distingue par sa préoccupation d’éradiquer tout ce qui l’a fait naître; car Prince Murat, comme moi-même, sont bien nés en plein libéralisme, n’est-ce-pas?

      • 12 Août 2016 à 18h52

        saintex dit

        C’est très joli ces petites croches, comment faîtes-vous ça ?
        Quant à Murat, il est né en 1767 alors que Necker n’a été nommé Directeur Général des Finances qu’en 1776. Et encore ce dernier n’était-il pas un Barroso échevelé. D’ailleurs il n’a jamais entretenu le moindre lien avec Jean-Jacques Goldman-Saxe.
        L’autres Murat ? C’est encore plus ancien, non ?

    • 12 Août 2016 à 12h17

      HENRI25 dit

      excellent

    • 12 Août 2016 à 5h11

      Prince Murat dit

      Ce qui est passionnant, c’est de voir une femme, premier ministre d’Angleterre, conservatrice, reconnaître que la ”Révolution Thatchérienne” est désormais terminée.

      Le mouvement libéral a aujourd’hui dérivé au-delà de toutes les limites raisonnables et acceptables, et le monde a changé.

      Le Libéralisme est devenu une épave, un monstre aussi répugnant que le Communisme. Il faut se débarrasser de ce système complètement au bout du rouleau et inventer un nouveau concept.

      • 12 Août 2016 à 7h03

        durru dit

        Rien de plus simple. On revient au bon vieux autoritarisme collectiviste, on voit bien que c’est exactement ce que les gens cherchent. L’EI est plus qu’à la mode maintenant. Traditionnel, collectif, le top quoi!
        Il faut finir par jeter aux oubliettes ces fâcheuses libertés individuelles qui empêchent rois, princes, califes et autres présidents de droit divin de mener les politiques qu’ils désirent.

        • 12 Août 2016 à 7h25

          Prince Murat dit

          Comme je l’indique clairement dans mon commentaire, je ne conteste pas que le Communisme est mort en 1989… et la Monarchie de Droit Divin en 1793.

          De toute évidence, ce qui en train d’agoniser sous nos yeux, ce sont les fausses alternances de type PS-Ripoublicains qui se sont partagés le pouvoir en Occident depuis des décennies.

          Les soi-disant ”Populistes” vont arriver au pouvoir.

          Et comme vous le savez, mon opinion est que cela vous plaise ou non, ceux qui vivront les dix années à venir verront le système du Revenu de Base se mettre progressivement en place.

          Des expériences vont commencer en Finlande et aux Pays-Bas. Il y aura certainement au début beaucoup d’ajustements à prévoir…

        • 12 Août 2016 à 7h38

          durru dit

          “Les soi-disant “Populistes”" sont déjà arrivés au pouvoir il n’y a pas si longtemps, aussi dans un contexte de doute dans les valeurs démocratiques et d’économie chancelante.
          C’est vrai que l’Histoire aime repasser les plats, mais quand même…
          Puis, je ne vois pas du tout le rapport avec la choucroute du revenu de base. En Finlande et aux Pays-Bas, ce ne sont pas des “populistes” (anciens ou nouveaux, peu importe) qui le mettent en place, mais d’affreux libéraux.

        • 12 Août 2016 à 9h16

          Prince Murat dit

          Vous voulez sans doute parler des gouvernements populistes en Hongrie et en Pologne.

          Ils se sont au moins montrés fermes sur l’immigration.

          Il y a des rumeurs venant des habitants proches des aéroports allemands qui disent que toutes les nuits, il y a un trafic continu d’avions qui apportent le regroupement familial des hommes qui sont arrivés par bateau.

          Le Revenu de Base est un sujet trop novateur pour être exprimé un programme électoral, seul Podemos a osé le faire.

          Il n’en reste pas moins que cette idée est la seule qui propose une solution réaliste contre le chômage, la pauvreté et les inégalités qui rongent nos sociétés.

          On ne trouve sur internet qu’une dame fonctionnaire et quelques vieillards ivrognes et en démence sénile pour oser venir nous affirmer : ”Encore plus de Libéralisme et la Croissance reviendra” !

          Ce projet est défendu par des politiciens de droite comme de gauche… et quelques Prix Nobel d’Économie renommés !

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_partisans_du_revenu_de_base

        • 12 Août 2016 à 18h58

          Wil dit

          “Il n’en reste pas moins que cette idée est la seule qui propose une solution réaliste contre le chômage, la pauvreté et les inégalités qui rongent nos sociétés.”
          Quand on me parle d’une solution miracle pour sauver tous les maux de la terre ou presque,je sais déjà que c’est une escroquerie.

        • 12 Août 2016 à 20h08

          Prince Murat dit

          Wil,

          Soyez honnête dans votre critique : je me garde bien de déclarer ”miracle” un système qui en est au tout début de ses premières évaluations.

          Je dis seulement que je ne vois actuellement pas d’autre proposition sérieuse.

          Je me permets simplement d’être un peu agressif en écrivant : On ne trouve sur internet qu’une dame fonctionnaire et quelques vieillards ivrognes et en démence sénile pour oser venir nous affirmer :”Encore plus de Libéralisme et la Croissance reviendra” !

