Garance, fille de France | Causeur

Garance, fille de France

La Cinémathèque rend enfin hommage à Arletty

Auteur

Thomas Morales

Thomas Morales
est journaliste et écrivain...

Publié le 11 janvier 2013 / Culture

Mots-clés : , ,

arletty cinematheque carne

« Vous aviez de bien jolies nasales », Mademoiselle Arletty. Cette voix syncopée, traînante, célinienne à souhait, d’ascendance banlieusarde les faisait tous tomber. Un mot de vous, un rire, et Paris fut à vos pieds. Directeurs de théâtre, dialoguistes, peintres, princes de sang et femmes du monde, vous en avez fait tourner des têtes… Comment résister à ce grésillement si érotique, cette manière de se foutre de tout, cette répartie foudroyante et toujours cet insondable mystère qui voilait si souvent votre regard ? Prévert disait que vous aviez « l’érotisme chaste ». Sans oublier la taille mannequin, une liberté de ton désopilante, un visage aristocratique et cette gouaille courbevoisienne, signe des esprits frondeurs et des écorchés. En  un mot, le charme français.

 « Je suis du peuple, c’est un honneur », répétiez-vous à l’envi. Vous, Léonie, fille d’un chef de dépôt de tramways et d’une lingère. Ce qui n’empêcha pas, un jour, l’Aga Khan de vous offrir un bracelet serti de diamants bleus. Des admirateurs, il en pleuvait, des amoureux aussi : certains vous coûtèrent même quelques semaines de liberté… à la Libération. Faut-il vous croire lorsque vous prétendiez que : « Moi, vous savez, j’étais faite pour passer dans la vie, pour ne même pas m’arrêter. » Pour un papillon éphémère, vous croulez sous les témoignages d’admiration. Vingt ans après votre disparition, la Cinémathèque française rend hommage au film de Marcel Carné, Les Enfants du paradis, jusqu’au 27 janvier 2013.

[...]

Arletty, Paroles retrouvées, de Robert de Laroche, éditions La Tour Verte, 14 euros.

Les Enfants du paradis, exposition à La Cinémathèque française, jusqu’au 27 janvier 2013

Les Enfants du paradis, DVD (19,99 euros) et Blu-ray (24,99 euros), nouvelle édition restaurée, Pathé.



  • Une_Causeur_54

    Article réservé aux abonnés

    publié dans le Magazine Causeur n° 54 - Décembre 2012

  • X

    Article réservé aux abonnés

    Déjà abonné, connectez-vous


    mot de passe oublié | Vous n'arrivez pas à vous connecter ?
     

    PAS ENCORE ABONNÉ ?

    Une_Causeur_54
  • La rédaction de commentaires est impossible pour cet article

    • 11 Janvier 2013 à 20h54

      Lady dit

      C’est en pensant à elle que j’ai choisi Lady comme pseudo. Merci Thomas pour l’info, j’y cours!

    • 11 Janvier 2013 à 17h35

      L'Ours dit

      Eugène Lampiste,

      on a eu plein de désaccord, mais ça n’empêche pas d’être potes et on ne s’est jamais d’ailleurs jamais manqué de respect.

      Girafe,
      je préfère de loin ce genre de remarque. Vous avez réussi en peu de temps à me mettre en rogne et à me faire rire. 
      Appelez ça la danse de saint Guy si ça vous chante, moi j’essaie avant tout d’être  en adéquation avec ce que je pense ou le vécu du moment, sans tricher.

      • 11 Janvier 2013 à 17h37

        Eugène Lampiste dit

        exact, l’ours

        vous ne m’avez jamais manqué de respect

        et je ne crois pas vous avoir manqué de respect

        je réserve ça à bibi…

    • 11 Janvier 2013 à 16h39

      girafe234 dit

      Dites-moi Gégêne leroy, faites vos salades anusiennes avec Mandon et n’en dégoûtez pas les autres.

      • 11 Janvier 2013 à 16h42

        Eugène Lampiste dit

        c’est une obsession, Jérôme Leroy, chez vous.

        un amour déçu ? 

    • 11 Janvier 2013 à 16h39

      L'Ours dit

      Ok! c’est donc nina!
      Je vais te dire, je suis content qu’on puisse s’expliquer un jour, d’abord parce que tu commences à me les briser avec ton habitude d’insulter celui ou celle qui dévierait d’un millimètre de ta façon de voir, et ensuite parce que je suis curieux de rencontrer quelqu’un qui gâche ses capacités (et même parfois son talent) avec le défaut insupportable ci-dessus.

      • 11 Janvier 2013 à 16h41

        girafe234 dit

        …D’accord, mais tu me lècheras pas à la façon décrite par ton pote Gégene Leroy, please, suis déjà maquée.

      • 11 Janvier 2013 à 16h50

        Villaterne dit

        Pas nina L’Ours mais tu y es presque !

        • 11 Janvier 2013 à 16h53

          Eugène Lampiste dit

          tiens, on est “potes”, l’ours ?

          me semble pourtant que nous avons eu plusieurs désaccords… 

        • 11 Janvier 2013 à 16h56

          nadia comaneci dit

          Je pense comme vous !

    • 11 Janvier 2013 à 16h32

      L'Ours dit

      Ok! girafe!
      On se voit à Lyon et il n’y a rien à craindre, on pourra s’expliquer pacifiquement entre quatre-zieux.
      Mets juste un mot sur causeur et se donnera un RV.
      Et oui, je suis grossier quand on m’emmerde. 
      je ferais juste remarquer que je ne m’en suis jamais pris à quelqu’un qui n’était pas d’accord avec moi, même s’il exprimait un total désaccord sans ambages.

