Attentat de Nice: le risque zéro est un mensonge | Causeur

Attentat de Nice: le risque zéro est un mensonge

Sang-froid, confiance, détermination

Publié le 15 juillet 2016 / Politique Société

Mots-clés : , , , ,

(Photo : SIPA.AP21922349_000066)

Dans un conflit asymétrique, il suffit d’un camion et d’un seul conducteur pour répandre la mort, la terreur et la désolation. Comme à Nice, ce 14 juillet.

Il faut comprendre que, quelle que soit le degré de compétence, d’organisation et de mobilisation des forces d’un Etat, dans une société de 67 millions d’habitants, le contrôle absolu de toutes les personnes est impossible, en imaginant même qu’il puisse être considéré comme souhaitable, ce qui ne me semble pas le cas.

Si, contrairement à il y a 100 ans, où nos pertes dépassaient 800 morts par jour, notre société n’est pas en guerre, nous avons un ennemi qui, lui est en guerre contre nous.

C’est parce qu’il subit sur place, des pertes irréversibles qu’il tente de porter des faits de guerre sur notre territoire.

Il est vain de penser que des autorités, quels que soient leurs moyens, puissent les prévenir et les empêcher à 100%. Une telle perspective n’existe pas à l’échelle humaine. Ceux qui le promettraient, mentiraient.

Il faut comprendre que le but de ces attaques mortifères est de dresser la population, à la fois contre les autorités, et contre une partie de la population.

C’est pourquoi pour y répondre, à l’inverse du climat facilement engendré par le goût pour l’émotion de certains organes d’information, la seule réponse réside dans le calme, le sang-froid et la confiance dans nos forces et nos autorités, comme le firent, dans des conditions bien plus difficiles, les Britanniques pendant le Blitz. C’est cette attitude qui apporta à ce peuple fier, la victoire.

L’agitation, le procès permanent qui serait fait aux autorités, ou la recherche de vengeance sur certains de nos concitoyens, seraient l’exact contraire de la bonne attitude, dans cette situation.

 

PS : La nuit n’est pas terminée et on lit déjà toutes sortes de sottises sur les réseaux sociaux Ne les reproduisez pas, même pour les condamner. N’hésitez pas à retirer de vos amis les excités ou les inconscients qui les répandent. Tout cela n’est pas un jeu vidéo.

Texte posté ce matin à 5h sur la page Facebook de Gilles Casanova, et publié ici avec son aimable autorisation.

Attentats de Nice et Saint-Etienne-du-Rouvray, par magazinecauseur

  • Article en accès libre. Pour lire tous nos articles, abonnez-vous !

    La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 17 Juillet 2016 à 19h56

      FM Arouet dit

      Je pense à Montesquieu qui aurait pu dire (en mieux…): ces gens de pouvoir nous protègent. S’il y avait quelque chose de plus à faire, ils le feraient. S’ils ne le font pas, c’est bien parce qu’il n’y pas rien d’autre à faire.
      Attention: pas de contresens, hein!

    • 17 Juillet 2016 à 18h42

      riffcaster dit

      ” le risque zéro est un mensonge ”
      Vous avez beaucoup de lieu commun comme cela à nous servir ?
      En attendant, entre le risque 0 et le niveau de nullité de cazevide l’univers ne suffirait pas à combler ce désert.

      ” la seule réponse réside dans le calme, le sang-froid et la confiance dans nos forces et nos autorités, comme le firent, dans des conditions bien plus difficiles, les Britanniques pendant le Blitz. ”

      Très mauvaise comparaison ! L’Allemagne nazie avait déclarée une guerre ouverte dans laquelle l’ennemi était clairement identifié

      ” le procès permanent qui serait fait aux autorités, ou la recherche de vengeance sur certains de nos concitoyens, seraient l’exact contraire de la bonne attitude, dans cette situation.”
      Magnifique invitation à se laisser assassiner ! Très peu pour moi.
      Pour votre gouverne un musulman ” français de papier ” ne se considère pas VOTRE concitoyen. Continuez à rêver de votre monde de bisounours.

    • 17 Juillet 2016 à 16h07

      himavat dit

      pour résumer:
      ceci était ce qu’ on appelle un ballon d’ essai
      c’ est maintenant la position officielle (voir Vallz)
      on devient tout rouge et on crie très fort que “yapa de risque zéro” et “circulez ya rien à voir, vous abîmez l’ unité nationale”

      encore 5% de chute dans les sondages?