        • 12 Août 2016 à 20h29

          Wil dit

          C’est vrai mon prince vous n’avez jamais dit que c’était une solution miracle.
          A la différence de vous j’attends encore qu’on me prouve que c’est une “proposition sérieuse” comme vous dites.
          J’ai écouté des types comme l’ultra libérale Gaspard Koenig nous vanter les mérite d’une telle “solution” et j’avoue que je n’ai pas été convaincu.
          Mais je ne demande qu’à l’être.je ne suis pas sectaire…enfin je crois.(c’est toujours ce qu’on croit)
          Sérieusement,explique moi mon prince en quoi cette mesure est le remède au chômage,à la pauvreté et aux inégalités.
          le chômage,faut voir,mais régler la pauvreté et les inégalités par ce genre de mesure me semble franchement douteux.
          Mais une fois encore,je ne demande qu’à être convaincu. ;-)

        • 13 Août 2016 à 2h12

          Prince Murat dit

          Les grandes révolutions technologiques, à commencer par celle du métier à tisser, ont, au début entraîné beaucoup de misère et de chômage.

          Faut-il vous rappeler les descriptions de Dickens et de Zola sur l’industrialisation ?

          Dans les dernières années, nous avons permis à la Chine de se développer avec les délocalisations. Actuellement, avec l’informatique, des dizaines de milliers d’emplois sont en train de disparaître dans la banque.

          La question est : devons nous accepter la montée inexorable du chômage, de la pauvreté, des inégalités ?

          Ou devons-nous admettre qu’une société ne peut être stable qu’en satisfaisant les besoins et les aspirations du plus grand nombre ?

          Le Revenu de Base consiste à garantir un ”minimum vital” à chaque citoyen.

          Tout dépend de vos orientations politiques : les gens ”de droite” sont ”égoïstes” : seul les intéressent leur intérêt personnel, les autres ”n’ont qu’a crever !”

          Cela peut paraître surprenant à certains d’entre vous, mais l’humanité progresse.

          Depuis l’origine du monde, les hommes se sont fait la guerre.

          Lorsque j’étudiais l’histoire au lycée, on nous faisait retenir de longues listes de rois guerriers et conquérants. Des dates de batailles qui avaient causé des dizaines de millions de morts et de blessés.

          Et puis, bizarrement, nous les européens, un jour, nous avons décidé de cesser de faire la guerre…

        • 13 Août 2016 à 3h09

          durru dit

          Moi je crois, vu que tout progrès amène de la pauvreté et des inégalités, que la seule solution pour l’homme est de revenir à l’âge de pierre (ou de Pierre, je sais plus…)

        • 13 Août 2016 à 4h59

          Prince Murat dit

          Un progrès qui amène de la pauvreté et des inégalités !
          C’est plutôt un malheur, une malédiction, une catastrophe !

          Évidemment, je sais, à la longue, il y a une amélioration. Mais au bout de 25 ans, 50 ans ou plus ?

          Le Revenu de Base évite de gâcher une ou deux générations de vies humaines.

          Il s’agit de renoncer à la ”Lutte des classes” !

        • 13 Août 2016 à 9h58

          durru dit

          Je vois que vous êtes bien atteint, je vais essayer d’éviter dorénavant de vous importuner.
          Allez dans n’importe quel coin de cette planète (sauf quelques cartiers en particulier, mais ça c’est une autre histoire) et comparez le niveau de vie aujourd’hui avec celui du moment de votre choix dans le passé. “Un malheur, une malédiction, une catastrophe”? Pour qui? De quoi fantasmez vous? C’est tout le contraire qui se passe, ne vous en déplaise.
          Le problème est bien plus politique que social, et il est restreint aux pays les plus “civilisés” (les plus développés historiquement, quoi). Ce n’est pas l’hélicoptère à billets qui va régler quoi que ce soit, en tous les cas pas tout seul.

        • 13 Août 2016 à 10h24

          Prince Murat dit

          Durru,

          Je pensais que nous étions d’accord… sur une évidence !

          Le progrès technologique consiste toujours à utiliser une main d’œuvre beaucoup moins nombreuse pour effectuer la même quantité de travail.

          Mécanisation de l’agriculture, métier à tisser.
          Un chauffeur de train, de bus ou de métro emporte beaucoup plus de passagers dans son véhicule qu’un cocher dans sa diligence.

          Nos jeunes de banlieue auraient dû travail par millions dans les usines qui ont été délocalisées.

          Pour les plus chanceux d’entre eux, ils auraient été employés de banque… mais ils sont remplacés par des distributeurs de billet.

          Cela fait des hordes de chômeurs qui ne peuvent pas tous devenir informaticiens ou concepteurs de jeux vidéo !

          Je ne comprend pas que vous ne compreniez pas !

