Mail Facebook Twitter RSS

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez chaque lundi la synthèse de l'actualité de toute la semaine



X

Autocensure à Bruxelles

Publié le 09 janvier 2013 à 18:00 dans Brèves Monde

Mots-clés : , ,

Dans quelques jours se tiendra à Bruxelles l’annuel Salon de l’auto. Et, bien entendu, de nombreux ministres honoreront l’événement de leur présence. Parmi eux, Joëlle Milquet, ministre de l’Intérieur. Viendra-t-elle admirer les châssis et carrosseries ? Se penchera-t-elle avec intérêt sur les moteurs, bielles, batteries, bougies, etc, paraît-il nécessaires à la mise en marche desdits moteurs ? Ou alors, plus branchée, s’intéressera-t-elle de près aux nouveaux carburants « propres », « bio », « recyclables », « durables », « équitables », bref ceux qui feront rouler, et qui sait ?, peut-être voler, nos bagnoles de demain grâce au pipi de chat, à l’eau de mer ou aux feuilles mortes ?

Pas du tout. Mâme Milquet viendra vérifier que les hôtesses présentes sur les stands des constructeurs automobiles ne sont pas vêtues de manière trop sexy ! Et pour faire bonne mesure, elle profitera de son passage pour vérifier que la parité homme/femme est équitablement respectée au sein du personnel d’accueil, hôtesses et stewards.

Voilà qui constitue effectivement une mission essentielle et urgente. D’ailleurs, chez Suzuki, on a promis d’obéir à la cheftaine. Bart Hendrickx, porte-parole de Suzuki l’affirme : « On veut éviter de choquer Mme Milquet et d’autres personnes. Cette année, nous avons donc prévu de faire travailler des mannequins féminins ET masculins. Comment les hôtesses seront-elles habillées ? On dévoilera tout cela jeudi. On ne verra pas beaucoup de cm2 de leur peau. Vous verrez, nos mannequins seront très attractifs ».

Dommage, pour une fois qu’il y aurait eu de beaux grands mâles avenants au Salon de l’auto, j’y aurais bien pointé le nez. Mais s’ils sont habillés en col roulé, ça me tente déjà nettement moins…

Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !
Participez au développement de Causeur, faites un don !

voir les commentaires / réagir         envoyer
 

A lire aussi

La rédaction de commentaires nécessite d'être inscrit

28

Déjà inscrit, connectez-vous

mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
 
  • 10 Janvier 2013 à 1h14

    ylx dit

    Les mêmes causes produisant les mêmes effets, la religion du politiquement correct finit par produire les mêmes bigots, les mêmes tartuffes, les mêmes intégristes, les mêmes puritains, les mêmes dames charitables, les mêmes inquisiteurs que les bonnes vieilles religions multi-séculaires, que dans un étonnant mimétisme elle finit par imiter en tous points.
    Pour suivre les soucis de L’Ours concernant les thons, la burka serait effectivement une excellente solution de non-discrimination en matière de charme et de beauté féminine. Les hommes pourraient s’y essayer., et ça pourrait même devenir tendance.
    Une autre formule a déjà été essayée avec le succès que l’on sait, car porté par des centaines de millions d’individus citoyens (et citoyennes) ,c’est le costume deux-pièces unisexe gris à la Mao porté par tous les chinois pendant la Révolution culturelle.
    Mais c’est vrai que après les hommes et les riches il faudra penser à s’attaquer aux beaux et aux belles et aux intelligents et aux intelligentes. (vous avez remarqué ma manière “citoyenne” de ne pas oublier de citer les deux genres). Mais est-ce bien nécessaire de faire cette distinction entre féminin masculin dès lors qu’il n’y a plus qu’un seul genre ? Pourquoi distinguer “auteur” et “auteure”, “professeur et professeure” ?
    Je n’arrive plus à suivre, les forces de progrès marchent trop vite !

  • 9 Janvier 2013 à 21h14

    Sophie dit

    Bonne nuit Mangouste!

    La mienne sera sûrement délicieuse avec le grand chauve à col roulé…

  • 9 Janvier 2013 à 21h03

    Alpheratz51 dit

    @ lisa
    Le grand chauve à col roulé ?

  • 9 Janvier 2013 à 21h02

    Alpheratz51 dit

    Le grand chauve à col roulé ?

  • 9 Janvier 2013 à 20h55

    Sophie dit

    Lady, Alain Briens,
    20/20!

    Mangouste, ravalez votre suffisance provinciale et sardonique, dans le genre zinzins bien-pensants, vous êtes très bien achalandés à Flémalle!

    Non, mais!