    • 17 Juillet 2016 à 5h23

      FM Arouet dit

      A quoi bon cet article qui ne dit rien d’autres que des évidences. Prendre la plume pour ne rien dire, sinon soigner son ego, non, stop, ça suffit.

      • 17 Juillet 2016 à 8h49

        durru dit

        ??? “évidences” ???
        Moi j’aurais un autre mot, mais il passerait pas le filtre…

    • 16 Juillet 2016 à 17h23

      Patrick dit

      (cf. Aregundis 15 Juillet 2016 à 23h48).

    • 16 Juillet 2016 à 17h21

      Patrick dit

      Concernant les barbaresque (cf Aregundis ), voici un article édifiant sur le wiki.
      Particulièrement savoureux :
      Au XIXe siècle, la seconde phase de l’ère coloniale que les puissances européennes vont mettre en œuvre marque la fin des raids des pirates barbaresques, opérant depuis des cités de la côte sud de la Méditerranée, entre-temps passées sous domination ottomane.
      Comme quoi, la colonisation avait du bon !

    • 16 Juillet 2016 à 17h08

      thierry bruno dit

      Merci monsieur le moraliste au rabais de venir nous enfoncer des portes ouvertes. “Le risque 0 est un mensonge”. Qui a jamais parlé de risque zéro ? Personne. Mais Hollande le 14 juillet 2016 a encore une fois dit que tout allait tellement bien que l’état d’urgence allait bientôt être levé. Alors, votre demande d’être tous derrière les autorités et d’avoir confiance en elles, vous pouvez vous en faire une cocotte en papier et jouez avec sur un coin de votre bureau au lieu d’écrire un tel tissu d’imbécilité et de couardise.
      Le gouvernement par incompétence, bêtise et paresse est coupable aussi de ces morts comme il l’était des morts du Bataclan. Dites-moi quelles sont les mesures sérieuses qu’il a prises contre le terrorisme. Bombardez en Irak ? Nous avions si peu de bombes à déverser que personne ne nous a pris au sérieux. L’opération “Sentinelle” ? Une fumisterie sans nom qui ne protège de rien mais coûte de l’argent et use nos effectifs militaires. Ce gouvernement a-t-il seulement clairement nommé l’ennemi ou plutôt les ennemis ? Même pas. L’Arabie saoudite ? Un allié. Les autres pays du Golfe ? Trop riches pour se permettre de les vexer. La Turquie ? Protéger par nos maîtres américains. L’ennemi intérieur ? Pensez donc, le patron de la DGSI s’inquiète de groupuscules d’extrême-droite qui profiteraient de la situation pour déclencher une guerre civile. Rien que ça. Peut-être va-t-il nous dire que le conducteur du camion est d’extrême-droite aussi ?
      Donc votre morale de quat’sous, remisez-là au placard et ayez un peu de courage. Mais il est vrai que le jour où les c… seront mis sur orbite, vous ne serez pas le seul à tourner : tout le gouvernement vous tiendra compagnie accompagné par ses larbins de haut-fonctionnaires sans oublier une presse complaisante. Et pendant ce temps, des innocents seront massacrés dans nos rues.

      • 16 Juillet 2016 à 21h22

        himavat dit

        insistez et il finit secrétaire d’ Etat ou préfet

    • 16 Juillet 2016 à 11h14

      la pie qui déchante dit

      “”Attentat de Nice: le risque zéro est un mensonge”"

      je dirai même plus : un gros mensonge..

      Voilà , je suis content d’avoir apporté ma modeste contribution à cette réflexion profonde …

    • 16 Juillet 2016 à 7h09

      bea33 dit

      Article malsain qui enfonce des portes ouvertes pour nous expliquer que tout peut arriver à n’importe quel moment dans n’importe quel endroit.
      Quand on apprend que le conducteur du camion n’est pas français, qu’il a déjà été condamné sur notre sol pour des faits de violence et qu’il a pu continuer tranquillement son petit bonhomme de chemin jusqu’à qu’il se décide à son heure de perpétrer un acte abominable, on se dit qu’avec des prêcheurs illusionnistes, maître es images d’Épinal (anglais peuple fier ?) comme l’auteur on est mal barré.