        • 13 Août 2016 à 11h16

          durru dit

          Nos sociétés occidentales ont fait le choix de devenir des sociétés de services. Et dans l’absolu ça pourrait marcher pas trop mal, justement parce que de plus en plus de tâches physiques industrielles peuvent être accomplies avec de moins en moins d’investissement humain. Ce qui laisse de nombreuses ressources humaines disponibles pour des activités soit plus complexes (recherche, innovation, transmission, conseil), soit plus relationnelles (l’explosion du nombre de personnes âgées et/ou dépendantes, par exemple).
          Seulement, ces mêmes sociétés ont réussi la performance de détruire le capital humain dont elles disposaient, en baissant continuellement le niveau d’instruction prodigué aux jeunes générations. Qui se trouvent de plus en plus désemparées, devant le fossé qui s’est creusé entre leurs compétences toutes nulles et les demandes (besoins) de la société.
          Vous croyez que c’est possible de faire travailler deux personnes pour (bien) nourrir dix, et qu’en plus cinq des huit autres n’aient strictement aucune responsabilité, ni respect du travail des deux premiers (les trois derniers étant trop jeunes ou trop vieux pour pouvoir apporter quelque chose). Eh ben, c’est exactement ce que font les gouvernements, tirant toujours plus sur la corde de ceux qui font. Mais elle est déjà bien tendue…
          Votre “revenu de base”, il peut être un moyen, pourquoi pas. Mais il n’est certainement pas le moteur. Le moteur du changement qui doit s’opérer est bien plus profond et tient à la compréhension de cette nouvelle société, des rapports entre droits et devoirs, des responsabilités de tout un chacun. Ce RB ne peut devenir un droit que s’il y aura des devoirs attachés, bien définis et acceptés.
          Vous voyez qu’on arrose déjà d’une multitude d’aides toute une population, pour soi-disant acheter la “paix sociale”. Ben, ça marche pas. Parce que la relation n’est pas équilibrée. Rien n’est demandé en échange.

        • 13 Août 2016 à 12h01

          Prince Murat dit

          Manifestement, dans nos pays occidentaux, il y a suffisamment de nourriture pour tout le monde.
          Il y a même de quoi équiper chaque famille de la télé, de smart-phones et d’internet.

          Là, où cela coince un peu, c’est que la proportion de français qui partent vacances diminue chaque année. Et que les achats immobiliers sont désormais réservés aux riches et aux étrangers.

          A vous lire, j’ai l’impression que vous voudriez nous faire croire que le chômage vient surtout d’offres d’emploi non pourvues par déficience du système scolaire !

          Il y a dix ans, on pouvait encore se poser la question : les chômeurs sont-ils tous des imbéciles, des tricheurs et des paresseux ?
          Mais aujourd’hui seuls quelques réactionnaires irresponsables osent encore ce genre d’affirmation.

          Ceci dit, à chaque fois que je discute sur ce sujet, je propose la création d’une obligation légale pour Pôle Emploi de trouver rapidement une occupation à tous ceux qui en font la demande.

          Quant aux métiers que les jeunes ne veulent pas exercer, il y a la ”Loi du Marché” : augmenter le salaire. On trouve plus facilement des éboueurs que des aides-soignants…

          Le Revenu de Base sera toujours suffisamment bas pour maintenir le désir de travailler et la plupart des êtres humains cherchent à occuper leurs journées autrement qu’en regardant la télé !

        • 13 Août 2016 à 19h09

          durru dit

          Vraiment, rien à faire. Je dois écrire en quelle langue pour que vous commencez à avoir un tout début de compréhension de mes propos? Le chômage est si haut pour plusieurs raisons, dont une (et majeure) est le peu d’intérêt à lancer et maintenir une activité quand on est plumé de partout. Le coût exorbitant demandé pour acheter la “paix sociale”, à coups d’aides sociales, d’emplois aidés, de plus en plus d’emplois publics, notamment au niveau local, etc, démotive et déresponsabilise.
          Les emplois non pourvus sont ceux qui sont réellement proposés seulement, pas ceux qui pourraient être potentiellement créés. Si je vois que je ne trouve pas un technicien, ou un ingénieur, je ne vais pas me mettre à en chercher 20, même si je sais que je leur trouverais du boulot.
          Oui, la faillite de l’école a une responsabilité majeure dans le chômage endémique en France aujourd’hui, tout comme les politiques de soutien à l’emploi public et à l’emploi aidé.

    • 11 Août 2016 à 23h26

      Warboi dit

      N’importe quoi. Vraiment n’importe quoi.
      si j’en avais eu le temps, j’aurais moi aussi été faire un tour au RU vu que la livre a perdu 20%. Mon budget de détenteur de l’euro en a gagné autant.
      Ce n’est hélas pas la position du consommateur local qui a vu tous les prix exploser. 50% des produits alimentaires sont importés… En même temps, l’immobilier s’effondre à Londres… si vous avez quelques millions d’euros, c’est le moment !!
      Sinon Johnson est au foreign office… On l’entend peu. Et pour cause. C’est une potiche inutile. Avant d’avoir le statut de la Norvège, le RU va devoir beaucoup beaucoup mouiller le maillot. Et ce n’est pas Johnson qui l’y aidera.
      Personne sauf Desgouilles n’avait parlé de sauterelles. D’inflation, par contre…

      • 11 Août 2016 à 23h35

        durru dit

        Bonsoir Nadia, comment ça va?
        Personne n’a annoncé rien du tout, c’est vrai. Voici ce qu’avait retenu en mai (donc avant le référendum) un proche ami à vous à propos des discours habituels.

        • 11 Août 2016 à 23h52

          Warboi dit

          Je suis autant proche ami avec fboizard que je m’appelle Nadia. Vous avez la preuve de ce que vous avancez ? Je ne connais ce gars ni d’ève ni d’adam, quant à “nadia”… vous n’avez rien de mieux à me proposer ?

