Pour vaincre le terrorisme, apprenons d’Israël | Causeur

Pour vaincre le terrorisme, apprenons d’Israël

Le discours martial, c’est bien, mais ça ne suffit pas

Auteur

Luc Rosenzweig

Luc Rosenzweig
Journaliste.

Publié le 15 novembre 2015 / Monde Politique Société

Mots-clés : , , , ,

attentats de Paris Israël

La France s’est réveillée, samedi 14 novembre, sidérée, hébétée, perdant tous ses repères, au lendemain de l’attaque terroriste la plus meurtrière s’étant produite sur son sol de mémoire de vivants, toutes générations confondues. A la différence de tous les attentats sanglants perpétrés dans notre pays depuis un demi-siècle, celui commis et revendiqué par Daech à Paris ne relève pas d’un conflit identifié portant sur un contentieux délimité : les bombes de la fin des années 80, dans le métro ou les rues de Paris, visaient soit les démêlés de la France avec l’Iran des mollahs, soit le soutien de Paris au régime algérien contre le Front islamique du salut. Ils cessèrent lorsque la situation évolua : le contentieux nucléaire avec Téhéran fut apaisé, et la répression impitoyable des militaires d’Alger contre les islamistes locaux tarit le terrorisme à la source. Sur le coup, ces événements suscitèrent une vive émotion, mais personne n’en déduisit que la France était en guerre, ciblée comme ennemie à abattre dans une lutte à mort, où la politique et la diplomatie étaient exclues.

La mondialisation du djihad, inaugurée le 11 septembre 2001 par les attentats de New York et Washington, marqua le début d’une guerre des civilisations, décrétée par les  ennemis de l’Occident, que l’on s’attacha, chez nous, à nier pour se rassurer, en exorcisant la prophétie de Samuel Huntington à coup de pensée magique. On fit la guerre, certes, mais mal : on croyait que la supériorité militaire et technologique des puissances occidentales, écrasante dans une guerre clausewitzienne, allait clore le problème comme la victoire des Alliés sur l’Allemagne et le Japon avait mis fin au projet nazi et à l’impérialisme nippon.

La force du faible, en l’occurrence celle du projet islamiste radical dans toutes ses composantes – Daech, Frères musulmans, extrémistes chiites – se nourrit de l’intensité des convictions de ceux qui le portent, prêts massivement au sacrifice suprême, et de la conscience qu’ils sont engagés dans une guerre longue, où le temps joue en leur faveur. Les foules qu’ils influencent n’ont pas besoin, comme le prolétariat des marxistes, d’être éclairées sur une utopie destinée à établir  un monde nouveau : c’est leur monde ancien, la Charia, l’ordre voulu par Dieu, celui auquel adhèrent les masses musulmanes, qu’il faut mener à la victoire planétaire, et cela prendra le temps qu’il faut.

Face à ce défi, ceux qui sont visés ont du mal à trouver les réponses adéquates, car nos sociétés ne sont pas (encore) dans un état d’esprit de résistance collective et de longue haleine à une menace mortelle pour notre civilisation. L’illusion qui s’est épanouie lors des prétendus « printemps arabes » est emblématique de cet aveuglement : on croyait la démocratie et les droits de l’homme en marche dans le monde arabo-musulman, alors qu’ils  subissaient la plus cuisante déroute de l’histoire moderne. Au mieux, l’ordre était rétabli par des régimes dictatoriaux, comme en Egypte. Au pire, l’intervention brouillonne de la force occidentale créait le chaos propice à l’avancée du djihadisme terroriste, en Irak, en Libye, en Syrie aujourd’hui, en Afghanistan et ailleurs demain. La guerre, maintenant, atteint nos territoires, non pas de manière ponctuelle et incidente, mais de manière permanente, dans une forme de conflit dit de basse intensité, où  le nombre des victimes n’est en rien comparable avec celui des guerres du siècle dernier. Peu à peu la violence s’installe dans nos vies, trouve ses relais dans la population, s’impose d’autant plus insidieusement qu’elle ne ressemble pas à la guerre telle qu’elle est décrite dans les livres d’histoire.

Cette forme de guerre, c’est précisément celle que l’Etat d’Israël subit depuis sa proclamation en 1948, face à un ennemi plus faible, certes, mais dont la détermination  est totale pour mettre fin à l’existence d’un Etat impie sur un territoire jugé, par l’immense majorité des musulmans, comme terre d’Islam et de rien d’autre. On peut, au sein de ces derniers, diverger sur les moyens d’atteindre cet objectif, par des accords de paix provisoires ou par la lutte armée sans trêve, mais il reste l’horizon indépassable et incontestable, du Caire à Téhéran en passant par Alger, Rabat et même Tunis.