    • 15 Juillet 2016 à 23h48

      aregundis dit

      Encore un lécheur de babouches. Le pays est sans dessus-dessous, agressé, assommé, et on vient encore nous la faire padamalgame ? Qu’est-ce que ça vous dit, connard, ces gens heureux assassinés de sang-froid, ces gosses broyés sous les roues d’un camion ? Au nom d’Allah le Miséricordieux.

      Il faut dire les choses comme elles sont. Les Crouilles sont des bourriques. Tous ! Israël a compris depuis longtemps qu’il n’y a rien à négocier avec eux. Taper dessus et c’est marre. L’émotion, dites-vous ? Ce sont eux les irrationnels, les émotifs, les vindicatifs, les égorgeurs. Cette engeance fait chier le monde civilisé depuis 14 siècles. La loi martiale s’applique en temps de guerre. Eux n’hésitent jamais. Ils tirent ou foncent dans le tas. Allah Akbar.
      Je ne dis pas qu’il faut « liquider » 16 000 fichés « S ». Juste donner à ces serpents de rester peinard sous contrôle ou l’expulsion d’office. Cela n’a rien de tyrannique.

      Donc, s’ils ne l’avaient pas descendu, il aurait eu droit, lui aussi, à une cellule bien propre, avec le Coran, la bouffe hallal et une salle de muscu dédiée ? Et l’avocaillon indigné qui se la joue façon Vergès ?

      Quand on aura doublé les budgets et les effectifs cela nous avancera à quoi ? La force est illusoire si on ne s’en sert pas avec détermination. Vous croyez, le Casanova, que l’État de droit impressionne ces barbaresques ? Nous en avons 7 millions sur le dos (c’est Boubakeur qui le dit). Je voudrais me tromper, croire que demain matin ils seront dans la rue pour manifester leur soutien à la République, montrer l’ombre d’une compassion. Nous verrons peut-être une poignée de faux-culs, quelques m’as-tu-vu, et basta. Et Boubakeur viendra encore gémir qu’il n’y a pas assez de mosquées.

      Il faudra bien que ce pays se mette en colère, une bonne fois. Il s’agit de survie pour la civilisation. Comme au temps de Lépante, de Vienne, des sultans de la Sublime Porte. Rien moins. Salut.

    • 15 Juillet 2016 à 21h56

      himavat dit

      nôtre extraordinaire sinistre de l’ intérieur a repris lui-même personnellement ce merveilleux refrain: “il n’ existe pas de risque zéro”

      ça me rappelle un peu le sang contaminé … et le mot démission n’ appartient pas à son vocabulaire

    • 15 Juillet 2016 à 19h14

      himavat dit

      merci à steed59 de ce lien éclairant, allez voir:
      http://www.lopinion.fr/edition/politique/gilles-casanova-eminence-grise-gauche-qui-voudrait-sortir-l-ombre-55716

      ce genre de gens parle volontiers de la France “rance”, mais se rendent-ils compte de ce que cette étrange odeur qui les obsède tant vient peut-être d’ eux? vieux soixante-huitards confits dans les couloirs du pouvoir et les querelles de chapelle (au Claridge, s’ il vous plaît, mais est-ce bien vrai?)

      vu la source, je comprends mieux l’ usuelle dialectique, il s’ agit bien de minimiser un acte terroriste parfaitement ignoble
      au passage , personne ne le dit, ce qui est gros, vu la date particulièrement symbolique, un acte ouvertement anti-républicain.

      le stade suivant, victimisation en passant par le parallèle avec la terrible “violence d’ état”
      la plupart ici connaissent la suite …

    • 15 Juillet 2016 à 18h38

      la pie qui déchante dit

      le risque zéro est un mensonge

      Réflexion profonde qui nous change des banalités qu’on lit partout …

    • 15 Juillet 2016 à 18h33

      Cardinal dit

      PS pour Gilles Casanova :

      Voici ce que l’on lit sur Internet, ceci est un copié-collé ;
      “Gilles Casanova, discret sexagénaire résidant au Claridge, sur les Champs-Elysées (le portier lui donne chaque matin du « Bonjour M. Casanova »), est une personnalité originale et influente à gauche, dont les analyses sont recherchées.”
      Bravo Mr Casanova, mais assurez vous que le portier du Claridge n’est pas un adepte de “Monsieur” al-Bagdadi.
      Pour information, je suis un octogénaire indiscret qui lit les journaux, dont Causeur, sur Internet

      Un détail : mon PS signifie Post-Scriptum, pas Parti Socialiste.

