Un kleenex pour Aude Lancelin | Causeur

Un kleenex pour Aude Lancelin

Le SOS larmoyant d’une journaliste en détresse

Auteur

Roland Jaccard

Roland Jaccard
est un psychologue, écrivain, journaliste, critique littéraire, essayiste et éditeur suisse

Publié le 28 octobre 2016 / Culture Médias

Mots-clés : , ,

aude lancelin obs

Aude Lancelin. Sipa. Numéro de reportage : 00775866_000003.

“C’était une femme, maintenant ce n’est rien. Attachons un boulet à chacun de ses pieds, jetons-la dans la mer “, écrit Balzac à propos de la Duchesse de Langeais.

La vraie gauche contre les méchants

Avant d’être jetée dans la mer, Aude Lancelin, longtemps duchesse du Nouvel Obs et de Marianne, lance un cri  de détresse dans Le monde libre, s’estimant victime de la servitude des médias. Son crime ? Être demeurée fidèle à la gauche, la vraie, celle d’Alain Badiou et de Frédéric Lordon, alors que ses patrons glissaient insidieusement vers la droite et soutenaient  les pouvoirs d’argent, voire le gouvernement social-traître qui musèle la presse. Ses cibles ? Outre ses anciens employeurs, le diabolique Bernard-Henri Lévy, le nouveau Barrès Alain Finkielkraut et le méchant Pierre Nora. Elle n’a pas de mots assez durs pour ces traîtres. D’ailleurs Philippe Muray l’avait prévenue : ” Si vous vous en prenez à Bernard-Henri Lévy, on vous coupera l’électricité et, un jour, les éboueurs ne passeront plus dans votre rue. “.

Plaidoyer pro domo

Son plaidoyer pro domo, vite pesant, place le lecteur dans la position du voyeur incrédule devant tant d’ignominie, mais comme il a du cœur il sera prêt à voler au secours de cette chèvre de Monsieur Séguin qui paie sa liberté de pensée au prix fort et veut en découdre avec la fascisation rampante de la France. Elle aurait été plus convaincante si elle avait rédigé son libelle au temps où elle était crainte et courtisée. Il ne lui reste aujourd’hui plus qu’une arme, une arme que les femmes manient avec précision et cruauté : la vengeance. Ce pourrait être délicieux et convaincant. Mais passées les premières pages, tant de hargne finit par lasser. Une boîte de Kleenex aurait aussi bien fait l’affaire.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 31 Octobre 2016 à 23h08

      Letchetchene dit

      Bonne suite……..

    • 31 Octobre 2016 à 23h08

      Letchetchene dit

      Suite

      Peut-être que ça lui fait du bien à lui…. 

    • 31 Octobre 2016 à 23h06

      Letchetchene dit

      Oh.  Madame Olivier , votre chien enc….le le mien et vous me dites que ça lui fait du bien 
      Mais non,  aller demander à L’Aude  ce qu’elle en pense du Joffrin!!!

    • 31 Octobre 2016 à 22h51

      Wil dit

      Bon,a bout d’un moment ça va.Laissez cette pauvre petite Aude dont tout le monde se fout.
      Au fond,elle est insignifiante comme nous tous.
      Ca devient de l’acharnement quand même.
      La déchéance des donneurs de leçons laisse généralement place à la furie du peuple,Ok.Et rien ne contient la furie du peuple jusqu’à ce qu’il ait son quota de sang.
      N’importe qui peut y passer.On commencera par les Aude Lancelin de toutes sortes,puis on continuera.
      “On commence par enfermer ceux qui ne sont pas d’accord.Puis on enferme ceux qui ne sont pas d’accord et qu’on aime pas et on finit par enfermer ceux qu’on aime et qui ne sont pas d’accord.”C’est de moi jusqu’à preuve du contraire.
      ON se fout de Lancelin.Personne ne la connait.

    • 31 Octobre 2016 à 21h44

      curnonsteen dit

      Figurez-vous que ma grand-mère maternelle avait deux soeurs et l’une d’entre elles avait épousé mon grand-oncle qui était l’oncle de mon père : ça vous intéresse pas ? Ah bon ! Pourtant ! Alors je vais demander à Monsieur Jaccard de raconter mon histoire . Peut-être qu’alors …

    • 31 Octobre 2016 à 18h11

      Letchetchene dit

      Sal..pe, sal.pe , c’est de ma “chatte” dont je parle ,elle est revenue, après être parti avec le c..n de Macron……
      Bonne  Tous-Saint à vous!!!!! 

    • 31 Octobre 2016 à 17h56

      Pol&Mic dit

      renseignements pris : on s’en fout! (si elle honnête qu’elle en tire les conséquences…) (mais je doute qu’elle soit honnête!)

    • 31 Octobre 2016 à 17h34

      MGB dit

      “le gouvernement social-traître qui musèle la presse” ? Laissez-moi rire ! Le N.Obs comme les autres, dont Libération, vivent aux crochets des subventions publiques.

      Pauvre petite chochotte hypocrite qui crache dans la soupe, on va surement pas pleurer sur ton sort… Tu vas connaître (un peu) le sort des écrivains de droite politiquement incorrects, virés de chez leurs éditeurs ou empêchés de paraître. Toi, ton bouquin, il est sorti et ca va être un succès. <de toute façons, tu es du bon côté, et tu vas te récupérer dans pas longtemps.

      "Pauvre petite fille riche" comme s'en souvient Borgo, ca nous rajeunit pas, 68 ou 69.

    • 31 Octobre 2016 à 17h26

      Borgo dit

      Toute seule/sur cette plage/pauv’ petite fille riche/…
      Lalalalala lalalalalala

    • 31 Octobre 2016 à 17h19

      Thierren dit

      Cet “article” bas de gamme n’honore pas votre publication Mme Lévy. On peut aisément reprendre cette phrase et vous l’adresser : “Il ne lui reste aujourd’hui plus qu’une arme, une arme que les femmes manient avec précision et cruauté : la vengeance.”

    • 31 Octobre 2016 à 17h15

      Terminator dit

      C’est qui, Aude Lancelin ?

    • 31 Octobre 2016 à 15h47

      douce France dit

      Il est vrai que les hommes, manient plutôt la vengeance avec acharnement et perversité.

    • 31 Octobre 2016 à 15h23

      zelectron dit

      VAE VICTIS !

    • 31 Octobre 2016 à 14h57

      Consolideur dit

      “C’était une femme, maintenant ce n’est rien. Attachons un boulet à chacun de ses pieds, jetons-la dans la mer “, écrit Balzac à propos de la Duchesse de Langeais.

      Aude Lancelin était une femme certes, mais pas la meilleure loin s’en faut … Pourvu qu’à l’instar des bouteilles jetées à la mer et contenant des textes creux, on ne la repêche pas un jour celle là …

    • 31 Octobre 2016 à 13h30

      rolberg dit

      Roland manie aussi très bien la vengeance. Quelle bassesse !