Terrorisme: “Il nous faut affronter un phénomène durable” | Causeur

Terrorisme: “Il nous faut affronter un phénomène durable”

Entretien avec Thibault de Montbrial

Publié le 15 juillet 2016 / Société

Mots-clés : , , ,

Après ce nouvel attentat à Nice, la France doit prendre la mesure du danger terroriste. Dans un contexte de risque durable, il nous faut rétablir un niveau de sécurité permettant la protection de nos libertés.

Thibault de Montbrial (Photo : BALTEL/SIPA)

Propos recueillis par Élisabeth Lévy et Gil Mihaely

Causeur1Depuis mars 2012 et l’équipée meurtrière de Merah, le terrorisme islamiste a transformé beaucoup de nos concitoyens en ennemis impitoyables. Vous avez déclaré en janvier 2015 que la France était en guerre. Comment la mener quand l’ennemi peut être mon livreur de pizza, mon voisin de palier ou mon collègue de bureau ? 

Thibault de Montbrial2. À mon sens, c’est dans le changement d’état d’esprit que réside la clé. Péguy disait : « Il faut toujours dire ce que l’on voit, mais surtout, il faut voir ce que l’on voit. » Si la classe politique commence à comprendre, l’ensemble du corps social doit réaliser que les formidables décennies de paix que nous venons de connaître sont terminées. Les attentats de 2015 et de 2016 constituent non pas une vague terroriste ponctuelle, comme cela a pu être le cas en 1985-1986 ou au milieu des années 1990, mais un phénomène durable. Nous sommes désormais confrontés à un islam sunnite de conquête, plus ou moins structuré à l’étranger, mais qui recrute des dizaines de milliers de combattants et de sympathisants parmi des jeunes Français qui vouent à leur pays une haine tenace. C’est à cette réalité qu’il nous faut nous adapter sur le long terme. Ce qui pose un double défi : il nous faut, d’une part, trouver le ressort politique permettant de recréer un projet commun et, d’autre part, mettre en place une politique de sécurité à la hauteur des épreuves qui nous attendent sans faire exploser notre société.

En tant qu’avocat, où placez-vous le curseur entre liberté et sécurité ?

Contrairement à la caricature répandue, les concepts de liberté et de sécurité ne sont pas antagonistes mais complémentaires, dès lors qu’il n’y a pas de liberté sans sécurité pour l’exercer – quel en serait le sens ? L’enjeu, c’est de trouver le juste équilibre pour qu’un niveau satisfaisant de sécurité permette le plein exercice des libertés. Mais si nous relâchions trop la garde au plan sécuritaire, nous pourrions assister à une succession d’actes de violence conduisant, in fine, à l’effondrement de notre société.

Vous n’en rajoutez pas un peu ? 

Non ! Mais beaucoup d’observateurs, comme vous, ou de décideurs, n’ont pas pris pleinement conscience de la réalité de ce risque.

[...]

Attentats de Nice et Saint-Etienne-du-Rouvray, par magazinecauseur

  1. Cet entretien a été réalisé avant l’attentat de Nice
  2. Avocat au barreau de Paris, président du Centre de réflexion sur la sécurité intérieure. Dernier ouvrage paru : Le sursaut ou le chaos, Plon, 2016.

  • Brexit : l'étrange victoire

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 96 - Juillet-aout 2016

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    Brexit : l'étrange victoire
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 20 Juillet 2016 à 16h30

      Pig dit

      La France a déjà le taux de policiers par habitant le plus fort d’Europe, moitié plus qu’en Grande-Bretagne ou en Allemagne. Et l’augmentation des effectifs policiers ne garantit rien contre la distribution de non-lieux par les juges.  
      À un ancien directeur général de l’Administration et de la Fonction publique auprès du premier ministre, je posais récemment cette question : « À votre avis, s’il n’y avait qu’une mesure à prendre dans la police, quelle serait-elle ? » Après avoir un temps réfléchi, il me fit cette réponse : « Traquez le double emploi chez les policiers. » Si l’insécurité explose, des rapports officiels l’ont révélé mais on le tait, c’est aussi parce que les policiers, pour beaucoup, sont libres six mois par an pour exercer dans le privé, en toute illégalité, une deuxième activité plus rémunératrice. Leurs syndicats, qui exercent le vrai pouvoir au sein du ministère de l’Intérieur, veillent à ce que le pouvoir recrute de nouveaux policiers, surtout que les habitudes de ceux en place ne soient pas perturbées (la sécurité n’occupe effectivement, c’est le chiffre officiel, que 20% de l’emploi du temps des 13.000 CRS).
      Le problème de l’insécurité en France mérite mieux que des slogans et des effets médiatiques. Le succès du maire de New-York Giuliani dans sa lutte contre l’insécurité tient beaucoup moins dans l’illusoire “tolérance zéro” qu’il aurait appliquée dans sa ville, que dans la remise au travail des policiers, la chasse à la corruption, les contrôles fiscaux qu’il a lancés sur les cinq plus grandes familles mafieuses de la ville.
       Alors qu’en France, la direction générale des Finances publiques (DGFIP) laisse délibérément prospérer de véritables paradis fiscaux. Comment cela ? En se refusant à aller contrôler les fameuses zones de non droit, les “paradis pénaux”, où prolifèrent toutes sortes de trafics.

