Le monde d’hier | Causeur

Le monde d’hier

La politique est de retour, la France aussi

Publié le 10 décembre 2015 / Histoire Politique Société

Mots-clés : , , , ,

attentats de Paris Le monde d'hier Stefan Sweig

Les grands prêtres de l’éternel retour des années trente devraient laisser tomber leurs analogies simplistes pour se consacrer au moins à quelques grands textes qui éclairent notre époque plus sûrement que tous les rapprochements simplistes. Parmi ces œuvres, il y a Le Monde d’hier, de Stefan Zweig, sans doute la plus belle chose qu’un Autrichien ait pu écrire sur le destin de Vienne au xxe siècle, sans doute aussi le portrait le plus lucide qu’un Européen ait pu dresser de sa civilisation s’abîmant dans le chaos. Quand Zweig revient en Autriche en 1937, c’est pour dire adieu à ses proches et à ses amis qu’il tente de prévenir du danger hitlérien. En vain. Zweig ne sera resté que deux jours dans sa ville natale et en la quittant, il écrit : « Et à l’instant où le train passait la frontière, je savais comme Loth, le patriache de la Bible, que derrière moi tout était cendre et poussière, un passé pétrifié en sel amer. » L’aveuglement que Zweig a trouvé dans la Vienne qui se prépare à l’Anschluss est celui d’une société bercée par l’illusion de la sécurité, indifférente au danger qui est à ses portes, comme elle l’était déjà à la veille de la Première Guerre mondiale : « Personne ne croyait à des guerres, des révolutions et à des bouleversements. Tout événement extrême, toute violence paraissaient presque impossibles dans cette ère de raison. » Par deux fois, Zweig a vu son monde basculer tragiquement et irrévocablement dans le passé pour devenir le monde d’hier.

Nous avons plus de chance que les Autrichiens de 1914 ou de 1937. Après les tueries de janvier 2015, le carnage du vendredi 13 novembre nous a mis brutalement en face de la réalité et fait prendre conscience que nous avions changé d’ère et sans doute aussi un peu d’âme. Du monde d’avant, nous apercevons encore les contours, mais ceux-ci s’effacent d’autant plus rapidement que les événements nous imposent de penser à une autre allure.

[...]

*Photo : © Citizenside.com.

  1. Libération. 8 novembre 2015

  • causeur 30

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 30 - Decembre 2015

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    causeur 30
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 14 Décembre 2015 à 10h40

      salaison dit

      COP 21 = FLOP 21 = autant pour Hollande!

    • 12 Décembre 2015 à 14h26

      salaison dit

      Paul…. il tique…… et moi aussi !…..

    • 11 Décembre 2015 à 15h31

      arbrecentenaire dit

      Malheureusement, traiter d’”absurde” l’opinion de l’autre, est tout autant… absurde. Ce qui l’est, dans les deux cas, c’est de prétendre détenir LA Vérité et que l’autre est dans l’erreur – totale. Egal totalitarisme de la pensée qui ne peut mener à rien. A quand une pensée qui sache articuler les contraires et avance ? Enfin!

      • 11 Décembre 2015 à 18h30

        salaison dit

        mais Monsieur :…… nous sommes en “régime socialiste” depuis près de quarante ans! (au moins)….. même les cathos s’y sont mis! c’est peu dire! : ils font même de la propagande pour l’islam (alors qu’ils n’ont rien demandé…)
        (en récompense on leur coupe la tête ,  ou on les viole (pour la plupart des femmes considérées comme esclaves)).
        et c’est “une chance” pour la France savez vous !?…..( enfin…. disent les socialistes…) 

    • 11 Décembre 2015 à 8h36

      thierryV dit

      Le monde demain sera “polisse” ou tragique.. Il n’y aura plus d’accord populaire autour d’un projet. De lente augmentation d’une certaine démocratie. La demicratie  de toutes les libertés. Celle qu s’auto détruit par afaissement sur elle meme. Confondant nouveau avec progrès. 

    • 11 Décembre 2015 à 7h35

      QUIDAM II dit

      Les liens entre le fascisme et l’islam radical sont anciens et bien documentés. Notamment :  

      . “Croissant fertile et croix gammée, Le Troisième Reich, les Arabes et la Palestine” de Martin Cüppers & Klaus-Michael Mallmann, aux Editions Verdier . “Le croissant et la croix gammée” de Roger Faligot et Rémi Kauffer, aux Editions Albin Michel. Ce livre contient notamment une liste relativement abondante d’anciens dignitaires nazis accueillis par la Syrie et l’Egypte où ils ont occupés d’importantes fonctions dans les ministères de l’intérieur, l’armée, la police et les offices de propagande de ces pays (quelques fois en changeant de nom, et même en se convertissant à l’Islam.

      . “L’Extrémiste. François Genoud, de Hitler à Carlos”, de Pierre Péan, aux Editions Fayard. Le banquier suisse, François Genoud – (légataire universel de Bormann et de Goebbels ; éditeur du testament politique de Hitler ; agent littéraire des familles des dignitaires nazis, notamment de la soeur de Hitler, Paula Hitler) – joua un rôle éminent comme banquier du FLN algérien, et connut personnellement tous les leaders des différents mouvements palestiniens.

      . Documentaire “La croix gammée et le turban – La tentation nazie du Grand mufti” réalisée par Heinrich Billstein, et diffusé sur ARTE le 09/12/2009 à 20:45 (Durée: 53min). Mais Peut-être ne savez-vous pas qu’en 1944, le grand mufti de Jérusalem, Haj Amin al Husseini, dont Yasser Ararfat prétendait être le neveu, a créé la 13ème légion Waffen-SS arabe al Handschar (d’autres organisations du même type voient également le jour dans les Balkans et au Moyen-Orient arabe).

