Mail Facebook Twitter RSS

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez chaque lundi la synthèse de l'actualité de toute la semaine



X

Mariage gay : Barjot t’es foutue, les enfants sont dans la rue !

Publié le 29 janvier 2013 à 16:00 dans Brèves Société

Mots-clés : , ,

Grâce à l’indispensable Pierre Bergé, nous savons que les manifestants du 13 janvier ne sont pas seulement d’ignobles homophobes mais également de mauvaises herbes poussées sur « le même humus antigay, antisémite » qui offre un terreau fertile à toutes les contestations du Progrès.

On s’en doutait : comment raisonnablement refuser le droit inaliénable au mariage et aux enfants alors que de généreux philanthropes comme Bergé militent en faveur de la Gestation Pour Autrui ? Pour ceux qui l’ignorent encore, la GPA est le nom savant du tour de passe-passe qui permet de louer le ventre d’une mère porteuse disant adieu à l’enfant après l’accouchement. Hélas, manif ou pas, ces réacs contrariés du PS n’ont pas eu le cran d’inscrire la légalisation de la GPA sur leur agenda parlementaire, au grand dam du sieur Bergé.

De Bergé à Barjot, il y a plus qu’une allitération. Souvenez-vous, à la mi-janvier, la passionaria de la « manif pour tous » s’était vue accuser par Caroline Fourest d’instrumentaliser les enfants.

Des culottes courtes embrigadées défilant avec leurs parents scandant des slogans en faveur du droit de l’enfant à un père et une mère, voilà le spectacle sordide que nous offrit le cortège du 13 janvier. Heureusement, dimanche dernier, malgré le bide relatif de la manif pro mariage gay, « de nombreux enfants de parents homosexuels » s’étaient glissés au milieu des percussions festives pour répondre aux questions de Libération.

Elle est pas belle, la vie ?

Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !
Participez au développement de Causeur, faites un don !

voir les commentaires / réagir         envoyer
 

A lire aussi

La rédaction de commentaires nécessite d'être inscrit

434

Déjà inscrit, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
 
  • 1 Février 2013 à 10h14

    Patrick dit

    Un professeur de Lettres Classiques s’exprime : Le mariage pour tous ! une supercherie linguistique doublée d’un mensonge !*

    Chapeau, Monsieur le Professeur ! Vous avez toute mon estime.

  • 31 Janvier 2013 à 23h03

    Patrick dit

    Un député de gauche courageux : Bruno Nestor Azérot.
    Il ne votera pas ce projet de loi.

    On remarquera les nombreux sièges vides dans l’AN !

  • 31 Janvier 2013 à 21h21

    eclair dit

    @Olyvier
    31 January 2013 à 10h34 Olyvier dit Ceux qui s’opposaient aux alliés étaient le Mal. “point”

    Mais quel manichéisme vous avez le bien et le mal d’un coté.
    Le monde n’est pas divisé entre le bien et le mal le monde est gris.

    Donc vous approuvé le viol de femmes allemandes par les troupes alliées? Vu qu’elles étaient le mal!

    Donc dresde c’est normal c’était des méchants. nagasaki et hiroshima c’était des méchants.

    Vous vous rendez compte de vos propos et de ce que cela implique? Vous légitimez tout ce qu’on peut faire au nom du bien.  

  • 31 Janvier 2013 à 19h35

    Emmanuel dit

    Je ne supporte plus cette dictature de la bien pensance. Mr Bergé on peut être opposé au mariage des homosexuels sans être ni antigay ni antisémite. Par contre il faut constater que les pro maraige gay sont de véritables intolérants qui méprisent et insultent ceux qui ne pensent pas comme eux. Ce sont de piètres démocrates.
    Le fascisme n’est pas toujours là où on l’attend.

  • 31 Janvier 2013 à 18h31

    Patrick dit

    @ schaffausen – 31 January 2013 à 10h17
    J’apprécie votre réponse à Olyvier.
    Il n’était peut-être pas trop dur de s’évader en forêt rhénane, il en était tout autrement sur le front russe. Car les nazis y ont envoyé la plupart des incorporés de force, sachant qu’il leur serait ainsi impossible de déserter. Beaucoup ont été fait prisonniers par les Russes et ont fini dans des camps. Beaucoup d’entre eux ne sont jamais revenus.

    De plus, Olyvier impute à la “droite alsacienne” cette défense des malgré-nous, alors que cette question est consensuelle dans le monde politique en Alsace, sauf peut-être quelques extrémistes, mais je n’en ai jamais entendu parler.

    Je ne répondrai plus à Olyvier, car il cherche à diviser la population française.

