La France retrouve son rang de 5ème puissance mondiale | Causeur

La France retrouve son rang de 5ème puissance mondiale

Merci au Brexit

Auteur

Xavier Théry

Xavier Théry
travaille dans un grand groupe de communication.

Publié le 06 octobre 2016 / Politique

Mots-clés : , , , ,

Nous apprenons que la France retrouve son rang de cinquième puissance mondiale devant la Grande-Bretagne. Le parti de l'étranger s'était réjoui de notre rétrogradation à la sixième place en 2015. Il objectera aujourd'hui que c'est la chute de la Livre qui nous permet de remonter. En oubliant de préciser que c'était la baisse de l'euro qui avait provoqué notre rétrogradation. Juste retour des choses. Je ne résiste donc pas au plaisir de réactiver ici un billet rédigé en 2014 pour faire le point sur notre rang mondial.

(Photo : SIPA.00669896_000012)

La France traverse une grave crise de confiance. Confiance dans sa capacité à affronter les mutations du monde. Confiance dans ses élites dirigeantes et leur capacité à maintenir notre pays à son rang. Les sujets d’inquiétude sont certes nombreux,  mais à y regarder de plus près les raisons d’être optimiste sont très nombreuses car, bon an mal an, et malgré les aléas de l’Histoire, la France se maintient depuis 500 ans à la 5ème place mondiale. Regardons sur quoi repose cette 5ème place assez homogène selon les secteurs :

  • PIB =  5ème place (2900 Mds, 1 = USA, 2 = CH, 3 = JA, 4 = RFA)
  • Exportations  = 5ème exportateur mondial (600 mds €   , 1= CH, 2 = RFA, 3 = USA, 4 = JA)
  • Exportations agricoles = 4ème exportateur mondial (1 = USA, 2 = Pays-Bas, 3 =  Brésil, 5 = 5 RFA)
  • Productivité du travail = 5ème rang mondial en productivité annuelle par travailleur, 3ème rang mondial en productivité horaire,  (1 = USA, 2 = Irlande, 3 =3 Lux, 4 = 4 Bel )
  • Production industrielle =  7ème place (300 Mds, 1 = CH, 2 = 2 USA, 3 = JA, 4 = RFA, 5 = Brésil, 6 = IT)
  • Grandes entreprises = 4ème rang mondial des 500 plus grandes entreprises ( 1 = USA, 2 = CH, 3 = JA, 5 = RFA)
  • Rayonnement scientifique / Prix Nobel scientifiques = 4ème rang mondial (1 = USA, 2 =  UK, 3 = RFA)
  • Rayonnement linguistique = le français 6 ème langue parlée dans le monde (274 millions de francophones, 1 = mandarin, 2 = anglais, 3 = espagnol, 4 = arabe, 5 = 5 hindi)
  • Rayonnement numérique / Nombre d’abonnés au haut débit internet = 5ème rang mondial ( 23 millions, 1 = USA, 2 = CH, 3 = JA, 4 = RFA,  6 =  UK)
  • Attractivité économique / stocks d’investissements étrangers : 4ème rang mondial (960 Mds, 1 = USA, 2 = UK, 3 = CH, 5 = Belg, 6 = RFA)
  • Attractivité touristique : 3ème rang mondial en termes de recettes (1 = USA, 2 = Esp, 4 = IT)
  • Rayonnement culturel / production de films = 5 ème rang mondial (1 = IN, 2 = CH, 3 = USA, 4 = JA)
  • Espérance de vie = 5ème rang mondial  (81, 19 ans   , 1 = JA, 2 = Singapour, 3 = Aus, 4 = Can)
  • Puissance militaire = 5 ème rang global, 3ème rang nucléaire (ex æquo avec UK , 1 = USA,  2 =  RUS , 3 = CH,  4 = IN)
  • Puissance financière = La place de Paris occupe le 4ème rang mondial en terme de capitalisation et le 6ème en terme de volume d’échanges (1 = USA, 2 = JA, 3 = CH, 4 = UK)
  • Puissance bancaire = 2 banques françaises dans les 10 premières banques mondiales. Et l’ensemble des banques françaises détiennent une part du marché mondial qui place la France dans le Top 5 mondial  avec les USA, la Chine, le Royaume-Uni et les Pays-bas.

Ces indicateurs sont certes disparates et incomplets, mais ils donnent le ton : dans le concert des nations, la France occupe aujourd’hui la cinquième place mondiale. Il  y a certes des tendances qui nous sont défavorables, notamment dans la production industrielle qui régresse chaque année en France. Mais que ce soit sur des indicateurs économiques, financiers ou sociaux et culturels, la France est toujours globalement en cinquième position. Certains objecteront que ce qui compte avant tout n’est pas tant la place à un instant T  que la tendance générale. Mais, c’est justement là que réside l’originalité de la France en comparaison de ses compétiteurs : depuis 500 ans la France est vaille que vaille la cinquième puissance mondiale. C’est sa place et elle s’y accroche.

Regardons ce qu’il en est au cours des siècles :

  • À la Renaissance, la France occupe la 5ème place mondiale derrière la Chine, l’Inde, l’empire Ottoman et l’Espagne.
  • 200 ans plus tard, à la mort de Louis XIV, la France est la 4ème  ou 5ème  puissance mondiale, derrière la Chine, l’Inde,  l’empire Ottoman, et peut-être la Perse.
  • En 1815 après l’effondrement de l’Empire napoléonien, la France était la 4ème puissance mondiale derrière la Chine, l’Inde et le Royaume-Uni.
  • Cent ans plus tard à la veille de la première guerre mondiale,  la France était 5ème si on y ajoutait ses colonies,  7ème puissance sans ses colonies , derrière  les USA, la Chine, l’Allemagne, la Russie, le Royaume-Uni,  l’Inde.
  • La France reconquiert sa  5ème place mondiale après la seconde guerre mondiale (elle atteint cette place au tournant des années 70) malgré la perte de ses colonies. 5ème place mondiale qu’elle conserve jusqu’à nos jours.