        • 12 Août 2016 à 0h19

          durru dit

          Ca va, Nadia, on peut arrêter les salamalecs :)
          De toute façon, sur le fond vous n’avez rien à dire, déjà en mai (et bien avant) on prévoyait les dix plaies de l’Egypte puissance mille pour le RU en cas de Brexit, c’est un fait. Et l’ami en question était Eric, pas je sais pas qui :D

        • 12 Août 2016 à 2h43

          Warboi dit

          Des preuves ? aucune.
          Evidemment.
          Moi je n’ai jamais prévu des pluies de crapauds mais de sérieuses difficultés économiques qui se pointent avec le plongeon de la livre. Tout ce qui est importé coûte 20% plus cher. C’est bon pour le tourisme mais enfin ce n’est pas non plus la costa del sol. La relance industrielle de May est un cautère sur une jambe de bois, le RU est surendetté, avec quel argent ? Rappelons que le statut de la Norvège se paye cash, pas autant sans doute qu’une contribution pleine au budget de l’UE mais si on enlève toutes les aides et participations européennes, le bénéfice sera bien mince…

        • 12 Août 2016 à 4h49

          eclair dit

          warboi

          non les produits qu’achete le consomateur final ne voit pas une augmentation de 20%.

          la hausse est entre 0 et 5% suivant les produits.

        • 12 Août 2016 à 11h14

          durru dit

          Allez, Nadia, on s’amuse?
          23 Juin 2016 à 17h04 Warboi dit [entre autres]
          Avant d’en arriver là, il va falloir surveiller le taux de la livre aujourd’hui, c’est lui qui nous donnera les premiers éléments. Des sondages sortis des urnes non publiés, évidemment, orientent déjà les marchés financiers. En cas de brexit, on table sur une chute de 20 à 40% de la livre.
          Rien que ça :D

      • 12 Août 2016 à 0h12

        Wil dit

        C’est vrai la situation en GB est tellement catastrophique depuis le brexit que des dizaines de milliers d’anglais demandent tous les jours le statut de réfugiés économiques dans les différents pays de l’EU.
        Pfff,rigolo va.

      • 12 Août 2016 à 0h54

        ZOBOFISC dit

        la livre a perdu 10 % et non 20 % !
        Qu’est-ce-que c’est que ces menteries !!! 

        • 12 Août 2016 à 1h22

          eclair dit

          20%depuis le début de l’année

        • 12 Août 2016 à 2h31

          Warboi dit

          Merci Eclair

        • 12 Août 2016 à 6h58

          durru dit

          La livre, ça varie depuis toujours, et une bonne partie des 20% sont d’avant le vote. Y’a donc pas de rapport direct avec le Brexit. Point.

        • 12 Août 2016 à 8h49

          mogul dit

          Les demandeurs d’asile anglais vont bientôt investir la jungle ;-))

        • 12 Août 2016 à 12h45

          saintex dit

          C’est pas joli, ça ?
          eclair dit, 20% depuis le début de l’année – Warboi dit, Merci Eclair

        • 12 Août 2016 à 13h01

          Guenièvre dit

          Saintex ( Souffrez Monsieur qu’on vous salue ! :-) ) mais vous savez bien que parfois nous sentons ” que chaque joli mot que nous disons rend triste”.

        • 12 Août 2016 à 18h57

          saintex dit

          Mes hommages, Dame Guenièvre.
          En fait, je ne sais pas de quoi vous parlez, mais je sens comme un vilain courant d’air qui passe. Ca, je n’aime pas. Quels que soient les mots qui volent, les yeux des femmes sont faits pour briller, même s’il faut du champagne pour cela.

        • 12 Août 2016 à 19h46

          Guenièvre dit

          C’était un petit clin d’oeil avec des passages de Cyrano saintex. Un vilain courant d’air ? Non ! seulement un pied de NEZ espiègle. Voyons ! même si c’est tiré par les cheveux ne faites pas la sourde oreille ou … la fine bouche !

      • 12 Août 2016 à 1h28

        eclair dit

        http://www.bdm.insee.fr/bdm2/affichageSeries?idbank=000642327
        la livre est revenue au niveau de 2014.

        • 12 Août 2016 à 14h13

          durru dit

          Y’a pas de “Merci Elcair” là, par contre (@Saintex, @Guenièvre)…

      • 14 Août 2016 à 9h12

        kelenborn dit

        C’est ça!!! Et 4merdes a été attaqué au couteau par des migrants anglais affamés et Johnson, Farrage et cie vont venir, la corde au cou demander pardon à Junker comme les bourgeois de Calais, et on va mettre la tombe de Nelson aux Invalides parce qu’on n’a plus de pèse pour l’entretenir et Queen Elisabeth va vendre sa collection de porte-jarretelles et le prince Charles son dentier pour apporter leur contribution chichement calculée et, et et n’en jetez plus, la cour est pleine de vos conneries!
        Un con rappelait l’autre jour que la Suisse et la Norvège payaient pour accéder au marché de l’UE ! Oui pardi, le niveau de vie y est 20% supérieur à ce qu’il est chez nous! Alors, on veut bien payer, y compris pour l’instant se payer votre tronche toujours plus stupide chaque jour que Dieu fait et même ceux dont il délègue la “facture” au bovino-ferroviaire Junker
        MK

      • 14 Août 2016 à 9h31

        kelenborn dit

        “Rappelons que le statut de la Norvège se paye cash, pas autant sans doute qu’une contribution pleine au budget de l’UE mais si on enlève toutes les aides et participations européennes, le bénéfice sera bien mince…”