  • 31 Janvier 2013 à 12h33

    Guenièvre dit

    @ Fiorino,
    Excusez-moi mais vous êtes si rapide et si réactif que je n’ai pas le temps de répondre à tous vos écrits.
    Pourquoi je dis que vous voulez vous débarrasser d’une contrainte ? La contrainte à laquelle je faisais allusion, dans notre société est que l’on ne peut se marier que lorsque l’on est de sexe opposé.
    Je reviens sur cette “mutation anthropologique” dont tout le monde se gausse.
    Vous essayez avec raison de relativiser en parlant des sociétés qui fonctionnent avec d’autre types de filiations. Un enfant peut être fils de Charles, lui-même fils de Robert qui était fils de Lucien. Seule la famille du père entre en jeu dans la filiation. On peut avoir l’inverse avec une filiation du côté de la mère. Nous avons chez nous une filiation bi-linéaire qui fait intervenir la famille de la mère et celle du père. Mais dans aucune société on a une filiation qui institue une impossibilité biologique, à savoir X fils de Marc et de Jean-Paul ou fils de Claudine et de Catherine. C’est peut-être en ce sens que l’on peut parler de mutation anthropologique. Que ce soit la fin du monde non, mais personne n’a dit cela ici .

  • 31 Janvier 2013 à 11h42

    Guenièvre dit

    @ Nadia Comaneci,
    “Je crois que c’est beaucoup plus compliqué, et que la norme et le hors-norme sont à manier avec précaution.”

    Je suis bien d’accord. Mais c’est toujours ainsi : la norme est toujours ambigüe : elle assujettit, elle stigmatise mais par ailleurs elle institue , elle fonde, elle rassure . C’est bien pour cela qu’on ne peut pas abandonner une loi et en faire une autre sans réfléchir en quoi elle constitue réellement un progrès. Dans ce projet du gouvernement il n’y a eu aucune réflexion de ce genre il y a uniquement la certitude que c’est un progrès.

    • 31 Janvier 2013 à 11h47

      Olyvier dit

      Ce qui nous agite, quelques uns, c’est votre agitation justement. Que ce soit un progrès, aucun de nous n’en est tout à fait certain, que ce soit une catastrophe, vous et les vôtres ne cessez de nous le dire. Et c’est là qu’on a des doutes…

      • 31 Janvier 2013 à 12h38

        Guenièvre dit

        Bises and peace , Olyvier .

    • 31 Janvier 2013 à 12h36

      a2lbd dit

      C’est intéressant Guenièvre :

      “[la norme] rassure”. Aussi vous comprendrez que les homosexuels aient envie d’être dans la norme légale et donc qu’on leur applique les même droits qu’aux hétéros.
      Car enfin il est des normes morales, légales etc…qui sont amendables par l’action de la volonté humaine. En revanche et présentement, d’autres, comme c’est la cas des préférences sexuelles, échappent à cette emprise.
      Je regrette qu’il n’y ait pas eu plus de réactions à l’article de Christophe Boutin , Tocqueville à Bicyclette car il y avait un lien évident avec le présent débat.
      Imaginons que demain, par le progrès de la biologie et de la pharmacopée, il devienne possible de contrôler la libido des uns et des autres. A votre avis, Guenièvre, sera-t-il alors acceptable de remettre en place une norme morale homophobe sachant que l’on pourra alors vraiment “guérir” (Olyvier et Fiorino, merci de noter les guillemets) cette orientation sexuelle ?
      Je vais vous avouer, je n’ai pas de réponse. Car je n’ai pas non plus de réponse à la question : si demain, nous trouvons des formules assurant que tous les enfants puissent avoir le QI d’Einstein, faudra-t-il rendre obligatoire leur applications ???

      • 31 Janvier 2013 à 12h59

        quadpater dit

        Non, a2lbd, la même loi s’applique à tous les Français. Vous êtes têtu, hein ?

  • 31 Janvier 2013 à 11h17

    Guenièvre dit

    @ Pierre Jolibert 30 janvier 19h16
    C’est toujours un plaisir de vous lire parce que chez vous, même le désaccord est aimable et drôle…
    Je fus plus une femme curieuse qu’une féministe pure et dure même si je me suis parfois engagée pour certaines causes . J’ai fait mon miel d’écrits de tous les courants . ” Ainsi-soit-elle” de Benoite Groult m’ouvrit des horizons, “Paroles de femmes” d’Annie Leclerc me ravit. Non, je ne connais pas Luce Irigaray.
    Pour ce qui est des traces de la ” nature” ou plus exactement de la biologie on peut s’intéresser aujourd’hui aux travaux de Simon Baron- Cohen.
    Bien à vous

  • 31 Janvier 2013 à 10h42

    Olyvier dit

    Schaffausen :
    1/ On me demande quels sont mes rapports avec l’Alsace, je réponds. Je ne vous demandais pas si vous aviez des amis homos… Nuance, mec.
    2/ Que l’obéissance au nazisme devienne titre de gloire, c’est ce que je refuse. Que vous ne le compreniez pas, et vous placiez dans ce miaulement plaintif “pauvres de nous”, ça vous regarde.

    • 31 Janvier 2013 à 12h20

      schaffausen dit

      @ Olyvier

      “Nuance, mec ” Ayez l’amabilité de réserver ce vocable à vos compagnons de bistrot.