Ce tour d’horizon nous montre que depuis 500 ans environ, la France en tant que puissance mondiale, navigue sur la crête de la cinquième place. Et ce malgré de grands bouleversements dans les 4 premières places du classement : l’effondrement de l’empire ottoman au XIX° siècle, l’irruption des USA en tête du peloton au XX° siècle, l’endormissement de la Chine au XIX° siècle puis son réveil au XXI°, la disparition de l’empire espagnol, la révolution industrielle initiée par le Royaume-Uni et son lent déclin, la montée en puissance de l’Allemagne après son rebond démographique à la fin du XIX° siècle.

On voit que la France occupe une place originale et constante. La cinquième. Elle ne doit d’ailleurs pas cette place aux mêmes causes : Si la France occupe la cinquième place mondiale au XVI° et au XVII° siècle , elle le doit sans doute à sa démographie très  dynamique, la France étant alors le pays le plus peuplé d’Europe. Par contre, pour des raisons inverses, l’effondrement démographique français au XIX° aurait pu provoquer notre recul. Nous l’avons compensé en partie par l’impérialisme en nous constituant le 2ème empire colonial mondial. Avec la fin de colonies, on aurait pu craindre une rechute, mais ce sont les grands projets gaulliens et le statut politique original que la France avait acquis en Europe à la fin de la seconde  guerre mondiale qui lui ont permis de reconquérir notre place perdue avec le désastre de 1940.

D’où nous vient alors ce pessimisme ambiant ? Si on essaie de s’extraire de la conjoncture économique et politique actuelle, il faut certainement le situer au tournant des années 70. Quand le président Giscard d’Estaing rompant avec la dynamique gaulliste nous réduisit à une infime portion de la population mondiale en nous affirmant qu’un pays de 50 millions d’habitants ne représentait finalement pas grand chose sur une planète de 6 milliards d’humains et nous invitait à nous convertir à l’Europe supranationale.

Cette affirmation était dénuée de tout fondement analytique et historique, on l’a vu : la France occupe depuis 500 ans la cinquième place mondiale, quelques soient les innombrables ruptures économiques, démographiques, géopolitiques qui sont intervenues dans le monde. Nous la devons à la conjonction de plusieurs faits incontournables dans le domaine culturel, géographique : la place incomparable que la France occupe en Europe avec 3 façades ouvertes sur la mer du Nord, l’Atlantique et la Méditerranée, la confluence des cultures latines et germaniques, la cohabitation d’au moins trois fonds anthropologiques qui font la diversité et l’originalité françaises – les familles nucléaires dans le bassin parisien, les familles souches  sur les marches de l’est et de l’ouest, les familles communautaires dans le centre et sur l’arc méditerranéen.

Quoi qu’en disent les défaitistes et les déclinistes de tout acabit, la France s’est toujours battue sur la crête de la cinquième place mondiale. Et la France, même si certains le voudraient, restera toujours aux confluents de la plaque européenne où se conjuguent la culture, une religion de paix, une conscience sociale élevée, un génie industriel incomparables.

Giscard nous a endormis en nous faisant croire que la France ne pourrait désormais plus rien seule. Les élites françaises qui sont antinationales (et l’ont toujours été… C’est une des particularités du « génie français) lui ont emboîté le pas avec allégresse. L’Europe devenait notre unique horizon, notre planche de salut. Mon propos n’est pas ici de remettre en cause toutes les avancées européennes, mais de poser une question.

« Les institutions européennes doivent-elles être, peuvent-elle être un levier conjoncturel pour permettre à la France de maintenir son rang de cinquième puissance mondial qu’elle occupe depuis 500 ans ? Ou doit-on considérer l’Europe comme un facteur de renoncement à défendre la place de la France dans le monde ? »

Cette question est centrale. Et si la France doit s’effacer derrière l’Europe personne ne nous a dit pourquoi. En tout cas, l’Histoire nous prouve que cette injonction ne repose sur aucune donnée valable. Ni au cours des 500 dernières années, ni très probablement au cours du siècle qui s’ouvre à nous.Revendiquer pour la France au XXI° siècle la place de cinquième puissance mondiale, refuser que la France se dissolve dans un espace paneuropéen sans limites, ce n’est pas nous enfermer dans une logique à la nord-coréenne. C’est au contraire retrouver les sources d’un dynamisme et d’un optimisme renouvelés. C’est reconquérir l’énergie qui nous manque aujourd’hui pour défendre notre rang.

>>> Retrouvez en cliquant ici l’ensemble de nos articles consacrés au Brexit.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 9 Octobre 2016 à 15h30

      Moshé_007 dit

      La France au 5ème rang ????

      Prenons dans l’ordre :

      USA
      Chine
      Inde
      Brésil
      Russie
      Allemagne

      Et j’en passe !!

    • 9 Octobre 2016 à 11h33

      André Plougardel dit

      J’attendais mon tour au guichet de la poste.Devant moi il n’ y avait que des personnes âgées qui se languissaient d’attendre.Mais à la poste, la vertu exigée des clients est la patience.Bien souvent sur trois guichet un seul est ouvert au client.Pendant ce temps celui-ci trépigne.Parfois il râle ,mais le plus souvent il ravale sa rage, résigné.Le français est résigné pour beaucoup de chose.Un peu comme le russe de l’ère soviétique.Le français est devenu un homo soviéticus en sursis.Il ferme sa gueule la plupart du temps.Il laisse pisser.Je posai la question de savoir pourquoi il y avait tant de monde, aujourd’hui mercredi.Une vieille dame avec une cane me répondit la mine joyeuse que les retraites étaient virées.La vieille dame attendait de toucher le virement de son pécule que l’on pouvait certainement imaginer n’être pas celui d’un dirigeant d’une entreprise coté en bourse.La vieille dame venait toucher son dû.Un dû que la société daigne lui offrir après une vie de dur labeur .Une vie misérable passée à trimer pour au final attendre derrière un guichet qu’on lui accordât cette aumône , cette misère tant attendue, tant espérée que l’on appelle “retraite”.Cette retraite qui sert si peu à assurer une vie paisible et tranquille.Une vie de repos bien méritée après une vie de souffrance.