La prise de conscience de cet état de fait conduit, pour ceux qui sont les cibles de cette menace existentielle, à prendre les mesures nécessaires à leur survie. Face au terrorisme, la supériorité technologique ne suffit pas : il faut  instaurer un esprit de défense collectif, qui ne se contente pas de déléguer à des professionnels de la sécurité la charge de la protection des individus. Il faut que soit partagée la conviction qu’il n’y a rien à négocier avec un ennemi qui souhaite votre perte ou votre soumission, et que ni les frappes aériennes en Irak et en Syrie, ni les concessions aux exigences islamistes dans les pays européens ne suffisent  à conjurer la menace. Les reculs ou « accommodements raisonnables », modèle canadien ou de Jean-Louis Bianco, ne font que la renforcer en donnant le sentiment aux extrémistes que leurs adversaires accorderont demain ce qu’ils refusent aujourd’hui, pour être tranquilles.

Comment les Israéliens sont-ils parvenus à vaincre la deuxième Intifada, celle qui de 2000 à 2008 provoqua les actes terroristes les plus meurtriers ? En mobilisant une population consciente de la menace derrière ses dirigeants, en prenant des mesures décriées par les belles âmes du monde entier (la barrière de sécurité) et surtout en menant une action résolue dans le domaine du renseignement et de l’infiltration des milieux où se fomentent les attentats. Cette terreur ne s’est pas éteinte en un jour : il a fallu du temps, des moyens, des méthodes adaptées, dont la création d’un réseau efficace d’indicateurs, pour atteindre ce but. Les agressions récentes, celle de l’intifada dite « des couteaux », pour dramatiques qu’elles soient, témoignent pourtant de l’impuissance des djihadistes palestiniens à semer, comme hier, la mort massive sur le territoire d’Israël. La question du règlement politique du conflit israélo-palestinien, serinée par la prétendue communauté internationale, ne se résoudra que par l’acceptation de l’inacceptable par le monde arabo-musulman, celle de la légitimité de l’Etat nation des juifs en terre d’Israël, ce qui n’est pas pour demain.

Nous, Français, Occidentaux, démocrates, laïcs (et cela englobe tous ceux, même de foi musulmane, qui partagent ces idéaux) sommes en butte au même projet à long terme du djihad mondial. On pouvait, hier, en rire, et vaquer dans une relative quiétude à nos occupations et à nos marottes politiques et idéologiques. Est-il encore raisonnable aujourd’hui d’agir ainsi ? François Hollande a, enfin, reconnu que nous étions en guerre, et pas seulement en « Opex ». Il promet d’être impitoyable avec les tueurs, leurs commanditaires, leurs inspirateurs et leurs propagandistes. Ce n’est, pour l’instant, qu’une posture. Il dépendra de chacun de nous que les actes suivent les paroles : nous ne sommes coupables de rien, mais capables de tout, pour le meilleur. Devant les attentats terroristes, soyons comme les Britanniques après celui de Londres, «  Not afraid ! », et droits dans nos rangers ! Et non comme les dirigeants espagnols après l’attentat de la gare d’Atocha (191 morts en 2004), qui sont passés du déni de son caractère islamiste à la recherche de l’apaisement des terroristes.

*Photo : © AFP MIGUEL MEDINA.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 6 Décembre 2015 à 8h59

      vangog dit

      Par comparaison avec la complaisance Palestinienne et le déni islamiste du terrorisme, quel changement d’attitude de certains médias et des dirigeants français! Mais, après avoir pris un tel retard, et subissant le même chantage électoral de la frange ultra-ecolo-gauchiste, quelle est la marge de manœuvre de nos dirigeants? Faible, si l’on en croit la prolongation de l’état d’urgence pour court-circuiter les juges du mur des cons, et le recours à des sociétés privées pour assurer la sécurité du scrutin Parisien…les islamistes connaissent cette ultra-faiblesse, et attendent, tapis dans l’ombre des banlieues françaises…

    • 29 Novembre 2015 à 21h15

      FrancoiseTLV dit

      Israël a pris de “l’avance” sur l’Europe dans le combat contre le terrorisme-djihadiste dont l’idéologie anime les groupes et dénominations qui depuis 1948 se sont mobilisés dans la tentative de détruire ce pays pour l’unique raison qu’il se revendique comme juif. Les organisations terroristes ont réussi à convaincre la moitié du monde de se mettre de leur côté quand il s’agissait d’Israël. Les Français finiront par comprendre que les attaques abominables contre leur pays relèvent du même objectif: la destruction des civilisations non Islamiques. Les Français cesseront alors de croire aux mensonges qui les ont aveuglés jusqu’à maintenant, et seront en mesure de s’attaquer sérieusement au problème. Alors, oui, pourquoi pas se faire aider par ceux qui ont l’expérience et la détermination de se défendre, et ont compris que leur survie dépend d’une solidarité à toute épreuve. Israël lutte depuis presque 70 ans, la France doit se préparer elle aussi a une Guerre qui risque d’être très longue.