      • 31 Janvier 2013 à 12h24

        Olyvier dit

        Quand t’auras celle de ne pas travestir situations et propos. C’est clair, mec ?

      • 31 Janvier 2013 à 14h00

        schaffausen dit

        @Olyvier

        Décidément, Olyvier “la caque sent toujours le hareng”.
        Quant aux travestissements (sic) de propos, il me semble que vous êtes un maître.

      • 31 Janvier 2013 à 14h06

        Olyvier dit

        pourquoi “sic” ?

  • 31 Janvier 2013 à 8h55

    Olyvier dit

    Patrick,
    On ne reproche à aucun allemand de ne pas avoir été résistant, mais avoir obéi n’est pas non plus un titre de gloire. En Alsace, ne pas avoir été résistant est devenu un statut. On est un “malgré nous”, une victime, on est à plaindre.
    Et bien, non, moi je plains les victimes des balles des “malgré-nous”. 

    • 31 Janvier 2013 à 9h01

      eclair dit

      @olyvier
      Les malgré nous avaient le choix devenir soldat sur le front de l’est ou finir dans un camp avec leurs familles

      Si vous aviez le même choix qu’est e que vous feriez? 

      • 31 Janvier 2013 à 9h05

        Olyvier dit

        Et les soldats allemands, ils avaient le choix ? Pas plus que les alsaciens. Ca n’interdit pas aux allemands de réfléchir à ce que fut la guerre, la Shoah, la campagne de Russie…
        En France de l’intérieur, on honore la Résistance, souvent composée de réfractaires au STO. C’est ceux-là qu’il faut honorer.

      • 31 Janvier 2013 à 9h06

        girafe234 dit

        Le héros d ‘Eclair c’est un soldat nazi, Olyvier.
        On est au-delà  

      • 31 Janvier 2013 à 9h16

        Olyvier dit

        Mais vous voyez cet étrange renversement des valeurs de la droite alsacienne… 

      • 31 Janvier 2013 à 9h42

        eclair dit

        @girafe
        Cela n’est pas mon héros.
        Je le trouve fascinant oui et alors c’est un militaire d’active qui allait sur le front avec ces troupes  Rommel est le seul officier allemand de la seconde guerre mondiale à avoir un musée en allemagne.  
        De 1941 à 1943 il était en afrique du nord. En 1944 il était dans la conspiration visant hitler et il a choisi de se donner la mort pour proteger sa famille.

        Ce n’était pas un soldat nazi les nazi c’était les SS.
        C’était un officier allemand de la première guerre mondiale. 

        AU fait faudra vous en prendre à l’éducation nationale pour le coup vu que dans les manuels d’histoire rommel est presenté comme un grand stratége. 

      • 31 Janvier 2013 à 9h45

        Olyvier dit

        Tu ne dois pas être fasciné par l’ennemi et par le Mal. C’est aussi simple que cela. Debout !

      • 31 Janvier 2013 à 9h53

        eclair dit

        @Olyvier
        Rommel n’est pas le mal c’est un produit de l’école militaire allemande. Un stratége qui fait partie des meilleurs stratéges ayant existé.
        Patton aussi est un très bon stratege qui lui aussi allait sur le front.
        Celui que je n’aime pas c’est montgomentry qui lui commandait systématiquement à l’arrière du front typique de l’école britannique.

      • 31 Janvier 2013 à 10h34

        Olyvier dit

        Ceux qui s’opposaient aux alliés étaient le Mal. “point”

  • 31 Janvier 2013 à 8h09

    catarichka dit

    @Fiorino
    Si vous voulez quelques histoires sordides d’abandons successifs auprès de l’A. S. E., j’en ai quelques- unes en réserve, pas besoin d’être catho pour ça.

    Je suis pour le mariage homo, tout en considérant que le P. A. C. S. doit offrir les mêmes droits que le mariage (il y a d’autres catégories que les couples homos et hétéros concernées). Je suis contre la P. M. A., cela tient d’une part à mon identité féminine et, d’autre part, à mon refus viscéral de marchandiser l’enfant. Je ne peux donc pas considérer le fait que cela soit autorisé à l’étranger comme un argument.

    L’adoption, je ne sais pas… Ce que je pense, en tous cas, c’est que le débat (enfin, ça n’en est malheureusement plus un) sur le mariage homo pourrait être une excellente occasion de mettre à plat le système social français en matière d’aide sociale à l’enfance qui privilégie aveuglément le lien du sang. Je pense qu’un état des lieux objectif devrait précéder le débat sur l’adoption.

    • 31 Janvier 2013 à 8h35

      Fiorino dit

      Je suis d’accord avec vous sur le fait qu’on ne doit pas autoriser la GPA sous pretexte qu’elle est légale à l’étranger. En revanche parce qu’elle est légale à l’étranger il ne faut pas discriminer les enfants issus de la GPA. S’il faut retirer la nationalité a qulqu’un à la limite c’est à leur parents.