      • 9 Octobre 2016 à 11h34

        André Plougardel dit

        La vieille dame fouilla son sac et en retira une facture à l’entête de laquelle était marqué “veolia”.C’était une facture d’eau.Elle devait s’acquitter de cette facture avec des jours de retard car il était marqué “rappel” sur le haut.La seule explication de ce retard est certainement le manque d’argent.
        Mais Véolia n’en a rien à foutre.La société qui gère l’eau, un géant de la privatisation scélérate des services publics qui a engendré les nouveaux barons qui font la pluie et beau temps et qui dispensent aux pauvres de la main gauche ce qu’ils leur confisquent de la main droite.
        De temps à autre ,d’une voix plaintive ,la vieille dame disait avoir mal aux jambes.Je regardais son crâne de vieille,elle avait les cheveux clairsemés.La jambe boursoufflée,un pansement entourait son mollet,sans doute une phlébite.Une maladie de vieux.Elle s’aidait d’une cane. Elle était accompagnée d’une femme qui paraissait être sa fille.La mère et la fille se ressemblaient.La fille semblait prendre le même chemin de souffrances que la mère.C’était une question de temps.Malgré des cheveux blancs,elle semblait encore épargné par l’âge.Des gens de peu.Des gens simples,fragiles.Elles étaient une proie facile face au destin et à ses caprices parfois cruels pour les petites gens comme ces deux femmes.La société,ses intérêts d’argent, ses “véolia” n’en ferait qu’une bouchée de ces êtres aussi dénudés que des vers de terre,face à des corbeaux au bec tranchant.Pourtant,ce ne sont que des gens qui ne demandent rien qu’à vivre avec si possible une rose et un peu de pain.
        La France des vieux .Combien sont ils aux portes de la mort?Vestiges humains d’un pays qui naguère fut jeune, puissant et riche et qui maintenant ne sait plus quoi faire de ses vieux.

        André Plougardel militant FN

      • 11 Octobre 2016 à 18h27

        beornottobe dit

        et le pire !….. c’est que lorsqu’on interroge individuellement ceux (ou celles) qui attendent la réponse est : ils ont bien raison !
        (laquelle on ne sait pas)
        et c’est pareil dans les votes!……

    • 9 Octobre 2016 à 11h32

      André Plougardel dit

      Le mal français est quand un vieillard écrivain journaliste se penche sur le problème des jeunes.Le mal français est quand des vieillards se disputent la succession pour le pouvoir.Ce pouvoir a une apparence:un quarteron de bons à rien en retraite.Il a une réalité:un groupe,partisans,ambitieux et fanatiques.Une caste de vieillards s’est arrogé tous les pouvoirs en France et a verrouillé toutes les portes,tous les postes,toutes les issues.Un vieillard de 76 ans a été désigné pour être “le défonceur des droits”.Un autre à peine plus âgé se présente en candidat pour 2017.Un Giscard de substitution pour diriger ce pays avec pour tout horizon un retour vers les années 70.La France est devenue une gigantesque maison de retraite à ciel ouvert,un repaire de vieillards.Le drame de ce pays c’est sa gérontocratie.Ce pays pue le vieux.Ce pays sue le vieux.Les jeunes étouffent,n’en peuvent plus de respirer cet air fétide qu’exhale cette population qui s’accroche au pouvoir,à leurs privilèges.Pays de rentiers s’il en est,il est enchaîné,muselé par des chiens de garde jaloux de leurs prérogatives.Le cas pitoyable d’un Raffarin ou d’un Gé
      rard Larcher en sont les exemples criants.Prenez ce Larcher,il symbolise à la perfection ce qu’est devenu le pays.La première impression quand je vois ce type c’est la sudation du personnage.Il sue.Comme sue ce pays,non de ses efforts mais de ses parasites.La France est hélas une vielle rosse suante et trébuchante.Une vieille rosse bouffée par des parasites.Ces parasites s’appellent syndicats, corporatisme,régimes spéciaux,castes,coteries de tous genres institutions ringardes.
      André Plougardel militant FN

    • 9 Octobre 2016 à 6h45

      beornottobe dit

      ah!..? d’habitude la France est première en tout (mdr) (pour les politiciens (nes) qui prêchent pour leur chapelle)
      re: MDR

    • 9 Octobre 2016 à 0h19

      RED (From Tex) dit

      À part les bêtises habituelles des autoproclamés analystes économiques qui mélangent allègrement les choux et les carottes de leur brouet (on rappellera à M. Therry que pour le FMI la France est la 9ème puissance mondiale), le fond de cet article est en réalité (on le sait dès le chapeau) ce fameux «parti de l’étranger», vieux fond de commerce du RPR chiraquien des années 70, qui n’ont jamais digéré la petite ouverture impulsée pendant les années 70. On croirait (re)lire Marie France Garaud !

      Mais historiquement, plus même que ce parti de l’étranger, c’est la vieille détestation de cette “anti-France” remontant à l’affaire Dreyfus, triomphante sous Vichy , qui de tout temps a combattu tout ce qui pouvait ouvrir la France au grand large, au cosmopolitisme, au commerce, au “capitalisme apatride”, ne jurant que par la terre natale (qui elle ne ment pas, comme chacun sait).

      À l’occasion de cet article comme de beaucoup d’autres, on se rend compte que les soi-disant souverainistes d’aujourd’hui ne sont au fond que le dernier avatar des nationalistes et patriotes de toujours, de cette vieille droite nationale qui refuse toute ouverture, tout changement.