    • 21 Novembre 2015 à 23h00

      Bibi dit

      Certains ont pu lire, au détour d’une phrase, lors des descriptions des assauts à Saint-Denis, que certaines unités françaises “spéciales” ont déjà integré des techniques israéliennes. Dans certains domaines, c’est du “mieux vaut ne pas en parler”. Et pas à cause de la falastinisation des esprits qui rend certains français incompétents. 

      @Charly (hi!)
      La situation décrite par WTF est juste. Il y a bien des migrants venus coloniser des parties du Bilad a-Cham, un peu avant et bien après la reconnaissance d’une partie de ce territoire comme étant le foyer national Juif. Là, les héritiers spirituels (?) des maures arrêtés à Poitiers réclament leur “patrie historique”.
      WTF va sûrement prôner des “compromis douloureux” que la France doit faire pour vivre en paix, côte à côte etc., non?
      Sinon, il y a bien eu un royaume ou une forme étatique dénommée Palistin aux alentours du 11ème-10ème AD. Pas très loin du Royaume de David, avec lequel il a coopéré, au nord-ouest de la Syrie – sud-est de la Turquie. C’étaient des cousins des Philistins, installés et sédentarisés depuis plus longtemps. Je ne sais plus par qui ils ont été écrasés et éliminés (hittites ou assyriens?). 

    • 21 Novembre 2015 à 15h06

      Hillcat dit

      Bonjour,

      Je n’aime pas beaucoup votre journal, mais je suis entièrement d’accord avec cet article. Cela fait déjà quelque temps que je pense que nous partageons la situation de harcèlement que subissent les israéliens (seul état démocratique au Moyen-Orient. Et qu’il est plus que temps de regarder enfin les choses en face. Je citerai ce commentaire d’un lecteur d’un autre journal (classé à gauche): “c’est si évident… jusqu’à présent, seul Israël devait faire face au terrorisme… et son existence même était (et est encore menacée, voir la déclaration de Rohani avant hier où il dit que la légitimité à exister d’Israël n’a pas de fondement et qu’il faut en revenir à la situation d’avant 1948, quand Israël n’existait pas encore).
      Et demain, les pays occidentaux prendront (et le font déjà) les mêmes mesures efficaces de lutte qu’Israël pratique depuis des décennies (et que les pays occidentaux critiquent!)…
      Israël a dix, voire 20 ans d’avance sur les pays occidentaux face au terrorisme (palestinien)… qui est, faut-il le rappeler, l’inventeur des détournements d’avions, attentats à la ceinture d’explosifs, des mines bouton dans les écoles, des attentats suicides dans les bus, sur les marchés, dans les discothèques, synagogues, écoles, musées, restaurants, des voitures piégées, des voiture bélier et a récemment inauguré le terrorisme des couteaux… et qui a exporté dans le monde entier toutes ses méthodes.”

    • 19 Novembre 2015 à 21h44

      walkyrie dit

      Ca se fera comme le font les Espagnols. C’est le lot de la gauche. Elle n’est pas capable de tenir une action forte. Cette action est d’ailleurs tellement éloignée du discours faussement martial de circonstance, que les ennemis de la république ne sont pas dupes. S’ils ont agi en France, c’est qu’ils savaient qu’ils pouvaient le faire à moindre risque. En Israël c’eût été plus difficile voire impossible. Mais pourquoi diable ?

      • 21 Novembre 2015 à 21h13

        Hillcat dit

        “S’ils ont agi en France, c’est qu’ils savaient qu’ils pouvaient le faire à moindre risque”
        Vous plaisantez ? Notre pays a été visé justement car il intervient directement contre DAESH en Syrie. Et parce que c’est une république VRAIMENT laïque, et cela ils ne le supportent pas.

    • 18 Novembre 2015 à 15h48

      WTF dit

      Le conflit israelo-palestinien c’est avant tout un conflit de décolonisation, vous vous plantez.
      Si on avait amputé la France de la Bretagne, ou de l’Alsace pour y installer un Etat peuplé de gens venus des 4 coins du monde, le peuple français l’aurait il accepté ? Je ne pense pas