        Oui!!! je cherchais un con mais il y avait aussi une conne!! la parité progresse et s’impose!!
        Les Norvégiens (comme les Suisses et les islandais) sont tout sauf cons! S’ils ne sont pas montés sur le radeau de la Méduse , ce n’est pas sans raisons!!! Comme ils ne sont pas masos, ils doivent bien savoir tirer de l’UE ce qui les arrange sans en supporter les merdes qu’il nous revient de balayer!!
        Quant à l’industrie, la Commission s’est chargée d’envoyer au cimetière tout ce qui n’était pas emploi vert, protection de la biodiversité et argent de poche des bobos et bobottes!!! Sauf dans le Lebensraum allemand!!! tiens tiens!! nos Daladier de service ont encore raté Munich!!!
        MK

    • 11 Août 2016 à 13h34

      Yanick Toutain dit

      Il manque UNE chose fondamentale à cette analyse : le fait que la législation britannique comme européenne ou étasunienne AUTORISE ses citoyens à BAFOUER ses normes légales dès que les frontières sont passées.
      Le jour où Bolloré sera poursuivi pour avoir DIVISE par 20 le SMIC légal au Cameroun, tout changera sur Terre.
      Et les Britanniques recommenceront à FABRIQUER des voitures….. solaires…. pour routes solaires de Colas !!
      http://lhavraisverite.blogspot.fr/2016/08/zoe-renault-electrique-en-tournage-au.html

    • 11 Août 2016 à 13h32

      Sancho Pensum dit

      Cdansl’air…
      C’est toujours émouvant d’assister à la naissance d’une nouvelle tête de turc chez Causeur. Gageons que celle-ci, comme toutes les autres, aura une longue vie en ces lieux (d’aisance ?)…

      • 11 Août 2016 à 13h37

        Yanick Toutain dit

        une “tête de turc” ?
        Vous avez vu un article sur Erdogan ?
        Un article donnant confirmation de la rumeur ?
        Confirmant donc que c’est bel et bien Poutine FSB qui ont aidé l’islamofasciste à écraser toute l’opposition laïque cataloguée Guleniste au sein de l’Etat turc ?

      • 11 Août 2016 à 16h00

        Wil dit

        Sancho prenant la défense de C dans l’air,quelle surprise…
        Une émission de “débat” avec tout plein de grands journaleux et soi disant experts français dedans qui sont tellement toujours les mêmes qu’on en vient à se demander si certains comme Cayrol et Barbier ne sont pas salariés de la chaine.
        Tous les invités et le présentateur ou presque disent les mêmes choses, c’est a dire en gros que le gouvernement Valls fait ce qu’il peut (le pauvre…),que le FN c’est mal,comme Trump,que Macron est un génie,que les migrants et les musulmans sont de gentilles victimes et qu’il ne faut bien sûr pas faire d’amalgame;où chaque numéro ayant pour sujet le FN est l’occasion d’un concours entre invités et présentateur de celui qui crachera le plus dessus pour être bien vu de ses collègues et copains du boboland sans que jamais aucun invité susceptible de la défendre un tant soit peu ne soit jamais invité,comme pour Trump donc(Et pourquoi pas de l’honnêteté intellectuelle aussi! faut pas déconner non plus!La liberté d’expression et la déontologie journalistique à ses limites…).Mais ça n’empêche pas toutes ces “belles âmes” de plus ou moins dire que le FN est en dehors des valeurs républicaines.
        Une émission du service public donc payée par les impôts des français dont la France peut être fière tout à fait représentative des diverses opinions politiques et économiques qui composent ce pays donc.
        bref,une émission qui ne trouve grâce qu’aux yeux des moutons de Panurge du boboland comme sancho.

        • 11 Août 2016 à 17h17

          Sancho Pensum dit

          Dites donc, Wil, vous n’avez pas encore compris que c’est l’obsession causeurienne du gimmick, cette manie de dresser les listes noires du prêt à haïr que je vise avant tout ?
          PS : Pour vous, bien sûr, Trump est un génie, le FN une gentille victime, les migrants, les musulmans, le macron, c’est mal… Bienvenue à Facholand.

        • 11 Août 2016 à 17h25

          durru dit

          Sancho, avez-vous jamais entendu parler de “contradiction”? La fameuse phrase apocryphe de Voltaire, elle ne sera jamais le credo de C’est dans l’air, ni le votre…
          On s’en fout si Trump est un génie ou le FN gentil, mais écoutons ceux qui le pensent, c’est tout.

        • 11 Août 2016 à 17h36

          Sancho Pensum dit

          “On s’en fout si Trump est un génie ou le FN gentil, mais écoutons ceux qui le pensent, c’est tout.”

          Ah mais on les écoute beaucoup… sur Causeur et dans la réacosphère ! (*)
          Et c’est ainsi que le monde est bien fait. Les émissions mainstream relaient l’opinion de la majorité française (Trump est un con, le FN, un nid à ordures). Les outsiders, comme Causeur, pensent l’inverse.
          Ce n’est pas un hasard si Cdanslair n’est pas animée par Elisabeth Lévy ou David Desgouilles.
          Le problème de Causeur, de Wil, de vous et quelques autres, c’est que vous voudriez que la grenouille soit aussi grosse que le boeuf.

