Brève interdite aux moins de 18ans…

Avec son pseudo fleuri, Captain Brackmard a conquis le cœur des jeunes générations qui regardent en boucle le clip de son dernier opus, le non moins poétique « Plan Q régulier ». Et avec quel succès : déjà un million et demi de visionnages ! Musique maestro :


PQR – Plan C*l Régulier – CAPTAIN BRACKMARD feat. Simone
envoyé par captainbrackmard. – Regardez plus de clips, en HD !

Le rappeur au visage masqué de superhéros du sexe y entonne avec la bien nommée Simone elle est bonne une peinture de l’amour (faussement) libre. En déclamant des vers qui dérideraient les plus farouches des nonnes. Morceaux choisis : « Plan cul régulier, viens chez moi et fais-moi crier (…) J’oublie ton anniversaire/ Je te présente pas à ma mère/ Je vais t’éclater le sphincter ! ».

Mais au-delà des mots et de l’esthétique groovy, l’auditeur averti retiendra une critique décapante du couple moderne. Simone elle est bonne[1. Sans vouloir outer personne, on dit que Marc Cohen est un fan absolu de Simone elle est bonne], icône de la scène électronique au look flashy met ses dents du bonheur au service de la déconstruction du fast-fucking, ce pis-aller libéral-libertaire. Dépassées les joutes entre Bruckner et Ferry : nos deux acolytes nous livrent leur interprétation musicale de la faillite du vivre-ensemble, dissimulant leur mélancolie sous un refrain teinté d’ironie grivoise.

Partant, PQR apparaît comme le symbole d’une nouvelle génération perdue pour laquelle plaisir rime avec hétaïre. Explication de texte : « je twitte, je poke tous les mecs que j’trouve classe/ pas moyen d’me caser, j’veux pas être une connasse ». Le pendant féminin de Captain déclarant tout de go « j’ai ma life de célibataire/le matin c’est chips, camembert/le soir c’est foot, pizza, bière » décrit subtilement la vacuité de nos pauvres pêcheurs-jouisseurs-hédonistes-contemporains.
Plus drolatiques que Sœur Sourire, par leur usage de l’inversion, les deux chanteurs réhabilitent l’amour fou surréaliste : « Je vous souhaite d’être follement aimée » dirait Simone à sa future progéniture.

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Daoud Boughezala
est directeur adjoint de la rédaction et rédacteur en chef de Causeur.
Lire la suite