Brexit: chronique post-apocalyptique | Causeur

Brexit: chronique post-apocalyptique

Pire que les dix plaies d’Egypte? La démocratie!

Auteur

David Desgouilles

David Desgouilles
Blogueur et romancier. Prochain roman à paraître : janvier 2017.

Publié le 23 juin 2016 / Économie Monde

Mots-clés : , , , ,

David Desgouilles a lu le scénario catastrophe signé Arnaud Leparmentier dans les colonnes du "Monde" imaginant les jours d'après le Brexit. Mais pour notre blogueur, le journaliste l'a joué bien trop petit bras...

(Photo : SIPA.00105665_000001)

Vendredi 24 juin 2016 : Les sujets de Sa Gracieuse Majesté décident de quitter l’Union européenne avec 50,9% des suffrages. Jean Quatremer tweete : « J’espère qu’ils vont en chier maintenant, ces xénophobes de rosbifs ! »

Dimanche 26 juin 2016 : Un collectif de personnalités parmi lesquelles Jacques Attali, Martine Aubry, Alain Minc, Benoist Apparu, Bruno Le Roux et Christine Angot, signent une tribune dans le JDD. Ils demandent solennellement au comité d’organisation de l’Euro 2016 de « bouter l’équipe nationale d’Angleterre de la compétition, au nom des valeurs humanistes, démocratiques et européennes ».

Mardi 27 juin 2016 : Des colonnes de réfugiés français, effrayés par les prochaines conséquences du Brexit, affluent en direction de Douvres. Après enquête, il s’avère que la plupart d’entre eux continuait de croire sur parole les médias français.

Dimanche 3 juillet 2016 : Opposée aux vaillants joueurs français, « portant l’espoir de tous les citoyens européens », l’équipe nationale d’Angleterre est battue sur le score de 9 à 0 en quart de finale de l’Euro. Sans doute, les joueurs britanniques ont-ils été perturbés par le maillot bleu des français, exceptionnellement agrémenté des douze étoiles du drapeau européen, après la demande solennelle et commune de François Hollande et Angela Merkel.

Lundi 25 juillet 2016 : Déjà traumatisé par l’abandon sur chute de son champion cycliste Christopher Froome à deux tours de l’arrivée sur les Champs-Elysées, alors qu’il avait près de douze minutes d’avance au classement général, le Royaume-Uni doit faire face à une épidémie de choléra dans les Midlands. Arnaud Leparmentier conclut l’éditorial du Monde : « On voit mal comment les pays de l’Union européenne pourraient être solidaires d’une nation qui leur a tourné égoïstement le dos il y a un mois », ce que son compère Jean Quatremer résume d’un tweet rageur : « Qu’ils crèvent, ces crétins ! »

Mardi 27 septembre 2016 : A peine remise des 14 000 victimes du choléra, et de la dévastation du quartier de Chelsea par des milliards de sauterelles fin août, le nouveau Premier ministre Boris Johnson annonce la création de tickets de rationnement. Une idée d’autant plus urgente que la livre sterling a perdu 97% de sa valeur en trois mois. La mesure touche même la graisse de rognon indispensable à la confection du pudding.

Dimanche 25 décembre 2016 : L’Ecosse annonce sa sortie du Royaume-Uni. La réaction de Boris Johnson ne se fait pas attendre : Glasgow et Edimbourg sont bombardées le jour de Noël.