      • 31 Janvier 2013 à 8h38

        eclair dit

        @fiorino
        Pas leurs parents à leurs esclavagistes! et les confier à d’autre La GPA si c’est adopté c’est l’eugenisme le clonage humain après.
         

      • 31 Janvier 2013 à 10h56

        Guenièvre dit

        Là , je suis d’accord avec vous Fiorino .

      • 31 Janvier 2013 à 11h15

        catarichka dit

        Je ne débattais pas sur la pertinence de ne pas donner la nationalité française aux enfants Fiorino, je soulignais l’irresponsabilité des parents qui partent faire une GPA à l’étranger sans se préoccuper des conséquences pour l’enfant, ni de son statut à venir.

        Et autant je comprends le désir d’enfant, autant le fait de parler de droit à l’enfant m’est insupportable.

    • 31 Janvier 2013 à 8h41

      eclair dit

      @catarichka
      Cela n’as pas toujours été le cas.
      Le législateur s’est rendu compte que couper les liens du sang provoquait plus de drames que tout au final d’où le statut de famille d’accueil qui n’est pas une famille adoptante et ne coupe pas le lien du sang. 

  • 31 Janvier 2013 à 7h00

    Fiorino dit

    @ Fantomas
    Merci :)
    Au fond ce n’est pas tellement intéressant de savoir qui est homophobe ou pas, voyez bien que dans ce fil les “victimes de l’accusation d’homophobie” se sont transformés soudainement en militants antiracistes contre l’Alsacephobie. Chaqun a son politiquement correct. Guenièvre par exemple s’est mis dans la tête que nadia et moi sommes d’accord parce que je suis homo et elle aime la provoc, alors que c’est pas du tout le cas, on a été confronté je pense pour des raisons différentes dès le plus jeune âge aux limites de ce modèle (père et mère) qu’on nous assure que c’est le meilleur et qu’en déhors de tout ça c’est le désequilibre.

    • 31 Janvier 2013 à 7h04

      Eugène Lampiste dit

      le déséqulibre ?

      une mutation anthropologique majeure, la fin de la civilisation, l’attaque des cyborgs, vous appelez ça un déséquilibre, fiorino ???

      vous finirez par me rendre homophobe !!! 

      • 31 Janvier 2013 à 7h27

        Fiorino dit

        Au fait lampiste comment vous allez attendre la date fatidique si cette loi est voté qui signera ce changement de civilisation? Vous avez prévu un abris anti-homos dans votre sousol? Je vous propose si vous voulez le mien ça fait longtemps qu’il a été annexé par la prostitution (hétéro) de rue.

      • 31 Janvier 2013 à 7h39

        Fiorino dit

        Lampiste dommage que vous ne conaissez pas l’italien car il y a un chant populaire très blasphème que tout le monde connaît en italie:

        Bistrot n° N ma b*te à les antennes… quand j’enc*le le sacristain il entend Radio Vaticane…”

        Bistrot n°1 Dans le sousol il y a personne il y a uniquement des curés et des nonnes qui s’enculent béats..

        Bistrot du Vatican, le Pape sort avec la b*te à la main… en criant Porcasse de D*eu un peu de chatte je la veux moi aussi!

      • 31 Janvier 2013 à 8h50

        eclair dit

        @fiorino
        Oui il y a un changement civilisationnel mais pas à cause du mariage homo à cause de la PMA et de la GPA. C’est l’ére de la marchandisation de l’être humain Une approche moderne de l’esclavagisme.
         

    • 31 Janvier 2013 à 8h47

      eclair dit

      @fiorino
      pour l’alsace on peut les trouver très cons horripilantsà cause de  leurs manies de parler en alsacien entre eux même dans un repas familial. mais au final ils sont charmants.
      Faut juste accepter le fait qu’ils peuvent parler en alsacien entre eux. Pour quelqu’un de pas habituer cela peut être très dérangeant 

    • 31 Janvier 2013 à 11h01

      Guenièvre dit

      Je ne me suis rien mis en tête, j’ai constaté non pas que vous vous étiez mis d’accord mais que vous étiez, pour des raisons différentes opposés aux anti- mariage, ce que vous dites en somme…

    • 31 Janvier 2013 à 21h05

      Fantomas dit

      POur être confronté aux enfants dans le cadre professionnel, je peux vous dire que l’abandon par la mère ou la présence d’un parent nevrosé dans le cadre familial est la principale cause de la destructuration d’un enfant.
      Certains enfants maghrébins ont deux “mères” (la tante sans enfant et la mère) ou deux “pères” est non pas de déséquilibre profond. Ceci dit , je suis contre l’adoption par les homos tout de même. Trop long à expliquer ici.

      Les enfants qui n’ont pas la même nationalité que leurs parents sont pléthores et je ne vois pas trop le problème.

  • 30 Janvier 2013 à 23h29

    eclair dit

    @olyvier tu est déjà allé en alsace?
    Les alsaciens peuvent être horripilants c’est vrai mais pas pour une prétendue survivance du nazisme.Juste âr la feur façon bien à eux de te montrer que tu n’est pas alsacien en parlant alsacien entre eux quand tu est là.

