Mail Facebook Twitter RSS

Inscrivez-vous à la Newsletter

et recevez la synthèse de l'actualité vue par Causeur.



X

Avraham Yehoshua : Mabrouk pour la Palestine !

Entretien avec l’écrivain et militant de la paix israélien 1/2

Publié le 13 décembre 2012 à 14:20 dans Monde

Mots-clés : , , ,

yeoshua israel gaza

Il vient  de recevoir le prix Médicis étranger et le prix du Meilleur roman étranger pour son roman, Rétrospective, paru chez Grasset/Calmann-Lévy. Militant impénitent de la paix, Yehoshua fait partie, avec Amos Oz et David Grossman, de la « sainte trinité » des meilleurs auteurs israéliens qui refusent de s’enfermer dans la tour d’ivoire de la pure littérature et s’engagent dans les combats quotidiens de leur pays pour plus de justice, plus de démocratie et pour une solution négociée avec les Palestiniens. Échange sur l’actualité.

Jean-Luc Allouche. Alors, mabrouk pour la reconnaissance de la Palestine à l’ONU ?

A.B. Yehoshua. Mabrouk1 à la Palestine ! Dommage que les Palestiniens aient déjà reçu cette reconnaissance en 1947, sur une surface bien plus étendue et plus fertile. Laissons le passé, mais imaginons ce qu’aurait été cette région sans le refus des pays arabes à ce moment-là.

[...]

Retrouvez la seconde partie de l’entretien ici

RétrospectiveA.B. Yehoshua (Grasset/Calmann-Lévy), 22 euros.

*Photo : mtkr.

  1. Est-il encore besoin de traduire cette formule traditionnelle en arabe ? Eh bien, Mabrouk (« Béni ») est l’équivalent de notre « Bravo ».
  2. Le Rêve du sabra blanc. Autobiographie dégrisée, en hébreu, 2012. Figure publique connue, ex-maire adjoint de Jérusalem, Méron Benvenisti ne cesse, depuis de longues années, de mettre en  garde l’opinion israélienne contre les ravages de la colonisation et sur l’impossibilité de fonder un État palestinien dans les territoires palestiniens criblés de colonies.
voir les commentaires / réagir         envoyer
 

Article publié dans Causeur et réservé à nos abonnés.
Pour le lire dans son intégralité...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
 

Nos offres

A lire sur Causeur.fr

La rédaction de commentaires nécessite d'être inscrit

18

Déjà inscrit, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
 
  • 14 Décembre 2012 à 10h04

    cavailles dit

    rectification,
    un état palestinien, dans de telle conditions , serait le plus sûr  moyen de péréniser  un conflit  et par la même “laisser  aucune” chance pour la paix mais surtout garderez  sans appel  a l’avenir la porte entrebaillée a la haine de l’autre et a l’oscurentisme.
       claude lucas bourrelly 

  • 14 Décembre 2012 à 9h51

    cavailles dit

    bien évidemment , je suis très  attentif a la sécurité  pleine et entière des juifs  à l’intérieur des frontières de l’état d’Israêl.
    qu’en je dit état d’Israël, il ne peut que s’agir  d’un état juif.
    la   reconnaissance pleine et entière de cet état  et la condition de toute  évolution dans cette région du monde..
    il n’y aura pas de paix sans cette  condition.
    la reconnaissance de l’état juif d’Israël, seul garant
     pour les juifs d’une  existence   ou le fait d’être juif
    ne soit pas synonyme  de vexations , pour ne pas parler de persécutions  et d’antisémitisme.
    encore une fois,
    la  menace constante  sur les familles juives de létat d’Israël,  est le principal obstacle a tout changement.
    mon discord   sans appel avec Marine Le Pen   et tous les autres soutiens des arabes  qui va des verts   au front de gauche   “(PC”)  en passant  par une parie des gaullistes
    qui comme leur idole n’ont jamais put “encadrer” les juifs,
    jugé trop “arrogant” ?
    Un état palestinien dans de telle condition serait   le plus sûr moyen de pérèniser     un conflit  et par la même  une chance  pour la paix mais surtout une défaite  sans appel
     de la haine  et de l’obscurantisme.
                                     claude lucas bourrelly