Dimanche 1er janvier 2017 : Tel Charles Ier, la tête de Boris Johnson est tranchée en ce premier jour de l’an devant le Palais de Whitehall. George Osborne, qui lui succède à Downing Street,  demande officiellement la réintégration du Royaume dans l’Union européenne ainsi que l’adhésion à l’euro. En signe de bonne volonté, le nouveau chef de gouvernement britannique impose l’interdiction du Times et la conduite à droite. On déplore quelques décès d’usagers des bus à Londres, mais ces mesures sont malgré tout accueillies avec enthousiasme par le peuple britannique, enfin vacciné contre le souverainisme. Ce que l’indispensable Quatremer résume en un tweet : « Aujourd’hui, il n’y a plus de Manche ! »

>>> Retrouvez en cliquant ici l’ensemble de nos articles consacrés au Brexit.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 28 Juin 2016 à 13h15

      salaison dit

      “Jean Quatremer tweete : « J’espère qu’ils vont en chier maintenant, ces xénophobes de rosbifs ! »”

      ………ou la politesse, le respect , la démocratie, selon un socialiste (et ils sont tou(s) (tes) comme ça……..

    • 27 Juin 2016 à 16h42

      la pie qui déchante dit

      c’est pas bon ça , c’est pas bon …
      Ca va accélérer le depart de nos zélites vers Londres ….

    • 27 Juin 2016 à 6h32

      salaison dit

      le résultat devient risible (agréablement):
      car il ne faut pas se demander à quel point Bruxelles (et ses acolytes) était sûre d’elle (si Bruxelles est féminin…… -faut demander à Mr Hollande – )

      c’est très bien car ça leur remue (Bruxelles et acolytes)les méninges pour le moment !

    • 25 Juin 2016 à 19h01

      maxou dit

      Ce que les puissants veulent c’est une dictature, avec quelques élections de pantins pour faire croire aux peuples qu’ils sont souverains, ils ne rêvent en fait que de diriger sans jamais demander l’avis des population, pourtant en Suisse ils s’en sortent très bien….

    • 25 Juin 2016 à 11h59

      salaison dit

      “post”??????? QUOI DONC ?????……
      ….. (mais nous avons l’habitude des annonces catasprophes qui promettent des jours meilleurs. (CF LE P.S POUR NE CITER QUE CE PARTI)

    • 24 Juin 2016 à 10h42

      CYNORRHODON dit

      JCB à tiré trop court : 1% de + pour le Brexit.

      Et J. Attali a proposé d’interdir les référendums sur l’Europe pour “ne pas remettre en cause les acquis de la construction européenne” voir http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2016/06/23/31002-20160623ARTFIG00246-brexit-pourquoi-l-ue-n-aime-pas-les-referendums-sur-l-europe.php

      Il y aura des représailles de part et d’autre.

      Bien, les communiqués de Chevènement et NDA.

    • 24 Juin 2016 à 10h15

      saintex dit

      Résumé du débat sur France Inter. C’est vrai, l’UE n’est pas démocratique et communique mal. Mais il ne fallait pas partir, nous allions changer, c’était promis.
      Résumé des auropéistes sur Causeur. Ils ont bien fait de partir, nous allons pouvoir être démocrates, constructifs et pédagogues.
      Déclaration de Edith Cresson. C’est connu, les Rosbifs c’est des gros pédés et les Grecs sont pas loin.
      Déclaration de Saintex, vivent les gros pédés libres !

      • 24 Juin 2016 à 10h19

        isa dit

        Rien à voir avec votre sexualité, mais tout avec votre cerveau.
        Plus le niveau d’études est bas, plus l’évite berçait est élevé.
         

        • 24 Juin 2016 à 10h22

          Fioretto dit

          Isa saintex ne raisonne qu’avec sa queue.

        • 24 Juin 2016 à 10h36

          saintex dit

          Entschuldigungen, Ich verstehe nicht Ihre Sprache. Es ist nicht angenehm für einen Jäger, mit leeren Tasche nach Hause zuruck zu kommen.

        • 24 Juin 2016 à 10h47

          saintex dit

          Et ouais, le doute m’habite en père manant, et c’est pourquoi je me pose toujours les deux questions essentielles de l’humanité. Pourquoi les mulets font des crottes carrées et où est cachée l’homophobie dans tout ça.
          )))))))))) Vous me faîtes un peu penser à Muriel Robin et Pierre Palmade, et beaucoup rire.