      • 18 Novembre 2015 à 22h34

        Charles Lefranc dit

        A WTF, je relis un gros titre de l’ Intransigeant ( journal proche du PCF ) en mai 1948 : ” La Palestine envahie par 4 armées arabes ” . Vous pigez ? Sans doute non , alors je vais vous apprendre ( mais vous pouvez bien sur ne pas vouloir comprendre ) qu’il n’ y a JAMAIS eu d’ Etat palestinien arabe , ni de pays palestinien arabe, ni de province palestinienne arabe , et ce en partant de l’ an 66 destruction du Temple de Jerusalem , capitale du Royaume de Juda , par les légions romaines de Titus jusqu’ a aujourd’ hui . Il n’ y a jamais eu de peuple palestinien et n’ allez pas nous ressasser que les Philistins de la Bible sont les ancetres des soi-disant arabes palestiniens chers a votre ignorance. Les Philistins de la Bible ( episode de Samson ) sont des ” peuples de la mer ” des Hyksos, venus de Créte , qui ont résidé sur la cote du Sinai entre El Arish et Gaza. Rien a voir avec les soi-disant arabes palestiniens qui sont les immigrants venus de tout le monde arabe entre 1880 et 1920 , a la recherche de travail durant le réveil economique que les juifs apportèrent . Pour votre édification , l’ouvrage de Joan Peters ” From time immemorial ” démonte , recensements ottomans et anglais a l’ appui, la supercherie de vos chers palestiRiens.Sur http://www.danielpipes.org vous trouverez ” Is Jordan Palestine ? ” posté en octobre 1998. Sur les aspects du droit international concernant la Palestine, lisez d’ Howard Grief ” Legal foundations of Israel under International Law. Vous saurez alors que le traité de San Remo en 1920 contient la déclaration Balfour , indique dans son article 6 le necessaire accomplissement du mandat pour la Palestine au bénefice de son héritier legitime, le peuple juif . Le  traité de San Remo a été approuvé par 51 pays au sein de la SDN ( predecesseur de l’ ONU ). Encore un effort , cher WTF,  avant d’ eructer des aneries ….

        • 19 Novembre 2015 à 7h06

          brice james dit

          Merci de cette mise au point ( ca aurait pu marcher avec poing aussi!)

        • 19 Novembre 2015 à 12h09

          Peter33 dit

          @Lefranc
          Je n’ai pas souvenance d’avoir lu dans ce traité de San Remo l’expression ” héritier légitime” pour évoquer le peuple juif.
          Voila la déclaration Balfour exacte.

          ” Cher Lord Rothschild,

          J’ai le plaisir de vous adresser, au nom du gouvernement de Sa Majesté, la déclaration ci-dessous de sympathie à l’adresse des aspirations juives et sionistes, déclaration soumise au Parlement et approuvée par lui.

          Le gouvernement de Sa Majesté envisage favorablement l’établissement en Palestine d’un foyer national pour le peuple juif, et emploiera tous ses efforts pour faciliter la réalisation de cet objectif, étant clairement entendu que rien ne sera fait qui puisse porter atteinte ni aux droits civils et religieux des collectivités non juives existant en Palestine, ni aux droits et au statut politique dont les Juifs jouissent dans tout autre pays.

          Je vous serais reconnaissant de bien vouloir porter cette déclaration à la connaissance de la Fédération sioniste.

          Arthur James Balfour »

          Je crains que vous ne vous soyez laissé emporter par cette volonté farouche de convaincre de cette légitimité, a l’époque tout a fait contestable. Elle ne le serait plus aujourd’hui dans la mesure ou Israël, état incontestable, se limiterait aux frontières qui lui ont été dévolues lors de sa création en 1947.

    • 18 Novembre 2015 à 15h06

      ROSEJAKU dit

      Excellent article de Luc Rosensweig!voilà pourquoi j’aime votre journal!

    • 18 Novembre 2015 à 13h23

      salaison dit

      “Le discours martial, c’est bien, mais ça ne suffit pas”…..
      n’y a t ilpas un “t” de trop ?……
      car on dirait un discours “papal” 