    • 19 Juillet 2016 à 15h04

      Teyras dit

      On parle volontiers de déséquilibrés pour expliquer de tels horreurs, pour rassurer peut-être. Mais il n’y a rien de rassurant ,tous ces criminels par définition sont des déséquilibrés, des personnalités fragiles, ou des borderlines. Et le phénomène de radicalisation n’est que l’aspect visible et final de la fracture. Effectivement il va falloir oser nommer le mal pour sortir de ce cycle infernal.

    • 17 Juillet 2016 à 19h07

      Rico dit

      “qui recrute des dizaines de milliers de combattants et de sympathisants parmi des jeunes Français qui vouent à leur pays une haine tenace.”

      Pas besoin de lire votre diatribe mielleuse qui encore et toujours se pare de politiquement correct au point de nommer Français des ennemis haineux de la France dont le but est de massacrer des Français.

      Vous ne faites que suivre l’air du temps avec ce léger recul qui démontre que vous n’êtes pas encore prêt a dire les choses comme il se doit.

      Tenez je vais vous en balancer une moi qui n’a rien de politiquement correct sur ce blog qui comme d’autre tel que le Figaro via le trompeur Rioufol aux ordres du Sarkosysme qui préfère l’action molle d’une UMP au mieux ou d’un PS “républicain” guignolesque,s’agitant en binômes sur un vélo d’appartement figé au sol plutôt que d’accrocher avec leurs tripes les irrégularités du bitume.

      Quand causeur n’existait pas  et que Le Pen disait de la FRANCE qu’elle deviendrait un Liban tout en dénonçant le fameux “Français de papier” et les difficultés attenante a l’immigration maghrebo-africaine,tous l’ont conspué dont les participants média de ce site.

      Allez!Un peu de courage puisqu’il est temps selon vous,et toute sympathie ou rejet mise a part sur le personnage:

      Qui a eu raison avant tout les autres?

      Je comprend qu’il soit difficile de le dire car le dire serait assumer pour presque 100% de médias et autres “intellectuels” encartés UMPS,leurs propres responsabilités sur ces actes de guerre par a coup contre la France et leurs compatriotes.

      Et le pire de tout,c’est que vous continuer a nous conseiller les coupables qui ont mis a mal avec volontarisme plus que d’ignorance notre sécurité Nationale et l’avenir de nos générations futures en nous serinant la même tambouille histoire de ne pas franchir la ligne du système.

      Faut bien vivre Msieur-Dames et la soupe est trop bonne.

      Seul Zemmour et je reste prudent,sors du lot en restant dans l’analyse plus que dans l’anathème formaté anti-FN.

    • 17 Juillet 2016 à 18h26

      riffcaster dit

      ” nous pourrions assister à une succession d’actes de violence ”
      NON Maître, nous ALLONS assister….. il faut arrêter de minimiser.
      Merci

    • 16 Juillet 2016 à 23h36

      Chriff dit

      Si nous en sommes là c’est aussi et surtout dû à l’échec de ce qu’on appelle les “REPRESENTANTS” du culte musulman. Car autant nous avons le pire gouvernement de la Vè Republique autant nous avons les pires représentants des musulmans que ce soit au sein du Cfcm, toujours reconduit malgré ses échecs, que ce soit à l’uoif, déconnectée de la réalité sociale, ou que ce soit chez les prétendus “recteurs” des mosquées, tout juste capables de courir après des décorations, ou encore que ce soit parmi les responsables de la médiocre émission “islam” sur France2.
      Ce sont toujours les mêmes personnes inutiles depuis de trop nombreuses années. Il est temps de changer tout ce monde ou du moins ne plus les laisser s’auto proclamer de la représentativité des musulmans.
      Mieux vaudrait ne pas avoir à faire à ces gens car nombre d’entre eux sont toujours liés aux pays d’origine dont ils servent la cause et guère celui d’un “islam de France” qui n’est que théorique.  

