Un démagogue nommé Bayrou | Causeur

Un démagogue nommé Bayrou

Le centre, l’autre pays du populisme

Auteur

Benoît Rayski

Benoît Rayski
Journaliste et essayiste

Publié le 10 février 2017 / Politique

Mots-clés : , , ,

Le maire de Pau proclame qu’il est au centre. Mais comme il a les bras longs, il arrive aisément à se saisir des deux extrêmes.
francois bayrou demagogie macron fillon

François Bayrou. Sipa. Numéro de reportage : 00773629_000037.

François Bayrou dans une envolée lyrique et vengeresse a déclaré parlant de François Fillon que “jamais sous la Vème République un candidat à la présidentielle n’avait été ainsi sous l’influence des puissances d’argent”. La dénonciation des “puissances d’argent” est une spécialité française qui, bien que très ancienne, n’a pas encore atteint sa date de péremption.

Dénoncer l’argent qui corrompt, l’argent-roi a été pendant longtemps une spécificité de l’extrême droite française. Cette dernière, nationale et patriotique se ressourçait dans la pureté de la terre qui ne ment pas, en dénonçant les ploutocrates apatrides et les banques cosmopolites. A l’extrême gauche on tenait un discours voisin avec, néanmoins, quelques arrangements particuliers. On vilipendait le gros capitaliste suceur du sang de l’ouvrier. On traînait dans la boue le banquier rapace et avide qui dépouillait le peuple. Certaines affiches de la CGT portent encore aujourd’hui les traces de cette belle séquence révolutionnaire.

Extrémisme centriste

François Bayrou est – c’est sur sa carte de visite – un centriste. Un centriste c’est à priori un être doux et pacifique. Donc difficile de classer le maire de Pau à l’extrême droite ou à l’extrême gauche. Mais comme c’est un démagogue de première il emprunte, sans pudeur aucune, des éléments de langage à ces deux familles politiques. Ainsi il va – car il est plus que probable qu’il sera candidat à la présidentielle – taper sur les riches et sur l’argent. Les riches sont riches et donc mauvais. L’argent est sale et donc corrupteur. Et qui est le candidat des riches et de l’argent ? François Fillon ! Déjà qu’avec Pénélope…

Il nous plaît d’imaginer une campagne électorale avec François Bayrou. Elle sera vivante, animée et jouissive. Voir le maire de Pau crier “mort aux riches” le poing levé est une promesse de spectacle que lui seul peut offrir. Car quand c’est Mélenchon qui le fait personne n’y prête attention tellement c’est banal…

Frissons garantis…

Voir le même François Bayrou tonner contre les banques américaines et Wall Street qui cherchent à nous dicter leur loi est aussi un cas de figure parfaitement novateur. On l’entendra crier “A bas le dollar !” Frissons garantis… Certes Marine Le Pen le fait déjà. Mais avec elle c’est comme avec Mélenchon : on a l’habitude. Et pour finir en beauté qu’il nous soit permis de suggérer à François Bayrou un “mon ennemi c’est la finance”. Un certain François Hollande s’en est servi en 2012. Il ne refusera pas de prêter cette formule à un homme qui, contre Sarkozy, a appelé à voter pour lui.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 16 Février 2017 à 13h20

      Laminé dit

      Comment, même si on le voulait, pourrait-on accorder sans sourire une once de crédibilité aux paroles du Maire de Pau qui avait juré pendant sa campagne municipale, qu’une fois élu Maire, il ne s’occuperait que de sa ville !
      Qu’en pensent ses anciens amis qui le connaissent mieux que nous : les politiques Simone Veil, Christine Boutin, Jean-Louis Borloo, Jean-Louis Bourlanges, Hervé Morin, Jean Lassalle, le journaliste Jean-Marie Cavada …etc..
      Je préfère écouter Jean Luc Mélanchon : il est marrant.

    • 14 Février 2017 à 18h06

      Pol&Mic dit

      “moi je “….
      tient j’ai déjà entendu ça quelque part…..!!!!

    • 13 Février 2017 à 19h12

      castor27 dit

      Bayrou, c’est comme Hollande, le manque de Pau permanent…

    • 13 Février 2017 à 16h09

      Pyrrhon dit

      Ce n’est pas ainsi que j’interprète le “coup de pied de l’âne” de François Bayrou. La puissance et la cohésion des républicains et des autres centristes à l’issue de la primaire barraient la route à une candidature de Bayrou. L’attaque contre Fillon affaiblit le candidat, mais aussi sa majorité politique. C’est une fenêtre étroite qui s’ouvre pour Bayrou. Il est tenté de l’élargir.
      En même temps, il est assez futé pour savoir que ce sera pour rien. 