    • 18 Novembre 2015 à 10h32

      Charles Lefranc dit

      Mr Rosenzweig, tant que la France et le sommet de son Etat, son élite politique et technocratique ( Thalés-Ariane Espace-Airbus-Astrum ), accordera a 160 chaines de télévisions et 400 stations radio arabo-musulmanes , un accés total de diffusion , sans aucune censure préalable ni sanctions a posteriori vers des dizaines  de millions de télespectateurs, la propagande dijhadiste , la theorie du complot chrétien-croisé-sioniste, le jeu du blame perpétuel contre l’ Occident continuera proliférer et a inoculer a des centaines, voire des milliers de cervelles molles le microbe de la guerre sainte. Depuis 1976 , la coopération franco-arabe en matiére de diffusion satellitaire fonctionne trés bien. Quatre satellites de fabrication française , lancés depuis Kourou , arrosent l’ Europe . Notez qu’ils répondent au nom évocateur de Badr 4-5-6 et 7. Badr est la bataille de 624 ou Mahomet et 300 guerriers animés par la foi , tuerent les 800 caravaniers qurayshites impies. Transposé en termes actuels ( et la jeunesse djihadiste vit dans cette bulle historique ) les guerriers de l’ islam doivent vaincre les commerçants-idolatres-libéraux.Les politiques et technocrates français qui permettent ce ” Kulturkampf ” au sein de toute l” europe sont tout à fait conscients de la portée mortifére de ces émissions de télevisions. Al Mayadeen, Al Watan, Nile sat , Al Jazeera …..répandent leur poisons 24h/24 . Il est techniquement impossible de filtrer le contenu de ces émissions , ni meme de les sanctionner a posteriori . Il faudrait pour cela un observatoire d’ interprétes et de juristes travaillant sur le contenu des médias arabes. Israel offre un tel observatoire ( http://www.memri.com )  .Mais la France et l’ europe ont mieux a faire que de calmer les excités de la gachette de nos banlieues.Rappelez-vous que Chirac voulait offrir a ses copains libanais la diffusion d’ Al Manar, la chaine du hezobllah .Le CSA eut un sursaut de scrupules, vu que le hezbollah pratique toujours le salut nazi….Chirac dut renoncer . L’ ennemi intérieur que Valls – Hollande – Juppé- Sarkozy s’ époumonent  à nier, est formaté au djihad par leurs propres décisions politiques . Ajoutez a cet état d’ esprit français bien hypocrite , la plus totale couardise au sommet de l’ Union Européenne et vous avez la recette d’ un désastre annoncé depuis 40 ans.
      La frontiére terrestre gréco-turque , qui ne mesure que 206 km est devenue l’ autoroute de l’ invasion migratoire. La logique voudrait que l’ UE finance le renforcement de la frontiére grecque, laquelle Gréce est exsangue . Avec 200 millions d’ euros , cette frontiére terrestre serait renforcée . Mais au contraire de cette logique de respect des frontiéres exerieures de l’ UE, Bruxelles offre 3 milliards a la Turquie pour accomoder  le flot des syriens, pakistanais, afghans , irakiens etc…La Turquie joue sur les deux tableaux et mange a tous les rateliers politiques et financiers , mais c’ est a elle que vont les 3 mds de l’ UE. Or la Turquie commercialise le petrole volé par ISIS, offre un passage continu aux djihadistes allant combattre en Syrie, collabore avec le Qatar et l’ arabie seoudite au renforcement d’ ISIS et bombarde les Kurdes qui sont les seuls a vaincre au sol ISIS.Bref , dans ce marigot d’ interets clientélistes a trés court terme, vous pouvez toujours réver que la France adopte au seul niveau tactique quelques méthodes israeliennes , mais pour le reste , c’ est à dire le Kulturkampf arabo-musulman en Europe, ne vous faites aucune illusion. Vos politiques , au sommet , beurrent leur tartine au Qatar, en Arabie seoudite, en Iran , et se lavent les mains des dommages collatéraux , que sont les massacres de janvier et novembre 2015.Seul l’ extinction des satellites BADR est la seule décision concréte que l’ Etat peut décider mais ne prendra jamais.

    • 17 Novembre 2015 à 18h54

      QUIDAM II dit

      Les guerres asymétriques sont, avant toute chose, des guerres psychologiques.

      Or, s’il est certainement primordial de « comprendre » son ennemi, cela ne peut être que dans le sens de deviner et de connaître ses objectifs, ses stratégies, ses tactiques… et non pas de « comprendre ses motivations ».

      Si l’ennemi parvient à vous faire « comprendre ses motivations », il a déjà remporté une victoire et psychologique et vous êtes déjà affaibli.  

      • 18 Novembre 2015 à 4h51

        salaison dit

        là……. vous parlez de ce que la plupart (de socialo-communistes) ne peuvent pas comprendre.

    • 17 Novembre 2015 à 12h42

      salaison dit

      il y a des moments, où à lire certains comentaires, on se demande si ce ne sont pas des Complices !……..

    • 17 Novembre 2015 à 11h01

      Médée dit

      Excellent article !

      • 18 Novembre 2015 à 10h08

        isa dit

        Idem.

        J’arrive toujours pas a lire les commentaires précédents sur mon smartphone. 