      • 11 Janvier 2013 à 16h34

        girafe234 dit

        Je ne supporte pas votre façon d’être toujours plus ou moins d’accord avec n’importe quel écrivaillon de ce site, c’est lassant.

        • 11 Janvier 2013 à 16h37

          Eugène Lampiste dit

          il faudrait qu’il vous lèche le cul ?

          doit il introduire sa langue dans votre anus pour que votre plaisir soit parfaitement parfait ? 

      • 11 Janvier 2013 à 18h03

        eetu dit

        Hola, tous les deux, vous ne voyez pas que vous plombez l’atmosphouère?
        Tenez, si vous vous rencontrez à Lyon, donnez-vous rendez-vous à Confluence, comme ça si vous faites un petit vous pourrez le noyer immédiatement, soit dans le Rhône, soit dans la Saône, (soit dans le Beaujolpif), au choix.
        Et puis la girafe pourra aller refiler la rage aux deux éléphants de la Tête d’Or qui sont déjà tubards.

        • 11 Janvier 2013 à 18h05

          girafe234 dit

          On te le donnera, il sera juif, tu vas l’adorer.

    • 11 Janvier 2013 à 15h48

      girafe234 dit

      Villterne=lampiste=mandon=leroy.

      Etc…

      Dommage que la gymnate soit copine avec le marquis branleur et amoureuse du gros coco, parce que c’est la seule qui dise des choses sensées.

      Mais qu’elle est baba devant tous ces cons à l’écriture fleurie, grotesque!

      • 11 Janvier 2013 à 15h51

        nadia comaneci dit

        Moi aussi je t’ai reconnue !
        Welcome !
        On repart à zéro, tu veux bien ? 

        • 11 Janvier 2013 à 15h56

          girafe234 dit

          Je veux ce que tu veux, mon fantasme adoré.

      • 11 Janvier 2013 à 15h51

        Villaterne dit

        Bon sang mais c’est la trois mousquetaires ça !
        C’est toi mon petit rat ?

      • 11 Janvier 2013 à 15h57

        Eugène Lampiste dit

        baba aux roms ?

    • 11 Janvier 2013 à 15h35

      Villaterne dit

      @girafe234
      Je réalise d’un coup
      “la reine des poissonnières collaboratrices!”
      Il y a là un parfum de déjà lu sous un autre pseudo !
      Je me trompe peut-être, mais je crois avoir reconnu !

    • 11 Janvier 2013 à 15h10

      L'Ours dit

      Je commence à en avoir plein le cul des provocateurs de merde qui se planquent derrière un écran.
      Alors écoute moi espèce d’enculé(e?) de girafe.
      Si tu es un mec on se donne rendez-vous à Bellecour et je te mets une tête au carré, et si tu es une putain de gonzesse, envoie moi ton mec!
       

      • 11 Janvier 2013 à 15h26

        Villaterne dit

        Allons ami L’Ours, je ne vous reconnais plus !
        Laissez au longs cous leur longue déglutition !

      • 11 Janvier 2013 à 15h43

        girafe234 dit

        Je suis une femme qui n’aime pas se battre mais, qui te lisant depuis un moment, suis simplement effarée de tant de lèchecutage devant tout et son contraire;

        Mais demande mon mail, je viendrai m’expliquer avec toi quand je descendrai à lyon.

        t’es grossier, mec…

    • 11 Janvier 2013 à 15h03

      Bibi dit

      Ah, l’atmosphère…

    • 11 Janvier 2013 à 14h49

      Villaterne dit

      Pour pasticher Eugène Lampiste qui avait sorti cette remarque pleine d’humour:” C’est quand certains vous reviennent qu’on s’aperçoit qu’ils ne vous manquaient pas!”
      Je dirai que celle-ci ne reviendra plus et qu’elle me manquera toujours !

      • 11 Janvier 2013 à 14h55

        girafe234 dit

        et vous trouvez ça si drôle que vous vous souvenez de ce bon mot?

        C’est pas possible, ça ne peut que venir de vous!

        Bon, les schizos, la mère Arletty c’était la reine des poissonnières collaboratrices!

        • 11 Janvier 2013 à 15h00

          Villaterne dit

          Ben oui j’ai trouvé ça drôle ! Pas vous?
          Quant à Arletty, elle n’a jamais donné personne ! Elle a collaboré avec son cul, cela n’en fait pas une dogmatique !

        • 11 Janvier 2013 à 15h03

          Eugène Lampiste dit

          je confirme, Villaterne, me souviens avoir sorti ce truc.

          je ne me souviens plus où ni pourquoi, mais je confirme. 

        • 11 Janvier 2013 à 15h08

          Villaterne dit

          C’était pour Balladur je crois !

        • 11 Janvier 2013 à 15h09

          Eugène Lampiste dit

          c’est vrai qu’il me manque si peu…

    • 11 Janvier 2013 à 14h37

      L'Ours dit

      Celle qui avait un “cul international” avait aussi l’accent gouailleur et chantant de Pantruche. Accent disparu au profit d’un autre qu’on reconnait dans le rap.
      Sans doute un effet merveilleux de la modernité. 

      • 11 Janvier 2013 à 14h57

        girafe234 dit

        Elle était pote, sans uniquement leur prêter son cul (ce qui eût été pardonnable) avec les pires tueurs de juifs.

        T’as raison le fayot, continue à admirer des cinglé(e)s fascistes.