        • 11 Août 2016 à 17h39

          Sancho Pensum dit

          Et bien sûr, à propos de contradiction, quand Causeur donnera la parole à Plenel, à Quatremer et quelques autres, lui et ses lecteurs pourront venir chanter les mérites de la tolérance…
          En attendant, c’est un peu facile de réclamer la pluralité des opinions et de n’ouvrir ses colonnes, de façon exclusive, qu’à des contributeurs fabriqués dans le même moule…

        • 11 Août 2016 à 18h10

          durru dit

          Déjà, le Sancho peut s’exprimer librement sur ce forum, ce qui n’est pas le cas partout. Surtout pas pour la “réacosphère”. Oui, on sait, il faudrait les tuer tous, c’est déjà beaucoup de les laisser en vie, leur donner en plus le droit à la parole ça serait trop.
          Qui plus est, sur Causeur peuvent toujours s’exprimer (et être lus par le plus grand – ou plus petit – nombre) des communistes avérés comme Jérôme Leroy ou Régis de Castelnau, ou des europhiles assumés comme Pierre Waline. Est-ce le cas pour le service public? Il y avait, c’est vrai, l’émission de Taddeï, CSOJ, où on pouvait voir se croiser, à une heure d’extrême audience, des PIR et des FN, des PCF et des UDI, des Ramadan et des Ménard, j’en passe et des meilleures. Mais ça a été considéré trop subversif, il paraît…
          Alors pour la tolérance, vous repasserez, hein!

        • 11 Août 2016 à 18h38

          Wil dit

          Sancho Pensum dit
          “Et bien sûr, à propos de contradiction, quand Causeur donnera la parole à Plenel, à Quatremer et quelques autres, lui et ses lecteurs pourront venir chanter les mérites de la tolérance…
          En attendant, c’est un peu facile de réclamer la pluralité des opinions et de n’ouvrir ses colonnes, de façon exclusive, qu’à des contributeurs fabriqués dans le même moule…”
          C’est sûr que Leroy et Charles Beigbeder,c’est le même moule…hahaha!
          Sancho Pensum ou quand la “faux-culrie” provoque des hallucinations.
          Je ne sais pas quelle drogue il prend mais je veux la même chose.

        • 11 Août 2016 à 19h39

          mogul dit

          Il me semble que Plenel avait été demandé pour une interview par Élisabeth, et que c’est lui qui, craignant d’être contaminé sûrement, avait refusé. Me tompeujeu ?

        • 11 Août 2016 à 19h57

          mogul dit

          Et puis en matière de “liste noire”, Causeur a encore beaucoup à apprendre des bibles de notre ami Sancho (Libé, l’Obs…)

        • 11 Août 2016 à 21h01

          eclair dit

          plenel s’est déjà exprimé sur causeur.

        • 11 Août 2016 à 21h12

          kelenborn dit

          Will
          Pas lieu d s’étonner que Sancho défende cette émission! Si c’est dans l’air ça fait tourner les moulins à vent, ça excite Don Quichiotte et les nostalgiques du droit naturel et ça fait braire son âne, qui est le copain de l’e-mule du Pape , notre ami Saint Augustin, lui même copain de l’idieugene qui biche… C’est la fête aux barjots de Causeur!!!

        • 12 Août 2016 à 13h54

          i-diogene dit

          Kel- ennui,

          C’ est sûr qu’ avec tes coms, on ne peut pas trouver la moindre originalité, il suffit de se conformer aux contre-valeurs du FN..!^^

          - ” quant on marche dans un troupeau, on ne laisse aucune trace personnelle.” (Confucius)..

    • 11 Août 2016 à 11h33

      adadaf dit

      Rarement vu autant de mauvaise foi. Le tourisme qui remonte en UK c’est juste parce que la livre a dégringolé. Cette baisse favorisera aussi ses exportations sauf que la grande bretagne n’a plus rien à exporter justement. Quant à la Suisse et la Norvège, ils paient l’UE, appliquent les normes UE et ils la ferment comme le fera la GB et c’est tant mieux.
      Le jour où les anglais se remettront à fabriquer des bagnoles eux-même, il fera plus chaud qu’aujourd’hui. Il y a longtemps qu’ils ont choisi de devenir rentiers et de laisser les petits indiens du commonwealth se salir les mains à leur place. Et c’est pas près de changer !

      • 11 Août 2016 à 12h32

        Wil dit

        Mais oui,mais oui adadaf,on sait,sans l’EU point de salut,c’est la fin du monde.La preuve.
        On se demande bien comment les pays d’Europe ont régné sur le monde pendant des siècles sans votre “machin’ européen.
        En fait vous et tous les autres eurôlatres êtes tellement dégoutés que vos souhaits apocalyptiques en cas de sortie de sortie de l’EU ne se réalisent pas alors que c’était ce qui était censé se produire selon votre dogme européiste que vous préférez le dénie le plus total et croire que ça va quand même se produire.
        Il vous faut tellement que votre machin survive sinon c’en est fini de vos repaires intellectuels,politiques et économiques que vous préférez souhaiter la misère des peuples plutôt que de remettre en cause vos certitudes.Ca montre bien ce que votre “Europe” n’est qu’une secte de la pire espèce basée sur la méthode Coué.
        Et en plus le guignol ose parler de mauvaise foi.

        • 11 Août 2016 à 13h08

          adadaf dit

          “Un fanatique est quelqu’un qui ne peut pas changer d’avis et qui ne veut pas changer de sujet” Churchill.
          Nota : RAB de vos théories du complot à deux balles. Et apprenez l’histoire et l’orthographe, vous serez plus crédible.