        • 26 Juin 2016 à 19h53

          kelenborn dit

          Cela vous reprend!!! Allez vous faire soigner chez Baupin…pas de poireau vinaigrette comme chez 2hardel, du bo du bon pas du bonnet mais du baton de berger!
          MK

      • 24 Juin 2016 à 10h20

        durru dit

        Résumé de l’européiste anti-UE, sioniste et antisémite de Causeur: ils ont bien fait de partir, ça nous obligera à devenir démocrates et constructifs (pour pédagogues, on repassera).

      • 24 Juin 2016 à 10h37

        C. Canse dit

        Yes, : D
        Et Vive la France libre ! 

    • 24 Juin 2016 à 9h47

      walkyrie dit

      Si la France suit,l’Europe est dissoute ? Pas si sûr.
      La politicaille va nous concocter un système ad hoc qui se passera des traités, et qui fera comme si le Brexit n’avait jamais eu lieu. Finalement une Europe sans Europe. La Grande Bretagne continuera comme par devant avec les autres pays européens.
      Non, non, rien n’a changé…

    • 24 Juin 2016 à 9h44

      Parseval dit

      Plus bas on se demande comment appeler les prochaines sorties. Trouvé sur twitter :
      Departugal, Maltata, Czechout, Oustria, Italeave, Latervia, Slovakout, Fruckoff/Franckoff, Finish, Byegium, Spaionara, …
      Only Germaining.

      • 24 Juin 2016 à 10h09

        saintex dit

        C’est le moment de récupérer sa langue, de découvrir celles des autres (une vraie richesse de diversité de pensée, surtout en comparaison avec le globish) et de proposer par exemple ipartenza, salispagna, portidal, vertrebelpart et …. deuschalt. Pas de proposition pour la France. Le nom de mon pays et le tonneau de qualificatifs méprisants ou insultants des européistes me suffisent.

      • 24 Juin 2016 à 19h48

        salaison dit

        surtout que la Germanie a fait beaucoup pour en arriver là!
        Cologne a ouvert les yeux!…. (entre autres)
        et ça, nous ne pouvons y échapper (quoi qu’en disent ou en pensent nos chers politicards…….

    • 24 Juin 2016 à 9h35

      Parseval dit

      https://pbs.twimg.com/media/Clq7LmNWkAQ5GA1.jpg
      La propension d’une personne à voter pour le brexit était inversement proportionnelle au nombre d’années lui restant à vivre avec cette décision. En clair, les vieux qui vont mourir ont voté contre les jeunes qui commencent à vivre.
      Quoiqu’on pense du bien fondé de l’UE, c’est intéressant à noter.

      • 24 Juin 2016 à 9h57

        saintex dit

        Salut Parsi. C’est un peu étonnant cette traduction. Les chiffres de ce tableau disent qu’à partir de cinquante ans les Anglais sont plus favorables à la sortie. Et ils ne disent rien de plus. Mais ceux qui les publient disent autre chose. Ils compte le temps restant à vivre et orient par la même la lecture. On en déduit, soit que ce sont des vieux cons, soit qu’ils sont égoïstes, pensant qu’près eux le déluge.
        De n’importe quelle autre situation, avec des résultats similaires, un analyste chercherait une explication plus simple. Les moins de cinquante ans n’ont pas connu autre chose, ne pensent peut-être (même propagande qu’ici) à l’avant UE qu’avec les mots war, blood, sweat and tears. Alors, d’autant plus sensibles aux annonces de catastrophes, ou simplement aux menaces de perte de liberté de mouvements, ils sont dans le… repli… sur les acquis. Moins conquérants, moins surs et moins surs d’eux-mêmes, moins confiants, moins forts parce que n’ayant pas trop affronté la vie et les adversités (années heureuses même après 1974 et jusque vers 2000), ils sont les enfants apeurés d’un bisounoursisme aussi irréaliste que finalement égoïste.
        Enfin, par exemple.

