Terrorisme: on ne déclare pas la paix! | Causeur

Terrorisme: on ne déclare pas la paix!

Face au fondamentalisme islamiste, l’hésitation est fatale

Auteur

Mathieu Bock-Côté

Mathieu Bock-Côté
est sociologue, auteur du "Multiculturalisme comme religion politique" (Cerf Ed., 2016).

Publié le 24 mars 2016 / Religion Société

Mots-clés : , , ,

Une guerre d’éradication nous a été déclarée par les djihadistes qui sont prêts à l’ultime sacrifice pour nous rayer de la carte ou nous soumettre à leur Dieu. Et les proclamations de paix n'y changeront rien.
belgique terrorisme attentats guerre

La police belge perquisitionne une maison d'Anderlecht (mars 2016). Sipa. Numéro de reportage : AP21874376_000108.

Les attentats qui ont frappé la Belgique provoquent chez certains d’étranges sentiments : ils se disent las, ils voudraient que cela cesse par enchantement et ils en appellent surtout à la venue sur terre de la Paix, à la manière d’un principe rédempteur venant civiliser les hommes et les empêchant de s’entretuer. Ils voudraient qu’on déclare la Paix à l’humanité, et que chacun, inspiré par ce grand élan du cœur, range ses fusils et ses bombes. Quand une bombe saute dans un métro, ils publient sur les réseaux sociaux des symboles de paix et chantent Imagine ou Give Peace a Chance. Il y a peut-être quelque chose de beau dans cette conviction sincère que l’amour nous sauvera. Il y a aussi peut-être une forme de naïveté aussi exaspérante que paralysante.

La paix n’aura pas lieu

Car en attendant la parousie, en attendant cette sublime délivrance, ce ne sont pas les déclarations de paix qui sauveront les peuples et les protégeront mais la résolution à faire la guerre à un ennemi intérieur et extérieur, l’islam radical, qui s’est décidé quant à lui à humilier et soumettre la civilisation européenne. Devant le fondamentalisme islamiste, ses militants résolus et ses convertis qui sont manifestement attirés par sa fureur guerrière et sa cruauté revendiquée, il faut d’abord compter sur de bons services de renseignement, sur des policiers aguerris, sur des soldats d’expérience, sur des frontières efficaces et sur une ferme volonté de le combattre. En un mot, il faut avoir les moyens de se défendre, de le combattre et de le vaincre.

La guerre. Pour bien des Occidentaux, c’est un gros mot. Et répondre par la guerre à la guerre, ce serait apparemment une réponse simpliste. Nos bons esprits progressistes qui n’en finissent plus d’admirer leur propre grandeur d’âme voudraient qu’on se penche plutôt vers les racines profondes de l’hostilité entre les hommes et refusent de comprendre, parce que cela offusquerait leurs principes, que la violence est constitutive de l’histoire humaine. On peut la réguler, la contenir, la civiliser même: on ne pourra jamais l’éradiquer et en venir à bout une fois pour toutes.

Nos bons esprits, en un mot, s’imaginent toujours que la réponse militaire à une agression terroriste est une dérive populiste faite pour alimenter les simples d’esprit. Ils souhaiteraient qu’on parle d’exploitation sociale, de lutte à la pauvreté, de dialogue entre les civilisations. Ils s’imaginent que si chacun s’ouvrait à l’Autre, l’humanité se délivrerait des conflits (sans s’imaginer qu’en connaissant mieux l’autre, il se peut qu’on s’en méfie davantage). Ils veulent se réfugier dans la stratosphère des discours généreux et pacifistes pour éviter d’avoir à sortir leurs canons, leurs fusils et leurs blindés. Ils veulent s’extraire du conflit au nom de la conscience universelle  et surplomber les camps en présence. En d’autres mots, ils veulent fuir le réel qui égratigne leurs principes splendides.

La violence, en quelque sorte, est un fait anthropologique irréductible, et il est sot de croire qu’un jour, les hommes vivront à ce point d’amour qu’il n’y aura plus entre les groupes humains des conflits à ce point profonds qu’ils puissent dégénérer en conflits armés. La guerre est l’expression politique de la violence. Évidemment, d’une époque à l’autre, la guerre change de visage. Aujourd’hui, elle ne se fait plus vraiment en uniforme. Elle prend la forme d’une guérilla s’appuyant sur une cinquième colonne installée dans des forteresses islamistes comme Molenbeek. On a tort de parler du terrorisme en soi. Le terrorisme n’est que le moyen avec lequel les islamistes nous font la guerre.

La guerre de religion est la plus sauvage d’entre toutes

On ajoutera qu’il ne s’agit pas d’une guerre classique mais d’une guerre d’éradication qui nous a été déclarée par des fondamentalistes musulmans qui sont prêts à l’ultime sacrifice pour nous rayer de la carte ou nous soumettre à leur Dieu. La guerre de religion est la plus sauvage d’entre toutes parce qu’elle déshumanise radicalement l’ennemi – il est transformé en représentant du diable qui ne mérite pas sa place sur terre. Au vingtième siècle, elle s’est maquillée en guerre idéologique mais il s’agissait encore une fois de rayer de la surface de la planète ceux qui ne communiaient pas à la bonne foi ou de les y convertir de force.