    • 16 Novembre 2015 à 20h46

      Collectif REC dit

      Suite :
      Et maintenant cette nouvelle vague migratoire qui va continuer à engendrer des enfants qui n’auront aucune chance d’intégration si ce n’est celle de la petite et moyenne délinquance. Cette dernière, là aussi que l’on essaye de nous faire croire comme régresser, je dirais plutôt libéré, grâce à Taubira… Après tout cela, les associations qui foutent la merde se plaignent des contrôles au faciès alors que ce sont bien les mêmes qui posent des bombes… Nous sommes alors confronté à une double guerre, celle que l’on doit mener hors frontières en formant et en appuyant ces chrétiens qui voudraient bien vivre en paix sans la dictature islamique. Et notre propre guerre interne, contre nos propres citoyens, tout du moins sur le papier, qui sont des déséquilibrés mentaux, avides de crimes et usant de la kalache en n’ayant pas davantage d’amour envers leurs compatriotes qu’envers les moutons qu’ils égorgent par rituel païen ! Et que l’on ne vienne pas me dire que les musulmans français ne sont pas responsables ! Une grande majorité ricane à chaque attentats et ceux qui sont pourtant au courant, seraient prêt à tuer père et mère pour jurer le contraire ! Coupable de se réunir dans des mosquées sous tutelle d’imams qui prônent la haine. Des imams qui les prennent pour des cons en les maintenant sous pression d’un dieu qui n’a peut-être jamais existé ! Des imams qui lavent le cerveau des enfants, allant jusqu’à leurs faire croire que s’ils écoutent de la musique ils vont être transformés en singe ou en cochon ! Des imams qui alimentent les réseaux islamiques dont plus de 100 mosquées sont répertorié comme telles ! Les musulmans de France ne sont donc que des moutons ? 1500 personnes sous surveillance, mais une politique de lâche, trop avide de voix électorales ! Or, de nos jours, il n’y a pas lieu d’appartenir davantage à une quelconque mouvance religieuse qu’à un quelconque partis politique de bonis-menteurs… Vous pouvez tr!s bien être croyant dur comme fer, mais un croyant libre, de pensée et d’esprit sans se revendiquer pour autant musulman ! Ainsi, tout comme les adhérents déchirent leurs cartes politiques, les gens responsables devraient en faire de même avec la main mise des religieux. Dès demain, il ne devrait plus y avoir personne dans les mosquées car prier peut aussi se faire dans les églises catholiques ! Si ces mêmes églises ont un lourd passé de massacres et de barbarie, il faut que les musulmans prennent conscience que c’est uniquement en prenant du recul par rapport à tous ces mensonges religieux que les générations futures ont une chance de s’aimer plutôt que de s’entretuer ! Si les musulmans ne sont pas capable de faire le ménage au sein de leur communauté, c’est parce qu’ils sont complices donc coupables et se vengent de notre refus, du voile, entre autre ! Il n’y a donc pas 36 solutions pour sortir de cet état de siège politico-religieux. Même les plus grands imams de France pensent que l’État n’a pas à intervenir dans les décisions qui les incombent, c’est le même discours qu’avaient nos prêtres avant la laïcité. Les gens qui pensent être avant tout musulmans avant d’être citoyens français, sont des gens dangereux ! Les gens qui n’ont pas d’humour sont des gens dangereux ! Seule une nouvelle forme de gouvernance peut révolutionner ces droits qui font la notoriété de ces sectes hiérarchiques qui dominent nos sociétés. Pour cela, faut-il encore prendre le temps de livre mon livre de 650 pages «  Têtes à Flaques » ! Malheureusement, ce peuple qui serait le seul à pouvoir voter ce changement, est davantage préoccupé par le foot ou la télé-réalité que par la lecture d’un gros pavé dans la marre… Mais nos enfants vont en payer le prix fort, car nous ne pouvons pas nous défendre puisque seuls les terroristes et la police peut se parer d’armes à feu pour riposter… Alors sortez vos mouchoirs et pleurez, laissez passer quelques mois pour oublier, puis recommencer à vous lamenter Allah prochaine explosion… La laïcité contre la dictature des fous de dieu, serait-ce la Grande Inquisition arabe ! Impuissants, serait-ce donc le cas de tous les chrétiens, triste évolution. Urgence, changeons ce monde, lisez le livre interdit “Têtes à Flaques”; Politique, social, santé, éducation, religion, 650 pages pour vous prouver que tout est possible, pour le prix d’un paquet de cigarettes. En ligne sur : http://www.thebookedition.com/stats_banniere.php?action=clic&id=96895 Ou tapez le titre dans la recherche.  (Ces 650 pages ne rapportent que 1€ à son auteur) Et 365 jours / an : http://collectif-rec.20minutes-blogs.fr