        • 11 Août 2016 à 13h21

          mogul dit

          Mon pauvre Adada !
          Vous avez bien lu ? “Plan de réindustrialisation”, le plus ambitieux depuis lurette, c’est pas l’UE qui pourrait en dire autant.
          La livre baisse et ça favorise le tourisme ? Combien d’autres pays aimeraient pouvoir en dire autant !
          Un pays de rentiers ? Allez en parler au lumpenprolétariat laissé en souvenir par Thatcher et Blair au nom du village global et des petits oiseaux…
          Ma foi, le processus du brexit se passe pour l’instant très bien, bien mieux que ce que nous ont dit les euroallumés qui ne s’en remettent pas.
          Allez, admirez et profitez… 

        • 11 Août 2016 à 13h39

          durru dit

          Mogul, il disait quoi, Churchill, déjà? Ah, oui: “Un fanatique est quelqu’un qui ne peut pas changer d’avis et qui ne veut pas changer de sujet”. Du coup, on nous promet toujours les nuées de sauterelles qui vont envahir l’Angleterre. Il est tellement prévisible, ce bas monde…

        • 11 Août 2016 à 13h47

          Yanick Toutain dit

          CE sont les mêmes que ce adadaf qu’on voit depuis ce matin REGARDER ailleurs ou INSULTER quand Trump REVELE carrément que Obama a créé DAECH “Obama Founder Of Isis”
          #ObamaFouderOfISIS
          https://twitter.com/search?q=%23ObamaFounderOfISIS&src=tyah
          une vérité qu’un ami irakien (auteur d’une thèse sur l’Irak en France) m’avait révélée depuis longtemps sans me donner de preuves diffusables.
          Il pense d’ailleurs que la CIA contrôle encore Daech au Bataclan et même encore à 100% (je viens de lui poser la question) à Nice et à Rouen.
          Mais les Young Leaders sont comme adadaf….. ils font RECEL des crimes en protégeant les réseaux Havre de Savoir…

        • 11 Août 2016 à 15h26

          Wil dit

          adadaf dit
          “Un fanatique est quelqu’un qui ne peut pas changer d’avis et qui ne veut pas changer de sujet” Churchill.

          Nota : RAB de vos théories du complot à deux balles. Et apprenez l’histoire et l’orthographe, vous serez plus crédible.”
          Mais c’est exactement votre description!Les faits vous donnent tort mais vous continuez la même rengaine.
          Quant à l’attaque de l’orthographe,quand on attaque la forme c’est qu’on a rien à plus rien à dire sur le fond.
          Vous êtes lamentable.

        • 11 Août 2016 à 15h51

          saintex dit

          Wil dit, “c’en est fini de vos repaires intellectuels”.
          Je ne sais pas si c’est volontaire ou si c’est une coquille, mais c’est très savoureux.

        • 11 Août 2016 à 16h06

          Wil dit

          J’avoue que c’est involontaire.et j’avoue également que mon orthographe est parfois lamentable.j’ai des raisons mais peu importe,c’est un fait.
          Mais comme je le dis à adadaf quand on attaque l’orthographe c’est qu’on a rien à dire sur le fond et dans ce cas il vaut mieux la fermer.
          Ce qui compte ce n’est pas la façon de dire quelque chose mais ce qu’on veut dire et d’être compris.

        • 11 Août 2016 à 16h48

          durru dit

          Saintex, c’est effectivement bien mieux comme ça, et je n’ai pas vraiment pensé à une coquille en lisant, c’était tellement naturel…

        • 11 Août 2016 à 18h51

          saintex dit

          ))))) Alors disons que pour toi c’est la main invisible de Smith, pour d’autres c’est la main de dieu, pour Sancho c’est la main Stream de causeur, pour idrogène c’est la main d’ma sœur, pour Mogul c’est la main cissante et peut-être que pour le petit chaperon rouge c’est la main au panier quand le loup quitte son repaire. En tous cas j’adore et j’aurais voulu la faire.

      • 11 Août 2016 à 14h41

        Sancho Pensum dit

        Je partage votre point de vue, Adadaf ! Je me permets, au passage, de faire remarquer à Mogul que l’on parle de “politique industrielle” et non pas de “plan de réindustrialisation”… En esprit avisé, il saisira la nuance.
        Si ma mémoire est bonne, les grands fleurons de l’automobile anglaise ont en effet soit disparu (Rover) soit été rachetés par les Indiens, les Chinois ou les Allemands.
        La seule réindustrialisation a concerné les motos Triumph, disparues au début des années 80 et relancées au début des années 90, par un millionnaire, John Bloor, qui y a investi, avec succès, une partie de sa fortune.
        Bref, il y a loin de la coupe (of tea) aux lèvres de May.

        • 11 Août 2016 à 15h05

          kelenborn dit

          Ah voila un soutien de pois pour Adada!! (de petit pois cqfc) Quand on chevauche une monture on prend tout de suite de la hauteur, même quand les oreilles de l’âne vous obstruent la vision.
          J’ai cru comprendre que le RU exportait beaucoup de véhicules de marque asiatique produits outre-manche! Mais vous avez raison de rajuster vos bérets les gars!Nous on n’est pas achetés par les étrangers et on exporte le camembert “Le Voyageur” , les bêtises de Cambrai et les Turluttes à Baupin partout dans le monde!!
          MK

        • 11 Août 2016 à 17h21

          Sancho Pensum dit

          “J’ai cru comprendre que le RU exportait beaucoup de véhicules de marque asiatique produits outre-manche!”