        • 24 Juin 2016 à 10h54

          Parseval dit

          Étonnant, peut-être, mais j’ai souvent vu ce point de vue, dès les sondages. Ça semble l’interprétation majoritaire.
          Eh oui, moins conquérants… “Sous Napoléon, 27 ans, c’était l’âge des généraux. Aujourd’hui, 27 ans, c’est la moyenne d’âge des stagiaires” (Antonin Peretjatko, La Loi de la jungle)

        • 24 Juin 2016 à 11h18

          saintex dit

          Sourire pour l’âge des généraux.
          C’est surement l’interprétation majoritaire puisque les organes de diffusion de l’information sont majoritairement soutiens de l’UE. Ca n’en est pas moins tendancieux. C’est même représentatif de l’absence totale d’argument positif et/ou sérieux des pro UE. Ce n’est jamais l’UE c’est bien pour telle raison mais, ceux qui sont contre sont le mal. C’est un peu comme notre débat politique en France. Depuis 1981 je le vois ainsi, mais ça empire à chaque fois.
          C’est la mauvaise foi tortueuse et irréaliste de cette analyse qui a dicté ma réponse forçant le trait dans la direction opposée.

      • 24 Juin 2016 à 10h34

        C. Canse dit

        Les vieux. Puits de sagesse, de savoir et d’expérience.
        Certains sont élevés dans le respect des humains quel que soit leur âge. 

        • 24 Juin 2016 à 10h40

          saintex dit

          Ce ne sont pas ceux qui prennent des chemins détournés et un air innocents pour faire dire à des chiffres que ceux qui ne sont pas d’accord avec eux sont des vieux cons.

        • 26 Juin 2016 à 1h16

          IMHO dit

          Un tas de vieux cons, oui . Je le sais, j’en suis un .

    • 24 Juin 2016 à 9h32

      keg dit

      L’après brexit est en marche, mais les boules de cristal s’arrêtent aux étrennes, comme si les peuples traînaient les pieds, justement, pour la suite …. qui leur ferait peur!

      http://wp.me/p4Im0Q-19e

    • 24 Juin 2016 à 9h31

      Flo dit

      Messieurs les Anglais, chapeau bas ! 

      • 24 Juin 2016 à 9h45

        C. Canse dit

        À Flo

        De l’Europe,
        “Messieurs les Anglais, tirez(-vous) les premiers !”

        Nous arrivons ! 

    • 24 Juin 2016 à 9h30

      Flo dit

      Ils ont osé ! Décidément, le peuple britannique est un grand peuple.  On l avait constaté durant la dernière guerre mondiale quand ils ont résisté jusqu’au bout à  l hégémonie allemande et ils recommencent ! À nous ,Français, de retrouver enfin notre honneur et de relever la tête.  

      • 24 Juin 2016 à 9h44

        saintex dit

        Ah ben ça fait suer parce que quand même, de Jehanne à Mers El Kebir en passant par Fachoda, ce sont nos meilleurs ennemis. Et pourtant il faut bien reconnaître une fois de plus qu’ils sont sévèrement burnés (y compris Mme Thatcher). Alors oui, qu’ils aient eux tort ou raison, chapeau bas and congratulations.
        De toutes façons, s’ils plongeaient dans la misère, il n’y aurait pas ici d’intervenant assez peu gentleman pour dire que c’est bien fait pour leur geueule. Il n’y en aurait pas non plus pour nier qu’il fallait du courage pour persister sous le nuage de cassandres qui s’est abattu sur le royaume. Il ne peut exister personne pour ne pas leur souhaiter bonne chance, ne serait-ce que parce qu’ils ne déménagent pas et continuent à habiter la maison voisine dont un incendie pourrait être “contagieux”. Nul ne saurait opposer haine, arme et violence au geste consistant à glisser un papier dans une boîte.
        Je me trompe ?