    Sinon les alsaciens sont des gens adorables si on part du principe qu’ils ne peuvent pas s’empecher de faire des appartés en alsacien. 

    • 31 Janvier 2013 à 8h51

      Olyvier dit

      La question n’est pas de faire des alsaciens des nazis, mais de réfléchir aux conséquences d’une lecture de l’histoire.
      En France de l’intérieur, on considère que la Collaboration fait partie de notre histoire. En Allemagne, on considère que le Nazisme fait partie de l’histoire allemande. En Alsace, on se considère “pure victime”, alors que ça n’a pas été le cas. 
      Quant à mes liens avec l’Alsace : j’y ai vécu six ans, dont trois à la campagne et trois à Strasbourg. J’y ai rencontré mon futur et ma belle famille. J’y ai évidemment des amis. 
      Vous imaginez une seconde qu’on peut connaître ce rapport à la mémoire de Tambov sans avoir croisé de très près ces anciens combattants qui se disent “malgré-nous” ? 

      • 31 Janvier 2013 à 9h04

        eclair dit

        @Olyvier
        Leur avez vous demandé pourquoi ils s’estimaient des malgré eux? Leur avez vous ddemandé ce qu’il risquait eux et leurs familles s’ils refusaient?

        Petit aparté votre belle famille parle des fois alsacien devant vous? 

      • 31 Janvier 2013 à 9h14

        Olyvier dit

        Et les policiers français qui prévinrent des familles juives, ils ne risquaient rien à agir en Justes ?
        Que voulez-vous honorer ? L’héroïsme de la Résistance ou cette étrange gloire d’avoir obéi au pire régime de l’histoire humaine ?
        Et puisque vous me demandez, ma belle-mère a passé 48h à la Gestapo pour avoir parlé français dans les rues de Colmar. Quant à mon beau-père, enrôlé de force, il a déserté avec un camarade, oui un camarade, dans la forêt rhénane. Son frère, lui, a servi dans la Wehrmacht. Qui des deux honorez-vous ? L’obéissance ou la Résistance ?

      • 31 Janvier 2013 à 10h17

        schaffausen dit

        @Olyvier

        Vous avez des amis alsaciens. Fort bien. Moi, j’ai des amis homosexuels, ce qui ne m’évite pas d’être homophobe (selon vous) puisque je suis opposé au MPT. Mais ces amitiés alsaciennes ne vous empêchent pas d’écrire à propos des incorporés de force qu’ils “se disent malgré-nous” (je souligne : se disent), ce qui implique qu’à vos yeux , ils ne l’ont pas été et que donc, ils se sont intégrés volontairement dans la Wehrmacht voire dans la SS.
        Vous citez l’exemple de deux alsaciens, l’un étant entré dans la Résistance après avoir déserté, l’autre ayant rejoint “volontairement”, puisqu’il n’ a pas déserté, la Wehrmacht. Je vous laisse imaginer ce qu’il serait advenu de l’Alsace si les désertions s’étaient multipliées.
        Votre manichéisme est inquiétant et vous aveugle. Je ne sais pas quel âge vous avez mais vous devriez vous méfier de cette propension que vous avez à scinder le monde en deux : d’un côté la Lumière, de l’autre les Ténèbres. Sinon, vous finirez du côté des excommunicateurs, de droite ou de gauche, laïcs ou religieux.

  • 30 Janvier 2013 à 21h04

    Fantomas dit

    A Fiorino, je suis contre l’adoption par les célibataires et par les couples homos ? Ca se tient non ? Du coup je fais partie des homophobes ou non ?

    Bien à vous ! J’adore vous lire !

    Fantomas

    Dans la culture maghrébine, il arrive qu’un enfant soit confié à sa tante ou son oncle n’ayant pas d’enfant. L’enfant se présente alors comme ayant deux mères ou deux pères.

    • 30 Janvier 2013 à 22h43

      eetu dit

      @Fantomas
      “Du coup je fais partie des homophobes ou non ? ”
      Pour Fiorino, TOUT LE MONDE est homophobe.
      Sur ses fameuses fiches, qu’il peaufine et qu’il compte bien monnayer lors de la prochaine guerre mondiale, les cases “homophobe” et “antisémite” sont pré-cochées.
      Par contre, ce que ces neuneus n’ont pas prévu si le mariage-mascarade passe, c’est que les homos seront également fichés dans les mairies (livret de famille rose), ce qui aidera beaucoup pour les représailles.

      “J’adore vous lire ! ”
      Ca c’est vraiment imprudent, il ne va plus se sentir. Déjà qu’on se le tape matin midi et soir …

      • 31 Janvier 2013 à 7h09

        Eugène Lampiste dit

        je n’ai jamais entendu parler de fichiers en mairie faits à partir des livrets de famille.

        vous pouvez nous en dire plus ? 