      Des anti dreyfusards à Vichy, au RPR chiraquien et à Chevènement, c’est toujours la même petite musique. La France est forte seule, naturellement, parce qu’elle est la France, nation élue entre les nations… et elle se perd chaque fois qu’elle s’ouvre sur le monde, en cédant aux sirènes de l’anti-France, renommée ici “Parti de l’étranger”.

      Comme le dit l’adage populaire : “le patriotisme c’est l’amour des siens, le nationalisme c’est la haine des autres”.

      Mais comme le disait si brillamment Mitterrand, “Le nationalisme, c’est la guerre”.

      Ce sont les mêmes d’ailleurs, comme par hasard, qui plaident pour une alliance “naturelle” avec la Russie de Poutine…

      Rien de nouveau sous le soleil donc.

    • 8 Octobre 2016 à 17h11

      Hannibal-lecteur dit

      M. Théry est-il ignare à ce point?
      C’est une vérité mathématique incontournable qu’aucune suite statistique ne peut donner la MOINDRE indication future: ce sont les conditions environnementales qui font ce 5ème rang, et M.Théry lui-même note sa conservation malgré leur grande variation. Il n’en reste pas moins que la tonalité de son article c’est : le rang normal de la France, c’est 5, quoi qu’on fasse, restons optimistes. Stupide.
      Autre raisonnement surprenant : conserver ce cinquième rang serait ” retrouver les sources d’un dynamisme renouvelé “? Eh ben , on aurait pu attendre cette analyse d’un passage au quatrième, par exemple, pas d’une stagnation !! Curieux ce Théry, un peu bouillie pour les chats dans sa tête?

      • 8 Octobre 2016 à 20h27

        kelenborn dit

        Je rappelle quand même qu’il a commis un premier article dans lequel il affirmait que le taux de chômage en Europe était de 20% , que cet article a été modifié dans la journée pour faire apparaître cette liste statistique, que Théry n’a même pas l’excuse d’être malhonnête (ce qui lui attirerait la sympathie des canailles ) mais que c’est tout simplement et vraisemblablement le frère jumeau de l’âne de Sancho!!
        Si Causeur en est réduit à dérober dans les poubelles les rédactions faites au centre d’aide par le travail de Jouy en Josas ou de la Chapelle-Chaussée on est bien parti!!
        Des croquettes, des croquettes, des croquettes oui ..mais pas des abrutis!!
        MK

    • 8 Octobre 2016 à 10h58

      Aristote dit

      @ Will

      Dans mon post précédent, je n’ai cité que des exemples de réformes urgentes où l’Europe nous laisse les mains libres.

      Si nous sommes incapables de les faire aujourd’hui, s’imaginer que sortir de l’Europe nous donnera le courage de les faire est une illusion.

      Donner la priorité à “sortir de l’Europe”, c’est se trouver une bonne excuse pour ne pas engager ici et maintenant les réformes dont la France a besoin.

    • 7 Octobre 2016 à 18h34

      beornottobe dit

      “La France retrouve son rang de 5ème puissance mondiale”
      ……..ah bon?????????
      MAIS AU PAYS DES ILLSUSIONS …… rien ne s’arrête avec le “socialiseme : on se fait toujours des illusions!

    • 7 Octobre 2016 à 18h23

      kelenborn dit

      GENIALE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      LE POINT
      “Un curé terrasse un malfrat avec une prise de judo
      Un cambrioleur introduit dans la paroisse Sainte-Louise-de-Marillac à Drancy s’est heurté aux techniques de combat du père Bertrand vendredi matin.”

      Le Père Bertrand a immédiatement fait l’objet d’une proposition d’embauche de Queen Elisabeth afin de ramener à la raison ceux qui déconnent sur Causeur

      Qu’on se le dise!!

      Pas de Boogy Woogie
      En passant sur Causeur le soir (bis)
      Même si Leroy vous fait chier tout le temps
      Ne provoquez pas le Père Bertrand
      Pas de Gouzi-Gouzi
      Et pas de branlette sur Causeur le soir!!

      Pardon à Saint Augustin mais le Père Bertrand va lui administrer les derniers sacrements!!

    • 7 Octobre 2016 à 16h56

      kelenborn dit

      “Juste retour des choses. Je ne résiste donc pas au plaisir de réactiver ici un billet rédigé en 2014 pour faire le point sur notre rang mondial.”

      Bon je sais … j’avais remonté de la cave une bouteille de Seneclauze… j’étais pas clair…mais là ça y est !!! c’est du vin des Rochers, !!!
      Allez une p’tite gorgée avant d’aller se coucher!! C’est le velours de l’estomac qu’ils disent!! un produit du terroir quoi !!
      Oh merde y a encore Will et Kelenborn qui font la fine bouche!!! on va quand même pas ouvrir du Muscadet merde!!

      • 7 Octobre 2016 à 18h10

        i-diogene dit

        Sur les mêmes critères, l’ UE est soit à la première place, soit à la seconde..!^^

        • 7 Octobre 2016 à 18h15

          thd o dit

          On s’en tamponne le coquillard, puisque ce n’est pas et ne peut pas être un pays.

        • 7 Octobre 2016 à 18h27

          kelenborn dit

          Oui Eugene mais toi t’as un tonneau !!! t’as de quoi voir venir
          T’as qu’à même chanter avec IMHO !! c’est WARBOIRE, WARBOIRE, WARBOIRE
          C’est WARBOIRE qu’il nous faut!!
          MK

        • 7 Octobre 2016 à 18h34

          i-diogene dit

          Thd o,

          - ” … puisque ce n’est pas et ne peut pas être un pays.”,

          … C’est en cours, ne t’en déplaise..: la France ne sera plus qu’ une province de l’ UE..!^^

        • 7 Octobre 2016 à 18h39

          i-diogene dit

          Kel-en-berne,

          Toi, t’ as nullement besoin de tonneau, ni-même de bouteille pour dire des conneries: le crétinisme c’est congénital..!^^

        • 7 Octobre 2016 à 18h43

          thd o dit

          Il est possible que les sombres cons dans votre genre réussissent à saborder la France à ce point, mais l’UE ne sera jamais un pays.

