Quand “La Parisienne” peut se transformer en “Niçoise” | Causeur

Quand “La Parisienne” peut se transformer en “Niçoise”

Une musique en hommage aux victimes

Auteur

Lucie Vilatte
monteuse sur une chaîne de télévision.

Publié le 17 juillet 2016 / Culture Société

Mots-clés : , , ,

Worakls est un jeune compositeur de musique électronique avec une solide formation classique. Son émotion après les attentats du 13 novembre dernier à Paris, il l’a transcrite dans une talentueuse et poignante variation sur le thème de La Marseillaise, à laquelle il a donné le nom de Parisienne. Libre de droits elle a, en quelque sorte, été offerte aux Français en hommage aux victimes du terrorisme de ce jour-là.

Marseillaise revisitée, épurée, et comme effleurée, Worakls lui a donné le rythme d’une marche funèbre, le rythme d’un battement cardiaque, le rythme de son émotion. Mise en ligne sur Youtube à peine quelques jours après les attentats, elle mérite d’être plus connue, surtout dans les circonstances présentes. Ecoutons, en hommage aux victimes de Nice.

Attentats de Nice et Saint-Etienne-du-Rouvray, par magazinecauseur

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 18 Juillet 2016 à 13h28

      saintex dit

      Misère ! C’est La Pavane Pour l’Infante Défunte utilisée comme musique de film par Spielberg, autrement dit de la daube.
      Non pas parce qu’avec un truc comme ça les Armées du Rhin aurait été défaites. Non pas parce depuis, aucun révolutionnaire n’aurait chanté ça. Non pas parce que La Parisienne c’est plutôt de la baguette ou une héroïne de Chiraz aux jambes interminables, éventuellement une chanteuse d’un quatuor des années 60. Non pas parce que La Marseillaise “ça se respecte” ou alors au moins par l’inspiration et le talent(1). Non pas parce qu’en ce moment on est plutôt dans la Niçoise, haricots verts et anchois (des tropiques), quelle salade…
      Ou alors un soupçon de tout ça et de beaucoup d’autres épices au goût de sac.
      (1) la preuve

      • 18 Juillet 2016 à 13h36

        la pie qui déchante dit

        ++++++++++++++

    • 18 Juillet 2016 à 12h22

      la pie qui déchante dit

      perso je préfère ça …mais à chacun ses goûts…

      https://www.youtube.com/embed/CCnKbVTJ4Dc

      • 18 Juillet 2016 à 13h31

        saintex dit

        Ils sont excellents et ils font vraiment plaisir.

    • 18 Juillet 2016 à 11h03

      Pig dit

      Poignant, en effet. 

    • 18 Juillet 2016 à 8h29

      persee dit

      cucul la praline . Bien l’esprit du temps .

    • 17 Juillet 2016 à 14h12

      Laurence dit

      La démarche est louable, et le garçon certainement animé des meilleures intentions mais bon sang que le résultat est médiocre. C’est tellement peu inspiré qu’on se prend à vouloir capituler avant la fin du morceau.
      C’est censé être un chant guerrier et on se retrouve avec une guimauve qui n’en finit plus d’appeler à la reddition !!
      Pas étonnant que certains vieux kékés lâcheurs plébiscitent.

      • 17 Juillet 2016 à 15h09

        la pie qui déchante dit

        +++

      • 19 Juillet 2016 à 12h20

        saintex dit

        C’est tellement peu inspiré qu’on se prend à vouloir capituler avant la fin du morceau.
        Ce propos laisse à penser que vous êtes allée jusqu’au bout. Dans l’expectative je vais choisir de m’en réjouir.

    • 17 Juillet 2016 à 14h09

      carnicer dit

      Ce n’est pas larmoyant, seulement assez peu convaincant pour moi: thème de la Marseillaise en mineur, harmonies, arrangement, ambiance plutôt mainsstream… Bon, les relations entre les expressions artistiques(notamment musicales)et les événements du monde soulèvent toujours des questions délicates… Je ne pense pas que le compositeur ait eu l’ambition de se comparer à Beethoven ou Chostakovitch, aussi je ne lui jetterai pas la pierre…

      • 17 Juillet 2016 à 14h29

        Loulou dit

        Ben oui, thème de la Marseillaise en mineur… Et pourquoi à votre avis ? C’est le mode “triste” par excellence.

    • 17 Juillet 2016 à 13h56

      Parseval dit

      Le rechargement automatique de la page est toujours aussi pratique…
      J’en profite pour poster un lien plus intéressant : Michel Chapuis explique la Marseillaise.
      À l’origine la Marseillaise était moins martiale, moins populaire ; plus ornementée, savante, élégante, très dans le style musique de salon du XVIIIe.