    • 13 Février 2017 à 12h08

      vovo10 dit

      Un pauvre clown sans intérêt ….Il y a bien d’autre politicien plus intéressant à écouter ….

      • 14 Février 2017 à 12h15

        Pol&Mic dit

        sans intérêt évidemment !….. c’est pourquoi la plupart des médias fait encore appel à lui !

    • 13 Février 2017 à 11h59

      meylanville dit

      Il est extrêmement pénible d’entendre régulièrement parler de Bayrou qui, par son inconsistance, a réussi à se rendre méprisable . Je ne comprends même pas que l’on continue à parler de lui et à l’inviter dans des émissions car il est vraiment désolant de le voir jouer la mouche du coche .

    • 13 Février 2017 à 11h43

      jetoc dit

      Il vaudrait beaucoup mieux de parler d’un homme intègre, réélu 3 fois de suite avec + de 75% des voix dans une ville de 30000 hbts : Nicolas DUPONT AIGNAN, que de nous rebattre les oreilles avec ce vieux cheval de retour qu’est cette girouette de BAYROU qui se croit toujours le centre du monde et qui n’a réussi qu’à faire le vide autour de lui…

    • 13 Février 2017 à 11h41

      RAMUNCHO dit

      L’exemple même de la chanson de J.DUTRONC, ” je retourne ma veste “

    • 13 Février 2017 à 11h31

      Pol&Mic dit

      “Un démagogue nommé Bayrou”……..
      le mot est TRèS Faible (c’est même pour ça que la plupart des médias fait encore appel à lui….)

    • 13 Février 2017 à 11h28

      Alaintassin dit

      La girouette parfaite! Et il a dit de voter Holland…..Que penser d’un vendu pareil?

    • 13 Février 2017 à 10h27

      malinamodra dit

      tiens ,Tartufillon va être écoeuré d’aller à la messe!

      François Fillon et la messe infernale.
      08:39
      Ce lundi matin, François Fillon se trouve dans la plus vieille mosquée de France à Saint-Denis de La Réunion, dans laquelle il a promis de “défendre toutes les religions”. Le candidat de droite dans la tourmente est en déplacement sur l’île depuis samedi et jusqu’à ce lundi, déterminé à rester offensif “jusqu’au bout” et à gagner la présidentielle. Hier, lors d’une messe à Saint-Gilles où il a communié, le candidat de droite s’est entendu dire par le curé de la paroisse “Accorde-toi vite avec ton adversaire pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge et qu’on ne te jette en prison. Amen, je te le dis, tu n’en sortiras pas jusqu’à avoir payé le dernier sou”. Le prêtre, dans ce serment, citait l’Evangile de Saint-Matthieu, hasard du calendrier d’une étonnante actualité. “Si tu commets une faute, même si tu n’en as pas conscience, tu es responsable.” a ajouté le curé.

    • 13 Février 2017 à 9h55

      Kernoa dit

      Je me suis trompé de commentaire.
      Fillon est surtout sous influence idéologique ultra libérale. De toute façon, il n’est pas le candidat choisi par les puissances d’argent.
      Macron, SI !!

    • 13 Février 2017 à 9h17

      Kernoa dit

      Contrairement à ce que pense François Bayrou, Emmanuel Macron n’est pas un candidat sous l’influence des puissances d’argent.
      Non !
      Il est promu, propulsé par les puissances d’argent. Ce n’est pas la même chose.
      Si les Français se décident bêtement de voter pour Macron, ils auront élu un Président-collaborateur.
      Ils faut qu’ils le sachent.

    • 12 Février 2017 à 23h11

      malinamodra dit

      Et voila le blaireautissime trotskard tendance bouffon Dray qui commence à avoir les pétoches!!
      Ne nous y trompons pas! C’est à usage de la gauche! pour intimider Melencornichon et tenter de sauver le radeau socialo de la Meduse faisandée
      Sans se rendre compte que tout cela ne peut que mobiliser les victimes de cette sinistre bande autour de MLP! Ils ne savent plus quelle fesse ils doivent cacher tant elles sont sales
      http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/02/12/35003-20170212ARTFIG00189-julien-dray-la-vraie-dynamique-est-pour-l-instant-du-cote-de-marine-le-pen.php

    • 12 Février 2017 à 21h10

      malinamodra dit

      Tiens ! sur RTL : commentaire de Duhamel sur la prestation de MLP
      “Au final, dit-il, “la force de Marine Le Pen, c’est aussi la faiblesse de ses adversaires”, mais une force qui bénéficie également d’une société instable et “d’un mouvement de rejet général”, dont il faut se méfier.”
      Il est payé combien pour nous sortir des analyses aussi profondes, le Gogolito Loveless copain de classe de Giscard?
      Au dessus de 500 euros mois c’est de l’emploi fictif!!!