      • 31 Janvier 2013 à 7h13

        Fiorino dit

        Si je ne m’abuse pas ce n’est pas la première fois que fantomas me dit cela, mais vous devriez le savoir, vous êtes 24/24 à lurker les commentaires sur causeur pour intervenir avec vos sarcasmes, ceci dit parfois j’avoue le crime il y en a certains qui me font rire.

    • 30 Janvier 2013 à 23h03

      quadpater dit

      Fantomas, le fait que vous posiez la question implique que pour vous le périmètre du terme “homophobe” n’est pas clair.
      L’autre jour je bricolais quand la tête du marteau, lancée à pleine vitesse, décida d’occuper la même place que la phalangette de mon majeur gauche.
      Je lançai alors une série d’imprécations rythmées par les ondes douloureuses successives se bousculant à l’entrée de mon thalamus. Cela donna à peu près :
      “la p….. du pédé de sa race de pompe à c.. de marteau de mes c……. !”
      Même question : était-ce une manifestation d’homophobie ?

  • 30 Janvier 2013 à 20h38

    a2lbd dit

    Guenièvre,

    Je suis pour ma part résolument dans le camps des différentialistes. Il existe des caractères innés propres aux hommes et d’autres aux femmes.  
    Mais la différence n’implique pas automatiquement une répartition ex-ante des rôle. Il y aura des mères plus autoritaires que des pères et des pères plus câlins que des mères soit l’inverse de ce qui est imaginé initialement.

    Une fois de plus, pour ma part, je crois fermement en l’existence d’une norme. Ainsi, j’ai du mal à imaginer que le nombre d’homosexuels va aller croissant dans les années qui viennent. Je pense que l’homosexualité restera sempiternellement a-normale, c’est à dire non hors de la norme. 
    Oh il va bien y avoir une poussée de la bisexualité, les individus étant progressivement décomplexés sur le sujet de plus en plus de gens tenteront des expériences. Mais bon à terme ils ressentiront le besoin de faire un choix.
    Mais je ne craindrait jamais ce qui est hors norme. En revanche, je conserverais une grande suspicion envers tous ceux qui souhaitant réguler la société prennent le parti de favoriser la norme.
    Pour moi la différence fait sens, autant que la norme. Un homo fait autant sens qu’un hétéro, un père qu’une mère, deux père ou deux mère qu’un couple hétéro.
    Ce qui fait sens c’est la volonté de vivre ensemble dans la bienveillance et la volonté de progresser (dans l’âge) ensemble. Le reste, ce sont des postures.
    Je regrette que vous ne répondiez pas à la question fort pertinente d’Olyvier de 18h13 car votre réponse nous permettrait de mieux comprendre  vos inquiétudes.

    • 30 Janvier 2013 à 23h20

      nadia comaneci dit

      Le strictement maternel et strictement paternel ? Excellente question. Chez nous, c’est papa qui caline et qui est plus souvent à la maison, maman qui est plus sévère et rentre tard le soir, qui répare les robinets, accroche les tableaux et conduit la voiture !
      Le commentaire d’A2 est comme toujours parfait.

      • 30 Janvier 2013 à 23h23

        nadia comaneci dit

        La différence fait sens, autant que la norme.
        Tout est là. 

      • 30 Janvier 2013 à 23h30

        Aël dit

        hum…nadia qui nous fait du Maixence elle aussi… hébé, avec ça, le français n’a qu’a bien se tenir, hi!

      • 31 Janvier 2013 à 0h13

        Guenièvre dit

        “”La différence fait sens, tout est là”

        Comme vous dites bien !

        Que faites vous donc de la première des différences, celle des corps , de la différence sexuée ?

        Bien sûr qu’un homme peut être doux et une femme sévère et dure. Ce n’est pas le problème.L’enfant ne se construit pas par rapport à des entités abstraites . Il se construit, par rapport à ces deux premiers ” autres ” que sont ses parents par rapport à leur conscient, leur inconscient, ET LEUR CORPS.

      • 31 Janvier 2013 à 1h14

        nadia comaneci dit

        Je ne sais pas Guenièvre.
        Je ne sais vraiment pas.
        Mon père était psychiatre, il a vu tellement d’enfants et d’adultes destructurés et détruits par leur milieu familial normal.
        Je crois que c’est beaucoup plus compliqué, et que la norme et le hors-norme sont à manier avec précaution.

      • 31 Janvier 2013 à 6h58

        Eugène Lampiste dit

        c’est toute la différence, nadia.

        eux, ils savent.

        et sur tous les sujets. 

      • 31 Janvier 2013 à 7h08

        Fiorino dit

        @ Guenièvre
        Moi aussi je ne sais vraiment pas d’où vous tenez ces certitudes qui ne sont pas du tout evidentes. Pour moi on se construit plutôt par rapport à la façon dont on a été acceptés, aimés par nos parents et “reconnus” par eux. Mais bon à chaqun son histoire au fond.