    • 16 Novembre 2015 à 20h43

      Collectif REC dit

      ISLAM, VADÉ RÉTRO SATANAS… Lâches et assassins… Paris VS Daesh, ce n’est pas Bagdad café… Le choc c’est l’implosion à nos portes alors que dans la plus totale indifférence, des millions de chrétiens sont tués aux quatre coins de la planète et que les explosions sont quotidiennes. La liste noire de l’État islamique ressemble à celle de nos « Croisés » traversant les mers et les continents pour promouvoir la bonne parole… Mais tout cela c’est du passé depuis que la laïcité nous a sortie du jong que la religion maintenait d’une main de fer depuis des siècles. Or, cet islam que l’on voudrait nous présenter comme n’étant pas le reflet de l’extrémiste toujours prêt à se faire péter la cervelle faute d’en avoir un brin, ne nous convainc plus ! Si les fous de dieu courent les rues franciliennes, c’est bien la faute au laxisme politicien qui jusqu’alors, n’en a jamais eu a supporter les actes de façon personnelle. Faut-il rester zen et ne pas tout mélanger comme vous diront « les mous » qui trop souvent occupent des postes à hautes irresponsabilités. Et pourquoi ne pas tendre l’autre joue ? Mais cette fois-ci, c’en est vraiment trop et l’accueil à bras ouvert pour favoriser la manne salariale à bas prix dont le Medef se frotte les mains, ne peut au final que se retourner contre nous. C’était pourtant dans tous les journaux que l’E.I. Profitait de nos opérations portes ouvertes pour laisser s’infiltrer leurs combattants parmi les vagues migratoires tant prônés par Hollande que Merkel ! Certains abrutis du Modem dont je ne citerai pas les noms, clamaient publiquement qu’il ne fallait pas faire de tri-sélectif entre chrétiens et musulmans… Pauvres politiciens, toujours aussi incompétents ! Mais les attentats, c’est le peuple qui doit les encaisser face à des lâches et assassins qui préfèrent tuer des innocents sans jamais s’en prendre à ceux qui nous dirigent… C’est tellement plus facile de tromper la confiance et la gentillesse des gens qui vous accueillent, contre leur grée, l’hospitalité… Un invité sur le plateau TV répond à la question du pourquoi et du comment arrêter le massacre : «  Il suffit de se retirer du Liban et de la Syrie comme l’on fait les États Unis et tout rentrera dans l’ordre… » Autrement dit, continuer à baisser son froque au grand démenti de nos politiques qui osent nier que l’E.I. Progresse ! Normal, nous avons baisser les bras et nous laissons se faire massacrer tous les chrétiens d’Orient, qui ne savent pas où s’enfuir. Il n’y a pas d’enjeux pétrolier, pas davantage d’églises sinon orthodoxes, alors l’État islamique progresse comme autrefois les Huns ont conquis l’Europe. Nous ne devons pas nous enliser dans des conflits religieux mais admettre que nos civilisations laïques ne sont pas adaptés à l’islam pur et dur que certains aimeraient bien voir dominer le monde. Par contre, nous devons mener la guerre contre ces fanatiques qui se cachent sous de fausses paroles divines et dont les imams souhaitent garder la puissance tout comme l’avaient nos prêtres encore jusqu’au 19 siècle. Il ne peut pas y avoir deux poids deux mesures. Soit on est laïque et bien souvent de pensée libre autant dans le sexe que dans l’humour. Soit on est religieusement rigide en octroyant pas aux femmes la baignade en maillot deux pièces, ceci n’étant qu’un pâle exemple… Or, les musulmans de France qui ne pratiquent pas, donc se rapprochent davantage de la pensée athéiste, le disent eux-mêmes, il n’y a pas d’islam modéré ! Ainsi, dans nos banlieues, dans nos prisons, fomentent la haine et le racisme dont on nous reproche d’en user dès que l’on ose plaisanter sur les religions, notamment pour l’instant, celle dont plus d’un tiers des musulmans ne verraient aucuns inconvénients si demain, la loi islamique régnait en France ! Et si c’est un blasphème d’en comparer l’invasion migratoire qui sévit à nos frontières depuis plus de six mois. Un chiffre est lancé, plus de 750 000 migrants ayant franchis nos frontières ! Mais ce n’est qu’une désinformation de plus alors qu’ils sont plusieurs millions. Mais charité chrétienne et associations humanitaires cumulées aux mouvances de défense des immigrés bâillonnent tous débats. Nous sommes pourtant au pied du mur, une guerre se livre contre un ennemi invisible nourri par l’incompétence politicienne qui brasse du vent autant qu’elle récupère les voix électorales n’ayant qu’un seul but, se remplir les poches et s’assurer des retraites dorées… Nous avons déjà plusieurs générations d’immigrés dont le chômage et l’esclavagisme du Medef n’incite pas une jeunesse révolté à se mettre au travail. Les donneurs de leçons, toujours ces politiciens qui d’ailleurs eux non plus, ne savent pas ce que travailler veut dire puisque bon nombre arrivent facilement à cumuler plusieurs mandats, pas étonnant que tout ne soit fait qu’à moitié ! Et maintenant cette nouvelle vague migratoire qui va continuer à engendrer des enfants qui n’auront aucune chance d’intégration si ce n’est

    • 16 Novembre 2015 à 19h01

      Franc tireur dit

      Je suis étonné comment certaines télés invitent des propagandistes islamistes sous couvert de spécialistes du monde musulman. Je pense que si les Israéliens ont une conscience aussi claire de qui est leur ennemi mortel ce n’es pas seulement à cause de leurs morts mais aussi parce que la lutte idéologique est sans ambiguïté.  