      - Article intitulé : « Nationalisme arabe et islamisme, les deux faces d’une même médaille » Source : http://mondesfrancophones.com/espaces/politiques/nationalisme-arabe-et-islamisme-les-deux-faces-d’une-meme-medaille/ de Lucien Samir Oulahbib (Docteur en sociologie, Lucien-Samir Oulahbib est chargé de cours à Lyon 3 et Paris X, et habilité à diriger des recherches en sciences politiques)

      - Chacun se souvient que Hadj Amin al-Hussein, grand mufti de Jérusalem pendant le 2° guerre mondiale, fut le créateur de la 13° division de montagne de la Waffen SS Handschar et que, après la guerre, de nombreux nazis trouvèrent refuge en Syrie et en Egypte où ils occupèrent d’importantes fonctions dans l’armée et la police.

      - Chacun se souvient des « Protocoles des sages de sion » diffusés en feuilleton télévisé pendant des semaines par la chaîne arabe Al Manar, il y a quelques années.

      . Enfin, il n’est pas inutile de rappeler que “Mein Kampf” est en vente dans toutes les librairies du Proche-Orient Etc..

      • 11 Décembre 2015 à 15h43

        Lili dit

        @ QUIDAM II
        C’est exact.
        J’ai découvert cette vérité sur l’islam, en faisant des recherches, il y a peu..2 ans.
        Avant ça, comme beaucoup, je croyais que cette idéologie était une religion comme une autre.
        En lisant la sira, bio de mahomet, des hadiths, j’ai compris que ce n’est qu’une imposture et une secte sanguinaire…..

        • 11 Décembre 2015 à 19h29

          salaison dit

          eh bien…… le Coran n’a servi que d’alibi à une vrai CHEF DE GUERRE avant tout!

        • 11 Décembre 2015 à 21h58

          Lili dit

          Exact, Salaison!
          On a beau le dire et le redire, il y a toujours les malcomprenants pour pleurer et nous traiter de racistes;
          :(

    • 10 Décembre 2015 à 21h33

      Ambrosius dit

      Tout à fait Lili, un islamo-nazisme dont nos politiciens ont facilité l’installation chez nous abusant ainsi de la tolérance d’une grande majorité de français. Je ne le leur pardonnerai jamais ni à eux, ni aux tenants de l’Islamo-nazisme. Il faut désormais, comme Zweig, gardés les yeux grands ouverts, et ne plus accepter aucun de ces petits arrangements clientélistes minables que ces traîtres à la nation française prennent sur le dos de notre République laïque.

      • 10 Décembre 2015 à 21h44

        Lili dit

        @ Ambrosius
        Ce sera pas simple, comme vous le constatez de droite et surtout de gauche les compromissions continuent pendant que le seul mot d’ordre est attention au FN salaud d’électeur!!
        c’est la seule chose qui les empêche de dormir…. Comme Benito… http://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2015/12/Vallsmalaufn.jpg

        • 10 Décembre 2015 à 22h41

          Ambrosius dit

          Vous avez raison Lili… mais toute cette classe politique dévoyée ferait bien de faire attention car le peuple ne s’en laisse plus compter et la colère gronde… je le constate tous les jours…

        • 10 Décembre 2015 à 23h19

          Lili dit

          En 10 mois, combien de morts et d’attentats….
          Le pauvre gars décapité en Isère, c’est pas très loin de chez moi….
          Rien,… c’est pas l’islam, non toujours pas….
          Les élections ont peut-être permis de canaliser la colère du peuple, mais avec les magouilles de l’umps, on va repartir comme si de rien n’était. Une partie de la population va être mise de coté….Et les cons reparlerons d’islamophobes, de racistes, de fascistes…
          La colère gronde, mais est-ce qu’elle va éclater ?? …..
          Nos politiques sont lâches et les minables planqués dans les beaux quartiers, toujours là pour insulter ceux qui ne pensent pas comme eux.
          Alors, je me demande bien comment on va en sortir…
          On risque de le savoir au prochain attentat, malheureusement.

        • 10 Décembre 2015 à 23h58

          Ambrosius dit

          Lorsque la classe politique oublie sa première raison d’être, la protection de ce qui fait une nation et la sécurité des citoyens qui y résident, elle perd toute légitimité. J’aurais bien sûr aimé que nos dirigeants soient à l’image d’un Michel Debré ou d’un Charles de Gaulle, c’est-à-dire des serviteurs de l’État respectueux des fonctions qu’ils, faut-il le rappeler, n’occupent que temporairement. Il semble malheureusement que nous n’ayons plus “en boutique“ que des politichiens de carrière qui, dans leur médiocrité la plus minable, ne songe qu’à souiller la fonction dont ils sont les gardiens le nez rivé sur les échéances électorales. Faut-il donc une catastrophe majeure comme en 40 pour que l’Homme providentielle surgi de nul part vienne sauver la République des inconscients, des idiots utiles et des traîtres à la nation? Ce serait triste s’il devait toujours en être ainsi car cela voudrait dire que notre classe politique n’a rien appris des errements du passé… et puis de toute façon, la question est de savoir si la France est encore capable de produire un nouveau de Gaulle ou un autre Debré… à en juger par le lamentable niveau de nos “pseudo penseurs“ parisiens et provinciaux, j’en doute…

    • 10 Décembre 2015 à 18h06

      Lili dit

      C’est le même aveuglement aujourd’hui face à ce fascisme “religieux”….