Attentat de Londres: la faute à la laïcité? | Causeur

Attentat de Londres: la faute à la laïcité?

À quoi bon sortir de l’Europe si le multicultu dévore votre société…

Auteur

Jérôme Blanchet-Gravel
est essayiste.

Publié le 24 mars 2017 / Monde

Mots-clés : , , , ,

attentat londres islam laicite

Le Prince Charles visite la mosquée d'East London, 2003. Sipa. Numéro de reportage : 00440576_000003

Depuis combien d’années entendons-nous l’idée que la laïcité est un facteur de radicalisation en France ? Depuis un peu trop longtemps, des dizaines d’universitaires et de chroniqueurs de gauche ne cessent de répandre cette opinion. Par ses politiques laïques, le modèle républicain serait totalement désuet. Il faudrait plutôt fonder une Sixième République en harmonie avec le communautarisme religieux.

Un modèle de non-intégration

L’attentat de Londres témoigne pourtant d’un fait : la laïcité ne peut pas être tenue responsable de la « discrimination » dont souffriraient quotidiennement les musulmans du Royaume-Uni. La raison est bien simple : dans ce pays, la laïcité n’existe pas. L’attaque survenue dans le métro londonien en juillet 2005, qui a causé 56 morts, ne peut pas non plus être rapprochée d’une quelconque volonté de séparation de la religion et de l’État.

Bien au contraire, le Royaume-Uni applique des politiques communautaristes qui accordent une latitude démesurée aux fanatiques religieux et aux prêcheurs de haine. Comme le Canada de Justin Trudeau, le Royaume-Uni ferme les yeux sur la prolifération d’une multitude de courants extrémistes de l’islam sans jamais vraiment remettre en question son modèle de non-intégration. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si le Canada applique le même genre de politiques suicidaires que le Royaume-Uni : il est l’héritier direct de Westminster, autant sur le plan historique que sur le plan idéologique.

Le Royaume-Uni peut bien se targuer d’avoir quitté l’Europe pour retrouver son indépendance et renouer avec ses origines. Grand bien lui fasse. Cependant, le communautarisme dont il fait encore aujourd’hui la promotion ne pourra pas éternellement durer dans un monde où les tensions identitaires mettent en péril l’équilibre des sociétés. À quoi bon sortir de l’Europe si le multiculturalisme dévore votre société ? Drôle de conservatisme que celui d’un peuple anglais désirant à la fois défendre son autonomie et la fragmentation sociale. Il y a beaucoup d’incohérence dans cette vision des choses.

La laïcité n’a rien à voir avec la montée de l’islamisme

Dans un langage académique, cette interprétation loufoque du rôle de la laïcité dans l’avènement du terrorisme islamique serait appelée « erreur d’échantillonnage ». En sciences sociales, cette erreur survient lorsque des chercheurs sélectionnent une série d’événements de manière arbitraire sans se soucier d’obtenir un échantillon représentatif du phénomène qu’ils étudient. En gros, on ne peut pas accuser la laïcité d’encourager l’islamisme quand un nombre faramineux d’attentats sont commis dans des pays dont les langues ne comprennent même pas d’équivalent du mot laïcité. Le 11 septembre 2001, les djihadistes qui ont frappé les tours jumelles n’ont pas attendu que les États-Unis interdisent le port du voile intégral dans l’espace public pour abattre environ 3000 personnes.

La laïcité n’a rien à voir avec la montée de l’islamisme. Voilà une vérité qui devrait convaincre ses adversaires d’abandonner leur rhétorique sociologisante. Mais cela n’arrivera pas, car la lutte de la gauche antiraciste est tout sauf rationnelle, elle est purement idéologique. S’il fallait vraiment la convaincre de la légitimé de la laïcité française, elle trouverait une autre raison pour accuser la République de racisme et d’exclusion sociale. Quand ce ne sera plus la laïcité, ce sera autre chose : la colonisation, les banlieues, le chômage, etc. Un jour, ce sera le nom des rues, l’architecture et la couleur des vaches.

Les Emmanuel Macron de ce monde et autres apôtres de la fausse tolérance ne veulent tout simplement pas voir ce qui relève de l’évidence. Qu’ils ne souhaitent pas partir en croisade contre une religion est peut-être louable. Mais qu’ils ne réalisent pas qu’on leur fait déjà la guerre est consternant. Les vivre-ensemblistes refusent même l’autodéfense. Ce qu’ils pratiquent, c’est l’autodestruction.

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 27 Mars 2017 à 10h30

      portalis dit

      Le Royaume-Uni est victime de sa tolérance envers le communautarisme et le fait de laisser se développer le multiculturalisme. Le Canada de Justin Trudeau en prend le chemin. C’est une erreur car cela ne permet pas l’intégration dans la société. Les assassins viennent de l’intérieur.

      Le concept de laïcité en France doit, en théorie, éviter ces dérives à condition de ne pas laisser se développer un “islam sans gêne”qui donne de plus en plus de place aux attitudes radicales. Chaque mosquée est gérée par une association cultuelle. Il que chacune d’elles signe une charte de “laïcité et de respect des valeurs républicaines” si elle veut exercer ses droits ; et en cas de non respect, l’autorité administrative pourra fermer les mosquées incriminées et dissoudre les associations qui les couvrent. Et il faudra bien rendre à tout l’espace public son caractère séculier et non un lieu de manifestation permanente d’un prosélytisme religieux, surtout islamique.

