Mail Facebook Twitter RSS

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez chaque lundi la synthèse de l'actualité de toute la semaine



X

Auschwitz en faillite

Un lieu de mémoire en péril

Publié le 06 mars 2009 à 17:54 dans Monde

Mots-clés :

auschwitz

Inscrit par l’Unesco au patrimoine mondial de l’humanité, le camp d’Auschwitz tombe en ruines. La Pologne ne parvient plus à entretenir les deux cents hectares de ce lieu de la mémoire. L’Allemagne promet de l’y aider. Retrouvez les impubliables de Babouse sur son Carnet.

Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !
Participez au développement de Causeur, faites un don !

voir les commentaires / réagir         envoyer
 

A lire sur Causeur.fr

Vous devez être inscrit pour commenter.

  • 10 Mars 2009 à 21h48

    Chantal dit

    On n’a pas le droit d’oublier Auschwitz:c’est le symbole de toute l’horreur du régime nazi,d’une dictature raciste et fasciste qui tenta d’éliminer par la terreur toutes les personnes qu’elle désignait comme inférieures et tous ses opposants;on doit se souvenir et en faire un levier de lutte contre le fascisme!

  • 9 Mars 2009 à 21h27

    Babouse dit

    Je crois que c’est Cioran qui a dit “A force d’aller au fond des choses on s’y perd”.
    Je dis ça, c’était pour faire mon intello de sévice.
    Effectivement, je crois que certains auraient bien besoin d’une petite révision , quitte même à changer certaines pièces sous le capot.
    Comme on dit par chez moi (je traduis au passage) : “la gueule dans la merde, il dirait que c’est de la confiture”.

  • 9 Mars 2009 à 20h00

    stransky dit

    Je suis stupéfait par les réactions ! Relisez “Si c’est un homme” de Primo Lévi, ou la “Shoa par balles” du Père Dubois, ou “Les disparus” de Mendelsohn , ca donne du recul

  • 9 Mars 2009 à 18h57

    dirk dit

    Je suis révisionniste PAR PRINCIPE et par esprit de liberté. Tout historien qui ne l’est pas, est un perroquet ou un esprit servile et soumis. Cette déclaration, qui, sur une autre planète, paraîtrait banale, est considérée en France comme un blasphème, comme un délit punissable par les tribunaux. Cela s’appelle l’Inquisition. Il existe des faits historiques – ceux propres à un certain Peuple, et rien qu’à celui-là -sanctuarisés, érigés en dogmes. Circulez, y a rien à voir , croyez ce qu’on vous dit et rabâche à longueur de journée à la TV ! C’est cela qui n’est pas tolérable pour un esprit libre. Et toutes les autres explications sur le “caractère particulier” du génocide, ne sont qu’arguties pour fuir le débat.
    Je ne suis ni antisémite, ni philosémite. Je suis indifférentsémite.
    C’est grave docteur ?

  • 9 Mars 2009 à 0h26

    Cheminade dit

    Une personne a dit un jour, à propos d’Auschwitz :
    « Fermez cela, mettez-le derrière des vitres, comme une sorte d’aquarium, et interdisez à quiconque d’y pénétrer. Ainsi ce vestige d’une énorme barbarie, hélas, parmi d’autres, pourrira et tombera, un jour en ruine »
    Je crois que la ruine arrivera avant les vitres.

  • 8 Mars 2009 à 22h35

    Alaindeparis dit

    @dirk
    Du bon usage d’Auschwitz et autres lieux…
    Pour beaucoup de résistants au fascisme (se déclarant comme tels 60 ans après), il est vrai que la Shoah est la référence. Quelques croix gammées taguées ici, des slogans avinés proférés là, aussitôt ressortent les bannières et les imprécations. Mais que l’on invoque l’antisémitisme d’aujourd’hui, dans notre propre pays, sur des “vrais gens” vivants, sur des voisins, ça n’est vraiment pas concevable pour eux. “non, vraiment, je ne vois pas…agressé dans la rue parce qu’il portait kippa … non, sans blague?!, non, non, pas possible”
    Les vraies victimes, même d’agresseurs de 2009, sont celles de 1940 à 1945, c’est plus confortable, non ?

  • 8 Mars 2009 à 11h48

    dirk dit

    Ce dont les Juifs ne se rendent pas très bien compte, c’est que l’instrumentalisation extrême – frisant la paranoïa – de la Shoah, finit par générer l’indifférence, voire même la réaction inverse de ras le bol. Pas un jour sans que cette thématique ne soit abordée d’une manière ou d’une autre à la TV ! On sature ! Il faudra de plus en plus de bourrage de crâne de nos écoliers, avec visites d’Auschwitz, dissertations sur le génocide, etc. pour maintenir le contrôle des esprits.
    Parce que derrière les commémorations justifiées (comme pour n’importe quel génocide, même si au hit parade, la schoah s’est mise volontairement hors concours), il y a la volonté d’un lobby que la loi m’interdit de citer (tiens, pourquoi selon vous ?), de maintenir une chape de plomb de CULPABILITE sur les Européens.
    A trop verrouiller la cocotte, au lieu de laisser s’exprimer librement les révisionnistes ( à ne pas confondre avec les négationnistes qui relèvent souvent de la pathologie), la cocotte risque un jour d’exploser. Elle le fait là où la pensée n’est pas encore sous contrôle des médias, sur internet.

