Breivik : la faute à Marine Le Pen et à Charlie Hebdo ? | Causeur

Breivik : la faute à Marine Le Pen et à Charlie Hebdo ?

Pas d’amalgame, qu’y disaient

Auteur

Jacques de Guillebon

Jacques de Guillebon
journaliste, essayiste et éditeur.

Publié le 17 avril 2012 / Monde

Mots-clés : , , ,

A amalgameur, amalgameur et demi, semble-t-il. On se souvient qu’après la tuerie perpétrée par l’ignoble Merah, un cri unanime s’est élevé parmi les diseurs d’opinion pour rappeler le Français impulsif – avant même qu’il ait énoncé quelque déduction paralogique que ce soit – au calme et à la discrimination intellectuelle : si l’abominable Merah avait le malheur d’être né musulman, rien dans l’affaire ne pouvait emporter la conviction qu’il était le symptôme de quelque dérèglement interne à l’islam. Car cela va sans dire, toutes les religions sont de paix et d’amour. Surtout dans ces moments-là.

Mais quand c’est le procès Breivik qui s’ouvre, la même prudence n’est étonnamment plus de mise. L’antique quotidien vespéral français dépêche immédiatement ses Albert Londres jusqu’aux antipodes pour enquêter sur les ramifications innombrables de ce qui se nomme, paraît-il, le « counterjihad » : tout y passe, de l’extrême droite américaine à Bat Ye’or, des partis populistes scandinaves à Riposte laïque, de Louis Aliot à Israël. Tous coupables du geste abominable de Breivik : le colon juif comme l’électeur du Front national, le défenseur des Serbes comme l’agitateur de la blogosphère.
Le mot d’ordre est très clair, dans l’affaire Merah comme dans l’affaire Breivik : il est interdit d’avoir quelque avis critique que ce soit sur la présence neuve de l’islam.

C’est bien normal, il ne se passe rien, sinon quelques fantasmes de croisés et d’Européens assiégés qui se croient revenus au Moyen Âge. Leur détestable lutte contre le Sarrasin nouveau n’est entée sur aucune réalité. Merah, les assassinats de Theo Van Gogh et de Pim Fortuyn, les caricatures de Mahomet, les divers terroristes à chaussures, l’incendie des locaux de Charlie Hebdo, les débats sur le voile, les piscines, la nourriture hallal, la polygamie, la lapidation, les mariages forcés, tout cela ne seraient que billevesées. L’islam n’est pas du tout un sujet en Europe, qu’on se le dise.

Seulement un sujet pour les fous qui trouvent dans le premier bouc émissaire venu l’occasion de décharger leur haine congénitale. Etrangement, parfois on nous dit que la France et l’Europe changent et qu’il faut bien admettre le nouveau paradigme multiculturel. Parfois, dès le lendemain, comme dans cet article du Monde, on nous explique que l’immigration et son corollaire, la présence de l’islam, n’ont qu’une incidence marginale sur le destin de notre civilisation. Dans tous les cas, il ne faudrait pas avoir peur. Sauf des fascistes. Mais quand il s’agit de savoir pourquoi ces mouvements fascistes prennent de l’ampleur, nous sommes seulement renvoyés à l’éternelle présence du mal en nous, à la question sioniste et à la question raciste.

A cette question que l’on voudrait sans réponse, Breivik apporte la sienne. Comme à l’autre question sans réponse – pourquoi est-il si difficile d’intégrer l’islam ici et maintenant ? – Merah apporte la sienne. Encore une fois, ceux qui attisent la haine et créent un climat de suspicion, de peur et de folie ne sont pas ceux qui posent les vraies questions. Ce sont ceux qui, comme les journalistes du Monde, refusent de les poser.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 3 Septembre 2012 à 15h55