        • 8 Octobre 2016 à 20h31

          kelenborn dit

          Oh THDO je te trouve bien généreux
          Eugene sombre con? Pourquoi pas sombre Heros pour…. Sancho
          Sombre rot oui surement eu égard à ses borborygmes de chasse d’eau dépitée de devoir chaque jour évacuer la merde
          MK

    • 7 Octobre 2016 à 16h18

      kelenborn dit

      Non mais avez vous vu que l’article de ce couillon a été modifié! les 20% de taux de chômage ont disparu!!! Remarquez peut être que c’est Leroy qui avait écrit l’article et il aura été démasqué par Queen Elisabeth!! J’espère que Brighelli va lui mettre un bonnet d’âne auto-collant!!
      Non mais sans blague!Être pris pour des cons, bon…on s’habitue mais…par plus con que soi là … y a pas assez de vaseline dans l’armoire de Causeur!
      MK

    • 7 Octobre 2016 à 11h57

      kelenborn dit

      Et poursuite de la pèche à la cervelle d’huitres perlières
      “Partout en Europe, les paysans abandonnent leurs terres laissées en friche, pour mourir ou pour construire des usines où la souffrance animale le dispute à la chimie dévastatrice”

      !!! on se pince!!! c’est au début des années 60 que l’on construisait des usines! maintenant on les ferme et d’ailleurs notre écrivassier doit scribouiller par ailleurs qu’il y a désindustrialisation!!!

      Quant à la souffrance animale et à la chimie dévastatrice, on sait désormais dans quelle éprouvette parisiano-bobotique est fabriquée la pensée de Mr Thery
      Des usines, de la chimie… qui ont permis les 30 glorieuses lesquelles ont rendu possible le financement d’emplois parasitaires dans les entreprises de com par exemple! la boucle est bouclée mais sans doute pas assez pour que les imbéciles la bouclent!!
      MK

      • 7 Octobre 2016 à 14h41

        Warboi dit

        Là vous avez un collier pour madame !!
        Il est décroissant en plus ??

        • 7 Octobre 2016 à 14h57

          kelenborn dit

          Beh chère Warboi!!! en fait ce sera un collier pour Medor!!! car je remarque qu’il a changé de croquettes!! le texte n’est pluus le même que celui que j’ai commandé!!
          Il récite des pages de stats!!! Ouais bon dieu mais c’est bien sûr!!! c’est pavlovien!!
          Il est temps que Queen Elisabeth lui demande de ramener son os!!

      • 7 Octobre 2016 à 15h27

        thd o dit

        Il parle de fermes-usine, comme la célèbre ferme des milles vaches.

        Vous faites donc contresens en pensant qu’il parle d’usines sidérurgiques, cette partie porte sur l’évolution de l’agroalimentaire, tout simplement.

        • 7 Octobre 2016 à 17h01

          kelenborn dit

          Oh ben alors !!! peste soit de l’avarice!!! c’est exact j’avais lu un peu vite mais… c’était par charité car … l’agriculture représente aujourd’hui 2% du PIB en France!! Donc , allons j’exagère mais je ne pensais pas que l’auteur se réjouissait de ce que Jouy en Josas puisse quitter l’UE!!

    • 7 Octobre 2016 à 9h21

      kelenborn dit

      (SUITE)
      Le Frexit, comme d’ailleurs le BREXIT ne changeront pas grand chose si on se ratatine sur le territoire national pour y conduire les mêmes politiques. L’excédent allemand assure à ce pays l’équivalent de 4 millions d’emplois mais en crée aussi en Europe de l’Est ! Avant l’Euro, le franc se délitait par rapport au mark sans que cela ait jamais restauré la compétitivité française!!
      Ce n’est pas un hasard si Theresa May qui a d’autres conseillers que Thery a évoqué une ré-industrialisation du Royaume Uni!
      C’est le préalable et ce préalable passe par une politique industrielle digne de ce nom et non par la paubouille concoctée par Montebourg! Cela veut dire un investissement dans l’éducation, la recherche, les nouvelles technologies! Cela suppose que les Verts et la principe de précaution soient mis hors d’état de nuire, (on ne peut promettre la croissance et signer le pacte écologique de l’escrologue en chef!) cela suppose une remise à plat du système d’emploi dans toutes ses dimensions avec une diminution drastique du secteur non marchand!! Cela suppose aussi une remise à plat du système redistributif
      Toutes choses qui pour cet atterrant Thery doivent être de l’Hebreu!
      MK

      • 7 Octobre 2016 à 9h48

        steed59 dit

        “Cela veut dire un investissement dans l’éducation, la recherche, les nouvelles technologies”

        comme je l’avais dit dans un débat précédent, en France on n’a pas de problème d’éducation, dans le sens où ce n’est pas cela qui est à l’origine du chômage de masse. Les jeunes diplômés sont sur-qualifiés, et “investir dans l’éducation” reviendrait à faire des chômeurs plus intelligent. Les vrais problèmes se situent ailleurs. Sinon le reste j’adhère (notamment le fait d’amaigrir le secteur étatique)

        • 7 Octobre 2016 à 12h05

          kelenborn dit

          Oui !! ce que tu dis est exact!!! la manière dont le système produit des diplômés en surnombre,en laissant d’ailleurs la charge financières aux familles assez connes pour ne pas faire de leur progéniture des dealers ou des copains de Daesh est effectivement un problème!
          Quand je parle d’investissement éducatif, il ne s’agit pas de fabriquer des “logues” payés par les merdia à la solde de la pensée unique pour diffuser sa propagande mais de former les gens qui développent les nouvelles technologies! et… quand je parle de technologies c’est de technologies sérieuses et productives, pas les solex à roulette de Pictafesse Royal , grande duchesse de la Connitude!!
          MK

      • 7 Octobre 2016 à 15h14

        Warboi dit

        bien vu. Europe ou pas Europe, euro ou pas euro, aujourd’hui l’Allemagne est en plein emploi et en excedent budgétaire. Le RU est en plein emploi mais surendetté. La France est mauvaise en tout.
        Mais c’est plus simple de beugler frexit avec un entonnoir sur la tête.