    • 15 Juillet 2016 à 18h20

      Cardinal dit

      A Gilles Casanova, vous écrivez:
      1). “C’est parce qu’il subit sur place, des pertes irréversibles qu’il tente de porter des faits de guerre sur notre territoire.”
      Faux !
      Ils avaient débuté avant quand ils commençaient à créer leur sinistre califat.
      Avant eux, mais en fait les mêmes, étaient déjà à l’oeuvre le 11 Septembre 2001.

      2). “Il faut comprendre que le but de ces attaques mortifères est de dresser la population, à la fois contre les autorités, et contre une partie de la population.”
      On avait compris, mais il faudrait que la “partie de la population” que vous ne nommez pas, en l’occurrence l’Islam de France, se mette sérieusement à l’oeuvre pour faire le tri et nettoyer ses rangs.

      3). “comme le firent, dans des conditions bien plus difficiles, les Britanniques pendant le Blitz”.
      Relisez l’histoire de la période du blitz, nous avons connu pire en France que les Britanniques : les obus et les bombes allemandes en 40, l’occupation nazi, les déportations, les otages fusillés et pendus, Oradour sur Glane, Maillé et quelques autres villages français massacrés par les SS, les obus et les bombes alliées en 43/44.
      Nous n’avons rien à apprendre des Britanniques car nous n’avons pas plus paniqué qu’eux tout en subissant pire.
      D’ailleurs jusqu’ici le seul qui semble paniquer est vous même.

      Et dans le cas de Nice pourquoi la circulation des poids lourds sur la Promenade des Anglais et sur les routes de la Cote d’Azur n’était elle pas interdite au trafic pendant le Feu d’artifice, un jour férié ?

      Il n’y a pas de risque zéro dans la vie tout simplement, n’importe quand, dans n’importe quelle circonstance.

      Quand aux sites Internet de ces assassins et leurs appels aux meurtres, il faut attaquer en justice Apple, Microsoft, Google, Facebook et les autres qui gagnent des milliards de dollars en se foutant des conséquences de leur absence de contrôles. Leur liberté et leur revenus ne peuvent pas continuer à être et augmenter au prix de vies d’innocents

    • 15 Juillet 2016 à 18h03

      laborie dit

      Cet article et complètement déplacé!

    • 15 Juillet 2016 à 16h51

      steed59 dit

      Quelques éléments autobiographiques sur ce mandarin de la gauche caviar. Et comme tous les autres, venu de l’extrême-gauche. Consternant. Le genre de connard à qui je rêverais cracher à la gueule et lui mettre un coup de genou dans les burnes.

       http://www.lopinion.fr/edition/politique/gilles-casanova-eminence-grise-gauche-qui-voudrait-sortir-l-ombre-55716

      • 15 Juillet 2016 à 16h56

        Parseval dit

        C’est pas un ancien du “premier pouvoir” ?

        • 15 Juillet 2016 à 17h51

          laborie dit

          L.C.R

        • 15 Juillet 2016 à 20h36

          Parseval dit

          Élisabeth Lévy co-animait avec un certain Gilles Casanova il y a une 10aine d’année une émission “le premier pouvoir” sur FrCulture.

      • 15 Juillet 2016 à 19h06

        himavat dit

        merci de ce lien éclairant
        ce genre de gens parle volontiers de la France “rance”, se rendent-ils compte de ce que cette étrange odeur vient peut-être d’ eux?

        je ne serai pas aussi violent, mais je comprends mieux l’ usuelle dialectique, vu la source, il s’ agit bien de minimiser un acte terroriste parfaitement ignoble (et, personne ne le dit, ce qui est gros,vu la date, ouvertement anti-républicain)que, d’ ici peut on mettra en parallèle avec la terrible “violence d’ état”
        la plupart ici connaissent la suite …