      • 17 Juillet 2016 à 18h22

        riffcaster dit

        L’islam de France ne peut exister !
        Point barre.
        UOIF = Terroristes.

      • 18 Juillet 2016 à 17h52

        rodler dit

        Non, les représentants du CFCM et de l’UOIF n’ont eu aucun échec. Ce qu’ils font est parfaitement dans la ligne voulue.
        Ces représentants sont conscients, à l’inverse de nous, de vivre dans un territoire de conciliation où on les respecte. Ils masquent leurs intentions de conquête sous des airs de complaisance et de tolérance. Cette bonne volonté n’est qu’une façade. Ils pratiquent la dissimulation face aux infidèles. Quand la trêve sera terminée, qu’ils seront plus nombreux et donc plus forts, ils prendront le pouvoir et massacreront les infidèles, comme c’est écrit dans leur livre sacré et comme ils ont toujours fait par le passé.

    • 16 Juillet 2016 à 20h42

      thierry bruno dit

      “Nous sommes désormais confrontés à un islam sunnite de conquête, plus ou moins structuré à l’étranger, mais qui recrute des dizaines de milliers de combattants et de sympathisants parmi des jeunes Français qui vouent à leur pays une haine tenace. C’est à cette réalité qu’il nous faut nous adapter sur le long terme.” Une chose intelligente dans la première phrase “un islam sunnite conquérant” ; nous ne sommes pas face à de l’islamisme mais à l’islam tout simplement, et à celui qui est ultra-majoritaire dans le monde musulman, l’islam sunnite. Il n’y a ni islamisme ni islam modéré, il y a l’islam tout simplement, idéologie fondée sur la violence et qui s’est déployée par la violence et qui, lorsqu’elle a été choisie par un conquérant -voir les successeurs de Gengis Khan -, c’est parce qu’elle permettait de soumettre les populations. Toujours juste de dire que cet islam recrute des dizaines de milliers de combattants. Quand j’entends ce triste personnage qu’est Cazeneuve parler de 8000, je me demande s’il nous prend pour des idiots ou s’il est lui-même à ce point stupide pour y croire. En revanche, écrire “de jeunes Français qui vouent à leur pays une haine tenace”, c’est juste accréditer l’idée que la naturalisation fait de n’importe qui un Français. Non, ces assassins n’ont de Français qu’un papier administratif n poche mais ils ne sont pas Français. Et partir de ce postulat, c’est remettre en cause la seconde phrase. Il ne s’agit pas pour nous de s’adapter à cette réalité mais de combattre cette réalité, changer les règles, les paramètres, voire le paradigme pour que l’on ne soit plus des victimes passives de l’islam. Mais cela demande un courage et une lucidité qui ne sont de mises ni parmi nos politiques ni parmi ce qui se prétend être l’élite.

      • 17 Juillet 2016 à 18h24

        riffcaster dit

        Merci de dire tout simplement …. la réalité !

    • 16 Juillet 2016 à 16h06

      plouc dit

      c’ est le résultat de 40 années d’ immigration afro arabo musulmane !!!!!
      on essaye de marier l’ orient avec l’ occident sur les terres de l’ occident !!!!
      ça ne marchera pas , surtout lorsque ces populations viendront à nous dépasser en nombre qui est le but principal de l’ islam !!!!

      • 17 Juillet 2016 à 13h05

        walkyrie dit

        Et personne ne croit que la guerre sainte est en cours en France. Il y en a qui vont se réveiller un matin avec un bon mal de crâne… ou ne se réveilleront pas du tout. On peut dire merci Mitterrand et à son farfadet Hollande.

    • 15 Juillet 2016 à 16h22

      stella dit

      Dans l’asso où je donne des cours de français, je n’ai vu que 3 Syriens dans l’année; c’est peu pour une ville comme Montpellier ! Par contre, chaque jour, des dizaines de Maghrébins viennent s’inscrire …. quand je dis cela, mes posts sont automatiquement supprimés sur TOUS les autres forums d’info !
      Pourquoi continuons-nous donc à accueillir autant de Maghrébins, alors qu’il n’y a pas la guerre chez eux, et pas de travail chez nous ???

      • 15 Juillet 2016 à 16h27

        durru dit

        Vous n’avez toujours pas compris? Les Syriens, c’est pour la galerie, comme la photo du petit Aylan.

      • 15 Juillet 2016 à 17h29

        Flo dit

        Pas loin de chez moi, ils ont ouvert un centre pour les réfugiés syriens sauf que je n’y vois que des Africains.