        • 7 Octobre 2016 à 15h29

          thd o dit

          Si vous n’étiez pas aussi nulle en économie, vous sauriez que l’euro est plus faible que le mark, et favorise donc les exportations allemandes en pénalisant les exportations françaises.

          Mais c’est plus simple de sauter comme un cabri sur sa chaise en criant l’Europe l’Europe l’Europe.

        • 7 Octobre 2016 à 15h34

          thd o dit

          A quoi êtes-vous bonne, ma pauvre Warboi ? Est-ce qu’au moins vous avez fait des progrès en danse du ventre ?

        • 7 Octobre 2016 à 15h35

          steed59 dit

          la valeur euro/mark est figée depuis 19 ans à 1 euro pour 2 mark (environ). Idem pour l’euro/franc

        • 7 Octobre 2016 à 15h38

          thd o dit

          Une connaissance même sommaire des mécanismes élémentaires de l’économie vous montrerait qu’avec de tels excédents budgétaires, le mark (seul) monterait…l’euro monte moins car il reflète la volonté d’achat dans les 19 pays de la zone euro et non dans la seule Allemagne.

          Ainsi, l’euro est plus faible que ne le serait le mark seul, ce qui favorise les exportations allemandes…tout économiste vous l’expliquera.

        • 7 Octobre 2016 à 16h14

          kelenborn dit

          Si vous n’étiez pas aussi nulle en économie, vous sauriez que l’euro est plus faible que le mark, et favorise donc les exportations allemandes en pénalisant les exportations françaises

          La je comprends pas THDO!!! le mark et le franc n’existent plus!!! Loin de moi de défendre Warboi qui peut d’ailleurs se démerder tte seule mais ne faites pas un cours d’éco pour des masters!!!
          Le niveau des prix à l’export est en Allemagne (dixit Sapir donc dixit Jeovah puisqu’il est le témoin se son génie) de 20% moins élevé qu’en France! Cela signifie que si on créait ( c ‘est idiot) un euro mark et un euro franc flottants, il faudrait une dépréciation de 20% du second pour rétablir la compétitivité et ce…pour un temps!!)
          Cela dit, je ne suis pas d’accord avec Warboi! un Frexit serait une bonne chose s’il était suivi des politiques économiques adéquates mais là!!! Juppé, Montebourg, Sarko, Melenchon et tutti quanti!!
          Compte la dessus et bois de l’eau (excuses à Will) ou va aux putes (pas d’excuse pour l’Idiot!)
          MK

        • 7 Octobre 2016 à 16h20

          kelenborn dit

          Ah Warboi faisant une danse du ventre!!! même l’Eugene revient de Thaïlande!!

        • 7 Octobre 2016 à 16h28

          thd o dit

          J’ai expliqué pourquoi à 15h38, et cela revient en effet au même que ce que dit Sapir.

        • 7 Octobre 2016 à 17h14

          kelenborn dit

          THDO
          “Ainsi, l’euro est plus faible que ne le serait le mark seul, ce qui favorise les exportations allemandes…tout économiste vous l’expliquera.”
          Ah que vous me décevez, aujourd’hui plus qu’hier encore moins que demain!!!
          Ce qui explique le haut niveau de l’Euro c’est le colossal excédent allemand surtout d’ailleurs vis à vis de la zone extra-UE (voir mon article en lien)
          Un solde commercial (donc de biens car la balance des services hors tourisme et transport c’est modeste) s’explique par des raisons de prix mais aussi largement par des raisons structurelles!! Si on a besoin de pétrole le quadruplement de son prix ne divisera pas par quatre les importations!!) Or , l’Allemagne a non seulement une industrie structurellement dominante (Elle vend des audis et de Mercedes alors qu’elles sont plus chères)mais de plus, elle a littéralement phagocyté les ex pays soviétiques ( 100 millions d’habitants aux salaires bas), reconstituant ainsi le rêve brisé d’Hitler, celui du Lebensraum!!
          Ce faisant elle contribue à un euro fort qui nous pénalise mais nous avantage aussi (pétrole et gaz moins chers)
          Encore une fois , la disparition de l’Euro et la résurrection du DM ne changeraient pas grand chose à nos problèmes en l’absence d’une politique de réindustrialisation!!

        • 7 Octobre 2016 à 17h22

          thd o dit

          Si l’Allemagne avait sa propre monnaie, ses exportations feraient plus monter cette monnaie qu’elles ne font monter l’euro.
          Donc, elle exporterait moins.
          Ainsi, l’euro contribue aux exportations allemandes. Inversement, si la France avait sa propre monnaie, elle serait plus faible, donc la France exporterait plus.
          Le force de la monnaie a des avantages et des inconvénients, mais pour les exportations c’est comme ça.

        • 7 Octobre 2016 à 18h31

          kelenborn dit

          THDO
          Je t’ai déjà expliqué que pendant presque 40 ans le franc s’est déprécié par rapport au DM et que cela n’a pas empêché que l’on soit en déficit !!!
          Ahh pas possible!!! Sancho paie des cours d’économie à son âne !! essaie de t’y inscrire!!! je ne vois plus que cela!!

      • 7 Octobre 2016 à 15h33

        thd o dit

        La politique industrielle est interdite par les dogmatiques de l’UE, ce qui est plus gênant pour la France des grands groupes (qu’elle ne peut plus contrôler) que pour l’Allemagne des PMI.