      Jean-Marie Achéritéguy dit

      Bonjour.
      La réflexion de J. de G. m’invite à poser la question du ressort caché qui pourrait expliquer la propension de l’homme moderne à aimer penser ce qu’il est gratifiant de penser plutôt que ce qui relève de la conscience ou du bon sens. La Gauche, créature de la Modernité, et l’Humanisme son proche parent, savent comment orienter les esprits vers la pensée dite correcte. Celle qui “rapporte” plus qu’elle ne coûte. Il me semble que les gens n’osent plus penser ce qu’ils pensent, jusqu’à ne plus voir ce qu’ils voient, pour rejoindre A. Finkielkraut. On n’osera plus exprimer une peur de la délinquance par exemple, parce que cet esprit humaniste absolument incontestable a quasiment criminalisé la peur de ce qu’il décrète, lui, comme allant dans le sens de l’Histoire. Je ne parlerai qu’en passant de l’interdiction faite à soi-même d’éprouver un malaise majeur face à l’avortement, à l’euthanasie ou devant la question homosexuelle. Ce qu’a réussi la Gauche c’est d’obtenir que nous éteignions notre conscience et nous auto-muselions pour ne pas être exclus du courant de la non-pensée dominante d’aujourd’hui. Ceci se fait en quelques siècles mais en s’accélérant comme jamais dans l’Histoire depuis ces supposées émancipatrices années soixante. Le Relativisme, cette peste et ce choléra réunis, en est certainement la cause. Si le bien et le mal ne se distinguent plus qu’au gré ou à l’aune des envies et des instincts revenus, si la vie sociale n’est plus fondée sur une commune vision de la vérité, plus rien n’est possible et surtout pas la justice, et la barbarie se rappelle au souvenir de la Modernité trompeuse.
      Donc je dirais que cette pensée humaniste est une imposture qui vise à ruiner la Tradition dont nous sommes les enfants. Ne faisant que solliciter en chacun la révolte originelle qui sommeille, vouloir et obtenir tout ce qui est inaccessible, transgresser l’interdit, repousser les limites indéfiniment. Au nom du Progrès humain qu’il devient impossible de mettre en question sans risquer le goulag contemporain, fait d’intimidation et d’anathème si vous persévérez dans la recherche d’une vérité non agréée par la police de la pensée. Mais attention, cela ne va plus pouvoir durer. Car cette pensée ne produit pas qu’un semblant de bonheur, elle fabrique de la souffrance et de l’insécurité existentielles. Et c’est cela qui est inacceptable. Couper les gens de leur tradition et de leur conscience est l’œuvre d’une force qui n’a rien d’humain mais qui puise plutôt du côté du refus de toute transcendance. Merci à Jacques de Guillebon de continuer de réfuter et démonter, avec humanité,.. les mécanismes de la grande Confusion.

    • 17 Avril 2012 à 22h17

      solitude dit

      A propos du terroriste anti-marxiste Breivik qui considérait une alliance avec les islamistes

      http://www.bivouac-id.com/billets/a-propos-du-terroriste-anti-marxiste-breivik-qui-considerait-une-alliance-avec-les-islamistes/

    • 17 Avril 2012 à 16h23

      lisa dit

      Quand un musulman commet des massacres, c’est qu’il a eu des problèmes dans son enfance, il a été discriminé.

      Quand un blanc commet un massacre, cela nous montre bien encore qu’il est intrinsequement mauvais.
      Il s’est peut-être fait maltraiter et insulter par des musulmans depuis sa tendre enfance ? non non aucun traumatisme, il est mauvais c’est tout.
      En fait c’est du racisme anti-blanc, venant souvent de blancs, masochistes.

    • 17 Avril 2012 à 14h45

      Patrick dit

      En attendant, les gentils islamistes ne perdent pas leur temps au Mali.

      • 17 Avril 2012 à 16h24

        lisa dit

        Des chrétiens maltraités par des musulmans, cachons ce fait, cela ne doit pas exister.

    • 17 Avril 2012 à 13h13

      kacyj dit

      Mais vous délirez Guillebon. Tout cela n’est que le fruit de votre imagination, tout juste bon à nourrir les fantasmes de la Marine, du ministère de l’intérieur et de l’ensemble des affreux racistes qui osent émettre des opinions sur pourquoi nous sommes emmerdés, quasiment en tout point de la planète avec la question si marginale des exactions, allant de l’insulte raciste au massacre de gens vaquant à leurs occupations quotidiennes en passant par les bombes humaines autoexplosives. 

    • 17 Avril 2012 à 11h29

      L'Ours dit

      En somme, comme le fascisme est un problème et donc Breivik un salaud, ce qui est vrai et même un euphémisme, l’islam ne serait pas un problème!
      Personnellement, je n’entends jamais d’appels au meurtre des musulmans, même pas venant de l’extrême droite. L’inverse n’est pas vrai!