    • 14 Décembre 2012 à 10h28

      JMS dit

      Il est sûr que l’évolution de la situation de ces soixante dernières années valide tout à fait la pertinence de cette analyse.
      On se demande vraiment comment il se fait que l’ensemble des partis politiques français et européens, l’immense majorité des nations représentées à l’ONU, (et même celles qui ont suivi Israël dans son refus obstiné de la création au côté d’Israël d’un état palestinien, à savoir les USA et le canada) militent pour cette création.
      Il serait bon d’arrêter la tartuferie qui consiste à rendre la vie impossible à des millions d’êtres humains et de s’indigner ensuite de leur réaction.
      Par ailleurs je serais curieux de savoir ce que veut dire au juste un “état juif”, est-ce à dire qu’il faille pour y vivre normalement être juif ?
      Et si c’est le cas pourquoi s’indigner alors que les Palestiniens exigent le retrait des colonies allogènes de colons illuminés sur leur propre territoire ?  
      Au fait où sont les frontières de cet “état juif”. ? 

      • 14 Décembre 2012 à 10h46

        cavailles dit

        ni j’entend ni je ne me pose ces questions
        si tant est qu’elle soit de véritable questions,
        a ce propos , le doute est plus que permis. 

      • 15 Décembre 2012 à 4h24

        JMS dit

        “ni j’entend ni je ne me pose ces questions”

        C’était inutile de me le préciser, j’avais remarqué… 

  • 14 Décembre 2012 à 9h28

    kravi dit

    @JMS
    Vos indignation éruptives, définitives et sélectives, bien sûr, sombrent dans le ridicule de la caricature et de l’outrance.
    Quand vous connaîtrez Israël, la vraie, pas celle vomie par la propagande arabe, vous serez en droit d’émettre des jugements. Évidemment, cela vous obligerait à revenir sur vos catéchismes préférés. L’affaire n’est donc pas gagnée.

    • 14 Décembre 2012 à 9h43

      Bibi dit

      Bah, un petit jihadiste écume au museau. Qu’il enrage à volonté dans son Moulag, ce n’est pas ce qui détermine la pluie et le beau temps, certainement pas en Israël.
       

      • 15 Décembre 2012 à 16h18

        RotilBis dit

        “…le “concert des nations civilisées”…. 

        Celle-là, elle est vraiment excellente… Corée du nord, Soudan, Iran, Syrie, je ne ferai pas la liste des “nations civilisées” parmi lesquelles on devra aussi mentionner cette France magnifique qui invita Khadafi et Assad à sa fête nationale… Et se vend aujourd’hui à l’émir du qatar. 

         
         

    • 14 Décembre 2012 à 10h17

      JMS dit

      Vous et votre clique vous êtes les fourriers du rejet d’Israël du concert des nations civilisées.

  • 14 Décembre 2012 à 5h22

    JMS dit

    Pas de paix pour Israël tant que sera offert au peuple palestinien la seule perspective d’être de la main d’oeuvre bon marché, des sous citoyens pour les arabes israéliens des sortes d’indigènes en Cisjordanie (au sens de l’Algérie coloniale) et périodiquement des cibles de colons fanatiques religieux, véritables boute-feux illuminés.
    Pas de paix pour Israël tant que la vision politique  offerte au peuple palestinien sera celle de vivre dans un état croupion, sorte de bantoustan, avec la perspective dans le meilleur des cas de devenir des auxiliaires du maintien de l’ordre d’un état étranger pour les uns des espèces de serfs méprisés pour les autres, dans le pire des cas des sous-hommes, des muzz, des palos, poussés à l’exil, à l’assistanat international et à la misère à vie dans des camps de réfugiés si bien nommés.
    Pas de paix parce que tout homme refuserait un tel destin.
    Pas de paix parce que ces perspectives ne peuvent qu’encourager l’extrémisme fanatique d’organisation islamo-fascistes du genre hamas.
    Pas de paix parce que la communauté internationale et les peuples du monde entier ne peuvent que se solidariser avec les opprimés contre leurs oppresseurs. 
    C’est ça la réalité même si elle doit déplaire à la clique de racistes et d’extrémistes israéliens à la Kravi, Bibi, Rotilbis et consorts qui nous polluent la vie de leurs éructations sur Causeur.

    • 14 Décembre 2012 à 7h32

      kravi dit

      Là, JMS, vous m’avez vraiment convaincu : Israël est bien le nazi nouveau. Comment ne l’avais-je perçu avant ? Merci d’avoir fait tomber les écailles de mes yeux.