Entre le fanatisme des enragés d’Allah et le laxisme mollasson de sociétés occidentales, il y a un contraste fascinant et on ne peut souhaiter que ces agressions à répétition contre des villes et des pays au cœur de la civilisation européenne réveillent leur instinct civique pour l’instant endormi. L’histoire est une source infinie de méditation et de méditations. Ce n’est pas un drapeau blanc qui a stoppé Hitler mais la ferme résolution des alliés à lui faire la guerre pour le vaincre et éradiquer le nazisme. Ce ne sont pas de belles âmes dissertant sur la paix universelle qui ont empêché l’armée rouge d’occuper l’Europe occidentale mais l’armée américaine qui y avait installé ses bases.

De même, devant l’islamisme, qui bénéficie à la fois de l’appui d’États étrangers et de réseaux bien implantés dans les grandes villes européennes, et qui peut manifestement frapper n’importe quelle cible, qu’elle soit aussi banale qu’une terrasse de café ou stratégique qu’un aéroport, il faudra apprendre à faire la guerre de notre temps. Devant l’ennemi, il faudra moins pleurer et larmoyer qu’être révolté et en colère. Et d’abord et avant tout, il faudra nommer l’ennemi. Non pas « la religion ». Non pas « le fanatisme ». Mais l’islamisme, qui s’est aujourd’hui juré de casser le monde occidental.

Cet article a été initialement publié dans Le Journal de Montréal.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 28 Mars 2016 à 9h20

      MGB dit

      J’adore le “les musulmans paisibles” de PSR ! PSR est gentil mais il n’a aucune vision à long terme et en cela, il est très représentatif de nos “élites” politiques. Celles-ci jouent sur le court terme, les Musulmans sur le long terme.

      La question n’est pas de dire que les Musulmans sont des consommateurs, qu’une partie travaille, et patati et patata. La question est : compte tenu de ce que nous savons (le poids de l’Histoire) et de ce que nous voyons, représentent-ils un danger pour notre civilisation ? La réponse est OUI.

      A partir de là, que faire ? Diminuer leur nombre en Europe de manière considérable. Comment ? Pacifiquement. Et ne pas oublier qu’en 1962, eux n’ont pas hésité à proposer aux Pieds-Noirs le choix de la valise ou du cercueil.

      Hélas, nos politiques et nos bonnes consciences médiatiques ne feront rien, car ils ont choisi la soumission, JUPPE en tête. Regardez la loi EL KHOMRI, du nom de cette musulmane qui est ministre du travail tandis qu’une autre musulmane est ministre de l’Education nationale : il était prévu que les salariés pourraient prier dans l’entreprise. Sachant que seuls les Musulmans sont susceptibles de prier pendant la journée, cette disposition était faite pour eux. Et ainsi de suite.

      Les Musulmans ne sont pas tous terroristes, mais tous les terroristes sont musulmans. ET c’est ainsi d’Allah est grand, comme disait Vialatte.

    • 26 Mars 2016 à 11h35

      laborie dit

      On entend des pessimistes, âmes tourmentées, se désoler de ce que l’Occident semble si démuni face au terrorisme islamique qui nous frappe dorénavant régulièrement. Nous serions trop peu combatifs, trop peu armés.

      Il n’en est rien. L’Occident Bisounours ne manque pas d’armes, et il est prêt à s’en servir.

      En voici une liste non exhaustive.

      La marche blanche : arme essentiellement psychologique, destinée à faire honte à l’ennemi. Son efficacité n’est plus à démontrer : il paraît que certains membres de Daech reculent d’effroi en voyant les images de ces silencieux défilés, tels des vampires menacés par l’ail.

      Les petits nounours : utilisant le même principe que la marche blanche, le petit nounours, ou plutôt l’accumulation de tas de petits nounours sur les lieux où des infidèles ont été démembrés, conduit les terroristes à mesurer brutalement l’étendue de leur méchanceté ! Bien fait, nous aussi, nous pouvons faire mal !

      Le hashtag « Je suis… », dont on complète la formule en fonction du dernier lieu d’explosion meurtrière, conduit les terroristes à mesurer à quel point nous sommes nombreux, ce qui leur fait certainement un petit peu peur.

      La réouverture des restaurants attaqués, la reprogrammation des concerts interrompus par des kalach’, tout reportage prouvant que « la vie continue », montrent à nos ennemis que rien ne peut nous abattre (hum) : les spectateurs d’un concert ou les consommateurs de pizza en terrasse qui sont tués sont aussitôt remplacés, tels des soldats tombant au front dont, inlassablement, d’autres soldats prennent la relève. « Ils sont vraiment invincibles ! » se disent les commanditaires de Daech.

