Bienvenue à Beyrouth-sur-Loire | Causeur

Bienvenue à Beyrouth-sur-Loire

Pierric Guittaut atomise la jungle urbaine

Auteur

Daoud Boughezala

Daoud Boughezala
est rédacteur en chef de Causeur.

Publié le 27 mai 2011 / Culture

Mots-clés : , , , , ,

photo : Vincent Cassel, la Haine

Il est des polars comme des cris stridents. Brut et agressif, Beyrouth-sur-Loire reflète le parcours sinueux de son jeune auteur. Pierric Guittaut a habité cinq ans dans la banlieue nord de Bourges, où il a joué l’animateur social puis le journaliste. Son voyage initiatique au Liban, à l’hiver 2004, lui a inspiré le personnage du flic Michel Jeddoun, monolithe maronite au physique buriné par ses années de phalangiste.

Flanqué d’un lieutenant prêt à toutes les compromissions, Jeddoun regarde les cadavres joncher les trottoirs de la cité des Ajoncs au fil de la campagne municipale du maire sortant. Ce libéral-sécuritaire, orfèvre de l’enfumage médiatique, cultive avec soin ses liens avec la presse locale, histoire de se forger une image de « dur » face à l’angélisme de la gauche. On aura compris que toute ressemblance avec la politique réelle n’a rien d’une coïncidence.

[...]

  • causeur 35

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 35 - Mai 2011

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    causeur 35
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 28 Mai 2011 à 15h53

      L'Ours dit

      Tiens puisqu’on parle de jungle urbaine, le bordel a recommencé tout à l’heure – pas au point que je vous avais raconté quand j’avais cassé la porte du commissariat – dans le centre de… Bron! Cette fois, je nomme la ville! 

    • 27 Mai 2011 à 17h49

      Saul dit

      bel article

      “La minorité agissante des dealers ne souffre pas d’un déficit d’assimilation. Personne n’est plus en phase avec les valeurs de l’époque qu’un caïd de banlieue, épigone suburbain des patrons-voyous et autres escrocs de la finance. ”

      ça me rappelle justement Christine Lagarde expliquant (en 2007 si mon souvenir est bon) que les valeurs de l’UMP étaient tout ce qu’il y a de plus modernes et en phase avec les jeunes, puisque c’était les mêmes que celle des rappeurs…

    • 27 Mai 2011 à 17h33

      Marie dit

      Voilà un livre qui decvarit me semble t il être offert à beaucoup m^me sur ce site.

    • 27 Mai 2011 à 14h55

      rroseselavy38 dit

      La réalité est telle, qu’il est préférable de se réfugier dans la “fiction” :
      “toute ressemblance, on le sait, étant purement fortuite et dénuée d’intention.

    • 27 Mai 2011 à 14h45

      skardanelli dit

      @Slider
      Moi gros imbécile, moi pas comprendre vous, vous expliquer moi ? 

    • 27 Mai 2011 à 14h34

      slider dit

      “aux mœurs aussi légères qu’un patron de radio”

      Le ciel de roche appréciera la métaphore …..quoique si il a le niveau moyen de ses auditeurs je ne suis pas sur qu’il comprenne le mot

    • 27 Mai 2011 à 14h05

      rackam dit

      Ben, oui, Gil, je voulais entrer faire le ménage, mais il y avait Vincent Cassel tout nu!

    • 27 Mai 2011 à 13h45

      Gil Mihaely dit

      Du fait d’une problème technique l’article a été temporairement verrouillé. Nous présentons nos excuses à nos abonnés.