      • 16 Novembre 2015 à 22h43

        AGF dit

        Vous allez comprendre.
        C’est à la gloire de la “diversité” du saint “multiculturalisme” . Alors padamalgam et cepaçalislam reprennent dare-dare du service.
        Tous les présentateurs de TV se prêtent au jeu. L’air inspiré ces faux-culs prévenus depuis des décennies posent la même question (sans se marrer) “comment a-t-on pu en arriver là”? Eux qui ont donné la parole à tous les débiles rappeurs qui appellent à la haine dès qu’ils n’ont y plus besoin des allocations familiales ou du chômage, et à l’autre bout de la chaîne à Tarek Ramadan qui a séduit plus de poulettes catholiques que de musulmans.

    • 16 Novembre 2015 à 18h45

      salaison dit

      d’où……
      -simplification drastique de la procédure de “destitution” dans les projets ou pragrammes qui n’existent chez aucun actuellement!
      -nomination (durant la campagne) de QUI SERA le Premier Ministre (jusqu’à trois!)
      - réduction du nombre de parlementaires
      et encore d’autres!…… 

    • 16 Novembre 2015 à 13h10

      RED (From Tex) dit

      Le discours martial, ça sert surtout à éviter d’appliquer la loi du même nom…

      On reste dans le discours, fut-il martial, on ne nomme pas clairement l’ennemi, on ne prend aucune mesure concrète…

      Si on était vraiment “en guerre”, la loi martiale serait en vigueur, et ce matin il y aurait 10.000 personnes en camps d’internement, et quelques centaines expulsées vers leur pays d’origine (où ils seraient d’ailleurs immédiatement emprisonnés)

      • 16 Novembre 2015 à 14h18

        AGF dit

        Tout changer pour que rien ne change.
        Vous ne pouvez pas mettre à pied tous les experts en n’importe quoi qui envahissent les plateaux de journalistes incompétents qui ne peuvent pas se déjuger. Nous étions dans lislamcépaça et nous voilà dans l’Islam c’est bien ça . Dire que des musulmans ne sont pas républicains démocrates et aspirent à la laïcité serait mentir honteusement. Mais on a tellement favorisé tous les fous d’Allah qui ont embrigadé la jeunesse des banlieues que les français musulmans républicains et démocrates sont obligés de se faire très discrets tant la démission et la complicité des élites est flagrante pour les faire respecter.Jusqu’à donner le nom de délinquants à des rues pour bafouer encore plus la République.

    • 16 Novembre 2015 à 12h33

      Bibi dit

      J’espère que les urgentistes et médecins des hôpitaux parisiens n’ont pas pausé les soins pour vérifier l’étiquetage “géographique” des produits médicaux israéliens dépêchés dès samedi.

      • 16 Novembre 2015 à 12h42

        AGF dit

        C’est bien possible. Il doit bien y avoir parmi eux quelque connards qui vont faire de “l’humanitaire ” à Gaza ou à Ramallah mais qui s’empressent de faire appel aux médecins israéliens et à leurs hôpitaux tout en dénonçant l’état policier.
        J’en connais un (bon catho de gauche)qui naïvement avoue qu’il est déçu que dès qu’un médecin palestinien (en gal formé en Israël) montre une compétence il file à l’étranger. La défense de “ses frères” n’est pas à l’ordre du jour.Quant au croissant rouge il met en scène de fauuses urgences où il habille en infirmiers des quidams pris dans la rue et fait filmer ces mascarades par des “journalistes “occidentaux”

        • 16 Novembre 2015 à 13h06

          Bibi dit

          Le croissant rouge fait l’objet d’une plainte officielle israélienne, pour non-assistance. Peu avant les attentats à Paris, il y a eu un à côté de Hebron. L’ambulance croissant rouge s’est arrêtée, a dit aux blessés d’appeler les urgences israéliennes, et pschiiit.

      • 16 Novembre 2015 à 12h49

        Félix dit

        En effet, comme dit AGF, c’est bien possible.

        Voyez, ce Hollande, dont la mère était catho de gauche, ce que cela a donné !
        “Des bobos” comme les a qualifiés l’ancien ambassadeur d’Israël en France, sur I24 news.
          
        Ce sont les gens appartenant à cette clique gauchiste qui sont plus encore responsables de la situation actuelle car c’est bien à cause d’eux que les terroristes prolifèrent car, comme l’a dit le juge Trevillic: “il y en a trop”.

         

        • 16 Novembre 2015 à 19h03

          salaison dit

          les “cathos de Gauche”….. sont les plus dangereux (ce n’est pas la première fois que je le dis!)

      • 16 Novembre 2015 à 13h08

        Bibi dit

        Bref, c’est ce que je disais, la falastinisation des esprits ne fait que des dégâts.