        Et le passage de l’un à l’autre n’est pas possible, à supposer qu’il soit souhaitable.

        Toute politique d’investissement est contraire aux emmerdeurs bruxellois et à leurs affidés retraités français.

        • 7 Octobre 2016 à 15h42

          steed59 dit

          si on voulait pratiquer une politique industrielle en France, on commencerait par supprimer le CICE et tous les autres systèmes bureaucratiques inutiles et dispendieux qui n’intéressent pas les entreprises (et qui n’ont rien demandé), et qui ne créent aucun emploi. Bref on aurait de quoi balayer devant notre porte avant d’aller taper sur Bruxelles

    • 7 Octobre 2016 à 9h10

      kelenborn dit

      Mr THERY travaille dans un grand groupe de communication. On aimerait savoir ce qu’il y fait mais certainement pas de l’économie
      Mr THERY nous affirme que le taux de chômage en Europe avoisine les 20% , y compris en Allemagne (sic)
      -soit Mr THERY n’a jamais lu le moindre article consacré au problème dans les merdias que son groupe doit quand même acheter, n’a encore moins consulté les pages d’Eurostat pour nous sortir de telles contre-vérités comme le disait le bon Georges aux temps bénits du PCF. Ceci implique d’ailleurs que la rédaction pourrait aussi bien demander à Christine Boutin de rédiger un hommage posthume à Chirac puisque manifestement, elle ne lit pas ce qu’elle diffuse!
      -soit, en évoquant ces chiffres, Mr THERY utilise d’autres concepts que ceux généralement admis par les économistes mais encore faudrait-il qu’il nous précise lesquels! L’inclusion dans les statistiques du Balouchistan et du Bouffonistan dans la zone Europe pour faire plaisir à Zezette Duflot, ou l’intégration des animaux de trait pour faire plaisir à Caron?
      Le taux de chômage (rapport entre demandeurs d’emplois et population active est de 10 % en France, moins de 5% en Allemagne, 6% en GB et 17% environ en Espagne
      Ace stade les eurescrophiles comme Quatremer ou Cohn Bendit doivent se marrer!!

      Ah oui, l’Europe est bien la cause du sous-développement durable dans lequel nous sommes entrés mais pas pour les raisons avancées par l’auteur!
      On trouvera ci dessous un lien sur mon blog avec un article sur la comparaison France -Allemagne. Je veux bien en discuter avec Mr Thery!

      http://kelenborn.e-monsite.com/pages/canailles-escrocs-et-bouffons/quelques-reflexions-economiques/chomage-francais-chomage-allemand.html

      VOIR SUITE POST SUIVANT

      • 7 Octobre 2016 à 15h31

        thd o dit

        il parle sans doute du taux de personnes menacées de pauvreté, que j’ai déjà cité ailleurs aujourd’hui :

        http://ec.europa.eu/eurostat/statistics-explained/index.php/File:At-risk-of_poverty_or_social_exclusion_rate,_2013_and_2014.png

        • 7 Octobre 2016 à 16h25

          kelenborn dit

          Oui mais enfin…pourquoi pas des crétins du PS hantant les chiottes ministérielles et qui vont être virés, pourquoi pas les vieux sur une chaise roulante, pourquoi pas les journullards de l’ImMonde ou de l’Obserfoireur qui feraient mieux de se mettre leur plume dans le cul!!
          Comme disait un certain, quand on a passé les bornes y a plus de limites!!
          MK

        • 7 Octobre 2016 à 16h40

          steed59 dit

          thdo, un chômeur n’est pas un pauvre et vice versa (même s’il le sont souvent)

        • 7 Octobre 2016 à 16h43

          thd o dit

          En effet. Mais cela permet de comparer les niveaux de vie les plus faibles, donc la qualité de vie donnée par les différents pays. Et on a des niveaux assez comparables entre pays.

          On peut remarquer que la France est plus généreuse que les autres, puisque malgré un chômage plus élevé le risque de pauvreté est plus faible. Ce qui a ses avantages et ses inconvénients.

        • 7 Octobre 2016 à 17h00

          steed59 dit

          en gros si on veut être riche en travaillant vaut mieux vivre en Angleterre, si on veut être pauvre et assisté vaut mieux vivre en France

        • 7 Octobre 2016 à 17h36

          kelenborn dit

          steed59 dit
          en gros si on veut être riche en travaillant vaut mieux vivre en Angleterre, si on veut être pauvre et assisté vaut mieux vivre en France

          Oui pas faux!! le plus fantastique étant que, dans les deux cas, les performances économiques sont des plus modestes !!comme quoi Thatcher et Melenchon Valait mieux qu’ils ne fassent pas des petits!!

    • 6 Octobre 2016 à 23h45

      Warboi dit

      Vive le brexit !!
      Et on n’est pas au bout de nos excellentes surprises, il faudra bien que la City renonce au passeport européen. Tous les établissements non européens (des États-Unis ou du Japon…) qui ont choisi de s’implanter à Londres pour vendre leurs produits financiers dans le reste de l’UE à partir de la City et couvrir un marché de 500 millions d’habitants vont être obligés de se domicilier dans un autre État membre. La France par exemple ! youpi !

      • 6 Octobre 2016 à 23h52

        Sancho Pensum dit

        On récupère la City et en échange, on leur fait cadeau de la “jungle” de Calais… Merci qui !?