  • 30 Janvier 2013 à 20h18

    Patrick dit

    @ Olyvier – 30 January 2013 à 19h32
    Vos propos sont, comme le souligne Marie, proprement à vomir.
    De quelle désobéissance parlez-vous ? Si on vous disait “vous entrez dans la wehrmacht, sinon, vos parents seront déportés ou exécutés” ? Que feriez-vous ?
    C’est facile de critiquer des gens qui ont vécu ce calvaire, surtout caché derrière un écran d’ordinateur !

    Olyvier – 30 January 2013 à 19h48
    Vous accusez Marie d’avoir un comportement abject ! Comment qualifier le comportement de gens qui bravent la loi, ont recours à des mères porteuses à l’étranger, puis voudraient que l’Etat les “régularise” comme des sans-papiers. Ces gens mettent en quelque sorte l’Etat
    au pied du mur, avec injonction de satisfaire leurs lubies les plus délirantes. Alors oui, pauvres gosses, un jour ils vont se retourner contre leurs “parents”, car ce sont eux, et eux seuls qui sont responsables de cette situation. Personne d’autre.

    • 30 Janvier 2013 à 20h41

      a2lbd dit

      C’est vrai que Marie est très agressive sur ce sujet (et en général d’ailleurs). Mais elle le sait très bien. Allez voir sur le site antidoxe.eu, elle y confesse son goût pour la castagne numérique.

      Ceci dit Patrick vous mêmes partagez avec elle ce goût. Je ne vous le reproche pas, mais venir jouer l’étonné est un peu artificiel. 

      • 30 Janvier 2013 à 22h39

        quadpater dit

        Vous confondez l’agressivité du contenu du discours et le ton plus ou moins emporté sur lequel on le tient.
        Si nous étions tous dénués d’agressivité ou de goût pour la “castagne virtuelle” nous ne serions pas en train de papoter ici.
        Votre agressivité, celle de Nadia (ou la mienne) valent bien – voire dépassent parfois – celle de Marie, mais leur expression est infiniment plus sournoise.
        Non ?

      • 30 Janvier 2013 à 23h19

        eclair dit

        @quadpater
        Et la mienne? 

      • 30 Janvier 2013 à 23h40

        quadpater dit

        Eclair, vous êtes un des rares qu’on ne puisse pas accuser de dandysme. Il me semble que vous avez la même idée que moi de ce que doit être un débat ; la différence c’est que moi je ne la mets pas en application.

      • 31 Janvier 2013 à 5h33

        a2lbd dit

        quadpater
        certes
        aussi je ne jette pas la pierre à Marie Sur ce sujet….

    • 30 Janvier 2013 à 20h43

      schaffausen dit

      @Patrick

      Il se trouve que je suis d’origine alsacienne et je viens de lire le “post” d’Olyvier sur les “malgré nous”.
      Les propos d’Olyvier sont en effet à vomir, d’autant plus qu’il s’abrite derrière l’anonymat. Je corrige : ses propos sont parfaitement dégueulasses.
      Je conseille à Olyvier de regarder un excellent téléfilm intitulé “Les trois Mathilde”. Il comprendra peut-être quelque chose mais j’en doute.

      • 30 Janvier 2013 à 21h00

        Patrick dit

        C’est Les deux Mathilde.
        Mais vous avez raison, je doute qu’il comprenne !

      • 30 Janvier 2013 à 21h52

        schaffausen dit

        @Patrick

        Pourquoi diable ai-je donc ajouté une Mathilde ?
        Je pense que l’hystérie anti-homophobe aveugle complètement Olyvier.

      • 30 Janvier 2013 à 22h33

        Patrick dit

        Une fille naît tout à la fin de l’histoire. Elle est prénommée Mathilde en mémoire des deux autres.
        Il y en a donc effectivement 3 dans l’histoire.

  • 30 Janvier 2013 à 20h08

    Chupula dit

    S’indigner de voir des enfants manifester?
    Excusez moi, j’en remets une couche tellement la mauvaise foi de certains penseurs de gauche me chatouille.
    Le 31 mars 2006, Monsieur Villepin nous a affublé d’un texte relativement mal fagoté sur le « Contrat Première Embauche ».
    Les syndicats d’enseignants ont engagé la lutte à bras le corps en employant un outil jusque là relativement peu remarqué: « la grève par procuration ».
    Il s’agissait de sensibiliser les étudiants, puis les lycéens et dans certaines régions les collégiens à ce projet de loi.
    Le calendrier fut propice pour que le gros du mouvement généré par les enseignants le soit peu avant les vacances scolaires (du 07 au 23 avril cette année-là), ce qui a permis de gérer le conflit dans la durée.
    Je me souviens des profs hilares qui prenaient des photos des piquets de grève lycéens (les profs étaient payés, ils ne faisaient pas grève, eux…).
    La gauche a vraiment mauvaise grâce à utiliser le type d’argument développé par M. Bergé.

    • 30 Janvier 2013 à 20h20

      panpan2017 dit

      1) Je croyais que le clivage n’était pas droite/gauche ?
      2) ces sont les enfants petits qui font désordre dans une manif, quelle soit de droite, de gauche, du haut ou du bas
      3) pour le mariage, contre PMA-GPA. 