      Dans un style assez proche, les reportages « même pas peur », consistant à interviewer des gens qui expliquent qu’ils n’ont – donc – même pas peur, font – justement – peur aux terroristes : ils nous prennent vraiment pour des Terminator.

      Enfin, et surtout, l’islamophilie est l’arme la plus efficace dont dispose le Bisounours contre la barbarie

      • 26 Mars 2016 à 11h36

        laborie dit

        Enfin, et surtout, l’islamophilie est l’arme la plus efficace dont dispose le Bisounours contre la barbarie islamique : la tolérance totale envers l’islam est une arme redoutable, la pire vacherie que l’on puisse faire à ces gens-là, car rien ne saurait peiner davantage un coranophile fanatisé que de voir les territoires de son ennemi héréditaire se couvrir de mosquées, de restos halal, de ghettos salafistes !

        By BD Voltaire…

        Sans compter que lorsque les membres de Daech nous voient sympathiser avec des fondamentalistes, ils sont jaloux… et la jalousie est une arme redoutable.

        Ah, ces terroristes, ils vont bientôt comprendre qu’avec nous, ça ne rigole pas !

      • 28 Mars 2016 à 10h33

        Thaïs dit

        C’est vrai qu’on assiste à une surenchère d’enfantillages peu susceptibles d’effrayer l’ennemi : ce serait plutôt le contraire…
        Le plus pathétique était d’entendre les “cris de guerre” des Bruxellois : “Non à la haine !!” scandaient-ils, le regard déterminé et le point levé devant les bougies, les fleurs et les nounours. C’est sûr, ça fait peur…

        En même temps, on leur a bien vendu les armes avec lesquelles ils nous assassinent, pour plagier une phrase de Staline…

    • 26 Mars 2016 à 10h09

      salaison dit

      les “Médias”??????
      ils vont succéder aux “politiciens” (nes)  pour les “remises en cause” ( ou alors ce sera : “en même temps” !…..)

    • 25 Mars 2016 à 7h27

      thierryV dit

      La violence fait partie des activités humaines . Elle a , en quelque sorte , été contrainte par la paix européenne et son grand parrain que sont les médias , au silence relatif .
      Je pense que ce sont les sociétés occidentales qui ont créé et renforcé le monstre fondamentaliste. Sur un terreau fertile, ont été planté une répulsion des valeurs occidentales dévoyées par des démocraties molles .
      Nos deux points forts , richesse et liberté , ont trouvé leur exact contraire . Pour n’avoir pas su conjuguer liberté et tenue morale, empathie et gout du l’effort , nous avons creusé notre propre tombe .
      En cela , le monde musulman tout entier est notre ennemi de principe car il voit bien que ce modèle se répand sans discontinuer depuis presque 1 siècle .
      A cet égard , la place des femmes est particulièrement sensible dans les jugements portés par cette culture . Au passage , ces dernières devraient s’alerter énormément de ce qui se profile ,au lieu d’envahir et de profaner les lieux de cultes de leur propre culture .
      Bref , tant que nous n’aurons pas fait notre auto critique nous aurons a affronter la face sombre .

      • 26 Mars 2016 à 10h25

        Pacte-Social-Républicain dit

        L’ENNEMI ?
        Il est important de comprendre pour les républicains que nous sommes, la civilisation que nous défendons contre la volonté de terreur de djiadiste islamiste relayée ici par les fanatiques d’une extreme-droite prétendument musclée, mais d’une lâcheté, irresponsabilité sans limite, cette civilisation nous désigne une ennemi multi-centenaire : ces forces rétrogrades, criminelles lorsqu’elles ont l’occasion d’agir, obscurantistes (en témoigne leur incapacité ici à supporter de rares opinions contrariant leur addiction), excitant à la peur et la haine.
        Comme nous le constatons simplement, ces forces ici veulent à tout prix amplifier l’impact des attentats, maintenir la terreur, une psychose artificielle, détourner l’emotion normale vers une haine de leurs ennemis à eux : les democrates, les humanistes, les defenseurs de notre nation et sa laïcité.
        A l’inverse nous constatons les forces paisibles qui résistent simplement, en agissant contre les auteurs, leurs commanditaires, la population qui reprend tres rapidement le cours de sa vie, mais aussi en mettant l’impact meurtrier REEL de ses attentats : 10 fois moins que les autres homicides, 25 fois moins que les accidents de la route, 1000 fois moins que le cancer !
        Cette réaction saine de la population met en fureur les militants de la haine anti-islam car leur sujet à eux n’est en rien les attentats et leurs victimes, mais d’exciter à la haine contre les migrants, les musulmans paisibles de France, les dirigeants responsables en France et en Europe, haine contre la laïcté, la liberté.
        “tant que nous n’aurons pas fait notre auto critique” bonne idée ! faites votre auto-critique ! Y a du boulot !