    • 15 Juillet 2016 à 15h54

      Jacques Ville dit

      Réflexions intéressantes. Mais l’heure n’est plus au débat. Comment éviter la conclusion qui s’impose depuis plus d’un an, sinon bien d’avantage: combattre son ennemi ou lui être soumis. J’ai choisi, et bien d’autres feront de même: refouler l’islam hors de France, avec armes et bagages.

      • 15 Juillet 2016 à 16h54

        la pie qui déchante dit

        vous voulez leur faire le coup de “”la valise ou le cercueil”" à l’envers ????

        trop tard …

        le prochain 14 juilletsi vous voulez être tranquille, il vous faudra le fêter à Tel Aviv , où l’on a chanté la Marseillaise , brandit des drapeaux français , et dansé sur les plages …

        • 15 Juillet 2016 à 18h34

          la pie qui déchante dit

          essayez en Afrique du Nord …

          et bonne chance , mes vœux vous accompagnent …

    • 15 Juillet 2016 à 15h31

      la pie qui déchante dit

      et vlamm…
      il enfonce des portes ouvertes monsieur Thibaut End Co ..;
      Valls l’avait dit avant lui …
      L’emmerdant c’est que les français ne veulent pas vivre avec cette menace longtemps …

      Et ils vont exiger que des mesures efficaces pour les protéger remplacent les discours lénifiants et les analyses approfondies du phénomène …

    • 15 Juillet 2016 à 13h12

      persee dit

      Pour moi comme disait Romain Gary -”mon pays ce n’est pas la France , c’est la France libre.”Libérez nous des irresponsables et autres imposteurs qui sont à la source de ces drames. Ce n’est pas avec le coeur sentimental, larmoyant et démagogique qui nous est servi à longueur de flash d’infos que vous trouverez le chemin . “Faites des hommes et tout ira bien “( Michelet) . Virez les zozos et leur show business indécent .

    • 15 Juillet 2016 à 12h10

      desi75015 dit

      “Non ! Mais beaucoup d’observateurs, comme vous, ou de décideurs, n’ont pas pris pleinement conscience de la réalité de ce risque.”

      Comme si Causeur faisait partie de ceux qui avaient fermé les yeux !!!
      Ah, les donneurs de leçon!! Toujours très fort pour les prédictions rétrospectives! à la Elisabeth Teissier !!

    • 15 Juillet 2016 à 12h06

      Olympio dit

      Hélas.
      Je crois que le problème est encore plus grave que l’estime T. de MONTBRIAL.
      En effet, aux jeunes français, combattants ou sympathisants, il faut ajouter les milliers de djihadistes francophones ( par exemple marocains, tunisiens, algériens) ou d’ailleurs et comme nos frontières sont des passoires ….. et qu’il suffit de peu de moyens pour provoquer un carnage …..

      • 15 Juillet 2016 à 12h20

        malaimé dit

        Ce ne sont pas des djihadistes francophones. Ce sont des milliers de Français d’origine algérienne, marocaine ou tunisienne.
        Les frontières sont peut-être des passoires mais les criminels sont déjà sur place.

        • 15 Juillet 2016 à 12h26

          Olympio dit

          Oui mais je persiste.
          Il y a des milliers de djihadistes qui n’ont pas la double nationalité (ils sont seulement marocains tunisiens ou algériens) n’ont jamais mis les pieds en France mais sont francophones et ont de la famille en France.

    • 15 Juillet 2016 à 11h35

      la pie qui déchante dit

      Ca m’énerve …

      oui ça m’énerve de lire ça :

      “”Nous sommes désormais confrontés à un islam sunnite de conquête, plus ou moins structuré à l’étranger, mais qui recrute des dizaines de milliers de combattants et de sympathisants parmi des jeunes Français qui vouent à leur pays une haine tenace”"

      Quand on voue à la France un haine tenace , on n’a pas à se revendiquer du titre de ” Français “on n’a pas à y vivre …ON S’EN VA ..

      Hier à Tel Aviv ? on a chanté la Marseillaise, et on a fêté le 14 juillet en dansant en bord de plage avec des drapeaux français …Expatriés Français et Israéliens de souche confondus …

      Et pendant ce temps , notre ministre des Affaires Etrangères va papoter avec les chefs du Hesbollah libanais affichant ouvertement leur volonté de détruire Israel …

      Et pendant ce temps on ramasse nos morts à Nice , et on fait des discours attristés …
      Et pendant ce temps là et on vote des lois facilitant l’accès à la nationalité française à des gens qui nous haïssent..

      oui ça m’énerve …

    • 15 Juillet 2016 à 11h15

      meylanville dit

      Tout à fait d’accord avec Mitidja .