  • 30 Janvier 2013 à 19h58

    Chupula dit

    Voici l’URL relatif à mon précédent poste, pour ceux qui en douteraient:
    http://bureauxdevote.lesprimairescitoyennes.fr/mineurs-citoyens-etrangers-adherents-psmjs
    Juste pour prouver aux tenants de la pensée unique qu’il vaut mieux parfois balayer un peu devant sa porte.
    Je regrette simplement qu’étape après étape, des étrangers et des enfants ont contribué à sélectionner le candidat socialiste pour lequel moi, électeur Français, je devrais ou non voter pour les présidentielles Françaises. Excusez du peu.
    J’estime que la question est autrement plus grave que celle posée par Pierre Bergé.

    • 30 Janvier 2013 à 20h01

      Marie dit

      est elle du m^me tonneau .

    • 30 Janvier 2013 à 20h05

      Eugène Lampiste dit

      non, vous avez voté pour hollande, marie ?

      et personne n’a songé à vous excommunier ?

      décadence de l’Eglise… 
       

    • 30 Janvier 2013 à 20h09

      Eugène Lampiste dit

      et comme d’habitude, marie, vous ne savez pas lire :

       ”Mineurs ayant 18 ans au moment de la présidentielle.”

      des enfants ??? 

       ”Citoyens étrangers membre du PS ou du MJS”

      que des adhérents d’un parti (ou d’un parti “associé”) puissent voter pour le choix du candidat de leur parti, oh la la, quel scancale !!!

  • 30 Janvier 2013 à 19h50

    Chupula dit

    “Des culottes courtes embrigadées défilant avec leurs parents scandant des slogans en faveur du droit de l’enfant à un père et une mère, voilà le spectacle sordide que nous offrit le cortège du 13 janvier. ”
    Bof, le parti socialiste a bien fait voter des mineurs de 16 à 18 ans et des étrangers lors de ses fameuses primaires pré-présidentielles (c’est dit sur leur site). Personne n’en a réellement parlé.

    • 30 Janvier 2013 à 19h58

      Marie dit

      Pas faux

      • 30 Janvier 2013 à 20h01

        Eugène Lampiste dit

        la place des enfants n’est pas dans une manif (quelle qu’elle soit), pour la simple et bonne raison qu’une fois arrivés à l’âge de raison, ils penseront peut-être le contraire.

        un enfant dans une manif, c’est un enfant instrumentalisé.

         
        exactement comme pour le baptême. 

      • 31 Janvier 2013 à 1h34

        Aël dit

        Mais oui Eugène, c’est cela en donnant le baptême aux bébés on les instrumentalises, ahahah! Alors comme ça vos parents vous a instrumentalisés lorsque tout petit ils vous ont donné ce qui leurs paraissait essentiel pour votre bonne santé? par exemple la nourriture adapté, les médicaments qu’il vous fallait, les petites vitamines qui vont bien, se sont occupé de vous apprendre tout un tas de petites choses comme de pas mettre sa main sur une casserole qui chauffe, etc…tout cela pour votre bien!
        Comment? Les affreux! Ils ne vous ont pas demandé votre avis???
        Eugène, si pour vous le baptême est inefficace alors considérez le comme placébo et vous verrez qu’il n’y a aucun mal. Par contre souffrez que des gens aient des dogmes différents des vôtres, pourvu que ceux-ci n’aient aucune nocivité avérée sur les corps et les esprits. Car si je m’en tient à ce que vous venez de dire, vous devez bien croire que le baptême n’opère aucun obscurantisme irréversible puisqu’il vous parait possible ,malgré le forfait parentale, qu’à l’âge de raison votre “victime” d’un baptême non conscient puisse avoir un avis divergent de ses parents sur la nécessité de ce sacrement .:p

      • 31 Janvier 2013 à 6h39

        Eugène Lampiste dit

        justement, mes “dogmes”, je ne les impose pas aux autres.
          
        c’est toute la différence entre nous. 

      • 31 Janvier 2013 à 10h28

        Aël dit

        Sans rire? vous croyez vraiment à ce que vous venez de dire Eugène? Si oui, c’est que vous pratiquez la méthode Coué ou les mantras à haute dose. Vraiment, vous êtes un cas d’école qui montre que les obscurantistes sont souvent ceux qui se plaisent le plus à vous désigner les autres comme tels. Car enfin, comment une personne peut-elle savoir où elle va si elle n’a même pas cette humilité d’accepter qu’il lui faut au préalable reconnaitre d’où elle part? Comme disait Chesterton: « Le monde moderne est plein d’hommes qui s’en tiennent aux dogmes si fermement qu’ils ignorent même que ce sont des dogmes. » S’il y a un science qu’en l’état actuel de votre posture mentale vous n’auriez pu exercer, c’est bien celle d’épistémologue ; l’autocritique vous est si exotique…