  • 8 Mars 2009 à 9h30

    Berth dit

    Là où ils ont fait une erreur à Auswitch, c’est d’en avoir fait un parc d’attraction… Ils en auraient fait un camp de vacances, ça aurait été vachement plus rentable…

  • 7 Mars 2009 à 21h54

    Malthus dit

    Pascal : dans deux ou trois générations, les gens auront connu, dans la nouvelle histoire, d’autres atrocités qui pourraient fort bien faire passer la Shoah pour quelque chose de pas si terrible.
    Sans compter que nous aurons, cette fois, les images en haute définition et en couleur. Voir plus…
    D’autres massacres terribles ont eu lieu au cours de l’Histoire. On ne les considère pas avec autant d’effroi tout simplement car nous n’avons ni image/vidéo, ni témoignage de gens encore en vie.
    Regardez les gens férus de la Rome Antique. Les prend t-on pour des malades ou nostalgiques d’idées nauséabondes ? Non. Pourtant, la Rome antique pratiquait l’esclavage, la fosse aux bêtes sauvages, les combats de gladiateur et l’un des “meilleurs” supplices que le monde ait connu : la crucifixion. Les romains ont utilisés les moyens modernes de l’époque (galères et routes pavées) pour amener leurs victimes au supplice publique. Ça n’empêche nullement les gens de jouer le camp romain en wargame ou de s’habiller en légionnaire lors de reconstitutions. Et ça plait même aux ch’tites n’enfants.
    Je passe sur le règne de Qin ou de tant d’autres princes, rois et empereurs ou seigneurs de guerre qui ont fait l’Histoire.
    La Shoah ne se distingue en fait non pas par son ampleur ou par sa dureté, mais par l’usage des nouveaux médias. Pour la première fois, un massacre n’était plus un ouï dire, mais quelque chose que l’on pouvait voir longtemps après et loin des faits. Pour la première fois, des victimes et enfants de victime se sont vu octroyé la possibilité de témoigner (télé) devant des millions de gens. C’est là, la réelle spécificité.
    Mais tout cela n’a qu’un temps. Lorsque les derniers survivants/témois seront morts, nous aurons franchi un cap. Le second sera lorsque ceux les ayant connu mourront eux aussi. La Shoah sera alors pleinement de l’Histoire.
    C’est inéluctable. Il faut être sacrément nombrilliste/passionné pour ne pas l’admettre. Déjà, rien qu’à notre époque, la Shoah indiffère plus de la moitié de la planète : là où les gens n’y ont ni participé, ni n’en ont été victime : si repentance, ni cicatrice. Les autres peuples ont leurs malheurs, plus proches d’eux. Les japonais ont le triste privilège d’être la seule nation à avoir subi une frappe nucléaire, les chinois ont subi les japonais (détention et expérimentations n’ayant rien à envier aux teutons), quant aux cambodgiens… pas la peine de faire un dessin.

  • 7 Mars 2009 à 21h34

    Pascal dit

    Il n’est pas ridicule d’envisager le camp d’Auschwitz,dans deux ou trois générations,si ce qu’il en reste tient encore debout,devenu un lieu de promenade pour touristes analphabètes qui penseront qu’il ne s’agit que d’un vague parc d’attraction avec baraques à frites,autour.

  • 7 Mars 2009 à 19h33

    dirk dit

    “Quand on n’ose plus dire ce qu’on pense, on finit par ne plus penser ce qu’on dit !” . A méditer : c’est la technique totalitaire la plus efficace. C’est celle mise en oeuvre par le Régime et ses lobbies que la Loi interdit désormais de nommer.
    La liberté d’expression ne se divise pas !

  • 7 Mars 2009 à 19h06

    Beam dit

    Auschwitz a longtemps contribué à la cristallisation dans le temps de la Shoah et comme le serpent Kaa l’horreur figée a murmuré aux juifs et aux autres ” regardez moi, ne vous arrêtez pas, continuez…” pendant que les menaces surgissaient dans le dos des petits Mowglis…

  • 7 Mars 2009 à 16h36

    Malthus dit

    Z’ont qu’à recycler tout ça en transformant les outils de destruction en outils de production. Je vois bien une boulangerie industrielle.

  • 7 Mars 2009 à 10h09

    Panchadeva dit

    Ah! Le kapitalisme, ce temps de crise…
    Ils ne savent plus à quel saint ou quel diable confier leurs pot de vin, ça coule à flots et Ils sont pourtant inquiets de leur lendemain…

  • 7 Mars 2009 à 8h23

    Chantal dit

    On n’ a qu’à y faire venir Williamson et quelques négationnistes et organiser un jeu de massacre à la tomate pourrie,ça fera une nouvelle attraction!!!
    Et le pape pourrait vendre quelques verroteries (croix en or et pierreries)qu’il possède pour les offrir pour entretenir le site!!

  • 7 Mars 2009 à 8h09

    ramon mercader dit

    alors là babouse ,tu fais fort !

  • 7 Mars 2009 à 1h34

    Kroulik dit

    Refusé à Charlie Hebdo?