        • 26 Mars 2016 à 11h13

          Hannibal-lecteur dit

          PostierSansRépit, ou PseudoSageRisible n’a pas compris le fond tu problème mais ne cesse pas de donner des leçons. 
          ” L’impact meurtrier RÉEL ” est une réalité qui n’effraye pas car tout réside dans la VOLONTÉ d’être meurtrier.  C’est celà qui échappe à PostillonneurSansRéserve, PernodSansRicard, PenisSansRoupettes, …signé PinceSansRire.

        • 28 Mars 2016 à 10h38

          Thaïs dit

          c’est sûr, tout ça c’est la faute de l’extrême droite !!
          L’extrême droite ??? combien d’attentats, combien de morts depuis 1945 ?

    • 24 Mars 2016 à 23h06

      naaj dit

      Et pour être plus concret. Tous les fichés S et apparenté. Toc toc, des mecs masqués au petit matin. Boum dans le camion, et en avant. Arrivée dans un beau camp tout neuf (pas de méchanceté gratuite, on n’est plus des bêtes). A la douche, avec de l’eau qui coule de la douche, et oui ! Et un bon repas Hallal, comme à la colo.
      Et voilà, tout ce beau monde à l’abri de la tentation est prêt à se mettre à table pour dénoncer les copains.
      Déradicalisation… Au bout du processus, ils seront engagés dans l’armée et iront eux-mêmes arrêter leurs congénères. Y aura plus personne pour faire les attentats. La paix règnera. Pas besoin de déchoir de la nationalité après 30 ans de taule (que c’est bête mon Dieu). En un mois on les retourne comme des crêpes. Ils ont besoin de perspectives et de disciplines, pas de cette société du marché qui les réduit à rien et nous aussi !

    • 24 Mars 2016 à 23h01

      curnonsteen dit

      Méfiez- vous des Arabes. Fréquentez-les, ne leur déniez aucun des droits qui leur reviennent, respectez-les car ce sont des êtres humains comme vous, comme nous
      MAIS MEFIEZ-VOUS D’EUX UNE BONNE FOIS POUR TOUTES.

    • 24 Mars 2016 à 22h56

      Lector dit

      Rebelote ! Et lui ! Pffff t’as une bobine à connaître la violence toé ! Et mon cul ! Câlisse ! Chuis tanné d’lire çâ ! Tabarnak ! T’es d’genre épais t’sais ! Tu capotes ? T’es-tu pogné un virus de marde ? Certain ! Unkeul Sam t’a bin niaisé. Cré moé t’es foule fucké dans ta tuque, moron ! C’est toute croche c’que tu dis de même planqué dans ton condo. Ça a pas d’allure ton affaire ! Come on ! Check bin la joke : u R a cheerleading winner, avec un dji, wiiii !, avec un aïe!, why ? avec un GI Joe ! Oh boy ! Fait que t’es lo à jaser pis tout confondre. Koudon, ço t’prendra pas 2 piasses. Tu t’croé-tu capabe civiliser guerre ?! Kécéço ?! T’es po à la veille d’ouatcher icitte le boute du début du commencement de t’ça, ch’te l’dis toute sweet. Un “gros mot” la guerre ?! T’es kioute ! So cheap ! Mais comment don ! La chair à canon en général, les gueules cassées de 18, les femmes violées de toutes les gueirres, les divers syndromes et handicàpés, et les enfants guerriers du Mozambique au Chili te chient dans yeule et sur toute ton kit ! Ostie d’innocent ! Yont jamais eu peine accroire d’espérer mieux eux qu’ton gossage écoeurant.

      • 25 Mars 2016 à 23h35

        cage dit

        Lector!
        Vous avez buuu!
        Et ça se lit!! 

    • 24 Mars 2016 à 22h42

      naaj dit

      Moi je comprend ceux qui veulent la paix. Ils ne veulent pas rentrer dans une logique des question réponse avec la violence. Au fond les attentats font moins de victimes que les accidents de la route, que le cancer, alors si on meurt, on meurt ! Je me suis dit ça. Mais il y a ceux qui ne meurent pas et restent invalides, on les oublie eux. Au fond, si les attentats ou les AVC tuaient à tous les coups, moi personnellement, j’aurais moins peur. Je me dirais qu’une mort rapide me sauverait de l’agonie de la dégradation physique et mentale.
      Le Djihadiste part voir Allah. Il ne vit plus la douleur de ce bas monde parce qu’il est prêt à le quitter avec le désir de connaître le paradis.
      Une vraie rédemption pour des petits voyous dont les pêchés sont pardonnés car leurs défauts mis au service de Dieu sont devenues des grâces.
      A ce point l’Islamisme est devenu une utopie et rien de tel qu’une utopie pour semer la mort et la dévastation. Il y avait “la race aryenne”, puis “la société sans classe” et d’autres moins connues.
      Allah est pour eux une valeur sûre. On dit qu’ils sont peu, peu à être prêts à tuer (j’imagine que c’est plus facile quand on se sent perdu d’être prêt à mourir, avec une dose de masochisme romantique. Tuer c’est plus dur). Mais beaucoup seraient sans doute des “collabos” avec un gouvernement islamique.
      Mais les mêmes seraient des délateurs devant un état fort, flics musclés et malins, sans pitié.
      Et là, un petit couplet que même un membre du FN n’oserait pas… Il leur faut la schlag (quand on est méchant il faut être méchant en allemand !), oui la schlag, ça ils comprennent. Oui Effendi, merci effendi… Et le bon gros facho qui lui fout des baffes.
      C’est contre ça dans leur psychodrame qu’ils se révoltent, des gens qui n’existent plus. Verboten les fachos, donc il y a plus personne pour foutre la déculottée salutaire aux enfant gâtés qui veulent jouer à Lawrence d’Arabie. Au fond c’est que du cinéma. Et pourquoi nous on ne ferait pas le nôtre ?