    • 15 Juillet 2016 à 16h29

      himavat dit

      je viens de sursauter en relisant
      “C’est parce qu’il subit sur place, des pertes irréversibles qu’il tente de porter des faits de guerre sur notre territoire.”
      c’ est monstrueux
      on est chez les fous, la tentative de porter des faits de guerre, elle est hélas parfaitement réussie
      mais surtout, il ne s’ agit pas de “faits de guerre” mais bien de massacre délibéré de civils, ce n’ est pas tout a fait pareil (on appelle ça un crime de guerre)
      M. Casanova se rend-il compte qu’en s’exprimant ainsi, il minimise l’ énormité de cet acte? le banalise? ce n’ est pas un attentat, mon ami, nous dit-il, un simple fait de guerre … va falloir vous y habituer (comme dirait Vallz)

    • 15 Juillet 2016 à 15h48

      Xada dit

      eh bien…je suis d’accord avec l’article. les moulinets du FN, et de quelques perdus de la droite (Jupé!!! mon Dieu!) n’y feront rien. Ce type était impossible à attraper. MAIS. il s’est appuyé sur un climat de caprice et de revendications débiles. On apprend à des gamins qu’on survit à la frustration…la complicité des “excuseurs” et autres “compreneurs” reste une réalité.

      • 15 Juillet 2016 à 15h56

        steed59 dit

        il était impossible à l’attraper mais il était très facile de l’empêcher d’entrer sur le territoire

        • 15 Juillet 2016 à 16h03

          Wil dit

          Il était surtout très facile de l’empêcher de débouler à fond sur la promenade des anglais en interdisant simplement la circulation à l’aide de barrages vu qu’il allait y avoir beaucoup de monde pour le feu d’artifice.
          On est en état d’urgence il paraît.

        • 15 Juillet 2016 à 16h06

          durru dit

          Wil, il y avait bien des barrages (qu’il a forcé) et la promenade était piétonne.

        • 15 Juillet 2016 à 16h08

          Wil dit

          ok,autant pour moi.

        • 15 Juillet 2016 à 16h23

          Patrick dit

          C’est une herse qu’il aurait fallu ! Et des militaires armés.

      • 15 Juillet 2016 à 16h36

        dacey dit

        “Les moulinets du FN” ? Je vous rappelle simplement que le FN se bat depuis 40 ans pour que cesse cette immigration de masse, incontrôlée et étrangère à notre civilisation. Appelez ça des “moulinets” si vous voulez …

        • 15 Juillet 2016 à 18h23

          Xada dit

          disons que penser qu’on aurait pu empêcher ce gars d’agir est débile. Je souhaiterai une lutte plus musclée et moins protégée juridiquement contre les tordus repérés (dont l’opportunité de les éliminer “au combat”). mais le FN, Juppé, Ciotti me font pleurer de bêtise. ce n’est pas parce que notre gouvernement est à coté de ses pompes qu’on peut faire n’importe quoi. Quand à l’interdire de séjour? sur quelle base. si le FN gouverne…on va pleurer. le bac à sable sera un peu trop grand.

        • 15 Juillet 2016 à 18h26

          eclair dit

          xada

          Des blocs de beton d’une tonne pour barrer le passage. Et pas de camion 19T sur la promenade

          Dans la législation française un étranger est supposé suvenir à ses besoins pas vivre des aides sociales

        • 16 Juillet 2016 à 1h20

          durru dit

          L’Etat français est souverain, il paraît. Qu’est-ce qui l’oblige à délivrer des titres de séjour à des délinquants violents?

    • 15 Juillet 2016 à 15h45

      Wil dit

      M. casanova,personne n’a prétendu que le risque zéro existait.
      ” la seule réponse réside dans le calme, le sang-froid et la confiance dans nos forces et nos autorités…”
      Je vous rappelle,car vous semblez comme un grand nombre de français souffrir d’amnésie chronique,qu’après les attentats contre Charlie hebdo,la seule réponse de Valls a été de parler d’un soi disant “apartheid territorial,social et ethnique” dont souffrirait les “quartiers” et que jusqu’au attentats du 13 Novembre à part dire que nous sommes en guerre et lâcher quelques bombes sur la Syrie rien ou presque n’a été fait.Et tout ça pour ensuite nous infliger une pantalonnade de 3 ou 4 mois sur la déchéance de nationalité totalement inutile.
      Continuez donc M. Casanova à faire confiance aux autorités!Personnellement je vais continuer à ne pas leur faire confiance vu leurs résultats merveilleux dans tous les domaines depuis des décennies.