        • 24 Juin 2016 à 10h17

          radagast dit

          Ne pensez vous pas qu’une grande partie du peuple Britannique a déjà sombré dans une misère sinon absolue du moins significative ?
          C’est en tout cas ce que ma racontai une connaissance qui y séjourne régulièrement depuis longtems , mais pas uniquement à Londres sous les buildings étincellants de la city.

        • 24 Juin 2016 à 11h23

          saintex dit

          Je pense surtout qu’il existe une sorte d’institut international qui sonde le bonheur des peuples. Et la dernière fois que j’ai entendu leurs résultats, la France devait être avant-dernière juste derrière le Nigeria mais je ne sais plus devant qui. Alors que signifie pour vous misère, absolue ou significative ?

    • 24 Juin 2016 à 8h49

      Prince Murat dit

      Merveilleuse surprise !

      A priori, j’étais plutôt pessimiste : les souverainistes ont l’habitude des ”Plafonds de Verre”, de perdre à quelques pour-cents de différence.

      Mais quand la tyrannie persiste, que le pouvoir en place n’essaie même plus de donner l’impression de vouloir tenir compte de l’exaspération du peuple, un jour, la révolte éclate.

      Ce 24 Juin 2016 restera dans l’histoire du 21ème siècle comme l’équivalent du 14 Juillet 1789.

      Une victoire de Podemos en Espagne ce dimanche et le ”Printemps européen” sera lancé !

      De plus, l’Angleterre est un pays démocratique, il n’y aura pas une raclure comme Sarko pour s’opposer à la volonté populaire.

      Hollande va demander à Angela de bien vouloir lui administrer vingt coups de martinet ?

      • 24 Juin 2016 à 9h08

        C. Canse dit

        Yes, d’accord avec vous.

        UK : montre encore qu’il est une vraie démocratie. Et la France ?
        Notre grand, beau et merveilleux pays, la France, doit s’affranchir du joug européen !

        Quand je pense que les pro-communautés sont anti-souveraineté-nationale, je rêve.

        Vive la France !
        L’Europe, si elle perdure, doit redevenir un outil, un outil économique favorisant l’enrichissement de la France, et des autres pour qu’ils nous achètent notre production.

        Vive la France !
        Soyons fiers de ce que nous sommes : le phare de monde occidental !
         

        • 24 Juin 2016 à 10h10

          saintex dit

          Ca c’est vrai, le phare. Maintenant faut trouver où il se branche pour avoir aussi la lumière.

        • 24 Juin 2016 à 10h21

          C. Canse dit

          :-)

          Tous à vélo !
          De la dynamo viendra la lumière.

          À bicycletteu… 

        • 24 Juin 2016 à 10h50

          saintex dit

          La bicyclette c’est la révolution en marche. Tous en bleu de chauffe à col mao, tamtam et coups de fouets, Fiat lux (Ferrari en somme) pour les autres.

        • 24 Juin 2016 à 23h36

          Prince Murat dit

          Le pays qui osera, le premier, instituer le Revenu de Base, deviendra le phare de l’Europe !

    • 24 Juin 2016 à 8h36

      salaison dit

      il est 8h et demi passée les résultats (officiels) sont désormais connus….
      il fallait s’y attendre : il y a tant à dire!
      c’est une preuve de plus que ce soit Bruxelles ou nos Gouvernants n’écoutent PAS LES CITOYENS (NES)…..
      et maintenant ça va faire mal !

      • 24 Juin 2016 à 8h51

        salaison dit

        il faut donc frapper plus fort (pour qu’ils nous écoutent (?????)
        et ça leur fait toujours très mal dans ce cas!
        (attendons encore un peu….)

    • 24 Juin 2016 à 8h35

      Lecoeuretlaraison dit

      Admiration pour les Anglais. CA, c’est un peuple de résistants !

      • 24 Juin 2016 à 8h39

        salaison dit

        une autre preuve aussi, c’est que les “médias” ou la plupart des “journalistes” marchent DANS LE SENS du Gouvernement ……
        (à partir du moment où ça fait parler ou écrire……..!!!!!)