    • 26 Mars 2017 à 15h08

      QUIDAM II dit

      Chacun est responsable de ses actes, et les terroristes sont responsables des leurs. La France a intégré des Chinois, des Arméniens, des Juifs, des Amérindiens, des Vietnamiens, des Cambodgiens, des Yougoslaves, des Albanais, des Polonais, des Tchèques, des Italiens, Espagnoles, etc.
      La France est experte en intégration des minorités.
      S’il y a un échec actuel de l’intégration, ce n’est pas de son fait car elle a accompli tous les efforts nécessaires.

    • 25 Mars 2017 à 11h22

      Moumine dit

      Que ce soit dans le modèle multiculturalisme ou le modèle intégrationniste, l’idéologie islamique se gausse des mots tels démocratie, tolérance, égalité, laïcité… (dire que nous avons l’outrecuidance de vouloir propager notre démocratie dans les pays musulmans !).
      La “déclaration des droits de l’homme en islam” se soumet à la Loi.
      Et l’Europe est truffée d’islam. Dans ces conditions, je ne vois par exemple aucun candidat à la présidentielle en France apte à trouver une véritable issue à la laïcité.

      • 25 Mars 2017 à 11h40

        Moumine dit

        … ni à la démocratie surtout.

    • 25 Mars 2017 à 10h04

      libre36 dit

      laicité voilà le gros lancé on lui fait dire tout a ce mot merveilleux!! que les aigris du cerveau passent leur chemin ou s’instruisent. Se cacher sous un voile n’a jamais fait avancer l’intelligence, encore moins la liberté. C.Q.F.D

    • 25 Mars 2017 à 8h20

      Charles Lefranc dit

      Les pseudo-antiracistes qui vont détruire la laïcité française sont les “idiots utiles” ( les Kerenski ) de la révolution bolchevique. leur ressort psychologique est la haine de soi , de la culture française ( n’ est-ce pas Macron ? ) , leur objectif est l’ émiettement , la ghettoÏsation de la société , l’ abaissement moral a la doctrine des pillards bédouins de Mahomet . Mais leurs directives , leurs think-tank ( Terranova ) ont ont un but plus profond , l’ affaiblissement de la France , de l’ europe judéo-chrétienne , de l’ europe démocratique et sociale de la seconde moitié du XXéeme . Son remplacement par une multitude privée de repères sociaux et donc prête à l’ esclavage économique; Le modéle c’ est la ” société émiratie ” . Allez voir dans le golfe persique , les strates ethniques et sociales : les pakistanais- bangladeshi dans les chantiers , les indo-malaisiens dans les commerces-services-hotels , les anglo-saxons dans les hopitaux et les banques . Au sommet de la “société émiratie ” , l’ oligarchie pétroliére ou financière. Ce que veut Macron est la reproduction de ce modéle émirati ici en europe, et si vous n’ en voulez pas, Macron vous remplacera par les strates ethniques et sociales énumérées . Tout ceci , au nom de l’ angélisme anti-raciste qui est le paravent de l’ esclavagisme économique . Le tour de passe-passe devient il clair ?

      • 25 Mars 2017 à 10h45

        golvan dit

        @ isa
        Ce ne serait pas une grande perte de voir ces deux ambassadeurs retourner à leurs chères études.
        En particulier celui sévissant dans les bars et boîtes “gay” et ayant communiqué de façon lamentable pendant la campagne présidentielle américaine.
        Il est tellement nul que, quel que soit le résultat du scrutin français, il faudra de toutes façons le rapatrier vers le Marais, tant il indispose les Américains.
        Mais la diplomatie française est pleine de ces gens arrogants, ça n’est pas une nouveauté.

    • 25 Mars 2017 à 5h35

      taubiroute dit

      le modele anglosxon tolere le multiculturalisme parce que la caste dominante ‘ l establishment’ qui controle et dirige tout reste le meme depuis des siecles avec en fil d ariane ‘la monarchie’ en grande bretagne et au canada et ‘ les droits constitutionnels aux USA.
      des lors le societe civile peut se batir sur un regime d apartheid accepte ou les communautes ethniques et religieuses peuvent vivre parfaitement separees et juste se croiser ” au super marche” et encore !!
      c est flagrand dans le system des quartiers et getthos ….. pour blancs,noirs, latinos. muslmans, siiks, indou parkistaanais etc……
      personne ne se melange.

    • 25 Mars 2017 à 5h19

      Cracker causeur dit

      Voilà une photo intéressante prise pendant l’attentat de Londres :

      http://uploads.disquscdn.com/images/9619346459926ea268b2be7ff673e8aee2e3210d2ce768ee3dc89d39c33ec8d7.jpg

      • 28 Mars 2017 à 9h18

        CCCCCCC dit

        Pensez donc ! Il est bien plus important de lire ses tweets et autres mails sur son smartphone que de se préoccuper des morts de Londres.
        De toutes façons cette femme ne se sent et ne se sentira jamais concernée…
        Religion de paix, de tolérance et d’amour…