      • 26 Mars 2016 à 10h29

        Pacte-Social-Républicain dit

        En matiere de déculotté, suffit de lire votre bande ! Vous baissez le pantalon pour satisfaire les djiadistes ! Ils vous demandent d’exciter la ghaine anti-islam en Europe ??? Vous leur obéissez !
        S’il y a un ennemi dangereux en Europe, ce ne sont certainement pas les musulmans français, mais les délinquants qui appellent au crime et la violence, c’est à dire vous ici la bande sur causeur.
        La république doit punir les délinquants !

        • 26 Mars 2016 à 10h59

          durru dit

          Et si pour changer tu te mettais à t’adresser de manière polie à tes contradicteurs? En plus, naaj c’est la première fois que je le vois par ici, pourquoi tu lui parles de “bande”? Il va rien comprendre, le pauvre.
          Pour ce qui est du contenu de ton message, je te rappelle que les tueurs ne sont pas ceux que tu prétends. Et, si un tueur n’es pas dangereux, merci de venir nous expliquer pourquoi.

        • 28 Mars 2016 à 10h08

          heraclite dit

          Il est très rare d’entendre pareille accumulation d’insanités !
          Il est urgent que vous vous fassiez soigner !

      • 26 Mars 2016 à 11h47

        Hannibal-lecteur dit

        Naaj. “A ce point l’Islamisme est devenu une utopie et rien de tel qu’une utopie pour semer la mort et la dévastation”. C’est malheureusement vrai et tout le mal vient de là. 
        En plus cette utopie, sans qu’ils en soient zélateurs, s’impose à tous les tièdes, par le coran, qui en deviennent ainsi complices inconscients. Et un bon terreau pour tous les zélateurs en puissance.  

    • 24 Mars 2016 à 21h42

      Xano dit

      Sans vouloir vous manquer de respect, je trouve que dans cet article vous énoncez un certain nombre de sottises. Vous dites que l’ennemi c’est l’Islam; c’est faux ! Et je pense que vous le savez. Il y a en France plusieurs millions de musulmans; combien y en a t-il qui font le djihâd ? 1000 ? 2000 ? C’est à dire environ 0, 0005% des musulmans ! Autrement dit : 99,99% des musulmans de France, ne se reconnaissent pas dans cette histoire !  Ils pratiquent leur religion de manière apaisée et sont respectueux des autres et des lois de la République. Il y a certes un combat à mener, mais ce n’est pas celui que vous préconisez. Vous ne vous posez pas les bonnes questions : pourquoi une partie de notre jeunesse, ne se reconnaît plus dans le modèle sociétal que nous leur proposons ? Pourquoi souhaitent-ils le remplacer par quelque chose qui a nos yeux est une abération ? Tant qu’on se contentera de traiter les conséquences, sans s’attaquer aux causes du problème, on n’obtiendra aucun résultat. Le terrorisme est l’arme de ceux qui n’ont rien; l’arme de ceux qui sont désespérés. Et quelles sont les causes de ce désespoir ? Avant de disserter sur les guerres de religion et prétendre que l’Islam veut éradiquer l’Occident, il serait souhaitable de comprendre pourquoi nous sommes entraînés dans cette bataille qui risque d’engloutir la moitié de l’humanité. Ce n’est pas la guerre qui nous sauvera, mais l’intelligence.

      • 24 Mars 2016 à 21h48

        eclair dit

        xano

        9000 fiches S pour radicalisation sur l’islam.

        40 à 60 000 salafistes.

        à cela 2/3 des tunisiens en France ont votés pour ehnada pour la charia. 

        • 25 Mars 2016 à 15h07

          Xano dit

          Les fiches S ne signifient pas de facto que tu es un terroriste ou que tu es un musulman radicalisé. Encore une grossière erreur entretenue par les médias. Le simple fait que je dise ou que j’écrive qu’être salafiste ne signifie pas qu’on soit un terroriste, peut me valoir une fiche S. Surtout si j’ai des musulmans dans mes relations. Donc tu vois que les 9000 fiches S et les 60000 salafistes recensés, ne veulent rien dire ! 