    • 17 Juillet 2016 à 13h41

      i-diogene dit

      Ha, oui, c’ est nettement plus mélodieux que la version originale..!^^

      Un artiste, c’ est fait pour exprimer ses émotions…!

      Je ne trouve cet arrangement ni larmoyant, ni excessif, mais simplement d’une portée plus sereine et réfléchie que son vindicatif original..

    • 17 Juillet 2016 à 12h04

      Loulou dit

      Je ne trouve pas que ce soit larmoyant.
      Qu’un jeune musicien réinvente la Marseillaise dans un contexte qui est le drame de sa génération, alors que tout a été fait dans son environnement depuis sa plus tendre enfance (école, télé etc ..) pour rendre l’hymne national ridicule, je trouve cela assez beau, au contraire. Ce qui se dégage de cette musique c’est peut être une prise de conscience, c’est surtout une douleur.
      Et c’est respectable.  
       

      • 17 Juillet 2016 à 12h41

        la pie qui déchante dit

        Loulou …
        Je ne dis pas que ce n’est pas respectable et je comprends et exprime toute ma sympathie aux personnes qui réagissent de la sorte ..

        Je dis simplement que ce n’est pas ma façon de réagir à de tels évènements, et une immense colère rentée m’envahit , quand j’entends les mêmes sempiternels et stériles discours …

        • 17 Juillet 2016 à 12h52

          Loulou dit

          La colère je l’ai aussi. Pour les même raisons. 
          Et alors on en fait quoi ? 

    • 17 Juillet 2016 à 12h01

      Cardinal dit

      Aucune chaîne de télévision n’a repris cette Marseillaise, elle devrait pourtant accompagner chaque vue des gens déposant fleurs et bougies sur la Promenade des Anglais.

    • 17 Juillet 2016 à 11h50

      Garmin dit

      Si on pouvait éviter ce type “d’hommage” larmoyant et, à minima, ridicule sur Causeur….

      • 17 Juillet 2016 à 12h06

        Ex Abrupto dit

        Je suis comme vous exaspéré par ces larmoiements, petites bougies etc (en mettant à part ceux qui ont été touchés par l’attentat, dont on peut comprendre l’émotion).
        Quant à cette musique, je ne la trouve pas du tout larmoyante, bien au contraire.

        • 17 Juillet 2016 à 12h11

          la pie qui déchante dit

          il y en a qui aiment …
          je suis comme vous, ça me hérissent le poil , mais il en faut pour tous les gouts

        • 17 Juillet 2016 à 12h13

          Loulou dit

          Perso je ne suis pas exaspérée par les bougies et les fleurs, si cela peut faire du bien aux gens qui les posent, autrefois on allait dans les églises … aujourd’hui ça se manifeste comme  ça ! Mais je suis exaspérée par les télés qui nous montrent ces plans à longueur de journée. Ce n’est pas tout à fait la même chose.

    • 17 Juillet 2016 à 11h48

      oups dit

      Avez vous vu le reportage de TF1 sur la perte de chiffre d’affaires des hôtels et restaurants à Nice ?
      Affligeant !
      Par ailleurs,” on a la presse que l’on mérite” parait il , eh bien les médias diffusent ad nauseum , les petites bougies ,les petits cœurs faits avec les mains, les messages de pardon , d’amour , des Français .Mais quels Français ? jamais ceux qui ont perdu des proches , jamais ceux qui refusent d’adhérer au message officiel ; ” il n’y a pas de risque zéro ” Certes , mais le ministère de l’intérieur aurait pu annuler le permis de séjour du terroriste niçois et sans doute les permis de séjour sur notre sol d’assassins en puissance et bien cette décision n’est pas jugé utile et nous ne sommes pas surs que d’autres permis douteux ne soient pas encore autorisés aujourd’hui .
      On nous dit que 11000 fichés S ” connus ” sans compter les autres , vivent sur notre territoire et que les forces de police sont en nombre insuffisant pour les surveiller , les contrôler . Et le message officiel s’arrête sur ce constat d’impuissance . La réponse est pourtant évidente , il faut diminuer le nombre de fichés S, les neutraliser efficacement , peut être au prochain attentat la nécessité de cette mesure viendra à l’esprit de l’éxécutif ? peut etre mais pas sur ?

      • 17 Juillet 2016 à 12h54

        thd o dit

        Avez vous vu le reportage de TF1 sur la perte de chiffre d’affaires des hôtels et restaurants à Nice ?

        En effet, et le Figaro a fait la même chose avec la tentative de putsch en Turquie. Dès hier matin, alors que les militaires qui se sont mutinés étaient en train de se faire lyncher et égorger dans les rues de Turquie, ils ont trouvé le moyen de nous sortir un article sur l’impact touristique…