      • 7 Octobre 2016 à 8h25

        steed59 dit

        “La France par exemple ! youpi !”

        n’importe quoi … arrête de prendre tes rêves pour des réalités. Ces établissements préfèreront rester dans un Londres brexité qu’à Paris. De toute façon l’avenir de la finance est partout sauf en europe

      • 7 Octobre 2016 à 9h30

        mogul dit

        Flagrant délit de pignolade en bande.
        Steed a raison. Et puis au Luxembourg, y a plus de place… 

        • 7 Octobre 2016 à 9h50

          steed59 dit

          dans l’actuelle guerre des monnaies, T. May a tout compris où était l’intérêt de son pays … Je suis sûr que du côté de downing street on doit se féliciter de la chute de la livre sterling

    • 6 Octobre 2016 à 22h21

      Aristote dit

      L’Europe n’est pas la solution aux problèmes français. Mais sortir de l’Europe non plus.

      Réformer sa fiscalité, son marché du travail, son école, son organisation territoriale, etc., peut-être.  

      • 6 Octobre 2016 à 22h52

        Wil dit

        et comment vous voulez réformer un pays quand vous en avez donné les clés à l’EU.
        qu’elles que soient les réformes de fond que vous voudrez faire seront bloqués par l’EU au nom du libre échange et toutes ces conneries mondialistes qui ne servent que la finance internationale.
        Vous commes les autres êtes des naïfs si vous croyez que sans dire merde à l’EU vous allez vous en sortir.
        La Grèce ne pouvait pas le faire parce qu’elle était trop faible mais la GB va le faire et c’est ce qui terrifie tous les européistes pparce que quand les autres peuple verront qu’on s’en sort très bien sans la machin européen,ils n’auront plus peur et ne souhaiteront qu’une chose c’est retrouver leur liberté.
        C’est bien pour ça, que comme par hasard les médias nous balançent que l’Angleterre repasse derrière la France comme puissance mondiale juste parce qu’elle a voté pour le brexit alors qu’en fait même les europeistes disent que rien ne s’est passé et que le pire est à venir.
        Tout ça c’est de la propagande.

        • 6 Octobre 2016 à 23h50

          Warboi dit

          Rien ne s’est encore passé. La livre a juste perdu 20% de sa valeur parce qu’on ne peut pas empêcher les marchés d’anticiper, et ce n’est pas de la propagande, avant même que le brexit dont personne ne sait comment diantre il sera géré, ne soit réellement activé. Alors vous imaginez quand ce sera le cas…

        • 7 Octobre 2016 à 0h06

          Wil dit

          Mais oui,ça sera la fin du monde on sait.
          l’Atlantique s’ouvrira d’un coup et ensevelira ce qui était le RU qui disparaitra et laissera place à une étendue d’eau,On sait.

        • 7 Octobre 2016 à 0h10

          Wil dit

          Mon dieu la Livre a perdu 20% de sa valeur!
          Euh,ça veut donc dire qu’elle est 20% plus attractive?
          Et que donc l’économie anglaise l’est aussi.
          Ah ben oui mais comme elle est sortie de l’EU c’est pas bien.
          Par contre l’euro est trop fort donc quand il perd de sa valeur c’est bien…parce que c’est l’Euro.
          bref,on prend les gens pour des cons.

        • 7 Octobre 2016 à 15h17

          Warboi dit

          Et comme le RU ne produit RIEN, tout ce qu’il ahète est 20% plus cher…

        • 7 Octobre 2016 à 15h27

          steed59 dit

          Faux, la valeur ajoutée de l’industrie britannique (oui elle existe) est supérieure à l’industrie française.

      • 7 Octobre 2016 à 16h28

        kelenborn dit

        C’est marrant ton truc!! ça ressemble au vicomte de Mesdeux disant à son valet!! soit je ne te donne pas un rotin mais … si tu arrive propre au boulot, si tu mouches ton nez et pues moins des pieds, j’obtiendrai ton salut auprès de Mr le curé!!!

      • 7 Octobre 2016 à 16h34

        kelenborn dit

        “Et comme le RU ne produit RIEN, tout ce qu’il achète est 20% plus cher…”

        C’est un peu caricatural mais pas faux!! En 1960 1 mark valait 1 franc! trente cinq ans plus tard il en valait 3 et il y avait tjs déficit vis à vis de l’Allemagne ! C’est que…pendant que la France fabriquait le France, le Concorde et le képi du Grand Charles, l’Allemagne fabriquait des machines outils!!!
        C’est pour cela que les nostalgiques genre Guaino ou Chevênement qui cherche à tourner le bouton de sa télé pour recevoir l’ORTF , merci mais …pas de fromage!!! un café et l’addition!!!

    • 6 Octobre 2016 à 21h43

      Wil dit

      TAIN LES GARS,PSR EST DE RETOUR!
      Il a l’air toujours aussi drôle.on va bien rigoler.
      Il faudrait que Causeur le laisse délirer cette fois.
      Bien sûr je vais l’insulter parce que c’est son truc d’être tellement malhonnête jusqu’à pousser les gens à l’insulter pour se revendiquer ensuite victime du soi disant fascisme.
      Mais il est tellement attendrissant et en même tant comique quand il déclare sa flamme de frustré à Marion qu’il pense sauver des feux de l’enfer qrace à son âme pure de soldat du mondialisme…

      • 6 Octobre 2016 à 21h53

        Lector dit

        Mais non Wil, t’emballe pas, ses commentaires datent de mars dernier.
        Descend de ta DeLorean! ;)

        • 6 Octobre 2016 à 22h25

          Wil dit

          Tin merde moi qui croyais qu’on allait rire encore ma voila bien déçu.

        • 7 Octobre 2016 à 17h40

          kelenborn dit

          Ca m’a l’ai d’être le bordel à Causeur!! on a des posts qui datent du mois de mars, un type qui scrabouille alors qu’il aurait mieux fait de rester coucher!!
          Bon j’ai rien dit parce que si Eugene entend que c’est le bordel il va débarquer!!
          MK

    • 6 Octobre 2016 à 20h13

      Habemousse dit

      D’ici le mois de mai 2017, la France n’aura plus de dettes, ou si peu, plus de chômeurs ou si peu, et son président ne sera pas plus intelligent ou si peu.