Live and let leave | Causeur

Live and let leave

Le moi de Basile

Auteur

Basile de Koch

Basile de Koch
est chroniqueur des nuits parisiennes à "Voici" et du PAF à "Valeurs actuelles". Il est aussi essayiste à 16h.

Publié le 24 juillet 2016 / Politique

Mots-clés : , , , ,

Trois mois après mon grand retour à "Causeur", la Grande-Bretagne quitte l’Union européenne… À qui fera-t-on croire qu’il s’agit d’une coïncidence?

John Cleese, artiste pro-Brexit (Photo : SIPA.AP20864585_000003)

TOP UNGEMUTH ! – Vendredi 27 mai

Au lendemain du Festival de Cannes, dans sa chronique du Figaro Magazine, Nicolas Ungemuth suggère une simplification radicale du règlement intérieur : « Cannes devrait faire chaque année un festival avec quatre réalisateurs : Ken Loach, les frères Dardenne, Xavier Dolan et Apichatpong Weerasethakul ; les journalistes auraient plus de temps pour se saouler. » Fameuse idée, à une réserve près : pourquoi cette logique d’exclusion à l’égard de Michael Haneke ?

UNE FAUSSAIRE NOMMÉE SAGAN – Mercredi 8 juin

Sur France Culture, Céline Hromadova, auteuse, pardon autrice d’une thèse qui fait autorité sur les romans de Françoise Sagan, nous en raconte une bien bonne sur les mésaventures journalistiques de l’écrivaine.

Chargée d’une critique ciné dans L’Express, la romancièresse se lasse très vite de l’exercice, jusqu’à considérer sa chronique hebdomadaire comme un pensum. Elle organise alors sa sortie en beauté, en rédigeant la critique absurde d’un film imaginaire : Les Doigts dans le nez, de J.G. Dubroc. « Enfin un souffle neuf dans le cinéma français ! » entame-t-elle lyriquement, avant de raconter n’importe quoi sur rien du tout.

Guère étonnant de la part d’une fille qui, à 16 ans déjà, avait organisé une autre sortie en beauté, du collège des Oiseaux cette fois, en clamant dans la cour de récré : « Dieu est un grand lapin ! »

[...]

>>> Retrouvez en cliquant ici l’ensemble de nos articles consacrés au Brexit.

  1. Dans cette comédie anglaise de 1949, un quartier de Londres proclame son indépendance sur la base d’un parchemin retrouvé qui le rattache au duché de Bourgogne…

  • Brexit : l'étrange victoire

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 96 - Juillet-aout 2016

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    Brexit : l'étrange victoire
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 24 Juillet 2016 à 17h53

      kelenborn dit

      Ah c’est marrant! J’avais déjà vu Frigide Barjot mais pas encore lu Basile de Koch!!
      Sa lecture et son énumération des artistes anglais qu’il a très bien connus (William Pitt, Docteur Livingstone, DH Lawrence , Margaret Thatcher, Jack the Ripper et surtout l’inoubliable King Charles Spaniel) me faisait penser( mais pas comparer) à Laurent Gerra imitant Pascal Sevran lequel cite la liste des talents qu’il a découverts. C’est cela la branchitude!!!De Koch devrait écrire dans Libé en collaboration avec Pictafesse Royal.
      Tiens je ne suis pas chien, j’ai pas trouvé l’imitation mais celle la où Gerra imite Luchini et où cela met Drucker blanc comme la cuvette des chiottes
      J’espère que ça marche!
      https://www.youtube.com/watch?v=sV0kEYuXLYU
      MK

    • 24 Juillet 2016 à 13h10

      varese dit

      Elizabeth Hurley, Roger Daltrey & John Cleese : la crème de la crème, quoi !
      Avec ces trois là on est sûrs de sauver la culture britannique.

    • 24 Juillet 2016 à 12h01

      Habemousse dit

      « Le petit bout de la lorgnette » revu par le plus british de nos journalistes et son humour qui griffe sans laisser de traces.