    • 9 Janvier 2013 à 21h02

      Mangouste1 dit

      C’est triste mais vous avez raison ; une commune socialiste depuis plus de cent ans, vous pensez bien… J’ignore où j’ai trouvé la force de n’être pas encore complètement alcoolique.

    • 9 Janvier 2013 à 21h03

      Mangouste1 dit

      Sur ce, bonne nuit Sophie, et bonne nuit à tous les causeurs.

  • 9 Janvier 2013 à 20h41

    schaffausen dit

    Une solution qui devrait plaire à l’amère Milquet : le tchador avec lequel, me semble-t-il, on est fort complaisant en Belgique (précision : je suis moitié belge).
    Après la police de la pensée, la police du vêtement …
    HELP !

  • 9 Janvier 2013 à 20h27

    Mangouste1 dit

    Ah, Sophie, que je vous envie d’habiter la capitale, si près de ce qui se fait de plus chic dans le dernier cri de la connerie post-moderne. Veinarde!

  • 9 Janvier 2013 à 20h26

    Lady dit

    c’est quand même dingue! Ils nous jambonnent avec la parité à longueur de journée pour tout et n’importe quoi et ils nous suppriment la plus incontestable et la plus naturelle qui soit (H/F pour la procréation).
    Je propose donc à Bruxelles une nouvelle façon de promouvoir ses carrosseries au salon de l’auto en y mettant en scène des couples (H/F!) avec le slogan suivant:
    “Parité oui, mais sur la banquette arrière! La voiture le plus sûr moyen d’aller du lit au berceau”

    • 9 Janvier 2013 à 20h42

      Alain Briens dit

      D’ailleurs Pierre Dac n’a t-il pas dit : “ce ne sont pas les enfants sur la banquette arrière qui font les accidents mais les accidents sur la banquette arrière qui font les enfants.”

  • 9 Janvier 2013 à 19h53

    L'Ours dit

    Oh Sophie, j’ai déjà vu des poissonnières que tout ours aurait volontiers écaillé.

  • 9 Janvier 2013 à 19h37

    Bibi dit

    Pas d’accord, un/e moche peut être un atout formidable pour vendre “la voiture de tout le monde”, la VolksWagen absolue: celle faite pour rouler “nature”.

    • 9 Janvier 2013 à 20h24

      Mangouste1 dit

      Un “camion” pour vendre une voiture, quoi. Ouais, ça vaut peut-être la peine d’essayer. 

  • 9 Janvier 2013 à 19h28

    Sophie dit

    Tout à fait, L’Ours! Les moches, leur rayon, c’est la vente de thons!

  • 9 Janvier 2013 à 19h06

    L'Ours dit

    Et la parité belles/moches sera-t-elle respectée?
    Quand verra-t-on enfin (sans moi) des filles moches laver lascivement des carrosseries de voiture?
    Oui! C’est injuste mais une jolie fille vend mieux la courbure d’une carrosserie qu’une laide ou un gars.

  • 9 Janvier 2013 à 19h04

    borgoloff dit

    De plus en plus triste…

  • 9 Janvier 2013 à 18h39

    Sophie dit

    Le plus dingue, c’est que cette Ministre est grassement payée. Alors qu’à vue de nez, rien que sur ce site, j’en vois plus d’un qui se porteraient volontaires pour vérifier la longueur de l’échancrure de ces Demoiselles…

  • 9 Janvier 2013 à 18h32

    L'Ours dit

    Décidément, on est en plein puritanisme.

  • 9 Janvier 2013 à 18h20

    Bibi dit

    Donc en Belgique, Royaume progressiste, la ministre de l’Intérieur s’occupe d’extérieurs?
    Les chiffres du chômage risquent d’augmenter avec cette multi-tâche. A moins que ce soit encore un des oxymores de la novlangue du Progrès.

  • 9 Janvier 2013 à 18h19

    Sophie dit

    @ Kravi

    Haaaa, mais on fait très fort, ici, dans le culcul gnangnan! J’ai, au moins, un fou rire par jour, rien qu’en lisant la presse locale!

  • 9 Janvier 2013 à 18h17

    Sophie dit

    Pas de crainte à avoir, Lisa, je pense qu’à mon âge, je ne changerai plus!

  • 9 Janvier 2013 à 18h11

    kravi dit

    Pauvre Sophie, votre malheureux pays serait-il en train de dépasser Norvège et autres pays scandinaves, sans oublier la France, dans la course aux cucuteries (ou culculteries ? je ne sais) bienpensantes ?

  • 9 Janvier 2013 à 18h06

    lisa dit

    Je suis rassurée par la fin de l’article, j’ai eu peur que Sophie n’aime plus les beaux hommes (parce qu’ils seront beaux au moins ?)…
    Le col roulé d’un sous-pull façon James Bon, ça le fait.