    • 17 Avril 2012 à 11h18

      red benjamin dit

      Eva Joly, jamais à la ramasse pour un raccourci boîteux (sauf dans les escaliers de cinémascope), nous a sorti une bien bonne vérité hier soir à Mots-Croisés : le traitement même du sujet de l’immigration par les politiques est en soi une pente vers les délires meurtriers de Breivik.

      • 17 Avril 2012 à 11h20

        red benjamin dit

        Ergo: “circulez, hop y’a rien à voir ou à discuter bande de méchants fafounets.”, a-t-elle en substance adressé à Filippot le représentant de La Pen.

        • 17 Avril 2012 à 11h36

          Fiorino dit

          Et bien red preparez vous avec hollande ça sera la position officielle du gouvernement, plus d’ouverture, plus de métissage, enseigner l’ésclavage et la colonisation dans les écoles pour combattre le racisme (dixit hollande)

      • 17 Avril 2012 à 13h49

        kacyj dit

        Ben, 
        Totalement HS et ne sachant où le mettre, tout en ne sachant pas à quel article cela se rapporte, un ami ancien de Causeur m’a demandé par mail depuis plusieurs jours (et oui, je n’ai pas relevé mon courrier) de mettre ce lien à votre intention. Alors, voilà, je le fais :
        http://www.atimes.com/atimes/Middle_East/ME24Ak01.html?sms_ss=facebook&at_xt=4dda87ae1e1e5d42%2C0 

        • 17 Avril 2012 à 14h24

          red benjamin dit

          Kacyj,

          Merci pour ce lien qui m’a l’air intéressant et que je vais lire avec attention. Remerciez son émetteur (Bibi?, article anglais sur le Proche-Orient, ça me semble être une signature!). Je vois en référence à laquelle de mes interventions on m’envoie ce texte (j’ai parcouru les graphiques). Je préciserai que sur la question démographique d’Israël, mes remarques ne portaient pas sur la valeur absolue de la croissance démo mais sur la viabilité à long terme de la culture et des populations juives d’Israël qui, fortement occidentalisées renouvellent moins leurs générations que les populations arabes et musulmanes d’Israël. Je clos ce HS que vous avez ouvert Kacyj.

    • 17 Avril 2012 à 11h07

      livia dit

      Guillebon

      bravo, bien vu et bien dit.

    • 17 Avril 2012 à 10h54

      Patrick dit

      L’islam n’est pas du tout un sujet en Europe, qu’on se le dise.
      Et il le sera encore moins en France si la gauche repasse au pouvoir. Ce sera le retour à l’ “ordre” établi par la gauche depuis les années ’80 où il est interdit purement et simplement d’oser évoquer l’ombre d’une éventualité de ce mal.
      Je me souviens encore que lorsque les voitures flambaient à Strasbourg, la maire (socialiste bien sûr !) de l’époque disait que les “jeunes” faisaient des “feux de joie”.

    • 17 Avril 2012 à 10h46

      Etoile Vesper dit

      Si les sondages ont raison et que le PS remporte les élections, alors nous n’avons pas fini de gober des couleuvres ! D’ailleurs, ils souhaitent demander à AL-JAZEERA de contribuer au financement de l’Audiovisuel français, offrant à cette chaîne qui sent le soufre coranique une respectabilité toute neuve, et, il faut bien le dire, inespérée. Mais attention : prétendre que la diffusion de certaines chaînes câblées arabes ont quoi que ce soit à voir avec la radicalisation des musulmans procéderait d’un amalgame honteux !
       

    • 17 Avril 2012 à 10h27

      SPQR dit

      Tres bon texte! Malheureusement…

    • 17 Avril 2012 à 10h12

      Monge dit

      Excellent, (comme à l’accoutumée!).

    • 17 Avril 2012 à 9h22

      Fiorino dit

      Preparons nous avec des années de socialisme, avec les purges prévues par hollande. Il ménace même le Figaro. Comme disait Domenach ce sont le thèses sur l’immigration et l’islam qui vont être battue avec l’élections de hollande. Mais surtout tout ceux qui auront versé dans la sarkophobie ne viennent pas après se plaindre.