      • 24 Mars 2016 à 22h04

        Axiophilus dit

        2000 djihadistes en France pour 5 millions de musulmans cela ne fait pas 0.0005% mais 0.04%.

        • 25 Mars 2016 à 14h58

          Xano dit

          Visiblement ta calculette a un problème car si tu divises 2000 par 5 millions ca donne 0,0004% et non 0,04%. Je sais encore compter … J’avais pris pour base de calcul 4millions ce qui explique mon résultat de 0,0005% ! 

        • 26 Mars 2016 à 10h59

          eclair dit

          xano

          9 000 fiches pour radicalisation!

          en 1 an le nombre de fiche S pour raddicalisation a doublé

          (2 000/ 5 000 000 )*100 soit 2/50 soit 0.04%
          tu oublies de multiplier par 100 
          donc tu ne sais pas compter 

        • 26 Mars 2016 à 11h02

          durru dit

          Tu sais compter, Xano. Ton clavier, par contre, te joue des tours. C’est bien 0,0004, mais le signe “%” derrière est apparu pour tout gâcher.

      • 24 Mars 2016 à 22h31

        scylax dit

        Les causes du problème, c’est quoi?
        Je suis impatient de savoir. Je ne mourrai pas idiot.

      • 25 Mars 2016 à 19h53

        Chr martel dit

        Rien qu’en France , 30% d’islamistes…. c’est pas juste impression, c’est le resultat de l’élection des tunisiens de France lors du printemps arabe en 2011 – la gueule du printemps- Les tunisiens, qui sont les plus cools, representent neanmoin un parfait reflet la population maghrebine… 
        A partir de ce fait il est facile d’en deduire que 30% de la population musulmane vivant en France est islamites… certe, tous les salafistes et autres merdes ne font pas le djiad, mais tous le cautionnent. 
        Alors tes chifres je sais pas d’ou tu les sorts? 
        Oui, beaucoup de monde de culture musulmans désapprouvent l’islamisme, certains le combattent meme.
        En attendant nous avons 30% d’ennemies sur nos territoire.  C’est ENORME!nous devons réagir avec FERMETE et interdire -OUI  INTERDIRE-ce dogme chez nous, c’est une question de survie.

        • 26 Mars 2016 à 10h34

          Pacte-Social-Républicain dit

          Vous êtes des irresponsables ! Pour satisfaire votre haine sans fondement, la Republique devrait abandonner son fondement laïque ? OUI LA LAICITE A POUR MISSION DE PROTEGER LA LIBERTE DE CULTE !(des musulmans compris).
          C’est aussi une immense lâcheté car refus de traiter les problèmes réels.
          Lire l’imbecilité : “survie” … Sommes-nous en danger de mort du fait des musulmans en France !
          Exciter à la haine et la peur est une grave indignité ! Honte à vous !
          Il n’y a aucune fermeté dans vos propos ! juste de l’excitation absurde et violente !

    • 24 Mars 2016 à 20h10

      Pacte-Social-Républicain dit

      Pourquoi cette excitation frénétique ?
      Ce n’est pas l’ampleur des victimes. Le dimanche, un accident d’autocar a tué 15 ados, autant qu’à l’aréoport de Bruxelles. Ca n’interesse personne ! Les ados ont-ils moins souffert ?
      Il suffit de lire les commentateurs vengeurs ici : ils veulent exploiter ces évènements au service de leur propagande, anti-migrants, anti-islam, anti-europe.
      “Des morts à Bruxelles ? Il faut voter FN”…
      Alors pourquoi ne s’excitent pas sur les autocars tout aussi dangereux ?

      • 24 Mars 2016 à 20h13

        eclair dit

        c’est toi qui excite tout le monde par ton fatras!

        • 24 Mars 2016 à 20h29

          eclair dit

          psr

          quels arguments?

          non tu exwcites les commentateurs!

          Tes réponses insultantes nihilistes ne peuvent provoquer que des réactions crescendo!

          Ah bon je monte dans l’ignonimie.

          Ce matin un écrivain musulman sur rmc parlait.
          il disait que les salafistes sont majoritaires pacifistes et que la branche armée était une minorité.

          Mais que le salafisme même pacifique &était incompatible  avec la démocratie et qu’il fallait les expulser.

          C’était un musulman pronant la haine contre les musulmans lol?

          A nier toutes solutions raisonnables tu ne peux qu’exciter! 

      • 24 Mars 2016 à 20h55

        Guenièvre dit

        Va te coucher Basile, tu sens la fièvre !

      • 24 Mars 2016 à 22h46

        Prince Murat dit

        PSR,

        Sinistre connard ! Sombre crétin !

        je ne travaille pas dans l’éducation nationale, mais il me semble qu’un enfant (de six ans) est capable de faire la distinction entre un meurtre -volontaire- et une mort naturelle !