    • 14 Décembre 2012 à 7h59

      JMS dit

      Ne vous laissez pas emporter par votre propre jactance, personne n’a jamais accusé Israël en tant que nation de s’être laissé aller à quelque néo-nazisme que ce soit.
      Beaucoup plus simplement une fraction du peuple israélien s’est laissé aller au vertige de la force.
      Une fraction encore plus restreinte, à laquelle vous appartenez a surfé cyniquement sur ce sentiment trompeur de supériorité militaire pour l’éternité et a manipulé le sentiment d’insécurité latent en Israël pour faire gober au peuple que cette insécurité n’était pas la résultante de la politique ouverte ou déguisée des différents gouvernements de droite et d’extrême droite israéliens mais d’une volonté génocidaire des “zarabes”.
      Si on ajoute à cela les billevesées millénaristes du genre “grand Israël”  tout était réuni pour faire prendre au peuple israélien les vessies politicardes pour rester en place d’un Netanyaou pour des lanternes d’un mauvais remake du ghetto de Varsovie.
      L’histoire quand elle bégaye passe toujours du tragique au comique. 
      La seule sécurité durable pour Israël c’est la paix et la paix ne pourra s’obtenir que par la création d’un état palestinien de plein exercice, pas une révasserie d’un bantoustan.
      Je l’ai souvent dit ici, Netanyou et sa politique, c’est une politique folle, suicidaire.
      Elles est la cause directe de l’isolement diplomatique d’Israël et  du dégoût que suscite sa politique chez tout homme doté d’un minimum de générosité et d’humanisme.
      Vous et votre clique vous êtes les fourriers du rejet d’Israël du concert des nations civilisées. 

  • 13 Décembre 2012 à 15h34

    eetu dit

    “1- Est-il encore besoin de traduire cette formule traditionnelle en arabe ? Eh bien, Mabrouk (« Béni ») est l’équivalent de notre « Bravo »”
    Merci, merci mille fois.
    Monsieur est trop bon, mais vous perdez inutilement quelques secondes de votre précieux temps, en vous adressant aux crétins dans mon genre qui ne connaissent pas un mot des langages locaux et qui ne portent une appréciation sur ces évènements qu’en fonction de critères d’une simplicité basique – quasi honteuse -: il y avait quelque part des gens qui vivaient – ou vivotaient, ça ne change rien – sur les terres de leurs ancêtres depuis des centaines d’années, et un jour ils se sont fait expulser par des terroristes qui sont venus leur présenter un pseudo-cadastre (sous le titre “Bible”, ou “Talmud”, ou “Manufacture d’Armes et Cycles de Saint-Etienne”, peu importe) attestant qu’ils étaient propriétaires depuis 3000 ans.
    Imposteurs qui d’ailleurs se feront un jour ou l’autre déloger par des descendants de Néendertal qui feront état d’un plus grande ancienneté sur ces terres.

    • 13 Décembre 2012 à 17h03

      kravi dit

      Merci, eetu, de vous être proposé avec enthousiasme pour notre volontariat. Je suis sûr que vous saurez apprécier Israël à sa juste valeur, comme nous apprécions votre désir de lui donner beaucoup de vous et de votre valeureuse énergie.
      Si vous aviez le moindre problème avec nos critères de sélection, notamment quant à vos motivations et votre sionisme, n’hésitez pas à nous en parler : nous pourrons sûrement résoudre ce problème ensemble.

  • 13 Décembre 2012 à 15h16

    kravi dit

    Les pourparlers de paix commencent bien. Voici ce que racontait Abou Mazen sur sa télévision, trois jours seulement après son vote favorable à l’ONU.
    http://www.youtube.com/watch?v=6IvphHSBJE8
    Arabes de Palestine, encore un effort pour être crédible…

  • 13 Décembre 2012 à 14h59

    Bibi dit

    J’aime bien Bouli, son langage, son style, perd beaucoup en traduction. Je crois que du trio littéraire, il est le moins engagé politiquement, se contentant d’opiner. Il a l’air de comprendre que l’autorité sans la responsabilité (politique) est problématique.

    Si l’intervieweur était journalistiquement honnête, il aurait mentionné que, en matière de prévisions démographiques et de planification urbaine, Benvenisti est une figure haute en couleurs et contrastes, loin du consensus.