    • 15 Juillet 2016 à 11h09

      Patrick dit

      Trois jours de deuil national !
      Ah oui, quelle mesure efficace contre le terrorisme ! La racaille va être émue jusqu’aux tripes d’apprendre que les Français “de souche” consacrent trois jours à un deuil national !

    • 15 Juillet 2016 à 10h39

      walkyrie dit

      La gauche est forte pour les minutes de silence, les jours de deuil, les drapeaux en berne. La sécurité aussi est en berne.
      Les drapeaux en berne ? On peut les laisser ainsi en permanence. Car Valls vient de déclarer que la France va devoir vivre avec la guerre. C’est aussi ce qui est dit ici. Autrement dit, il n’a aucun moyen d’arrêter le massacre, pis il s’enfonce dans un laxisme dangereux et qui va devenir meurtrier car il n’a pas l’intention de changer quoi que ce soit dans son attitude sécuritaire.
      Les socialistes sont dangereux pour le pays. Hollande ne sait plus où il en est, et Valls commence à songer à quitter la galère car il a tout à y perdre.

    • 15 Juillet 2016 à 10h25

      Patrick dit

      Il serait temps aussi que les Occidentaux désignent enfin les véritables ennemis que sont l’Arabie Saoudite et le Quatar.

      • 15 Juillet 2016 à 10h42

        walkyrie dit

        N’oublions pas les ennemis installés en France-même par ses infiltrés qui sont libres de circuler, les racailles de banlieues mâtinés d’islamistes terroristes.
        La guerre sainte n’est pas un vain mot. Sauf pour la gauche bien entendu.

        • 15 Juillet 2016 à 10h54

          Patrick dit

          Non rassurez-vous, je ne les oublie pas. Preuve en est ce que je reproche dans mon 10h15 au pdt actuel et ceux qui l’ont précédé.

    • 15 Juillet 2016 à 10h15

      Patrick dit

      Toutes mes condoléances aux familles touchées par ce massacre.
      Et je crains que la formule puisse paraître bien creuse face à cette terrible réalité.
      Je dois dire un grand merci pour les gouvernements successifs depuis Giscard jusqu’à aujourd’hui qui ont voulu le rapprochement familial et donné la double nationalité à toutes ces racailles.
      Si en tant qu’Alsacien je réclamais la nationalité allemande en plus de la française, on me la refuserait. Pourtant, la double culture est bien une réalité chez nous.
      On nous affirme, pdt compris, que “nous sommes en guerre“, mais alors mettez en oeuvre les moyens de la guerre : descentes nocturnes chez les suspects, expulsion des étrangers et double-nationaux délictueux, peine capitale, loi martiale etc.
      Mais notre pdt fait la politique à la petite semaine : hier après-midi il disait abroger l’état d’urgence, quelques heures plus tard il veut la prolonger ! Mais s’imaginait-il donc que la vague d’attentat était terminée simplement parce que les stades n’ont pas été attaqués pendant la coupe d’Europe ?
      Naïveté ? Incompétence ? Cynisme ? Peut être tout cela à la fois ! Il serait grand temps que cela change.

      • 15 Juillet 2016 à 10h49

        Mitidja dit

        Il est tout de même curieux de constater que l’on considérait comme une hérésie totale à l’époque de transformer les musulmans d’Afrique du nord en bons français en leur inculquant à l’école ” nos ancêtres les gaulois “, mais qu’il leur a suffit de traverser la méditerranée et de nous envahir pour qu’on nous impose de les considérer comme des français ” comme les autres “, des auvergnats , des bretons ou des franciliens pur jus, première pression à froid….

    • 15 Juillet 2016 à 11h06

      Mitidja dit

      Tout à fait d’accord, mais vous rêvez….Voilà plus de 50 ans que la maffia socialo-gaulliste, chacun son tour à la mangeoire, fait crever la France à petit feu, volontairement et en toute connaissance de cause. Relisez la déclaration récente du patron de la DGSI : l’ennemi, ce sont les “groupuscules d’extrême droite ” qui pourraient se former et déclencher ainsi une guerre civile….Si, d’aventure, cela se passait ainsi, vous verrez aussitôt les autorités ” républicaines et démocrates ” leur déclarer une guerre sans merci, afin de livrer in fine le pays à l’envahisseur, de la même façon que la gestapo gaulliste a livré une bataille sans merci aux pieds noirs pour livrer l’algérie au FLN. On parie ???

    • 15 Juillet 2016 à 17h45

      la pie qui déchante dit

      mitidja

      non …
      vous allez gagner …