        Il y a éventuellement les morts accidentelles et les  homicides par imprudence : le chauffeur de ce car, c’est semble-t-il endormi…

        Mais tout de même, vous êtes bouché comme une bouche d’égout !
        Un conseil : De-Stop !  

        • 24 Mars 2016 à 23h01

          scylax dit

          @Prince Murat
          Vous savez, c’est un drame pour ses parents.
          Il n’est pas fini, comme on dit par euphémisme dans nos villages paisibles.
          Le manque d’iode dans les hautes vallées produit des goîtreux mais aussi parfois des crétins.
          Un vrai drame humain. 

        • 25 Mars 2016 à 7h24

          Prince Murat dit

          Scylax,
          Vous faites allusion à l’hypothyroïdie, aux ”Crétins des Alpes”…

          J’ai une formation médicale, mais la psychiatrie n’est pas ma spécialité.

          Psr est un cas intéressant, mais il faudrait l’intervention d’un psychiatre pour établir un diagnostic.

          Psychose paranoïaque ?  ou Pervers Polymorphe ?

          Quand je compare PSR à Anders Breivik, je cherche à l’insulter, mais je ne suis peut-être pas si loin de la vérité…

          Les Norvégiens ont choisi de juger Breivik, certains psychiatres l’avaient considéré comme schizophrène, d’autres non, mais au final, ils ne l’ont pas placé en asile psychiatrique…

          En pratique, cela ne change pas grand chose  : la vraie question : le libèreront-ils un jour ? 

        • 26 Mars 2016 à 10h45

          Pacte-Social-Républicain dit

          Perfide Murat (je ne veux pas salir l’appelation “prince” en l’asociant à un energumène malveillant comme toi) :
          Je passe sur tes vantardises. Te prendre pour le docteur est un symptome psy bien connu qui devrait te conduire à consulter. S’agiter en bande hystérique à 20 contre 1, parce votre propagande de haine que vous êtes habitués à surenchérir entre vous trouve un contradicteur, très modéré, paisible, defendant la position la plus classique du monde civilisé, votre hystérie est significative de la dépravation à laquelle vous mène votre addiction.
          PM : je vous ai donné des chiffres réels pour mesurer l’impact meurtrier REEL des attentats.
          Pourquoi cette simple constatation factuelle declenche une telle fureur injurieuse dans votre bande ? Vous devriez vous interroger !
          Si vous aviez les qualifications dont vous vous vantez, quelque soit votre addiction, vous devriez avoir quelques eclairs de raisonnement logique.
          Mais il est plus court d’injurier, comme vous le reconnaissez ! C’est minable, et révélateur de ce qui anime votre groupe et le parti pour lequel vous militez.
          Révélateur pour les électeurs potentiels !

      • 24 Mars 2016 à 22h58

        scylax dit

        Vous êtes idiot ou vous le faites exprès ?

      • 25 Mars 2016 à 20h02

        Chr martel dit

        Putain, les mecs!( les nanas aussi;-), pas de sexisme!)
        Vous voyez pas que c’est un gros con de trol….. 
        Ignorons le 

        • 26 Mars 2016 à 10h48

          Pacte-Social-Républicain dit

          Ca c’est de l’argument … dont on peut apprécier la stupidité sns fond : s’en prendre à un commentateur ad hominem … c’est justement la caracteristique du “trollisme”.
          C’est si dure à supporter que 90% des francais rejettent votre propagande répugnante ?

        • 26 Mars 2016 à 11h05

          durru dit

          Et pondre des messages qui ne veulent rien dire, insultants de surcroît, c’est la caractéristique de qui?

        • 26 Mars 2016 à 11h38

          Hannibal-lecteur dit

          PerturbéSansRemède est un phénomène curieux: il reproche à tous leur ” excitation frénétique ” qui emplit ses propres posts alors qu’on ne trouve aucune frénésie généralement dans les avis argumentés de la plupart.
          En outre, on pourrait imaginer que PanSurlesRoubignolles cause pour convaincre… mais non, il cause pour injurier, vilipender ce qui prouve qu’il ne souhaite pas convaincre… PhénomèneStupideRouspéteur !