          Ha ha ! Le RU est devenu le sous-traitant de l’Asie ! Beau palmarès, en effet !
          On verra bien, une fois que le Brexit sera consommé, si cette porte d’entrée européenne continuera d’intéresser nos “amis” asiatiques…

        • 11 Août 2016 à 17h28

          Sancho Pensum dit

          Pour info, l’Allemagne, qui est resté un vrai pays industriel, produit 4 fois plus de voitures que le Royaume-uni. Elle a gardé ses propres marques et a même tendance à racheter celles des autres. L’Allemagne fait dans le haut de gamme, là où les marges sont les plus importantes, ce qui lui octroie un avantage indéniable pour les investissements de la voiture du futur.

        • 11 Août 2016 à 19h53

          mogul dit

          L’Allemagne produit aussi 3 à 4 fois plus de voitures que la France, et pourtant nous passons encore pour un pays constructeur de voitures.
          Ceci dit, je ne vois pas le rapport entre ce petit “Deutschland uber alles” que vous nous chantonnez triomphalement  (vous nous les aurez décidément toutes faites…), quand on sait tout ce que l’Allemagne doit à l’UE et à la soumission de ses trop complaisants voisins, et ce brexit qui s’annonce décidément sous les meilleurs auspices…

        • 11 Août 2016 à 21h27

          kelenborn dit

          “Ha ha ! Le RU est devenu le sous-traitant de l’Asie ! Beau palmarès, en effet !”
          C’est pas Ha Ha, c’est HiHan !! Une fois de plus, tu répètes trop ce que dis ton âne car à tout prendre, il vaut mieux être les employés slovaques de Peugeot à Trnava que les chômeurs français qui ont été licenciés de chez Peugeot! Eh oui, le jour où tu maîtriseras l’économie, ton âne pourra être l’invité de C dans l’air

        • 11 Août 2016 à 21h30

          kelenborn dit

          Oui Sancho !! et l’Allemagne conserv même le monopole de la fabrication de casques à pointe!!! C’est commercialisé par Leroy Malin!! Tu verras, tu peux tomber de ton âne!! tu seras pas plus amoché!!!

      • 11 Août 2016 à 14h56

        kelenborn dit

        Mais il y a pire!!! Adada-sur-son-bidet!!!!
        On s’attend à ce que cet hiver, des centaines de milliers d’anglais viennent prendre d’assaut les soupes populaires que le secours catholique se prépare à installer à Calais et Cherbourg!! Quant aux norvégiens , l’ImMonde nous a assuré qu’ils allaient devoir disputer aux phoques la nourriture devenue rare . Aymeric Caron a pris la tête d’une marche de protestation qui partira de Zurich et rejoindra Oslo avec pour slogan “Ce sont toujours les bêtes qui trinquent” Et nous n’en sommes qu’au début à moins que ce ne soit l’annonce de l’Apocalypse prédite par Malachie!!
        MK

      • 11 Août 2016 à 23h39

        durru dit

        Par ailleurs, réchauffement climatique aidant, on va pas devoir attendre beaucoup avant qu’il fasse plus chaud qu’aujourd’hui. Il est pas complètement à l’ouest, en fait, adadaf.

    • 11 Août 2016 à 10h33

      Zinho dit

      Quelle ironie quand on sait que Thatcher avait été mis en minorité et évincée, par les pro U.E. de son parti, à cause de l’Europe.

    • 11 Août 2016 à 9h44

      Cardinal dit

      Allons bon David Desgouilles est à court de titre pour ses articles et plagie James Jones :
      Le joli mois de May, traduction de “The Merry Month of May”.
      Il n’y a pourtant strictement rien de commun entre le Brexit et May 68.

    • 11 Août 2016 à 9h29

      mogul dit

      Le Royaume Uni brexitisé, après avoir survecu aux flammes de l’enfer, repart donc de l’avant ?
      Dddiiingue !.. 

    • 11 Août 2016 à 8h07

      Lecteur 92 dit

      Ah j’oubliais! bonnes vacances à tous!

    • 11 Août 2016 à 8h05

      Lecteur 92 dit

      @Desgouilles
      On ne peut que être d’accord avec vous, car nous ne pouvons que constater qu’une émission très intéressante, c’est transformée en réunion de la bien bienpensance.
      Pour les anglais, je le répète depuis le début, il ne se passera rien, sauf que les anglais seront gagnant sur tout car les sacripants, ils ont des tas d’atouts dans leur manche et pour 2 raisons simple :
      – Qu’ils soient pour ou contre, ils respectent la vox populi, et, surtout, ils se préoccupent plus de l’intérêt du pays que de leur intérêt personnel et donc, ils se serrent les coudes face à l’étranger.
      – Ils ne sont pas encore sortis de l’Europe et peuvent mettre leur veto sur beaucoup de projet. Ils vont vendre leur accord, très cher car, en plus, contrairement à la France, ils occupent des postes importants. Ils vont d’abord tout négocier, et après, ils demanderont le départ.
      Les britanniques sont loin d’être bête, regardez le Canada, la Louisiane, l’Australie, la langue européenne, les standards mondiaux, tout est en système anglo-saxon. De plus la City à déjà fusionné avec la Deutsche Börse, donc, pour la bourse, c’est réglé.