        • 26 Mars 2016 à 11h41

          eclair dit

          hannibal

          c’est une technique de trollage qu’il emploie

          saturer tout les messages par ces coms.

          visant à décourager de lire les commentaires 

    • 24 Mars 2016 à 18h56

      Axiophilus dit

      Identifier l’ ennemi du moment,voilà l’objectif.
      Quand l’armée de l’état islamique s’est approchée de Palmyre, les avions américains l’ont repérée,évaluée mais pas bombardée. Pourquoi? Parce que Palmyre était défendue par l’armée loyaliste syrienne.
      Bachar El Assad est sans doute un personnage peu recommandable. Sa réaction vis à vis de ses opposants excessive (quoiqu’il convient de noter que dans ces contrées les opposants ne prennent pas la place d’un dictateur en lui serrant la main: ils prévoient de l’éliminer physiquement, alors l’autre évidemment se défend en proportion du risque couru!). Cependant, à l’heure actuelle, il est le seul rempart efficace ( avec les Kurdes) contre l’ E.I. En 1942 Staline est devenu l’allié des combattants du nazisme. Acceptons, temporairement, la même attitude avec Bachar. C’est le pari des Russes. Force est de constater que leur positionnement se révèle judicieux puisque l’ E.I. recule et que l’armée syrienne est en voie de reprendre Palmyre.
      Tant que subsistera l’ E.I., les terroristes continueront de disposer de bases d’entrainement, de logistique et de financement. La chute de l’ E.I. ne garantit pas l’éradication du terrorisme mais son affaiblissement.

    • 24 Mars 2016 à 18h53

      stella dit

      Exactement ce que je pense (et qui m’horripile chez nos concitoyens européens!) !
      On ne fait pas la guerre avec des “réponses démocratiques” (avocat!!!) et en dessinant des coeurs à la craie sur les trottoirs …!!!
      On CONTRE-ATTAQUE : on déchoit TOUS les fichés S d’Europe et on les EXPULSE ! pour ceux qui n’ont qu’une nationalité, c’est le goulag , ils vont ADORER, ça leur rappellera la Syrie … 

      • 24 Mars 2016 à 20h05

        Pacte-Social-Républicain dit

        Décider un coeur sur le trottoir de Bruxelles est une marque de résilience bien plus efficace, digne, grand que vociférer des insanités vengeresses sur un forum.
        Satisfaire les instincts les plus pervers c’est sombrer dans ce que prônent les djiadistes. De la lâcheté, de l’aveu d’impuissance !

        • 24 Mars 2016 à 20h25

          eclair dit

          dessiner je suppose

          dessiner

          un coeur ne sert à rien juste à exorciser ces peurs. 

        • 24 Mars 2016 à 20h26

          Pacte-Social-Républicain dit

          Et bien exorciser ses peurs est infiniment plus digne que les exciter, pousser à la haine, exploiter la douleur vers d’autres haines.

        • 24 Mars 2016 à 20h30

          eclair dit

          psr

          non pour exorciser ces peurs il faut les affronter et pas  se draper dans un reve une illusion. 

        • 24 Mars 2016 à 21h41

          edgreened dit

          Mais qu’est qu’il a ce pauvre bougre de psr pourquoi qu’y vient s’faire du mal à prêcher l’bon Dieu par ici, l’a pas compris que Causeur c’est démons et compagnie, on est méchant, on aime ça et on va l’empaler s’il continue à crier son amour comme ca..

        • 26 Mars 2016 à 10h56

          Pacte-Social-Républicain dit

          @edgreened … Vous n’êtes pas tous forcément perdus dans votre basculement vers la haine et l’addiction à un parti irresponsable. Mission “evangelique” pour vous rappeller qu’il y a un monde dehors à l’air pur, dégagé des puanteurs de vos propagande de haine.
          Ouvrez donc la fenêtre, saluez fatima toute souriante qui passe dans la rue, allez faire une plaisanterie avec l’epicier arabe, ecouter un concert de raï voir le bonheur des francais à aller au spectacle, boire un coup en terrasse.
          Et oui, c’est le monde réel qu vous est insupportable !

          Et oui quand on est pas lâche, on vient “precher” comme tu dis au milieu de la bande hostile.
          Les lâches comme votre bande, preferent n’être qu’entre partisans pour se congratuler de la derniere mechanceté salace.
          Allez-donc vous frotter sur un blog du NPA, du FDG, si vous aves des c…
          Tiens même ici, la redaction de causeur (plutôt complaisante à vos baratins pourtant) est obligé de nettoyer les insanités de votre bande. Pour ne pas être complice de votre délinquance, peut-être ?

    • 24 Mars 2016 à 16h44

      2HARDEL dit

      Bonjour.  Outre faire part de mon approbation à cet article, je souhaitais répondre succinctement à Prince Murat.
      Mais son commentaire a disparu, semble-t-il, avec un ou deux autres.
      Problème technique, manifestement, puisqu’aucun ne comportait de gros mots que la morale et la bienséance réprouvent sur un Forum de cette tenue.
      Comme par exemple, euh… bitte, chatte, cul ou pâté de campagne/cornichons. 
      Ce n’est pas bien grave, mais c’est légèrement irritant.
      À moinsse que je n’me goure de fil, mais ch’crois point… 

    • 24 Mars 2016 à 16h19

      salaison dit

      surtout qu’   “AUCUN(e)” n’est revenu pour dire ce qu’il en était du ¨Paradis,  ni  ce qu’il en pensait !…… (et pour cause !…..)
      CQFD